La Pensée Du Jour

Réalisations et  correspondances sélectes de
Sa Grâce Sriman Sankarshan Das Adhikari

Accueil |Pensées Du Jour | Conférences (en Anglais) | Autres Services| Galleries | Méditations sur la Bhakti Pure
 Offrandes |
Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi |La Bhagavad-gita Telle Qu'elle Est
Contactez-Nous | Quoi De Neuf?  | S'abonner aux 'Pensées du Jour'



Sa Divine Grâce
A.C. Bhaktivedanta
Swami Prabhupada

Le Cours Ultime de la Réalisation du Soi (tm)

L
e système d'entraînement le plus avancé du monde dans la réalisation spirituelle,  guidant des milliers vers la plus haute illumination.

Guidé et inspiré par le fondateur-Acharya de ISKCON: Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

Consacré a achever une révolution spirituelle pour l'illumination de tous les êtres de cette planète.
 

Español                                                                                                                     Anglais


Sa  Grâce Sriman
Sankarshan Das Adhikari

Obtenez la miséricorde spéciale de Krishna en faisant du service de dévotion

Aidez Sankarshan Prabhu dans sa mission de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Une donation singulièreou mensuelle peut se faire en ligne en allant ici :

Faire une contribution en cliquant ici

 

Un appel pour votre assistance

Sur l’ordre de son maître spirituel, Srila Prabhupada, Sankarshan Prabhu à dédié sa vie au travail extrêmement urgent de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Le plus la conscience de Krishna se répand, le plus que la souffrance, le manque et la haine sur cette planète seront remplacés par la félicité, l’abondance et l’amour. Voici une opportunité dorée de faire le plus grand bien pour toutes les entités vivantes et de recevoir les bénédictions spéciales du Seigneur. Par conséquent, nous devons, au mesure du possible, sacrifier notre temps, notre énergie et nos ressources pour aider Sankarshan Prabhu dans son travail urgent. Si vous voulez participer d’une façon ou d’une autre, grande ou petite, veuillez écrire à Sankarshan Prabhu en cliquant si dessous :

Envoyer un courriel à Sankarshan Prabhu
 


Une Nouveauté ! Maintenant Disponible !

94 Photographies du Tour Du Monde de SDA en 2006-7!

chaînon à la gallérie de photos

L'itinéraire

de

 Sankarshan

Prabhu

 

Mercredi, le 28 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Ne Désespérez Pas

Austin, Texas USA

Dans n’importe quelles situations difficiles que nous nous trouvions dans ce monde souvent turbulent, nous ne devons jamais désespérer. Le Seigneur Suprême plein de miséricorde est toujours là, derrière la scène, nous comblant de Sa grâce sans cause. Parfois les choses semblent aller très bien, parfois pas si bien, et parfois elles sont complètement dévastatrices. Mais ce ne sont que des apparences. La vérité est qu’au-delà du rêve de cette existence matérielle, le Seigneur Krishna nous comble avec une inondation illimitée de bonté amoureuse à chaque minute. Le problème est qu’à cause de notre faux orgueil, nous sommes devenus incapables pour voir ces choses. Mais si nous acceptons humblement de devenir des dévots du Seigneur, nous pourrons voir le Seigneur constamment et être étonné à chaque minute par Sa bonté inconcevable.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Observer Le Jour d'Ékadasi

J’ai lu récemment un peu sur les jeûnes et les jours saints, particulièrement en ce qui concerne Ékadasi. Combien de temps devrais-je jeûner, du coucher du soleil au suivant ? Est-il mieux de jeûner complètement ou seulement des graines et des haricots ? Quelles sont les instructions générales que je dois suivre ? Je ne fais pas exprès de vous bombarder avec tellement de questions, mais votre recommandation est de chercher avidement la libération du cycle des morts et des renaissances, et les jeûnes sont supposés être favorables pour le progrès spirituel.

Dans l’attente de vos instructions, je reste

Votre serviteur.

Réponse : Un Des Ingrédients De La Recette Du Retour Chez Dieu…

C’est bien que tu désire sortir du cycle des morts et des renaissances.  Pour y réussir, tu dois suivre les instructions suivantes :

(Ceux-ci sont les principes de base à être suivie par tous ceux qui veulent sérieusement devenir un dévot de Krishna)

1-     Pas de sexe illicite (c'est à dire le sexe autre que pour la procréation);

2-     Pas de consommation de viande, de poisson ou d’œufs ;

3-     Pas de consommation d’intoxicants (le café, le thé et les cigarettes inclus) ;

4-     Pas de jeux de hasard ;

5-     Chanter au minimum 16 rondes du mantra Hare Krishna sur un chapelet de japa ;

6-     Ne Manger que du Krishna prasadam (la nourriture offerte d’abord au Seigneur Krishna) ;

7-     Étudier régulièrement la Bhagavad-gita et le Srimad Bhagavatam ;

8-     Développer une relation régulière de service avec le centre ISKCON qui soit le plus proche de ta demeure ;

9-     Prendre refuge et devenir initié par un maître spirituel authentique. 

Une des activités qui rehausse les principes ci-dessus est l’observation d’ékadasi. L’ékadasi s’observe du lever du soleil du jour d’ékadasi jusqu’au suivant. On doit jeûner strictement de toutes formes de graines et de haricots, ainsi que tout ce qui est cuit dans l’huile à base de graines et les édulcorants à base du sirop de maïs.

Si l’on veut faire des austérités additionnelles  pour recevoir plus de bénédictions, on peut faire un jeûne strict en ne buvant rien que de l’eau. Pour un jeûne encore plus strict, on peut se passer de l’eau aussi. Et pour une observation toujours plus stricte, on peut rester chez soi plutôt que d’aller au travail et passer le jour et la nuit entiers d’un lever du soleil au suivant dans l’écoute et le chant des gloires du Seigneur. Srila Prabhupada nous a engagés dans la forme la plus simple d’observer l’ékadasi, simplement s’abstenir des graines et des haricots. Beaucoup de dévots ont été inspirés dans l’observation de l’ékadasi dans les formes plus strict bien que ce ne soit pas obligatoire.

L’observation de l’ékadasi, même dans ses formes les plus sévères, ne t’apportera pas la libération du cycle des morts et des renaissances à moins de suivre également les 9 principes ci-dessus. Mais en combinaison avec les 9 principes ci-dessus avec l’observation fidèle de l’ékadasi, soit-elle simple ou stricte, te libérera avec certitude du cycle des morts et des renaissances.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 27 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR : La Paix Dans Ce Monde Matériel

Austin, Texas USA

À présent, nous sommes embourbés dans le Kali Yuga, l’âge des querelles et de l’hypocrisie. À la moindre provocation, une querelle amère peut survenir entre couples, entre frères, entre voisins et entre les nations. Nous avons l’exemple extrême des deux nations qui ont fait la guerre à cause d’une bagarre  pendant un match de football entre leurs deux équipes nationales. Voyez donc à quoi c’est venu ! La population est irritable et cherche l’opportunité pour se battre sous l’influence d’une misère extrême et de la frustration.

Que faire ? Comment atteindre la paix et le bonheur dans ce monde matériel ? Krishna nous donne la réponse dans la Bhagavad-gita:
 
 bhoktaram yajna-tapasam
 sarva-loka-mahesvaram
 suhrdam sarva-bhutanam
 jnatva mam santim rcchati

 
 « 
Parce qu'il Me sait le but ultime de tous les sacrifices, de toutes les austérités, le souverain de tous les astres et de tous les devas, l'ami et le bienfaiteur de tous les êtres, le sage trouve la cessation des souffrances matérielles. » ---Bhagavad-gita 5.29

Krishna est notre point commun. Si nous pouvons devenir conscients de Krishna, la paix et l’harmonie parfaite régneront dans toute la société humaine. Il n’y a donc pas de bienfait plus grand que la distribution de la conscience de Krishna partout dans le monde.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le Désir De Retourner À Dieu Est-Il Une Autre Manifestation Du Syndrome ‘Le Pâturage Est Plus Vert De L’autre Coté’ ?

Je vais au temple ISKCON et je lis les livres de Srila Pabhupada (et d’autres.) Un sujet qui survient souvent est « Nous sommes des âmes qui ont perdu leur identité, et notre seul but est de retourner chez Dieu. » 

Ma question est « En cultivant ces désires, ne souffrons-nous pas du syndrome qui est connu populairement comme ‘Le pâturage est plus vert de l’autre coté’ ?

J’ai fait ça trop souvent dans ma vie. Par exemple, je sentais que la vie de travail était meilleure que la vie d’étudiant. Je sentais que vivre aux états Unis était mieux que vivre en Inde, et ainsi de suite.

Je dois réaliser que chaque endroit dans le monde matériel possède ses propres vertus et vices. Aucun n’est absolument meilleur que l’autre dans le monde matériel. Qu’est-ce qui fait que la demeure de Krishna soit si différente ? Qu’ais-je oublié ?

Chetan Das

Réponse : Le Retour Chez Dieu Représente La Libération Du Syndrome ‘Le Pâturage Est Plus Vert De L’autre Coté’…

Tu oublis la différence entre vérité relative et Vérité Absolue.

Tu observes correctement comment nous avons une tendance dans ce monde matériel de penser que le pâturage est plus vert de l’autre coté de la clôture, qu’une autre situation est meilleure à notre situation présente. J’ai observé cette tendance pendant mon dernier Tour Du Monde. Beaucoup de personne pensent qu’elles aimeraient aller aux Îles Fiji pour jouir du merveilleux climat tropical. Mais j’ai remarqué qu’au Fiji, les gens veulent partir du Fiji pour aller ailleurs afin de gagner plus d’argent. De ceci, quelqu’un pourrait conclure que notre désir de retourner au monde spirituel est une autre manifestation du syndrome ‘le pâturage est plus vert de l’autre coté.’ Mais ce n’est pas ainsi.

C’est cette mentalité, ‘le pâturage est plus vert de l’autre coté’, qui nous a menés à ce monde matériel en premier lieu. Lorsque nous pourrons abandonner complètement cette tendance de ‘le pâturage est plus vert de l’autre coté’, c’est alors que nous pourrons retourner au monde spirituel. Un poisson pourrait penser que le pâturage est plus vert sur la terre, mais s’il essaye de vivre sur la terre, il mourra de manière misérable. De la même façon, nous avons abandonné notre habitat naturel dans le monde spirituel en pensant que le pâturage est plus vert ailleurs et maintenant nous souffrons terriblement.

La manière de  sortir de cette condition misérable est de nous libérer de la mentalité ‘le pâturage est plus vert de l’autre coté’ et retourner à notre position naturelle dans le merveilleux Ciel Spirituel. Ceci est parfaitement logique parce que  nous ne sommes jamais pleinement satisfaits dans n’importe quelle situation où nous nous trouvons dans ce monde matériel. Nous ne pourrons jamais être satisfaits dans ce monde matériel parce qu’il n’est pas notre habitat naturel.

Si nous disons que tout désir pour changer notre position est une manifestation du syndrome ‘le pâturage est plus vert de l’autre coté’, ceci équivaut à dire qu’il n’y a pas de Vérité Absolue, que tout est relatif. Mais après une analyse soigneuse, nous pouvons voir qu’il doit bien avoir une Vérité Absolue. Comment ? Parce qu’il est impossible de philosophiquement nier l’existence de la Vérité Absolue. Si quelqu’un déclare « Il n’y a pas de Vérité Absolue », nous leur demanderons, « Êtes-vous absolument sûrs ? » Ils ne peuvent pas répondre « Oui » autrement ils feraient une déclaration absolue, c’est à dire qu’il n’y a pas d’absolu. Mais, selon leur philosophie sans absolu, ils postulent un absolu. Ils ne peuvent donc pas nier l’existence de l’Absolu et la Vérité Absolue doit bien exister.

En conclusion, le changement d’une position pour une autre dans le monde relatif est une manifestation  du syndrome ‘le pâturage est plus vert de l’autre coté’. Mais le désir de retourner à notre position naturelle originelle dans le royaume de la Vérité Absolue est le moyen de s’échapper du syndrome ‘le pâturage est plus vert de l’autre coté’ et non pas simplement une autre de ses manifestations.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 26 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Voyage Paisible Sur Le Chemin Chez Nous

Austin, Texas USA

Le sentier de la conscience de Krishna est un nectar pur, mais parfois nous éprouvons des difficultés à cause de notre état mental antécédent. Néanmoins, au fur et à mesure que nous progressons sur cette voie, nous éprouverons de moins en moins de difficultés. C’est donc dans notre meilleur intérêt de progresser aussi rapidement que possible. Le plus rapide notre avancement, le mieux pour nous.

