La Pensée Du Jour

Réalisations et  correspondances sélectes de
Sa Grâce Sriman Sankarshan Das Adhikari

Accueil |Pensées Du Jour | Conférences (en Anglais) | Autres Services| Galleries | Méditations sur la Bhakti Pure
 Offrandes |
Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi |La Bhagavad-gita Telle Qu'elle Est
Contactez-Nous | Quoi De Neuf?  | S'abonner aux 'Pensées du Jour'



Sa Divine Grâce
A.C. Bhaktivedanta
Swami Prabhupada

Le Cours Ultime de la Réalisation du Soi (tm)

L
e système d'entraînement le plus avancé du monde dans la réalisation spirituelle,  guidant des milliers vers la plus haute illumination.

Guidé et inspiré par le fondateur-Acharya de ISKCON: Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

Consacré a achever une révolution spirituelle pour l'illumination de tous les êtres de cette planète.

Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi

Español                                   Русскйи                                English


Sa  Grâce Sriman
Sankarshan Das Adhikari

Obtenez la miséricorde spéciale de Krishna en faisant du service de dévotion

Aidez Sankarshan Prabhu dans sa mission de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Une donation singulièreou mensuelle peut se faire en ligne en allant ici :

Faire une contribution en cliquant ici

 

Un appel pour votre assistance

Sur l’ordre de son maître spirituel, Srila Prabhupada, Sankarshan Prabhu à dédié sa vie au travail extrêmement urgent de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Le plus la conscience de Krishna se répand, le plus que la souffrance, le manque et la haine sur cette planète seront remplacés par la félicité, l’abondance et l’amour. Voici une opportunité dorée de faire le plus grand bien pour toutes les entités vivantes et de recevoir les bénédictions spéciales du Seigneur. Par conséquent, nous devons, au mesure du possible, sacrifier notre temps, notre énergie et nos ressources pour aider Sankarshan Prabhu dans son travail urgent. Si vous voulez participer d’une façon ou d’une autre, grande ou petite, veuillez écrire à Sankarshan Prabhu en cliquant si dessous :

Envoyer un courriel à Sankarshan Prabhu
 


Une Nouveauté ! Maintenant Disponible !

94 Photographies du Tour Du Monde de SDA en 2006-7!

chaînon à la gallérie de photos

L'itinéraire

de

 Sankarshan

Prabhu

 

Jeudi, le 31 mai 2007

De L’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

LA PENSÉE DU JOUR : Si Seulement Ils Savaient

Si la population mondiale seulement savait ce qu’est le gout sublime du réveille de la conscience illuminée endormie, quelle merveilleuse atmosphère amoureuse et paisible se répandrait partout sur la planète ! Mais parce qu’ils se trouvent dans l’ignorance, le monde entier se voit entrainé dans un embourbement de plus en plus chaotique. Ils sont aveuglés par les désirs sensuels à penser que les plaisirs matériels bruts et subtils sont tout ce qu’il y a, qu’il n’y a rien de plus que ceci. Mais ces plaisirs ne nous satisfont pas vraiment. Au mieux, ils nous donnent une sensation temporaire de titillation qui s’évapore rapidement. Par contre, si quelqu’un se situe sur la plateforme transcendantale de la conscience de Krishna, il obtiendra un plaisir qui est illimité, qui ne vient jamais à bout et qui augmente toujours.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Quelle Garantie Y A-T-Il Qu’on Ne Tombera Pas Une Deuxième Fois ?

Nous sommes tous les serviteurs éternels de Krishna et nous avons perdu notre sens d’identité à cause d’un mauvais usage de notre indépendance. Nous voilà donc dans le monde matériel. Krishna promet dans la Bhagavad-gita qu’une fois qu’on retourne au monde spirituel, par le processus du bhakti, on ne reviendra plus à ce monde matériel.

Quelle est la garantie que nous ne ferons pas à nouveau un mauvais usage de notre indépendance après avoir  atteint les planètes spirituels, tout comme nous l’avons fait auparavant pour tomber dans ce monde matériel, bien que nous soyons des serviteurs éternels de Krishna ?

Je me soumets humblement à vous pour cette clarification.

Votre humble serviteur

Réponse : C’est Possible, Mais Très Improbable…

Il n’y a pas de garantie qui nous ne ferons pas encore une fois un mauvais usage de notre indépendance. Mais il est très improbable que nous le ferons de nouveau. Une fois brûlé, prudent la deuxième fois. Il se peut qu’un enfant puisse mettre sa main dans le feu en dépit des avertissements de ses parents. Mais une fois brulé, est-il probable qu’il y remettra la main pour être brulé à nouveau ? C’est possible, mais très improbable.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 30 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Ta Vie Deviendra Extatique !

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Nous ne sommes pas faits pour être égoïstes et irresponsables. Dans cette forme humaine d’existence, nous devons vivre pour le bien-être de toutes les entités vivantes. Comment pouvons-nous accomplir ceci ? Nous devons d’abord perfectionner notre vie et ensuite nous engager dans l’activité suprême qui bénit toutes les entités vivantes avec l’illumination spirituelle. Une telle vie dédiée au service non-intéressé est des millions et des billions de fois plus satisfaisante que la vie dédiée à la gratification des sens. En fait, on ne peut pas vraiment les comparer. « Des millions et des billions de fois plus satisfaisante » est simplement une approximation brute pour nous donner une vague idée de la différence entre la gratification des sens et la conscience de Krishna. Ça ne vient même pas près à être une comparaison exacte entre les deux. La seule manière pour véritablement connaître leur différence est de gouter personnellement le nectar suprême de la conscience de Krishna. Ce gout échappe à toute classification et à toute analyse intellectuelle. Si vous voulez le connaître et le comprendre, vous n’avais qu’à le gouter. Il n’y a pas d’autre moyen de le réaliser. Essayez-le donc aujourd’hui même. Chantez ces noms avec amour et dévotion :

 Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
 Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

Vous serez heureux de l’avoir expérimenté ! Votre vie deviendra extatique !

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Je Veux Me Fondre Avec Krishna…

Cher Monsieur,

Mes humbles saluts envers vous. Monsieur, par le désir de Krishna, je suis dans une condition très troublée. Je désire trouver quelqu’un qui puisse m’illuminer et je me suis donc inscrit à votre cours de grande estime.

Monsieur, je sais que ma question montre mon égo, mais c’est la vérité. Je désire m’unir avec Krishna. Je ne désire autre chose que de me fondre complètement en Lui.

Veuillez bien me donner la lumière et pardonnez-moi si je dis quelque chose de mal.

Respectueusement et avec mes humbles saluts,

Votre étudiant 

Réponse : Entrer Dans Son Service Est La Perfection Ultime…

Laisses-moi t’éclairer avec la sagesse transcendantale révélée par le Seigneur Sri Krishna dans la Bhagavad-gita.  Notre condition pathétique dans cette existence matérielle n’est pas due au désire de Krishna. Elle est due à notre mauvais emploi de notre indépendance.

Ton désir de t’unir ou devenir Un avec Krishna est un désir qui va à l’encontre des enseignements de la Bhagavad-gita.  Dans cet ouvrage de la plus grande estime parmi tous les livres sacrés, Sri Krishna déclare que nous existons tous éternellement en tant qu’individus.  Le désire  pour se fondre avec Krishna n’est pas naturel et en vérité,  il est impossible. Ce désire te tiendra toujours dans un état de frustration. Le but de la libération spirituelle n’est pas de devenir Un avec Dieu, mais plutôt d’atteindre un état d’harmonie avec Dieu. Dans ce stage de perfection, Dieu et toi vous existez cote à cote  dans une relation parfaitement amoureuse.

Si tu veux maintenant sortir de toutes les variétés de souffrances dans cette existence matérielle, tu n’as qu’à t’abandonner complètement au Seigneur Krishna comme Son serviteur éternel en suivant les instructions qu’Il donne dans la Bhagavad-gita. Ceci te donnera la plus complète satisfaction.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 29 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Illuminant Comme Le Soleil

De L’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Un des symptômes de l’Âge de Kali dans lequel nous nous trouvons est que la qualité du pardon diminue de jour en jour pour disparaître de la société humaine.  Auparavant ce qui était pardonné maintenant devient une  raison pour se battre et se tuer. Même le moindre désaccord se tourne en une horrible scène d'assassinat.

Si quelqu’un veut avancer dans la connaissance spirituelle, il doit cultiver la qualité du pardon parce que sans cette qualité, le mental ne peut pas devenir suffisamment paisible pour pouvoir s’absorber pleinement dans le chant des saints noms du Seigneur. On doit donc excuser les offenses d’autrui ; on ne doit pas garder de rancunes dans le cœur.

À ce sujet, Srila Prabhupada explique :

« Le devoir d’un brâhmana est de cultiver la qualité du pardon, qui brille comme le soleil. La Personnalité Suprême de Dieu, Hari, est satisfait avec ceux qui pardonnent. » -- commentaire du verset SB 9.15.40

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Comment Vaincre La Concupiscence?

Comment pouvons-nous vaincre la concupiscence ? Pouvez-vous me décrire la méthode pour vaincre cette convoitise ?

Votre serviteur

Réponse : Supplier Krishna…

La seule manière de vaincre la concupiscence est de comprendre que le plaisir tiré du bhakti est des millions de fois plus fort que le plaisir tiré de la concupiscence, et ensuite de supplier intensément  Krishna de te sauver de la convoitise chaque fois que ces désires se manifestent.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 28 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Nous Avons Besoin D’une Seule Religion Mondiale

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Ce dont le monde a besoin maintenant plus que jamais est une religion qui est suffisamment puissante intellectuellement  pour convaincre même les athées de l’existence de Dieu, et suffisamment large en perspective pour reconnaître la présence de Dieu dans toutes les traditions religieuses. Le problème avec les religions de nos jours est qu’elles manquent la force intellectuelle et aussi une perspective suffisamment large. Pour ces raisons, de plus en plus les gens se tournent à l’athéisme.

Une telle religion mondiale ne peut être fabriquée par un être humain. Elle doit avoir la forme pure et originelle de la religion qui a été donnée à l’humanité par Dieu avant qu’elle ne soit déformée par les individus de mentalité politique qui ont décidé de se servir de sa puissance pour exploiter les autres.

Comment donc trouver les enseignements purs et essentiels de cette véritable religion mondiale ? Nous devons nous tourner à Dieu Lui-même. Où a-t-Il énoncé directement Ses instructions à l’humanité en tous  les détails de façon à inclure tout le monde en tous temps, en tous lieux et en toutes circonstances ? Ceci Il l’a fait dans la Bhagavad-gita. Ce qu’Il a présenté dans la Bhagavad-gita n’exclue personne qui essaye sincèrement  de réveiller l’amour pour Dieu endormi dans son cœur.  La science de Dieu telle qu’elle est présentée dans la Bhagavad-gita unie tous les amants sincères de Dieu sur la plus haute étape de l’évolution humaine. Nous demandons donc à tous ceux qui cherchent la religion mondiale qui unifiera  le monde entier en une famille paisible et heureuse partout dans le globe, de se tourner à la Bhagavad-gita. Ils doivent étudier soigneusement ses enseignements, les comprendre et les appliquer. La planète entière sera transformée en paradis.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Le Japa Distrait Ou Concentré ?

Peut-on chanter le japa de manière distraite (comme quand on fait une autre tâche) ou doit-on le faire avec complète concentration pour que ça ‘compte’ ?

Le japa authentique est-il silencieux ou à voix haute ?

Votre dévot catholique

Réponse : Le Japa Concentré Porte Plus De Bénéfice…

Bien que le japa très concentré porte plus de bénéfice que le japa distrait,  de toute manière il est bénéfique.  Il ne s’agit que du degré de bénéfice.

Ceux qui ont fait des vœux d’initiation se sont compromis à chanter 16 tours très concentrés de japa sur leur chapelet. (Un tour équivaut à 108 répétitions du mantra Hare Krishna.) Ce nombre minimum de japa concentré est nécessaire pour celui qui veut purifier complètement sa conscience de toutes les souillures accumulées depuis millions d’existences.

Le japa doit être chanté de façon audible mais doucement.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 27 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Les Bénédictions Masquées

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Pendant que nous vivons dans le monde matériel, nous devrons affronter des difficultés, les unes après les autres. C’est la nature du monde matériel. C’est un lieu de misères. Si nous allons avancer fermement sur le sentier de la perfection transcendantale, nous devons demeurer fixe dans notre pratique de la conscience de Krishna parmi toutes sortes de situations, difficiles ou non. C’est pour cette raison que nous faisons un vœu de chanter chaque jour sans faute au moins 16 tours du Maha Mantra Hare Krishna sur notre chapelet de japa, et de suivre fidèlement les quatre principes régulateurs de la liberté : pas de sexe illicite, pas d’intoxicants, pas de viande, et pas de jeux de hasard. En demeurant fidèles à nos vœux, nous restons fixes sur le sentier, n’importe ce qui se passe autour de nous dans le monde. Ainsi nous restons fermes dans la transcendance et petit à petit nous arrivons à réaliser que chacune de nos difficultés n’est rien d’autre qu’une bénédiction masquée.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Le Compte De Karma Remis À Zéro?

Je me suis récemment inscrit à ce programme de la réalisation du soi. Mais je m’associe depuis 6 mois avec les dévots, je chante 16 tours, et parfois je participe au programme du dimanche au centre ISKCON de la région.

Dans l’une des classes récentes du Bhagavatam, la classe était sur le verset 3.30.34 qui lit comme suit : « …et lorsqu’il est purgé des péchés, il renait à nouveau dans une forme humaine. »

Je voudrais savoir si, lorsqu’on renait dans la forme humaine, tous les péchés sont-ils purgés ? Le compte de Karma est-il  remis à zéro ? Dans ce cas, pourquoi les disparités ?

Veuillez bien m’illuminer.

