La Pensée Du Jour

Réalisations et  correspondances sélectes de
Sa Grâce Sriman Sankarshan Das Adhikari

Accueil |Pensées Du Jour | Conférences (en Anglais) | Autres Services| Galleries | Méditations sur la Bhakti Pure
 
Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi | Offrandes | La Bhagavad-gita Telle Qu'elle Est
Contactez-Nous | Quoi De Neuf?  | S'abonner aux 'Pensées du Jour'



Sa Divine Grâce
A.C. Bhaktivedanta
Swami Prabhupada

Le Cours Ultime de la Réalisation du Soi (tm)

L
e système d'entraînement le plus avancé du monde dans la réalisation spirituelle,  guidant des milliers vers la plus haute illumination.

Guidé et inspiré par le fondateur-Acharya de ISKCON: Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

Consacré a achever une révolution spirituelle pour l'illumination de tous les êtres de cette planète.

Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi

Español                                   Русскйи                                English


Sa  Grâce Sriman
Sankarshan Das Adhikari

Obtenez la miséricorde spéciale de Krishna en faisant du service de dévotion

Aidez Sankarshan Prabhu dans sa mission de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Une contribution singulière ou mensuelle peut se faire en ligne en allant ici :

Faire une contribution en cliquant ici

 

Un appel pour votre assistance

Sur l’ordre de son maître spirituel, Srila Prabhupada, Sankarshan Prabhu à dédié sa vie au travail extrêmement urgent de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Le plus la conscience de Krishna se répand, le plus que la souffrance, le manque et la haine sur cette planète seront remplacés par la félicité, l’abondance et l’amour. Voici une opportunité dorée de faire le plus grand bien pour toutes les entités vivantes et de recevoir les bénédictions spéciales du Seigneur. Par conséquent, nous devons, au mesure du possible, sacrifier notre temps, notre énergie et nos ressources pour aider Sankarshan Prabhu dans son travail urgent. Si vous voulez participer d’une façon ou d’une autre, grande ou petite, veuillez écrire à Sankarshan Prabhu en cliquant si dessous :

Envoyer un courriel à Sankarshan Prabhu
 


Une Nouveauté ! Maintenant Disponible !

94 Photographies du Tour Du Monde de SDA en 2006-7!

chaînon à la gallérie de photos

L'itinéraire

de

 Sankarshan

Prabhu

 

Samedi, le 30 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Enquiers-Toi Auprès Du Maître Spirituel

De l’aéroport de Houston au Texas (IAH)

Pour ceux qui sont sérieux pour atteindre la perfection sur le sentier de la réalisation du soi, il n’y pas d’enseignements supérieurs à la Srimad Bhagavad-gita. Dans ce meilleur de tous les guides, le Seigneur Sri Krishna donne toutes les informations nécessaires pour arriver rapidement et facilement à la plus haute plateforme de la conscience étendue, l’amour pur pour Dieu. L’un des principes les plus important de la Gita est décrit dans le Quatrième Chapitre :

tad viddhi pranipatena
 pariprasnena sevaya
 upadeksyanti te jnanam
 jnaninas tattva-darsinah


 « 
Cherche à connaître la vérité en approchant un maître spirituel; Enquiers-toi d'elle auprès de lui avec soumission, et tout en le servant. L'âme réalisée peut te révéler le savoir, car elle a vu la vérité. » Bhagavad-gita  4.34

À cause de l’importance de poser des questions au maître spirituel et recevoir ses réponses, le maître spirituel s’efforce de répondre en profondeur et avec amour toutes les enquêtes sincères. Si les disciples profitent pleinement de la miséricorde du maître spirituel, ils obtiendront rapidement une compréhension claire de la Bhagavad-gita et ils pourront ainsi suivre correctement ses instructions sublimes.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Bhava Et Prema…

Dans la Bhagavad-gita, Quatrième Chapitre, verset 10, Srila Prabhupada écrit :

« La dernière étape de la vie de dévotion s’appelle bhava ou l’amour transcendantal de Dieu. »

Dans le même commentaire, selon le Bhakti-rasamrta-sindhu (1.4.15-16) bhava est défini comme l’étape préliminaire de l’amour transcendantale de Dieu. L’amour véritable pour Dieu s’appelle prema, la plus haute étape de la perfection de la vie.

Pouvez-vous expliquer comment, dans le même commentaire, nous appelons bhava à la fois l’étape préliminaire et l’étape finale de la dévotion ?

Quelle est la différence entre bhava et prema ?

Est-il suffisant d’atteindre l’étape de bhava pour aimer Dieu ?

Je suis reconnaissant de vos courriels quotidiens, la meilleure façon pour moi de m’engager dans le Krishna katha (les discussions sur Krishna.)

Respectueusement votre humble serviteur,

J. Raul Cardenas

Réponse : Le Nectar Et Le Nectar Très Concentré…

Bhava et prema sont considéré tous deux l’étape finale. Bhava est le début de l’étape finale, lorsque les émotions d’extase s’éveillent pleinement dans le cœur.

Srila Prabhupada explique le bhava ainsi :

« L’étape de bhava est manifestée par huit symptômes : l’inertie, la transpiration, la chair de poule, le bégaiement, les tremblements, la pâleur du corps, les larmes aux yeux et finalement la transe. » Commentaire sur le verset 2.3.24 du Srimad Bhagavatam

La différence entre le bhava et le prema est donnée dans le Sri Caitanya-caritamrta :

samyan-masrnita-svanto
 mamatvatisayankitah
 bhavah sa eva sandratma
 budhaih prema nigadyate

« Lorsque bhava adouci complètement le cœur, qu’il assume un grand sentiment de possession envers le Seigneur et qu’il devient très condensé et concentré, il est appelé prema, l’amour de Dieu, par les érudits savants. » -- Caitanya-caritamrta, Madhya 23.7

Puisque bhava est l’amour de Dieu dans son étape préliminaire, une fois qu’on atteint bhava, on doit continuer à avancer pour arriver à prema, la perfection de bhava.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 29 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Sauvé De L’existence Matérielle

De ISKCON Vancouver au Canada

Un dévot du Seigneur n’a jamais peur. Il est toujours libre de la crainte parce qu’il est toujours protégé par le Seigneur. Même s’il vit au sein du feu infernal de l’existence matérielle, il n’est jamais brûlé par les flammes car il est toujours sous la protection de la miséricorde rafraichissante du Seigneur Sri Krishna. Il profite pleinement de l’association de son maître spirituel, qui est la manifestation de la miséricorde du Seigneur.