Quel est donc le secret du progrès rapide ?

Mon maître spirituel, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada a répondu à cette question très importante. Il nous a dit que pour le progrès rapide, « … on doit être très actif et persévérant dans les devoirs indiqués dans les écritures révélées et confirmés par le maître spirituel. »

Si nous tenons fort à cette simple recette de Srila Prabhupada, de rester toujours actifs dans les activités de la conscience de Krishna selon les instructions du Guru et de Krishna, nous trouverons que toutes les difficultés disparaîtront de notre chemin de retour chez nous, dans la demeure de Dieu. Ce sera un voyage entièrement paisible.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Est-ce un péché de manger les légumes ?

Je suis une végétarienne et je suis consciente que tuer les animaux est un péché puisqu’ils possèdent une âme tout comme la nôtre. Mais lorsque mes amies me demandent, « Pourquoi n’est-ce pas un péché de manger les plantes puisqu’elles ont une âme aussi ? » je ne sais pas comment leur répondre.

Veuillez bien m’éclairer.

Sincèrement,

Darshni

Réponse : Oui. C’est pourquoi il est nécessaire d’être Krishnatairienne…

C’est un fait que si nous tuons un animal ou une plante, nous sommes coupables d’un meurtre. Mais comment allons-nous donc manger ?

Krishna nous prescrit que nous pouvons Lui offrir des nourritures végétariennes pour ensuite consommer les restes en tant que prasadam, la miséricorde de Krishna. Il dit qu’une telle nourriture de sacrifice nous libérera de tous nos péchés. Il nous avertit aussi qu’en mangeant une nourriture sans la Lui offrir en avance, nous ne mangeons que du péché.

Tout comme la consommation de viande est un péché, le végétarisme l’est aussi. C’est donc pourquoi nous devons nous transformer en ‘Krishnatairiens’, ceux qui ne mangent que du Krishna prasadam. C’est le seul régime qui nous libérera de la roue des morts et des renaissances, le karma-chakra.

 Sankarshan Das Adhikari
 

Dimanche, le 25 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Une Mine Inépuisable De Nectar Divin

Austin, Texas, USA

Pourquoi rester pauvre quand il y a un trésor transcendantal d’une richesse inconcevable qui t’attend ? Tu n’as qu’à le prendre. Nous te donnons la carte au trésor et tous les outils pour puiser la mine insondable du nectar divin. Nous t’enseignons comment rester absorbé pleinement dans le stage de parfaite illumination spirituelle, 24 heures par jours, en tous temps, en tous lieux et en toutes circonstances. Cet état de conscience est connu  de beaucoup de noms, mais il est nommé le plus correctement par la ‘conscience de Krishna’. C’est état le plus élevé d’éveil spirituel est décrit par le Seigneur Sri Krishna dans la Bhagavad-gita de la façon suivante :

« L'être connaît la perfection du yoga, le samadhi, lorsque, par la pratique, il parvient à soustraire son mental de toute activité matérielle. Alors, une fois le mental purifié, il réalise son identité véritable et goûte la joie intérieure. En cet heureux état, il jouit, à travers ses sens purifiés, d'un bonheur spirituel infini. Cette perfection atteinte, l'âme sait que rien n'est plus précieux, et ne s'écartera pas de la vérité, mais y demeurera, imperturbable, même au cœur des pires difficultés. Telle est la vraie libération de toutes les souffrances nées du contact avec la matière. » --Bhagavad-gita 6.20-23

Si tu t’y mets à cette chasse au trésor avec pleine ardeur, nous garantissons que tu trouveras de l’or ;  l’or pur.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi Sommes-Nous Venus Ici ?

Pourquoi sommes-nous venus à ce Mrityuloka en premier lieu ? Fut-ce notre Karma (passé) qui nous a dirigés à ce monde ? Veuillez bien répondre.

Le vôtre dans le service de Krishna,

B H Sharma

Réponse : Pour Regagner Ton Identité Originelle…

Nous sommes venus à Mrityuloka, le monde de la mort, parce que nous avons voulu gouter la pomme interdite d’être Dieu, le centre de toute jouissance. Dans Son  Royaume, Dieu Seul est le centre de tous plaisirs, aucun autre. Personne d’autre que Lui peut être le centre du plaisir.

Si quelqu’un a le désire d’être Dieu, ceci équivaut au désire de renverser le gouvernement. Qu’arrive-t-il à ceux qui complotent un cout d’état ? Ils sont mis en prison aussitôt qui sont repérés. Ce monde matériel est la prison dans la création de Dieu. C’est le lieu où se trouvent toutes les personnes qui voulaient prendre la place de Dieu au centre de toute jouissance.

Bien sûr, c’est la bonté du Seigneur envers nous. Nous voulions nous considérer le centre des plaisirs, et voici un endroit où tout le monde peux penser de cette manière. C’est pourquoi il y a tellement de conflits dans ce monde. Je pense que je suis le centre du plaisir, et toi aussi tu penses que tu es le centre du plaisir. Nous pourrons nous entendre paisiblement quelques jours, mais lorsque mon cercle de plaisirs croise ton cercle de plaisirs, immédiatement il y a la lutte, la guerre, le terrorisme.Tellement de problèmes s’en déroulent.

La solution réelle de tous les problèmes du monde est que nous devons cesser de nous considérer le centre de jouissance et accepter que Dieu soit le centre de jouissance et vivre dans cette conception. La miséricorde du Seigneur est qu’Il est venu personnellement pour nous énoncer la Bhagavad-gita et nous enseigner comme la vivre. Il envois aussi Son représentant le maître spirituel authentique, pour nous montrer comment comprendre et pratiquer correctement les enseignements de la Bhagavad-gita.

Bien que nous soyons venus ici dans le but d’essayer d’être Dieu, notre véritable raison d’être est de regagner notre identité originelle (maintenant oubliée) en tant que serviteurs de Dieu et ainsi retourner au merveilleux monde spirituel, là où nous appartenons.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 24 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Se Brancher À La Conscience Suprême

Austin, Texas, USA

À quoi sert une lampe si elle n’est pas branchée à la prise de courant? À quoi sert une main si elle n’est pas connectée au corps ? À quoi sert cette civilisation moderne très avancée si elle n’est pas connectée à sa source ? Quelle valeur a notre vie si elle n’est pas connectée avec la Conscience Suprême ?

La lampe ne produira aucune illumination. La main ne fonctionnera pas ; en fait, elle pourrira. La soi-disant  civilisation avancée ne sera qu’un fardeau sur la Terre. Et nous serons dans un état d’illusion et d’angoisse en essayant désespérément de trouver un sens à une existence dénuée de sens.

Par conséquent, la conclusion évidente est que nous devons être branchés individuellement et collectivement à la Conscience Suprême, la source originelle d’existence.

Sankarshan Das Adhikari

Une Nouveauté ! Maintenant Disponible !

94 Photographies du Tour Du Monde de SDA  en 2006-7!

chaînon à la gallérie de photos

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : La solitude est-elle meilleure ?

Votre explication dans votre dernière leçon sur notre relation avec Dieu est claire et logique. À cet égard, je voudrais savoir pourquoi il est si difficile de garder ses sentiments toujours intacts. Les éléments externes comme la pression de nos égaux au travail, la passion, les maladies, etc., essayent toujours de nous détourner du sentier de l’illumination.

Même parfois dans les rassemblements religieux nous sommes forcés de discuter au sujet des choses matérielles plutôt que de Dieu. Dans ses cas, la solitude est-elle meilleure pour notre conscience de Krishna que de nous joindre à un groupe pour un soi-disant satsang ?

Sudha

Réponse :  Meilleure Que La Solitude…

La solitude est meilleure que l’association impure, mais mieux encore est l’association des âmes à l’esprit pur. La clef pour faire un progrès spirituel solide est de s’associer autant que possible seulement avec ces personnes qui pratiquent de manière ininterrompue la dévotion complètement libre de toutes motivations matérielles. Malheureusement, presque tous les rassemblements religieux de nos jours sont à 99% au niveau matériel avec  un petit peu de conscience de Dieu ajoutée pour leur donner une jolie finition. Tu dois éviter ces sortes d’assemblées. Tu dois trouver les assemblées rares qui sont dédiées au 100% à la dévotion.

Si dans un rassemblement religieux, tu es forcée à discuter des choses matérielles, ce n’est pas une assemblée religieuse. C’est une assemblée matérialiste déguisée en assemblée religieuse. Il faut se méfier des loups déguisés en brebis. Un tel rassemblement est notre plus grand ennemi sur le sentier de la perfection spirituelle.

Tu dois rechercher ces personnes qui cultivent la dévotion pure sans intérêts matériels et prendre plein refuge de leur association. C’est dans ce but  que mon maître spirituel, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, a institué ISKCON, l’association Internationale pour la Conscience de Krishna dans une petite boutique au n° 26 de la 2ème Avenue dans le Lower East Side de Manhattan à New York en 1966. Maintenant, par la grâce de Krishna, ce mouvement s’est répandu comme une trainée de poudre partout dans le monde pour donner à chaque homme, à chaque femme et à chaque enfant l’opportunité d’éprouver le bhakti pur. En t’associant régulièrement avec les dévots de Krishna, tu pourras rapidement et aisément gouter l’esprit du bhakti si fortement qu’il te portera à travers les moments difficiles quand tu seras forcée de t’occuper de tous les éléments  externes.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 23 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Le Bonheur Au-delà De Tous Nos Rêves

Austin, Texas, USA

La pratique du Bhakti-yoga, la conscience de Krishna, se réduit à une simple formule : toujours se souvenir de Krishna et jamais L’oublier. Le dévot ne veut pas oublier Krishna même pendant une seconde, parce que même le moment le plus bref hors de la conscience de Krishna est comme un millénaire de torture insoutenable. Il fait donc tout son possible pour demeurer dans la conscience de Krishna 24 heures par jour. Il arrange son domicile, son bureau et sa voiture de telle manière à toujours évoquer le souvenir de Krishna. Il écoute la musique sur la conscience de Krishna. Il lit les livres sur la conscience de Krishna. Il donne une portion de son salaire pour maintenir le mouvement pour la conscience de Krishna. Il ne mange que la nourriture offerte à Krishna avec amour et dévotion. Il forme des amitiés profondes et durables avec les personnes conscientes de Krishna. Quand il prend ses vacances, il voyage à un lieu saint de pèlerinage tel que Mayapura ou Vrindavan pour surcharger sa conscience de Krishna. De cette façon, il reste complètement connecté à Krishna  et Ses dévots les 24 heures du jour. Cette absorption complète dans la conscience de Krishna est la perfection de l’existence. Elle donne la plus grande paix, la connaissance ultime, et le bonheur suprême. Quand le mental est pleinement absorbé dans la conscience de Krishna, il est dit être en samadhi ou l’état d’exaltation.

Fait ceci le but principal de ta vie et tu goutera un bonheur au-delà de tous tes rêves.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le But De Notre Existence…

Je me demandais aussi parce que quelqu’un ma posé la même question qui perturbait aussi mon mental au sujet de la raison de notre existence. Et je suis encore aveuglée par ceci.

Si le seul but de notre arrivée dans ce monde matériel est de nous soigner et devenir Un avec le Suprême, ma question est pourquoi sommes nous devenus séparés de Dieu pour venir ici en premier lieu ?

Lorsque nous sommes arrivés d’abord ici, j’espère que nous étions l’Être pur. Est-il donc qu’au cours de plusieurs existences, nous sommes devenus impures en accomplissant les actions karmiques sous l’influence de Maya ? Ma compréhension est-elle correcte ?

Quand vous dites que la Sphère Spirituelle ou le Monde Spirituel est plein de félicité, de bonheur – est-ce une autre sphère de notre existence où nous sommes un avec Dieu mais tout de même pas Dieu Lui-même ?

Si nous pouvons devenir un avec Dieu, y a-t-il donc une raison pour notre existence ? Ne perdons-nous pas notre identité en éprouvant l’Être Suprême ? Après être devenu un avec le Suprême, qu’étions-nous avant de nous fondre ? Serait-se comme si on n’avait jamais existé ?