Respectueusement,

Ramesh

Réponse : Seulement Par La Conscience De Krishna…

Le verset auquel tu te réfères est le suivant :

adhastan nara-lokasya
 yavatir yatanadayah
 kramasah samanukramya
 punar atravrajec chucih

« Ayant passé par toutes les conditions misérables et infernales, et ayant passé dans l’ordre prescrit dans toutes les formes basses de la vie animale jusqu’à la forme humaine, et ayant ainsi été purgé de ses péchés, il renait encore une fois dans une forme humaine sur cette Terre. » --Srimad Bhagavatam 3.30.34

Cette purge ne veut pas dire qu’il est complètement libre de toutes les réactions pècheresses. Ça veut dire qu’il est purifié suffisamment pour se qualifier dans une forme humaine. Et dans la forme humaine, il se purifie d’avantage. S’il adopte le processus de la conscience de Krishna, il deviendra 100% pur et sera donc qualifié pour retourner chez lui, retourner à Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 26 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Comment S’occuper Des Douleurs

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Comment peut-on supporter les douleurs chroniques d’une manière illuminée dans la conscience de Krishna ? La première chose à faire est de ne jamais s’affoler dans aucune circonstance, même la plus sévère. Il faut toujours se rappeler que Krishna contrôle complètement la situation et qu’Il a un plan et un dessein pour toute chose. Si nous nous trouvons dans une condition extrêmement douloureuse, nous devons essayer de la soulager par tous les moyens possibles et en même temps demeurer tolérant de la partie qui ne peut pas être soulagée par les remèdes, sans permettre notre mental de devenir perturbé. En cultivant un tel esprit paisible d’équanimité, nous pourrons prendre complètement refuge dans les saints noms du Seigneur Sri Krishna, même dans les pires circonstances. Prendre ainsi refuge des noms de Krishna sera notre délivrance ultime de toutes les angoisses de cette existence matérielle.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: L’Anti-Christ…

S’il vous plait, aidez-moi à comprendre vos intentions. Je suis confus par ce qu’on m’a enseigné toute ma vie. D’un coté, j’ai appris qu’à la fin il y aura un nouvel ordre, un régime mondial unique avec une seule religion et un seul dirigeant (l’anti-Christ.) L’anti-Christ sera très charmant. Il parlera de paix et d’amour. Mais ensuite, il tuera beaucoup de personnes.

Est-ce que vous l’aidez à venir ?

Dans ce cas, êtes-vous du coté du mal ?

Je n’essaye pas d’accuser ou d’insulter, je veux vraiment comprendre l’intention de votre organisation vis-à-vis du monde. Pensez-vous que l’anti-Christ se sert de vous sans votre connaissance ? Je ne veux pas aider le Malin d’aucune manière.

De l’autre coté de mes pensées, je peux voir la beauté et la merveille que serait la paix et l’unité mondiale. Néanmoins, parce que Dieu a créé tous les peuples, nous devons respecter toutes nos diversités qu’Il a créées. La vie serait si banale si nous étions tous les mêmes. La paix réside dans chacun de nous parce que Jésus a laissé Sa paix dans chacun de nous individuellement. Il a enseigné qu’elle n’est pas de ce monde. Nous aurons toujours des peines et des souffrances, mais avec Sa paix et Sa promesse, nous pourrons triompher.

Veuillez savoir que j’aime toutes les choses vivantes et j’aime la paix et la bonté. J’ai vraiment besoin de savoir la réponse à mes questions.

Que la paix soit avec vous.

Réponse : Remettre les principes du Christ au centre …

Je te remercie beaucoup pour ton enquête sincère. J’aimerais que tout le monde s’enquière sincèrement avant de faire des jugements.

Nous voulons remettre les principes enseignés et vécus par Jésus Christ, c’est-à-dire l’amour pur pour Dieu, au centre de la société humaine.

Si on nous accuse pour celà d’être l’anti-Christ, ceux qui nous accusent sont l’anti-Christ.

Sankarshan Das Adhikari

Réplique : Des Bons Sentiments…

Merci de votre réponse et pour ne pas devenir défensif à cause de mes questions sincères.

Je reçois des bons sentiments de vos messages et vos leçons ainsi que de vos suivants. J’ai toujours voulu aider les autres à trouver la paix. Je n’ai jamais compris la guerre et la cruauté que je vois tout autour de moi.

Je vous remercie pour votre réponse.

Votre ami.

 

Vendredi, le 25 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Rêvant De La Renaissance Spirituelle Mondiale.

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Pendant que je voyage à tellement de grands centres de population autour du monde, je m’attriste à voir combien la société humaine est perdue dans la boue de l’illusion. Ils se sont écartés si loin de l’existence humaine qu’il est vraiment choquant de voir leur mentalité extrêmement ignorante. Je veux étendre ma main pour leur porter secours, mais ils ne comprennent pas. Ce ne sont que des âmes très rares qui peuvent comprendre le message miséricordieux et illuminant de la Bhagavad-gita. On doit avoir une très bonne fortune pour comprendre ce message transcendantal.

Sur l’ordre de mon maître spiritual, j’essaye de faire ce que je peux, avec ses autres suivants, pour apporter une renaissance spirituelle mondiale,  bien qu’il semble, du point de vue matériel, qu’il n’y ait aucun espoir qu’un tel événement vienne à passer. Cette vie, vivre pour le bienfait de tous sous l’ordre du Seigneur et de Son pur dévot, est exhaussant et la plus excitante. Mais je ne serais jamais complètement satisfait jusqu’à ce que je puisse voir cette planète entière adoptant pleinement le processus de la conscience de Krishna. Jusqu’à ce jour, mon cœur saigne en voyant l’infortune inutile de ceux qui sont complètement captivés par l’illusion.

Sankarshan Das Adhikari

 

Sankarshan Das Adhikari plante les semailles de la renaissance spirituelle à Sillamae en Estonie

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Qui Succède À Srila Prabhupada ?

J’ai une question au sujet de la discussion ci-dessous …

Guru Nanak après avoir mis à l’épreuve beaucoup de ses disciples à choisi Guru Angad comme son successeur et il en a fait l’annonce à tous en mettant ses mains sur lui et en déclarant que Guru Angad était son représentant et son successeur.

Est-ce que Srila Prabhupada a aussi choisi une personne pour le représenter et pour être son successeur ou est-ce que n’importe lequel de ses disciples qui suit les principes régulateurs pourrait être Guru et initier des disciples ? Même dans la succession disciplique provenant du Seigneur Krishna jusqu’à Srila Prabhupada (indiquée dans la Bhagavad-gita) seulement un guru est indiqué à chaque étape. Ou bien, y a-t-il une chaine de gurus à chaque étape ?

Votre étudiant

Réponse : Ceux Qui Le Suivent Strictement…

Srila Prabhupada a instruit que tous ses disciples qui le suivent strictement deviendraient des gurus. Il  nous a donné cette instruction beaucoup, beaucoup de fois. Par exemple, voici une fois pendant un discours qu’il a donné à Hyderabad :

« Nous avons reçu cette information de Sa Divine Grâce Bhaktisiddhanta Sarasvati Thakura, et cette connaissance continue toujours. Vous la recevez de son serviteur. Et dans le futur, cette même connaissance sera donnée à vos étudiants. Cela s’appelle le système parampara. Evam parampara praptam. Ce n’est pas que vous soyez devenus étudiants et vous resterez des étudiants. Non. Un jour vous deviendrez aussi gurus et vous ferez plus d’étudiants, plus d’étudiants, et encore plus. C’est là la mission de Caitanya Mahaprabhu, non pas que vous restiez perpétuellement… Oui, l’on doit rester perpétuellement un étudiant, mais il faut agir comme un guru. C’est la mission de Catainya Mahaprabhu. » -- Discours – Hyderabad, le 10 décembre, 1976

Apparemment tu n’as pas lu la liste Parampara des Gurus très soigneusement. Il y a beaucoup de fois dans le Parampara des Gurus dans laquelle se trouvent présents plus d’un acharya sur la liste. Le Parampara des Gurus est comme un arbre. Du tronc viennent beaucoup de branches, et de chaque branche d’autres rameaux, chacun d’eux avec beaucoup de brindilles.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 24 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Qui Désire Souffrir ?

D’Amsterdam en Hollande

Je suis à présent assis à l’aéroport Schiphol d’Amsterdam en passant les dernières minutes avant la fin de ma tournée de conférences en Europe du printemps de l’année 2007, en réfléchissant sur les deux mois et demi extatiques et en écrivant la ‘Pensée du Jour’ pour la transmettre avant l’abordage du vol vers les EUA.

Cette tournée à été véritablement formidable ! Je ne cesse pas d’être émerveillé que, peu importe le niveau d’extase qu’on atteint par la pratique et la dissémination de la conscience de Krishna, ça devient de plus en plus radieux au cours du temps. Ce phénomène de croissance constant du nectar illimité de la conscience de Krishna m’a convaincu absolument qu’un de ces jours le monde entier adoptera ce processus. Après tout, qui désire souffrir quand il pourrait être heureux ?

Sankarshan Das Adhikari

Sankarshan Das Adhikari donne une classe à Riga en Lettonie

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Est-Il Nécessaire De Chanter Dans Une Position De Lotus ?

J’ai 17 ans et je veux commencer à chanter le Mahamantra Hare Krishna sur un chapelet de japa. Mais je n’arrive pas à me mettre dans la position yoga de lotus, et je n’arrive même pas à la position japonaise. Quand j’essaye ces positions je n’arrive pas à me concentrer à cause de la grande douleur que je ressens ! Que faire ? Est-il nécessaire de chanter dans la position de lotus ?

Réponse : Assieds-toi  Droit Mais Confortablement…

Bien qu’il soit recommandé de s’asseoir droit en chantant le japa parce que cela t’aidera à fixer ton mental sur le mantra Hare Krishna, il n’est pas nécessaire de se mettre dans une position formelle telle que celle de lotus. Assis-toi confortablement et concentre ton énergie pour absorber ta conscience sur la vibration toute-attirante des noms du Seigneur Sri Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 23 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Le Messie Autoproclamé ?

De Bruges en Belgique

L’autre jour j’ai reçu un courriel dans lequel l’auteur m’accusait d’être un messie autoproclamé. Peut-être pensait-il que parce que tellement de gens partout dans le monde m’acceptent comme leur guide spirituel que je dois me proclamer comme quelqu’un de très grand. Mais la vérité est que je ne me considère pas comme étant très important ou un messie, le sauveur du monde. Je ne suis que l’humble serviteur de mon maître spirituel, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Il m’a donné un message qui porte la puissance pour délivrer le monde entier, et il m’a instruit de faire connaître ce message aussi loin que possible dans le monde. Je fais de mon mieux pour obéir son ordre. Ce n’est que par la grâce de Srila Prabhupada que des milliers de personnes dans tout le monde profitent de mes humbles efforts de répandre les enseignements de Krishna. Je ne peux pas prendre le crédit à cet égard. Mon seul mérite est que j’ai toujours dûment suivi les instructions que j’ai reçues de mon maître spirituel. C’est ma seule proclamation.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Pourquoi Les Américains Ont-ils Pris La Conscience De Krishna Et Non Les Indiens?

J’ai une question liée à votre ‘Pensée du Jour’ du 22 mai 2007. Je me réfère à l’extrait suivant que vous avez écrit :

« En Inde, il [Srila Prabhupada]a essayé pendant des années et des années d’attirer les gens à joindre ce mouvement mais personne n’est venu. Mais après son arrivée en Amérique en 1965, d’en l’espace d’un an, il a réussi à lancer ISKCON, l’Association Internationale pour la Conscience de Krishna, qui de nos jours propulse une puissante révolution spirituelle mondiale. »

Y a-t-il une raison particulière pour que le mouvement Hare Krishna ait pris lieu fermement aux EUA en comparaison avec l’Inde ? Veuillez bien me le faire savoir, car je suis émerveillé par ce miracle. Je sais que c’est au-delà de ma compréhension, mais je voudrais en saisir autant que possible.

Votre humble serviteur,

Sukshma

Réponse : Les Américains Étaient Frustrés Matériellement…

La raison pour laquelle le mouvement Hare Krishna a pu prendre racine originellement en Amérique au lieu de l’Inde est que dans les années 1960, une grande section de la jeunesse d’Amérique était devenue frustrée avec l’avancement matérialiste du monde occidental et ils cherchaient une alternative spirituelle. En même temps, en Inde, tout le monde s’intéressait comment avancer matériellement en suivant les pays occidentaux. L’arrivée de Srila Prabhupada en Amérique n’aurait pas pu être mieux synchronisée. C’était l’arrangement parfait de Krishna. Srila Prabhupada est arrivé juste au bon moment et au bon endroit pour rencontrer les personnes qui étaient les plus enthousiastes pour recevoir son message.

Quand Srila Prabhupada a emporté les jeunes dévots américains en Inde et le peuple indien a vu les américains qui adoptaient le Krishna bhakti, ils sont devenus très inspirés et ils se sont avancés pour rendre assistance avec grand enthousiasme et pour joindre le mouvement de Srila Prabhupada. Maintenant que ISKCON est devenu  établi solidement en Inde, la présente génération d’indiens réalise comment la culture traditionnelle védique de l’Inde est bien plus importante que tout avancement de la civilisation matérielle.

À ce sujet, il est dit ‘andha-pangu-nyaya’, la logique de l’aveugle et de l’invalide. Tout seuls, chacun d’eux est inutile. Mais quand l’invalide, avec sa bonne vision, monte  sur les épaules de l’aveugle, qui a des bonnes jambes, en combinaison ils deviennent une équipe efficace. L’Inde possède la vision spirituelle, mais elle est matériellement invalide. Et le monde occidental possède la puissance matérielle, mais elle est dépourvue de vision spirituelle. Si la combinaison est faite entre l’avancement matériel des pays occidentaux avec la vision spirituelle de l’Inde, le monde entier pourra vivre heureux dans un nouvel âge de paix et de prospérité.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 22 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : De Retour Aux EUA

De Riga en Lettonie

Après 2 mois et demi en Europe, nous nous redirigeons vers notre quartier général aux EUA. Les EUA sont un lieu très spécial sur cette planète parce que se sont les EUA qui ont donné à Srila Prabhupada les moyens pour commencer le mouvement pour la conscience de Krishna. En Inde, il a essayé pendant des années et des années d’attirer les gens à joindre ce mouvement mais personne n’est venu. Mais après son arrivée en Amérique en 1965, d’en l’espace d’un an, il a réussi à lancer ISKCON, l’Association Internationale pour la Conscience de Krishna, qui de nos jours propulse une puissante révolution spirituelle mondiale. Tout comme l’Amérique a été à la tête de beaucoup de départements de connaissance dans le monde, c’est aussi l’Amérique qui a été à la tête du sentier de la conscience de Krishna, parce que se sont les dévots américains qui ont voyagé partout dans le monde sur l’ordre de Srila Prabhupada pour établir ce mouvement dans tous les coins du globe.

