Anglais

Pensées Du Jour

Réalisations et  correspondances sélectes de
Sa Grâce Sriman Sankarshan Das Adhikari

Accueil |Pensées Du Jour | Conférences (en Anglais) | Autres Services| Galleries | Méditations sur la Bhakti Pure
 Offrandes |
Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi |La Bhagavad-gita Telle Qu'elle Est
Contactez-Nous | Quoi De Neuf?  | S'abonner aux 'Pensées du Jour'

Le Cours Ultime de la Réalisation du Soi (tm)

L
e système d'entraînement le plus avancé du monde dans la réalisation spirituelle,  guidant des milliers vers la plus haute illumination.

Guidé et inspiré par le fondateur-Acharya de ISKCON: Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

Consacré a achever une révolution spirituelle pour l'illumination de tous les êtres de cette planète.
 

Mardi, le 31 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Une sensation à chaque instant

Il est 05h50, le 30 janvier, 2006. J’ai fini de chanter 16 rondes du mantra Hare Krishna sur mon chapelet de japa. J’ai réveillé les Déités, j’ai offert Mangala arati et Tulasi arati. J’ai aussi  préparé l’offrande du petit déjeuner. Maintenant, c’est mon temps pour écrire, mon temps pour composer les ‘Pensées du Jour’. Quelle merveilleuse partie de ma routine quotidienne c’est devenu pendant les trois dernières années ! Je n’ai pas de formule magique. Je présente simplement et honnêtement mes réalisations et mes expériences merveilleuses en tant que disciple dédié de Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada.

Par sa miséricorde sans cause, un homme ordinaire comme moi peut vivre la vie la plus extraordinaire comme une aventure transcendantale, une sensation à chaque instant. Tout ce qu’on doit faire est de lire les livres de Srila Prabhupada et de suivre les livres de Srila Prabhupada. Ceci peut s’accomplir dans n’importe quelle situation, n’importe où dans le monde. Ta vie sera sublime sans limite. Je le garantis.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Comment arriver à la réalisation du soi ?

Comment puis-je arriver à la réalisation du moi ? Quel est le bénéfice de chanter Hare Krishna ? Quel est le meilleur temps pour chanter ?

==================================================================
Les choses étonnantes…

Le moyen de devenir réalisé du soi est de se soumettre pleinement aux pieds-pareils-au-lotus du Seigneur Sri Krishna, la Suprême Personnalité de Dieu. Si tu étudies soigneusement la Bhagavad-gita telle qu’elle est,  de Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, tu obtiendras le savoir complet pour devenir complètement réalisé en toi.

Tu peux obtenir une copie au centre qui t’est le plus proche. Tu verras une liste mondiale de tous les centres en allant au site suivant :

http://www.iskcon.com/worldwide/centres/index.html

Lis la Bhagavad-gita et participe régulièrement  aux événements du centre ISKCON qui t’est le plus proche.  De cette manière tu apprendras tout ce dont tu auras besoin pour atteindre la perfection spirituelle.

Le chant te lavera le cœur de toutes les impuretés. Le mieux est de chanter le mantra Hare Krishna au moins 16 rondes par jour sur un chapelet de japa, tôt le matin, avant de commencer les activités quotidiennes.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Lundi, le 30 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Me préparant pour mon prochain tour de conférences

Un congé de mes voyages de prédication est bienvenu. Je peux ainsi résoudre des problèmes de santé qui assiègent ce corps matériel que je mène partout. Ce congé est aussi une excellente opportunité pour faire l’introspection.

Nous devons toujours analyser si nous servons la mission de notre maître spirituel de la meilleure manière possible. L’objet de notre existence est de servir ses ordres de manière à lui donner le plus de plaisir. Le disciple soumis ne vit rien que pour cela. Son seul désir est de plaire son maître spirituel. Nous devons donc toujours nous assurer que nous faisons le meilleur service possible pour notre maître spirituel.

A ce sujet, Srila Prabhupada explique,

« Un disciple doit toujours se rappeler qu’en servant le maître spirituel, il peut facilement avancer dans la conscience de Krishna. Toutes les écritures recommandent que c’est en satisfaisant le maître spirituel et en le servant directement que l’on peut obtenir le plus haut niveau de perfection dans le service de dévotion. » Srimad Bhagavatam 4.28.34, commentaire.

Il est sans doute animant de penser et de préparer pour ma prochaine tournée de conférences en Europe. Mais il est aussi animant de faire le tout possible à cet instant même, pour plaire à Srila Prabhupada avec toutes mes pensées, mes paroles et mes actes.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Quelle bonne surprise !

Je reçois régulièrement vos ‘Pensées du Jour’. J’aime les lire en premier lieu le matin. Quand j’ai une question, à ma bonne surprise, je vois que vous répondez à cette même question pour quelqu’un d’autre.

Merci beaucoup pour votre merveilleux service.

Un dévot.

==================================================================
Les choses étonnantes…

Je suis très heureux que tu sois animé par mon humble effort à présenter les enseignements du Seigneur Sri Krishna.  Aussitôt que nous essayons de glorifier sincèrement le Seigneur, toutes sortes de choses étonnants commencent à arriver.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Dimanche, le 29 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Le détournement spirituel contrecarré

La succession disciple est le système ancien de la transmission de maîtrise spirituelle d’un maître spirituel aux disciples qui le suivent strictement. Comme l’a dit mon maître spirituel, Srila Prabhupada, « Celui qui est maintenant le disciple est le prochain maître spirituel. Et on ne peut être un maître spirituel authentique et autorisé à moins d’être strictement obéissant envers son maître spirituel. » Srila Prabhupada n’a pas nommé un successeur unique pour devenir le maître spirituel de ISKCON, le mouvement spirituel qu’il a créé. Plutôt il a dit que tous ses disciples qui le suivent strictement seront ses successeurs.

Maintenant, presque 30 ans après son départ, il y a des personnes hors du mouvement de Srila Prabhupada, hors de ISKCON, qui déclarent qu’un swami indien, qui n’est pas un membre de ISKCON, est le seul successeur de l’héritage spirituel de Srila Prabhupada. Ils disent que les disciples de Srila Prabhupada ne sont pas ses successeurs, que seulement leur chef, ce swami indien, est le successeur de Srila Prabhupada. Ils exigent que tous les suivants de Srila Prabhupada se soumettent à ce swami indien.

J’ai récemment reçu un courriel frauduleux d’un des suivants de ce swami indien. Cette personne a réussi d’une façon ou d’une autre à détourner le compte de courriel d’un de mes étudiants et a signé le courriel  avec le nom de mon étudiant. (Cette activité illégale a été communiquée aux autorités légales.) Le courriel que j’ai reçu m’informe que je n’ai pas le refuge d’un pur dévot de Krishna. Ce courriel m’a dit que le seul moyen d’obtenir le refuge d’un pur dévot de Krishna est de me soumettre à leur chef, le swami indien.

Ceci n’est pas conforme aux enseignements que j’ai reçus de Srila Prabhupada. Srila Prabhupada m’a instruit que le maître spirituel vit toujours par ses enseignements divins, et que son disciple vit avec lui. Je suis éternellement sous le refuge complet et la protection de Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Je n’ai pas perdu son refuge, et, bien que je respecte tous les autres, je n’ai pas besoin de prendre refuge de quiconque d’autre.

Les autres pourront être détournés par cette propagande fausse, qui va à l’encontre des enseignements védiques. Mais parce que j’ai plein refuge et protection de mon maître spirituel, dans mon cas, le détournement a été contrecarré.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Le meilleur jour de ma vie !

Je suis honorée et reconnaissante de votre direction et vos bénédictions. Hier seulement, je priais au Seigneur Krishna en me plaignant à Lui, en remarquant comment tous les gens sont devenus égoïstes, et comment je sentais que je ne pourrais jamais connaître le véritable amour, et aujourd’hui Il m’a répondu à travers vous. Je suis si heureuse. Le jour que je me suis abonnée à ce cours est définitivement le meilleur jour de ma vie !

Je vous souhaite la bonne santé et une longue vie.

Hare Krishna

Mahima

==================================================================
Fait chaque jour successif encore meilleur…

Maintenant que tu as eu le meilleur jour de ta vie, fait en sorte que chaque jour successif  soit encore mieux en pratiquant sérieusement ce processus de la Krishna bhakti.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Samedi, le 28 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Vainquant le terrorisme

Une des craintes les plus grandes de la société actuelle est celle du terrorisme. Depuis le 11 septembre, 2001, le gouvernement des Etats Unis a dépensé plus de $58 milliards pour combattre le terrorisme. Mais en dépit de cette somme énorme d’argent dépensée pour le combattre, il continu avec grande vigueur. Qu’est-ce qui ne va pas ? Pourquoi ne peuvent-ils pas l’arrêter ?

Les gouvernants qui sont eux-mêmes coupables de promouvoir le terrorisme n’ont pas le pouvoir d’y mettre fin. Ces gouvernants tiennent des grandes conférences pour rechercher comment arrêter le terrorisme. Mais, au moment du déjeuner, ils consomment tous les corps des victimes du terrorisme, les pauvres animaux innocents qui sont tués sans miséricorde dans les abattoirs.

A quelle mesure terrorisons-nous nos frères et nos sœurs à quatre pattes et ailés ? Regardons les statistiques. Dans les Etats Unis, dix milliards d’animaux ont été tués en 2003. Cela équivaut à 27.397.260 animaux chaque jour, 1.141.553 chaque heure, 19.026 chaque minute. En comparaison, l’événement du 11 septembre semble un piquenique.

Puisque ce qui va nous revient, et puisque celui qui terrorise devra être terrorisé à son tour, nous pouvons nous attendre à être les victimes du terrorisme pour autant que nous continuions à terroriser autrui. Si nous voulons gagner la guerre au terrorisme, nous devons d’abord arrêter de terroriser les animaux et les bébés non-nés. Ainsi, nous verrons le progrès à rendre ce monde libre de la terreur. Autrement, nous continuerons à vivre dans un rêve euphorique jusqu’à la prochaine attaque de la terreur qui servira à nous ramener à la raison.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Selon la philosophie du Zen tout se passe automatiquement…

Les gens du Zen disent qu’en se tenant assis silencieusement, ne faisant rien, le printemps arrive et le gazon pousse tout seul. Ils disent qu’il ne faut que s’asseoir silencieusement, ne faisant rien, et tout se déroule par son propre grès. Le printemps arrive et le gazon pousse. Ainsi, tout se déroule automatiquement. On n’a pas besoin de faire quoi que ce soit.

Si c’est ainsi, où rentre le Karma ? Selon cette théorie nous ne devrions exercer aucun effort.

Merci.

Respectueusement,

Sangita

==================================================================
La faim du Zen…

Voyons le philosophe du Zen se nourrir sans qu’il mette la nourriture dans sa bouche et sans qu’il mastique. Par suite, on verra bien si on prend sa philosophie au sérieux.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Vendredi, le 27 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

L’amour véritable

Dans ce monde, trop souvent, désirer l’union sexuelle avec quelqu’un est considéré être l’amour. « Je t’aime. Seras-tu mienne ? » veux dire,  « Je convoite le sexe avec toi. Veux-tu coucher avec moi ? »

Mais ceci n’est pas l’amour véritable. L’amour véritable signifie de servir l’autre sans aucune idée de recevoir quelque chose en retour. Un de mes lecteurs s’est plaint que son heureux mariage s’est terminé quand il a eu une maladie qui a rendu sa figure laide. Si nous aimons quelqu’un, nous ne le quitterons pas sous aucune circonstance.

Srila Prabhupada décrit l’amour réel de cette façon :

« Même dans le monde matériel, nous pouvons obtenir un peu le sens de l’amour. Comme est-ce possible ? C’est à cause de la présence de notre amour originel pour Dieu. Tout ce qu’on peut trouver dans l'expérience de cette existence conditionnée est situé dans le Seigneur Suprême, qui est la source ultime de toute existence. L’amour véritable existe dans notre relation originelle avec le Seigneur Suprême, et cet amour est reflété de manière corrompue dans les conditions matérielles. Notre amour véritable est continuel et sans fin, mais parce que cet amour est reflété de manière pervertie dans ce monde matériel, il manque de continuité et est enivrant. Si nous voulons un amour réel et transcendantal, nous devons transférer notre amour à l’objet suprême de l’amour – Krishna, la Personnalité Suprême de Dieu. Voici le principe de base de la conscience de Krishna. »

Si je t’aime vraiment ou si tu m’aime vraiment, nous sommes toujours d’accord de servir l’autre dans toutes les conditions. L’esprit est capable de se manifester pleinement seulement au niveau spirituel, où nous ne nous considérons plus le centre de l’univers. C’est seulement quand nous verrons justement Dieu au centre de l’univers que nous pourrons aimer véritablement.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Le monde spirituel est-il atteint seulement au moment de la mort ?

Dans l’introduction de la Bhagavad-gita, Sa Divine Grâce A.C.  Bhaktivedanta Swami Prabhupada a expliqué que lorsqu’on atteint la vérité suprême on atteint la demeure du Seigneur Krishna, appelé Goloka Vrindavan. Est-il possible d’atteindre cette demeure suprême pendant que nous sommes vivants ou est-ce possible seulement après avoir quitté le monde matériel au moment de la mort ?

