Anglais

Pensées Du Jour

Réalisations et  correspondances sélectes de
Sa Grâce Sriman Sankarshan Das Adhikari

Accueil |Pensées Du Jour | Conférences (en Anglais) | Autres Services| Galleries | Méditations sur la Bhakti Pure
 Offrandes |
Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi |La Bhagavad-gita Telle Qu'elle Est
Contactez-Nous | Quoi De Neuf?  | S'abonner aux 'Pensées du Jour'

Le Cours Ultime de la Réalisation du Soi (tm)

L
e système d'entraînement le plus avancé du monde dans la réalisation spirituelle,  guidant des milliers vers la plus haute illumination.

Guidé et inspiré par le fondateur-Acharya de ISKCON: Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

Consacré a achever une révolution spirituelle pour l'illumination de tous les êtres de cette planète.
 

Vendredi, le 24 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Nous sommes maintenant dans 107 pays

Hier quand j’ai lu le report des pays de ce cours de l’internet, je fus très content d’apprendre que nous avons des abonnés dans 107 pays différents. Je ne me suis jamais imaginé que j’obtiendrais de si grands résultats quand j’ai commencé ce cours en décembre de 2002.

Bien sûr, le crédit ne m’est pas du. Les résultats sont dus à la bienveillance de mon maître spirituel bien-aimé, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Il m’a donné les mots à écrire, l’enthousiasme de les écrire, et il m’a béni avec des milliers d’âmes sincères qui désirent recevoir nos messages quotidiens.

Voici donc, à présent, la liste des pays. Les pays sont arrangés en ordre de popularité. En d’autres mots, le pays avec le plus d’abonnés (l’Inde) se trouve au début, et le pays en dernière place sur la liste (Benin) a le moindre nombre d’abonnés.

 

L’Inde, les États Unis, les Émiraties Arabes Unies, le Canada, l’Angleterre, la Malaisie, l’Australie, l’Afrique Du Sud, l’Oman, le Qatar, le Singapore, la Lettonie, la France, le Trinidad et le Tobago, le Bahreïn, l’Allemagne, l’Ile Maurice, les Pays-Bas, La Nouvelle Zélande, le Mexique, la Finlande, les Philippines, la Belgique, le Kuwait, le Fiji, le Pakistan, l’Arabie Saoudite, l’Indonésie, le Nigéria, Croatie, l’Espagne, l’Italie, le Pérou, l’Estonie, La Lituanie, La Suisse, la Norvège, les Iles Maldives, la Suède, la Turquie, l’Israël, le Taiwan, le Sri Lanka, la Fédération Russe, la Chine, le Hong Kong, la Slovénie, l’Irlande, le Japon, la Bulgarie, le Kenya, le Portugal, la Pologne, le Brésil, le Porto Riche, la Korê, la Thaïlande, l’Argentine, le Ghana, le Panama, le Vietnam, le Bangladesh, l’Iran, la Guyane, le Chile, la Colombie, le Liban, la Chypre, le Népal, le Costa Rica, la République Tchèque, El Salvador, la Yougoslavie, le Danemark, l’Afghanistan, le Suriname, la Hongrie, La Malte, l’Islande, le Belize, la Barbade, le Maroc, La République Populaire Démocratique du Laos, Le Jordan, Le Togo, le Gibraltar, la Bolivie, le Palau, l’Uruguay, les Antilles des Pays-Bas, l’Haïti, l’Equateur, le Venezuela, l’Ethiopie, l’Azerbaïdjan, la Cote D’Ivoire, la Tunisie, la Belarus, le Mozambique, l’Egypte, l’Autriche, la Roumanie, la Tanzanie, le Swaziland, la Bosnie et l’Herzégovine, la Jamaïque, le Benin.

Puisqu’il existe 192 pays sur cette planète, il nous reste encore 85 à atteindre.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
L’émancipation par l’exécution de nos devoirs matériels ?

Lorsque nous exécutons notre karma aussi parfaitement que possible en tant que docteur, marchant ou femme de ménage, pouvons nous obtenir la perfection spirituelle ? Est-ce que l’état de parfaite harmonie avec Dieu est-elle possible dans ces circonstances ?

Avec mes respects,

Shass

==================================================================
L’émancipation seulement par la soumission complète à Krishna

L’idée qu’en exécutant les devoirs de docteur, de marchant ou de femme de ménage aussi parfaitement que possible nous mènera à atteindre la perfection spirituelle n’est pas correcte. Cette idée fausse est prévalent en Inde à présent à cause d’une mauvaise compréhension de la Bhagavad-gita. Parce que Krishna a instruit à Arjuna de faire son devoir, la population croit que simplement en accomplissant leurs devoirs matériels très bien, qu’ils obtiendront la perfection. Ce qu’ils manquent de remarquer est que dans ce cas, le devoir se réfère au devoir qui leur est assigné par Krishna ou son représentant, le maître spirituel autorisé. Si on exécute CE devoir parfaitement, on obtiendra la perfection.

Dans le verset clef de la Bhagavad-gita, Krishna déclare clairement,

sarva-dharman parityajya
 mam ekam saranam vraja
 aham tvam sarva-papebhyo
 moksayisyami ma sucah

 « Laisse là toute autre forme de religion, et abandonne-toi simplement à Moi. Toutes les suites de tes fautes, Je t’en affranchirai. N’aie nul crainte. »

S’il nous en est demandé, nous devons être prêts à abandonner les devoirs que nous exécutons à fin de remplir nos désirs ou les désirs d’autrui, pour accomplir les devoirs qui nous sont donnés par Krishna ou son représentant, le maître spirituel authentique. Avec cette attitude, nous pourrons rapidement atteindre la perfection spirituelle.

Le maître spirituel ne va pas te demander d’abandonner tes devoirs matériels. Au contraire, il va t’enseigner comment les exécuter de telle manière que tu deviendras parfait. De cette manière d’entreprendre les devoirs mondains sous l’égide du maître spirituel, tu te trouveras situé sur la plateforme spirituelle. En exécutant le devoir singulier de servir l’ordre du Gourou, tous les autres devoirs deviennent purifiés et sont ainsi inclus dans le processus de la réalisation du soi.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Vendredi, le 24 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

La chose réelle ou une mystification colossale ?

La conscience de Krishna est-elle véritable ?

Comment déterminer si quelque chose est véritable ou non ? Nous pouvons déterminer si une carte routière est juste en la suivant et voyant ainsi si elle nous mène à notre destination désirée. Nous pouvons déterminer si une recette de gâteau est authentique en la suivant et voyant ainsi si nous obtenons un joli gâteau à la fin. De même, nous pouvons vérifier si le processus de la conscience de Krishna est légitime en essayant sincèrement de le suivre et puis en jugeant les résultats.

Nous avons l’évidence historique qui nous indique que le processus de la conscience de Krishna est pratiqué à travers les âges par des millions de dévots, qui ont obtenu des résultats très positifs. Il est donc bien raisonnable pour nous de penser que nous pourrons aussi obtenir des résultats positifs en le suivant. Mais, c’est seulement lorsque nous adoptons le processus nous-mêmes et que nous goutons les résultats sublimes à première main que nous saurons avec une certitude absolue que c’est la chose véritable et non une mystification colossale.

Si vous cherchez la perfection spirituelle suprême, vous devez essayer sérieusement la conscience de Krishna. Si vous faites ainsi, je peux vous garantir que les résultats que vous expérimenterais seront bien au-delà de vos conceptions les plus extrêmes.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
L’âme se fond-elle avec la Conscience Universelle ?

Est-ce que l’âme (atma),

1-     se fond-elle absolument avec la Conscience Universelle (comme le sucre se fond dans l’eau pour devenir une solution claire) ou

2-     demeure-t-elle comme une entité séparée (comme l’huile dans l’eau) ?

 

Si (1) est vrai, à la réincarnation, comment va-t-elle à une naissance meilleure ou pire ?

Si (2) est vrai, ça veut-il dire que les âmes peuvent être contées ?

Eclairez-moi, je vous prie.

Respectueusement,

Shass

==================================================================
L’Unité et la Dualité simultanément…

L’âme demeure séparée après la libération. A moins d’avoir la dualité, l’amour ne peut pas exister en parfaite harmonie avec Krishna ou Dieu. Comme l’a dit Srila Prabhupada, « L’amour veut dire deux, Krishna et toi. » L’Unité de la perfection spirituelle est quand le dévot arrive à l’état de parfaite harmonie avec Dieu, le parfait accord avec le Seigneur. C’est faux de croire qu’à une étape de la libération spirituelle, on devient nous-mêmes Dieu.

Les âmes spirituelles sont réelles et substantielles. On peut donc définitivement les conter. Mais, parce qu’il y a un nombre infini d’âmes, on n’arrivera jamais à la fin, même si on continu pour toute l’éternité.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Jeudi, le 23 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Obtenir une nouvelle voiture

Hier nous avons reçu un appel urgent. Le père d’un membre de notre ashram était sur le point de la mort. Nous sommes partis en toute hâte mais nous sommes arrivés à l’hôpital 10 minutes trop tard. Il venait de quitter son corps.

Etre dans la salle des soins intenses de l’hôpital et voir le corps mort de l’âme qui venait de partir est un rappel explicite des vérités contenues dans la plus sublime Bhagavad-gita. Il est vrai que nous changeons de corps à chaque minute de notre existence. Le corps est dans un état de flux constant. A tout moment les vieux corpuscules de sang meurent et des nouveaux corpuscules de sang prennent leur place, mais l’âme demeure toujours la même. Chaque mort que l’âme subit n’est rien qu’un autre changement dans une longue série  de changements qui se déroule depuis des temps immémoriaux quand l’âme est arrivée dans ce monde matériel.