Dans cette photo vous pouvez voir Srila Prabhupada, un prédicateur seul et courageux, introduisant son mouvement à la jeunesse d’Amérique en 1966 au parc de Tompkins Square à New York.

 

C’est toujours avec un sens de gratitude que je considère comment l’Amérique a rendu un si bon service à Sa Divine Grâce Srila Prabhupada. Le peuple américain mérite un grand crédit pour être les premiers à suivre sérieusement les enseignements de Srila Prabhupada.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Par Où commencer ?

Cher Guruji,

Ces derniers jours, je m’égare de la voie de devenir réjoui avec Dieu. Je me dis toujours que j’aurais plus de temps en été après l’année scolaire. Je sens que je n’ai pas de temps. Je sens que je suis coincé entre vivre dans le monde matériel et essayer de me soumettre à Dieu. Je sais que se ne sont que mes pensées matérielles qui me disent que je n’ai pas le temps et que j’y reviendrais pendant l’été. Mais je veux commencer tout de suite. Je veux être dans une félicité complète, un bonheur complet. Par où dois-je commencer ? Pourquoi cette agitation me trouble-t-elle ? Comment connaîtrais-je ce qui me soulagera de cette inquiétude ?

Désireux d’apprendre de plus en plus,

Votre étudiant

Réponse : Lèves-Toi Tôt Et Chantes…

La clef est que tu dois donner la priorité à ta vie spirituelle. Ta vie matérielle va et vient avec la naissance et la mort de ton corps matériel. Mais ta vie spirituelle est éternelle. Ta vie spirituelle est donc toujours plus importante que ta vie matérielle.

L’exemple de l’oiseau dans la cage est à propos. Qu’est-ce qui est plus important, l’oiseau ou la cage ? Tu es comme l’oiseau, et ton corps matériel est comparé à la cage. La première affaire est de voir que l’oiseau soit bien nourri. Une fois que la santé de l’oiseau est assurée, tu peux t’occuper à polir la cage.

Commences ton jour en te levant tôt tous les matins pour prendre un bain et chanter le Mahamantra Hare Krishna sur le chapelet de japa. Ton mental se fixera ainsi dans la conscience de Krishna pour que tu puisses t’engager dans tes devoirs ordinaires quotidiens et aussi demeurer pleinement absorbé dans la conscience de Krishna.

Ton agitation est naturelle parce que tu négliges ton devoir principal. Si tu t’embarques sérieusement sur ce processus du chant, toutes tes inquiétudes partiront et tu deviendras parfaitement paisible.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 21 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Répandant Le Nectar Ultime En Lettonie

De Riga en Lettonie

Samedi, le 19 mai 2007 fut un jour de nectar spécial. Après avoir donné la classe matinale au temple, je suis allé aux faubourgs de Riga pour faire un programme de kirtan, de discours et de prasadam au domicile d’un directeur bancaire. Immédiatement suivant ce programme, nous avons voyagés vers une ville lointaine nommée Cesis où une salle publique avait été louée pour un programme de culture védique annoncée partout dans la ville. La salle était bondée par une audience avide qui n’avait jamais été exposée à la culture védique. En commençant ma conférence, je me doutais si l’audience pouvait accepter un sujet d’un si haut niveau. L’audience a répondu très favorablement en posant de nombreuses questions intelligentes et en entourant la table aux livres pour acheter des Bhagavad-gitas après de mon discours.

J’ai appris un secret. C’est que le plus on distribue le nectar, le plus on le goute. J’aime donc toujours distribuer ce nectar ultime de la conscience de Krishna partout et aussi loin que possible.

Sankarshan Das Adhikari

 

Partageant le nectar des Saints Noms à un programme à domicile

 

Partageant la philosophie ultime, le Srimad Bhagavad-gita

 

Distribuant la félicité suprême à Cesis en Lettonie

 

Le Bhagavad-gita, la clef du bonheur sans limites

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Les Neuf Sortes Différentes De Bhakti…

Vous avez parlé des neuf sortes différentes de service de dévotion. Pouvez-vous me les expliquer, s’il vous plait ?

Anil Dutt

Réponse : La Liste Donnée Par Prahlad Maharaj…

Les neuf sortes différentes de bhakti sont décrites par Prahlad Maharaja dans le Srimad Bhagavatam :

sravanam kirtanam visnoh
 smaranam pada-sevanam
 arcanam vandanam dasyam
 sakhyam atma-nivedanam

1-      Écouter au sujet du nom transcendantal, de la forme, des qualités, des articles et des passetemps du Seigneur Vishnu.

2-      Chanter au sujet du nom transcendantal, de la forme, des qualités, des articles et des passetemps du Seigneur Vishnu.

3-      S’en souvenir.

4-      Servir les pieds pareils-au-lotus du Seigneur.

5-      Offrir au Seigneur l’adoration respectueuse.

6-      Offrir des prières au Seigneur.

7-     Devenir Son serviteur.

8-      Penser du Seigneur comme son meilleur ami.

9-      Abandonner tout au Seigneur (en d’autres mot, le servir avec le corps, le mental et les paroles) 

Srimad Bhagavatam 7.5.23 

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 20 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Libération Du Bourbier Existentiel

De Riga en Lettonie

Je ne peux jamais oublier combien je souffrais dans ce monde matériel avant de prendre refuge des pieds pareils-au-lotus de mon père spirituel éternel, mon maître spirituel bien-aimé Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. J’étais torturé par mon existence sans raison et je désirais intensément trouver le moyen de sortir de ce bourbier de mon existence qui semblait dépourvue d’espoir. Depuis ce jour glorieux quand j’ai réalisé qu’il n’y aurait rien de plus merveilleux que de dédier ma vie entière à Srila Prabhupada, je n’ai gouté que le bonheur le plus doux.

Plus tard, j’ai compris qu’en prenant plein refuge du maître spirituel authentique, j’avais agis en accord avec l’instruction védique suivante :

tasmad gurum prapadyeta
 jijnasuh sreya uttamam
 sabde pare ca nisnatam
 brahmany upasamasrayam

« La personne qui désire sérieusement atteindre le bonheur réel doit chercher un maître spirituel authentique et prendre refuge en lui par l’initiation. La qualification du maître spirituel est qu’il a réalisé la conclusion des écritures par la réflexion et qu’il doit être capable de convaincre autrui de ces conclusions. Telles grandes personnalités, qui ont pris refuges en Dieu Suprême, laissant de coté toutes les considérations matérielles, sont acceptées comme des maîtres spirituels authentiques. » Srimad Bhagavatam 11.3.21

Mon meilleur conseil à tous mes lecteurs qui sont sérieux pour atteindre le véritable bonheur est qu’ils fassent exactement ce que j’ai fait. Ils doivent chercher et prendre refuge par l’initiation d’un maître spirituel authentique. Un tel acte leur élèvera au niveau du bonheur sans limites.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Seuls Les Dévots Utilisent-ils La Volonté Libre ?

Je suis abonné à vos messages quotidiens ‘La Pensée du Jour’ depuis plus d’un an. Vous m’avez aidé à me dégager de mon ignorance. Je vous remercie de m’avoir montré tant de miséricorde, à moi et à tous ceux qui lisent vos ‘Pensées du jour’. J’apprécie votre service de grande valeur.

J’ai une question sur votre réponse à la question posée par Sandeep Gera :

Comment est-il possible que seulement les dévots utilisent leur volonté libre ? J’avais l’impression que toutes les âmes possèdent une libre volonté et qu’elles sont aussi dans les griffes du karma chakra.

Veuillez bien m’expliquer ceci.

Merci,

Deepa

Réponse : Tout Le Monde L’utilise Bien Ou Mal…

Tout le monde possède une libre volonté et ils s’en servent soit pour manifester pleinement leur liberté en tant qu’être spirituellement libérés en se soumettant à Krishna, soit pour suspendre leur liberté en se permettant de devenir des esclaves de Maya, la nature matérielle. Ceux qui se servent de leur volonté libre pour venir à la plateforme spirituelle obtiennent une vie éternelle pleine de connaissance et de félicité. Ceux qui abusent de leur volonté libre, en essayant inutilement d’imiter Dieu, deviendrons les esclaves de l’énergie matérielle, emportés sans recours d’une situation à la suivante par leur destin sous les lois strictes du karma.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 19 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Mission Impossible

De Riga en Lettonie

Notre maître spirituel, Srila Prabhupada, nous a donné la mission de sauver l’humanité souffrant dans l’ignorance de la conscience matérielle. Quand on voit combien la civilisation moderne est retranchée dans l’ignorance, on pourrait facilement conclure qu’il est impossible de sauver le monde de ces ténèbres profondes. Mais possible ou impossible n’est pas une considération quand il s’agit des ordres reçus de son maître spirituel.  On doit simplement méditer et adorer ces ordres et essayer de son mieux de les accomplir. Par suite, par la grâce de Sri Guru et de Sri Krishna, même la chose la plus impossible devient facilement possible.

Srila Prabhupada écrit à cet égard :

« Un être conscient de Krishna est toujours engagé à faire des plans pour porter toute l’humanité souffrante de retour à Krishna. Même si quelqu’un ne réussit pas à réclamer toutes les âmes déchues pour les mener au monde spirituel, parce qu’il est conscient de Krishna, son sentier vers Vaikunthaloka, le monde spirituel, est ouvert. Il devient personnellement qualifié pour entrer à Vaikunthaloka, et ceux qui suivent un tel dévot eux aussi entrent à Vaikunthaloka. » tiré du commentaire du Srimad Bhagavatam 4.12.36

Un dévot est donc détaché du résultat de ses activités, mais il essaye tout de même de son mieux pour apporter l’illumination aux âmes souffrantes de ce monde et il laisse les résultats à Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Clarifier La Position De Dieu…

Srila Prabhupada a dit que Dieu n’est pas musulman, chrétien ou hindou, que Dieu est Dieu. Pouvez-vous s’il vous plait clarifier ceci ?

Avec mes plus grands respects,

Votre serviteur très humble

Daniel

Réponse : La Miséricorde De Dieu Est Pour Tous…

Tout comme le Soleil n’est ni américain, ni russe, allemand ou australien, de la même façon  nous ne pouvons pas lier Dieu à une désignation particulière. Il est Jagannatha, le Maître de l’Univers. Il n’est pas décrit comme étant seulement le Seigneur des chrétiens, des musulmans ou des hindous. Il est le Dieu de tous. Et tout comme le Soleil brille partout, de la même manière Dieu manifeste Sa miséricorde sur tous. Il peut donc être adressé par tous Ses noms tels que Allah, Christ ou Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 18 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : La Nouvelle Gokula Bienheureuse

Via mon téléphone portable en route vers la frontière avec la Lettonie

Le 16 mai 2007, notre humble et doux chauffeur, Gediminas, nous a conduit de Vilnius vers le nord de la Lituanie juste avant la frontière avec la Lettonie. Nous étions en route pour faire la visite à la communauté rurale, la Nouvelle Gokula. C’est merveilleux de voir combien de différentes pochettes de dévots sont éparpillées à travers la Lituanie. On se sent chez soi facilement dans ce pays.

L’hiver brutal lituanien a disparu pour céder la place à Krishna sous la forme de Sa manifestation toujours bienvenue, le printemps fleurissant..

rtunam kusumakarah

« Parmi les saisons, Je suis le printemps fleurissant. » Bhagavad-gita 10.35

 

Nous avons quitté l’autoroute principale pour prendre une route secondaire et plus tard nous avons pris une route rurale. À une certaine distance j’ai remarqué une belle maison et j’ai pensé que ce devait être la maison d’un dévot. En effet, Gediminas a quitté la route pour se diriger vers une série de beaux bâtiments construits sur mesure sous la direction des dévots. Ils sont tous construits de troncs d’arbre équarris. Ci-dessous est le temple à la première lumière du jour juste avant la levée du soleil. Derrière lui se trouve le bâtiment pour le puits et le chauffage. Hors de la photographie se trouvent des pensions de famille, l’une d’elle complète et l’autre en construction.

 

Il y a un fort sens de nature dans les bâtiments avec du bois partout à l’intérieur comme à l’extérieur. La Nouvelle Gokula est très bien située dans la campagne avec une forêt d’un coté et un champ de belles fleurs de l’autre. Cette atmosphère sublime permet de facilement absorber le mental dans la méditation suprême, le mahamantra Hare Krishna

J’ai donné la classe du soir sur la Bhagavad-gita et celle du matin sur le Srimad Bhagavatam. Toutes deux ont eu beaucoup de participants qui posèrent beaucoup, beaucoup de questions sur la méthode ultime de la réalisation du soi, la conscience de Krishna.

 

Véritablement, il n’y a rien de plus doux que d’être dans la compagnie de personnes saintes qui essayent sincèrement de raviver leur relation d’amour, à présent assoupie, avec la Personne Suprême.

 

En accomplissant nos activités de prédication mondiale, nous porterons toujours dans notre cœur les douces mémoires de ces quelques heures passées à la Nouvelle Gokula en Lituanie. Qu’on se souvienne de Krishna ou de Ses dévots, de toutes façons on demeure absorbés dans la conscience de Krishna et on devient ainsi qualifié pour entrer dans la demeure suprême au moment de la mort.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: La Libre Volonté Ou Le Karma?

Tout ce qu’on fait, est-ce dû au résultat des actions précédentes ou est-ce dû à la volonté libre ou bien un mélange des deux ?

Par exemple : Une personne, Kamal, se rend au temple et fait un don charitable. D’un autre coté, une autre personne, Madan, va à une banque pour la voler. La décision de Kamal de faire un don charitable est-elledûe à ses activités précédentes ou a-t-il fait usage de sa décision libre ? Et de même la décision de Madan de voler la banque est-elle le résultat de ces actions précédentes ou de sa libre détermination ?

Veuillez bien me l’expliquer.