J’ai eu une discussion à ce sujet avec des personnes qui lisent aussi la Bhagavad-gita et elles disent qu’il n’est possible d’atteindre ce lieu que par les grands saints, et non pas par les personnes ordinaires comme nous.

Veuillez bien jeter la lumière sur ce sujet.

En vous remerciant,

Mahima

==================================================================
Vivant ou après la mort…

Comme l’explique Srila Prabhupada dans son commentaire au verset 7.4.34 du Srimad Bhagavatam, il y a un grand dévot nommé Prahlada Maharaja qui vit simultanément dans le monde spirituel et le monde matériel. Il est donc possible d’atteindre le monde spirituel même en habitant dans le corps présent.

Néanmoins, en général, atteindre le monde spirituel veut dire qu’après la mort du corps matériel présent, on atteint un corps spirituel dans le royaume de Dieu. Toute personne ordinaire qui se soumette complètement au Seigneur Krishna sous la direction d’un maître spirituel authentique peut atteindre le monde spirituel au moment de la mort.

Retourner à Dieu est le sens véritable d’être ‘normal’. Ceux qui ne le font pas sont anormaux. Malheureusement, à présent 99,999 pourcent de la population mondiale est anormale. Ce n’est pas étonnant que tellement de choses bizarres arrivent sur la planète.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Jeudi, le 26 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

La perfection du dévouement

Le dévouement est la véritable substance de notre être. Il est la fibre de notre existence. Tout le monde possède un sens de dévouement envers quelque chose ou quelqu’un. Personne n’agit sans une sorte de dévouement. Un homme se dédie à sa famille. S’il n’a pas de famille, il gardera un chien auquel il pourra se dédier.

Parce que nous ne savons pas où diriger notre dévouement pour obtenir le bonheur ultime, nous nous dédions en toutes sortes de manières qui ne nous donnent pas de satisfaction ultimement. Une personne intelligente recherchera où poser son dévouement pour obtenir le meilleur résultat. Par suite, il se dédie avec enthousiasme dans cette direction et goute le plus haut bonheur à chaque moment. La sagesse védique nous enseigne où et comment nous dédier pour que notre dévouement devienne universel et parfait

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
La réincarnation…

Je commence mon étude de la science de la conscience de Krishna. Est-il possible de m’aider en m’éclairant au sujet de la réincarnation ? Qu’est-ce vraiment la réincarnation ? Comment la réincarnation affecte-t-elle notre âme ?

Mère Alma

==================================================================
Tu changes de corps

La réincarnation est un principe qui est très simple à comprendre. Tout comme tu as changé de corps plusieurs fois dans cette vie même, du corps d’un bébé au corps d’une petite fille, du corps d’une petite fille au corps d’une jeune adolescente, du corps d’une jeune adolescente au corps d’une jeune femme, etc. – de la même façon, toi, l’être vivant, a changé de corps vie après vie.

La nature t’a facilité avec beaucoup de corps différents pour satisfaire tes désirs de jouir de beaucoup de différentes manières – parfois comme un être humain, parfois comme un animal et parfois comme une plante. Mais dans chacune de ces situations tu n’as pas été satisfaite parce que ton identité véritable est bien au-dessus du corps. Nul des millions de différents corps que tu as accepté au cours des millions de vies a pu satisfaire ton désir pour une existence éternelle pleine de félicité et de connaissance.

Pour atteindre cette plateforme, tu dois réaliser que tu n’es pas ce corps, mais, par contre, tu es un être spirituel éternel, le serviteur éternel de Krishna ou Dieu. Alors, sous l’instruction experte du maître spirituel authentique, tu dois maîtriser l’art de rendre un service pur de dévotion au Seigneur.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Mercredi, le 25 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

La cure ultime

Nous habitons un monde qui lamente la perte de la pureté. Partout autour de nous se trouvent les signes lugubres d’une société qui a perdu sa voie. L’air est contaminé, l’eau est contaminée, et nos mentals sont contaminés. L’étoffe sociale est en train de s’effiler.  Nous ne le remarquons pas parce car ça se déroule très lentement. Mais si nous observons soigneusement et honnêtement, tout devient clair comme un cristal. L’ordre social cède la place  très graduellement à l’anarchie.

Etes-vous dérangé par ces choses ? Ne le soyez pas. C’est la médecine. Nous ne soignons pas une maladie en la négligeant. Nous pouvons soigner une maladie en connaissant parfaitement ce qu’elle est, puis l’attaquant directement avec la cure appropriée. Cette cure est que nous devons simplement nous reconnecter avec notre état pur et originel de conscience universelle. Cet état illuminé de l’être est connu sous le nom de la conscience de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Reconnaître un dévot avancé

Je veux seulement dire que je pense avoir compris comment reconnaître un dévot avancé. Le dévot avancé est celui qui peut nous aider à nous souvenir de Krishna. Je lis vos ‘Pensées du Jour’. Chaque fois que je les lis, je me sens connecté au monde spirituel. Je ne peux pas l’expliquer entièrement, mais en lisant, je ressens une sorte de félicité. Quand je finis de lire, je sens comme si je revenais de quelque part.

J’ai quelques questions :

Au moment de l’initiation, l’amour du maître spirituel aide-t-il au disciple à se connecter de plus en plus avec Krishna à travers la bhakti, la dévotion ?

Au moment de la mort d’un disciple initié, Krishna et le maître spirituel viennent-ils ramener le disciple au monde spirituel ?

Quand je serais initié, deviendrais-je connecté avec mon maître spirituel pour toute l’éternité ? En d’autres mots, quand je retournerais au monde spirituel, y vivrais-je avec mon maître spirituel ?

Merci d’avance pour vos réponses.

Humblement,

Warren

==================================================================
Srila Prabhupada est le dévot les plus avancé…

Ta réalisation est correcte. Le dévot avancé est celui qui t’aide à te souvenir de Krishna. Bien sûr, je ne me prends pas pour un dévot avancé. Je comprends que, parce que mon maître spirituel Srila Prabhupada est le dévot le plus avancé, sa puissance agit à travers moi, bénissant et soulevant mes lecteurs parce que je présente purement ses enseignements sans altération.

Je suis très heureux que tu sentes que tu es transporté au monde spirituel quand tu lis les ‘Pensées du Jour’. C’est parfaitement logique parce que moi aussi je me sens transporté au monde spirituel tous les jours quand j’écris les ‘Pensées du Jour’. Par la miséricorde de Srila Prabhupada quelque chose de merveilleux se passe ici.

Oui, au moment de l’initiation, l’amour pur du maître spirituel aide son disciple à se connecter de plus en plus avec Krishna par la bhakti, la dévotion pure.

Oui, au moment de la mort, le maître spirituel amène son disciple de retour au monde spirituel, à condition qu’il soit pleinement soumis au Guru et à Krishna.

Oui, quand tu prendras l’initiation de Sri Guru, tu deviendras éternellement connecté avec lui comme son disciple. Tu le serviras éternellement dans le monde spirituel.

Sankarshan Das Adhikari.
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Mardi, le 24 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Une existence stimulante et passionnante pour toute l’éternité

Srila Prabhupada déclare,

« Le résultat de la conscience de Krishna est que l’on devient progressivement plus illuminé, et on jouit de la vie avec émotion, non pas seulement pour un temps, mais à chaque moment. » Bhagavad-gita 18.76, commentaire.

Bien que nous ne nous considérions pas très avancé dans cette science de la conscience de Krishna, nous avons l’expérience de la vérité des paroles de Srila Prabhupada. Il n’y a vraiment rien de plus stimulant et passionnant qu’une vie pleinement dédiée à répandre la conscience de Krishna partout dans le monde.

C’est stimulant de beaucoup de façons différentes. L’une d’elles est qu’il y a tellement d’opposition à répandre cette conscience de Krishna. A chaque pas, c’est une lutte contre des forces majeures. Ce qui est passionnant, c’est de voir comment la conscience de Krishna gagne de plus en plus de terrain dans ce monde matériel. De plus en plus, les gens se réveillent pour réaliser qu’il doit y avoir plus à la vie que le simple manger, dormir, se défendre et s’accoupler. De jour en jour, plus en plus de personnes découvrent les merveilleux livres de Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, particulièrement la Bhagavad-gita telle qu’elle est. Si vous n’avez pas votre copie, vous pouvez en obtenir une en écrivant à premabhakti64@yahoo.com.

En lisant et suivant soigneusement les enseignements du Seigneur Krishna, présentés si purement par Srila Prabhupada, nous vous assurons que vous vivrez une existence stimulante, passionnante et délectable pour toute l’éternité.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Pourquoi Krishna nous donne-t-Il le chagrin ?

Pourquoi le Seigneur Krishna nous donne-t-Il la souffrance et le chagrin ?

Pourquoi les gens pensent-ils qu’on doit se souvenir du Seigneur seulement dans le chagrin ?

Si nous sommes les enfants de Dieu, pourquoi devons-nous Lui demander nos nécessités ? N’a-t-Il pas le devoir de s’occuper de nous ?

Pourquoi a-t-Il fait la souffrance et la tension ?

Pourquoi n’aime-t-Il pas ses enfants de façon égale ?

==================================================================
Nous donnons le chagrin à nous-mêmes

Krishna ne nous donne pas la souffrance et le chagrin. Nous les donnons à nous-mêmes quand nous refusons, par fierté, ses cadeaux d’éternité, de connaissance et de félicité.

Celui qui ne se souvient du Seigneur que dans le chagrin est amoureux du bonheur. Il n’est pas amoureux de Dieu.

Puisque nous sommes les enfants de Dieu, nous n’avons pas besoin de demander nos nécessités vitaux. Nous ne devons Lui demander que comment Le servir.

Ce n’est pas Lui qui a créé les souffrances et les tensions. C’est notre erreur d’avoir créé ces choses.

Il confirme dans la Bhagavad-gita qu’en fait Il aime tous ces enfants également :

samo 'ham sarva-bhutesu

« Je n’envie, Je ne favorise personne, envers tous Je suis impartial. » Bhagavad-gita 9.29

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Lundi, le 23 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Atteindre le Brahma-Nirvana

Samedi soir, pour la classe de Bhagavad-gita, on a étudié le verset suivant :

kama-krodha-vimuktanam
 yatinam yata-cetasam
 abhito brahma-nirvanam
 vartate viditatmanam

« Car, elle est bien proche, la libération suprême, pour qui, libre de la colère et de tout désir matériel, a réalisé son identité spirituelle et, maître de lui, s’efforce toujours d’atteindre la perfection. » Bhagavad-gita 5.26

Dans son commentaire sur ce verset, Srila Prabhupada explique, « Parce que toujours absorbé dans l’Absolu, il n’est plus affecté par les souffrances matérielles. Il connaît ce qu’on appelle le brahma-nirvana. » Quel merveilleux état de la conscience, être complètement séparé de toutes les souffrances de l’existence matérielle ! Tout ce qu’on doit faire pour atteindre le brahma-nirvana est de s’absorber 24 heures par jour dans la conscience de Krishna. Peut importe ce qu’on fait, on doit toujours se souvenir de Krishna.

Comment est-ce possible ?

On doit chanter Hare Krishna et s’associer avec les dévots du Seigneur à toute opportunité. Voilà le secret des initiés pour atteindre rapidement et aisément au brahma-nirvana.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Doit-on avoir un guru personnel ?

Doit-on avoir un guru personnel ? Ou Srila Prabhupada est-il notre guru, à travers ses écrits comme la Bhagavad-gita telle qu’elle est ?

Je vous remercie d’avance pour votre temps.

Kathleen

==================================================================
Retrouvant ton identité éternelle dans le monde spirituelle

Il y a deux sortes de gurus. Il y a le siksha guru, le maître spirituel instruisant. Et puis il y a le diksha guru, le maître spirituel initiant. Parce que Srila Prabhupada à pris tant de peines dans son amour pour nous pour faire ses enseignements accessibles au moyen de ses livres, il t’est pleinement accessible comme ton siksha guru, le guru instruisant.

En lisant soigneusement les livres de Srila Prabhupada, tu verras qu’il donne l’instruction que nous devons aussi avoir un guru personnel, un diksha guru (un guru initiant.) Le diksha ou l’initiation doit être reçue d’un maître spirituel qui est présent physiquement sur le niveau matériel. Puisque Srila Prabhupada n’est plus manifesté physiquement, depuis novembre de 1977, sur le niveau matériel, tu dois soigneusement prendre refuge dans ses enseignements et ainsi trouver l’inspiration de faire contact personnellement  avec un de ses disciples et recevoir de lui l’initiation.