Les matérialistes se lamentent amèrement au départ d’un être cher, mais les transcendantalistes comprennent bien que l’âme a simplement changé d’un vieux corps usé à un nouveau corps frais, soit spirituel ou matériel, selon l’état de sa conscience au moment de quitter le corps. Il y a-t-il des lamentations lorsque nous allons au marchand de voitures pour échanger une vieille auto pour une nouvelle voiture ? Non. Nous devenons joyeux d’obtenir une nouvelle voiture ! Notre corps est simplement un véhicule. Ce n’est pas nous.

Bien sûr, si quelqu’un meurt dans une conscience matérialiste, c’est lamentable parce qu’il devra demeurer dans ce monde des morts et des renaissances. Selon le degré matérialiste de leur conscience, il devra peut-être même prendre naissance comme une plante ou un animal et être assujetti à beaucoup, beaucoup de morts et de renaissances avant d’être permit à nouveau l’opportunité de sortir comme un être humain. La forme humaine d’existence est une opportunité très, très spéciale qui ne doit pas être abusée. C’est notre opportunité d’échapper le cycle des morts et des renaissances. Le Vedanta Sutra nous instruit donc :

 athato brahma jijnasa

« Maintenant que tu as un corps humain, tu dois t’enquérir sur la Vérité Absolue. »

Sankarshan Das Adhikari 

==================================================================
Quelle doit être la relation entre le Gourou et le disciple ?

J’ai deux questions :

1-      Quelle doit être exactement la relation entre le disciple et le maître spirituel ?

2-     Entre le service personnel au maître spirituel et la prédication de la conscience de Krishna, lequel des deux est le plus important ?

 Votre serviteur,

Vijay

==================================================================
Le service et les enquêtes…

Le disciple se pense toujours être l’humble serviteur de son maître spirituel. Il s’enquiert auprès de lui avec soumission et lui rend service.

Parce que le maître spirituel voyage beaucoup pour prêcher partout dans le monde, l’opportunité de lui rendre un service personnel est souvent rare. Par conséquent, quand l’occasion de rendre un service personnel au maître spirituel se présente, tu dois saisir pleinement l’opportunité. Et le reste du temps, quand tu n’es pas dans la présence physique du maître spirituel, tu dois autant que possible engager tout ton énergie pour répandre le mouvement pour la conscience de Krishna. A ce sujet, Srila Prabhupada a dit une fois que celui qui s’engage pleinement dans la prédication est son serviteur personnel.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Mercredi, le 22 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Allume ton âme

Une chanson de Sankarshan Das Adhikari
(Pas encore enregistrée)

Sais-tu qui es-tu ?
Sais-tu d’où viens-tu ?
Sais-tu où vas-tu ?
Ou que vas-tu devenir ? 

Tu es éternel, plein de connaissance et de félicité.
Tu dois toujours t’en souvenir.
Tu n’es pas de ce monde, cher ami,
Accorde-toi et allume ton âme. 

Sais-tu ce qu’il arrive quand tu meurs ?
Sais-tu ce qu’il y a au-delà du ciel ?
Penses-tu que ce corps c’est toi ?
Ce n’est qu’une chose que tu traverse

Tu es éternel, plein de connaissance et de félicité.
Tu dois toujours t’en souvenir.
Tu n’es pas de ce monde, cher ami,
Accorde-toi et allume ton âme. 

Tout arrive par chance, on nous dit,
Que l’univers n’a personne aux contrôles.
Mais je vois que toute machine à un opérateur.
L’univers doit aussi en avoir. Je le sais. 

Sais-tu qui es-tu ?
Sais-tu d’où viens-tu ?
Sais-tu où vas-tu ?
Ou que vas-tu devenir ?

Tu es éternel, plein de connaissance et de félicité.
Tu dois toujours t’en souvenir.
Tu n’es pas de ce monde, cher ami,
Accorde-toi et allume ton âme. 

Tu n’es pas de ce monde, cher ami,
Accorde-toi et allume ton âme.
 
==================================================================
Que se passe-t-il dans la vie prochaine ?

Je veux clarifier quelque chose. Je sais que, lorsqu’on meurt, soit on va au Seigneur Krishna (si nous avons fait des activités pieuses dans cette vie), soit on prend une autre vie. Si une personne prend une autre vie, demeurera-t-elle hindou ou prendra-t-elle naissance dans une autre religion (comme la chrétienté, etc.) ?

Je vous prie de me le faire savoir.

Jai Shri Krishna

Poojan

==================================================================
Ça dépend de ta conscience au moment de la mort…

Celui qui renait prendra sa naissance selon sa conscience au moment de la mort. Ceci est affirmé par le Seigneur dans la Bhagavad-gita :

yam yam vapi smaran bhavam
tyajaty ante kalevaram
tam tam evaiti kaunteya
sada tad-bhava-bhavitah

« Car, certes, ô fils de Kunti, ce sont les pensées, les souvenirs de l’être à l’instant de quitter le corps qui déterminent sa condition future. » Bhagavad-gita 8.6

L’entité vivante pourra prendre naissance comme un être humain, un animal, une plante ou, si elle est extrêmement impie, même comme une bactérie. Si elle reprend naissance dans une forme humaine, ça pourrait être dans n’importe quel pays ou n’importe quelle religion selon son état mental en quittant son corps précédent.

Mais, je te prie d’essayer de comprendre à ce sujet que l’idée de différentes religions est une conception de l’homme. Sur le niveau spirituel la religion est une, l’amour de Dieu.

Simplement le fait d’accomplir des bonnes œuvres n’est pas suffisant pour s’élever au royaume de Dieu au moment de la mort. Les bonnes œuvres te mèneront à une meilleure position dans ce monde lors de ta prochaine naissance. Mais, pour atteindre le royaume éternel de Dieu tu dois te soumettre pleinement aux pieds-pareils-au-lotus du Seigneur. Tu dois dédier toutes tes pensées, tes paroles et tes actions au service du Seigneur sous la tutelle d’un maître spirituel expert pour atteindre la perfection suprême.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Mardi, le 21 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Les plus spéciaux dévots de Krishna

Quiconque s’approche du Seigneur, n’importe pour quelle raison, lui est très cher. Mais spécialement chers sont ceux qui s’approchent de Lui purement, sans motivation personnelle, qui s’approchent uniquement pour le but de Lui faire plaisir. Ce dévot complètement pur est décrit par le Seigneur Sri Krishna dans le Srimad Bhagavatam comme suit :

sadhavo hrdayam mahyam
sadhunam hrdayam tv aham
mad-anyat te na jananti
naham tebhyo manag api

« Le pur dévot est toujours dans le centre de Mon cœur, et Je suis aussi situé dans le cœur du pur dévot. Mes dévots ne connaissent rien d’autre que Moi, et Je ne connais aucun autre qu’eux. » Srimad Bhagavatam 9.4.68

Parce que ces dévots oublient tout sauf le Seigneur, Il leur montre la même humeur de dévotion exclusive envers eux. C’est la relation la plus intime qu’on puisse avoir avec le Seigneur. Il n’y a rien de plus extatique ou sublime que ceci.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Il y a-t-il une différence entre le Seigneur Krishna et le Seigneur Shiva ?

Hare Krishna,

Je suis  très inspiré de lire vos ‘Pensées du Jour’.

Ma question est : Il y a-t-il une différence entre le Seigneur Krishna et le Seigneur Shiva ?

Je vous demande ceci, parce que, bien que je prie aussi au Seigneur Krishna, je sens une profonde liaison avec le Seigneur Shiva.

Merci

==================================================================
Comme la différence entre le lait et le yaourt…

La différence entre le Seigneur Shiva et le Seigneur Krishna est comme la différence entre le lait et le yaourt.

Le yaourt n’est rien d’autre qu’une transformation du lait, mais, néanmoins il est différent du lait. Le yaourt et le lait sont semblables, mais la différence est que le lait peut se transformer en yaourt, mais le yaourt ne peut pas se transformer en lait.

Krishna manifeste de Lui-même le plus grand des dévots, le Seigneur Shiva. Mais le Seigneur Shiva ne peut pas manifester de lui-même le Seigneur Krishna. Voilà la différence.

Tu peux prier au Seigneur Shiva en tant que le plus grand des dévots du Seigneur Krishna. Tu peux lui prier pour ses bénédictions à fin d’obtenir la Krishna bhakti pure.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Lundi, le 20 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Le principe de la succession disciplique

Le 2 mars, 1975, est un jour qui est inscrit pour toujours dans ma mémoire. C’est le jour quand mon Gourou Maharaja, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, m’a personnellement initié comme un brahmana à notre centre ISKCON de Atlanta, Georgia. Le matin de ce jour, il nous a dits que c’était le jour le plus propice car c’était l’anniversaire du jour d’apparition de son maître spirituel, Bhaktisiddhanta Sarasvati. A la fin du discours, il nous a expliqués comment la mission du Seigneur Caitanya Mahaprabhu, le mouvement pour la conscience de Krishna, a été transférée à travers le système de la succession disciplique. Il a expliqué comme il a été transmis du Seigneur Caitanya graduellement à Bhaktivinode Thakura, de Bhaktivinode Thakura à Bhaktisiddhanta Sarasvati, de Bhaktisiddhanta Sarasvati à  lui, et de lui jusqu’à nous, ses disciples. Voici la citation exacte :

« C’est la mission de Caitanya Mahaprabhu, et, par la succession disciplique, de Bhaktivinode Thakura, puis de mon maître spirituel. Maintenant nous y mettons notre meilleur effort. Similairement, vous aussi, vous y mettrez vos meilleurs efforts basés sur le même principe. Et ça continuera ainsi. »

Srila Prabhupada faisait la prédiction que, de la même façon qu’il avait essayé d’avancer la mission de Caitanya Mahaprabhu, nous aussi, ses disciples, nous essaierons avec notre meilleur effort de faire de même. Il avait la prévision qu’ainsi la mission de Caitanya Mahaprabhu continuerait.