Hare Krishna

Sandeep Gera

Réponse: Les Dévots Ont La Volonté Libre…

Pour autant que nous agissions pour la gratification des sens matériels, nous nous trouvons dans  le poing fort du karma chakra. Mais quand nous nous occupons dans l’une des neuf sortes de service de dévotion nous agissons sur la plateforme de la libre volonté.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 17 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Libre De Toutes Les Calamités

Via mon téléphone mobile en route en Lituanie

Le 16 mai 2007 à Vilnius en Lituanie, j’ai fait un discours sur l’un de mes versets favoris de toute la sagesse védique. Dans ce verset merveilleux, la Reine Kunti, la tante du Seigneur Krishna, révèle le plus merveilleux secret de comment devenir complètement transcendantal à toutes les conditions d’infortune dans cette existence matérielle qui est pleine de toutes les variétés de misères. Sa technique est si puissante qu’elle peut réveiller en toi une nouvelle dimension de conscience dans laquelle toutes les calamités que tu subissais ne sembleront qu’un mauvais rêve quand tu dormais dans le royaume de la conscience matérielle. Dans cette prière, elle se dirige au Seigneur Krishna :

vipadah santu tah sasvat
 tatra tatra jagad-guro
 bhavato darsanam yat syad
 apunar bhava-darsanam

 « Je voudrais que toutes ces calamités se reproduisent encore et encore pour que nous puissions Vous voir encore et encore, parce qu’en Vous regardant nous ne verrons plus la répétition des morts et des renaissances. » Srimad Bhagavatam 1.8.25

Le truc est d’apprécier que chaque calamité est une grande bénédiction pour t’aider  a te sentir de plus en plus dépendant du Seigneur Krishna. En maîtrisant cet art, tu n’auras plus peur des infortunes, mais au contraire tu les accueilleras.  La calamité que tu pensais allait te dévaster ne fera que s’évaporer et tu réaliseras qu’en vérité tu es un être spirituel, libre de la mort,  en qualité un avec le Seigneur qui te protège aimablement à chaque instant.

Sankarshan Das Adhikari

 

Sriman Sankarshan Das donne une classe à Vilnius en Lituanie

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Une Catholique Peut-Elle Servir Krishna ?

Veuillez accepter mes hommages. Toutes les gloires à Srila Prabhupada.

Je reçois vous messages quotidiens et je les aime beaucoup. Je ne suis pas une dévote, mais j’ai contact avec les dévots au Panama. Je participe à tous les festins du dimanche et je rends du service de dévotion au temple. Je voudrais savoir, si en tant que Catholique, je peux servir Krishna sans abandonner ma religion.

Mon neveu est un dévot depuis 9 ans, et par son influence nous visitons le temple depuis des années. Tout le monde chez nous est végétarien.

Dans l’attente de votre réponse,

Yadira

Réponse : Tu Deviendras La Meilleure Chrétienne…

Il n’est pas nécessaire que tu abandonnes ta religion Chrétienne pour pratiquer la conscience de Krishna. En fait, en pratiquant la conscience de Krishna, tu deviendras la meilleure Chrétienne.

Le Seigneur Jésus Christ est le Vaisnava idéal. Il voulait pardonner ceux qui le crucifiaient. Nous adorons le Seigneur Jésus Christ comme notre Guru.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 16 May 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Le Soleil Brillant Krishna

De Vilnius en Lituanie

Puisqu’il n’y a pas de logement disponible au temple de Vilnius, nous sommes logés juste à l’extérieur de Vilnius chez Ashvini Kumar Das et son épouse, Yamuna devi dasi. Nous sommes au centre d’une belle région forestière et nous allons deux fois par jour au temple au centre ville de Vilnius pour que je puisse donner les classes du matin et du soir.

Il est très facile de se souvenir de Krishna en voyant cette beauté naturelle. Le merveilleux lever du soleil ce matin m’a rappelé immédiatement la belle et merveilleuse aube de la conscience de Krishna qui se lève petit à petit dans le cœur du dévot qui chante soigneusement et régulièrement les saints noms du Seigneur soit l’égide du maître spirituel authentique.

Bien qu’on puisse trouver le lever du soleil très beau, il n’est rien en comparaison à l’aube de la conscience de Krishna dans le cœur. La conscience de Krishna est l’interrupteur singulier qui allume le monde tout entier.

Qu’est-ce qu’attend le monde entier? Tous sont invités à expérimenter l’aube superlative à chaque minute en chantant le mantra Hare Krishna avec amour et dévotion:


 Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
 Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

 
 Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Qui Est Le Plus Grand Dieu?

J’ai deux questions.

1-      Quel est le plus grand Dieu qui n’aie pas de supérieur à Lui ? Est-ce Ishvara ou Krishna ou quelqu’un d’autre ?

2-      Quelles sont les pratiques spirituelles pour obtenir la fraîcheur spirituelle et le confort ?

 Hassan

Réponse : Celui Qui Possède Le Plus D’opulences…

Ishvara veut dire contrôleur et il existe beaucoup de contrôleurs, petits et grands. De tous les contrôleurs, le contrôleur suprême est Krishna. Il est donc connu sous le nom de Parameshvara (l’Ishvara Suprême.)  En ce qui concerne tout autre candidat pour la position de Dieu, le grand sage Parasara Muni a donné la description des qualifications nécessaires pour remplir cette position. Il nous a clairement donné la définition de Dieu. La Suprême Personne doit posséder  une telle quantité de puissance, de beauté, de renoncement, de connaissance, de richesse et de renommée qu’aucun autre ne puisse le dépasser ou l’égaler. Le possesseur suprême de toutes opulences est Dieu. En faisant une comparaison analytique de toutes les grandes personnalités, on peut discerner facilement qu’il n’y a personne  sauf le Seigneur Krishna qui possède suffisamment d’opulences pour qualifier à la position de Dieu.

La pratique simple pour atteindre la paix spirituelle est de chanter régulièrement les saints noms de Dieu :

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
 Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

Veuilles bien profiter de ce processus du chant et tu auras l’expérience que Krishna est Dieu.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 15 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : La Révolution De Conscience Prend Racine En Lituanie

De Vilnius en Lituanie

Les temps changent. Il existe une révolution de conscience qui prends lieu à ce moment sur la planète Terre. Les gens sont las de toujours les mêmes naissances, morts, vieillesses et maladies. Ils veulent quelque chose de mieux. De plus en plus, les gens refusent de laisser les matérialistes aveugles supprimer leur droit héréditaire à l’éternité, au savoir et à la félicité par leurs fausses publicités.

Cette révolution de conscience se passe à l’avant-garde de l’histoire mondiale. C’est la nouvelle la plus grande dans l’Univers, mais les mass média insensés sont si absorbés dans l’illusion et la confusion qu’ils n’en ont pas même un soupçon pour en faire le reportage. C’est l’événement le plus important, mais il reste sans être découvert. C’est pour ça que Krishna dit dans la Bhagavad-gita que c’est raja-guhyam, le plus secret de tous les secrets.

Ici en Lituanie, je déguste beaucoup le puissant réveil spirituel qui prend racine autour des saints noms de Krishna et la philosophie du Bhagavat. Tellement de personnes participent régulièrement et avec plein enthousiasme à mes sessions de kirtan et à mes discours ! Que les graines de cette étonnante révolution de conscience se répandent partout pour germer dans chaque capitale, chaque ville, chaque cité, chaque village et chaque hameau partout dans le monde aussitôt que possible !

Sankarshan Das Adhikari

 

La Révolution De Conscience Se Manifeste
Au Centre Culturel Védique De Kaunas En Lituanie

 RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Dans Quel But Tout Est-il Venu À L’existence ?

Ces derniers jours je me pose des questions.

Toutes les entités vivantes doivent-elles rechercher le service de dévotion au Suprême ?

Selon le savoir du point de vue bouddhiste, tout est inclus dans l’Un et l’Un est inclus dans tout. Dans ce cas pourquoi tout ce monde est-il venu à l’existence ?

Qui a crée l’Amour et dans quel but ? Et puisque ça prend deux pour avoir une relation d’amour, n’est-ce pas une forme de dualisme ?

Veuillez m’excuser si je ne comprend pas bien.

Anna

Réponse : Tout Existe Éternellement Pour Le Plaisir De La Personne Suprême…

Oui, l’amour dévotieux pour le Suprême est ce que toutes les entités doivent chercher. Ce n’est pas une question de foi aveugle ou de suivre aveuglement. C’est plutôt une question de comprendre distinctement comment pouvoir se restaurer à notre conscience originelle, naturelle que nous avions avant de devenir conditionnés par l’illusion en entrant dans cette existence de souffrance dans le cycle des morts et des renaissances.

Tu as indiqué que du point de vue bouddhiste tout est inclus dans l’Un, mais la philosophie de l’Unité Universelle est une philosophie distincte du Bouddhisme. Selon le Bouddhisme, le principe absolu est le néant, zéro. Le Bouddhisme accepte le néant comme la Vérité Suprême, et non l’Unité.

Tu te demandes pourquoi tout existe. Si tout était ‘Un’, il n’y aurait pas besoin que toutes les choses existent sauf dans une Unité sans diversité. Toutes ses variétés que nous voyons nient la conception que tout est ‘Un’, parce qu’une telle conception ne peut expliquer logiquement ce dont nous avons l’expérience.

Mais la conception d’une Personne Suprême qui désire augmenter Son plaisir en manifestant d’innombrables entités vivantes de Lui-même avec le but de jouir des relations amoureuses, cette conception nous donne une base logique solide pour comprendre la réalité. Ce paradigme, qui est élaboré en détail dans la sagesse védique, peut clairement, d’un seul coup, expliquer tous les aspects de la réalité que nous connaissons et nous donner accès à un niveau de réalité plus élevée, bien au-delà de notre pouvoir de perception actuel.

Quelques personnes considèrent que le mot dualisme est mauvais parce qu’ils ont souffert tant d’angoisses dans ce monde matériel de dualité. Mais considères simplement le mot ‘harmonie’ qui implique la tranquillité et l’unité. L’harmonie veut dire qu’il y a deux ou plusieurs objets qui résonnent bien ensemble. Ils sont séparés mais il n’y a pas de conflit entre eux. Si tout est ‘Un’ il n’y peut pas avoir l’harmonie parce qu’il se doit avoir plusieurs choses ou personnes qui sont harmonieuses entre elles. La perfection de l’existence n’est pas de se fondre pour devenir ‘Un’ avec le Suprême. La perfection de notre existence est d’entrer dans un état d’harmonie parfaite avec le Suprême. Dans ce stage parfait, on jouit d’échanger des relations amoureuses avec la Personnalité Suprême de Dieu pour toute l’éternité.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 14 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : En route en Lituanie

De Kaunas en Lituanie

Samedi le 12 mai 2007, après avoir donné la classe du Srimad Bhagavatam à notre centre de Kaunas, nous avons voyagé en voiture pendant 3 heures pour arriver à Visaginas, une ville lointaine à 200 Km, le lieu d’une communauté animé et solide de dévots. J’ai mené le kirtan de Hare Krishna et ensuite j’ai donné une classe sur la Bhagavad-gita (10.7). Après la classe, les dévots m’ont posé beaucoup de questions comment réussir dans la pratique de la conscience de Krishna et en même temps de s’occuper des devoirs mondains. Je leur ai expliqué que la clef est de se lever tôt le matin et de chanter 16 tours du chapelet du mantra Hare Krishna pendant le Brahma-muhurta, la période juste avant l’aube, quand la modalité de la bonté prédomine et qu’il est donc facile de s’absorber dans le chant et l’écoute des saints noms du Seigneur. Pour pouvoir demeurer fixe dans cet horaire, on doit se coucher aussi tôt que possible la nuit d’avant. Les dévots furent très reconnaissants de ma visite pour les guider dans leurs pratiques de la conscience de Krishna, particulièrement parce que je suis le seul maître spirituel à venir à Visaginas dans les cinq dernières années.

Je me sens humble et inspiré par leur désir sincère d’avancer dans la conscience de Krishna. Que le Seigneur Krishna bénisse les dévots de Visaginas avec tout le bonheur et la réussite dans leur pratique de la conscience de krishna !

Sankarshan Das Adhikari

 

Enseignant la Bhagavad-gita à Visagina en Lituanie

 

Un ‘Bon Voyage’ style Vaisnava des dévots de Visaginas

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le Destin Des Non Fidèles ?

Que dites-vous être le destin de tous ceux qui ne suivent pas les principes régulateurs du mouvement Hare Krishna ?

Tommi

Réponse : L’amour Pour Dieu Ne S’éveille Pas En Eux…

Ce n’est pas une question de ce mouvement ou cet autre mouvement. Si nous allons devenir véritablement des amants purs de Dieu, nous devons abandonner la gratification des sens matérielles. Ce que confirme la Bible d’ailleurs :

« On ne peut servir Dieu et Mammon en même temps. » l’évangile de Matthieu 6.24

L’amour de Dieu ne s’éveille pas dans notre cœur si nous ne sommes pas d’accord à suivre les principes de bases de la miséricorde, la propreté, l’austérité et la vérité.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 13 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Transformez Votre Maison En Un Temple

Par téléphone mobile sur la route en Lituanie

Un des principes régulateurs pour ceux qui veulent avancer sur le sentier de la réalisation du soi est qu’ils doivent vivre en un lieu saint tel que Mathura ou Vrindavan. Que faire alors si on est lié à un travail et une situation familiale qui ne permettent pas de couper tous les liens et partir vivre à la terre sainte de l’Inde ? Comment faire du progrès spirituel en vivant au milieu d’une ville matérialiste ? La réponse est très simple. Tu n’as qu’à convertir ta demeure en un temple en établissant un autel du Seigneur Krishna et en faire le centre de ta vie.

Nous avons récemment eu le plaisir de rester dans un tel temple résidentiel en Russie. Chaque matin, nous nous levions avons 04h00 pour prendre une douche et chanter nos tours de japa. À 05h00, nous nous réunissions devant l’autel (dont la photo se trouve ci-dessous) pour chanter les prières du Gurvastaka et le mantra Hare Krishna. Tous les repas furent d’abord offerts au Seigneur Krishna sur l’autel.

Tu peux faire de même chez toi. Commences avec un autel simple avec les photos de Srila Prabhupada, du Sri Panca Tattva et de Sri Sri Radha Krishna. Lève-toi tôt le matin et chante ton japa devant l’autel. Offres aussi tes repas sur l’autel. Ce système te permettra de garder ton mental là où il doit rester toujours, fixé sur la conscience de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

Un autel résidentiel à Kaliningrad en Russie

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Requête : Effacez Ma Confusion…

Cher Srila Gurudeva,

Je vous offre mes hommages respectueux !

Toutes gloires à Srila Prabhupada !

Je voudrais d’abord vous remercier pour être ma ligne de secours dans cette vie pleine de confusions matérielles. Les leçons de votre ‘Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi’ et vos paroles sages dans vos ‘Pensées du Jour’ avec les photos, les vidéos et les enregistrements sont vraiment merveilleux et précieux pour moi.