A présent il y a environ 80 disciples de Srila Prabhupada qui sont des diksha gurus. Je suis un parmi eux. Participation dans mon cours internet ne signifie pas que tu dois recevoir l’initiation de ma personne. Tu peux recevoir l’initiation de n’importe quel de ses disciples qui sont gurus. Je ne suis que le serviteur de mes étudiants pour essayer de leur faire comprendre et pratiquer les enseignements sublimes de Sa Divine Grâce Srila Prabhupada, et par-là atteindre la perfection ultime, le bonheur ultime, et atteindre leur identité éternelle dans le monde spirituel.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Dimanche, le 22 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

La conscience de Krishna quand le corps est malade

Aujourd’hui je suis très malade. En fait ce n’est pas ‘moi’. C’est le corps qui est malade. Dans la conscience de Krishna, nous apprenons à profiter de chacune des situations dans lesquelles nous nous trouvons pour augmenter notre conscience de Krishna. Généralement la maladie précède le moment de la mort, alors être malade est une grande opportunité pour nous détacher de notre situation corporelle, et nous souvenir de la nature éternelle de l’âme spirituelle et sa relation avec Krishna. Je ressens un grand encouragement en lisant aujourd’hui beaucoup d’appréciations de part le monde entier au sujet de mon humble effort de servir la mission de Srila Prabhupada à travers ce cours sur l’internet. Tant d’âmes sincères qui sont abonnées aux ‘Pensées du Jour’ ont exprimé combien elles sont animées par cette dose quotidienne de Krishna katha, les sujets en relation avec Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
La conscience de Krishna en Iraq par la miséricorde de Krishna

Je vous suis très reconnaissant  pour vos courriels quotidiens. Je suis un disciple de Sa Sainteté Radhanath Swami Maharaja. A présent je travaille en Iraq. Je n’ai pas d’association spirituelle autre que les livres de Srila Prabhupada et vos ‘Pensées du Jour’. Après être venu ici, je réalise l’importance de ce que Srila Prabhupada nous a offert. C’est la chose la plus valable sur Terre. Je suis une des personnes les plus fortunées, complètement endetté pour toujours à Srila Prabhupada, mon Guru Maharaja, mes autres gurus et tous les grands Vaisnavas.

Je vous suis très reconnaissant

Sudhir Krishna Das

==================================================================
Srila Prabhupada nous donne la chose la plus valable

Tu as complètement raison en comprenant que ce que Srila Prabhupada nous a donné est la chose la plus valable sur Terre.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Samedi, le 21 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Préparant l’offrande matinale du Seigneur

Pendant que je suis à l’ashram Bhaktivedanta, l’un de mes devoirs matinaux est de préparer l’offrande matinale pour Sri Sri Radha Damodar. C’est une très bonne opportunité pour rendre un service direct au Seigneur. Bien que ce soit seulement une offrande très simple, elle me donne l’opportunité de m’absorber dans le service de dévotion. Je cuisine un peu de céréal d’avoine, je chauffe à ébullition une tasse de lait, et je coupe une variété de fruits pour les arranger en beauté sur l’assiette du Seigneur.

Un des aspects les plus merveilleux des gloires du Seigneur Krishna est que bien qu’Il soit si grand et si puissant, Il accepte même les offrandes les plus simples de ses dévots, si elles sont offertes avec amour et dévotion. Il explique ceci dans la Bhagavad-gita :

patram puspam phalam toyam
yo me bhaktya prayacchati
tad aham bhakty-upahrtam
asnami prayatatmanah

« Que l’on M’offre, avec amour et dévotion, une feuille, une fleur, un fruit, de l’eau, et cette offrande, Je l’accepterai . »

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
La mort et les rêves

Quelle est la différence ou la similarité entre la mort et les rêves ?

Sangita

==================================================================
Similarité et différence

La différence entre l’état de rêve et l’état de la mort est qu’après la mort on ne se réveille plus et le corps matériel se décompose. La similarité est que, dans les deux états, l’âme et le corps subtil voyagent hors  du corps physique.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Vendredi, le 20 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Goutant le doux nectar de la conscience de Krishna à l’ashram Bhaktivedanta

Notre quartier général ici à l’ashram Bhaktivedanta est une véritable oasis dans le désert. Ici tout entre en contact avec Krishna. Je me lève à 03h00 pour prendre ma douche matinale, chanter le mantra Hare Krishna un minimum de 16 rondes sur le chapelet que me donna personnellement Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, et assister au programme dévotionnel matinal.

Le programme dévotionnel que nous conduisons tous les jours nous a aussi été donné par Srila Prabhupada. C’est une méditation très puissante, douce, et extatique, une série sublime d’événements transcendantaux. A 04h30 nous observons le Mangal Arati, une cérémonie propice pour accueillir le Seigneur. Ensuite nous adorons la pure dévote du Seigneur, Srimati Tulasi Devi. Ensuite, pendant que Mataji baigne et habille Sri Sri Radha Damodar, je baigne et habille la Déité de Srila Prabhupada, prépare le petit déjeuner, et compose les ‘Pensées du Jour.’ A 06h45, après que les Déités soient habillées et offertes leur petit déjeuner, nous observons une cérémonie d’accueil, suivie d’un arati offert à Srila Prabhupada, nommé Guru Puja. Ensuite nous avons une classe intellectuellement stimulante sur le Srimad Bhagavatam et un petit déjeuner délicieux de Krishna prasadam (nourriture offerte au Seigneur Krishna avec amour et dévotion.)

A ce point, nous commençons nos activités régulières quotidiennes dans un état joyeux de la conscience de Krishna. Toi aussi tu peux gouter le nectar le plus doux chaque matin en observant un tel programme chez toi. Ou bien, tu peux assister au programme matinal joyeux au centre ISKCON qui t’est le plus proche. De cette façon tu pourras rapidement et aisément avancer le long du sentier de retour à Krishna.

Pourquoi souffrir dans un état d’anxiété quand tu peux gouter une félicité toujours croissante de jour en jour ?

Sankarshan Das Adhikari

Note de l’Editeur : pour une liste mondiale de tous les centres ISKCON consulter ce site :

http://iskcon.com/worldwide/centres/index.html

==================================================================
Est-ce que Krishna rejette une personne qui n’a pas de guru ?

J’ai une question au sujet de vos enseignements  sur la nécessité d’avoir un maître spirituel.

Comment le Seigneur Krishna, qui aime Son peuple, peut rejeter quelqu’un qui vient à Lui, qui L’appelle, même sans un guru ? Que dire de la pauvre âme illettrée qui n’a jamais eu la chance d’aller à un guru ou même d’entendre les paroles de la Bhagavad-gita pour savoir qu’il a besoin d’un guru ?

Nous devons être très attentifs de ne pas critiquer les autres méthodes  ou religions or sentiers de retour à Dieu.  L’objectif doit être atteint à la fin, et non pas glorifier la méthode. Je vous prie de permettre que ce soit un mouvement pour la conscience de Krishna basé sur les enseignements originelles de la Gita, plutôt qu’un mouvement pour la conscience de ISKCON.

==================================================================
Krishna béni le chercheur sincère avec un guru

Krishna ne rejette quiconque L’appelle. Pour ceux qui L’appelle pour maîtriser l’art de la soumission complète à Ses pieds-pareils-au-lotus, Il les bénit en les menant à contacter un maître spirituel authentique, qui leur enseigne, par suite, comment maîtriser l’art de la soumission complète à Krishna.

Tu déclare, « Nous devons être très attentifs de ne pas critiquer les autres méthodes  ou religions or sentiers de retour à Dieu. » Comment peut-tu impliquer qu’il y a un défaut dans l’enseignement de la nécessité d’avoir un guru ? Après tout, Krishna instruit directement dans la Bhagavad-gita, 4ème chapitre, verset 34 :

tad viddhi pranipatena
 pariprasnena sevaya
 upadeksyanti te jnanam
 jnaninas tattva-darsinah
 
 
« Cherche à connaître la vérité en approchant un maître spirituel ; enquiers-toi d’elle auprès de lui avec soumission, et tout en le servant. L’âme réaliser peut te révéler le savoir, car elle a vu la vérité. »

Tu dis que ISKCON ne présente pas les enseignements originaux de la Bhagavad-gita. Une personne avec une connaissance rudimentaire du sanskrit peut comprendre que ISKCON présente la Bhagavad-gita dans sa forme pure et originelle sans la moindre déviation.

Tu dis que nous devons avoir un mouvement pour la conscience de Krishna, et non un mouvement pour la conscience de ISKCON. ISKCON veut dire ‘la Société Internationale pour la CONscience de Krishna.’ Ce que tu dis est contradictoire. Tu dis, en effet, « Nous devons avoir une société pour la conscience de Krishna, et non une société pour la conscience de Krishna. »

Si tu veux nous convaincre que nous avons tort, tu devras présenter des arguments bien plus  cohérents que ceux que tu présente jusqu’ici. Pendant ce temps,  nous continuerons à suivre les ordres que nous recevons du Seigneur Krishna à travers le système de guru parampara établi et maintenu par Lui-même.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Jeudi, le 19 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Dépendre Complètement de la Miséricorde du Seigneur

Dans ce monde matériel notre tendance est de prendre refuge dans notre situation matérielle. C’est un état malsain de la conscience. A n’importe quel instant, le tapis peut nous être tiré de sous les pieds, nous laissant confus et perplexes. C’est pourquoi il est important de réaliser que nous n’avons d’autre refuge que Krishna ou Dieu. A cet égard, la sagesse védique déclare :

Mare krishna rakhe ke rakhe krishna mare ke
 « Si Krishna veut te protéger, personne ne pourra te tuer, et si Krishna veut te tuer, personne ne pourra te protéger. »

Si nous nous abandonnons complètement à Krishna en pleine confiance qu’Il nous aimera pleinement et purement à chaque instant, nous pénétrerons alors dans une dimension de conscience qui est complètement libre d’anxiété. Dans cet état de libération, notre joie et notre connaissance augmenteront continuellement sans restriction pour toute l’éternité.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Qui sont Shiva, Brahma et Vishnu ?

Hare Krishna,

Si le Seigneur Krishna est tout, Il est la seule lumière de tout l’univers. Alors qui sont Shiva, Brahma et Vishnu ? Pourquoi sont-ils considérés comme le destructeur, le créateur et l’entreteneur ?

Avec mes respects,

Sangita Marwah

==================================================================
Les Guna Avatars

Krishna se révèle être dans la Bhagavad-gita l’origine de tout ce qui est :

aham sarvasya prabhavo
 mattah sarvam pravartate

« Je suis la source de tous les mondes, spirituels et matériels. Tout émane de Moi. » Bhagavad-gita 10.8

Ceci est confirmé par le Seigneur Brahma dans la Brahma-samhita :

isvarah paramah krsnah
 sac-cid-ananda-vigrahah
 anadir adir govindah
 sarva-karana-karanam

 
« Krishna, qui est connu sous le nom de Govinda, est la Personnalité Suprême de Dieu. Il possède un corps spirituel, éternel et plein de félicité. Il est à l’origine de tout. Il n’a pas d’origine et il est la cause première de toutes les causes. » Brahma Samhita  5.1

Brahma, Vishnu et Shiva s’appellent les Guna Avatars. Ils sont des expansions du Seigneur Sri Krishna pour accomplir respectivement les fonctions de la création, de l’entretien et de la destruction de cet univers matériel. Shiva et Brahma sont des dévas (demi-dieux), serviteurs du Seigneur, et le Seigneur Vishnu est Krishna ou Dieu Lui-même dans Sa manifestation à quatre bras.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Mercredi, le 18 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA


==================================================================

Le dévot est plein de miséricorde

Le dévot est plein de miséricorde. Il ne peut pas tolérer de voir la condition de souffrance de la société mondiale. C’est ainsi que le dévot dédie sa vie entière pour répandre le mouvement pour la conscience de Krishna partout dans le monde dans le cœur de tous les êtres vivants. Par son service dédié à la Suprême Personnalité de Dieu, il n’y a pas de personne qui Lui soit plus chère que ce serviteur soumis.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
La conscience de Krishna est-elle égoïste ?

Si je chante le Mahamantra Hare Krishna et trouve la félicité,  et si je recherche la forme de Krishna pour le plaisir que cela m’apportera, est-ce que je ne recherche pas à satisfaire mes sens et ne suis-je donc pas par-là un égoïste ?

Votre étudiant

==================================================================
Le pur dévot est parfaitement désintéressé

Le pur dévot est disposé  à souffrir pour l’intérêt de Krishna. Tout ce qui lui intéresse est de rendre un plaisir à Krishna. Il ne chante pas pour son propre plaisir. Au contraire, il chante pour le plaisir de Krishna. Il est disposé à servir Krishna éternellement même s’il n’arrive jamais à Le voir. Il ne demande jamais quoique ce soit en retour pour son service. Voilà le véritable amour pur  pour Krishna, la plus haute perfection de l’illumination spirituelle.

Veux-tu développer un tel amour pour Krishna ?

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Mardi, le 17 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA


==================================================================

Le temps le plus opportun

Nous nous trouvons au seuil du moment le plus opportun de l’histoire mondiale. Après des milliers d’années de chaos planétaire toujours croissant, le maître spirituel le plus illuminé et puissant dans l’histoire du monde, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada est venu délivrer l’explication la plus évoluée et complète de la connaissance spirituelle jusqu’ici révélée. Celui qui lit et applique soigneusement les enseignements donnés dans les livres de Srila Prabhupada deviendra autorisé comme un puissant dirigeant spirituel pour guider hors du chaos les âmes perdues de cet âge.

J’ai commencé le Cours Ultime de la Réalisation du Soi en décembre de l’année 2002 simplement dans le but de donner à autant de gens que possible un accès à ces enseignements sublimes. Aillez donc la bonté de profiter pleinement de cette connaissance et développez votre vie pour le plus grand succès possible. Le monde est plein de personnes qui ont atteint un niveau élevé de succès matériel. Mais leur succès est fugitif. Il est ici aujourd’hui, mais parti au lendemain. Rares sont les personnes dans l’histoire qui ont atteint la perfection spirituelle. Mais ce sont ces personnes qui ont fait et qui auront toujours le plus grand effet sur l’histoire du monde.