Veuillez m’aider à comprendre la raison de notre existence et pourquoi nous devons subir ces misères ou bonheurs dans ce monde matériel.

Excusez mes confusions et aidez-moi à comprendre correctement.

Je vous remercie,

Votre étudiante,

Veena

Réponse : Avoir Une Relation Amoureuse Avec Dieu…

Tout comme un enfant ignorant parfois met sa main dans le feu par curiosité pour en avoir l’expérience, l’entité vivante sottement décide de gouter le fruit interdit d’essayer d’être Dieu. Pourquoi l’enfant agit-il ainsi contre le conseil de ses parents ? C’est l’exercice de sa volonté libre, de son indépendance.

Nous devenons impurs dès l’instant même de notre entrée dans cette existence matérielle. Et en nous engageant dans les activités pécheresses, nous devenons de plus en plus impurs. En pratiquant le service de dévotion au Seigneur, nous nous libérons graduellement de toutes nos impuretés et ainsi nous pouvons retourner à notre position originelle dans le monde spirituel en tant que serviteur du Seigneur.

L’entité vivante jamais ne devient un avec Dieu. Elle  retient toujours son identité séparée pour qu’elle puisse servir le Seigneur avec amour. Ceux qui sont parfaits dans la conscience spirituelle dénigrent l’idée de devenir un avec Dieu.

La manière d’éprouver l’Être Suprême est similaire à la manière que tu éprouverais l’association d’une grande personnalité. Tu n’éprouves pas l’association de Mahatma Gandhi en devenant Mahatma Gandhi. Tu éprouves Mahatma Gandhi en faisant sa connaissance et en parlant avec lui. De même, tu n’éprouves pas Dieu en Le devenant. Tu éprouves Dieu en t’associant avec Lui.

Une femme veut-elle servir son mari ou bien devenir un avec lui ? Elle veut partager les joies de la vie familiale avec son mari. Elle ne veut pas anéantir son existence séparée de son mari en voulant se fondre avec lui. De la même manière, le dévot ne veut jamais perdre son existence individuelle en se fondant en Dieu. Dieu non plus ne le désire.

La raison de notre existence est d’avoir une relation amoureuse avec Krishna, la Personnalité Suprême de Dieu. Lorsque nous usons mal notre volonté libre en essayant de devenir Dieu, nous venons dans ce monde matériel à souffrir suffisamment pour nous convaincre de retourner à notre position originelle en tant que serviteur de Dieu.

As-tu compris clairement maintenant ? Sinon, dit-le moi et j’essaierais de l’expliquer davantage.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 22 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Le Temps Et La Marée N’attendent Personne

En effet, le temps et la marée n’attendent personne. La roue implacable du temps continue à rouler en pulvérisant tout sur son chemin. Les grandes civilisations viennent et s’en vont. Les noms des grands héros résonnent à chaque coin de rue pour ensuite tomber dans l’oubli à ne plus jamais être entendus.

Pourtant nous désirons l’éternité. Pourquoi donc ?

C’est parce que nous sommes éternels. Parce que nous sommes une partie intégrante du Seigneur Suprême Éternel, nous partageons avec Lui Sa qualité d’éternité. Ceci est confirmé dans le Katha Upanisad comme suit :

Nityo nityanam – « Il existe un être éternel unique parmi les êtres éternels multiples. »

Tandis que notre identité éternelle s’érode à chaque seconde par l’influence du temps, notre identité spirituelle ne peut jamais être anéantie. Par conséquent, au lieu d’essayer de trouver l’éternité que nous désirons au sein de cette existence matérielle (une perte stupide de temps), nous devons réaliser notre nature éternelle sur la plateforme spirituel, la dimension véritable de notre existence, en nous engageant dans notre activité constitutionnelle de service de dévotion au Seigneur.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Jouir Pleinement Des Bénédictions De Krishna ?

Permettez-moi de vous décrire mon cas en particulier, pour qu’à travers votre expérience, je puisse voir les choses clairement et que je puisse m’engager correctement dans mes actions.

Je travail à deux emplois et je suis hors de la maison pendant 12 heures par jour. Je vis avec mon épouse et deux beaux enfants âgés de  2 ans et de 7 ans.

Il y a quelques années, Krishna est venu dans ma vie quand un dévot m’a vendu une Bhagavad-gita. Dès ce moment, une merveilleuse lumière est entrée dans ma vie, et je lis la Bhagavad-gita et les autres écrits de Srila Prabhupada.

Mais ma routine quotidienne et le fardeau, les problèmes économiques et la tension qui sont produites par tout ceci, bien qu’ils ne me tirent pas de Krishna, ne me permettent pas de jouir pleinement de Ses bénédictions.

Je voudrais que vous me guidiez sur mon sentier, en tenant compte des activités de ma vie que je ne peux pas renoncer (ma famille, mon travail.)

Je vous remercie pour votre éclairement. Hare Krishna.

Votre étudiant

Réponse : Utilise Chaque Minute Libre Dans Son Service…

Il n’y a pas question que ta situation matérielle difficile peut t’empêcher d’expérimenter pleinement les bénédictions du Seigneur. Un dévot ressent toutes les choses, agréables et désagréables, comme la bénédiction du Seigneur. Tu dois simplement voir comment Krishna t’as mis dans une situation difficile dans ce monde matériel pour te rappeler que ce n’est pas ta demeure véritable, que ta demeure véritable est avec Lui dans le ciel spirituel. Si tu utilise chaque seconde du temps libre à ta disposition  pour t’engager dans les activités de la conscience de Krishna, tels que la lecture, le chant et la visite du centre ISKCON qui t’est le plus proche, tu seras étonné comment Krishna te donnera plus en plus de temps libre pour t’engager directement dans les activités de la conscience de Krishna. De cette façon, tu pourras graduellement purifier ta conscience pour devenir une âme complètement réalisée.

Chantes-tu ton japa régulièrement  et suit-tu strictement les principes régulateurs ? Ils sont : pas de sexe illicite ; pas de consommation d’intoxicants ; pas de consommation de viande ; et pas de jeux de hasard. Ceux-ci doivent être strictement suivis par ceux qui désirent atteindre la perfection spirituelle.

Sankarshan Das Adhikari
 

Mercredi, le 21 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Un Nouvel Âge De L’illumination Spirituelle

Austin, Texas, USA

Il est 12h48 du 20 février 2007. Je suis ici chez nous à notre base à Austin, au Texas, en train d’écrire la ‘Pensée du Jour’  pour aujourd’hui. Je suis très heureux que des milliers de personne partout dans le monde, dans plus de 100 pays, aient choisi de participer à ce e-cours, parce qu’ils reçoivent les directions les plus élevées disponibles dans tout l’univers.

Si je présentais mes propres instructions, ce ne serait certes pas le cas. Mais parce que je présente, sans aucune adultération, sans y ajouter ou soustraire quoique ce soit, l’instruction sublime du Seigneur Sri Krishna comme Il le révèle clairement dans la Bhagavad-gita, il n’y a pas de connaissance plus élevée que celle-ci. Krishna le confirme directement dans le neuvième chapitre de la Gita dans lequel il déclare que c’est raja-vidya, le roi de la connaissance, la vérité ultime.

Il est vraiment merveilleux de voir combien de personnes partout dans le monde se sentent élevées et illuminées par les enseignements du Seigneur Sri Krishna. Il est naturel que Ses enseignements aient une telle puissance parce qu’Il est en fait la Suprême Personnalité de Dieu. Je suis donc encouragé à puiser mon cerveau pour attirer un plus grand nombre de lecteurs. D’une façon ou d’une autre nous devons connecter chaque homme, femme et enfant sur la planète avec les enseignements de Krishna. Ce serait l’aube d’un nouvel âge d’illumination spirituelle.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question :  Réaliser Dieu Dans La Ville ?

Est-il possible de réaliser Dieu en vivant dans une ville ? La vie dans la ville exige beaucoup d’argent (le loyer, le carburant, les factures.) Le monde matériel réclame presque toutes mes pensées. Si je concentre mon mental sur Dieu, mon monde matériel deviendra confus et s’effondrera. Comment puis-je m’échapper de cette vie dans la ville centrée sur l’argent ? Elle me tourmente.

Balasegaran

Réponse : En Suivant Les Empreintes d’Arjuna…

L’endroit le plus propice pour l’illumination spirituelle est un endroit retiré. Mais mieux encore est un temple de Krishna dans l’association des dévots. Si tu peux alors t’associer régulièrement avec les dévots au centre ISKCON qui t’est le plus proche et aussi transformer ta demeure en un temple de Krishna, celle-ci sera la meilleure situation possible pour ton illumination spirituelle, même si tu vis dans la ville la plus infernale.

Tu oublis qu’Arjuna était pleinement concentré sur Dieu au milieu d’une bataille infernale. Non seulement se trouvait-il sur un champ de bataille, mais il en est sorti suprêmement victorieux.

Alors, si tu suis dans les traces d’Arjuna en te soumettant aux pieds pareils-au-lotus du Seigneur Sri Krishna, ou en Son absence, aux pieds pareils-au-lotus de Son représentant pur, la maître spirituel authentique, tu trouveras la joie illimitée dans la réalisation parfaite de Dieu et tu seras aussi très réussi dans toutes tes affaires matérielles pendant que tu lutte chaque jour avec l’énergie matérielle.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 20 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Je ne te trompe pas

Je ne te trompe pas en te disant que tu es Dieu. Bien sur, qualitativement tu es un avec Dieu, parce que Dieu est éternel, plein de connaissance et de félicité et toi aussi tu es éternel, plein de connaissance et de félicité. Ça ne veut pas dire que tu es quantitativement un avec Dieu, que tu es un avec Lui en tous respects. En d’autres mots, tu es un et différent de Dieu, mais tu n’es pas un et le même que Dieu.

Si tu es un et le même que Dieu, tu dois avoir la puissance complète sur l’univers entier à cette seconde même. Si c’est vrai, pourquoi aurais-tu besoin de travailler pour payer tes factures ? Dieu possède une richesse illimitée à Sa disposition. Pourquoi aurais-tu besoin de gaspiller ton temps et risquer ta vie en conduisant tous les jours sur l’autoroute ? Dieu peut se manifester n’importe où, instantanément par Sa volonté.

Méfis-toi du guru qui te dit que tu es Dieu. Le guru authentique enseigne que tu es le serviteur de Dieu, et non pas que tu es Dieu.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi Krishna Créa-T-Il Ce Monde ?

Pourquoi Krishna créa-t-il ce monde ? Si l’objectif ultime de la vie est de renoncer ce monde, le considérant sans valeur dans la vie spirituelle réelle, alors demandons au Seigneur pourquoi il a créé ce monde sans valeur. A-t-il gaspillé Son énergie et Sa sagesse ? Quel est le but ?

Je vous remercie d’avance.

Dans l’espoir de devenir votre serviteur,

Krishna Mitra Nitai Das

Réponse: Parce Qu’il T’aime

Je suis un peu surpris que toi, un dévot initié, tu ne connaisses pas les réponses à ces questions. Il est évident qu’il y a besoin d’un programme d’entrainement plus efficace dans ISKCON pour que tous les initiés soient situés dans la compréhension solide de la connaissance védique. Mais puisque tu es un de mes étudiants dans ce cours sur l’Internet, je serais heureux de répondre à ta question en profondeur pour que tu puisses avoir une compréhension claire.

Ce monde matériel n’est certainement pas un gaspillage d’énergie. C’est un hôpital, un lieu de guérison, pour tous ceux qui ont attrapé la maladie de ‘Je suis Dieu’ et essayent ainsi d’imiter la position de Dieu en tant que Jouisseur Suprême. Un hôpital est pour guérir les malades. Ce n’est pas un lieu de résidence permanente. En suivant le programme de récupération de la santé, soigneusement délinéé par le Seigneur dans la Bhagavad-gita, on peut se récupérer de l’illusion de la conscience matérielle pour retourner à sa propre position et identité dans le monde spirituel. Les symptômes de détresses dans la temporalité, l’illusion et la misère disparaitrons et le patient récupéré retournera à sa position constitutionnelle d’éternité, de connaissance et de félicité. Pour ceux qui sont d’accord pour suivre le traitement de santé, ce monde est un endroit merveilleux où l’on peut récupérer sa condition perdue de santé dans l’existence éternelle et joyeuse. Pour ceux qui sont fiers et refusent avec obstination de suivre le traitement, ce monde matériel est un grand enfer.