Je fut introduit à la conscience de Krishna sur l’Internet dans un salon de dialogue en ligne au sujet religieux où un dévot gentil m’a introduit à votre cours sur l’Internet. Maintenant je partage le peu que je connais avec les autres en les introduisant aussi à votre cours sur l’Internet. Maintenant, mon problème :

J’ai rencontré en ligne un dévot qui me parlait très bien dans une salle, et ensuite quand il a découvert que j’étais aussi un dévot, il a commencé à m’envoyer des courriels pour faire m’a rencontre, je suppose. Il m’a demandé si je savais ce qu’était la chose la plus importante dans la conscience de Krishna. Je lui ais répondu  qu’il fallait toujours penser à Krishna. Il a dit que la chose la plus importante était le ‘guru tattva siddhanta’, c’est à dire de trouver un maître spirituel authentique, selon les enseignements du Seigneur Caitanya lors des Ses discussions de 7 jours avec Ramananda Raya. Ce dévot m’a ensuite instruit de lire un livre du titre ‘L’Ordre Final’. J’ai répondu à ce dévot que je consulterais avec mon maître spirituel au sujet du livre, lui disant votre nom. Il m’a ensuite dit que seulement Srila Prabhupada était maître spirituel et que je devrais lire le livre avant de vous en demander votre opinion. J’ai répondu à ce dévot que puisqu’il n’était pas Prabhupada, que son opinion ne serait ni mieux ni pire que la vôtre, et que je ne devrais pas me limiter seulement à sa suggestion, et j’ai décidé de vous demander d’abord.

Ce dévot disait que si nous acceptons un mauvais maître spirituel, nous ne ferons nul progrès spirituel, et qu’il est donc important de suivre d’abord Srila Prabhupada. Il continua en me disant que tous les livres de Srila Prabhupada ont été changés sans sa permission et qu’ils ne sont donc pas fiables, et que son organisation à dû aller à la cour de justice pour obtenir le droit d’imprimer les livres originels de Prabhupada sans aucune rédaction.

Je ne veux que faire du bon progrès spirituel, de satisfaire à Krishna avec mon service d’amour, et un jour de devenir libéré du cycle des naissances et des renaissances dans cette illusion matérielle. Cette discussion entière que j’ai eu avec lui au sujet des faux gurus, etc. m’a beaucoup dérangé sans savoir comment y répondre. J’en été même déprimé. Dans mon passé, la dépression mène à l’intoxication et je ne veux que rester bien situé dans une compréhension spirituelle correcte.

Je ne veux pas glisser ma tête sous le sable de l’ignorance, mais que faire ? Même s’il me dit que vous êtes un faux maître spirituel, quel mal peut-il y avoir en suivant vous belles instructions pleines d’amour pour Krishna et le chant et les principes régulateurs ? À mon égard, encore et encore vous avez montré votre bonté authentique et miséricordieuse et aimable, et je vais à vous d’abord pour me donner une réponse. Je reconnais que dans ISKCON il y a eu des voyous, mais ça ne veut pas dire que tous sont mauvais. Veuillez me donner votre assistance, maître aimable.

Votre serviteur ;

David

Réponse : J’enseigne Selon Les Instructions De Srila Prabhupada…

De Kaunas en Lituanie

Mon cher David, 

Veuilles accepter mes bénédictions.

Toutes les gloires à Sa Divine Grâce Srila Prabhupada.

J’ai reçu ton courriel et j’ai soigneusement lu le contenu.

Cette personne qui t’a conseillé que seulement Srila Prabhupada est le guru te présente une philosophie autre que celle enseignée par Srila Prabhupada. Srila Prabhupada nous a instruits qu’après son départ, ceux de ces disciples qui suivaient strictement ses instructions devraient aussi devenir des maîtres spirituels pour initier leurs disciples.

Srila Prabhupada m’a personnellement encouragé de devenir un maître spirituel et il m’a formé pour devenir qualifié à le faire. C’est ainsi que sur son ordre et avec les bénédictions du Commissariat de Gouvernance (GBC) de ISKCON, j’initie des disciples partout sur la Terre.

Parce que tu désire sincèrement réveiller ta conscience de Krishna endormie, le Seigneur dans ton cœur te donne une bonne intelligence pour pouvoir percer les paroles trompeuses de cette personne.

Cette personne te conseille bien en te disant qu’en te soumettant à un mauvais maître spirituel que tu ne feras pas de progrès spirituel. C’est pour ça que tu ne dois pas l’écouter. Tous ceux qui présentent une philosophie distincte de celle présentée par les acharyas précédents (les grands maîtres spirituels) ne sont pas autorisés à nous guider pour devenir conscient de Krishna.

Srila Prabhupada a engagé ses disciples depuis le début à rédiger ses livres. L’anglais n’était pas sa langue d’origine, et il voulait s’assurer que ses livres auraient une grammaire  correcte.  La rédaction de ses livres fut accomplie sous ses ordres. Le disciple est sensé suivre l’ordre du maître spirituel. S’il commande son disciple de rédiger ses livres, le disciple ne doit pas refuser son ordre. Il doit se soumettre et rédiger les livres de son maître spirituel pour satisfaire son guru.

Il y a eu des personnes dans ISKCON qui n’ont pas exécuté leurs devoirs correctement. Lorsque ces choses arrivent, le Commissariat de Gouvernance de ISKCON corrige la situation par un programme de redressement ou en les ôtant de leurs postes. Simplement parce qu’il existe de la monnaie fausse ne veut pas dire que toute la monnaie doit être rejetée. Ce serait insensé et inconvénient.

Continue de progresser agréablement dans la conscience de Krishna sous ma direction. Je te guide à 100%  dans la ligne des enseignements de Srila Prabhupada. Tu peux facilement le confirmer toi-même en étudiant soigneusement ses livres et ses enseignements, soit dans ses livres soigneusement rédigés ou ceux qui n’ont pas reçu la rédaction. Srila Prabhupada te commande de prendre refuge d’un maître spirituel authentique et tu te soumets à son ordre. Ceci indique que tu es un suiveur de Sa Divine Grâce Srila Prabhupada de première classe.

La personne que tu as rencontrée est un membre d’une secte sournoise connue sous le nom de ‘ritviks’ qui dissémine une philosophie fausse, la philosophie ‘ritvique’. Bien qu’ils enseignent que seulement Srila Prabhupada peut être le maître spirituel, ils manquent ignoblement quand il s’agit de suivre ses instructions. Ils ont formé une organisation nommée IRM (le Mouvement pour la Réformation de ISKCON) qui se nommerait plus précisément ‘le Mouvement pour Ruiner ISKCON’.

J’espère que ceci te trouve dans la meilleure santé possible et dans une conscience extatique.

Toujours ton bienveillant,

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 12 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Introduisant Les Lituaniens À Leur Identité Oubliée

De Kaunas en Lituanie

Jeudi soir, le 10 mai, ici à Kaunas, j’ai donné un discours annoncé publiquement à un groupe de Lituaniens dans une salle de conférence qui été remplié à pleine capacité. Ce fut une opportunité dorée pour leur enseigner ce qu’ils avaient oublié – qui sont-ils et comment le vivre. Après un kirtan extatique de Hare Krishna, j’ai donné un discours de 45 minutes pour ensuite répondre aux nombreuses questions de l’audience intéressée. Il n’y a rien de plus merveilleux et attirant que Krishna et la conscience de Krishna. Quiconque, de n’importe quelle culture ou mode de vie, ne peut éviter d’être attiré s’il ouvre son mental pour écouter cette reine de toutes les philosophies, expliquée par un dévot plein d’expérience. La conscience de Krishna reconnecte l’âme conditionnée avec son éternelle identité, oubliée depuis les temps immémoriaux.

Sankarshan Das Adhikari

 

« Connaît Qui Tu Es, Et Soit Qui Tu Es. »

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi Ne Voyagez-Vous Pas Aux Pays Pauvres ?

J’ai vu dans votre itinéraire que vous voyagez toujours dans les pays riches d’Europe, Amérique, Asie, et d’Océanie en excluant l’Amérique Latine, l’Afrique, le Moyen Orient et la Chine.

Puis-je connaître la raison pour ceci ou considérez-vous que prêcher la conscience de Krishna ne donnera pas de résultats dans ces pays ?

Le vôtre en vérité,

Veerendra

Réponse : Je Ne Voyage Que Dans Les Pays Pauvres…

Je vais là où je suis invité. Il semble que tu n’es pas au courant de mon itinéraire des dernières années. Je suis allé en Amérique Latine trois fois déjà et j’y retourne en juillet. Je voyage régulièrement aux pays qui ne sont pas aisés tels que l’Europe de l’Est, la Russie et l’Inde.

En ce qui concerne les résultats de ma prédication, j’obtiens de très bons résultats partout où je vais. Partout dans le monde, les pays riches ou pauvres ou entre les deux, il y a toujours des personnes qui s’intéressent beaucoup à devenir conscient de Krishna.

Tous ceux qui veulent que je vienne à leur coin du monde n’ont qu’à m’inviter. Ils n’ont qu’à arranger mes discours et mon hébergement. Et puisque mes activités missionnaires sont totalement financées par les contributions de mes étudiants, quand quelqu’un m’invite, ils sont priés de contribuer vers mon billet d’avion, dans la mesure du possible.

On n’a qu’à écrire à l’adresse Internet suivante : worldtour@backtohome.com

On essaiera de l’ajouter à l’itinéraire du prochain tour du monde.

Veuilles bien noter à ce sujet qu’au sens plus large, il n’y a pas de différence  entre les riches et les pauvres dans ce monde. Parce que tout le monde est dépourvu de la conscience de Krishna, tout le monde est pauvre. C'est ainsi que je voyage toujours dans les pays qui sont très pauvres pour disséminer la plus haute vérité.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 11 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Transcendant Le Monde Des Désastres

De Kaunas en Lituanie

Personne n’aime les désastres, mais tout de même les calamités sont forcées sur nous par les lois strictes de la nature matérielle. Nous n’aimons pas entendre ceci ou même l’admettre, mais c’est un fait que les difficultés nous viennent les uns après les autres à cause des réactions à nos actions pécheresses du passé.

Ce principe est connu dans les écrits védiques sous le nom de karma. La Bible décrit aussi ce principe : tu récoltes selon ce que tu sèmes. Même Sir Isaac Newton l’a présenté dans sa troisième loi du mouvement : pour toute action, il y a une réaction égale et opposée.

Que peut-on faire de ces désastres ? Peut-on les arrêter ? Ou bien  devons-nous d’une façon ou d’une autre tolérer les souffrances qu’elles engendrent ?

La réponse est « Tous les deux. » Il n’y a pas de doute que nous devons tolérer patiemment les réactions de nos péchés, mais en même temps, nous pouvons vivre de telle façon à devenir graduellement libre de toutes formes de réactions karmiques. Ceci s’accomplit par la soumission complète à Krishna. Le Seigneur le confirme dans la Bhagavad-gita :

 sarva-dharman parityajya
 mam ekam saranam vraja
 aham tvam sarva-papebhyo
 moksayisyami ma sucah

« Laisse là toute autre forme de religion, et abandonne-toi simplement à Moi. Toutes les suites de tes fautes, Je t'en affranchirai. N'aie nulle crainte. » Bhagavad-gita 18.66

Il n’y a donc pas besoin d’être un fataliste en pensant qu’il n’y a rien à faire pour changer notre destin. Tu peux prendre ton destin complètement en tes mains en te soumettant aux pieds pareils-au-lotus de Krishna, cet Être d’une attraction inconcevable. Une telle vie de liberté est complètement au-delà de ce monde de calamités.

Sankarshan Das Adhikari

Un Tsunami Dévastateur Détruit Toute Une Ville Sur La Côte

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Quand pourrais-je gouter le nectar de l’amour pur ?

De Sichuan en Chine

Cher Maître,

Veuillez accepter mes hommages respectueux.

J’ai atteint plus ou moins la paix mentale qui vient de pratiquer le bhakti-yoga, bien que je vive dans une si terrible atmosphère. Mais je n’arrive pas encore à l’amour pour Dieu. Quand pourrais-je m’élever au stage de l’amour pur pour Dieu comme il est décrit dans le Siksastakam de Sri Caitanya ?

Pourquoi les dévots néophytes ne peuvent-ils pas atteindre immédiatement l’amour pour Dieu puisqu’ils s’engagent dans le service de dévotion ?

Votre serviteur éternel,

Zhang Lei

Réponse : Tu Peux Commencer Tout De Suite…

Je suis très, très satisfait de toi pour ta sincérité. Je sais que tu vis à présent dans une situation très, très difficile pour la pratique de la conscience de Krishna. Que le Seigneur Krishna te donne Sa miséricorde spéciale pour t’aider à surmonter toutes tes difficultés présentes !

L’étape de l’amour parfait pour Dieu est le neuvième pas et le point culminant du sentier de la conscience de Krishna. Ça prend du temps pour y arriver. Nous sommes dans le cycle des morts et des renaissances depuis des millions de vies et nous sommes donc très, très recouverts par l’influence contaminant des trois modalités de la nature matérielle. Nous ne devons donc pas nous attendre à devenir 100% purs dévots immédiatement.