Pourquoi se dédier tout simplement à la course matérielle des rats, quand on peut au contraire se concentrer sur la pratique et l’établissement d’une conscience spirituelle illuminée sur la planète ?

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Comment sont-ils considérés, les enfants, dans la conscience de Krishna ?

En premier lieu, je voudrais vous remercier pour poster toutes les conférences de votre tour du monde. Je m’attends à de nombreuses heures de plaisir et d’inspiration dans leur écoute.

Ensuite, je voudrais vous demander une autre question, s’il vous plait.

Comment sont-ils considérés, les enfants, dans la conscience de Krishna ? Les voit-on comme une distraction et un détriment au progrès spirituel ou bien comme une opportunité de développer notre relation avec Krishna ?

Mes humbles remerciements,

Avril

==================================================================
Les enfants peuvent être la plus grande bénédiction

Je suis très heureux que tu apprécies mon humble effort à présenter les enseignements de Krishna dans leur forme pure et originelle qui nous ont été donnée par Srila Prabhupada.

Les enfants d’eux-mêmes ne sont ni favorables ni nuisibles à notre conscience de Krishna. C’est le rapport que tu développes avec eux qui est favorable ou défavorable pour ta conscience de Krishna.

Si tu les acceptes comme étant la plus grande bénédiction du Seigneur envers toi, que tu as été donné l’opportunité de délivrer ces âmes de retour à Krishna, alors être un parent sera le plus grand et merveilleux service que tu peux rendre au Seigneur. Cette compréhension illuminée du mode d’élever les enfants est le vrai sens de la parenté.

De l’autre coté, si tu ne considère que les moyens de faire des bons arrangements pour leurs corps matériels, et tu néglige les âmes éternelles qui habitent dans leurs corps, ta soi-disant parenté deviendra un grand obstacle non-seulement pour eux, mais pour toi aussi.

C’est la même situation pour le maître spirituel. La responsabilité de délivrer ses disciples au monde spirituel est une grande bénédiction parce qu’elle l’absorbe complètement dans le service de Krishna.

C’est jours-ci, beaucoup de charlatans se déclarent être des maîtres spirituels sans la moindre idée comment leurs disciples atteindrons la perfection spirituelle. Ces soi-disant maîtres spirituels sont les plus grands ennemis de la société humaine.

Le parent qui délivre son enfant est le plus grand bienfaiteur. Le parent qui maintient son enfant dans les rets du cycle des morts et des renaissances fait la plus grande violence à l’âme qui a été placée dans ses soins par le Seigneur.

Le Srimad Bhagavatam affirme :

gurur na sa syat sva-jano na sa syat
 pita na sa syaj janani na sa syat
 daivam na tat syan na patis ca sa syan
 na mocayed yah samupeta-mrtyum
 
 
« Celui qui ne peut pas délivrer ses dépendants du sentier de la répétitions des morts et des renaissances ne doit jamais devenir un maître spirituel, un père, un mari, une mère ou un déva adorable. » Srimad Bhagavatam 5.5.18

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Lundi, le 16 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA


==================================================================

De retour à Austin

Je suis de retour à Austin. Cet endroit m’est très, très spéciale. C’est l’endroit de ma naissance spirituelle. C’est ici qu’en 1971 je fus béni par la miséricorde spéciale de Guru, de Krishna et des Vaisnavas, et fut ainsi guidé vers la voie  d’échappement de l’influence vorace de l’énergie matérielle. Comme je savoure la mémoire de ces jours quand je fus finalement béni avec le plus puissant système pour rejeter les souffrances de l’existence matérielle une fois pour toutes ! Quel soulagement après des millions d’existences dans le cycle des morts et des renaissances !

Sa Sainteté Visnujana Maharaja arriva en ville un jour tout comme le joueur de flûte de Hameln. Les seuls instruments musicaux étaient sa voix et ses mains. Il a chanté Hare Krishna en battant les mains sur la rue Guadalupe le long du parc de l’Université du Texas et il a commencé une révolution spirituelle. La ville de Austin n’a jamais été la même depuis ce jour. Dans seulement quelques semaines, il attira beaucoup de suivants et, bien que sans un sou, il a obtenu une maison. Les effets des kirtans doux de Hare Krishna qu’il mena, et qui transporta son audience au monde spirituel, continuent à réverbérer jusqu’à ce jour.

Kirtan est le chant en congrégation des Saints Noms de Dieu. Le mantra Hare Krishna est particulièrement puissant :

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

Merci, Visnujana Maharaja, pour m’avoir apporté le processus ultime pour la réalisation du soi de la conscience de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Comment puis-je trouver un maître spirituel ?

Je serais heureuse d’apprendre de vous comment je peux trouver un maître spirituel qui peut m’initier dans la conscience de Krishna. J’habite la ville de Mumbai, en Inde, et je désire commencer la méthode de la Krishna bhakti.

Sincèrement,

Sheila

==================================================================
Rend visite au centre ISKCON qui t’est le plus proche

C’est merveilleux que tu cherche un maître spirituel qui peut t’initier dans la science ultime de la réalisation du soi, la conscience de Krishna. C’est notre premier devoir dans cette forme humaine d’existence. A ce sujet, le Srimad Bhagavatam déclare :

tasmad gurum prapadyeta
 jijnasuh sreya uttamam
 sabde pare ca nisnatam
 brahmany upasamasrayam

« La personne qui désire sérieusement le bonheur réel doit chercher un maître spirituel et prendre refuge de lui par l’initiation. Les qualifications d’un guru authentique sont qu’il a réalisé les conclusions des écritures par sa délibération et il est capable de convaincre les autres de ces conclusions. Telles grandes personnalités, qui ont pris refuge de Dieu Suprême, délaissant toutes autres considérations matérielles, doivent être accepter comme des maîtres spirituels authentiques. » Srimad Bhagavatam 11.3.21

En étudiant les livres de Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami, tu obtiendras les directions et les bénédictions du maître spirituel le plus grand dans l’histoire du monde.  Pour obtenir des instructions personnelles, nous avons trois centres pour la conscience de Krishna à Mumbai. Je te conseille de rendre visite à celui qui t’est le plus convenable. Beaucoup de maîtres spirituels authentiques donnent des discours à ces centres. Ils seront très heureux de te guider sur le chemin de la réalisation du soi. Les adresses et les numéros de téléphones pour ces trois centres se trouvent à l’adresse internet suivante : http://iskcon.com/worldwide/centres/asia.html

Moi aussi je serais très heureux de te guider au moyen de courriels, et lors de ma prochaine visite à  Mumbai plus tard dans l’année. Décrit-moi en détail, je t’en prie, le niveau de ta pratique de la conscience de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Dimanche, le 15 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime de Sri Sri Radha-Kalachandji Dham à Dallas, au Texas, USA


==================================================================

Aimer les dévots de Krishna

Je suis de retour à ma vieille demeure, Sri Sri Radha Kalachandji Dham. J’ai habité ici pendant de nombreuses années dans ce merveilleux oasis spirituel situé au milieu du voisinage le plus invraisemblable de l’est de Dallas, au Texas.

D’abord, j’ai habité ici en 1972 dans les premiers jours pionniers du mouvement quand nous avons acquis ces bâtiments d’une église chrétienne, qui n’avait pas une congrégation suffisante. Quand nous avons déménagé ici, nous n’avions pas de douche. Je me rappelle prendre mon bain matinal, me nettoyant avec l’eau de l’évier.

Après ça, j’ai habité ici pendant trois ans à partir de 1978 quand la communauté à vu une croissance rapide sous la direction de Sa Sainteté Tamal Krishna Goswami. J’ai passé encore cinq ans ici de 1984 à 1989, habitant comme un membre de famille idéal faisant parti de la communauté du temple : Je me levais tôt pour assister complètement au programme matinal du temple, travaillant comme programmateur d’ordinateur, faisant des dons réguliers d’argent, et utilisant mon temps libre à m'engager dans toutes sortes de services pour le temple.

Beaucoup de mes amis dévots depuis de nombreuses années habitent encore ici. C’est vivifiant d’avoir encore une fois leur association transcendantale. Le moyen le plus facile de développer notre amour pour le Seigneur Krishna est de baratter l’océan des relations amicales avec Ses dévots.  Srila Rupa Goswami nous instruits dans les techniques pratiques pour développer les relations amicales avec les dévots :

dadati pratigrhnati
 guhyam akhyati prcchati
 bhunkte bhojayate caiva
 sad-vidham priti-laksanam

 « Offrir des cadeaux en charité, accepter des cadeaux en retour, ouvrir son esprit en confidence, enquérir confidentiellement auprès d’un autre, accepter le prasadam (la nourriture offerte au Seigneur Krishna) et offrir du prasadam à autrui sont les six symptômes d’amour échangé entre un dévot et un autre. » Nectar de l’instruction verset 4.

Krishna est très éloigné et peut demeurer encore seulement une conception vague pour nous.  Mais Ses représentants, Ses dévots, son ici sur Terre. Nous devons profiter pleinement d’eux, en développant des relations douces et amicales avec tous les dévots de Krishna. Ceci nous permettra d’avancer très rapidement sur le sentier vers la perfection spirituelle.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Suis-je qualifiée pour connaître la signification du Mahamantra ?

Quand je chante le mantra Hare Krishna, je veux connaître le sens de ses mots, ainsi que la signification du mantra en entier. Cette connaissance rendra mon chant du Mahamantra plus efficace. Je vous prie de bien vouloir me l’expliquer, si je suis qualifiée pour le savoir. Veuillez m’excuser si j’ai fais une erreur en voulant connaître la signification sans avoir la qualification.

Merci et pranams.

Priya

==================================================================
Ta sincérité pour connaître la vérité est ta plus haute qualification

Ta question est méritoire. Nous devons faire toutes les choses avec pleine connaissance, et non à l’aveuglette.  Ton sincère désire pour connaître la vérité est ta plus haute qualification.

Krishna et Rama sont des noms de Dieu, et Hare est l’énergie de Dieu. Alors, quand nous prononçons le Maha-mantra, nous nous adressons d’abord à l’énergie du Seigneur, and par-suite au Seigneur, pour nous engager dans Leur service pur de dévotion.

Le Seigneur a deux sortes d’énergie : spirituelle et matérielle. A présent nous nous trouvons sous l’emprise de l’énergie matérielle.  Nous prions donc à Krishna qu’il veuille bien nous délivrer du service de l’énergie matérielle et nous accepter dans le service de Son énergie spirituelle. Voilà notre philosophie entière. Hare Krishna veut dire, « O énergie de Dieu, et ô Dieu [ Krishna ], engagez-moi s’il vous plait dans votre service. »

C’est dans notre nature de rendre service. D’une façon ou d’une autre nous sommes venus dans le service des choses matérielles, mais quand ce service est transformé dans le service de l’énergie spirituelle, alors notre vie devient parfaite. La pratique du bhakti-yoga (le service d’amour envers Dieu) veux dire devenir libre de toutes désignations comme ‘hindou’, ‘musulman’, ‘chrétien’, ceci ou cela, et simplement servir Dieu. Nous avons créé les religions chrétiennes, hindoues, musulmanes, mais lorsque nous atteignons une religion sans désignations, dans laquelle nous ne nous pensons pas hindous ou chrétiens ou musulmans, c’est alors que nous pouvons parler de religion pure, la bhakti.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Samedi, le 14 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime de Sri Sri Radha-Kalachandji Dham à Dallas, au Texas, USA


==================================================================

Atteindre la paix parfaite du mental

Tant que nous essayons de maintenir un degré d’indépendance, de ne pas nous soumettre entièrement au Seigneur, nous devons rester dans un état d’angoisse. La paix parfaite du mental vient seulement quand nous nous abandonnons complètement et absolument au Seigneur. Si nous savons et vivons pleinement  dans la réalité de la compréhension que Krishna est le jouisseur suprême, le propriétaire suprême et l’ami suprême, nous pourrons avoir une paix parfaite à tout temps, en tous les lieux et dans toutes les circonstances. Ceci doit être le but de notre vie. Tout autre but peut être accepté pour maintenir le corps et l’âme ensemble, mais nous devons comprendre et réaliser pleinement qu’aucun autre but ne donnera à l’être vivant ce bénéfice ultime.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Les musulmans sont-ils sujet à la loi du karma ?

Je suis né un hindou, et je veux mourir un hindou. Mais j’ai soudainement converti à l’Islam. Je me demande, puisque les musulmans ne croient pas à la loi du karma, si mon karma restera le même. Devrais-je renaître ? Quel est votre conseil pour me sauver d’avoir à reprendre naissance ?

Merci

==================================================================
Le karma n’a rien à voir  avec les désignations matérielles.

Krishna n’a rien à voir avec les désignations hindoues ou musulmanes. Dans la Bhagavad-gita Il ne dit pas que tu dois te désigner comme hindou ou musulman. Tout ce qu’il demande est que tu t’abandonne complètement à Lui. C’est tout ce qui est requis pour être sauvé de la répétition des morts et des renaissances.

Le karma est un fait, qu’on y croit ou pas. Les hindous souffrent du karma. Les musulmans souffrent du karma. Tout le monde souffre du karma. Mais Krishna déclare que si tu t’abandonne à Lui, Il te délivre de ton karma.