Ceux qui brûlent dans les flammes de l’existence matérielle peuvent être bénis par la pluie de la miséricorde du Seigneur à  travers l’instrument transparent qu’est le maître spirituel pleinement réalisé de son soi. Par ses paroles, le maître spirituel pénètre dans le cœur de la personne souffrante et  injecte la connaissance transcendantale, qui seule peut le sauver du feu de la vie matérielle qui dévore tout.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Comment Savoir Si Dieu Existe?

J’ai une question à vous poser. Comment pouvons-nous savoir si Dieu existe ? Quelle preuve pouvez-vous me donner ?

Merci,

Aratidia

Réponse : Comment Se Peut-Il Que Dieu N’existe Pas ?

Je suis très heureux que tu t’enquières comment savoir si Dieu existe. Ma question pour toi est « Comment Dieu ne pourrait-Il pas exister ? »

Es-tu le Tout Complet, la Totalité de l’Existence ? Ou bien en fais-tu partie ? Parce que tu n’es pas le Tout Complet et que tu n’en fais qu’une partie, tu n’es consciente que des douleurs et des plaisirs dans ton corps. Le Tout Complet, l’Existence Totale, de l’autre coté, est conscient des douleurs et des plaisirs dans toutes les entités vivantes.

Comment pouvons-nous nier la réalité du Tout Complet, la Totalité de l’Existence, quand nous y vivons à chaque instant ? Ce serait une proposition absurde. Seulement un imbécile sans intelligence nierait l’existence du Tout Complet. En faisant une simple observation intelligente, nous devons tout d’abord accepter la réalité du Tout Complet, l’Existence Totale.

Et le pas suivant est de comprendre la nature de ce Tout Complet. Elle est décrite ainsi dans le Sri Isopanisad :

om purnam adah purnam idam
 purnat purnam udacyate
 purnasya purnam adaya
 purnam evavasisyate

« Dieu, la Personne Suprême, est le Tout Complet et Absolu, et Sa perfection étant totale, tout ce qui émane de Lui, comme le monde phénoménal, constitue également une totalité complète en elle-même. Tout ce qui provient du Tout est un tout en soi, et parce que Dieu est absolu, Il demeure le Tout Complet bien que d'innombrables unités, complètes elles aussi, émanent de Lui. » --Sri Isopanisad Invocation

Sankarshan Das Adhikari
 

Jeudi, le 28 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  La Plus Grande Opportunité

De ISKCON Vancouver au Canada

Mardi dernier, le 26 juin 2007,  ici à British Columbia au Canada, j’ai parlé au sujet de la science de la réalisation du soi à l’Université Simon Frasier. J’ai expliqué aux étudiants que de toutes les sciences, la science de la réalisation du soi est la plus importante, qu’il devrait avoir une branche pour l’éducation sur la réalisation du soi dans toutes les universités du monde.

Après tout, comment un étudiant peut-il raisonnablement faire des plans pour sa carrière s’il ne connaît même pas qui il est ? C’est l’un des aspects les plus asiniens de notre soi-disant système d’éducation moderne. Nous nous attendons que les étudiants soient enthousiastes dans le choix de leur profession, mais nous ne leur donnons même pas le soupçon d’une idée de leur véritable identité. Et on est ensuite surpris quand l’un d’eux apporte un pistolet à l’université et commence à tirer sur tous ceux qui sont en vue. Il est temps de mettre le cheval avant la charrue.

J’ai donc pris l’invitation qui m’a été tendue pour parler à l’Université Simon Frasier comme la plus grande opportunité d’aider à faciliter un futur brillant pour la société humaine. Je prie que mon explication de la réalisation du soi ait une profonde influence sur leurs vies.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Est-il Juste de Tuer Par Compassion?

Pourriez-vous s’il vous plait m’éclairer sur ce que disent les écritures au sujet de tuer les animaux en général et plus particulièrement de les tuer pour mettre fin à leurs souffrances ?

En occident, les refuges d’animaux domestiques pratiquent l’euthanasie sur les chiens et les chats. Du point de vue spirituel, est-ce juste?

Si l’euthanasie n’est pas permise, qu’elle est donc la justification de voir la souffrance prolongée d’un animal ? Les animaux ont-ils du karma ?

Je vous remercie et Hare Krishna !

Rajen

Réponse : Mettre À Mort Par Compassion ?

C’est un idéal très noble de vouloir soulager la souffrance des misérables. Si nous avons ce désir, c’est très bon. Mais nous devons apprendre comment le faire correctement pour ne pas prolonger ou augmenter leur souffrance. Chacun des  êtres vivants dans toutes les espèces est prédéterminé d’une certaine quantité de souffrance et de jouissance pendant son séjour dans chaque espèce de vie. Une fois accomplis, il monte au niveau suivant sur l’échelle de l’évolution. De cette manière, il progresse d’espèce en espèce vers la forme humaine de vie dans laquelle il aura la possibilité de réveiller sa conscience divine originelle et échapper ainsi, une fois pour tous, du cycle des morts et des renaissances.

L’euthanasie simplement remet à plus tard leurs misères et retarde le moment quand ils deviendront complètement libres de toutes les souffrances en devenant une âme réalisée. Si nous voulons donc vraiment faire le bien aux autres, nous devons leurs donner la conscience de Krishna en non l’euthanasie. Nous devons leur permettre d’écouter les saints noms du Seigneur et de gouter le Krishna prasadam. Voilà ce qui sera profitable pour l’émancipation spirituelle de toutes les âmes, qu’elles soient incarnées dans une forme humaine, animale ou végétale.