Nous voyons de manière pratique comment, après presque trois décades depuis son départ de ce monde en 1977, le mouvement pour la conscience de Krishna continue énergétiquement partout dans le monde. Ceci est dû à la divine grâce de Srila Prabhupada, des acharyas précédents, et, bien sûr, de Sri Caitanya Mahaprabhu. Si nous demeurons toujours connectés avec leur miséricorde par la soumission totale et complète à leurs instructions, nous recevrons la puissance pour répandre ce mouvement pour la conscience de Krishna partout dans le monde.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Des doutes au sujet de l’atma…

J’ai beaucoup de doutes au sujet de l’atma. J’ai lu quelque part qu’après la mort, l’atma entre dans une nouvelle âme. Dans la situation où la population grandit de façon alarmante, d’où viennent ces nouvelles atmas ? Sont-elles des nouvelles créations ? Que se passe-t-il ?

J’ai aussi entendu dire que selon qu’on sème, on récoltera, mais en réalité, j’ai vu des gens faire des choses mauvaises ou illégales et quand même être heureux. Si c’est le cas, à quoi bon suivre Krishna ?

Veuillez m’éclairer.

Suresh

==================================================================
Des nouvelles atmas ne sont pas créées…

L’atma n’entre pas dans une nouvelle âme. L’atma est l’âme. Des nouvelles atmas ne sont pas créées. L’accroissement de la population humaine veut dire que les atmas arrivent des espèces inférieures, où elles ont consommé leur karma créé lors de leurs vies humaines précédentes.

Les mauvaises personnes qui jouissent du bonheur brûlent les résultats de leurs actions pieuses précédentes. Elles ont le droit à ce bonheur acquis par leur piété précédente. Malheureusement, maintenant elles gâchent leur futur par leurs activités pécheresses et se mettent en ligne pour des grandes souffrances dans l’avenir.

Nous suivons Krishna par amour. Que nous souffrons ou pas, ça ne fait rien. Nous voulons simplement plaire à Krishna. C’est tout. Voilà la bhakti véritable. Aucune pensée de recevoir quelque chose en retour. C’est ça l’amour pur. C’est ça la plus haute félicité.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Dimanche, le 19 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Le dévot est gentil

Un dévot de Krishna est le véritable bienfaiteur de toutes les entités vivantes parce qu’il veut que tout le monde soit heureux. Son désire est si intense qu’il voue sa vie entière pour le soulèvement de la conscience de l’humanité souffrante.

La société humaine se noie à présent dans l’océan de la conscience corporelle et le style de vie de la jouissance des sens sans limite qui l’accompagne. Dans une telle atmosphère, la population devient de plus en plus misérable. C’est pourquoi le dévot propage vigoureusement partout dans le monde la connaissance éclairante de la nature spirituelle de l’être et la relation entre l’être individuel et l’Etre Suprême. Voilà la véritable gentillesse, l’ultime bienveillance, la distribution de la conscience de Krishna partout dans le monde.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Pourquoi il y a-t-il tant de souffrance dans le monde aujourd’hui ?

Pourquoi il y a-t-il tant de souffrance dans le monde aujourd’hui ?

Pourquoi il y a-t-il tant de silence dans un monde de tyrannie ?

Après des milliers d’années d’histoire, on en vient à ceci ?

Il y a trop de violence à présent. Je me lasse de voir les riches exploiter les pauvres.

Je sens que chaque jour que j’accepte ce qui se passe autour du monde sans protester que je pers une partie de ma personne.

Azeem Mohammed

==================================================================
Parce que nous nous mettons au centre…

Il y a tant de souffrance parce que nous nous mettons au centre, au lieu de Dieu.

Personne ne peut dénoncer efficacement la tyrannie parce que tout le monde est contaminé dans le cœur à un degré ou un autre par cette même tyrannie. La tyrannie est que toutes les personnes dans ce monde se sont rebellées contre l’autorité du Seigneur. C’est la raison pour laquelle nous nous trouvons ici.

L’exploitation demeurera toujours à moins de remettre Dieu au centre. Il n’y a pas d’autre moyen pour l’extirper.

Tu ne dois pas accepter ce qui se passe dans le monde. Si tu ne fais pas parti de la solution, tu fais parti du problème. Tu dois dédier ta vie entière maintenant pour apporter la solution à tous les problèmes du monde. Le mouvement pour la conscience de Krishna est le véhicule idéal pour remplir cette mission la plus noble.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                 
Retour au début de la page
 

Samedi, le 18 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================
Tout est l’énergie de Krishna

Puisque tout est l’énergie de Krishna, tout doit être engagé dans Son service. Si j’usurpe la propriété d’autrui pour mon plaisir, je suis un voleur, et je suis assujetti à la punition par les lois de l’état. Similairement, si je me déclare être le propriétaire de ce qui appartient au Seigneur et j’essaye de l’utiliser pour mon propre plaisir, je suis un voleur et je suis assujetti à la punition par les lois encore plus sévères de la nature matérielle.

En reconnaissant honnêtement le véritable propriétaire et en engageant tout dans Son service, nous Lui devenons très, très chers et nous pouvons gouter, à chaque instant, un plaisir extraordinaire et sublime.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Est-ce que le guru initiateur doit-il être physiquement manifesté sur ce plan ?

Je lis les livres de Srila Prabhupada et j’apprends les qualités d’un maître spirituel. Vous avez indiqué dans vos ‘Pensées du Jour’ du 19 novembre, 2005, que Srila Prabhupada nous a instruits qu’il faut accepter l’initiation d’un guru qui est manifesté physiquement dans ce monde matériel.

Parce que Srila Prabhupada est l’autorité finale en ce qui regarde les sujets spirituels, pouvez-vous me dire où et quand Srila Prabhupada nous a enseigné ce principe ?

J’ai un ami qui dit l’opposé – que nous pouvons accepter l’initiation d’un gourou qui n’est pas physiquement présent.

Merci

==================================================================
Le contact personnel avec le maître spirituel est requis

Ton ami a une compréhension incorrecte. Dans le processus de la réalisation du soi, le réveil de notre conscience de Krishna endormie, il est très important de comprendre les choses selon l’autorité védique telle qu’elle est présentée par les maîtres spirituels réalisés et confirmée par les écritures védiques. Si nous acceptons comme autorités les spéculations de ceux qui ne sont pas éclairés spirituellement nous demeurerons dans les ténèbres de l’ignorance. Ce sera simplement un aveugle guidant en autre aveugle.

Ce que j’enseigne n’est pas mon imagination. Je présente honnêtement pour ton éclairement tout ce que j’ai entendu de mon maître spirituel. Je serais heureux de clarifier ta confusion en citant sa présentation claire et sans équivoque de la siddhanta (conclusion) védique.

Le 3 septembre, 1971, Srila Prabhupada a fait un discours à Londres. A la fin du discours une dame indienne a demandé à Srila Prabhupada, « Comment peut-on faire contact avec un maître spirituel ? Peut-on contacter le maître spirituel à travers un livre ? » Srila Prabhupada a répondu, « Non, il faut s’associer avec lui. » Srila Prabhupada continua son explication, « Quand tu fais un maître spirituel, il faut avoir un contact personnel. Non pas que dans l’air on fasse un maître spirituel. »

Une personne peut s’imaginer qu’un maître spirituel parti l’a accepté comme son disciple, mais il ne peut pas le confirmer. C’est seulement sa spéculation. Imaginer qu’un maître spirituel parti m’a accepté comme son disciple n’est pas en ligne avec les enseignements de Srila Prabhupada, voir la citation ci-dessus. Le maître spirituel doit personnellement confirmer l’initiation. C’est pourquoi il doit être présent physiquement à l’heure de l’initiation.

Srila Prabhupada nous a expliqué que la relation entre le gourou et le disciple requiert un contact personnel, quelle ne peut pas se faire ‘dans l’air’.  Pourquoi essayer maintenant de changer ses enseignements en disant que nous pouvons prendre notre initiation d’un gourou qui n’est plus présent physiquement ?

Ton ami clairement manque dans la compréhension de la siddhanta védique. Demande-lui de lire soigneusement les livres de Srila Prabhupada et de s’abonner à notre cours internet :   http://www.backtohome.com
 
 Sankarshan Das Adhikari

                                                                                                                                                                                                                                                 
Retour au début de la page
 

Vendredi, le 17 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Apporter la paix au monde en mettant Dieu au centre

C’est très pénible de voir la planète enveloppée dans un tourbillon de chaos. Une société mondiale qui refuse de mettre Dieu au centre devient pratiquement l’enfer sur terre. Au lieu de mettre Dieu au centre, on s’efforce de se mettre soi-même au centre. On a donc un monde plein d’imitations dieux se buttant les têtes en essayant d’affirmer leur supériorité. Ce n’est pas pratique. Ça ne marche pas. Notre devoir est de mettre Dieu au centre où Il mérite être. En faisant ceci, immédiatement il y aura la paix et la prospérité partout dans le monde.

Les dirigeants du monde à présent sont aveugles à cette solution. Au lieu d’introduire Dieu au centre, ils préfèrent se mettre eux-mêmes ou bien leur nation au centre. Nous ne devons plus accepter le leadership des hommes ou des femmes qui ne veulent pas mettre Dieu au centre. Nous devons exiger que nos dirigeants mettent Dieu au centre.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Comment avons-nous été créés si nous existons depuis toujours ?

Hare Krishna,

Je vous prie d’accepter mes hommages respectueux. Toutes gloires à Guru et Gauranga.

Vous avez cité la suivante phrase dans une conversation dans vos ‘Pensées du Jour’ d’hier, « Il nous a créés dans le but unique de L’aimer, mais nous avons quitté Son royaume éternel par sottise. »

Comment est-ce possible que Dieu nous a créés quand en fait le Seigneur Krishna déclare dans la Bhagavad-gita que « Jamais ne fut le temps que nous existions pas » ? Il y a-t-il un temps où nous n’étions pas ?

Veuillez bien expliquer ceci.