Les neuf étapes du bhakti sont décrites dans le Bhakti-rasamrta-sindhu (1.4

15-16) comme suit :

adau sraddha tatah sadhu-
 sango 'tha bhajana-kriya
 tato 'nartha-nivrttih syat
 tato nistha rucis tatah
 athasaktis tato bhavas
 tatah premabhyudancati
 sadhakanam ayam premnah
 pradurbhave bhavet kramah

« Au début, on doit avoir un désir préliminaire pour la réalisation du soi.  Ce désir nous portera à l’étape d’essayer de s’associer avec les personnes qui sont élevées spirituellement.  La suivante étape est de devenir initié par un maître spirituel avancé, et en suivant ses instructions le dévot entreprend le service de dévotion.  En accomplissant le service de dévotion sous l’égide du maître spirituel, on devient libre des attachements matériels, on atteint la fermeté dans la réalisation du soi, et on obtient un gout pour l’écoute des sujets en relation avec Sri Krishna, la Personnalité Absolue de Dieu. Ce gout nous mène encore plus loin vers l’attachement à la conscience de Krishna, qui devient mûr dans l’étape du bhava, ou l’étape préliminaire de l’amour transcendantal pour Dieu. L’amour véritable pour Dieu s’appelle prema, la plus haute perfection de la vie. »

Voici la liste des différentes étapes décrites ci-dessus :

1 :  Sraddha – la foi, le désir préliminaire pour la réalisation du soi
2 : Sadhu-sanga – l’association avec les dévots
3 : Bhajana-kriya – l’initiation par un maître spirituel authentique et la pratique du bhakti-yoga
                                      sous sa direction
4 : Anartha-nivriti – la libération des attachements matériels
5 : Nistha – la fermeté dans la réalisation du soi
6 : Ruci – le gout pour l’écoute au sujet de Krishna
7 : Asakti – l’attachement pour la conscience de Krishna
8 : Bhava – l’étape préliminaire de l’amour  pour Dieu
9 : Prema – le pur amour pour Dieu 

Dans l’étape de  prema, il existe un engagement complet dans le service d’amour transcendantal pour le Seigneur. Ainsi, par le processus graduel du service de dévotion, sous la direction du maître spirituel authentique, on peut atteindre le plus haut niveau, libre de tout attachement matériel, de la crainte de sa propre existence spirituelle individuelle, et de la frustration qui résulte de la philosophie du vide, pour atteindre ultimement la demeure du Seigneur Suprême.

Tu me demandes quand tu pourras atteindre le prema. Tu dois viser à atteindre le troisième stage aussitôt que possible, le bhajana-kriya. Une fois là, tu deviendras très heureux et tu pourras faire un progrès constant sur le sentier de la perfection.

Tu me demandes aussi pourquoi, en tant que débutant sur le sentier, tu ne peux pas aimer Dieu immédiatement. Mais tu dois ressentir un certain amour pour Dieu. Autrement pourquoi dépenses-tu tout ce temps et cette énergie à pratiquer la conscience de Krishna ? On ne te paye certainement pas. Tu dois donc agir par amour. Les étapes plus avancées de l’amour presque pur et complètement pur t’attendent, mais même à présent tu dois sentir quelque amour pour Krishna.

Par exemple, si tu regardes un tableau de Krishna, ne Le trouves-tu pas beau ? C’est ça l’amour. Maintenant tu dois raffermir tes sentiments d’amour de plus en plus jusqu’au niveau de la perfection en passant par les neufs étapes sous la direction du maître spirituel et des Vaisnavas.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 10 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : L’écoute est le secret

De Kaunas en Lituanie

Le secret pour avancer rapidement et facilement sur le sentier de la réalisation du soi est d’écouter le savoir de la Bhagavad-gita et du Srimad Bhagavatam d’une bonne source. Qu’elle est la bonne source ? C’est le maître spirituel authentique, qui vient dans la ligne autorisée de la succession disciplique provenant du Seigneur Sri Krishna. Même si on est dépourvu de toute autre qualification, si on peut uniquement écouter avec attention et soumission le message transcendantal de la Gita et du Bhagavatam d’une autorité authentique, la Personnalité Suprême de Dieu s’établira bientôt dans son cœur.

Ce que confirme le Srimad Bhagavatam :

dharmah projjhita-kaitavo 'tra paramo nirmatsaranam satam
 vedyam vastavam atra vastu sivadam tapa-trayonmulanam
 srimad-bhagavate maha-muni-krte kim va parair isvarah
 sadyo hrdy avarudhyate 'tra krtibhih susrusubhis tat-ksanat

« Rejetant toutes les activités religieuses qui sont motivées matériellement, ce Bhagavat Purana délivre la plus haute vérité, qui peut être assimilée par ceux qui ont le cœur complètement  pur. La vérité suprême est la réalité qui se distingue de l’illusion pour le bien-être de tous. Cette vérité annule les trois formes de détresse. Ce beau Bhagavatam, rédigé par le grand sage Vyasadeva (dans son état de maturité) est suffisant en lui-même pour réaliser Dieu. Quel besoin y a-t-il de toute autre écriture ? Aussitôt qu’on prête l’oreille avec attention et soumission au message du Bhagavatam, par la culture de cette connaissance, le Seigneur Suprême s’établit dans le cœur. » Srimad Bhagavatam 1.1.2

Si tu veux donc réaliser la plus haute vérité, fait-toi une faveur. Écoutes régulièrement la connaissance védique d’un maître spirituel authentique. Tu gouteras un plaisir suprême sans pareil, qui augmentera de plus en plus à la mesure de ton écoute.

Sankarshan Das Adhikari

 

Les dévots de Kaunas en Lituanie écoutent attentivement et avec soumission la Sagesse de la Bhagavad-gita 

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Satisfaire Le Guru ?

Si un disciple ne sait pas ce que le maître spirituel désire, que doit-il faire pour satisfaire son maître spirituel ?

Votre serviteur,

Sankar 

Réponse : Demandes Lui Et Rends Lui Service…

Ta question est très apte parce que le secret du succès dans la vie spirituelle est d’accomplir les ordres reçus de son maître spirituel. Pour le faire, il est nécessaire que le disciple sache ce que le maître spirituel désire qu’il fasse. La méthode est très simple. Tu n’as qu’à lui demander.

N’imagine pas ce que le maître spirituel veut. Tu dois lui demander directement pour savoir avec certitude ce qu’il veut. Ensuite, tu dois faire ton mieux pour servir ses ordres. Ainsi tu atteindras la perfection suprême.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 9 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : La Résolution Des Conflits Mondiaux Dans l’Âge Des Conflits

De Kaunas en Lituanie

On m’a invité récemment à donner une conférence à l’Université de Texas à Austin au sujet de la résolution des conflits mondiaux. Malheureusement, j’avais déjà accepté de donner un discours à Vail au Colorado le même jour et j’ai du décliner l’invitation. Ce thème est très important parce que l’Âge de Kali dans lequel nous vivons est l’âge des conflits. Les rivalités envahissent tous les niveaux de la société humaine. Ni les individus ni les nations n’arrivent pas à vivre en harmonie. Les atrocités qui étaient jadis impensables sont presque devenues les affaires courantes de tous les jours. La crainte est si grande maintenant qu’on ne peut même plus porter une bouteille d’eau sur un vol parce que les autorités ont peur que ce soit une sorte d’explosif liquide. Le scénario ne s’améliore pas. La situation va probablement se dégrader encore plus.

 

Quelle est la solution de ces conflits ? Si tu lances un caillou dans un étang et moi je lance mon caillou dans le même étang, les vagues causées par nos cailloux se choqueront entre eux. Mais si nous lançons nos cailloux au même point dans l’étang, il n’y aura pas de conflit. Au contraire, il y aura l’harmonie parfaite. Nous devons donc tous ‘lancer nos cailloux’ exactement au même point. Ceci apportera la paix et l’harmonie.

Le point central commun pour toutes les entités vivantes est la source originelle de toutes les énergies, la source de laquelle tout émane. Cette source commune et originelle est Dieu.

Si nous voulons donc finir toutes les rivalités locales et mondiales, nous devons mettre Dieu au centre même de notre existence. En fait, Il l’est déjà. Le problème est que nous avons oublié ce fait. La simple chose à faire pour mettre un terme à tous les conflits partout dans le monde est d’être toujours conscients de Dieu. La science qui nous apprend comment le faire est la conscience de Krishna. Cette science doit être enseignée partout sur la Terre pour que tous en deviennent experts.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: La Différence Entre Le Mental Et L’intelligence…

Je suis surpris d’apprendre que le mental et l’intelligence sont deux choses différentes. Quelle est la différence ? Comment les distinguer ? Merci. L’amour toujours.

Tommi

Réponse : Les Sentiments Et La Délibération…

Le mental est l’instrument pour ressentir les différentes expériences matérielles, et l’intelligence est l’instrument pour délibérer sur les choses qui sont favorables ou défavorables et qui peut tout changer pour le mieux.

Tu dois maintenant te servir de ton intelligence pour comprendre profondément ce qu’est cette science sublime de la conscience de Krishna. Si tu le fais, tu percevras qu’elle est une merveille frappante.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 8 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : En route en Russie

De Kaliningrad en Russie vers Kaunas en Lituanie (à travers mon mobile en route)

Aujourd’hui nous sommes le 7 mai 2007. Il est 12h36. Nous roulons sur la route de Kaliningrad en Russie vers  la frontière qui nous mènera de nouveau en Lituanie. Notre expérience ici avec les dévots russes a été merveilleusement surélevant. Nous avons ouvert nos cœurs les uns aux autres. Je n’oublierais jamais cette expérience. Nous commençons même à apprendre un peu de russe.

Celui-ci est notre neuvième pays à visiter pendant notre Tournée de Discours du Printemps de 2007 en Europe. Il nous reste encore un autre, la Belgique, avant de nous diriger de l’autre coté de l’Océan Atlantique pour un été de partager le nectar ultime en Amérique du Nord. Il n’y a vraiment aucune vie plus douce que celle de voyager partout pour répandre la bénédiction la plus grande de la conscience de Krishna dans un monde qui en a besoin maintenant plus que jamais. Je suis éternellement endetté à mon maître spirituel pour sa bénédiction du style de vie ultime, répandre la conscience de Krishna partout dans le monde.

Sankarshan Das Adhikari

 

Sankarshan Prabhu Instruit Un Homme Russe Qui S’apprête À Prendre Sa Retraite, Pour Qu’il Dédie Le Reste De Sa Vie À Prêcher La Conscience De Krishna

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Quand ISKCON est accusé d’être un refuge pour le sexe et les drogues…

Je suis totalement inspiré par votre manière de prêcher partout dans le monde. Je voudrais suivre dans vos traces. J’ai un problème:

Que dois-je faire quand quelqu’un parle très mal de Krishna ou d’ISKCON? Il y a des gens dans mon entourage qui le font très souvent. Il y a quelqu’un qui dit que dans presque tous les pays étrangers, les gens vont à ISKCON pour le sexe et la drogue.

J’essaye de l’ignorer mais il me peine beaucoup quand j’entends quelqu’un parler mal de Krishna ou d’ISKCON. Que dois-je faire dans ces cas? Veuillez bien me guider.

Votre serviteur obéissant

Réponse: Dit-Lui Ceci…

Dit-lui que si ISKCON était un refuge pour le sexe et les drogues, nous serions le mouvement le plus populaire du monde entier. Mais parce que nous interdisons strictement le sexe illicite et les intoxicants, nous n’avons que très peu de membres. Beaucoup de gens achètent les faux bijoux, mais très peu les diamants.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 7 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Notre poussée douce

De Kaliningrad en Russie

Ce matin (le 6 mai 2007) après avoir participé au Mangala Arati et au Tulasi Puja, j’avais encore deux tours à faire pour compléter mon vœux de chanter un minimum de 16 tours par jour du mantra Hare Krishna sur mon chapelet de japa. Je me disais qu’une promenade vivifiante de japa dans l’air frais matinal serait stimulante pour ma conscience ainsi que bénéfique pour ma santé. Quand j’en ai parlé à mon hôte, Gopinath das, tous les dévots présents dans l’appartement ont décidé de m’accompagner.

C’était une scène joyeuse : un large groupe de Vaisnavas portant les signes de Tilak sur leur front et habillés de leur manière traditionnelle avec le sac de japa en main, chantant les saints noms semblait être une ruche transcendantale. Gopinath m’a raconté que c’était la première fois qu’un maître spirituel sortait se promener dans les rues de Kaliningrad. Nous nous sommes trouvés dans un voisinage riche où chaque maison avait un grand chien, et tout d’un coup ils se sont tous mis à aboyer dans toutes les directions. Nous avons décidé de faire demi-tour pour trouver un voisinage plus serein pour notre promenade. Quand j’ai dit à Gopinath que ce voisinage aisé était ‘Sabakaloka’, ce qui veut dire ‘la planète des chiens’, il s’est mis à rire. (‘Sabaka’ est le mot en russe pour ‘chien’ et ‘loka’ est le mot sanscrit pour ‘planète’.)

Je me sentais très bien au sein d’un large groupe de dévots qui se montraient enthousiastes dans leurs habits Vaisnavas, avec Tilaka, sacs de japa, et chantant le mantra pour le bénéfice de la société russe qui souffre toujours dans les misères et l’illusion profonde. Ces expressions culturelles ont un effet profond et soulevant sur la civilisation matérialiste pour la pousser doucement vers le réveil spirituel. Que ce jour vienne rapidement ! Que ce jour vienne rapidement !

Sankarshan Das Adhikari

 

Sankarshan Prabhu explique la sciende de la Gita en Russie

 

Une promenade matinale à Kaliningrad

 

Il invente l’expression ‘Sabakaloka’ 

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Impossible Pour Tous De Devenir Conscient De Krishna ?

Êtes-vous donc d’accord qu’il est impossible de rendre tout le monde conscient de Krishna ?

Merci,

Jukka

Réponse : Tout Le Monde Le Deviendra…

Le Seigneur Krishna déclare dans la Bhagavad-gita :

 manusyanam sahasresu
 kascid yatati siddhaye
 yatatam api siddhanam
 kascin mam vetti tattvatah

 
« Parmi des milliers d'hommes, un seul, peut-être, recherchera la perfection, et parmi ceux qui l'atteignent, rare celui qui Me connaît en vérité. » --Bhagavad-gita 7.3

Ceci nous dit que seulement une poignée de personnes parmi la population mondiale deviendra consciente de Krishna. Par contre, Krishnadas Kaviraja déclare dans le Caitanya-caritamrta :

 saj-jana, durjana, pangu, jada, andha-gana
 prema-vanyaya dubaila jagatera Jana

« Le mouvement pour la conscience de Krishna inondera la Terre entière et noiera tout le monde, qu’il soit gentilhomme, fripon ou même boiteux, invalide ou aveugle. » -Caitanya-caritamrita Adi 7.26

Il dit que tout le monde deviendra conscient de Krishna. Est-ce une contradiction ? Du point de vue mondain, il semble être certainement contradictoire. Mais lorsque nous considérons que le Seigneur Caitanya est encore plus miséricordieux que le Seigneur Krishna, nous pouvons commencer à comprendre comment l’impossible devienne possible par la miséricorde du Seigneur Caitanya.

Il y a des règles et puis il y a les exceptions aux règles. La règle est que seulement un petit pourcentage de la population du monde se réveillera spirituellement. Mais dans cet âge merveilleux de Caitanya, qui a commencé en 1486, il est possible et concevable et même prédit que l’entière population humaine deviendra inondée par la marée de la miséricorde du Seigneur Caitanya pour devenir consciente de Krishna.