Si quelqu’un compassionné s’approche de toi pour te tuer, l’accepterais-tu ?

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 27 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  La Réalisation Du Soi Est Pratique

De ISKCON Vancouver au Canada

Il existe une communauté sublime de transcendantalistes très avancés, de dévots de Krishna ici à Burnaby, British Columbia, un faubourg de la ville de Vancouver. Pouvoir passer quelques jours dans leur association est une expérience très vivifiante. À 04h30 nous nous rassemblons tous dans le temple (Photo ci-dessus) pour participer à la cérémonie la plus propice nommée Mangal Arati, suivi de l’adoration de Tulasi Devi, du chant de notre quota de 16 tours de chapelet de japa par jour, l’offrande de Guru Puja, et l’étude du Srimad Bhagavatam.  Après le programme matinal, tout le monde prend le petit déjeuner ensemble avant de commencer leurs devoirs quotidiens soit dans le temple soit dans un emploi à l’extérieur pour subvenir à leur entretien et pour contribuer financièrement au maintient du temple. Celle-ci est la réalisation du soi mise en pratique par toute une famille spirituelle de dévots. La réalisation du soi n’est pas simplement une théorie. C’est une pratique, telle qu’elle est démontrée ici par les dévots.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Clarification Sur Le Régime Végétarien…

Je voudrais tout d’abord m’introduire… je suis un musulman, habitant en Inde et  travaillant dans une compagnie de logiciel. Je reçois régulièrement vos courriels de Questions et Réponses envoyés par mon collègue et j’ai vraiment développé un grand intérêt sur les enseignements et les concepts au sujet de  la conscience. La chose la plus intéressante de vos messages est qu’ils sont d’attrait universel et scientifiques, ce qui m’attire à eux.

Je vous demande de clarifier et illuminer davantage vos remarques sur le thème « Pourquoi un individu doit s’alimenter de nourriture végétarienne. » Et je cite la phrase qui me semble appartenir à une secte ou religion particulière et ne s’applique pas à tout le monde. « Si nous voulons donc être purs dans notre alimentation, nous devons d’abord offrir notre nourriture au Seigneur avant de la manger. »

Je ne suis pas convaincu par la réponse que vous nous fournissez car elle me semble être uniquement pour les membres et les suivants de ISKCON. Selon ma détermination, elle n’est pas une explication scientifique et sans affiliation sectaire pour être pratiquée par une personne qui n’est pas associée avec ISKCON.

Mon collègue ne pouvait pas me fournir une réponse convaincante comme il le fait d’habitude, et il m’a donc demandé de vous contacter.

Je trouve que toutes vos autres explications et exemples sont très scientifiques et universels sauf celui mentionné ci-dessus. Je suis sûr que vous m’aiderez à comprendre votre explication.

Je vous remercie en avance.

Respectueusement

Tanveer

Réponse : La Compassion N’est Pas Sectaire…

Je suis très heureux d’entendre que tu apprécies notre présentation de la science de Dieu. Un de nos saints principaux est le Namacharya Srila Haridas Thakur, qui provient de ta communauté musulmane.

La compassion est un principe universel non-sectaire. Si tu penses que manger un animal est un acte de compassion, imagines-toi simplement  être un animal et que quelqu’un venait te tuer pour te manger.

La consommation de viande est permise dans la Bible, le Coran et dans les Védas mais seulement selon sous des restrictions. Elle est  permise aux personnes de basse classe qui n’ont pas de compassion ; pour qu’elles puissent faire du progrès spirituel. Mais la classe d’hommes saints montre toujours leur compassion envers toutes les entités vivantes et abandonne la consommation de la chaire et du sang.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 26 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Ne Te Triches Pas Toi-même

En route vers Vancouver, BC au Canada

Tu es venu trop loin dans le progrès évolutionnaire, la transmigration de l’âme à travers 8.000.000 espèces différentes, pour gâcher cette opportunité la plus rare, la forme humaine de vie. Ne te laisses pas distraire par la satisfaction des désires matériels. Tes désirs matériels seront satisfaits de toutes façons par l’arrangement de la nature. L’éléphant dans la jungle africaine a-t-il besoin de faire des grands arrangements pour satisfaire ses désirs ?Non. Tout ce dont il a besoin lui sera donné par l’arrangement de Dieu. Penses-tu que Dieu s’occupe mieux de l’éléphant que de l’être humain ? Alors, au lieu de mettre toute ton énergie à satisfaire tes désirs matériels, dévoues-y seulement le minimum. Le reste de ton énergie devrait être investi dans l’activité du réveil de ta conscience illuminée qui sommeille, ta conscience de Krishna, conscience de Christ, conscience d’Allah, conscience de Bouddha. De cette manière, ta forme humaine ne sera pas gaspillée. Tu obtiendras la perfection suprême.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Comment Pouvons-Nous Tuer Les Plantes?

Cher monsieur respecté,

Nous savons que Krishna veut que nous Lui offrions les aliments végétariens parce qu’Il veut que nous ne tuions aucune entité vivante. Mais puisque les plantes sont vivantes elles aussi, comment pouvons-nous les tuer ?

Fidèlement le vôtre,

Naveen

Réponse : Nous Ne Pouvons Pas Le Faire À Moins Que…

Tuer les plantes est aussi un péché. La réaction karmique de tuer une plante est que tu dois devenir une plante. On pourrait donc se demander « Si en mangeant quoique ce soit nous  obtiendrons une réaction karmique, ne serait-il pas mieux de jeûner jusqu’à la mort  pour éviter d’accumuler du karma ? » Même si nous faisons ainsi, nous accumulerons du karma en respirant, parce que chaque fois que nous tirons une bouffé d’air nous tuons tellement de microbes. Que faire alors ?