En peu de mots, Krishna a créé ce monde matériel parce qu’Il t’aime.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 19 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Reste Sur Le Sentier

Parfois le dévot néophyte peut sentir un relâchement dans son enthousiasme et sa foi dans le processus de la conscience de Krishna. Mais on ne doit jamais perdre la foi. Ce procédé délivrera définitivement ceux qui le pratiquent sérieusement à la plus haute perfection de retourner chez nous, de retour à Dieu.

Le fait est que nous souffrons à présent dans le cycle de la naissance, la mort, la vieillesse et la maladie. À moins d’adopter sérieusement la voie du bhakti, il n’y a pas question d’être délivré de ce cycle infernal. Par conséquent, même si nous sentons un relâchement de notre foi et notre enthousiasme, nous devons toujours demeurer fermement absorbés dans nos pratiques dévotieuses pour atteindre la perfection ultime de l’existence. Si nous faisons ainsi, nous récolterons, au fil du temps, le plus haut bénéfice.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Les Pensées Mondaines Sont-Elles Des Obstacles ?

Souvent, pendant que je chante, une variété de pensées mondaines survient et me distrait. Ces pensées sont-elles une offense ou un obstacle au chant pur ? Doivent-elles être supprimées ?

Avec mes meilleurs respects,

Votre étudiant

Réponse : Spiritualise Tes Pensées…

Il est naturel, au début de notre chemin spirituel, que le mental non dressé sera encore distrait par beaucoup de pensées mondaines. Ces pensées sont comme des mauvaises herbes dans le jardin de notre cœur et sont certainement des obstacles pour notre progrès spirituel. Nous devons donc nous engager avec détermination et patience à dresser notre mental à ne pas faire attention à de telles pensées. Tout comme une multitude de rivières se jettent dans la mer à chaque seconde et le niveau de la mer reste toujours constant, nous pouvons rester non affectés par de telles pensées. Nous devons ignorer ses pensées en portant notre mental au niveau plus élevé de l’absorption dans le beau son des saints noms de Krishna :

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
 Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

 À cet égard, le Seigneur Krishna déclare dans la Bhagavad-gita :

yato yato niscalati
 manas cancalam asthiram
 tatas tato niyamyaitad
 atmany eva vasam nayet

« Où qu'il soit emporté par sa nature fébrile et inconstante, il faut certes ramener le mental sous le contrôle du moi spirituel. » Bhagavad-gita  6.26

Ne soit pas découragé si ces pensées viennent à toi. C’est normal  pour un nouveau pratiquant de la conscience de Krishna. Tu dois maintenant simplement dresser ton mental à devenir 100% absorbé dans les noms merveilleux de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari
 

Dimanche, le 18 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Traversant L’océan Matériel

Austin, Texas, USA

Cette existence matérielle est un océan dangereux. Mais si nous prenons refuge du guru et de Krishna, nous pourrons facilement traverser cet océan. Il n’y a aucune raison pour que nous soyons dans la détresse. La détresse est le résultat de s’identifier faussement et bêtement avec ce corps matériel et avec les choses qui sont en relation avec le corps matériel.

Les sages éclairés sont situés bien au-delà de cet océan dangereux de la détresse parce qu’ils refusent de s’identifier avec leurs corps matériels. Ils affirment positivement – aham brahmasmi – je suis une âme spirituelle pure ; je ne suis pas ce corps matériel.

Après tout, pourquoi devons-nous nous identifier avec la simple couverture du soi et non le soi véritable ?

Ces sages éclairés réalisent de façon pratique la plateforme spirituelle en engageant toujours leurs pensées, leurs paroles et leurs actes sur la plateforme de l’âme spirituelle en s’absorbant à plein temps dans le service de dévotion du Seigneur Sri Krishna, la Suprême Personnalité de Dieu.

À ce sujet, le Seigneur Sri Krishna déclare :

daivi hy esa guna-mayi
 mama maya duratyaya
 mam eva ye prapadyante
 mayam etam taranti te

« L'énergie que constituent les trois gunas, cette énergie divine, la Mienne, on ne peut, sans mal, la dépasser. Mais qui s'abandonne à Moi en franchit facilement les limites. » --Bhagavad-gita 7.14

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Notre Conscience Peut-Elle Être Notre Guide ?

Ma question aujourd’hui pour vous est : « Que dit la littérature védique, si elle en parle,  au sujet de la conscience humaine, qui nous donne l’habilité de faire ‘la chose correcte suivante’ ?

Merci.

L’amour toujours…

Tommi

Réponse : Si Nous Pouvons L’écouter Correctement…

Le Seigneur Suprême veut qu’aucune entité vivante commette des péchés, et, par sa bonne conscience, Il lui demande d’éviter le péché. Mais la difficulté est que les gens commettent des péchés en dépit de leur bonne conscience, incités par les exigences des sens qui brûlent comme un feu de désire, qui n’est jamais satisfait, n’importe combien de carburant lui est fourni.

Il nous faut apprendre à distinguer clairement entre notre mental et notre conscience. Le mental est le pivot des sens.  Si nous ne sommes pas suffisamment attentifs et intelligents, notre mental incité par les sens, nous entrainera encore et encore au niveau sombre de la gratification des sens. Mais si nous écoutons attentivement notre conscience, elle nous guidera vers le niveau brillant et illuminé du refuge complet des pieds pareils-au-lotus du Seigneur Sri Krishna.

À ce sujet, Srila Prabhupada déclare, « Présent dans le cœur de tous les êtres, le Seigneur leur donne la conscience par laquelle ils peuvent accepter les Védas et le maître spirituel. De cette façon, l’entité vivante peut comprendre sa position constitutionnelle et sa relation avec le Seigneur Suprême. »

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 17 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Nous Reconnectant Avec Notre Source

Austin, Texas, USA

Tout comme un enfant, séparé de ses parents, se trouve dans un état de grande difficulté, quiconque est déconnecté de sa source est dans une condition très problématique. L’enfant égaré peut être choyé de tellement de façons, mais à moins d’être réuni avec ses parents, il ne sera jamais satisfait. De la même manière, n’importe quels ajustements matériels nous essayerons pour soulager nos angoisses, ils se montreront être ultimement un échec complet. La seule chose qui nous apportera le bonheur réel et soutenu est d’être réuni avec notre éternel Seigneur et Maître, Sri Krishna, la source même de notre existence éternelle.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Bill Gates peut-il devenir conscient de Krishna?

Est-ce que Bill Gates et ceux qui sont comme lui peuvent devenir ou espérer devenir conscient de Krishna ? Est-ce un obstacle avoir trop de richesse ?

Je voudrais savoir aussi qui est un infidèle ? Les Musulmans appellent tous les autres des infidèles. Est-ce correct ?

Dans l’attente de votre aimable réponse,

Hare Krishna,

Jayraz

Réponse : S’il Lit Les Livres De Srila Prabhupada…

M. Bill Gates et les autres hommes d’affaires riches peuvent certainement devenir des dévots s’ils lisent attentivement les livres de Srila Prabhupada. Trop de richesse est un obstacle, mais si on adopte sérieusement la voie du bhakti, ce n’est plus un obstacle. En fait, si la richesse est utilisée au service de Krishna, elle devient un atout spirituel.

Un infidèle est quiconque n’est pas pleinement soumis à Dieu. Ça n’a rien à voir avec telle ou telle secte. Comme l’indique le mot ‘infidélité’, qui se réfère à ne pas être fidèle à son partenaire dans le mariage, quiconque n’est pas fidèle à Dieu en ne se soumettant pas pleinement à lui est un infidèle.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 16 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Quand La Route Devient Difficile

Austin, Texas, USA

À cause de notre conditionnement matériel profondément enraciné, ce n’est pas toujours une allée facile sur le sentier du bhakti. Bien sûr, d’un coté c’est toujours facile, mais notre mental fourbe déforme notre vue de la réalité au point où nous ressentons sottement une détresse et une angoisse intense. Que faire lorsque nous commençons à ressentir cette sorte de conscience illusoire ? La clef est que, quand ça nous arrive, nous devons strictement ignorer les dictées stupides du mental. Krishna déclare dans la Bhagavad-gita qu’on doit tolérer les dualités de la chaleur et du froid, du bonheur et de la détresse, sans en être affecté. Comme il est dit, « Quand la route devient difficile, les forts se mettent en route. » Nous devons maîtriser l’art de la persévérance inébranlable en toutes sortes de situations.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Obtenir L’inspiration ?

Pensez-vous qu’il soit possible de comprendre l’humeur de dévotion de Prabhupada ? Doit-on essayer de la comprendre ? Si oui, alors comment le faire ?

Comment s’y prendre pour prendre sérieusement les instructions de Prabhupada comme notre vie et notre âme même ? Et comment obtenir l’inspiration d’accomplir pratiquement ses désirs ?

Merci.

Kaspars

Réponse : Souviens-Toi Du Dévouement De Srila Prabhupada…

Tu ne comprendras jamais complètement l’humeur de dévotion de Srila Prabhupada parce qu’elle n’a pas de limite dans sa profondeur. N’importe combien tu puisses comprendre sa dévotion, il y en a d’avantage au-delà de ta compréhension, n’importe combien tu puisses avancer dans la compréhension de sa dévotion. En peu de mots, sa dévotion est sans limite.

La façon la plus facile pour devenir sérieux et inspiré pour faire ce dont Srila Prabhupada veut que tu fasses, est de toujours te rappeler combien il était dédié à faire plaisir à son maître spirituel, Srila Bhaktisiddhanta Sarasvati Thakur. La vie et l’âme du disciple est de faire plaisir à son propre guru, et par lui, les acharyas précédents. Nous avons vu ceci comme la qualité suprême de Srila Prabhupada, et en tant que ces suivants, nous devons adopter cette même humeur.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 15 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  La Personne La Plus Joyeuse De L’univers

Austin, Texas, USA

Le plus grand ennemi de notre progrès spirituel est de perdre notre temps dans les activités non-dévotionnelles qui ne sont pas essentielles. Il y a déjà beaucoup d’activités non directement dévotionnelles qui sapent notre temps et notre énergie, telles que se trouver  dans les embouteillages, passer des longues heures dans un lieu de travail mondain, etc. Nous ne devrions pas faire les choses pires en gaspillant nos moments libres dans les activités non-dévotionnelles.

En fait, à ce sujet, je voudrais vous inclure dans un autre de ces secrets spéciaux des initiés :

Si tu utilises chaque moment libre possible que tu aies d’une manière consciente de Krishna, le Seigneur Krishna te donnera de plus en plus de temps libre pour t’engager directement dans Son service.

Par exemple, quand tu aborde un avion, au lieu de lire la revu inclue dans le vol, tu peux choisir de lire un ouvrage conscient de Krishna que tu as apporté avec toi sur l’avion, en tant qu’alternative transcendantale.

Au lieu de manger la nourriture fournie par la ligne aérienne, tu peux emmener avec toi un repas préparé chez toi de Krishna prasadam (nourriture végétarienne préparée et offerte avec amour au Seigneur Sri Krishna).

Je voyage partout dans le monde, passant plus de temps en route que chez moi à ma maison de base. Néanmoins, je ne mange que le Krishna prasadam que j’apporte avec moi abord des vols, et non la nourriture préparée par les services de ravitaillement des lignes aériennes.

Quel est le résultat de se brancher directement à Krishna autant que possible à chaque minute ? Le résultat est qu’on est toujours connecté avec Krishna et on savoure la félicité sublime de la conscience de Krishna en tous temps, tous lieux et toutes circonstances. Si celle-ci est la conscience que tu désires, tu devras payer le prix  de te discipliner toujours à favoriser les activités conscientes de Krishna par-dessus les activités non-conscientes de Krishna.

Mon maître spirituel Srila Prabhupada m’a personnellement dit, « Disciple veut dire discipline. » Je te garanti une chose : Si tu te disciplines à toujours t’engager autant que possible dans les activités conscientes de Krishna, tu seras la personne la plus joyeuse dans l’Univers, peu importe ta situation matérielle.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Lire Seulement La Bhagavad-Gita ?