Votre étudiant,

Pradeep

==================================================================
Le Seigneur te crée éternellement par Sa volonté douce…

Dieu te crée éternellement par Son doux désire d’avoir une relation d’amitié avec toi. Il te génère simplement par Sa volonté que tu existe. Toi, être spirituel éternel, émane éternellement de Sa forme transcendantale.

Tu existe éternellement mais non indépendamment de Sa volonté de te manifester. Sans qu’Il te manifeste, tu n’existerais pas. Tu es donc Sa création éternelle.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                 
Retour au début de la page
 

Jeudi, le 16 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Retour à la transcendance

Le monde transcendantal nous est toujours disponible à chaque instant. Nous provenons de là-bas. Nous sommes citoyens de ce lieu. C’est seulement que nous nous avons détourné quelque part. Nous sommes embourbés dans cette voie secondaire du monde matériel pour si longtemps que nous avons oublié notre voie primaire, notre domaine originel. Néanmoins, si nous sommes bénis avec des instructions convenables, retourner à notre demeure ne sera pas chose tellement difficile. Tout ce que nous devons accomplir est de développer la bonne habitude de garder le mental toujours fixé dans la conscience de Krishna en toutes circonstances. Cette fixité du mental nous permettra de croiser facilement dans la transcendance à chaque minute de notre existence.

Le moyen le plus facile, en fait, le seul moyen pratique de l’accomplir est de chanter constamment ou, au moins, autant que possible les Saints Noms de Dieu :

Hare Krishna, Hare Krishna , Krishna Krishna, Hare Hare

Hare Rama, Hare Rama, Rama  Rama, Hare Hare

Si tu n’es pas en position de pouvoir chanter de manière audible, au travail ou à l’école, par exemple, tu dois essayer de te rappeler le Seigneur en voyant que tout ce qui t’entoure est en relation avec Lui. Puisque rien n’existe sans avoir émané du Seigneur, c’est facile de voir toutes les choses dans l’univers comme son énergie. Il s’agit de voir tout comme l’énergie du Seigneur et l’engager dans Son service.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Il semble être contradictoire et injuste…

Je veux juste savoir les réponses à deux questions :

1-     Il y a quelques jours, j’ai lu que le passé, le présent et le futur d’une personne peuvent être connus au moyen du Bhrigu Samhita. Par contre, j’ai lu dans les ‘Questions et Réponses’ d’aujourd’hui que notre destin réside dans nos propres mains. Ces deux déclarations ne sont-elles pas contradictoires ?

2-     Nous avons quitté le monde spirituel à cause de notre faux égo de jouir séparément de Krishna, et donc nous avons été envoyés dans ce monde matériel pour  réaliser nos erreurs et retourner à Lui. Les incroyants se plaignent, « Si Krishna nous aime tellement qu’Il veuille que nous retournions à Lui, pourquoi nous met-Il dans ce monde matériel misérable ? » Pourquoi n’a-t-Il pas fait ce monde matériel aussi joyeux que le monde spirituel et permettre d’y jouir ceux qui ne veulent pas jouir le bonheur avec Lui ? Ils disent qu’Il est injuste en nous donnant ce choix de jouir avec Lui ou de souffrir sans Lui.

Je vous prie de bien vouloir éclairer mon ignorance.

Darshu

==================================================================
Krishna est libre des contradictions et de l’injustice…

Voici une de ces paradoxes transcendantaux. Il semble y avoir une contradiction, mais, en fait, les deux cotés sont vrais.

La question est si nous avons le contrôle de notre futur ou non. Un astrologue expert dans la Bhrigu Samhita peut en fait prédire le futur d’une personne. Ceci semblerait indiquer que le futur d’une personne est déjà déterminé, qu’il n’y a pas de moyen de changer son destin. Sur le plan matériel c’est un fait. Pour chaque activité pieuse, il y a une récompense prédestinée, et pour chaque activité impie, il y a une punition prédestinée. Tout se trouve déjà dans notre carte astrologique.

Néanmoins, lorsque nous arrivons au niveau spirituel, les choses sont bien différentes. Sur cette plateforme, l’entité vivante est pleinement libre et peut devenir indépendante des réactions de ses activités pieuses ou impies. On atteint cette plateforme en prenant plein refuge du Seigneur Sri Krishna, la Personnalité Suprême de Dieu. Krishna nous assure dans la Bhagavad-gita qu’Il nous libérera des réactions de nos activités passées.

Krishna ne nous a pas mis dans ce monde matériel. C’est nous qui nous avons placé ici. Nous avons choisi de ne pas vivre dans le monde où Il est suprême. Tout comme il est impossible pour un poisson d’être heureux hors de l’eau, il n’est pas possible pour nous de trouver le bonheur dans un monde où nous sommes séparés de Krishna. Notre véritable nature est d’être amoureux de Dieu. Si nous essayons de renier cette nature, nous ne demandons que des troubles.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Mercredi, le 15 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

L’exaltation ultime

Je ne me lasse jamais de me rappeler les jours si excitants de 1971 quand je me suis initialement abandonné aux pieds-pareil-au-lotus de mon maître spirituel éternel, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Depuis le début de ma première année à l’université (en 1965), il n’y avait rien de plus important pour moi que la réalisation du soi, découvrir la véritable raison de mon existence. Devenir pleinement réaliser devint ma passion qui surpassait tout autre chose. Je ne vivais que pour cela. Tout autre chose n’avait nul importance.

Après six ans d’effort intense, je fut béni par Srila Prabhupada avec le soleil brillant du réveille transcendantal. Il n’y avait rien de plus soulageant et animant. Depuis lors, la beauté, l’émerveillement et l’exaltation ont continué à grandir de plus en plus. En suivant soigneusement et strictement les instructions de mon maître spirituel, j’ai plongé de plus en plus profondément dans l’océan nectarean et transcendantal de l’illumination spirituelle, la conscience de Krishna. Qui peut trouver la profondeur de cet océan  inconcevable ? Quel nectar merveilleux m’attend-il en continuant de suivre les traces de mon maître spirituel, comme un petit canard suivant derrière sa maman ?

Vous êtes invités également à suivre cet excitant trajet ultime. Etes-vous prêts ?

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Pourquoi suis-je encore ici ?

Bonjour. Je n’ai pas eu une si bonne expérience sur cette planète cette fois-ci. Honnêtement, je ne sais pas pourquoi je reviens continuellement. Toute ma vie, je vois les autres gens atteindre le succès, et j’ai toujours senti qu’on me retenait pour quelque raison.

Finalement, l’année dernière, j’ai eu un accident ‘fatal’. Je dis cela parce que je suis sorti de mon corps. Pas trop de monde survit après la culbute en voiture à 120 Km/hr. C’était la sensation la plus belle. J’étais bouleversé quand j’ai compris que j’étais encore vivant. Je ressentais que Dieu m’avait trompé de ma mort.

Pourquoi suis-je encore ici ? J’ai fini de m’efforcer. Ce que je veux dire, si c’est tout que la vie a à offrir, Dieu n’a pas le droit à le faire. J’ai fini de m’efforcer, et franchement je ne sais pas ce qu’il y a de si spécial à la vie. Peut-être pourrez-vous m’éclairer.

Votre étudiant.

==================================================================
C’est parce que tu n’as pas rétabli ta relation perdue d’amour avec le Seigneur…

Bien sûr que nous pouvons t’éclairer, si tu es prêt à accepter l’illumination que nous pouvons te donner. Nous faisons donc la requête de réfléchir soigneusement sur les mots suivants. En pleine sobriété, essaye de comprendre ce qui suit :

Nous sommes les architectes de notre destin. Nous avons le choix d’être continuellement battu par les vagues de l’océan du karma, parfois souffrant consciemment et parfois sottement pensant que nous jouissons. Ou bien, si nous préférons, nous pouvons prendre refuge du Guru et de Krishna et sortir de l’océan karmique et pénétrer dans l’atmosphère de l’éternité, le savoir et la félicité.

C’est incorrect de penser que Dieu nous a dupés. En fait, c’est juste l’opposé. C’est nous qui essayons de tromper Dieu. C’est Lui qui nous a créés pour le but unique de L’aimer, mais nous avons fait la sottise de quitter Son royaume éternel en essayant de devenir nous-mêmes une imitation de Dieu dans ce monde des morts et des renaissances.

Si nous avons suffisamment d’intelligence, nous sortirons de cette condition de souffrance pour retrouver notre identité éternelle, bienheureuse, et pleine de  connaissance dans le monde spirituel.

Tu es encore ici parce que tu n’as pas rétabli ta relation perdue d’amour avec le Seigneur. Si tu peux maintenant dédier pleinement ta vie à ce but, je peux t’assurer que celle-ci sera ta dernière naissance. A la fin de cette vie tu retourneras au monde spirituel, de retour à Krishna.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Mardi, le 14 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Canaliser notre conscience pour le succès ultime

Dans ce monde matériel, nous sommes hors contact avec notre identité véritable, éternelle, pleine de félicité et de connaissance. N’importe quel effort nous y mettons à trouver le succès et le bonheur ici, nous luttons une bataille sans espoir de victoire. Même si nous obtenons une grande richesse, la puissance et la renommée, par l’influence insurmontable du temps tout cela s’érodera. Les châteaux de sable sont effondrés par la marée.

En conséquence, nous devons dépenser notre énergie seulement en mesure de maintenir le corps sain et vigoureux. Le reste de notre énergie doit être dirigé à réveiller notre conscience spirituelle assoupie, la conscience de Krishna qui dort à présent en nous. Si nous canalisons convenablement notre conscience de cette façon, nous atteindrons le succès ultime.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Si j’avais la libre volonté…

Pourquoi avons-nous commencé ce trajet de la demeure divine de félicité absolue, de paix et d’amour pour pénétrer dans cet univers matériel plein de troubles qui nous rend mal à l’aise, incomplets et nous fait penser de retourner à notre demeure originelle ? Si j’avais eu la libre volonté, je n’aurais jamais pris la décision de partir si loin de ma demeure dans le monde spirituel.