Krishna nous donne une sortie de cette roue sans fin du karma. Tout ce que nous avons besoin de faire est de nous abandonner à Lui en suivant Ses instructions. Il nous dit qu’en Lui offrant les aliments qu’Il nous permet (la nourriture végétarienne), une telle alimentation sera libre de péchés et nous libérera de tous nos péchés du passé. Les âmes des plantes qui sont ainsi offertes à Krishna reçoivent la bénédiction spéciale d’être accélérées dans leur évolution spirituelle jusqu’à la forme humaine.

Nous ne pouvons pas obtenir le même résultat en Lui offrant la viande, le poisson ou les œufs parce qu’Il ne nous a pas autorisés de Lui offrir les aliments dans cette catégorie.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 25 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  En Retard Avec Ma Correspondance

De Denver au Colorado

À cause d’un problème avec mon ordinateur portatif qui dura deux jours la semaine dernière et parce que je suis en route pour donner une nouvelle série de conférences, je suis extrêmement en retard avec ma correspondance. Je ne peux pas simplement courir précipitamment en répondant à mon courrier avec un commentaire rapide. Je dois considérer soigneusement les besoins de l’enquêteur et lui répondre de la manière la plus profonde, complète et compassionnée possible. Ça me prendra donc un certain temps pour me rattraper. Celle-ci est donc une opportunité pour tous ceux qui attendent des réponses pour développer la qualité de la patience, une des plus grandes vertus sur le sentier de la perfection spirituelle.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Le Mental Et L’intellect…

Comme toujours, je suis très reconnaissante de votre assistance pour nous rapprocher de Krishna avec vos merveilleuses ‘Pensées du Jour’. Pourriez-vous s’il vous plait m’expliquer la différence entre l’intellect et l’intelligence… et aussi la différence entre le mental et l’intellect ? J’apprécie sincèrement votre réponse et je vous remercie du temps que vous  prenez pour répondre.

Votre humble étudiante

Uma

Réponse :L’instrument Pour Conduire Et Le Conducteur…

Intelligence et intellect sont synonymes. La relation entre le mental et l’intelligence est décrite dans le verset suivant :

atmanam rathinam viddhi
sariram ratham eva ca
buddhim tu sarathim viddhi
manah pragraham eva ca

indriyani hayan ahur
visayams tesu gocaran
atmendriya-mano-yuktam
bhoktety ahur manisinah

« L’individu est le passager dans le char du corps matériel, et l’intelligence est le conducteur. Le mental est l’instrument pour conduire le char et les sens sont les chevaux. Le soi est donc le jouisseur ou le soufreur en association avec le mental et les sens. Telle est la compréhension des grands penseurs. » -- Katha Upanisad 1.3.3-4

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 24 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  La Conférence Sur L’unité Spirituelle À Vail Au Colorado

De Vail au Colorado

Vendredi soir, le 22 juin 2007, ici à Vail au Colorado, je fus le premier orateur d’une conférence sur l’Unité Spirituelle. Le but noble de ce symposium, organisé de manière experte par Andrew Waters (un de mes lecteurs), était de promouvoir l’unité dans un âge de fractionnements et de conflits croissants. Bien que je me suis adressé au thème central de la résolution des conflits globaux en expliquant comment le seul moyen pratique pour accomplir ce but est la ré-spiritualisation de la société humaine toute entière, les autres locuteurs (un bouddhiste, un chrétien et un musulman) n’ont pas liés leurs présentations au sujet du symposium.

Ils nous ont dit des choses comme le but de la vie n’est pas connaissable (le bouddhiste), que nous devons attendre 50.000 ans pour entrer au Paradis (le musulman) et que tuer les animaux n’est pas interdit par Dieu (le chrétien).

Mais, comme l’explique le bouddhiste, si nous ne connaissons pas notre propos dans la vie, comment pouvons-nous fonctionner, comment pouvons-nous accomplir quoique ce soit ? Nous serions comme un navire sans gouvernail. La sagesse védique nous montre clairement et intelligemment le but de notre existence. C’est pratique.

Et si Dieu est miséricordieux, comme l’explique l’orateur musulman, pourquoi nous ferait-Il attendre 50.000 ans avant d’entrer au Paradis ? La personne consciente de Krishna peut immédiatement entrer au Paradis, même en vivant dans son corps matériel présent. Le gentilhomme musulman nous a dits aussi que nous devons tuer les animaux d’une telle manière qu’ils ne souffrent pas. Mais ce n’est pas possible. Être tué est une expérience misérable, peu importe si le couteau est aiguisé ou non.

Comment pouvons-nous établir que Dieu ne nous interdit pas de tuer, comme l’explique le prêtre chrétien, quand Dieu déclare directement dans la Bible « Tu ne tueras pas » ? Comment pourrons-nous arriver à la résolution des conflits mondiaux pendant que nous continuons cruellement à faire souffrir les animaux innocents dans les abattoirs ? Ce n’est pas possible. Ce qui va, nous revient. On récolte ce qu’on plante.

Ce symposium nous montre très clairement que pour réussir à résoudre les conflits mondiaux, nous devrons certainement y travailler très fort. Mais puisque Krishna est sans aucun doute la Personnalité Suprême de Dieu, Ses enseignements pourront effectivement ré-spiritualiser la société humaine de la planète entière, si elles sont disséminées et entendues à tous les  niveaux. Nous n’avons qu’à continuer à pratiquer et à présenter à tout le monde Ses enseignements sublimes avec sincérité et intelligence. Nous serons tous les gagnants.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Végétarien Ou Non-Végétarien…

Mon cher Monsieur,

Je soumets que le verset de la Bhagavad-gita que vous avez cité souligne selon ma compréhension l’amour et la dévotion envers Krishna. Et si les objets tels qu’une feuille, une fleur, un fruit ou de l’eau sont offerte avec amour et dévotion, ils seront acceptés par Lui, plutôt que les aliments lourds ou de luxe ou autres choses qui sont offertes sans amour ou dévotion. Et pour montrer au monde, même si la nourriture végétarienne Lui est offerte mais sans amour ni dévotion, elle ne sera pas acceptée, car Krishna voit uniquement le cœur et non pas les offrandes de ceux qui se vantent. De plus, Il ne nous dit pas de ne pas Lui offrir ou Il n’interdit pas la consommation de viande, de poisson ni d’œufs. Je pense que si ces choses Lui sont aussi offertes avec amour ou dévotion, qu’Il ne les refusera pas. Après tout, ces choses-ci sont également Ses créations pour le bénéfice de l’humanité.