Srila Prabhupada a écrit tellement de livres. Les lire tous est une perte de temps. Si nous ne lisons que La Bhagavad-gita Telle Qu’elle Est et l’appliquons à notre vie, pouvons nous assimiler l’essence de la science védique et obtenir la perfection spirituelle ?

Faites-moi, s’il vous plait, une liste des écritures autorisées les plus importantes. Je ne veux lire que celles-ci durant ma vie.

Votre dévot en Chine 

Réponse : Utilise Pleinement La Bénédiction Ultime De Srila Prabhupada…

Comment peux-tu dire que lire tous les livres de Srila Prabhupada est une perte de temps ? La meilleure utilisation de notre temps est de lire soigneusement tous les livres de Srila Prabhupada. Srila Prabhupada nous a instruits de lire tous ses livres. Mais, par sa miséricorde, il a mis tous se dont nous devons savoir dans La Bhagavad-gita Telle Qu’elle Est.

N’aie nul crainte que si tu passes le reste de ta vie à lire ce livre encore et encore, si tu suit parfaitement ses enseignements, il n’y a aucun doute que tu obtiendras la perfection spirituelle.

Afin de faciliter ta compréhension complète et de maîtriser l’art du bhakti décrit dans La Bhagavad-gita Telle Qu’elle Est, Srila Prabhupada nous a aussi donnés beaucoup d’autres livres, indiqués ci-dessous. Essaye, je te prie, de vivre d’une telle façon que tu puisses lire tous ces livres. Ceci te permettra de facilement devenir un être illuminé et une puissante personnification parfaite et vivante des enseignements donnés par le Seigneur Krishna dans La Bhagavad-gita. Voici la liste des livres les plus merveilleux et sublimes avec lesquels  Srila Prabhupada nous a bénis. Ces livres sont véritablement la bénédiction ultime pour l’humanité souffrante :

La Bhagavad-gita Telle Qu’elle Est
 
Srimad-Bhagavatam
 Sri Caitanya Caritamrita
Le Livre de  Krishna
 Sri Isopanisad
 Le Nectar de L’Instruction
 Les Enseignements du Seigneur  Caitanya
Voyage Facile Aux Autres Planètes
Le  Nectar De La  Dévotion
 

Sankarshan Das Adhikari

Mercredi, le 14 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  La Tolérance Donne Des Bénéfices Énormes

Atlanta, Georgia, USA

Une des qualités les plus difficiles à manifester de manière suivie est la tolérance. Bien qu’il soit difficile de toujours être tolérant, il est très profitable pour nous de faire un très grand effort de développer cette qualité. Pourquoi ? Le Seigneur Caitanya nous enseigne que nous devons être plus tolérant qu’un arbre, que nous devons offrir notre respect aux autres sans s’attendre à recevoir du respect pour nous-mêmes. Il dit que le bénéfice à faire ceci est que, dans un tel état d’esprit, nous pourrons chanter constamment les saints noms du Seigneur. Aussitôt que nous devenons intolérants, notre mental devient perturbé et nous devenons incapables de nous absorber paisiblement dans les saints noms du Seigneur. Bien qu’ils soient d’une douceur illimitée, aussitôt que nous devenons perturbés par l’intolérance, les saints noms perdent leur douceur et deviennent amers.

Bien sûr, ceci ne veut pas dire que nous devons tolérer le blasphème contre le Seigneur et Ses dévots. Ça veut dire est que nous devons toujours tolérer toutes les choses qui peuvent perturber la gratification de nos sens. Un tel investissement de nos énergies nous sera remboursé avec un énorme dividende spirituel.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Abandonner La Convoitise ?

Comment puis-je abandonner la convoitise ? Parfois c’est un très grand désir qui demeure toujours dans mon cœur. Je veux vraiment laisser ce désir pour être conscient de Krishna. Veuillez m’aider, s’il vous plait.

Votre étudiant

Réponse : Expérimente Un Plaisir Véritable Sur La Plateforme Spirituelle…

La convoitise est le désir de jouir du contact entre tes sens matériels et l’objet des sens matériels sous la forme d’un membre du sexe opposé. Pour que le plaisir sexuel soit agréable, il faut descendre à la plateforme de s’identifier avec le corps. C’est une fausse conception qui prolonge notre esclavage dans le cycle des morts et des renaissances. En descendant à la plateforme corporelle, sur laquelle il n’y a qu’une réflexion pervertie du véritable plaisir, one ne fait que se tricher du bonheur matériel de la pire façon. Pourquoi de la pire façon ? Puisqu’il n’y a pas de plaisir matériel plus intense que le plaisir sexuel, il n’y a rien qui renforce la fausse conception corporelle que le sexe. Il nous force de nous identifier très fortement comme un male ou une femelle, faisant de la réalisation transcendantale une impossibilité.

Le premier pas à prendre pour abandonner la convoitise est de te rappeler que tu n’es pas ce corps et que, par conséquent, le plaisir sexuel ne touche pas ton âme. Tu dois réaliser qu’il est un plaisir superficiel, non-réel, et qu’il est donc au mieux de dixième classe. Souviens-toi que le plaisir de première classe, le plaisir véritable, vient en rétablissant ta relation perdue avec la Suprême Personnalité de Dieu. Il n’y a pas de plaisir nul part dans l’Univers qui se rapproche du plaisir obtenu chaque minute par celui qui a réveillé son amour pour Dieu endormi dans son cœur. Si on cherche le plaisir réel constant et la satisfaction, on doit savoir que le plaisir et la satisfaction meilleurs viennent du développement de son amour pour Dieu.

Le pas suivant est d’expérimenter un plaisir authentique sur la plateforme transcendantale. Ce plaisir, une fois exprimé, sera connu comme un gout supérieur, un plaisir plus grand que les plaisirs matériels qui peuvent être obtenus par toutes sortes de gratifications matérielles des sens. Ce plaisir peut être facilement obtenu par celui qui s’engage dans le sankirtana yajna, le chant en congrégation des Saints Noms de Dieu dans l’association de transcendantalistes avancés.

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
 Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

 
 Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 13 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Reconnecter La Civilisation Débranchée

Atlanta, Georgia, USA

À ce moment, la société matérielle entière est déconnectée de sa source originelle, la source ultime de toutes les énergies, le Seigneur Sri Krishna. À quoi bon posséder un appareil technologique le plus avancé s’il n’est pas branché à la source d’énergie électrique ? Il n’a pas de valeur. Voilà la condition de la civilisation moderne. C’est une civilisation merveilleusement construite avec tous les embellissements les plus avancés. Mais elle manque une chose. Elle n’est pas branchée. Par conséquent, en dépit de ces qualités éblouissantes et attirantes, elle n’a pas de valeur ni de fonction pratique.

La forme humaine d’existence est faite pour la réalisation du Soi. Elle est faite pour réveiller notre conscience de Krishna endormie dans notre cœur. À moins que les dirigeant mondiaux se réveillent pour réaliser le sentier qu’ils devraient prendre et aussi guider les autres à le prendre,  le monde entier déconnecté demeurera dans une condition encore plus chaotique. Mais, une fois que les dirigeants se réveillent et réalisent le véritable but de l’existence humaine, d’être branché dans une relation amoureuse avec cette Personne Suprême qui est la source de notre existence, alors il y aura un nouvel âge de paix, de prospérité et d’émancipation pour la société globale entière. Le temps est venu pour reconnecter la civilisation débranchée.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Une Carrière Réussie Et La Conscience De Krishna ?

Est-il vrai que nous devons abandonner tous nos désirs matériels pour atteindre la miséricorde de Krishna avant notre mort ? C’est important pour moi de le savoir pour que je puisse m’efforcer dans cette direction.

Est-il permit d’avoir l’ambition de réussir à une carrière en même temps que l’on cultive la conscience de Krishna ?

Une âme déchue

Arun

Réponse : Comme Arjuna, Offre Ta Carrière À Krishna…

Oui, nous devons être complètement libres de tous désirs matériels pour nous qualifier pour recevoir la pleine miséricorde de Krishna. Mais ceci ne veut pas dire que nous ne pouvons pas agir avec succès dans ce monde matériel. Regarde l’exemple classique d’Arjuna. Il voulait abandonner sa carrière. Il voulait s’en sortir. Mais après avoir entendu  les instructions divines de Sri Krishna, il a réalisé que c’était son devoir de continuer sa profession et offrir les résultats à Krishna.

Voilà la perfection du renoncement. Ne pas abandonner sa profession.

Si tu t’engages dans ta profession comme un service à Krishna en donnant autant que possible de ton salaire pour avancer le mouvement pour la conscience de Krishna, ce n’est pas considéré comme matériel. C’est considéré comme spirituel. Par exemple, un homme d’affaires conscient de Krishna peut avoir l’ambition d’être l’homme d’affaires le plus riche du monde entier.

Imagines si Bill Gates était conscient de Krishna, quel bien il pourrait faire pour l’humanité en souffrance ! Par conséquent, n’import quoi que tu fasses, offres-le à 100% au service de Krishna sous la tutelle du maître spirituel authentique. Ceci purifiera ton cœur complètement et te qualifiera pour retourner chez Krishna au moment de la mort.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 12 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Qui Ne Voudrait-Pas Savourer Ce Nectar ?

Tampa, Floride, USA

C’est merveilleux d’être sur la route transcendantale à nouveau – voyageant et prédicant la conscience de Krishna. Il n’y a vraiment pas de nectar plus doux que celui-ci. Il est maintenant 19h 31, dimanche, le 11 février 2007. Je suis assis sur le siège arrière d’une camionnette en route d’Orlando, Floride vers Tampa, Floride pour y passer la nuit avant de prendre en vol de retour à Austin, Texas, demain matin, pour faire les préparations du festival de Gaura Purnima qui s’approche et aussi pour me préparer pour deux mois et demi de voyage et de prédication à travers l’Europe.

Cette petite tournée de conférences en Floride a été très sublime. Courte, mais très douce. Mercredi, le jour de notre arrivée, j’ai donné un discours au temple Hare Krishna de Tampa. Jeudi, j’ai donné un discours très bien reçu à l’Université du Sud de la Floride. Vendredi, il y a eu un programme extatique à la maison de Suresh Marakhi. Samedi se déroula un kirtan et une conférence au Centre Culturel Védique ISKCON de Tallahassee, suivi d’une classe sur le Srimad Bhagavatam ce matin, dimanche. Maintenant, le dimanche après-midi, je viens de finir un discours à Orlando. L’audience a bien applaudi et on m’a demandé de revenir. J’ai consenti. Qui ne voudrait pas revenir pour gouter de plus en plus ce nectar ultime, l’écoute et le chant des gloires du Seigneur Sri Krishna dans l’association de Ses dévots ?

Un remerciement spécial est dû à Anup Sharma et son épouse Vilasini devi dasi, qui ont payé nos frais d’avion, qui ont coordonné et nous ont conduit à tous les engagements de prédication, en nous nourrissant et nous logeant pendant quatre nuits chez eux à Tampa. Ramiya Prabhu nous a hébergés pendant une nuit à Tallahassee.

Si vous voulez nous faciliter pour venir dans votre région, faites-le nous savoir.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : N’est-Ce Pas Une Contradiction ?

L’âme est éternelle, pleine de connaissance et pleine de félicité, mais l’indépendance de l’âme est minuscule. N’est-ce pas une contradiction ?

Sudhir

Réponse : La Vérité Absolue Doit Être Libre De Toute Contradiction…

Vous demandez, « L’âme est éternelle, pleine de connaissance et pleine de félicité, mais l’indépendance de l’âme est minuscule. N’est-ce pas une contradiction ? »

La Vérité Absolue doit être libre de toute contradiction. La réponse est donc qu’il n’y a pas de contradiction.

Comment est-il ainsi ?

Voici comment :

Le volume d’eau dans l’océan est si grand qu’il est immesurable. Et le volume d’eau dans une petite goutte d’eau de l’océan est minuscule, facilement mesurable. En dépit du volume minuscule de la goutte d’eau, et le vaste volume de l’océan tout entier, tous deux partagent la même composition chimique. C’est facile à comprendre.

De la même façon, comme l’océan, le Seigneur est inconcevablement vaste, avec une indépendance illimitée, tandis que l’entité vivante est, comme la goutte d’eau de l’océan, minuscule, avec une indépendance minime. Mais pourtant tous deux partagent la même composition chimique d’être éternels, pleins de connaissance et pleins de félicité.