Je vous suis, et je vous demeurerais toujours, remerciant et endetté pour vos paroles inspirantes de sagesse divine.

Amicalement et respectueusement,

Gokul

==================================================================
Tu possède la libre volonté…

Tu possède la libre volonté. Et tu l’as abusé. La volonté libre veut dire soit que tu t’en sers convenablement, soit que tu l’abuse. Si tu n’as pas le choix de l’abuser, ta volonté n’est pas libre. Elle est contrainte.

Tout comme un enfant par curiosité voudra user de sa libre volonté pour mettre la main dans le feu, en dépit des avis de sa mère bienveillante, toi, l’entité vivante, as décidé d’essayer de jouir séparément de Dieu. Maintenant prends l’opportunité de ta libre volonté pour te rétablir dans ta position originelle constitutionnelle dans le monde spirituel.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Lundi, le 13 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Chargez suffisamment vos batteries spirituelles

Le Srimad Bhagavatam déclare que tous les jours nous devons absorber nos pensées dans le nom, la gloire, la forme, les passe-temps, les enseignements, l’entourage et les articles transcendantaux de Krishna, la Suprême Personnalité de Dieu. C’est pourquoi j’encourage mes étudiants de se lever tôt chaque matin, de chanter 16 rondes du mantra Hare Krishna sur un chapelet de japa, et de lire le Srimad Bhagavatam et/ou la Bhagavad-gita avant de commencer leurs activités diurnes.

En commençant ainsi chaque jour avec un programme solide de l’écoute et du chant au sujet de Krishna, tu pourras gouter le doux nectar de la conscience de Krishna au cours de toute la journée. Tout comme nous nous assurons que notre téléphone mobile est chargé suffisamment avant de partir pour nos activités quotidiennes, nous devons aussi nous assurer que nos batteries spirituelles sont suffisamment chargées pour que nous puissions demeurer connecter avec Krishna au cours de la  journée.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Je suis touchée et inspirée chaque jour…

Merci de votre réponse à mon courriel. Je reçois vos ‘Pensées du Jour’. Elles m’inspirent et me touchent chaque jour. Bien que je ne sois qu’à la troisième semaine du cours, beaucoup des pièces de l’énigme de la vie sont tombées en place. Tellement de questions que je me demandais depuis des années sont maintenant répondues. Vous êtes l’homme le plus compatissant avec qui j’ai eu contact. Vous apportez la Vérité et Krishna si facilement pour le monde.

Je comprends que vous n’exécutez que la volonté de Krishna et de votre maître spirituel. Je veux donc vous remercier pour votre abandon et votre soumission à la volonté de Krishna.

Merci,

Rebecca

Hare Krishna

==================================================================
Notre humble effort…

Je suis très heureux de t’écouter dire que tu es si inspirée par notre humble effort de distribuer la plus haute connaissance de la conscience de Krishna. Je te prie de ne pas hésiter à me contacter si je peux te rendre service sur ton sentier de retour à Krishna.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Dimanche, le 12 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Ne reste pas un hibou philosophe ...

Le hibou est connu pour garder ses yeux fermés pendant le jour et ne les ouvre que dans la nuit. Dans la société moderne, il est très commun que les gens suivent la voie du hibou et gardent leurs yeux fermés à la réalité. Si on essaye de leur expliquer la réalité, ils diront qu’ils ne sont pas intéressés et de les laisser tranquille. Si quelqu’un choisi de rester dans l’obscurité, que peut-on faire ?

Ce que nous pouvons faire tout d’abord est de nous même ouvrir nos yeux bien grand à la réalité spirituelle qui pénètre et maintient toute existence. Si nous sortons totalement de l’obscurité en éprouvant puis émanant l’éternité, le savoir et la félicité de la conscience de Krishna, ceci aura un effet considérable sur ceux avec qui nous avons affaire et leur donnera l’inspiration d’ouvrir leurs yeux aussi.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Vous n’avez pas de réponses…

J’étais hors du pays pendant deux mois et j’ai beaucoup des vos courriels à lire et comprendre. Dans votre ‘Pensées du Jour’ du 2 janvier, 2006, faites-vous l’implication que (1) vous êtes un maître spirituel authentique et que (2) vos qualités sont comparables en grandeur avec celles du Seigneur Jésus Christ ?

Je lis religieusement vos courriels pendant plus ou moins un an. Vous n’avez jamais dit expressément que vous êtes l’un de ces maîtres spirituels authentiques. Pourrais-je savoir pourquoi ? Puisque vous avez atteint votre état présent par une grande discipline, je ne vois pas la raison pour laquelle vous hésitez à le dire.

Par ignorance, je vous ai envoyé plusieurs courriels impolis. Je ne le ferais plus. Néanmoins, je crois fermement que vous n’avez pas de réponses à mes questions précédentes et que vous ne voulez pas l’avouer.

Respectueusement,

Satya

==================================================================
Oui, mais Krishna a toutes les réponses…

Le maître spirituel ne se considère jamais comme un maître spirituel authentique. Il se considère simplement l’humble serviteur de son maître spirituel et de la population en générale parce qu’il les sert en essayant de les sortir de l’illusion.

Un tel enseignant qualifié de la science de Bhakti ne se considère jamais en possession de bonnes qualités. Au contraire, il se sent noyé dans un océan de mauvaises qualités. Il comprend très bien que s’il y a des bonnes qualités qui se manifestent dans son caractère, ils sont là simplement par la bénédiction sans cause de son maître spirituel. Il n’est donc jamais fier de ce que les autres voient comme ses talents spirituels.

Personnellement, je n’ais pas de réponses pour vos questions. C’est un fait. Mais le Seigneur Krishna, en tant que le Seigneur Suprême, possède la connaissance parfaite de toute chose et Il a toutes les réponses parfaites.

Parce que mes réponses sont basées sur la connaissance parfaite donnée par Krishna, elles sont parfaites. Que tu ne puisses pas les comprendre ou les accepter, voilà ton imperfection !

Krishna nous donne le choix d’accepter ou de refuser Ses enseignements. Tu peux penser librement selon ton choix. Krishna a Sa version. Tu as ta version. Ton refus de la version de Krishna ne détruit pas sa réalité.

Le hibou garde ses yeux fermés pendant le jour et ne peut pas accepter l’existence du soleil. Seulement en ouvrant ses yeux pourra-t-il voir le soleil. S’il essaye de voir le soleil en gardant les yeux fermés, se ne sera pas possible. Ouvre s’il te plait tes yeux, ouvre ton intelligence, et ouvre ton cœur aux enseignements du Seigneur Sri Krishna, la Personnalité Suprême de Dieu. Tu les trouveras merveilleusement frappants !

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Samedi, le 11 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Sort de l’obscurité à la lumière

Il y a une fameuse instruction védique, une directive pour tous ceux qui ont atteint la forme humaine d’existence après avoir passé à  travers des millions de morts et de renaissances dans les espèces de vie inférieures.

Tamasi ma jyotir gama

« Ne reste pas dans l’obscurité. Viens à la lumière. »

Combien de personnes sont-elles conscientes de cette injonction ?  Et de celles qui en sont conscientes, combien d’entre elles essayent de la suivre ?  Et de celles qui essayent de devenir illuminé, combien d’entre elles trouvent le succès véritablement ?

Nous parlons d’un nombre très petit. Alors, si tu te trouves à la bonne place, à la bonne heure, avec la bonne connaissance et la bonne inspiration, tout ce que nous pouvons dire est que tu dois bénéficier de ta bonne fortune illimitée pour la faire encore plus grande.

Peut-être penses-tu qu’il est impossible que tu deviennes un être parfaitement illuminé, mais c’est absolument possible que dans cette vie même tu atteignes la plus haute perfection. C’est possible par la miséricorde combinée du Guru et de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Qu’est-ce l’action dans l’inaction et l’inaction dans l’action ?

J’ai assisté à vos discours lors de votre visite à Krishna Katha Desh en octobre de l’an 2005. Je vous ai demandé une question au sujet du verset de la Bhagavad-gita qui décrit l’action dans l’inaction, et l’inaction dans l’action.  Ce verset est le suivant :

karmany akarma yah pasyed
 akarmani ca karma yah
 sa buddhiman manusyesu
 sa yuktah krtsna-karma-krt
 

 Celui qui voit l’inaction dans l’action et l’action dans l’inaction, celui-là se distingue par son intelligence,  et bien qu’engagé dans toutes sortes d’actes, il se situe à un niveau purement spirituel. » Bhagavad-gita 4.18

Je ne suis pas encore tout à fait claire sur ce sujet. Pourriez-vous m’expliquer ceci encore une fois ?

Je vous remercie pour votre grand service.

Chitra

==================================================================
L’une est liante, l’autre est libérante…

L’action dans l’inaction se réfère aux transcendantalistes comme les yogis, qui essayent de devenir libre de leur karma en arrêtant toutes les activités de ce monde matériel pour s’asseoir en un lieu  solitaire et faire l’astanga yoga. En dépit de leurs efforts de demeurer inactifs, ils sont forcés sous l’influence de la nature matérielle de rester actifs. Simplement en respirant, ils tuent tant de microbes et ainsi continuent à créer le karma. Il y a donc l’action dans leur inaction, et ils restent ligotés à la roue des morts et des renaissances.

L’inaction dans l’action, de l’autre coté, se réfère aux dévots. Même en étant très, très actifs dans ce monde, parce qu’ils font tous pour Krishna et non pour la gratification de leurs sens, ils ne produisent  pas de karma. Leurs actions sont donc effectivement l’inaction pure. Leur activité est l’inactivité.