Quant est-ce que tu plongeras dans cet océan ? Tu es déjà resté assis sur la côte trop longtemps.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 6 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Le Savoir Transcendantal Pour Les Russes

De Kaliningrad en Russie

Maintenant nous sommes à Kaliningrad en Russie pour une fin de semaine extatique pour distribuer la connaissance transcendantale. La population locale s’occupe de leurs activités dans l’ignorance complète de la réalité transcendantale qui est facilement à leur porté si seulement ils ouvraient leurs oreilles pour l’écouter. À cause du faux orgueil, malheureusement presque personne ne s’y intéresse. Tristement, c’est la nature de ce monde matériel. À cause de l’orgueil et l’ignorance, bien que tout le monde cherche une vie pleine de bonheur, presque personne réussi à la trouver. Nous sommes donc venus en Russie dans l’espoir de pouvoir servir ceux qui recherchent sincèrement le réveil spirituel.

Dans la Bhagavad-gita, le Seigneur Sri Krishna explique très bien le bénéfice de la connaissance transcendantale :

na hi jnanena sadrsam
 pavitram iha vidyate
 tat svayam yoga-samsiddhah
 kalenatmani vindati

 « 
Rien, en ce monde, d'aussi pur et sublime que le savoir absolu. Fruit mûr de tous les yogas, celui qui le possède trouve, au moment voulu, en lui-même la joie. » Bhagavad-gita 4.38

 Veuillez bien profiter de la sagesse de la Bhagavad-gita. Votre vie deviendra sublime sans limites !

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Comment Chanter 16 Tours Par Jour?

Je continue à souscrire des gens à votre cours. Je voudrais vraiment que les gens suivent vos dires.

Veuillez me conseiller comment je peux devenir complètement conscient de Krishna. Je chante,  mais je ne peux jamais finir les 16 tours. Je suis tellement épuisé par les gens et la politique dans mon organisation, je suis tellement troublé que je n’arrive pas à me concentrer. Comment puis-je devenir un peu fort pour pouvoir le tolérer ? Je suis si fatigué que je continue à dormir jusqu’à 07h00. Comment les gens comme nous, qui sommes épuisés par le travail, pouvons-nous trouver le temps et la quiétude interne pour chanter 16 tours par jour ? Veuillez bien m’aider.

Sincèrement le vôtre

Réponse : Se Coucher Tôt Pour Se Lever Tôt…

Je te remercie beaucoup d’introduire les autres à ce cours. Cette connaissance peut sauver le monde entier de toutes sortes de misères. Il n’existe véritablement rien de plus valable que cette connaissance.

La clef pour augmenter la qualité et la quantité de ton chant est de te coucher aussitôt que tu retourne de ton travail le soir. Le plus tôt que tu peux te coucher, le plus tôt que tu pourras te lever. Quand tu te lèves tôt et chantes avant de commencer ton travail, ton mental ne sera pas embrouillé par la politique de ton bureau. Tu seras dans une situation bien meilleure pour pouvoir te concentrer sur les douces vibrations des noms du Seigneur Sri Krishna :

 Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
 Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

 De cette manière, si tu chantes 16 tours de qualité du Mahamantra Hare Krishna avant de partir pour le bureau, ta pile spirituelle sera pleinement chargée et tu ne te sentiras jamais épuisé, peu importe si ton jour au travail devient hectique.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 5 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Un océan de Béatitude en Lituanie

De Kaunas en Lituanie

Notre arrêt au soir à Kaunas en Lituanie en route vers la Russie fut le plus doux nectar. L’hospitalité chaleureuse des dévots de Lituanie est sans pareil dans le monde entier. Le moyen le plus sûr et rapide pour avancer dans la conscience de Krishna est de s’engager dans les six formes d’échanges amoureux avec les dévots du Seigneur. Et il n’y a pas de meilleur endroit dans le monde pour le faire qu’à Kaunas en Lituanie. La liste des six échanges est donnée par Srila Rupa Goswami comme suit :

 dadati pratigrhnati
 guhyam akhyati prcchati
 bhunkte bhojayate caiva
 sad-vidham priti-laksanam

« Offrir des cadeaux en charité, accepter des cadeaux charitables, dévoiler son mental en confidence, s’enquérir en confidence, accepter le prasadam et offrir le prasadam sont les six symptômes d’amour partagés entre un dévot et un autre. » Nectar de L’instruction 4.

Après plusieurs jours d’association super douce dans la  conscience de Krishna en Russie, nous reviendrons à Kaunas en Lituanie pour une semaine entière d’échanges amoureux.

Restez synchronisés avec nous pour recevoir plus de reportages de l’océan de félicité.

Sankarshan Das Adhikari

 

Sriman Sankarshan Prabhu Arrives En Lituanie

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Et Si Sankarshan Prabhu Nous Donne Des Mauvaises Enseignements ?

Je pense que Sankarshan Prabhu doit passer plus de temps en Inde pour comprendre les enseignements de base hindous en écoutant une variété de maîtres spirituels avant de les répandre partout dans le monde. Bien qu’il fasse un très bon travail, que se passerait-il s’il enseigne mal et répands le message incorrect de la Bhagavad-gita ?

Vipon

Réponse : Je Ne Parle Que Le Message Pur De Krishna…

J’apprécie beaucoup que tu sentes que je fais un très bon travail. J’ai aussi pris note de ton inquiétude qu’il se puisse que je parle quelques chose qui va à l’encontre des enseignements de la Bhagavad-gita. Tu peux être assuré que je me suis rendu complètement aux pieds pareils-au-lotus de l’autorité la plus avancé en la Bhagavad-gita, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Il m’a soigneusement enseigné le message confidentiel de la Bhagavad-gita tel qu’il est confirmé par les grands acharyas qui ont guidé la civilisation védique de l’Inde à travers les âges.

Je ne donne jamais mon opinion sur le message de la Bhagavad-gita. Je n’ai pas d’autre activité que de répéter les enseignements de la Bhagavad-gita sans adultération, exactement tels qu’ils ont été énoncé par le Seigneur Sri Krishna à Sri Arjuna sur le champ de bataille de Kurukshetra il y a 5.000 ans, parce que j’ai reçu l’entrainement soigneux de mon Guru Maharaja pour ne jamais ajouter ou soustraire quoique ce soit de ce savoir suprême donné par le Seigneur Sri Krishna.

De cette façon, ce que j’enseigne à mes étudiants est parfaitement en ligne avec la Bhagavad-gita. Bien sûr, je ne peux pas prendre le crédit. Je ne suis que l’humble  serviteur qui livre le message du Seigneur Krishna tel qu’il est confirmé par les grands maîtres spirituels de l’histoire de l’Inde. Je ne peux pas prendre le crédit pour la pureté du message parce que tout le crédit est dû à mon maître spirituel, Srila Prabhupada, qui m’a illuminé avec la connaissance parfaite de la Bhagavad-gita et il m’a donné l’ordre de le répandre partout sur la Terre. S’il y a un crédit qui m’est dû, c’est seulement parce que je suis strictement les instructions que j’ai reçues de mon maître spirituel et que je répète ce qu’il m’a dit sans déviation.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 4 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : En Route Vers La Russie

De Riga en Lettonie

J’écris cette ‘Pensée du Jour’ à Riga en Lettonie à 05h49 le 3 mai 2007. Ce matin nous partons de Riga pour en arrêt ce soir à Kaunas en Lettonie, et de là nous continuerons demain à Kaliningrad en Russie. C’est avec grande joie que je pars pour la Russie. Ma joie est que maintenant j’ai l’opportunité de répandre la conscience de Krishna en Russie. Durant l’époque communiste, ce n’était pas possible. À ces moments, notre mouvement était complètement en cachette et pourchassé vigoureusement par le KGB (la police secrète soviétique.) Nos dévots étaient vilement persécutés. Quelques-uns furent torturés et quelques-uns sont morts à cause du mal traitement par les autorités soviétiques.

C’est un grand témoignage de leur foi inébranlable dans notre Fondateur/Acharya, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada et dans le Seigneur Sri Krishna, qu’ils ont risqué leur vies-mêmes pour pratiquer la conscience de Krishna. Lorsque j’ai rencontré une de nos dévotes qui fut torturée par les communistes et je lui ai demandé au sujet de son expérience, elle ne pouvait pas en parler, tellement les mémoires étaient si pénibles.

Ci-dessous est une photo de Sa Grace Sriman Sacisuta Das, qui fut torturé à mort en prison pour le crime d’être conscient de Krishna :

Ensuite je vous présente le vidéo émouvant de 1988 lorsque 25 dévots Hare Krishna se trouvaient dans  les prisons soviétiques pour le ‘crime odieux’ de chanter Hare Krishna. Les enfants Hare Krishna en Australie ont fait un appel au dirigeant soviétique, Mikhael Gorbachev, de bien vouloir libérer les Hare Krishna soviétiques :

http://www.hkussr.com/website/cg026childrenofkrishna88.wmv

Le court récit suivant par les dévots russes décrit comment la semence de la conscience de Krishna a été plantée en Russie :

Pendant les onze années de sa prédication dans l’Occident, Srila Prabhupada, le Fondateur/Acharya pour l’Association Internationale pour la Conscience de Krishna, ISKCON, a voyagé quatorze fois autour du monde. Parmi d’autres pays, il a aussi rendu visite en Russie soviétique qui se trouvait en ces temps-là derrière le Rideau de Fer. Les quatre jours que Srila Prabhupada a passé à Moscou en 1971 ont apporté miraculeusement beaucoup de changement à ce pays athée.

Pendant sa visite, il a discuté la philosophie avec le Professeur Kotovsky, un érudit soviétique spécialisé dans l’Hindouisme, mais la plus grand importance est qu’il a rencontré un jeune homme soviétique éduqué qui est devenu le premier et unique disciple initié dans l’Union Soviétique, Ananda Shanti. Ce jeune homme a commencé à précher tout seul le message éternel de la Bhagavad-gita, et c’est ainsi que les enseignements de Srila Prabhupada furent disséminés parmi des centaines et des centaines de personnes soviétiques, au point où au début des années 1980s, le KGB a déclaré ISKCON une des plus grandes menaces à la nation soviétique. De cette façon, la guerre fut déclarée… la guerre de l’état totalitaire contre une poignée des premiers dévots de Krishna en Russie soviétique.

Le KGB a commencé une campagne massive contre les premiers suivants de ISKCON. Pour leur foi, une centaine des premiers dévots russes furent envoyés en prison, aux camps de travail et aux hôpitaux psychiatriques. Ils ont subit des souffrances et des tortures horribles, mais ils ont gardé leur foi forte et inébranlable dans le Seigneur Krishna et Ses paroles dans le Bhagavad-gita.

L’un d’eux, Sarkis Ohanjanyan n’avait que 21 ans quand il fut mis en prison. Sa seule culpabilité fut d’avoir foi en Dieu, d’avoir chanté le Mahamantra Hare Krishna et de refuser de manger la viande. Un an et demi plus tard, pendant l’hiver de 1986 il meurt de malnutrition et de tuberculose dans un camp de labeur. Avant sa mort, il chantait ses tours sur des perles fabriquées du pain de prison, et il avait appliqué les signes du  tilaka sur son corps avec la pâte à dent.

Olga Kiselyova fut mise en prison en 1983 pendant qu’elle était enceinte. Son ‘crime’ était qu’elle avait aidé à la traduction de la Bhagavad-gita  en Russe. Après avoir subi des tortures et des longues interrogations difficiles, elle a mis au jour une petite fille Marika en prison qui est morte seulement deux mois plus tard.

Amala Bhakta Das, père de 5 enfants, fut condamné à 5 ans de labeur forcée, et ne fut libéré que sur la requête personnelle de Nancy Reagan.

Ces récits ne sont que quelques-unes des histoires parmi beaucoup d’autres. Les premiers dévots en Russie ont sacrifié leur santé, leur liberté et parfois leur vie-même pour la prédication et le service à Srila Prabhupada.

Les dévots Hare Krishna autour du monde ont commencé une campagne de protestation  contre la persécution religieuse dans l’USSR. Le résultat  fut qu’en 1988, tous les dévots Hare Krishna soviétiques furent libérés par M. M. Gorbachev et une nouvelle ère de liberté religieuse a commencé en Russie. (fin de la narration)

En pensant aux sacrifices accomplis par ces grands héros du mouvement Hare Krishna qui m’ont ainsi donné le privilège de pouvoir prêcher la conscience de Krishna en Russie, je me prosterne simplement à leur pieds pour leur prier de me permettre de leur servir pour toute l’éternité.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Que Veut Dire ‘Le Miroir Du Mental’?

Que veut dire ‘le miroir du mental’ ?

J’attends votre réponse avec humilité !

Votre étudiante,

Kishan

Réponse : Ta Conscience…

‘Le miroir du mental’ se réfère à ta conscience. À présent, dans notre état de conscience conditionnée, le miroir du mental est recouvert de beaucoup, beaucoup de couches de poussière accumulée pendant beaucoup, beaucoup de vies. La méthode de libérer le miroir du mental de cette poussière est de chanter régulièrement le mahamantra Hare Krishna autant que possible chaque jour :

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
 Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

 Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 3 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Se Réveiller Du Rêve

De Riga en Lettonie

Cette existence matérielle est un rêve. Bien qu’elle possède une réalité, ce n’est pas ce qu’elle semble être. Dans ce monde matériel nous rêvons « je suis ce corps. » Nous pensons que nous sommes d’un sexe particulier, d’une race et d’une nationalité particulière. Mais la vérité est que ces choses n’ont rien à voir avec notre identité véritable. Ces choses ne sont qu’une couverture de notre être réel.

Lorsque nous nous réveillons de notre existence endormie dans le monde matériel et que nous nous reconnectons avec notre identité originelle et éternelle qui existe bien au-delà de cette prison de la naissance, de la mort, de la vieillesse et de la maladie, nous gouterons le bonheur actuel de l’existence dans une parfaite harmonie avec Dieu. À ce sujet, Srila Bhaktivinode nous montre comment le Seigneur Caitanya Mahaprabhu nous appelle pour nous réveiller de notre sommeil qui dure des millions d’existences :

jiv jago jiv jago gauracanda bole
 kota nidra jao maya-pisacira kole

“Réveillez-vous, âmes endormies ! Réveillez-vous ! Pourquoi dormez-vous sur les genous de maya, l’énergie illusoire ? Levez-vous ! »

Il est temps de répondre à Son appel et de sortir du cauchemar de l’existence matérielle vers la vie éternelle de félicité et de connaissance complète.