Quelle difficulté y a-t-il à comprendre cette simple  explication?

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 11 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  La Gentillesse Des Saints

Tampa, Floride, USA

Il y a des milliers ou même des millions d’âmes sincères partout dans le monde qui réalisent que devenir purement conscients de Krishna est leur intérêt personnel le plus élevé, et ils le déclarent être le but ultime de leur vie. Mais beaucoup d’entre eux trouve que c’est difficile, d’une façon pratique journalière, de maintenir Krishna au devant de leur conscience à chaque instant. Ils se sentent bombardés par les pressions de famille, du travail et de la société, et ils trouvent que c’est difficile d’équilibrer leurs devoirs matériels avec leur devoir ultime, leur devoir spirituel, de devenir parfait dans la conscience de Krishna.

Quelle est donc la solution pour leur dilemme ? Krishna le fait très clair. Il dit que l’on doit abandonner tous les autres devoirs et simplement se soumettre à Lui. Est-ce que ça veut dire qu’il faut quitter son travail, quitter sa famille pour devenir un moine ? Peut-être, dans certains cas, mais ce n’est pas le cas généralement. Alors que veut nous dire Krishna ? Il explique clairement dans la Bhagavad-gita que tout ce que tu fais, tu dois le faire pour Lui.

L’art d’unir tout à la conscience de Krishna est appris de ceux qui sont déjà experts à le faire. On doit rechercher l’association de telles personnes qui ont maîtrisé l’art de connecter toutes leurs pensées, leurs paroles et leurs actes avec le Seigneur Sri Krishna vingt-quatre heures par jour et devenir leur étudiant. La gentillesse amoureuse de ces personnes saintes agit comme une baguette magique pour relever la conscience du candidat à la dévotion. Par leur gentillesse amoureuse, on est mis en puissance  pour devenir purement absorbé à servir le Seigneur Sri Krishna, la Personnalité Suprême de Dieu.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Qu’est Le Bonheur Véritable ?

Qu’est-ce le bonheur véritable ? Et quel est le but principal de l’existence humaine ?

Anil

Réponse : Le Bonheur Véritable Est …

Le bonheur véritable est l’existence éternelle avec la connaissance illimitée et la félicité sans fin. Le seul but véritable de l’existence humaine est d’atteindre ce bonheur. Tout autre but est plus ou moins superflu.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 10 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Traverser Facilement Les Obstacles Insurmontables

Tampa, Floride

Sur le sentier de retour à Krishna, il y a parfois des bosses et des trous. Nous les sentons parce que nous recevons encore les réactions résultantes de nos actions pécheresses. On ne doit pas se décourager quand on les rencontre. On doit plutôt tenir fermement le volant et soigneusement conduire autours d’eux. Si on se laisse décourager par eux et on décide d’abandonner le trajet, c’est la plus grande perte. Ces entraves périodiques ne sont pas insurmontables. Si nous prenons refuge du Seigneur Sri Krishna, de notre maître spirituel, et des dévots du Seigneur, nous pourrons facilement franchir au-delà de toutes les difficultés. Ceci est confirmé dans le Srimad Bhagavatam comme suit :

 samasrita ye pada-pallava-plavam
 mahat-padam punya-yaso murareh
 bhavambudhir vatsa-padam param padam
 padam padam yad vipadam na tesam

 « Pour ceux qui ont accepté la barque des pieds pareils-au-lotus du Seigneur, qui est le refuge de la manifestation cosmique et qui est connue sous le nom de Murari, l’ennemi du démon Mura, l’océan du monde matériel est comme l’eau contenue dans l’empreinte d’un veau. Leur but est param padam, Vaikuntha, l’endroit où les misères matérielles n’existent pas, et non le lieu où il y a un danger à chaque pas. » -- Srimad Bhagavatam 10.14.58

L’idée de ce verset est que l’océan matériel est un obstacle insurmontable. Mais si l’on prend refuge de la barque des pieds pareils-au-lotus du Seigneur, ce vaste océan devient réduit à la taille de l’eau contenue dans l’empreinte d’un veau. Lorsqu’il devient si insignifiant, il est facile à le surmonter.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Puissé-je M’associer Avec Vous, Même Si J’ai Des Doutes ?

J’aime vraiment ce que vous avez écrit les deux derniers jours dans votre ‘Cours Ultime de la Réalisation du Soi’. C’est comme si vous l’écriviez pour moi personnellement J . Parfois j’ai des doutes  de la Conscience de Krishna et parfois je me ‘laisse tomber hors d’elle’. Je suis assis ‘sur la rive’, j’y ai mis le pied dedans peut-être une ou deux fois, mais j’ai encore peur d’entrer dans l’eau. Je vous dis ceci afin que vous sachiez que je suis tout nouveau à la conscience de Krishna et n’en connais pas beaucoup.  Je ne suis pas au courant de toute l’étiquette Vaisnava et peut-être autres choses.  J’ai encore beaucoup d’existences matérialistes derrière moi et elles sont un vrai fardeau.  Toute ma famille est matérialiste et moi-même je l’étais, encore plus que maintenant, avant de rencontrer la conscience de Krishna.

Est-il permit de m’associer avec vous et les autres dévots même dans ces conditions ?

Je vous remercie bien pour tout,

Respectueusement

Votre étudiant

Réponse : Tu Es Toujours Le Bienvenu…

Tu es très bienvenu de t’associer avec nous même si tu reste ‘assis sur la rive.’ Le plus tu observes combien de nectar est gouté par ceux qui ont ‘plongé dans l’eau’, le plus ta foi dans le processus de la conscience de Krishna deviendra forte. Simplement en s’associant avec ceux qui sont complètement submergé dans l’océan nectarien de Krishna prema (l’amour pour Krishna), ta conscience de Krishna endormie se réveillera. En profitant de manière répétée d’une telle association, tu te réveilleras un jour pour découvrir merveilleusement que tu es maintenant toi aussi complètement submergé délicieusement dans les eaux nectariennes du Krishna prema.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 9 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Manger La Viande Et Le Royaume De Dieu

Tampa, Floride, USA

Parfois nous entendons dire que quiconque croit en Dieu atteindra Son royaume à l’heure de la mort. Bien que cette pensée  soit très confortant, elle ignore quelques faits de base au sujet du Seigneur et Sa gentillesse envers nous. La vérité est que le Seigneur est notre père très amoureux. Par conséquent, par Sa gentillesse, Il comble tous nos désirs. Si au moment de la mort, ils nous restent quelques désirs matériels insatisfaits, le Seigneur nous permet d’entrer dans un autre corps matériel  dans notre vie prochaine pour satisfaire ces désirs. Si nous voulons sérieusement atteindre le royaume de Dieu, nous devons être très sérieux à devenir complètement libre de tous désirs matériels.

Si nous avons des désirs qui ne peuvent être satisfaits que dans ce monde matériel, nous devons les abandonner pour pouvoir entrer dans le royaume de Dieu. Par exemple, la consommation de la viande est une activité qui se passe dans ce monde matériel, et non dans le monde spirituel. Ceci est confirmé dans la Bible où il est déclaré :

« Le loup vivra avec l’agneau, le léopard se couchera avec la chèvre, le veau et  le lion et le poulain ensembles ; et un petit enfant les mènera. La vache mangera avec l’ours, leurs petits se coucheront ensembles, et le lion mangera le foin comme le bœuf. Le nourrisson jouera près du trou du cobra, et le jeune enfant mettras la main dans le nid de la vipère. Ils n’y aura ni blessure ni destruction sur toute ma montagne sacrée. » -- Isaiah 11:6-9

Dans ce monde, beaucoup, beaucoup de personne aiment manger les hamburgers McDonald. Si d’une façon ou d’une autre, ces mangeurs de MacDos étaient capables d’entrer dans le royaume de Dieu, que feraient-ils ? Ils seraient bien pendant un certain temps jusqu’à ce qu’ils aient leur première attaque ‘MacDo’, la forte envie de manger un autre MacDo. Ils demanderaient à Dieu où se trouve le restaurant MacDo le plus proche et Dieu leur dirait que cette chaine n’existe pas là haut. Ils devront donc descendre encore une fois au monde matériel pour satisfaire leur désir MacDo. Ces personnes n’atteignent pas le royaume de Dieu que quand elles se libèrent du désir de manger la chair et le sang de leurs frères et leurs sœurs.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Devenir Un Pur Dévot Rapidement ?

Que faire pour devenir un pur dévot, rapidement et surement  et de rester comme ça pour toujours ? Comment puis-je comprendre si je suis suffisamment pur ou non ?

Merci.

Kaspars

Réponse : Voici Comment…

Pour devenir rapidement un pur dévot, chante tous les jours 16 rondes du Mahamantra Hare Krishna sur un chapelet de japa, suit les principes régulateurs strictement, et dédies pleinement les activités de ta vie aux activités de sankirtan pour répandre la conscience de Krishna partout dans le monde.

Le verset suivant, tiré du Srimad Bhagavatam, décrit comment tu sauras si tu deviens purifié ou non :

bhaktih paresanubhavo viraktir
 anyatra caisa trika eka-kalah
 prapadyamanasya yathasnatah syus
 tustih pustih ksud-apayo 'nu-ghasam

« La dévotion, l’expérience directe du Seigneur Suprême, et le détachement de toute autre chose – c’est trois se manifestent simultanément pour celui qui a pris refuge de la Suprême Personnalité de Dieu, de même que le plaisir, l’alimentation et l’apaisement de la faim viennent simultanément et en croissance, avec chaque morsure, à la personne qui s’occupe à manger. » --Srimad Bhagavatam 11.2.42

En d’autres mots, tout comme en mangeant, tu as l’expérience personnelle de la satisfaction, de la même façon, en avançant dans la conscience de Krishna, tu sentiras une grande paix et un grand bonheur et tu commenceras à voir que tout est dans Krishna et que Krishna est dans tout.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 8 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Ce Nectar Ne Peut Jamais Être Oublié

Houston, Texas, USA

Parfois nous devons faire face à la grande tristesse de voir quelqu’un qui avançait graduellement dans la conscience de Krishna, retomber dans le bourbier de l’énergie matérielle. Il est certainement rare que quelqu’un prenne sérieusement le sentier de l’illumination spirituelle, et encore plus rare qu’il reste sur le sentier toute sa vie.

Les tentations de ce monde matériel sont très attirantes. En fait, elles sont si attirantes qu’il est plus surprenant de voir quelqu’un rester dans la conscience de Krishna que de voir quelqu’un quitter la conscience de Krishna. Mais en dépit du fait que quelqu’un peut quitter ce sentier le plus propice, la bonne nouvelle est, qu’une fois gouttée, la conscience de Krishna ne le quittera jamais. Ceci est confirmé dans le Srimad Bhagavatam comme suit :

 na vai jano jatu kathancanavrajen
 mukunda-sevy anyavad anga samsrtim
 smaran mukundanghry-upaguhanam punar
 vihatum icchen na rasa-graho janah

« Mon cher Vyasa, même si un dévot du Seigneur Krishna tombe d’une façon ou d’une autre, il ne subit pas l’existence matérielle comme les autres [les ouvriers intéressés, etc.] parce qu’une fois qu’une personne ait gouté les pieds pareils-au-lotus du Seigneur, il ne peut que se souvenir de cette extase encore et encore. » --Srimad Bhagavatam 1.5.19

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question :  Comment Peut-Il Y Avoir L’ignorance ?

La nature de l’âme est sat-chit-ananda, ce qui veut dire éternellement pleine de connaissance et de félicité. Si notre âme est éternellement pleine de connaissance, comment peut-on échoir dans ce monde matériel à cause de notre ignorance ?

Votre serviteur, 

Ketan

Réponse : La Liberté D’être Insensé…

Parce que l’âme possède la même qualité que Dieu, il partage avec Lui  une petite portion de nature indépendante. L’indépendance peut être utilisée correctement  ou incorrectement. Sans la possibilité d’utiliser incorrectement l’indépendance, il n’y a pas d’indépendance.  Si l’entité vivante par hasard utilise son indépendance minuscule incorrectement, elle choit dans cette existence matérielle. Krishna, par suite, fait le tout possible pour sauver Son enfant bien-aimé.