Si les yogis ci-dessus nommés ajoutent l’élément de la bhakti (dévotion) à leur pratique de yoga, ils atteindront eux-aussi la plateforme  de l’inaction dans l’action, et ils deviendront libérés.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Vendredi, le 10 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Ne soit pas une brute, soit doux

Le plus grand problème qui nous fait face sur le sentier de l’éclairement spirituel est notre tendance d’être une brute. C’est notre coté incontrôlé, insensible, impatient et intolérant. Le chapitre seize de la Bhagavad-gita, ‘Natures Divine et Démoniaque,’ distingue entre la nature supérieure et la nature inférieure du soi. Il n’y a pas question de devenir avancé spirituellement et d’échapper le cycle des morts et des renaissances, à moins de conquérir le soi inférieur en se situant au niveau du soi supérieur. Le soi supérieur, la nature spirituelle, est notre identité éternelle actuelle. Le soi inférieur, la nature matérielle, est simplement une couverture. Tout comme le brillant soleil levant dissipe la brume qui s’est établie pendant la nuit, le brillant soleil des Saints Noms de Krishna peut purifier toute la brume de l’existence matérielle si on les chante régulièrement et avec sincérité.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Que se passe-t-il si nous n’accomplissons que 1
% de Bhakti dans cette vie ?

Si nous n’accomplissons que 1 % de Krishna bhakti (la devotion pour le Seigneur Krishna) dans cette vie, est-ce que ça sera perdu ? Quel sera le résultat de cette dévotion ?

Vishal

==================================================================
Pourquoi ne pas accomplir 100
% de Bhakti et retourner à Krishna ?

La bhakti que nous  accumulons dans cette vie nous suivra dans notre vie prochaine. Mais pourquoi ne pas accomplir 100 % de Bhakti, pour qu’on n’ait plus à reprendre naissance ? Voilà ce à quoi tu dois t’efforcer.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Jeudi, le 9 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Au-delà de la mentalité jugeante pour atteindre le délice ultime

Un édit que nous entendons souvent est, « Ne juge pas les autres » Ce qui est amusant est que la personne qui énonce cet ordre juge l’autre personne à qui elle parle. En d’autres mots, celui qui énonce cet édit est en train de juger et il est donc hypocrite. Il est coupable de l’acte qu’il décrie, de juger les autres.

Les penseurs anti-jugements prennent leur inspiration de leur philosophie que le bien et le mal n’existent vraiment pas dans le sens absolu. Ils disent que toutes les conceptions de bon ou de mauvais sont simplement relatif, et donc on ne peut pas vraiment dire à quelqu’un qu’il a tort. Ce que je considère bon, toi tu considère mal, et l’inverse aussi. Il n’y a pas de standard absolu du bien et du mal.

Mais cette philosophie est fausse. Tout le monde comprend par intuition qu’il existe vraiment le bien et le mal. Ceci est affirmé par le Seigneur Sri Krishna dans la Bhagavad-gita :

paritranaya sadhunam
 vinasaya ca duskrtam
 dharma-samsthapanarthaya
 sambhavami yuge yuge

« J’apparais d’âge en âge afin de délivrer Mes dévots, d’anéantir les mécréants, de rétablir les principes de la spiritualité. » Bhagavad-gita 4.8

Krishna fait une claire distinction entre ceux qui sont saints et ceux qui ne le sont pas. Voici la méthode de ne pas juger et à la même fois ne pas être philosophiquement fade. Tout ce que nous devons faire est d’accepter les jugements de l’Autorité Suprême et puis vivre en parfaite harmonie avec ces jugements. Nous serons donc proprement situés au-delà de la mentalité jugeante condamnée. Nous pourrons vaincre la nuit avec l’arme de la lumière, chasser le mal avec le bien, libérer le monde de la crainte, et gouter le délice ultime.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Initiez-vous vos étudiants au nom de Srila Prabhupada ?

Quand vous initiez quelqu’un, le faites-vous au nom de Srila Prabhupada, puisqu’il n’est plus présent ? Aussi, quelles sont les exigences pour être initié ?

Kathleen

==================================================================
Nous initions nos étudiants en tant que nos propres disciples selon l’ordre de Srila Prabhupada…

Tout ce que nous faisons est accompli au nom de notre maître spirituel bien-aimé, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Bien sûr, si Srila Prabhupada était présent physiquement nous lui apporterions tous nos étudiants pour qu’ils soient initiés par lui comme ses disciples. Mais, selon ses instructions, maintenant qu’il est parti physiquement, nous initions nos étudiants comme nos propres disciples. De cette manière, le maître spirituel et les disciples tous deux agissent  sous le refuge des instructions divines de Srila Prabhupada et sont donc qualifiés pour recevoir sa miséricorde illimitée.

Si tu chante régulièrement 16 rondes  et si tu suis les principes régulateurs pour au moins un an : s’abstenir du sexe illicite, des intoxicants, de la viande et des jeux de hasards, tu peux demander l’initiation auprès d’un maître spirituel. Le maître spirituel exige aussi une lettre de recommandation du président du temple ISKCON qui t’est le plus proche.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Mercredi, le 8 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Vivre une vie dédiée à la vérité

Ma vie est dédiée à la vérité.  Je veux connaître la vérité, et je veux prononcer la vérité. Notre société moderne souffre d’une condition chaotique parce que réaliser et prononcer la vérité sont considérés moins importants que le développement économique et la gratification des sens.

Je n’ai jamais pu abandonner mon intégrité philosophique pour le but éphémère de la gratification temporaire des sens. Une telle chose vaut-elle ce sacrifice ? Non, pas du tout ! Je ne m’intéresse pas à être le serviteur de la fausseté. Mieux vaut vivre avec un cœur propre et honnête devant Dieu et se soumettre complètement à Lui en tant que serviteur éternel. Le Seigneur pourvoira personnellement aux besoins nécessaires de Son serviteur soumis. Le dévot n’a nul besoin de vendre son âme à la société matérielle pour obtenir son pain quotidien.

 ananyas cintayanto mam
 ye janah paryupasate
 tesam nityabhiyuktanam
 yoga-ksemam vahamy aham

« Mais ceux qui M’adorent avec dévotion, méditant sur Ma forme absolue, Je comble leurs manques et préserve ce qu’ils possèdent. » Bhagavad-gita 9.22

Si nous faisons l’expérience de suivre les principes donnés par le Seigneur Sri Krishna dans la Bhagavad-gita, nous deviendrons les personnes les plus fortunées, dégustant le bonheur le plus doux à chaque instant.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Comment choisir un Guru ?

Au cours d’une classe, un dévot nous a dit comment choisir un guru. Il a dit qu’un guru doit être une âme pleinement réalisée venant dans une succession disciplique provenant de Krishna. Comment savoir si un guru est pleinement réalisé en soi ?

Il doit être complètement soumis à son maître spirituel…

Tu dois voir que le maître spirituel est complètement soumis à son maître spirituel, qu’il représente la science de la réalisation de soi sans adultération. S’il en est ainsi, il est pleinement qualifié pour te guider au niveau le plus haut de la perfection, l’amour pur pour Dieu.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Mardi, le 7 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Fondé dans la réalité solide

La chose que j’aime le plus de la conscience de Krishna est qu’elle nous apporte au contact solide avec la réalité sous-jacente sur quoi tout repose. Dans toutes les situations où nous pouvons nous trouver, même la plus matérialiste, tout ce que nous devons faire est de nous souvenir de Krishna en chantant « Hare Krishna » En faisant ceci, même en vivant extérieurement dans l’existence matérielle temporaire, nous sommes immédiatement connectés à l’atmosphère sublime et transcendantale où la vie est éternelle, pleine de félicité et de connaissance.

Nos critiques disent que nous vivons trop dans l’outre-monde, que nos pieds ne sont pas fondés solidement dans ce monde matériel. Mais ce n’est pas le cas. Les dévots du Seigneur voient le fil intérieur sur lequel toutes les perles de l’existence sont enfilées. Ce fil est Krishna.

Celui qui se connecte solidement avec Krishna est le plus solidement fondé et le plus réaliste. Il sait véritablement ce qui se déroule dans ce monde matériel. Il n’est pas égaré par l’illusion du bonheur matériel propagé tous les jours dans les cinémas, les revues, les journaux, et les sites internets. Cette personne agit toujours pour le plus haut bienfait de tous les êtres vivants en manifestant la conscience de Krishna en tout temps, en tout lieu, et en toute circonstance.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Le réveil brusque ne peut-il pas être plus civil ?

En lisant votre littérature, ce qui me fait mal est le langage abusif qui est utilisé pour décrire ceux qui sont dans l’ignorance. Par exemple, je lisais ces mots de Srila Prabhupada,

« Les vauriens, les sots, les soi-disant jnanis, philosophes et scientifiques inclus, ne peuvent pas comprendre l’existence de l’âme dans le corps, parce qu’ils manquent la connaissance spirituelle. »

J’ai aussi remarqué des phrases similaires dans les ‘Pensées du Jour’. Je me dis continuellement de respecter autrui pour ce qu’ils sont, sans les juger. Je crois aussi que tout être humain possède un bon coté, même le tueur en sériel. Je suis d’accord que le monde à besoin d’un réveil brusque, mais ne pouvons-nous pas le faire d’une manière plus civile ?

Hare Krishna

Sobha

==================================================================
La vérité doit être énoncée pour libérer le monde de la fausseté…

Nous sommes d’accord avec toi de ne pas porter le jugement. Dieu est le seul juge, et non pas nous. A ce sujet, nous vous demandons de ne pas nous juger non plus. Le jugement doit être fait par le Seigneur, et non par toi ni par moi.

Les Vaisnavas ont naturellement un respect et un amour pour chacun des êtres vivants, les voyant comme une partie et une parcelle de Dieu. Tu as décrit le tueur en sériel. Il pourrait se dire innocent et dire que tu le juge en le décrivant comme un tueur en sériel. Il y a un point où la vérité doit être énoncée même si ça dérange ceux qui propagent les faussetés.