Je vous offre mes remerciements et mes respects,

Azhar

Réponse : La Viande Est Interdite…

Si Krishna aurait voulu que nous Lui offrions la viande, le poisson ou les œufs, Il nous les aurait demandés. Il nous demande particulièrement des aliments végétariens. Cet argument est confirmé par le Srimad Bhagavatam :

na dadyad amisam sraddhe
 na cadyad dharma-tattvavit
 muny-annaih syat para pritir
 yatha na pasu-himsaya

« Une personne pleinement consciente des principes religieux ne doit jamais offrir les choses comme la viande, les œufs ou du poisson dans la cérémonie sraddha, et même si on est un ksatriya, lui-même ne doit jamais manger ces choses. Lorsque la nourriture préparée avec du ghi* est offerte aux personnes saintes, cette fonction est agréable aux ancêtres ainsi qu’au Seigneur Suprême, qui n’est jamais satisfait quand les animaux sont tués à titre de sacrifice. » -- Srimad Bhagavatam 7.15.8

Sankarshan Das Adhikari

* Note de l’éditeur : Ghi est le beurre liquide, purifié en le chauffant à feu très doux jusqu’à ce que les particules solides se déposent au fond de l’huile et que toute l'eau s'évapore.

 

Samedi, le 23 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Soit Une Personne De Première Classe

De Vail au Colorado

Dans le système social védique, il y a quatre classes d’hommes. Les brâhmanas (la classe intellectuelle et religieuse) sont considérés de première classe. Les ksatriyas (la classe des guerriers et administrateurs) sont considérés de seconde classe. Les vaishyas (la classe des entrepreneurs et des producteurs) sont dans la troisième classe, et les sudras (les travailleurs) forme la quatrième classe. Peu importe où on se situe selon son occupation, si on se situe transcendentalement  sur la plateforme du service de dévotion à la Personne Suprême, on est considéré automatiquement être un brâhmana, un être humain de première classe, parce que quelqu’un qui se situe dans le service de dévotion réalise automatiquement le Brahman, la Vérité Absolue.

À ce sujet, le Srimad Bhagavatam déclare :

yah svakat parato veha
 jata-nirveda atmavan
 hrdi krtva harim gehat
 pravrajet sa narottamah

« Il est certainement un homme de première classe qui se réveille et qui comprend, par lui-même ou avec l’aide d’autrui, la fausseté et la condition misérable de ce monde matériel, et qui quitte ainsi sa demeure et dépend pleinement de la Personnalité de Dieu qui sis dans son cœur. » -- Srimad Bhagavatam 1.13.27

Il n’y est donc pas nécessaire de s’efforcer de grimper l’échelle sociale. Nous n’avons qu’à devenir conscient de Krishna. Nous deviendrons immédiatement un narottama, un être humain de première classe.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Offrir La Nourriture Des Hôtels À Krishna…

Vous me livrez rapidement hors de ce monde matériel par vos belles leçons. Après avoir lu les questions et les réponses au sujet du régime végétarien qui doit être offert d’abord à Krishna avec amour, mon doute est au sujet de quelqu’un qui prend ses repas végétariens dans un hôtel végétarien, nourriture qui est souvent préparé par les non-dévots. Peut-il offrir cette nourriture à Krishna avec amour ? Si oui, quelle sera sa prière pour faire l’offrande ?

Mes remerciements,

Harikrishnan

Réponse : Il Est Mieux D’éviter Ces Aliments…

Autant que possible, il est mieux d’éviter les aliments, même végétariens, qui ont été préparés par les non-dévots parce que la conscience du chef pénètre dans les mets. En mangeant les aliments préparés par les dévots, cette nourriture nous aidera à devenir conscient de Krishna, mais si nous mangeons les aliments préparés par les non-dévots, ceux-ci nous souilleront la conscience.

Bien que je vole souvent partout dans le monde et de nos jours les lignes aériennes offrent des repas végétariens, je ne les accepte jamais. Je suis satisfait  de prendre le prasadam* que j’emporte avec moi sur l’avion.

Si dans une situation difficile, tu n’as pas le choix et tu es forcé de manger dans un restaurant, il est mieux de simplement prendre des crudités parce qu’elles ne seront pas cuites. Si tu n’as pas de choix pour obtenir ton repas, tu dois prier Krishna pour Son pardon, chanter le mantra Hare Krishna, et demander au Seigneur de bien vouloir l’accepter. Mais autant que possible tu dois éviter ces circonstances.

Sankarshan Das Adhikari

* Note de l’éditeur: Le prasadam est la nourriture végétarienne préparée par les dévots et offerte au Seigneur Krishna avec amour et dévotion. Krishna instruit dans la Bhagavad-gita que les dévots ne doivent manger que le prasadam.

 

Vendredi, le 22 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Renoncer Le Monde Ou Le Sauver ?

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Il existe deux classes de transcendantalistes : ceux dont le désire unique est de renoncer le monde, et ceux qui essayent de sauver le monde.

Ceux qui essayent simplement de renoncer le monde accomplissent des grandes pénitences et austérités, mais en dépit de leurs grands efforts, ils s’écartent souvent du sentier étroit, la  proie de leurs désires matériels qui sont profondément ancrés et très difficiles à vaincre.

De l’autre coté, ceux qui essayent de sauver les autres de l’illusion en répandant la science de la dévotion partout dans le monde, même en faisant face à toutes sortes de difficultés, ils goutent un nectar inconcevablement doux qui minimise toutes les formes de plaisirs mondains. Ces spiritualistes révolutionnaires sont donc déjà libérés de tous les désirs matériels.