Sankarshan Das Adhikari 
 

Mercredi, le 7 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR  La plus grande sensation de tous les temps

Austin, Texas

Aujourd’hui, après quelques jours à notre quartier général d’Austin, Texas, nous repartons sur la route vers la Floride où nous attend une série de conférences stimulantes. Hier, j’ai reçu un commentaire de quelqu’un qui quittait notre cours parce qu’il le trouvait lassant. Quelques personnes puissent trouver ce sentier lassant, mais je ne le trouve pas du tout lassant. C’est, en fait, l’aventure ultime, de se reconnecter avec le summum bonum, la source ultime de toutes les énergies. C’est la plus grande sensation de tous les temps. Tu n’as pas besoin de voyager avec moi pour faire l’expérience. Tu peux te connecter pleinement avec Krishna chez toi. Tout ce que tu dois faire est de te lever tôt le matin et chanter :

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
 Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

Si quelqu’un veut s’asseoir sur la rive sans sauter dans les eaux cristallines de la Conscience de Krishna, peut-être la trouveront-ils lassante. La Conscience de Krishna, après tout, n’est pas un sport de spectateurs, c’est un sport de participants. Si tu n’y participe pas, il se peut que tu t’en lasse. Pourquoi te tricher hors de l’éternité, la connaissance et la félicité ?

Lève-toi de ton siège confortable sur la rive du lac et unis-toi à nous à nous amuser dans les eaux merveilleuses de Krishna bhakti. Viens donc ! L’eau est vraiment bien. Tu n’as rien à perdre et tout à gagner. Tu ne seras jamais, jamais lassé à nouveau de toute ta vie. Je te le promets.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Trouver Un Maître Spirituel…

Beaucoup de vos enseignements demandent de nous approcher d’un maître spirituel et de prendre instruction de lui !

Est-il acceptable de lire Bhagavag-gita et de suivre les enseignements à travers les commentaires de Sa Grâce Prabhupada ? Je suppose que ma question centrale est : Puis-je considérer Sa Grâce Prabhupada comme mon Maître Spirituel ou dois-je m’approcher de quelqu’un directement ?

Je vous remercie de votre temps.

Hare Krishna

Pat

Réponse : Suit ses instructions…

Ce que je présente ne sont pas mes enseignements. Je ne suis qu’un humble messager présentant les enseignements du Seigneur Sri Krishna comme Il les présente dans la Bhagavag-gita.

Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada est certainement ton maître spirituel parce que, à travers ses livres, il te guide comment atteindre la perfection spirituelle. Il est ton siksha guru, ton maître spirituel instruisant, parce que ses instructions te mènent des ténèbres vers la lumière.

Par l’étude soigneuse des livres de Srila Prabhupada, tu comprendras qu’il t’enseigne que tu as besoin aussi d’un maître spirituel à qui tu peux t’approcher avec tes questions personnelles et de qui tu peux recevoir des directions personnelles. Ce genre de guru est nommé ‘le guru initiant’.

Srila Prabhupada indique la nécessité absolue de ce genre de guru dans son commentaire  du Srimad Bhagavatam cité ci-dessous :

« Le fait véritable est que le maître spirituel connaît la nature d’un homme particulier et quelles sortes de devoirs il peut accomplir dans la conscience de Krishna, et il l’instruit de cette manière. Il l’instruit dans l’oreille, non pas en privé, mais en public. ‘Tu es capable pour telle ou telle tâche dans la conscience de Krishna. Tu peux agir de telle façon.’ Une personne est conseillée d’agir dans la conscience de Krishna dans la chambre des Déités, une autre est conseillée d’agir dans la conscience de Krishna en faisant le travail de rédaction, une autre est conseillée de faire la prédication, une autre est conseillée d’accomplir la conscience de Krishna dans la cuisine. Ils existent différents départements d’activités dans la conscience de Krishna, et le maître spirituel, connaissant l’habilité particulière d’une personne particulière, l’entraine d’une telle façon que, par sa tendance d’agir, elle deviendra parfaite. »

« La Bhagavag-gita déclare clairement que l’on peut atteindre la plus haute perfection de la vie spirituelle simplement en offrant son service selon ses habilités, tout comme Arjuna à servi Krishna par son habilité dans l’art militaire. Arjuna a offert pleinement son service en tant qu’homme militaire, et il est devenu parfait. De même, un artiste peut atteindre la perfection  simplement en produisant des œuvres artistiques sous la direction du maître spirituel. Si on est un homme de lettres, on peut écrire des articles et de la poésie au service du Seigneur sous la direction du maître spirituel. On doit recevoir le message du maître spirituel  comment agir dans sa propre capacité, car le maître spirituel est expert à donner de telles instructions. Cette combinaison, l’instruction du maître spirituel et l’accomplissement fidèle de l’instruction par le disciple, rend parfait le processus entier. Srila Visvanatha Cakravarti Thakura déclare dans son explication du verset de la Bhagavad-gita, ‘vyavasayatmika buddhih,  que celui qui veut être certain de trouver le succès spirituel doit prendre instruction du maître spirituel au sujet de quelle est sa fonction particulière. Il doit fidèlement essayer d’accomplir cette instruction particulière et doit la considérer comme sa vie et son âme. L’accomplissement fidèle de l’instruction qu’il reçoit de maître spirituel est le seul devoir du disciple, et ceci l’apportera la perfection. On doit être très soigneux de recevoir le message du maître spirituel par l’oreille et de l’accomplir fidèlement. Ceci fera de  sa vie une réussite. » -- Teneur et Portée du Srimad Bhagavatam 3.22.7

Srila Prabhupada demeurera toujours ton guru instructeur, mais maintenant, selon ses instructions citées ci-dessus, tu dois aussi accepter un guru duquel tu pourras recevoir des directions personnelles. Ce genre de guru est connu sous le nom de ‘diksha guru’ ou ‘maître spirituel initiant’. Quand tu seras sérieux pour suivre les instructions données pas Srila Prabhupada de te soumettre à la direction d’un maître spirituel qui t’engage de manière pratique dans la dévotion à Krishna, tu devras rechercher un tel maître spirituel qui représente parfaitement Krishna et Srila Prabhupada et prendre refuge à ses pieds pareils-au-lotus comme son disciple initié.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 6 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Ce Dont Le Monde A Besoin

Austin, Texas USA

Seulement un dirigeant conscient de Krishna peut satisfaire les désires de la population en générale. Il est compassionné parce qu’il confère le plus haut bénéfice à la société humaine. Il est connu comme patita-pavan, le délivreur des âmes déchues, parce que sous sa tutelle tous les ordres sociaux deviennent correctement situés pour atteindre la paix et la prospérité, et la population en générale devient pleinement illuminée de la sagesse spirituelle pour échapper le cycle des morts et des renaissances. Tels Vaisnavas exaltés, les dévots du Seigneur, peuvent combler les désires de tous. Nous nous prosternons donc à leurs pieds et leurs offrons la prière suivante :

vancha-kalpatarubhyas ca
 krpa-sindhubhya eva ca
 patitanam pavanebhyo
 vaisnavebhyo namo namah

 « J’offre mes obéissances respectueuses à tous les Vaisnava dévots du Seigneur. Ils peuvent combler les désires de tous, comme les arbres-à-souhaits, et ils sont pleins de compassions pour les âmes déchues. »

Si tous les dirigeants du gouvernement suivaient de tels Vaisnavas, tous les membres de la société les  suivront aussi naturellement, et ainsi la société du monde entier deviendra une atmosphère parfaite pour le progrès combiné vers la plus haute perfection de la vie.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Prendre La Miséricorde Du Guru ?

Mes questions sont :

  1. Comment prendre la miséricorde du maître spirituel ? Elle est déjà là, mais comment la prendre ?
  2. Comment s’associer avec un pur dévot de Krishna ?

Satya Parayani

Réponse : Suit Ses Instructions…

La plus puissante miséricorde du maître spirituel est manifestée sous la forme des instructions qu’il donne à ses disciples bien-aimés (ils sont tous bien-aimés.) Le moyen correct de prendre sa miséricorde est d’accepter chacune  des instructions que tu reçois du maître spirituel comme ta vie et ton âme même en les suivent fidèlement et soigneusement au mieux de ton habilité.

Lorsque tu t’associe avec les dévots purs de Krishna, tu dois toujours te souvenir de les respecter au même niveau que Dieu. Ceci est confirmé par l’instruction de Krishna à Uddhava :

acaryam mam vijaniyan
 navamanyeta karhicit
 na martya-buddhyasuyeta
 sarva-deva-mayo guruh

« On doit connaître l’acharya comme Moi-même et jamais ne lui manquer de respect d'aucune manière.  On ne doit pas l’envier en pensant de lui comme un homme ordinaire, car il est le représentant de tous les demi-dieux. » Srimad Bhagavatam  11.17.27

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 5 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Quoique Tu Fasses, Ne Quitte Jamais La Voie Spirituelle

Austin, Texas

Parfois quelqu’un commencera le sentier de la vie spirituelle avec beaucoup d’enthousiasme mais après un certain temps il l’abandonne. Il ou elle perdra la foi dans le processus de la réalisation du soi et décidera de retourner au monde de la jouissance matérielle.

Pourquoi ce passe-t-il ceci ?

C’est généralement à cause de n’avoir pas suffisamment de patience. Nous sommes tellement accoutumés à recevoir des résultats instantanément  en satisfaisant nos désires pour la gratification des sens que nous n’avons pas suffisamment de patience pour tolérer les stages préliminaires du sentier de la Conscience de Krishna. Au début, il est tout à fait naturel que de temps en temps nous expérimentions des difficultés et de la confusion. Nous devons simplement avoir foi  en notre précepteur et en les paroles du Seigneur Krishna et rester fixement sur le sentier. Si nous le faisons, il est garanti que nous sortirons de la brume et nous réaliserons toute la connaissance de la sagesse védique. Ceci est promis dans le Svetasvara Upanisad :

yasya deve para bhaktir
 yatha deve tatha gurau
 tasyaite kathita hy arthah
 prakasante mahatmanah

« Seulement à ces grandes âmes qui ont une foi infaillible en tous deux, le Seigneur et le maître spirituel, toute la connaissance de la sagesse védique est révélée. » -- Svetasvara Upanisad 6.23

Par conséquent, si tu es sur le sentier  et tu es tenté de le quitter, ne le fait pas. Reste fixe sur le sentier durant les bons temps et les mauvais. Les récompenses seront illimitées et inconcevables.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Avoir Une Vie Spirituelle Toujours Exaltante ?

Comment faire de la vie spirituelle qu’elle soit toujours intéressante, exaltante, pour que je puisse comprendre qu’il n’y a rien qui lui compare ?

Mes remerciements avec amour.

Kaspars

Réponse : Soit Un Révolutionnaire Spirituel…

Pour avoir une vie toujours exaltante, tu dois embrasser pleinement l’esprit d’un révolutionnaire spirituel. Ceci veut dire que tu dois être déterminer à devenir un pur dévot sans la moindre tâche aussitôt que possible, en dédiant toute pensée, toute parole et toute action à la ré spiritualisation de la société humaine entière en injectant en toutes les personnes que tu rencontres ce message le plus sublime de la conscience de Krishna.

Sankarshan Dasa Adhikari

 

Dimanche, le 4 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  « L’Acharya Comme Moi-même »

Austin, Texas

Comment devons-nous comprendre correctement la relation entre le maître spirituel et le Seigneur Suprême ? Comment devons-nous honorer et respecter le maître spirituel ? Doit-on le voir comme un homme ordinaire ou bien doit-on lui donner un respect spécial ?

Au lieu de spéculer sur ce point avec notre conscience conditionnée,  les réponses à ces questions sont données par l’autorité suprême, le Seigneur Sri Krishna Lui-même, dans Son récit à Sri Uddhava dans le 11ème Chant du Srimad Bhagavatam :

acaryam mam vijaniyan
 navamanyeta karhicit
 na martya-buddhyasuyeta
 sarva-deva-mayo guruh

« On doit connaître l’acharya comme Moi-même et jamais ne lui manquer de respect d'aucune manière.  On ne doit pas l’envier en pensant de lui comme un homme ordinaire, car il est le représentant de tous les demi-dieux. » Srimad Bhagavatam  11.17.27

Bien sûr, ce n’est pas que le guru, l’acharya, soit Krishna Lui-même, le porteur de la Colline Govardhana.  Plutôt, il est le serviteur le plus confidentiel du Seigneur Suprême. Il est donc mis en puissance par le Seigneur de Sa shakti, Son énergie divine, pour répandre la conscience de Krishna tout autour du monde.  Et il est dû, par l’ordre du Seigneur, le même honneur et respect dû au Seigneur. C’est similaire en beaucoup de points au percepteur qui récolte les impôts des citoyens pour les donner au gouvernement.  Le maître spirituel récolte le service de dévotion amoureux de ses disciples au nom des acharyas précédents et au nom du Seigneur Krishna.