Parfois les Vaisnavas sont critiqués pour utiliser un langage fort. Mais ils ne sont pas les inventeurs de ce langage coupant. Krishna Lui-même utilise un langage très fort dans la Bhagavad-gita pour décrire ceux qui ne s’abandonnent pas à Lui. (voir Bhagavad-gita Chapitre 7, Verset 15)

Tout comme un journaliste publiera un verdict fort prononcé par le juge, le dévot lui-aussi publie le verdict fait par le Seigneur. Nous ne devons donc pas critiquer le dévot parce qu’il publie les paroles fortes du Seigneur, pas plus que nous devons critiquer le journaliste pour avoir publié le verdict du juge. Si nous pensons que le langage est injuste, nous devons porter le blâme à la source de ce langage, le Seigneur Suprême.

Le prochain raisonnement est que nous pourrions faire une objection quand Dieu décrit comme des vauriens ceux qui ne se soumettent pas à Lui. Mais faisons-nous d’objection lorsque le gouvernement appelle ‘criminels’ ceux qui ne se soumettent pas à ses lois, tels que le tueur en sériel que tu as décrit auparavant ? Nous serions hypocrites de soutenir un standard double a cet égard. Si nous voulons retirer le droit du Seigneur de décrire comme des vauriens ceux qui ne se soumettent pas à Lui, nous devons aussi exiger du gouvernement d’arrêter de décrire comme criminels ceux qui n’acceptent pas son autorité.

Il faut noter que les arguments philosophiques ci-dessus ne donnent pas le droit au dévot  de fièrement critiquer les autres comme des vauriens. Les seules personnes qui ont la qualification de répéter les mots coupants du Seigneur sont ces personnes pleines de compassion qui le font dans une humeur de service, l’humeur de libérer la société mondiale de liens de l’ignorance. Ceux qui parlent en fierté n’auront pas la puissance pour purifier l’atmosphère du monde des faussetés, parce qu’ils gardent encore les impuretés, les faussetés, dans leur cœur.

En conclusion, il est nécessaire d’énoncer la vérité pour percer la fausseté qui a presque complètement enveloppé le monde entier.

J’espère que cette question à été clarifiée pour ta pleine satisfaction. Si non, fait-le moi savoir.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Lundi, le 6 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Comment devenir spirituellement puissant

Comme on trouve dans le microcosme, également au macrocosme. Si nous vainquons nos sens en les engageants 24 heures sur 24 dans le service d’amour transcendantal du Seigneur Krishna, nous obtiendrons le bonheur suprême de la Krishna bhakti pure, et, en même temps, nous deviendrons spirituellement puissants pour achever une révolution spirituelle sur cette planète. Ainsi, pour notre bénéfice et le bénéfice de l’humanité souffrante, nous devons toujours demeurer fixé dans la conscience de Krishna. Après tout, si nous ne faisons pas partie de la solution, nous faisons partie du problème. Pour être spirituellement puissants, une partie dynamique de la solution, tout ce que nous devons faire est de demeurer conscient de Krishna à tout temps et en toute circonstance en chantant autant que possible :

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare

Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Comment savoir si les enseignements sont purs ?

Vous avez exprimé la suivante idée dans vos ‘Pensées du Jour’ :  « Je vous explique simplement les choses qui sont présentées dans la sagesse védique authentique, qui vient directement de Krishna Lui-même. » Je réfléchis aussi à l’accent que vous mettez de ne rien accepter ’aveuglement, particulièrement la conscience de Krishna.

Mais je n’arrive pas à comprendre une chose. Comment savez-vous que la sagesse védique qui vous a été donnée par votre Guru Maharaja, qui provient d’une succession disciplique, vous est arrivée intacte, sans adultération, et qu’elle provient de Krishna directement telle qu’elle est ? N’existe-t-il pas une probabilité d’être changée, pour satisfaire les motivations personnelles de quelqu’un ?

Parfois même les sannyasis Mayavadi se déclarent appartenir à une succession disciplique autorisée. Mais nous les rejetons à base des écritures qui nous sont donnés par votre Guru Maharaja. Ne suivons-nous pas aveuglement les écritures qu’on nous dit être autorisées ? Je vous prie de nous donner vos observations.

Dans le service de Srila Prabhupada,

Pradeep

==================================================================
Parce qu’il n’y a pas d’adultération…

Tu te demandes comment nous savons que ce que nous avons reçu de Srila Prabhupada dans la succession disciplique est véritablement pur. C’est vraiment simple. Nous pouvons lire directement dans la Bhagavad-gita que Krishna dit, « Abandonne-toi à Moi. » Et Srila Prabhupada nous dit, « Abandonne-toi à Krishna. » Il est clair qu’il n’y a pas d’adultération. Les Mayavadis, de l’autre coté, changent les paroles de Krishna. Ils disent, « Ne t’abandonnes pas à Krishna. » Celle-ci est une adultération évidente.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                 
Retour au début de la page
 

Dimanche, le 5 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Au-delà de l’échec de la satisfaction universelle

Qui veut vivre une existence terne, engourdie et ennuyeuse ? Tout le monde veut que leur vie soit une aventure surchargée à chaque minute. Pourquoi pratiquement personne ne l’atteint-elle pas ? La raison de l’échec de la satisfaction universelle est que la population en générale se trouve dans l’ignorance de son identité véritable. Les scientifiques matérialistes les ont déçus à penser qu’ils ne sont rien d’autre qu’une combinaison au hasard d’éléments matériels. Les gens ont oublié qu’ils sont des êtres spirituels éternels. Ils se perdent donc dans le cachot profond, obscure et épais de l’illusion. Ils ne savent pas qui sont-ils ni que font-ils, et, par suite, commettent toutes sortes d’erreurs tout le temps. Ceci les embrouille de plus en plus dans le cycle des morts et des renaissances. Ceux qui ont bonne fortune découvrent leur véritable identité, âmes spirituelles, serviteurs éternels de Krishna.

Une fois que tu réalise qui tu es, tu ne peux pas tolérer d’essayer d’être quelque chose d’autre que qui tu es véritablement. Tu n’acceptes plus une vie de médiocrité. Quand tu deviens réalisé en toi, tu penseras, parleras et agiras différemment de la masse des gens illusionnés.

Mais c’est la folie d’être sage là où l’ignorance est la félicité. C’est ainsi que dans le monde des masses illusionnées, l’âme réalisée est considérée comme une personne folle. Ceci veut dire que, pour devenir solidement fixé sur la plateforme de la réalisation du soi, il est requis d’avoir un grand courage et une grande détermination. On peut choisir de rester dans le confort de la lâcheté misérable ou bien de choisir de se tenir courageusement contre l’illusion pour regagner sa nature éternelle, heureuse et savante. Le choix est à nous à cet instant.

Que vas-tu choisir ?

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Les choses éclaircies pour tous…

J’ai joui énormément de votre réponse au lecteur qui questionnait si le Seigneur Nrisimhadeva puisse sortir d’un pilier était un fait ou une mythologie. Une très bonne objection et une très bonne réponse. Voici le résultat d’un bon dialogue. Il clarifie les choses pour tout le monde. Votre réponse au sujet de ce qui se passe au moment d’un transplant de cœur était aussi excellente.

Je vous donne tous mes respects pour faire ce que vous faites. Puissiez-vous fleurir dans l’expansion de la conscience de Krishna partout dans le monde !

Respectueusement,

Runhild Roeder
Candidat de doctorat en Philosophie.

==================================================================
Prabhupada veut qu’on mène le monde hors du chaos

J’apprécie énormément ton expression, "Puissiez-vous fleurir dans l’expansion de la conscience de Krishna partout dans le monde", parce qu’il n’y a rien qui donnera plus de plaisir à mon maître spirituel, Srila Prabhupada. Il voulait que nous, ses disciples, prenions les instructions qu’il nous a données, que nous faisions nos vies parfaites, et que nous menions le monde hors du chaos.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Samedi, le 4 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

La voix de son maître

Hier matin à 04h10, j’étais dans la cuisine de l’ashram en train de préparer les articles du Seigneur pour le premier service du jour. Je venais de me doucher et j’étais alerte et sentais une grande vénération en écoutant un enregistrement magnifique de Srila Prabhupada chantant « les Prières aux Six Goswamis. » C’était vraiment puissant et d’outre monde. Buvant profondément dans mon cœur les vibrations de son, je fus transporté par l’avion de la miséricorde de Srila Prabhupada à l’existence bien loin de ce monde de troubles. J’ai réfléchi sur les paroles de Narottama Das Thakur, « Mon seul désir est d’avoir ma conscience purifiée par les paroles émanant de la bouche pareille-au-lotus de mon maître spirituel. » Oui, certainement ! C’est vrai ! Je n’ai besoin de rien d’autre que d’écouter, méditer sur, et suivre les instructions de mon maître spirituel éternel.

La douce relation que j’ai avec Srila Prabhupada, prenant refuge dans sa voix, me rappelle une peinture célèbre, ‘La Voix de Son Maître’. Cette peinture classique dépeint un chien nommé Nipper en train d’écouter  avec toute son attention à la voix de son maître reproduite par un tourne-disque ancien, un gramophone.

Si quelqu’un se moque de moi et me dit que je suis comme un chien, je n’ai pas de soucis. Je serais d’accord avec eux. Celle-ci est la position du disciple. Il veut toujours s’asseoir aux pieds de son maître bien-aimé, buvant profondément l’océan de nectar doux émanant de sa bouche pareille-au-lotus. Puis-je toujours demeurer un Nipper transcendantal collé à la vibration de son transcendantale émanant de la bouche de mon maître spirituel.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Comprendre que nous ne sommes pas ce corps…

Comment pouvons-nous avoir une parfaite compréhension que nous ne sommes pas ce corps ?

==================================================================
Le soi au-delà du corps…

Nous pouvons comprendre parfaitement notre existence au-delà de ce corps en voyant comment ce corps change constamment pendant que le soi à l’intérieur demeure le même. Le corps est dans un état de flux constant. A chaque seconde, les vieux corpuscules de sang meurent et des nouveaux corpuscules prennent leur place. Mais tu demeure le même observateur de tous ces changements de corps.