En faisan une comparaison analytique, nous pouvons facilement distinguer qu’il est mieux de dédier pleinement notre vie à la ré spiritualisation du monde entier, parce qu’en nous y engageant, nous atteignons la plateforme qui contient et dépasse le simple renoncement de ce monde.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: La Preuve De L’authenticité De La Gita?

Dans la plupart des conférences de ISKCON, les écrits de la Gita sont acceptés comme la vérité absolue. Je veux vous demander, « Quelle est la preuve de l’authenticité de la Gita ? »

Abhinav

Réponse : Il y a beaucoup de preuves…

Il y a beaucoup de moyen de comprendre l’authenticité de la Bhagavad-gita.

Le premier point est qu’elle fut directement énoncée par le Seigneur Suprême Sri Krishna. Ceci la rend automatiquement la plus autoritaire de toutes les paroles depuis toute l’éternité.

Le fait que cette conversation fut dictée par Vedavyasa, l’auteur de la sagesse védique, et qu’elle fut inscrite par Ganesa, lui donne encore plus de crédibilité.

De plus, le fait que l’acharya célèbre, Sripad Sankaracharya, l’incarnation du Seigneur Siva, a écrit un commentaire sur la Bhagavad-gita,  lui donne encore plus de poids.

Ensuite, le fait que Krishna Lui-même dans Sa forme de Son dévot, Sri Caitanya Mahaprabhu, a accepté et répandu les enseignements de la Bhagavad-gita lui donne même plus de poids.

Une autre évidence  est que l’acharya le plus puissant de l’histoire pour répandre l’illumination spirituelle partout dans le monde, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, a confirmé lui aussi l’authenticité de la Gita et au’il a souligné son importance absolue.

Et finalement la réalité qu’en suivant soigneusement les enseignements de la Bhagavad-gita on devient qualifié pour voir Dieu face-à-face, démontre absolument qu’il est non seulement  authentique mais aussi hautement efficace.

Il y a encore beaucoup d’autres façons de démontrer l’authenticité de la Bhagavad-gita. Les preuves que j’ai indiquées ne sont que la pointe de l’iceberg. Si tu veux plonger de plus en plus profondément dans la science de la Bhagavad-gita, je te demande en toute humilité d’étudier soigneusement la Bhagavad-gita Telle Qu’elle Est par Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 21 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Le Réveil Divin

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Nous ne devons jamais nous laisser entrainer par les affaires courantes de tous les jours au point où nous oublierons le but de tout ceci. Il y a bien plus à la vie que ce que comprennent la plupart des gens. Une vie passionnée dédiée au progrès matériel, même si elle est parfaitement exécutée, se montrera être, en fin de compte, seulement une source de frustration, parce que toutes nos possessions matérielles nous seront éventuellement ôtées. Nous ne pourrons rien garder avec nous. Pourquoi donc travailler si fort pour obtenir quelque chose que nous ne pourrons pas garder ? Ça ne fait pas de sens. Nous devrions au contraire concentrer nos efforts pour obtenir ce qui est au-delà de cette existence matérielle temporaire. Nous devons concentrer nos énergies pour réveiller notre  éternelle conscience divine et originelle, notre conscience de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: La Volonté Libre Ou Le Plan De Krishna?

Toutes gloires à vous ! Je vous remercie encore une fois pour me rappeler les affaires les plus importantes, tous les jours, en coupant, sans repos ni miséricorde, les bêtises qui embrouillent mon intelligence.

Maharaja, c’est un vrai miracle… comment vos discussions sont complètement en accord avec ce que je cherche. Oui, ça semble être le plan de Krishna, Il me donne les instructions exactes pour dissiper mes doutes, par vous, mon maître.

Mais, j’ai une question à ce sujet :

  1. Nous avons la volonté libre, nous pouvons choisir de nous rapprocher de Krishna ou de nous écarter de Lui, de faire les choses pour Lui ou pour nous-mêmes…
  2. Tout ce qui se passe est le plan de Krishna, et rien n’arrive au hasard.

 

Comment peut-on raccorder ces deux points? Si j’ai la volonté libre, Krishna n’aura donc pas de plan, parce que si ma volonté est vraiment libre, comment saurait-Il ce que je vais faire ? S’Il a un plan, et que ma soi-disant volonté libre n’est qu’un aspect de Son plan, ma volonté est donc sous Son contrôle et donc pas vraiment libre.

Veuillez bien dissiper mon ignorance par la bonté de vos instructions.

Humblement,

Milind

Réponse : Tous Deux…

Les deux points sont valables. Tout se passe par l’arrangement de Krishna, et en même temps, nous avons la volonté libre de faire parti du plan de Krishna ou de nous rebeller contre Lui. Bien sûr, même si on se rebelle contre Lui, on demeure encore sous Son plan. On est simplement sous un aspect différent de Son plan. Nous pouvons être d’accord d’agir sous l’influence merveilleuse de la nature spirituelle, qui est éternelle, pleine de félicité et de connaissance, ou nous pouvons être têtus en essayant d’agir indépendamment, sous le contrôle de la nature matérielle pour expérimenter uniquement la temporalité, l’ignorance et la misère.

C’est comme une nation qui possède un système de gouvernement sous lequel vivent tous les citoyens. Tout le monde se trouve sous les lois du gouvernement national. On est libre de choisir de suivre les lois ou de les désobéir. Ceux qui choisissent de les désobéir restent encore sous les lois. Ils sont mis en prison pour subir l’influence néfaste des lois. Ceux qui choisissent d’obéir les lois de l’état vivent une vie heureuse pleine de libertés bien que ce soit dans le contexte des lois de l’état.

Nous avons donc un choix,  d’être des citoyens fidèles du royaume éternel de Dieu ou bien d’essayer de prouver notre soi-disant indépendance et  aboutir dans la prison de l’existence matérielle, jusqu’à ce que nous nous rendions compte que nous devons sortir de cet endroit néfaste et retourner à  notre demeure originelle.

Sankarshan Das Adhikari
 
Mercredi, le 20 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Que Pourrait-Il Y Avoir De Mieux Que Ceci ?