Sankarshan  Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Vendredi, le 13 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’association sublime des dévots à l'ashram Bhaktivedantata à Austin, Texas, USA

==================================================================

Rendre un service personnel au maître spirituel

Ce matin à 06h00 je parts pour trois jours de meetings avec les dirigeants de ISKCON de l’Amérique du Nord à Sri Sri Radha Kalachandji Dham à Dallas, au Texas. Quelle grande opportunité d’être béni par l’association de tant de grands dévots saints du Seigneur ! Le parterre même est sacré parce qu’il a été touché maintes fois  par les pieds-pareils-au-lotus de Sa Divine Grâce Srila Prabhupada. Son domicile est encore préservé comme un musée. Je me rappelle encore en 1972 quand nous avons acquis ces deux bâtiments à 5430 Gurley Avenue, comment je travaillais à coté de Sriman Adideva Prabhu pour préparer ces deux chambres pour sa première visite ici.

Il n’y a pas de bénédiction supérieure à celle de pouvoir rendre un service personnel au maître spirituel. Le plus grand service est d’être engagé pleinement dans la prédication de la conscience de Krishna 24 heures sur 24. Si une personne peut rester pleinement absorbée dans la prédication, il rend un service ininterrompu envers le maître spirituel.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Dois-je étudier le sanskrit ?

Au fur et à mesure que je progresse dans ma lecture du Srimad Bhagavatam, je me demande si je dois étudier le sanskrit. Ceci m’aiderait-il à comprendre les Védas et les autres écrits védiques ? Est-il suffisant d’étudier ce qui a été traduit par Srila Prabhupada ? Je peux voir qu’il est présenté avec le sanskrit d’abord, avant  de donner la version traduite. Si j’étudie le sanskrit, comment le faire ? Est-il trop tard pour moi d’étudier une autre langue ? J’ai 58 ans, mais j’apprends toujours des nouvelles choses. Conseillez-moi, je vous en prie.

==================================================================
Etudies simplement les livres de Srila Prabhupada. C’est suffisant.

Ne te dérange pas pour étudier le sanskrit. Il est extrêmement complexe.  On doit étudier la grammaire sanskrite pendant 12 ans pour y devenir expert. Pour ta perfection spirituelle tout ce qui est requis est que tu deviennes expert dans la compréhension et l’application pratique de la sagesse védique présentée par Srila Prabhupada. C’est suffisant. Les traductions et les commentaires de Srila Prabhupada sont aussi bon que le sanskrit originel parce qu’ils sont directement inspirés par Krishna situé dans son cœur.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                 
Retour au début de la page
 

Jeudi, le 12 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’association sublime des dévots à l'ashram Bhaktivedantata à Austin, Texas, USA

==================================================================

Est-il nécessaire d’avoir un maître spirituel ?

Les gens demandent parfois, « Je veux tout simplement aimer Dieu et me soumettre entièrement à Lui. Alors quel est le besoin d’avoir un maître spirituel ? » Cette question est très logique et intelligente.

Me soumettre entièrement à Dieu veut dire que je fais tout ce qu’Il me demande. Dans la Bhagavad-gita Krishna instruit clairement de prendre refuge d’un maître spirituel. Dans l’ Adi Purana Krishna instruit qu’à moins de devenir le dévot de Son dévot, nous ne sommes pas Son dévot. Si nous sommes donc sérieux  de nous soumettre entièrement au Seigneur Krishna, nous devons obéir Ses instructions en devenant le disciple d’un maître spirituel authentique.

Le fondateur-acharya de ISKCON, Sa Divine Grâce Srila Prabhupada disait souvent, en citant la maxime anglaise, « Si tu m’aime, aime mon chien. » Il se servait de ce dicton pour illustrer l’importance de prendre refuge d’un maître spirituel authentique. Si nous essayons de contourner le système pour être le dévot du Seigneur indépendamment, Il n’acceptera jamais notre service.

Par conséquent, si nous sommes sérieux d’atteindre la perfection spirituelle, nous devons prendre refuge d’un maître spirituel authentique.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Le bouddhisme et l’hindouisme

Le bouddhisme semble être semblable à l’hindouisme. Quelles sont les différences à part le nom ? Ne mènent-ils pas tous deux à la Personnalité Suprême de Dieu ?

Gloria

==================================================================
Eviter le vide

Philosophiquement le bouddhisme est l’athéisme, parce que les bouddhistes considèrent le zéro ou le vide comme la Vérité Absolue. (Le mot hindou est un terme créé par les musulmans. Ce n’est pas une description correcte.) Les suiveurs de la Bhagavad-gita rejettent cette philosophie bouddhiste du vide parce que le Suprême est une personne. Il n’est pas le vide.

Tout provient de quelque chose. Rien ne provient de rien. Avons-nous quelque expérience  par laquelle quelque chose provient de rien ? Par conséquent, le Suprême doit être une personne. Cette Personne Suprême se révèle comme Krishna, la Personnalité Suprême de Dieu.

La dénégation bouddhiste de Dieu et Sa personnalité ne leur permettra pas de retourner à Dieu, parce qu’ils refusent l’existence même de Dieu. Ils disent qu’au fond tout est vide. Il n’est pas possible d’atteindre à quelque chose quand on refuse son existence même. Peut-on obtenir la nationalité américaine quand on refuse l’existence même des Etats Unis ? Non. Il est mieux, par-là, d’éviter le vide et de chanter Hare Krishna.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                 
Retour au début de la page
 

Mercredi, le 11 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’association sublime des dévots à l'ashram Bhaktivedantata à Austin, Texas, USA

==================================================================

Je n’y crois pas

Hier, un homme s’est approché de moi pour me demander ce qu’était la marque de tilak sur mon front. Je lui ai expliqué que c’est la marque de la victoire pour celui qui a vaincu la mort. Immédiatement il m’a répondu, « Je n’y crois pas. » Je ne put qu’être étonné comment il avait l’esprit fermé. Il n’a pas considéré avec son intelligence ce que je venais de lui dire. Il avait déjà décidé avant de me parler, basé sur la façon de m’habiller, qu’il allait s’opposer à mes idées, peu importe quelles idées elles étaient. Ma façon de répondre à sa question sur mon tilak n’avait rien à voir avec sa réaction. Il avait déjà décidé qu’il voulait me dire qu’il ne croyait pas à ce que je suit.

Voyez donc sa sottise. Il dit qu’il ne croit pas conquérir la mort. Il a établi sans y penser qu’il préfère la mortalité à l’immortalité. Il est probablement le membre d’une religion sectaire et il me voyait comme une menace à ses points de vue religieux. Il manque le point que la religion actuelle est une, d’aimer Dieu. Elle ne peut pas être divisée en différant sectes pas plus que le soleil peu être divisé quand il brille sur les différentes nations du monde.

Sankarshan Das Adhikari

Obtenir un maître spirituel

Vous parlez avec tant de sagesse au sujet d’être sous l’égide d’un maître spirituel authentique. Comment peut-on obtenir les services inspirés  d’un tel enseignant spirituel ? Je m’imagine que les gurus doivent être très occupés. Que doit-on faire pour se préparer pour une telle tutelle ? Y a-t-il des conditions préalables qui doivent être remplies avant de devenir éligible pour un maître spirituel ?

Merci

==================================================================
La miséricorde de Krishna

Quand tu seras sincère dans le désir de réaliser la Vérité Absolue, le Seigneur dans le cœur, qui est connu sous le nom de caitya guru – le guru interne, te mènera vers Sa manifestation externe, le guru externe. Ce guru externe te guidera, par la suite, comment atteindre la perfection spirituelle complète.

La qualification ou les conditions préalables sont très simples. Tout ce qui est requis pour être  guidé par le guru est d’avoir une disposition soumise et humble, et prêt à rendre un service amical envers le maître spirituel. Ce point est confirmé par le Seigneur Sri Krishna dans la Bhagavad-gita comme suit :

tad viddhi pranipatena
 pariprasnena sevaya
 upadeksyanti te jnanam
 jnaninas tattva-darsinah

« Cherche à connaître la vérité en approchant un maître spirituel ; enquiers-toi d’elle auprès de lui avec soumission, et tout en le servant. L’âme réalisée peut te révéler le savoir, car elle a vu la vérité. » Bhagavad-gita 4.34

Le guru le plus exalté de l’histoire est Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Avant de quitter ce monde en 1977, il a instruit ses disciples de devenir des maîtres spirituels pour délivrer les âmes déchues de ce monde pour retourner au monde spirituel. Si tu cherche l’instruction et le refuge d’un maître spirituel tu peux l’obtenir en moi-même ou en mes nombreux frères-en-Dieu qui sont aussi des maîtres spirituels authentiques.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Mardi, le 10 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’association sublime des dévots à l'ashram Bhaktivedantata à Austin, Texas, USA

==================================================================

Révolutionner la planète ou mourir dans l’attentat

Notre fondateur-acharya, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada a écrit comme suit :

« Un être conscient de Krishna est toujours engagé dans les plans pour emporter toute l’humanité souffrante de retour à Krishna, le retour à Dieu. Même s’il ne trouve pas le succès à rapporter les âmes déchues de retour à Dieu, parce qu’il est conscient de Krishna, son sentier vers Vaikunthaloka est ouvert. Il devient personnellement qualifié à entrer dans les Vaikunthalokas, et quiconque suit ce dévot, lui aussi entre dans Vaikunthaloka. » (teneur et portée du Srimad Bhagavatam 4.12.36)

Ainsi nous pouvons facilement comprendre notre devoir. Notre destin est de révolutionner cette planète ou mourir dans l’attentat. Même si nous ne trouvons pas le succès à changer le monde entier à la conscience de Krishna, notre effort sincère pour l’achever nous qualifiera pour entrer dans le monde spirituel à l’heure de la mort, et nous obtiendrons aussi la puissance de livrer à Dieu ceux qui cherchent sincèrement la libération en suivant nos conseils.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Pouvez-vous démontrer que Krishna est Dieu ?

J’ai une question à vous poser. Comment puis-je apprendre à aimer Krishna de plus en plus ? Je proviens de la façon chrétienne de penser que Jésus est Dieu. Pouvez-vous démontrer que Krishna est Dieu ?

Votre ami

==================================================================
Krishna a démontré qu’Il est Dieu

Tu peux apprendre comment aimer Dieu en suivant le processus de la sadhana bhakti, le service de dévotion en suivant les règles. Les principes de base de la sadhana bhakti sont d’abandonner les activités pécheresses et autant que possible toujours chanter les Saints Noms du Seigneur comme suit :

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare
Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare

Jésus est Dieu, le fils. Sans aucun doute. Mais c’est une erreur de penser qu’il est Dieu, le Père. Krishna se montre dans la Bhagavad-gita être Dieu, le Père. Je n’ai pas besoin de démontrer que Krishna est Dieu parce qu’Il la déjà démontré Lui-même. Sa preuve est qu’Il a pu révéler Sa forme universelle, Sa forme de la Personnalité Suprême de Dieu, à Arjuna dans le champ de bataille de Kurukshetra.

Ces jours-ci, dans cet âge de tromperies, il est devenu très populaire pour les gens de se déclarer être Dieu. Mais la preuve véritable est qu’ils doivent révéler leur forme universelle. Mais ils ne peuvent pas le faire. Par suite, leur réclame d’être Dieu est fausse.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Lundi, le 9 janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’association sublime des dévots de ISKCON à Austin, Texas, USA

==================================================================

Tout revient à la compassion

05h15. Dimanche, le 8 janvier                                                                                                                         Sri Sri Radha Damodara,  Austin, Texas  

Je viens de gouter le plus doux nectar en chantant 16 rondes du mantra Hare Krishna sur mon chapelet de japa, adorant Sri Sri Radha Damodara au Mangala Arati, suivi de l’offrande d’arati à Srimati Tulasi Devi.

Maintenant, je monte au premier étage pour écrire les ‘Pensées du Jour’, et j’ouvre un courriel d’un de mes lecteurs qui me demande pourquoi nous devons dire que la conscience de Krishna est le système ultime de la réalisation du moi. Si nous sommes en erreur en disant ceci, alors Krishna se trompe Lui-aussi. Il déclare dans la Bhagavad-gita que la conscience de Krishna est le savoir le plus élevé. Si nous avons tort, nous sommes en bonne compagnie. Nous sommes dans la compagnie de la Personnalité Suprême de Dieu.

Ce lecteur me demande, « La spiritualité doit-elle aussi être soumise au marketing et à la campagne publicitaire parmi les masses ? » Il donne son opinion que si celle-ci est la source ultime d’éclairement pour l’humanité, elle se déroulera toute seule pour finalement atteindre tout le monde. Ceci équivaut à dire que parce que le lion est le roi de la jungle, il peut rester assis et tous les animaux viendront se jeter dans sa bouche.

Mon maître spirituel m’a commandé d’user de mon intelligence pour répandre ce mouvement pour la conscience de Krishna. Il m’a dit de ne pas rester un sot. Si en utilisant les moyens de marketing les plus modernes dans le service du Seigneur tant de personnes peuvent être sauvées de se noyer dans l’océan des morts et des renaissances, pourquoi ne les sauverais-je pas ? Devrais-je les laisser noyer ? C’est une question de compassion.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Pourquoi utilisez-vous le parapluie de ISKCON ?