Krishna considère notre service soumis au maître spirituel tellement essentiel qu’Il déclare  « Si tu veux être Mon dévot directement, Je n’accepterais pas ton service. J’accepterais ton service que s’il est offert par l’intermédiaire transparent de maître spirituel authentique. »

Nous devons être très prudents dans notre recherche d’un maître spirituel authentique. Dans l’âge de Kali, les gurus sont pour la plupart des charlatans. Il est très difficile d’en trouver un qui soit authentique. Pour que quelqu’un soit un acharya, il doit être engagé dans le service du Seigneur 24 heures par jour sous l’égide de son propre acharya. Ce n’est pas que quiconque peut devenir un acharya simplement par une campagne publicitaire, comme c’est la mode de nos jours.

Néanmoins, une fois qu’on a trouvé un maître spirituel authentique, on doit se soumettre pleinement à ses pieds pareils-au-lotus en acceptant ses instructions comme sa propre vie même. Ceci rendra sa vie parfaite.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Comment Demeurer Toujours Dans La Dévotion?

Chanter le Mahamantra Hare Krishna et gouter le prasada, les restes de nourriture offerte à Krishna, ceci peut se comprendre facilement. Mais ma requête humble est de m’expliquer comment demeurer toujours dans le service de dévotion du Seigneur ?

Avec tous mes humbles respects envers vous ;

Hasmukh Shah

Réponse : Suit Ces Quatres Versets…

Krishna explique clairement dans la Bhagavad-gita comment rester toujours engagé dans Son service de dévotion dans les versets suivants :

tad viddhi pranipatena
 pariprasnena sevaya
 upadeksyanti te jnanam
 jnaninas tattva-darsinah

 
 « 
Cherche à connaître la vérité en approchant un maître spirituel; Enquiers-toi d'elle auprès de lui avec soumission, et tout en le servant. L'âme réalisée peut te révéler le savoir, car elle a vu la vérité. »----Bhagavad-gita  4.34
 
Ensuite, sous son égide experte, tu dois suivre soigneusement les ordres suivants :

 
 satatam kirtayanto mam
 yatantas ca drdha-vratah
 namasyantas ca mam bhaktya
 nitya-yukta upasate
 

  « 
Chantant toujours Mes gloires, se prosternant devant Moi, grandement déterminés dans leur effort spirituel, ces âmes magnanimes M'adorent éternellement avec amour et dévotion. » --Bhagavad-gita 9.14
 
 yat karosi yad asnasi
 yaj juhosi dadasi yat
 yat tapasyasi kaunteya
 tat kurusva mad-arpanam
 

  « 
Quoi que tu fasses, que tu manges, que tu sacrifies et prodigues, quelque austérité que tu pratiques, que ce soit pour Me l'offrir, ô fils de Kunti. » Bhagavad-gita  9.27
 
 man-mana bhava mad-bhakto
 mad-yaji mam namaskuru
 mam evaisyasi yuktvaivam
 atmanam mat-parayanah

« Emplis toujours de Moi ton mental, deviens Mon dévot, offre-Moi, ton hommage et voue-Moi ton adoration. Parfaitement absorbé en Moi, certes tu viendras à Moi. » Bhagavad-gita  9. 34

Si tu peux suivre sincèrement ces quatre versets de la Bhagavad-gita, tu deviendras un dévot parfait à 100% absorbé dans la conscience de Krishna 24 heures par jour. Et au moment critique de ton passage hors du corps, par une telle vie dédiée, ton entrée au Monde Spirituel sera garantie.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 3 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Se Réveiller À La Réalité

Austin, Texas

La plupart des gens ne veulent pas se réveiller à la réalité parce qu’ils ne savent pas comment la réalité est véritablement belle. Ils ne voient que le monde laid qui les entoure et ils veulent se noyer dans l’oubli en se livrant dans toutes sortes de variétés de gratification des sens. Le problème avec la gratification des sens est qu’elle nous donne un sens temporaire de satisfaction mais après, elle nous laisse encore plus misérable qu’auparavant.

En somme, la gratification des sens ne vaut pas la peine. Elle prend trop d’effort et ne donne aucun bénéfice permanent.

Pourquoi donc se contenter d’une solution à moitié ‘cuite’, quand on peut gouter la chose véritable ? Voilà l’intelligence. Nous vous offrons la solution véritable à toutes les misères de l’existence matérielle. Veuillez bien prendre notre solution et soyez heureux. Réveillez-vous maintenant et devenez pleinement illuminés dans la conscience pure de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Que faire d’abord ?

Veuillez bien me guider. Que devrait-on faire d’abord pour faire progrès sur la voie de la dévotion ? Doit-on arrêter toutes les choses tels que les jeux de hasard ? Ou bien, doit-on s’arrêter de manger la nourriture non-végétarienne ainsi que les oignons, l’ail, etc. ? Ou doit-on fortifier le chant ?

Un dévot aspirant,

Vikas Verma

Réponse : Le Chant Nous Donne Un Gout Supérieur…

La première chose à faire est de chanter parce que par le chant tu expérimenteras un gout supérieur et ainsi tu seras capable d’abandonner les gouts inférieurs tels que les jeux de hasards, les oignons, l’ail et la nourriture non-végétarienne.

Le chant est plus puissant quand tu te lèves tôt le matin et tu finis 16 rondes avant le lever du soleil.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 2 février 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Entrant Dans La Dimension Transcendantale

Austin, Texas

Ce monde matériel est une place d’incertitude constante. Nous ne savons jamais ce qui va se passer ensuite. Ce pourrait être la bonne fortune, ce pourrait être la mauvaise fortune ou ça pourrait être un mélange des deux. Si nous essayons de baser notre bonheur sur notre situation matérielle, tôt ou tard nous sommes sûrs d’être déçus. Après tout, dans l’analyse finale, il est un lieu de misères aboutissant dans la vieillesse, la maladie et la mort. Si nous voulons donc trouver un véritable bonheur permanent, nous devons chercher ailleurs pour le trouver. Il n’existe simplement pas ici.

La dimension du bonheur véritable existe en fait. Elle est située au niveau spirituel où l’on réalise qu’on n’est pas ce corps, mais au contraire on est une âme spirituelle en qualité un avec la Suprême Personnalité de Dieu. On peut entrer dans cette dimension sublime en adoptant une vie de dévotion envers ce Seigneur Suprême. Comment vivre de cette façon est appris des dévots du Seigneur et du maître spirituel authentique.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le Coran Enseigne Que Dieu Ne S’incarne Pas…

Je vous remercie de votre gentillesse aimable et de vos miséricordes tendres…

Le Coran enseigne que Dieu ne s’incarne pas dans la forme humaine et dans le 2ème Sura, il est dit « Cette écriture est infaillible. »

Comment réconcilier ceci avec vos enseignements ? Le Coran enseigne que c’est l’idolâtrie de suivre les enseignements  d’adoration selon l’idée de Dieu incarné. Si la Gita, le Nouveau Testament et le Coran professent tous d’être la vérité, comment juger pour soi-même ?

Grégoire

Réponse : La Conclusion Finale Du Coran Est La Conclusion La Plus Puissante…

Le Coran établis certainement l’impersonnalisme, c’est à dire que Dieu ne peut pas se manifester comme une personne avec une forme, mais à la fin il réfute cet impersonnalisme pour établir le Dieu personnel.

Le Coran accepte le fait qu’ultimement il n’y a qu’un seul Dieu. Il est plein d’opulence, et la couleur de Son corps est noirâtre. Selon le Coran, le Seigneur possède un corps suprême transcendantal et plein de félicité. Il est la Vérité Absolue, l’Être omniprésent, omniscient et éternel. Il est l’origine de toutes choses. La création, le soutien et la dissolution proviennent de Lui. Il est le soutien originel de toutes les manifestations cosmiques grosses et subtiles. Le Seigneur est la Vérité Suprême, adorable par tous. Il est la cause de toutes les causes. En s’engageant dans Son service de dévotion, l’entité vivante est soulagée de l’existence matérielle. Aucune âme conditionnée ne peut se libérer de l’esclavage à la matière sans servir la Personnalité Suprême de Dieu. L’amour à Ses pieds pareils-au-lotus est le but ultime de la vie. Le bonheur de la libération, par laquelle on se fond  dans l’existence de Seigneur, ne peut être comparé à une simple parcelle du bonheur transcendantal obtenu en servant les pieds pareils-au-lotus du Seigneur. Dans le Coran, il y a des descriptions des activités intéressées, de la connaissance spéculative, des pouvoirs mystiques et de l’union avec le Suprême, mais ultimement tout ceci est réfuté et l’aspect personnel du Seigneur est établi, ainsi que Son service de dévotion.

Les érudits du Coran ne sont pas très avancés dans la connaissance. Bien qu’il y ait beaucoup de méthodes prescrites, ils ne savent pas que la conclusion ultime doit être considérée comme la plus puissante.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 1er février 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Submergé Dans La Conscience De Krishna

Austin, Texas

La clef pour le progrès spirituel rapide est de rester toujours complètement submergé dans la Conscience de Krishna. Tout comme lorsqu’on est submergé dans l’eau, on est complètement entouré de tous les cotés par l’eau, le transcendantaliste expert se garde toujours complètement absorbé dans la Conscience de Krishna, 24 heures par jour.

La première chose qu’il fait est de se lever tôt avant l’aube et chanter immédiatement « Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare / Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare. » Ensuite il prend son bain matinal et il s’occupe dans un programme matinal d’adoration, de chant et d’étude. Ensuite il prend son petit déjeuner de Krishna prasadam (nourriture végétarienne offerte au Seigneur Krishna avec amour et dévotion) et il commence ses activités quotidiennes de travail, qui sont offertes à 100% dans le service de Krishna. Plus tard, au soir, il participe à un programme spirituel ou bien il fait son propre programme spirituel chez lui. Il se couche aussi tôt que possible pour pouvoir se lever aussi tôt que possible le matin suivant et ainsi augmenter son élan de plus en plus jusqu’à devenir suffisamment fort spirituellement pour rompre les liens de l’illusion et devenir un être spirituel complètement illuminé, un amant pur de Dieu.

Est-tu déjà pleinement situé sur le sentier ? Si non, atteint-le aussitôt que possible. Tu seras content de l’avoir fait.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : L’attrait Des Sens…

Merci de me permettre l’opportunité de vous contacter. Je vous demande respectueusement votre instruction.

J’augmente le nombre de rondes que je chante, mais avec chaque surcroît, je ressens que mes sens me tirent encore plus fort pour me tenir dans ce monde de maya. Avez-vous des suggestions pour surpasser ces moments difficiles ?

Hare Krishna,

Votre étudiant

Réponse : Tirer Plus Fort Que Les Sens…

Devenir conscient de Krishna veut dire déclarer la guerre contre l’énergie matérielle. Quand nous augmentons notre attaque contre l’énergie matérielle en augmentant notre chant, il est naturel que l’énergie matérielle nous contrattaquera  pour essayer de nous prévenir de faire davantage de progrès. Quand nous faisons face à ces moments difficiles dans notre progrès, nous devons pousser à l’avant avec une détermination renouvelée en dépit des difficultés.

Les difficultés normalement viennent d’avoir à couper nos attachements matériels. Mais si quelqu’un est capable de tolérer ces difficultés et continuer à pousser à l’avant avec grande détermination, sûrement son sentier vers la réalisation spirituelle mènera au succès.

Alors, n’importe combien fort te tirerons  tes sens, tu dois les tirer encore plus fort. Celui qui tire le plus fort, gagne. Si tu laisse tes sens tirer plus fort, ils gagnent. Mais si c’est toi qui tire le plus fort, tu seras le gagnant. Tu dois être absolument fixé dans ta détermination de laisser derrière toi la naissance, la mort, la vieillesse et la maladie pour atteindre une vie éternelle, pleine de félicité et de connaissance.

Sankarshan Das Adhikari

 

Le mois précédent

Hit Counter