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Peu importe combien nous nous efforçons de jouir de ce monde matériel, nous ne trouverons jamais la complète satisfaction parce que nous sommes dans une prison. Quel bonheur pourras-tu trouver dans une prison ? Le seul véritable bonheur que tu pourrais jouir dans une prison est celui de savoir que tu suis le processus pour en sortir. C’est pourquoi, si tu veux le bonheur factuel, tu dois prendre sérieusement le sentier de la réalisation du soi. Tu n’as pas vraiment d’autre choix. Tout autre choix est simplement une continuation de ton existence en prison. Ce n’est pas une option pleine d’espoir.

La bonne nouvelle est que si tu es sérieux pour suivre le sentier de la réalisation du soi, le Seigneur qui est sis dans ton cœur te mènera à faire contact direct avec un maître spirituel authentique qui t’illuminera avec la connaissance transcendantale et te montrera la voie hors de ce marécage. Le maître spirituel te mènera vers des dimensions de plus en plus hautes de la félicité transcendantale pour toute l’éternité. Que pourrait-il y avoir de mieux que ceci ?

Sankarshan Das Adhikair

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Qu’est-Ce Considéré Comme Le Chant?


Prononcer le maha-mantra Hare Krishna pendant qu’on travaille ou l’on fait le ménage est-il considéré chanter aussi ? Ou est-ce seulement quand on utilise le chapelet de japa ?

Votre humble serviteur,

Jaya

Réponse : Vibrer Les Saints Noms Avec Tes Lèvres…

Dans la Bhagavad-gita, Krishna nous instruit de chanter Ses noms 24 heures par jour. Que nous chantions avec un chapelet ou non, c’est toujours chanter. Néanmoins, si nous voulons obtenir le maximum bénéfice des saints noms pour débarrasser nos cœurs de tous les désires matériels, nous devons dévouer au moins deux heures par jour au chant concentré sur les saints noms à l’aide d’un chapelet de japa, sans laisser notre conscience se distraire par aucune autre chose. À ce sujet, Srila Prabhupada écrit dans un de ses commentaires du Caitanya-caritamrta :

« Bien que Madhavendra Puri ne s’intéresse plus à manger ou à dormir, son intérêt pour le chant du Maha-mantra était aussi intense que s’il était encore un transcendantaliste débutant plutôt qu’un paramahamsa. Ceci veut dire que même à l’étape de paramahamsa, on ne peut pas abandonner le chant. Haridasa Thakura et les Gosvamis s’engageaient tous à chanter un nombre fixe de rondes tous les jours ; il est donc très important pour tout le monde, même si on est au niveau de paramahamsa. Ce chant peut se faire n’importe où, à l’intérieur ou à l’extérieur du temple. » Commentaire sur le Caitanya-caritamrita, Madhya 4.125

Que l’on soit donc un paramahamsa, un transcendantaliste très élevé ou un débutant, tout le monde doit profiter du chant du mantra Hare Krishna ou des autres noms authentiques de Dieu sur le chapelet de japa.

Sankarshan Das Adhikari
 

Mardi, le 19 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  L’Acharya Proéminent

De L’Aéroport de Houston au Texas

Par sa compassion illimitée sur les âmes conditionnées de ce monde, le Seigneur Suprême Sri Krishna revient ici-bas encore et encore pour les délivrer de l’illusion. Il les illumine avec la science qui leur montre comment retrouver leur identité originelle en tant qu’habitants éternels du monde spirituel. Et même quand le Seigneur ne vient pas personnellement, par sa miséricorde, Il envoi Ses représentants, les maîtres spirituels authentiques qui portent Sa puissance divine (Krishna-shakti) et qui enseignent la science du bhakti pour la remise de la société humaine tout entière.

Bien qu’à travers les âges, il y a eu beaucoup de maîtres spirituels portant cette puissance divine, de temps en temps un acharya très spécial se manifeste. Un tel acharya est appelé du nom ‘Prabhupada’ ou ‘le maître aux pieds duquel d’autres maîtres s’assoient’.  Un tel maître spirituel proéminent est mon maître spirituel, Sa Divine Grâce Om Vishnupada Parivrajakacarya A.C. Bhaktivedanta Tridandi Goswami Maharaja Prabhupada. Srila Prabhupada a accompli ce qu’aucun autre acharya n’a jamais accompli. Il à réussi dans une période brève de seulement onze ans à répandre le mouvement pour la conscience de Krishna partout dans le monde. Auparavant il n’était répandu qu’en Inde, ce qui fut accompli par le Seigneur Suprême Lui-même en se manifestant comme Son propre dévot, Sri Caitanya Mahaprabhu.

Bien que depuis 1977 Srila Prabhupada soit absent physiquement de ce monde mortel, sa présence demeure complètement avec nous dans la forme de la société qu’il a lancé, ISKCON, l’Association Internationale pour la Conscience de Krishna. Parce qu’il a injecté ISKCON de toute sa puissance divine pour délivrer le monde du chaos, c’est ISKCON qui sera reconnu dans les pages de l’histoire pour avoir sauvé le monde des temps ténébreux du désespoir. Tout comme Srila Prabhupada est l’acharya proéminent de cet âge, sa société, ISKCON, est l’institution proéminente pour répandre la révolution qui réveille la conscience de cette planète.

Profitez donc aujourd’hui du mouvement pour la conscience de Krishna pour votre propre illumination et celui des autres.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Krishna Ôtera-T-Il Les Obstacles ?

Mes obéissances à Sankarshan Das Adhikari et à tous ses élèves et à tous les Vaishnavas ! Toutes les gloires à Srila Prabhupada !

Je veux prêcher la conscience de Krishna et par vos bénédictions et la miséricorde infinie de Krishna, des gens prennent les chapelets de japa et commencent leur vie spirituelle.

Beaucoup d’entre eux m’apprécient, mais d’autres essayent de m’arrêter. Krishna m’aidera-t-Il à surmonter ces obstacles et me permettra-t-Il de continuer mon humble devoir ?