Vous m’avez écrit que vous n’êtes pas le membre d’aucune religion particulière. Alors pourquoi utilisez-vous le parapluie de ISKCON ?

Merci

Dave Bhardwaj

==================================================================
Le Kali Yuga pleut fort à présent

Dans ISKCON notre philosophie est de ne pas faire-part d’aucune religion particulière. Notre destin est de devenir simplement des amants purs de Dieu. Ceci nous fait devenir automatiquement le meilleur suivant de chaque religion. ISKCON n’est pas une religion particulière. Notre philosophie enseigne que le concept de différentes religions est une philosophie fausse.

Nous sommes destinés à devenir des amants de Dieu, et en même temps comprendre que nous sommes transcendantales à toutes les variétés de désignations religieuses.

Et, au fait, nous usons d’un parapluie quand il pleut très fort. Si tu n’as pas remarqué, le Kali Yuga pleut très for à présent. Si tu veux rester sec, prends refuge sous notre parapluie au centre ISKCON qui t’est le plus proche. Autrement, tu pourrais te trouver trempé jusqu’à l’os.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Dimanche, le 8 Janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’association sublime des dévots de ISKCON à Austin, Texas, USA

==================================================================

Il n’y a pas comme chez nous

Voyager et prêcher la conscience de Krishna est très utile pour développer le détachement de ce monde matériel. Bien que je sois de retour à notre base ici à l’ashram Bhaktivedanta à Austin, au Texas, je me réveille encore en me demandant où je suis. Après quatre mois de voyages et prédications constants, je me suis accoutumé à me réveiller toujours dans un endroit différent dans des conditions différentes. Dans telles situations, on devient accoutumé à prendre refuge en Krishna, et non dans une situation particulière.

A ce sujet, Srila Prabhupada déclare, « Ce monde matériel n’est pas le lieu de résidence pour une personne intelligente ou un dévot parce qu’il existe ici un danger à tous les pas. Vaikuntha est la vraie demeure pour le dévot, où ne se trouve pas ni l’angoisse ni le danger. » Le royaume de Vaikuntha est l’existence spirituelle située bien au-delà de cette existence matérielle pleine de problèmes.

Prenons refuge toujours de ce royaume de Vaikuntha (sans angoisse) en chantant constamment ou autant que possible ces Noms :

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

Ce chant nous situera toujours dans notre demeure véritable aux pieds-pareils-au-lotus de Krishna. Il n’y a pas comme chez nous. Il n’y a pas comme chez nous.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Nous ne voulons pas vous surcharger de trop de courriels

Veuillez accepter mes respects.

Je me demandais combien de courriels vous recevez qui nécessitent une réponse. Et s’il était mieux de ne pas faire de commentaire ou de demander trop de questions, si c’est un trop grand effort de répondre à trop de courriels. Nous ne voulons pas vous surcharger de trop de courriels.

Votre serviteur inutile

Steve

==================================================================
Le fardeau de la bête comparée au fardeau de l’amour

Mes courriels quotidiens varient de peu à nombreux. Parfois dû aux circonstances variées, je tombe en arrière de quelques jours dans ma correspondance et ça devient un effort pour me rattraper. Néanmoins, je préfère porter ce fardeau à ne pas l’avoir.

A ce sujet,  Sa Divine Grâce Srila Prabhupada nous explique,

« Il existe deux sortes de fardeaux. Il y a le fardeau de la bête et le fardeau de l’amour. Le fardeau de la bête est insupportable, mais le fardeau de l’amour est une source de plaisir. Srila Visvanatha Cakravarti décrit le fardeau de l’amour d’une manière pratique. Il dit que le fardeau du mari sur sa jeune épouse, le fardeau de l’enfant sur les genoux de la mère, et le fardeau de la richesse sur le commerçant, bien que des charges lourdes de la perspective du poids, sont des sources de plaisirs, et dans l’absence de ces objets lourds, on sentira le fardeau de la séparation, qui est plus lourd à porter que le fardeau de l’objet d’amour. »

L’idée est que je veux que tous mes disciples bien-aimés et mes lecteurs sachent qu’ils ont toujours un canal de communication ouvert avec moi. Je suis toujours prêt à écouter et répondre à mes chers disciples et lecteurs.

Sankarshan Das Adhikari

                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Samedi, le 7 Janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’association sublime des dévots de ISKCON à Austin, Texas, USA

==================================================================

L’importance de l’écoute

Si nous voulons sérieusement faire du progrès spirituel nous devons maîtriser l’art d’écouter. Un peu d’inattention peut causer le ravage sur le sentier de l’émancipation. Les oreilles doivent être engager dans l’écoute du Maha-mantra et du Srimad Bhagavatam, des lèvres des transcendantalistes très avancés. Ceci nous donnera une connexion intérieure avec le processus de la conscience de Krishna, nous permettant de faire un progrès facile sur le sentier des grands Mahajanas.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Comment me sortir des pensées matérielles ?

Je vous offre mes humbles obéissances. Je voudrais savoir si quelqu’un a un mauvais caractère, qui se met en colère souvent avec les autres, qui parle trop de sujets matériels, qui essaye de faire des amitiés avec tout le monde, seront-ci des obstacles pour développer la conscience de Krishna ? Est-ce que prendre refuge ou diksha d’un guru nous aidera de nous débarrasser de ces mauvaises habitudes dans les mauvaises circonstances dans lesquels nous nous trouvons ? Je vous demande ceci parce que, malgré que je chante 16 rondes par jours, je ne peux me sortir des pensées matérielles.

Votre étudiant

==================================================================
Tu pourras facilement surmonter toutes les mauvaises qualités

Tu peux surmonter toutes les mauvaises qualités en chantant Hare Krishna et en prenant refuge de Guru, Krishna et des Vaisnavas.

Est-ce que tu complète tes 16 rondes tôt le matin avant le lever du soleil ? Ceci t’aidera merveilleusement dans ta conscience de Krishna.

Evite soigneusement de commettre les dix offenses. C’est à cause des ces offenses  que nous ne goutons pas le nectar doux des Saints Noms. Les dix offenses sont les suivantes :

1-     Blasphémer les dévots qui ont dédié leurs vies à la propagation du Saint Nom du Seigneur.

2-     Considérer les noms des dévas tels que le Seigneur Siva ou le Seigneur Brahma comme étant égaux ou indépendants du Nom du Seigneur Vishnu. (Parfois les athées disent que les dévas sont égaux à la Personnalité Suprême de Dieu, Vishnu. Mais un dévot connaît qu’aucun déva, aussi grand qu’il puisse être, n’est jamais indépendamment au niveau de la Personnalité Suprême de Dieu. C’est ainsi que, si quelqu’un pense qu’il peut chanter « Kali, Kali ! » ou bien « Durga, Durga ! » et que c’est la même chose que Hare Krishna, c’est alors la plus grande offense.)

3-     Désobéir les ordres du maître spirituel.

4-     Blasphémer les écrits védiques ou bien la littérature conforme aux écrits védiques.

5-     Considérer les gloires du chant de Hare Krishna comme étant une imagination.

6-     Donner une interprétation au Saint Nom du Seigneur.

7-     Commettre des activités pécheresses sur la force du Saint Nom du Seigneur. (On ne devrait pas considérer, parce qu’en chantant le Saint Nom du Seigneur, on peut être affranchi de toutes les réactions des péchés, qu’on peut continuer de pécher et par suite chanter Hare Krishna pour neutraliser les péchés. Une telle attitude dangereuse et extrêmement  offensive et doit être évitée.)

8-     Considérer le chant de Hare Krishna comme un rite propice recommandé dans les Védas en tant qu’activité intéressée (karma-kanda.)

9-     Instruire une personne dépourvue de foi des gloires des Saints Noms. (Tout le monde peut prendre part dans le chant du Saint Nom du Seigneur, mais au début on ne doit pas être instruit dans la puissance transcendantale du Seigneur. Ceux qui sont trop pécheurs ne peuvent pas apprécier les gloires transcendantales du Seigneur, et il est donc meilleur de ne pas les instruire à ce sujet.)

10- Ne pas avoir une foi complète dans le chant des Saints Noms et maintenir les attachements matériels, même après avoir  compris les instructions à ce sujet. Il est aussi offensif de ne pas être attentif lors du chant des Saints Noms. 

Celui qui se dit être un dévot du Seigneur doit soigneusement se garder de commettre ces offenses pour obtenir rapidement le succès suprême, le Krishna prema, l’amour pur pour Krishna. Evite strictement ces offenses et chante Hare Krishna autant que possible. Ta vie sera sublime.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Vendredi, le 6 Janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’association sublime des dévots de ISKCON à Austin, Texas, USA

==================================================================

Le Tour du Monde est complet

Nous sommes de retour à notre base à l’ashram Bhaktivedanta à Austin, au Texas, après avoir complété notre première série de discours  autour du monde. Après une arrivé tardive sur les lignes aériennes Continental et un accueil chaleureux avec un kirtan, du prasadam et des fleurs de nos disciples et bienfaiteurs, nous avons pu finalement nous coucher à 02h00.

Krishna m’a béni avec une expérience vivifiante ! J’ai donné un total de

150 discours dans 13 pays et 36 cités, villes et villages, parfois dans une tente sur la plage de Pacific Harbor, au Fiji, parfois dans une université agricole de l’ancien régime soviétique à Latvia. La situation externe n’importait pas. C’était la conscience de Krishna qui le rendait tout doux, partout où nous allions.

Je n’ai aucune autre raison d’être que de répandre la conscience de Krishna dans mon cœur et dans le monde entier. Toutes les anxiétés, toutes les souffrances partout dans l’univers sont dues à une seul chose, le manque de la conscience de Krishna. Mais nous sommes si bêtes que nous n’arrangeons pas nos vies autour du développement de la conscience de Krishna.

Parfois les choses les plus évidentes sont les plus difficiles à réaliser. Ceci devrait être évident à tous, qu’ils n’ont pas d’autre affaire que de développer leur conscience de Krishna. Mais, néanmoins, d’une façon ou d’une autre, ils ne saisissent pas cette simple vérité, et ainsi ils continuent à souffrir inutilement dans le cycle des morts et des renaissances. Quelque chose doit se faire pour aider toutes les personnes souffrantes du monde. C’est pourquoi avec le début de l’année 2006, nous accomplissons des plans pour faire trois tours cette année.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Bienvenu de Retour aux USA

Merci d’avoir partagé avec nous vos Pensées du Jour. La lecture de vos lettres ces derniers mois durant votre série de discours autour du monde nous a donné beaucoup de plaisir. Votre enthousiasme dans la compagnie des dévots du Seigneur est contagieux et vivifiant. J’ai aimé particulièrement vos histoires lors de votre séjour en Inde. Certains jours, j’avais les poils qui se hérissaient ! C’était tout à fait à propos que votre voyage se termine à la Nouvelle Dwaraka pour glorifier Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Srila Prabhupada. Vos prières provenant du cœur sont très belles.

Votre serviteur,

(Nom omit pour maintenir la confidentialité)

Sur une note personnelle, au 1er janvier, j’ai complété 12 mois de chanter le Maha-mantra au moins 16 rondes par jour. Je suis vraiment émerveillé comment le Seigneur a enlevé le désordre de mon mental confus !

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare
Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare

man-mana bhava mad-bhakto
 mad-yaji mam namaskuru
 mam evaisyasi satyam te
 pratijane priyo 'si me

« Emplis toujours de Moi ton mental, et deviens Mon dévot, offre-Moi ton hommage, voue-Moi ton adoration, et certes à Moi tu viendras. Cela, je te le promets, car tu es Mon ami, infiniment cher. »Bhagavad-gita 18.65

==================================================================
Tout le crédit est dû à Srila Prabhupada

Merci beaucoup de ton appréciation sincère de mes humbles efforts pour répandre la Krishna bhakti pure partout dans le monde. Il n’existe pas d’autre option pour la société humaine. Voilà pourquoi j’ai complètement dédié ma vie au mouvement pour la conscience de Krishna. Tout le crédit des succès que nous ayons trouvés est dû à Sa Divine Grâce Srila Prabhupada. C’est lui qui agit à travers nous, se servant de nous comme ses instruments pour noyer la planète entière dans une vague de fond de l’amour de Dieu.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Jeudi, le 5 Janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’association sublime des dévots de ISKCON à Austin, Texas, USA

==================================================================

« Srila Prabhupada, je suis votre serviteur. »

Il est 06h18, le 4 janvier 2006. Je suis ici avec Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada dans son appartement à la Nouvelle Dwaraka, notre centre à Los Angeles. Bien que Srila Prabhupada soit parti de ce domaine physique en 1977 à Vrindavana, en Inde, il est parfaitement présent là où ses suivants se souviennent de lui et exécutent ses ordres. Il est pleinement manifesté ici à Los Angeles dans son habitation dans la forme de sa déité. Dans la forme de sa déité, Srila Prabhupada est assis à son bureau absorbé dans une profonde méditation en chantant sur son chapelet de japa. Bien que ce soit une déité, Srila Prabhupada accepte directement les services et les prières que nous lui offrons à travers sa déité, tout comme si la déité était son corps physique qui était manifesté dans ce domaine terrestre jusqu’à l’an 1977. C’est faux de penser que celle-ci est simplement une déité. Non. Srila Prabhupada est pleinement manifesté ici dans cette forme. J’ai personnellement vu une déité de Srila Prabhupada, similaire à celle-ci, pleurer des larmes d’extase pendant un kirtan surchargé au temple ISKCON d’Atlanta. De l’œil droit de la déité de Srila Prabhupada des larmes d’amour de Dieu coulaient le long de sa joue droite. Ceci confirme absolument que ce n’est pas une statue de résine. Srila Prabhupada y est personnellement.