Cette compréhension du soi et du corps est affirmée par le Seigneur Sri Krishna dans la Bhagavad-gita comme suit :

dehino 'smin yatha dehe
 kaumaram yauvanam jara
 tatha dehantara-praptir
 dhiras tatra na muhyati

 « A l’instant de la mort, l’âme prend un nouveau corps, aussi naturellement qu’elle est passée, dans le précédent,  de l’enfance à la jeunesse, puis à la vieillesse. Ce changement ne trouble pas qui a conscience de sa nature spirituelle. » Bhagavad-gita 2.13

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                 
Retour au début de la page
 

Vendredi, le 3 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Nous ne pouvons pas limiter l’illimité

Un de mes lecteurs m’a instruit que je dois m’excuser auprès de vous, mes lecteurs, pour avoir présenté les Vedas comme un fait historique plutôt qu’une mythologie. Particulièrement il s’est plaint au sujet de la description védique de la manifestation du Seigneur Nrisimhadeva sortant d’un pilier. Il m’a dit, « Srila Sankarshan Das Adhikari, vos disciples acceptent, en vous vénérant, tout ce que vous leur présentez dans vos discours. Vous avez le devoir de leur présenter seulement les informations exactes, libres de grosses exagérations. »

Mon devoir en tant qu’enseignant est de vous présenter les informations solides et exactes. C’est pourquoi je ne vous donne jamais mon opinion personnelle. Je vous explique simplement les choses qui sont présentées dans la sagesse védique authentique, qui vient directement de Krishna Lui-même. Quand j’ai reçu cette plainte, j’ai d’abord considéré si elle était valable ou non. J’ai réfléchi si c’était une grosse exagération de considérer que Dieu peut apparaître de l’intérieur d’un pilier. J’ai réfléchi soigneusement.

Dieu est-Il limité ou illimité ? S’Il est limité, il n’y a aucun sens à être Dieu. Il doit donc être illimité. S’Il est illimité, Il peut faire quoique ce soit, n’importe quand et n’importe où Il voudra. Pour Celui qui peut manifester un nombre illimité d’univers simplement par Sa volonté, jaillir de l’intérieur d’un pilier n’est qu’un jeu d’enfant.

Ma réponse donc à ce lecteur est, « Nous ne pouvons pas limiter l’illimité avec nos cerveaux limités. »

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Que se passe-t-il pendant un transplant du cœur ?

Je voudrais connaître dans quelle partie du corps réside l’âme ? Selon la Bhagavad-gita, c’est dans le cœur. Si c’est dans le cœur, que se passe-t-il pendant un transplant du cœur ?

Je vous en remercie.

Jeffrey Cher

==================================================================
L’âme change de siège

L’âme réside dans le cœur. Au cours d’un transplant du cœur qui a réussi, l’âme va asseoir dans le siège du nouveau cœur, quittant le vieux cœur.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Jeudi, le 2 Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

S’échapper du paquebot Titanic qui coule

Si nous négligeons notre premier devoir qui est de réveiller notre conscience de Krishna assoupie, nous commettrons virtuellement un suicide. Illusionné par la propagande du monde matériel, nous commençons à croire qu’il peut nous offrir un bon refuge, mais, en fait, il ne nous donne pas plus de sécurité qu’un paquebot Titanic qui coule.

Le Seigneur Caitanya nous appelle, « jiva jago jiva jago – Réveillez-vous, âmes assoupies » mais nous préférons continuer à dormir, rêvant que le corps matériel et le faux égo qui l’accompagne sont le début et la fin de notre existence. Nous faillons reconnaître que notre condition matérielle présente n’est qu’une dans une série infinie de costumes et d’identités qui nous sont imposés par la nature matérielle selon notre désir têtu et vain de jouir séparément du Seigneur depuis des temps immémoriaux.

Il est temps maintenant de quitter l’estrade, de sortir du théâtre des morts et des renaissances, et de réaliser qui sommes-nous en réalité dans notre vie véritable. Les grandes autorités védiques tel que Vedavyasa nous garantissent une meilleure affaire. Pourquoi se résigner à une vie temporaire, d’ignorance et de misère quand nous pouvons jouir d’éternité, de connaissance et de félicité ? Ce n’est pas une décision difficile. Alors, pourquoi donc la majorité des gens choisissent-ils la temporalité, l’ignorance et la misère ? Simplement parce qu’ils ne savent pas qu’il existe un choix. C’est pourquoi ceux qui ont la compassion dédient leur existence entière à prévenir tout le monde que la maison de cette existence matérielle est enflammée et les dirigent vers la sortie de sureté.

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

Sankarshan Das Adhikari

L’âme réside-t-elle seulement dans le cœur ?

J’ai une question sur la place de l’âme dans le corps. Les bhaktas m’ont dit qu’elle est située dans le cœur. Renseignez-moi, je vous prie, à ce sujet, et aussi pourquoi elle habite uniquement dans le cœur.

Je vous remercie d’avance.

Votre serviteur,

Santosh

Son influence est répandue à travers tout le corps…

Ce que les bhaktas, les dévots, t’ont dit est correct. L’âme est située dans le cœur physique du corps matériel. C’est son siège.

Le soleil est situé en un endroit de l’univers, mais par ses rayons, il répand son influence à une grande distance. De la même façon, bien que l’âme infinitésimale soit située dans un lieu dans le cœur du corps, son énergie est répandue partout dans le corps entier sous la forme de conscience. C’est pourquoi quand tu pince ton doigt, tu peux le sentir.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Mercredi, le 1er Fevrier, 2006

Diffusion du Chemin Extatique de Retour à Dieu dans l’atmosphère sublime du Bhaktivedanta Ashram à Austin, au Texas, USA

==================================================================

Réussir l’examen final en beauté

Chaque matin à 04h30, nous observons une célébration spirituelle extatique nommée Mangala Arati. Ce matin, pendant le Mangala arati, en chantant les prières du Gurvastakam pour mon maître spirituel, Srila Prabhupada, j’ai fais un effort conscient de mettre toute mon énergie à chanter chacune des paroles avec dévotion. J’aurais pu prendre l’excuse de ma maladie persistante pour ne pas plonger complètement dans l’humeur de la chanson. Mais j’ai pensé que tout moment pourrait être mon dernier moment dans ce corps, qu’il serait mieux d’exprimer chacune des paroles avec une dévotion totale et complète. Cette détermination valut la peine. En dépit de mon corps souffrant, j’ai pu savourer à nouveau le gout doux et toujours croissant de la conscience de Krishna.

Voici donc comment vivre à chaque moment, comme s’il était notre dernier. Pourquoi nous exercer avec une telle concentration ? La réponse nous est donnée par le Seigneur Sri Krishna dans la Bhagavad-gita :

yam yam vapi smaran bhavam
 tyajaty ante kalevaram
 tam tam evaiti kaunteya
 sada tad-bhava-bhavitah

 « Car, certes, ô fils de Kunti, ce sont les pensées, les souvenirs de l’être à l’instant de quitter le corps qui déterminent sa condition future. » Bhagavad-gita 8.6

La mort est l’examen final du cours nommé la vie. Dans ce cours, l’examen final est parfois administré comme un examen imprévu.  Nous devons donc être toujours préparés pour ce moment final, qui peut venir à tout instant, en restant toujours pleinement absorbé dans l’amour de la conscience de Krishna. Nous  pourrons réussir, de cette façon, l’examen final en beauté.

Sankarshan Das Adhikari

==================================================================
Pourquoi y a-t-il la discorde entre les dévots ?

Pourquoi existe-t-il la discorde entre les suivants de Krishna en Inde et en Occident, comme vous l’avez impliqué dans vos ‘Pensées du Jour’ ? Ne pensez-vous pas que ceci apportera la discorde parmi les Indiens qui peuvent croire que Krishna leur appartient ? Quelle est la solution de cette manière de penser ? Dans le Kali Yuga, cette division mènera encore plus le monde vers la perdition. Ces dévots auront du mal à accepter s’il y a une division perçue. 

==================================================================
Arriver à la plateforme de l’unité

Il y a trois sortes de dévots :

1-      Le Kanistha adhikari

2-     Le Madhyama adhikari

3-     Le Uttama adhikari

Le dévot kanistha offre ses respects seulement à la Déité dans le temple. Il ne sait pas comment respecter correctement les dévots.

Les dévots madhyama et uttama offrent leurs respects aux dévots et à toutes les entités vivantes.

La discorde n’existe seulement que parmi les dévots kanistha. Que l’on soit un dévot de Krishna, un chrétien ou un musulman, s’ils sont au niveau du kanistha, ils n’offriront pas le respect aux autres suivants de Dieu.

Parmi les divers suivants de la religion, nous voyons tants de disputes à la fois internes ainsi qu’entre les sectes. Ceci veut dire qu’ils sont tous au niveau kanistha et ils n’ont pas compris le sens véritable de la religion.

Parmi ceux qui ont atteint au moins la plateforme du madhyama, il existe une paix et une harmonie complète. Pour arriver à ce niveau, nous devons faire quatre distinctions :

1-      Le Seigneur

2-     Les dévots du Seigneur

3-     Les innocents

4-     Ceux qui sont envieux du Seigneur

Le dévot madhyama se soumet au Seigneur, prend refuge des dévots du Seigneur,  illumine les innocents qui recherchent la vérité, et ne perd pas son temps à essayer d’illuminer ceux qui sont envieux du Seigneur.

La solution est que tous les religieux doivent venir au moins au niveau de la plateforme du madhyama. Le moyen le plus facile est de s’associer avec des dévots qui sont situés sur la plateforme madhyama tels que les dévots de ISKCON, les suivants de Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada.

Sankarshan Das Adhikari
                                                                                                                                                                                                                                                  Retour au début de la page
 

Le mois précédent

Hit Counter