Sankarshan Das Adhikari

Le Seigneur Caitanya Nous Supplie « Réveillez-Vous Du Rêve De L’existence Matérielle. »

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment sentir Krishna ?

Je lis tous vos courriels et ils sont véritablement ce que Krishna voudrait que vous nous disiez. C’est ce que je ressens du moins.

Comment puis-je sentir Krishna ? Est-il possible de Le voir ? Comment mes péchés peuvent-ils tous être lavés ? Encore et encore je commets des péchés contre le gré de Krishna. Comment puis-je sortir de ce monde matériel dont je ne veux pas faire parti ?

Bimal

Réponse : Lis La Bhagavad-Gita Sérieusement…

Je suis très heureux que tu sentes que je te parle selon le désir du Seigneur. C’est un fait. Dans notre mouvement pour la conscience de Krishna, nous n’inventons pas nos propres enseignements. Simplement, nous répétons à nos étudiants les enseignements purs de Krishna tels qu’Il les a énoncées dans la Bhagavad-gita. Nous n’y ajoutons ni soutirons rien du tout.

Puisque nos paroles sont les paroles du Seigneur Sri Krishna, Ils sont  pleins de puissance pour livrer nos étudiants des griffes de la naissance et de la mort.

Tu me demandes comment tu peux sentir Krishna. Si tu lis la Bhagavad-gita très sérieusement, tu sentiras comment le Seigneur Krishna est présent devant toi et t’instruit.

En ce qui concerne voir Krishna, le Seigneur Brahma nous donne la description suivante dans le Brahma-samhita :

premanjana-cchurita-bhakti-vilocanena
 santah sadaiva hrdayesu vilokayanti
 yam syamasundaram acintya-guna-svarupam
 govindam adi-purusam tam aham bhajami

« J’adore Govinda, le Seigneur Primordial, qui est Syamasundara, Krishna Lui-même, le possesseur d’innombrables attributs, et que les purs dévots peuvent voir dans le cœur de leur cœur avec l’œil de la dévotion oint de la pommade d’amour pur. » Brahma-samhita 5.38

La méthode pour laver tous tes péchés est décrite par le Seigneur Krishna dans la Bhagavad-gita :

sarva-dharman parityajya
 mam ekam saranam vraja
 aham tvam sarva-papebhyo
 moksayisyami ma sucah

« Laisse là toute autre forme de religion, et abandonne-toi simplement à Moi. Toutes les suites de tes fautes, Je t'en affranchirai. N'aie nulle crainte. »

Pour t’arrêter de commettre les péchés tu dois cultiver un gout supérieur. Nous recherchons  la jouissance dans les activités pécheresses à cause d’une intelligence moins développée. Ceux qui ont développé leur intelligence peuvent facilement arrêter la vie pécheresse parce qu’ils obtiennent un plaisir illimité en chantant les saints noms de Dieu :

 Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
 Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

Ta dernière question est comment sortir de ce monde matériel. Si par la grâce de Krisna on obtient la bonne fortune de contacter un maître spirituel authentique, par la miséricorde de Krishna on reçoit des leçons comment accomplir le service de dévotion envers le Seigneur Suprême. De cette façon il reçoit des instructions comment sortir de la lutte constante de haut en bas dans le monde matériel. L’indication de la sagesse védique est donc de s’approcher d’un maître spirituel authentique. Les Védas déclarent :

tad-vijnanartham sa gurum evabhigacchet

« Si tu veux apprendre la science transcendantale, tu dois t’approcher d’un maître spirituel authentique. » Mundaka Upanishad 1.2.12

De même dans la  Bhagavad-gita (4.34), la Suprême Personnalité de Dieu nous conseille :

tad viddhi pranipatena
 pariprasnena sevaya
 upadeksyanti te jnanam
 jnaninas tattva-darsinah

 « 
Cherche à connaître la vérité en approchant un maître spirituel; enquiers toi d'elle auprès de lui avec soumission, et tout en le servant. L'âme réalisée peut te révéler le savoir, car elle a vu la vérité. »

Le Srimad Bhagavatam nous donne un conseil similaire :

tasmad gurum prapadyeta
 jijnasuh sreya uttamam
 sabde pare ca nisnatam
 brahmany upasamasrayam

 
« La personne qui désire sérieusement atteindre le bonheur réel doit chercher un maître spirituel authentique et prendre refuge en lui par l’initiation. La qualification du maître spirituel est qu’il a réalisé la conclusion des écritures par la réflexion et qu’il doit être capable de convaincre autrui de ces conclusions. Telles grandes personnalités, qui ont pris refuges en Dieu Suprême, laissant de coté toutes les considérations matérielles, sont acceptées comme  des maîtres spirituels authentiques. »

Et encore, Visvanatha Cakravarti, un grand Vaisnava, conseille également :

yasya prasadad bhagavat-prasadah

« Par la miséricorde du maître spirituel, on reçoit la miséricorde de Krishna. »

Le même conseil est donné par Sri Caitanya Mahaprabhu :

guru-krsna-prasade paya bhakti-lata-bija

« Par la miséricorde du Guru et de Krishna, on reçoit la semence de bhakti. » Caitanya-caritamrta, Madhya 19.151

C’est donc essentiel. Pour sortir de ce monde matériel, on doit atteindre la conscience de Krishna. Ceci est accompli en prenant refuge d’un pur dévot. Par ce moyen, on peut devenir libre des griffes de la matière et retourner chez soi, retourner à Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 2 mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Le Srimad Bhagavatam Révolutionnaire

De Riga en Lettonie

La connaissance la plus révolutionnaire qui ait jamais été révélée dans cet univers est soigneusement préservée dans l’ancien texte connu sous le nom de Srimad Bhagavatam. Ce beau Bhagavatam est plein des plus belles descriptions poétiques de la Suprême Personnalité de Dieu, le Seigneur Sri Krishna et Ses purs dévots. Dans ce doux Bhagavatam est enregistré une conversation qui a eu lieu il y a des milliers d’années entre le grand sage Srila Narada Muni et son disciple Srila Vyasadeva, qui est connu comme l’écrivain de la sagesse védique. Narada Muni éclaire miséricordieusement Vyasadeva avec les mots suivants :

 tad-vag-visargo janatagha-viplavo
 yasmin prati-slokam abaddhavaty api
 namany anantasya yaso 'nkitani yat
 srnvanti gayanti grnanti sadhavah

« Cette littérature qui est remplie des descriptions des gloires transcendantales du nom, de la renommée, des formes, passetemps, etc., du Seigneur Suprême illimité est une création différente, pleine de paroles transcendantales destinées à apporter une révolution dans les vies impies de la civilisation mal dirigée du monde. Bien qu’elles soient composées de manière imparfaite, ces littératures sont écoutées, chantées et acceptées par les hommes purifiés qui sont complètement honnêtes. » Srimad Bhagavatam 1.5.11

L’effet révolutionnaire du Srimad Bhagavatam n’a pas diminué avec le passage du temps. Il est aussi puissant et capable de révolutionner la société humaine aujourd’hui qu’il y a 5.000 ans. Tout ce qui est requis est une classe d’hommes qui le pratique et l’enseigne purement à travers le monde.

Sur l’ordre de mon maître spirituel, j’ai complètement dédié ma vie à parcourir le monde à prêcher pour illuminer autant de personnes que possible dans le sens véritable du Srimad Bhagavatam. Je sais que par la puissance divine du Srimad Bhagavatam si simplement je le présente tel qu’il est, sans aucune adultération, il y aura un changement positif pour la ré-spiritualisation de la société humaine entière.

Sankarshan Das Adhikari 



Sriman Sankarshan Das enseigne le Srimad Bhagavatam à Riga en Lettonie

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Dieu N’est-Il Rien ?

Dieu est disponible à tous ceux qui le cherchent sincèrement.  Il est immatériel si nous Le cherchons comme le Seigneur Krishna, Vishnu, Dieu, Allah, Jésus ou ‘Rien’. (Rien n’émane de Lui aussi, s’Il est tout puissant.)

Vous avez tous les droits de m’éclaircir/me corriger, si mes idées sont fausses.

Votre étudiant,

Suraj

Réponse : Non, Parce Que ‘Rien’ N’existe Pas…

Tu es correct en disant que nous pouvons nous rapprocher de Dieu soit sous Sa forme de Krishna, Vishnu, Dieu ou par Son pur dévot, le Seigneur Jésus Christ, mais ton idée que nous pouvons chercher Dieu dans le vide n’est pas correcte.

Rien ne peut émaner du Suprême parce que la substance rien n’existe pas. Tout ce qui émane du Suprême est une substance. C’est quelque chose, autrement il ne pourrait pas être émané.

En d’autres mots, il n’y a pas de substance ‘rien’. Il n’existe qu’au niveau des concepts.  Et même dans ce sens, au niveau des concepts, rien n’est pas rien ; c’est en fait quelque chose, un concept. En conclusion, nous pouvons comprendre que le ‘rien’ n’existe pas, puisqu’il est quelque chose.

Sankarsan Das Adhikari.

 

Mardi, le 1er mai 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Utilise Tes Talents Pour Krishna

De Riga en Lettonie

Les talents matériels qu’on possède doivent être utilisés pour le service de Krishna. À ce sujet, Srila Prabhupada déclare « les habilités que tu possèdes, soit ceux de scientifique ou d’avocat, d’ingénieur ou d’homme riche, d’homme d’affaires, peu importe. Ton devoir est d’utiliser ton talent pour la conscience de Krishna. C’est tout. Voilà la perfection. »

Un bon exemple est mon étudiant Ugis Polis à Riga en Lettonie. Il a beaucoup de talent pour l’émission de radio et il l’engage au service de Krishna. Il a commencé sa carrière à la radio à l’âge de 13 ans dans un programme de radio pour les enfants et bientôt il est devenu un journaliste en interviewant d’autres enfants pour des programmes spéciaux de courte durée. En peu de temps, il avait son propre programme à la radio. Ces jours-là, il n’y avait qu’une seule station de radio en Lettonie, la station de l’état. Ugis a eu sa grande opportunité lorsque les Russes ont pris contrôle de la station de radio en Lettonie et le gouvernement letton à compris qu’il serait avantageux d’autoriser les stations de radio privées. Lorsque le premier permit fut émit en 1991, ce fut pour Ugis. Il a débuté ses émissions en 1992.

J’écris ceci le 30 avril, lors du quinzième anniversaire de la première émission de la station de radio de Ugis, L’European Hit Radio. C’est une des stations de radio la plus populaire de toute la Lettonie avec des antennes émettrices distribuées dans toute la nation. Puisque les programmes sont strictement contrôlés par les régles du gouvernement, il utilise la portion publicitaire des ses émissions pour avancer les programmes de la conscience de Krishna tels que la Nourriture Pour La Vie Hare Krishna, les festivals, et les conférences spéciales par les dévots. De cette manière, par la publicité, il introduit une grande section de la population lettone à l’idée que la Nourriture Pour La Vie Hare Krishna est l’organisation charitable la plus grande de la nation et que la connaissance védique résout les problèmes de la vie. C’est ainsi qu’il fait une contribution majeure à la prédication de la conscience de Krishna dans ce pays qui jadis était sous le joug du bloque soviétique.

Ugis chante 16 tours par jour du Mahamantra Hare Krishna et il suit les quatre principes régulateurs de la liberté : s’abstenir 1) du sexe illicite, 2) de la consommation de viande, 3) et d’intoxication, et 4) des jeux de hasards. En même temps, il dirige la station de radio European Hit Radio avec sa grande équipe et il s’apprête à lancer deux nouvelles stations de radio.

J’encourage tous mes étudiants à suivre l’exemple d’Ugis pour trouver le moyen de rester fixés solidement dans la conscience de Krishna par une bonne sadhana et en utilisant leurs habilités et leurs talents dans le service de Krishna.  Plus de personnes peuvent agir ainsi, plus une nouvelle époque de paix et de bonheur enveloppera la société mondiale.

Sankarshan Das Adhikari

-------------------------------------------------------------
RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Kalki Ne Peut-Il Pas Être Un Guérisseur ?

Au sujet de la question qui vous a été envoyé par le dévot, N.J. Chandra Sekhar, sur l’Avatar Kalki, n’est-il pas possible que lors de la venue de Kalki, qu’Il ne serait pas plutôt un guérisseur ? Le Seigneur Kalki pourrait venir faire la paix entre les peuples et pour aider les âmes perdues à trouver le sentier correct plutôt que d’anéantir les faux rois.

Je ne dis pas que j’ai foi en cet homme qui se dit être l’Avatar Kalki. Je dis seulement que lors de la prophétie de la naissance du Seigneur Jésus, les juifs ont prédit un commandant militaire, quelqu’un qui apporterait la guerre pour mener les juifs dans un âge doré. Au contraire, l’opposé a eu lieu. Jésus est né et il a apporté un message d’amour et de non-violence avec sa philosophie de tourner l’autre joue, et c’est ainsi que le judaïsme a été réformé.

Ne serait-il donc pas possible quand Kalki arrivera qu’Il ne serait pas ce qu’on s’attend de Lui, et qu’au contraire Il soit un homme paisible qui n’apporterait pas le mal à Ses enfants, et qui nous aimerait encore plus que Jésus ?

Votre étudiant,

Haridhan

Réponse : Les Prophéties Védiques Sont Toujours Précises…

Il ne peut y avoir de désaccords dans les prophéties védiques. Kalki Avatar viendra donc à la fin de l’Âge de Kali dans 427.000 ans et Il anéantira les démons. La prophétie est si précise que même le nom de Son père et le nom de Son village sont prédites. La planète entière sera dans ces temps dans un état chaotique complet. La population humaine entière sera dégradée à la taille des pygmées cannibales qui s’engageront à se tuer et à se manger les uns les autres. L’anéantissement par l’Avatar Kalki sera une expression de Son amour illimité parce quiconque sera tué par Lui recevras immédiatement la libération. Parce que leurs cerveaux seront trop dévolus pour comprendre la connaissance transcendantale, au lieu de leur prêcher, le Seigneur leur délivrera en leur tuant. Par suite, le Satya Yuga, le nouvel âge doré commencera.

Sankarshan Das Adhikari

 

Le mois précédent

Hit Counter