Srila Prabhupada, je vous offre humblement cette prière à vos pieds-pareils-au-lotus. Vous m’avez donné cette vie dans votre bonté, et maintenant elle vous appartient complètement. Je vous prie de m’utiliser comme vous le voudrez pour toute l’éternité. Vous êtes mon maître spirituel éternel. Je suis votre possession éternellement. Je n’ai pas d’autre désire que de servir votre mission de répandre ce mouvement pour la conscience de Krishna tout autour du monde. Veuillez bien accepter ce chien inutile comme un outil dans vos mains. Utilisez-moi dans la façon que vous trouverez le plus utile pour vous aider dans votre mission de la prédication mondiale.

Voici le dernier jour de notre premier tour du monde, donnant toute une série de discours. J’ai donné des discours sur la science de la conscience de Krishna dans 13 pays et 37 villes, villages et cités au cours des quatre derniers mois. Nous avons été bénis par l’association de la famille toujours croissante de vos suivants partout dans le monde. Il ne suffit que d’un moment de leur association  pour donner le plus grand bienfait aux âmes conditionnées et souffrantes de ce monde, et nous avons été bénis par la bonne fortune inconcevable d’habiter dans la compagnie de ses âmes spirituellement exaltées autour du globe. Je ne peux même pas commencer à mesurer la grandeur illimitée de notre bonne fortune.

Aujourd’hui, nous retournons à Austin où je vous prie pour vos bénédictions de continuer à me donner la puissance de vos bénédictions pour écrire et distribuer les gloires illimitées de la science de la conscience de Krishna partout dans le monde. Merci, Srila Prabhupada, de votre bonté illimitée à cette âme inutile. Je vous prie de ne jamais me rejeter. Je suis votre serviteur, éternellement courant après vous comme je l’ai fait ce jour à San Francisco dans le parc Golden Gate en 1971 quand je courais derrière votre voiture qui partait du site du Festival Ratha Yatra. Je courais après vous en criant, « Srila Prabhupada, je suis votre serviteur. » Je reste à courir éternellement derrière vous en m’écriant, « Srila Prabhupada, je suis votre serviteur. »

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Je ne peux pas croire à la condamnation éternelle.

Je fus élevé dans la culture chrétienne. Principalement Batiste et Méthodiste. Je ne m’aligne pas personnellement avec aucune d’elle. Leur apparente arrogance et leur hypocrisie m’ont aliéné. Une chose est certaine, leur préoccupation constante avec la mort et l’après-vie. Ils ont prévenu tout le monde d’aimer et de suivre le Christ, pour ne pas être destiné à la condamnation éternelle.

C’est une chose qui est difficile d’ôter de mon être psychique. Mais, par contre, j’ai toujours douté comment un Créateur aimant pourrait permettre une telle chose. Ils s’attendent que nous soyons aimants et indulgents, mais notre Créateur ne l’est pas ? Toutes ces règles et politiques semblent si artificielles. C’est comme si Dieu était un Czar dans les cieux qui pleut sa furie sur la race humaine.

Je vois beaucoup de vérité dans vos leçons. Je vois le sentier vers le bonheur possible. Mais, quand même, la voix de ces gens reste au fond de ma tête qui me dit que si je fais ceci je vais sûrement brûler en enfer. Pourquoi Dieu voudrait-il qu’on l’aime par peur ? Cet amour ne devient-il pas faux dans ces conditions ?

Pouvez-vous m’aider avec ce problème ? Quelle est votre perspective sur la Chrétienté ? Le Christ est-il mort pour nos péchés ou bien seulement pour ses disciples ? Krishna est-il le même que le Christ ? Dieu ne s’incarne-t-il pas pour venir sur Terre pour nous aider ?

Respectueusement,

Scott

==================================================================
Krishna nous attire avec l’enchantement du son de Sa flute

Tu as raison. L’idée de la condamnation éternelle est fausse. Dieu est la personne la plus bonne et indulgente. En fait l’amour et l’indulgence existent seulement parce que Krishna est si bon.

L’idée du grand-méchant-flic-dans-le-ciel n’est pas correcte. Dieu est le Seigneur Krishna qui est le plus beau, le plus doux, plein de bonté, qui n’a pas besoin de faire peur à personne pour qu’on se soumette à Lui. Il nous attire à retourner à Lui dans Sa demeure avec l’enchantement du son de Sa belle flute et Ses passe-temps inconcevables et étonnants avec Ses dévots.

Le Christ était triste de voir la souffrance des autres. Il s’est mis d’accord pour être crucifié – pour libérer les autres de leur souffrance. Mais ses disciples sont si infidèles qu’ils ont décidé, « Laissons le Christ souffrir à notre place, et nous continuerons  à commettre des péchés. » Ils aiment tant le Christ qu’ils pensent, « Mon cher Christ, nous sommes très faibles. Nous ne pouvons pas abandonner nos activités pécheresses. Souffrez donc à notre place. » Ce n’est pas l’amour du Christ. C’est l’amour du péché.

Krishna est Dieu, le Père. Quand Jésus prie, « Notre Père qui est aux cieux », il prie à Krishna.

Le Seigneur Krishna s’est manifesté à présent sur Terre dans la forme du Hare Krishna mantra pour délivrer tout le monde de leur souffrance. Le monde entier peut maintenant être délivré de la fondrière de l’illusion s’ils chantent simplement :

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Mercredi, le 4 Janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’association sublime des dévots de ISKCON à New Dwarka, Los Angeles, California, USA

==================================================================

Goutant le nectar inconcevable de la miséricorde de Srila Prabhupada à la Nouvelle Dwaraka

Ici, à la Nouvelle Dwaraka (ISKCON Los Angeles), je goute le nectar le plus doux et inconcevable de la miséricorde de Srila Prabhupada. Je me suis tenu à l’endroit exact où en 1971, j’ai eu mon premier échange personnel de question et réponse avec Srila Prabhupada. Il m’a demandé une question et je lui répondit. Il m’a demandé si j’avais déjà reçu une fleure de sa main, et je lui ai indiqué dans l’affirmative.

Ces jours là, lorsque Srila Prabhupada retournait de sa promenade matinale sur la plage, son conducteur de voiture l’apportait devant l’entrée du temple. Les dévots se formaient en  lignes le long du trottoir. Quelqu’un lui apportait un panier de fleurs. Chaque dévot lui offrait une fleur et lui, à son tour, offrait une fleur au dévot. C’était une expérience surchargée de pouvoir offrir personnellement à Sa Divine Grâce une fleur, pour en recevoir une autre de ses mains pareils-au-lotus.

J’étais le 2ème ou le 3ème en ligne. La première personne en ligne était Sa Sainteté Visnujana Maharaja. J’avais déjà offert et reçu une fleur de Srila Prabhupada. Mais, voulant régaler mes yeux encore plus sur la forme transcendantale de mon maître spirituel, je me suis placé sur les pas de l’escalier devant le bâtiment pour le voir lorsqu’il passerait en route pour son appartement au premier étage. Il me vit et, avec sa main pareil-au-lotus, il me tendit une fleur en me demandant par son geste si j’avais déjà reçu une fleur. Je lui fit un signe de la tête dans l’affirmative.

C’est ici à la Nouvelle Dwaraka que Srila Prabhupada établit son premier quartier général mondial, et passa beaucoup de temps à écrire le Livre de Krishna, l’étude sommaire du dixième chant du Srimad Bhagavatam.

C’est ici à la Nouvelle Dwaraka que Srila Prabhupada réside éternellement parce que ces disciples sous l’égide de Sa Grâce Sriman Svavasa Das Adhikari se dédient sans faillir à publier et à distribuer ses livres.

C’est ici à la Nouvelle Dwaraka que l’appartement de Srila Prabhupada est maintenu avec tant d’amour et de dévotion, au point où l’on peut y sentir sa présence.

C’est ici à la Nouvelle Dwaraka que Srila Prabhupada aimait s’asseoir dans son jardin pour écouter la lecture des passe-temps de Krishna décrits dans le Livre de Krishna.

C’est ici à la Nouvelle Dwaraka que les dévots par leur service sincère préservent et répandent le patrimoine de Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, l’Association Internationale pour la Conscience de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Je veux réveiller ma Kundalini

Ma question est :

Pendant que le Bhakti Yoga est le sentier le plus facile et le sentier que je crois que vous recommandez, je commence à sentir que le Raja Yoga pourrait être idéal pour ceux qui ont le mental scientifique, par laquelle on obtient un échange ou un feed-back. C’est un système par lequel on obtient un rapport par l’élévation de la Kundalini et la sensation de lumières, de couleurs, de chaleur, etc. et finalement la communication avec Dieu. Ça me semble plus passionnant. A cette étape je suis déterminer à expérimenter l’élévation de la Kundalini même au risque de ne pas pouvoir contrôler ses forces. Pouvez-vous partager avec moi vos pensées à ce sujet ?

Avec mes remerciements et mes respects,

Rajan 

==================================================================
Atteindre en toute sécurité la perfection à travers le système de Bhakti Yoga

Si ton but est de communiquer avec Dieu, le Bhakti Yoga est le moyen le plus rapide et le plus facile pour aider la pratiquant à communiquer directement, face-à-face, œil-à-œil, avec Dieu. Ceci est confirmé dans la Brahma-Samhita comme suit :

premanjana-cchurita-bhakti-vilocanena
 santah sadaiva hrdayesu vilokayanti
 yam syamasundaram acintya-guna-svarupam
 govindam adi-purusam tam aham bhajami
 
« J’adore Govinda, le Seigneur primordial, qui est Syamasundara, Krishna Lui-même possédant d’innombrable attributs inconcevables, que les purs dévots voient également à l’intérieur comme à l’extérieur avec l’œil de la dévotion oint du baume d’amour. » Brahma-samhita 5.38

Il n’y a pas de raison à essayer d’éveiller le chakra de la Kundalini au moyen du système dangereux du Raja Yoga. Tu peux facilement, en toute sécurité, et automatiquement le réveiller à travers le système de Bhakti Yoga.

Bhakti est le système de méditation parfait parce que quand tu tombes amoureux de l’objet de ta méditation, tu ne peux qu’être absorbé complètement dans les pensées de ton amour 24 heures par jour. Il n’est pas requis d’effort mécanique externe comme dans le système de Raja Yoga.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                 
Retour au début de la page
 

Mardi, le 3 Janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’association sublime des dévots de ISKCON à New Dwarka, Los Angeles, California, USA

==================================================================

Nous souvenant de notre séjour transcendantal aux îles Fiji

Le trajet à l’aéroport de Nadi lors du coucher du soleil sur l’océan et les nuages qui glissaient par-dessus les montagnes était parfait comme une carte postale. Je fus impressionné une fois de plus par l’air pur de Fiji et sa beauté naturelle extraordinaire. Bien que Fiji soit un lieu de beauté spectaculaire, à enlever le souffle, c’est un endroit comme les autres dans le monde matériel. Il est misérable. Pourquoi ? Tous les gens qui s’y trouvent sont nés, deviennent malades, deviennent âgés et puis meurent, comme partout dans le monde matériel. Cet argument est confirmé par le Seigneur Sri Krishna :

a-brahma-bhuvanal lokah
 punar avartino 'rjuna
 mam upetya tu kaunteya
 punar janma na vidyate

« Toutes les planètes de l’univers, de la plus évoluée à la plus basse, sont lieux de souffrance, où se succèdent la naissance et la mort. Mais pour l’âme qui atteint Mon royaume, ô fils de Kunti, il n’est plus de renaissance. » Bhagavad-gita 8.16

A ce moment, je vole à 10 000 mètres d’altitude au-dessus de l’Océan Pacifique entre Fiji et Los Angeles dans un 747 de la ligne aérienne Air Pacific, avec mon ordinateur portatif sur mes genoux, et je me souviens des moments incroyablement doux que Mataji et moi nous avons gouté dans la prédication du Mouvement pour la conscience de Krishna aux îles Fiji. Nous avons été bénis par l’association  merveilleuse de tant de dévots surchargés à Suva, Tavua, Nausari, Sigatoka et Lautoka. (Mes discours enregistrés seront publiés dans quelques jours sur mon site http://www.spiritual-revolutionary.com.) Dans la présence dés dévots de Krishna, l’influence des misères matérielles indiqués ci-dessus se fait remarquer par son absence. Même si cette influence est présente, son impact sur la conscience devient réduit proportionnellement au point nul, selon le niveau de notre progrès spirituel.

Lorsque nous attendions en ligne pour nous inscrire pour le vol de 23h00, un homme nous demanda, « Qu’elle est votre religion ? » Je lui réponds, « Sache qui tu es, et soit qui tu es. » Je lui ai ensuite expliqué ce que ça veut dire, que nous sommes des serviteurs de Dieu et que le but de notre existence est de développer notre amour pour Lui. Il a par suite exprimé sa désapprobation d’un Dieu qui causerait un tsunami tuant tant de monde. Je lui ai dit que ce n’est pas Dieu qui a créé le tsunami, mais qu’en fait c'est nous qui avons créé le tsunami par le karma de nos activités illicites. Il n’a pas accepté ce principe de karma comme valable parce qu’il préférait mettre le blâme à Dieu ou bien nier Son existence. Mais quand je lui explique que la Loi des Mouvements de Newton (chaque action a une réaction égale et opposée) trouve son application à beaucoup de niveaux, il ne répondit plus rien. Plus tard, après être inscrits pour le vol, j'ai vu l’homme encore un fois dans le salon d’attente. Il me jeta un sourire et un clin d’œil. Même une personne au tempérament athée peut être influencée positivement par la présentation forte, intelligente et compassionnée de la philosophie de la conscience de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Ne devrais-je pas être inspiré de couper tous les liens d’affection ?

Je lis vos courriels quotidiens soigneusement tous les jours. Les questions sont très provocantes, et vos réponses sont très biens aussi. Mais j’ai aussi des questions à vous poser en toute humilité.

Une de vos réponses récentes conseille à l’encontre de l’abandon de la famille. Mais, la Reine Kounti dans sa prière (SB 1.8.41) appelle catégoriquement au Seigneur de couper son attachement pour ses relations. En plus, j’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour les dévots à plein temps de ISKCON qui ont laissé leur famille pour s’engager activement dans la prédication. Ne devrais-je pas être inspiré dans cette direction ?

Merci de m’avoir donner l’opportunité de faire un service pour ISKCON.

Manoj

==================================================================
Il faut couper l’attachement ombrageux pour ranimer l’affection pure.

Nous devons prêcher à chaque individu selon son niveau  de compréhension. L’étudiant novice des mathématiques sera enseigné que 1+1=2, quand l’étudiant plus avancé sera enseigné les principes avancés du calcul. Si on essaye d’enseigner au novice les principes avancés, il pourra devenir confondu et abandonner le processus.

Le fait est qu’en coupant les attachements corporels, nous pouvons réactiver l’affection pure de l’âme pour Krishna et aussi tous les autres, en les voyant comme partie et parcelle de Krishna. Voici la perfection de l’affection. En abandonnant notre attachement pour l’affection ombrageuse, nous retrouvons la chose réelle qui est infiniment supérieure à l’ombre.

La conscience de Krishna n’est pas un processus de dénégation. C’est un processus d’affirmation au niveau le plus élevé possible.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Lundi, le 2 Janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’association sublime des dévots de ISKCON à Lautoka, au Fiji.

==================================================================
Des quadrillions d’années lumières au-delà du monde misérable des morts et des renaissances

Partout dans mes voyages dans le monde matériel, je vois dans le visage des gens combien ils sont misérables. Bien qu’ils répondent qu’ils sont bien quand on leur demande comment ils vont, leurs visages ne peuvent pas dissimuler les dérangements qu’ils ressentent dans leur mental.

C’est état d’affaires dans la société humaine est stupide et inutile car constitutionnellement chaque entité vivante possède un bonheur illimité. C’est seulement dû à son identification erronée avec le corps matériel qu’il est sujet à toute sorte de situations misérables.

Les misères matérielles sont de trois sortes : 1) les misères causées par le mental et le corps, 2) les misères causées par d’autres entités vivantes, et 3) les misères causées par les désastres naturels. A chaque instant nous sommes affligés par au moins une de ces misères. Il est donc dans notre intérêt de chercher cette personne qui peut nous enseigner comment atteindre notre nature originelle constitutionnelle au-delà de ces trois sortes de misères.

Cette personne est le maître spirituel authentique. La sagesse védique affirme qu’afin d’obtenir un bonheur véritable, nous devons prendre refuge d’un maître spirituel authentique :

tasmad gurum prapadyeta
 jijnasuh sreya uttamam
 sabde pare ca nisnatam
 brahmany upasamasrayam

 
« Toute personne qui désire sérieusement atteindre un bonheur réel doit trouver un maître spirituel authentique et prendre refuge de lui au moyen de l’initiation. Les qualifications d’un maître spirituel est qu’il a réalisé la conclusion des écritures par la délibération et les arguments et par-là, être capable de convaincre les autres de ces conclusions. Ces grandes personnalités, qui ont pleinement pris refuge de l’Etre Suprême, délaissant toute considération matérielle, sont reconnus comme des maîtres spirituels authentiques. »

J’ai eu la grande fortune de contacter un tel maître spirituel, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. J’ai été béni avec une intelligence suffisante par sa grâce pour comprendre que je devais me soumettre à lui en tant que mon père éternel, alors c’est ce que j’ai fait. Cet acte de soumission m’a emporté hors de l’atmosphère de souffrance dans l’atmosphère de l’éternité, la connaissance et la félicité.

Maintenant, par son ordre, je vous invite à entrer dans le monde sublime de la conscience de Krishna, des quadrillions d’années lumières au-delà de ce monde misérable des morts et des renaissances.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
La Corrélation entre la Chrétienté et le Vaisnavisme

Puisque nous sommes dans la saison de Noël, je me demande qu’elle est votre point de vue sur la naissance de Jésus :

  1. Est-il vrai que les Vaisnavas célèbrent Janmastami de la même façon que les Chrétiens célèbrent le jour de Noël ?
  2. Est-il possible d’être en même temps un Chrétien et un Vaisnava ?
  3. Peut-on,  en temps que Vaisnava, adorer le Christ comme Dieu, plutôt que Krishna (au moins comme l’idéal choisi) ?
  4. N’est-ce pas celle-ci pas la position de Srila Prabhupada, qui disait que le guru et Dieu sont le  même ?

Hare Krishna,

Bhakta Reese

==================================================================
Jésus Christ est un pur Vaisnava

Il existe des similarités entre Janmastami et Noël, en ce qu’ils sont tous deux des jours de grande joie pour les Krishnaïtes et les Chrétiens respectivement. Au cours du jour de Janmastami, les dévots du Seigneur écoutent et chantent continuellement les gloires du Seigneur, en observant un jeun jusqu’à minuit,  quand un festin et un arati sont offerts au Seigneur. Après l’arati, les dévots cassent leur jeun en respectant le prasadam de Janmastami.

Un Chrétien légitime doit nécessairement être automatiquement aussi un Vaisnava parce que le Christ est un pur Vaisnava (ce que confirme Srila Prabhupada.) Le Père qui est aux cieux, auquel il priait, est révélé, dans la Bhagavad-gita, être le Seigneur Sri Krishna. Srila Prabhupada l’explique ainsi,

« Un Vaisnava est mécontent de voir la souffrance des autres. Ainsi, le Seigneur Jésus Christ a accepté d’être crucifié – pour libérer les autres de leur souffrance. Mais ses suivants sont si infidèles qu’ils ont décidé, « Laissons le Christ souffrir, et nous continuerons à pécher. » Ils aiment tellement le Christ qu’ils pensent ainsi, « Mon cher Christ, nous sommes très faibles. Nous ne pouvons arrêter nos activités pécheresses. Souffrez donc à notre place, s’il vous plait. »

Jésus Christ se présentait en tant que Fils de Dieu, un avec son père en intention, mais quand même une personne distincte de son père. Nous suivons ses enseignements. Nous ne fabriquons pas une idée qu’il est Dieu, le Père. Il n’aurait jamais approuvé d’être considéré comme Dieu, le Père.

Nous ne pouvons pas séparer le concept de  Krishna du concept de Dieu parce que Krishna est Dieu, le Père originel, la Personne Suprême. Nous pouvons dire que, dans un sens, le maître spirituel et Jésus Christ sont Krishna ou Dieu, parce qu’ils sont aussi bons que Dieu ; ils agissent avec toute la puissance de Dieu pour délivrer les âmes déchues de ce monde matériel. Parce que Jésus et le maître spirituel représentent purement Krishna ou Dieu, ils sont considérés comme étant non-différents de Lui. Mais ceci ne veut pas dire qui sont un et le même que Lui. Cela signifie qu’ils sont simultanément un avec et différent de Lui.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

dimanche, le 1er Janvier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’association sublime des dévots de ISKCON à Lautoka, au Fiji.

==================================================================
Réalisations en voyageant parmi les iles du Fiji

Samedi, le 31 décembre, 17h10

Après avoir fini ma série de conférences à Suva ce matin, Jairam Prabhu nous conduit maintenant, Mataji et moi, le long de la côte de Suva à Sigatoka où je donnerai ce soir un discours et un autre demain matin avant de partir pour Lautoka pour donner le discours du Festin du Dimanche. L’Océan Pacifique se trouve sur notre gauche et sur notre droite les montagnes couvertes de forêts surabondantes.

Je ne peux manquer d’apprécier comment Krishna a si merveilleusement approvisionné le peuple de Fiji dans une si belle demeure. Le climat est idéal. L’air est pur. Il n’y a pas de congestion de population. La population entière des 200 iles est classée dans un tout petit annuaire. Il n’y a pas de serpents. Une variété inouïe de fruits et de légumes délicieux ainsi que des belles fleures aromatiques poussent facilement partout en surabondance. On y trouve des bosquets de manguiers sauvages, des lagunes bleus, des chutes d’eau éclatantes, et tant d’autres variétés de merveilles naturelles et pures.

Une seule chose manque ici, néanmoins. Le peuple n’est pas content. Il y a tellement de vols que les gens doivent rester chez eux chaque soir après la tombé de la nuit pour garder leurs demeures contre les cambrioleurs. Au lieu de faire Dieu le centre de leurs vies, ils essayent bêtement et inutilement d’être heureux en ce mettant eux-mêmes au centre. Ça ne marche pas parce que c’est Dieu qui est le centre de toute l’existence. Nous ne sommes que Ses serviteurs infimes.

Si nous apprécions notre rôle en tant que Ses serviteurs humbles et suivons fidèlement Ses instructions, nos vies serons parfaites et sublimes, où que se soit où nous vivons dans ce monde matériel. Que nous soyons aux Iles Fiji paradisiaques ou dans les régions froides et tristes du Nord, si nous sommes pleinement absorbés dans la conscience de Krishna, nous gouterons le bonheur le plus doux à chaque minute.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Est-il conscient de Krishna de ressentir l’affection ?

Quelque chose me trouble, et je suis sûre que vous pourrez les clarifier de votre manière douce, et ainsi me mettre à l’aise.

Je me rappelle avoir lu dans une publication de ISKCON, une vieille histoire d’un bébé nouveau-né qui se tenu debout pour déclarer à ses ‘parent’ qu’ils n’étaient pas vraiment sa mère et son père, et leur expliqua la réalité de la réincarnation.

Mon chagrin est que mes enfants n’ont pas de connexion véritable avec moi, et leurs sentiments d’affection ne sont rien d’autre que leur illusion causée par la nature matérielle. Ça ne me semble pas juste parce que Krishna et Arjuna s’appelaient des amis, et Krishna a compris la réticence d’Arjuna à combattre avec ses relations chères. Suivant cette même ligne de pensée, j’ai lu dans la Bhagavad-gita que nous devons voir toutes les créatures également parce qu’elles ont toute une étincelle de Krishna. Mais ça ne peut pas dire (ou oui ?) que je dois avoir les mêmes sentiments, ou le manque de sentiment, envers une araignée et ma mère ou mon mari ?

Et finalement, en ce qui concerne les belles planètes spirituelles où habitent les dévas et Krishna, si nous sommes détachés des objets des sens, est-il correct d’être attirés par la beauté de ces endroits ?

Je sens que le manque de compréhension véritable sur ces points est un obstacle pour moi et je désire plonger tête en avant dans l’océan ambrosien de l’amour et la miséricorde de Krishna. S’il vous plait, aidez-moi à bien comprendre ceci.

Je vous remercie de votre temps et de votre amabilité.

Humblement,

Avril

==================================================================
La conscience de Krishna est la perfection des sentiments d’affection

Dans la conscience de Krishna nous ne renions pas les sentiments d’affection. Au contraire, nous les perfectionnons. L’attachement entre les parents et les enfants est naturel. Si tu aimes véritablement tes enfants, tu dois les délivrer du cycle des morts et des renaissances. Voici la perfection de l’attachement.

Sentir une affection égale pour toutes les entités vivantes, même une araignée, est un niveau de progrès dans la réalisation spirituelle très avancé, dans lequel on ressent une félicité illimitée à chaque minute. Ce niveau est décrit dans la Bhagavad-gita comme suit :

 brahma-bhutah prasannatma
 na socati na kanksati
 samah sarvesu bhutesu
 mad-bhaktim labhate param

« Celui qui atteint le niveau spirituel réalise du même coup le Brahman Suprême, et y trouve une joie infinie. Jamais il ne s’afflige, jamais il n’aspire à quoi que ce soit ; il se montre égal envers tous les êtres. Celui-là obtient alors de Me servir avec un amour et une dévotion purs. » Bhagavad-gita 18.54

Les dévas (demi-dieux) n’habitent pas dans les planètes spirituelles. Ils habitent sur les planètes supérieures du monde matériel connues comme les  planètes célestes. Les purs dévots ne sont pas attirés ni par l’opulence incroyable des planètes célestes, ni par l’opulence des mondes spirituels. La seule chose qui leur intéresse est l’opportunité de rendre un service pur de dévotion au Seigneur et Ses dévots.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                 
Retour au début de la page
 

Le mois précédent

Hit Counter