Hare Krishna

Gayathri

Réponse : Si Tu Suis Strictement…

Si tu reste ferme dans ta détermination d’être consciente de Krishna et de la répandre aux autres, Krishna ôtera tous les obstacles de ton chemin, ce qui est confirmé dans la Bhagavad-gita :

 yatra yogesvarah krsno
 yatra partho dhanur-dharah
 tatra srir vijayo bhutir
 dhruva nitir matir mama

 « 
Oú que se trouve Krsna, le Maître de tous les yogis, oú que se trouve Arjuna, l'archer sublime, là règnent l'opulence, la victoire, la puissance formidable et la moralité. Telle est ma pensée. »  ---Bhagavad-gita 18.78

En d’autres mots, si tu demeure stricte dans ta pratique de la conscience de Krishna en chantant au moins 16 tours par jour du mantra Hare Krishna sur ton chapelet et en évitant les quatre piliers de la vie pécheresse (le sexe illicite, la consommation de viande et d’intoxicants, et les jeux de hasard), tu seras mise en puissance par Krishna pour répandre Sa douce miséricorde à beaucoup d’âme qui se noient dans l’océan profond de l’illusion.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 18 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Le Suprême Ne Peut Pas Être Dépourvu De Personnalité

De ISKCON Columbus, Ohio

La réalisation du soi ne veut pas dire seulement comprendre qui tu es. Il signifie aussi réaliser l’Être Suprême. Puisque l’être individuel existe uniquement en relation avec l’Être Suprême, il n’y a pas de moyen de réaliser son soi sans réaliser en même temps l’Être Suprême.

Quelques chercheurs de l’illumination spirituelle théorisent erronément que le Suprême est dépourvu de personnalité, qu’Il ne possède pas de Soi ou d’existence distincte. Mais il n’y a rien de plus égaré de la vérité. Puisque nous voyons que tellement de personnalités existent partout dans la création, nous pouvons comprendre que, de la même façon qu’une mine d’or possède nécessairement de l’or, la source ultime de toutes les énergies de laquelle émanent tous les êtres distincts, elle aussi doit posséder une existence distincte.

Par conséquent la réalisation du soi véritable veut dire de se reconnecter avec le Soi originelle, l’Être Suprême.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Les Instruments Pour Améliorer Le Chant?

Parfois en récitant le Maha-mantra, je fais beaucoup d’aparadhas (offenses) et je me sens donc mal par conséquent. Je ne peux pas comprendre pourquoi un jour mon japa va bien et un autre jour il semble terrible, apparemment sans aucune raison. Y a-t-il des instruments additionnels qui aideront à rendre plus clair mon chant du Maha-mantra ?

Votre serviteur

Réponse : Sers Les Purs Vaishnavas…

Je suis très heureux d’apprendre que tu essayes d’améliorer la qualité de ton chant. Parce que ton gout pour le chant n’est pas encore mûr, tu deviens parfois distrait en  chantant.

Le Srimad Bhagavatam te donne la réponse parfaite à ta question :

 susrusoh sraddadhanasya
 vasudeva-katha-rucih
 syan mahat-sevaya viprah
 punya-tirtha-nisevanat

« O sages aux deux naissances, en servant les dévots qui sont complètement libres de tous vices, un grand service est rendu. Par ce service, on acquiert l'attrait pour l’écoute des messages de Vasudeva. » -- Srimad Bhagavatam 1.2.16

En d’autres mots, si tu t’engages à servir autant que possible les purs Vaishnavas, tu pourras gouter  le chant du mantra Hare Krishna d’une manière de plus en plus merveilleuse. Le mantra Hare Krishna deviendra si doux que ton mental y sera attiré naturellement les 24 heures du jour, tout comme la Rivière Ganges coule naturellement vers la Baie du Bengale.

Tu dois donc prendre avantage de chaque opportunité qui se présente pour t’associer et servir ceux qui  pratiquent purement cette science de Bhakti. Ceci facilitera beaucoup le réveil du bhakti sommeillant à présent dans ton cœur.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 17 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Initiation à Colombus

Dimanche matin, le 16 juin 2007 ici à Colombus, Ohio à la Maison Krishna de ISKCON, une autre âme très fortunée a été initiée dans notre Brahma Madhva-Gaudiya-Parphupada Sampradaya. J`ai accepté Bhakta Josh, comme mon disciple dûment initié, un étudiant de collège qui se prépare à devenir un enseignant. Désormais il sera connu comme Jagannath Das.

Il n`y a rien de plus propice que le moment quand nous nous rendons pleinement au Seigneur Krishna en nous soumettant complètement à son représentant autorisé, le maître spirituel authentique. Srila Praphupada explique que si nous suivons strictement nos vœux d`initiation, depuis le moment même de notre initiation, notre immortalité commence.

Actuellement je rends le service de gourou initiateur pour trente quatre dévots et ce nombre augmente graduellement. Aujourd`hui après avoir initié Jagannath Das ; je me suis souvenu du temps simplement magnifique en 1971 quand je m`en suis rendu pleinement au pied lotus de mon maître spirituel bien-aimé Sa Grâce Divine A.C. Bhaktivedanta Swami Praphupada.

Il m`a donné le nom Sankarshan Das et il m`a instruit de rendre parfaite ma vie en la dédiant pleinement à la meilleureaide sociale, en donnant la conscience de Krishna aux autres. Par sa miséricorde, j’ai reçu l’opportunité d`absorber pleinement ma vie dans cette activité missionnaire la plus élevée. Je reste à jamais endetté à lui.

Sankarshan Das Adhikari

Chantant sur le chapelet de japa du nouvel initié

La cérémonie du sacrifice du feu pour achever l'initiation

Jagannath Das le bienheureux

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Est-ce que Krishna nous récompense si nous élevons nos enfants à être bons envers les autres ?


Je me demande si quelqu`un prend beaucoup de son temps à élever ses enfants, en s`occupant d`eux et même en étant fiers de leur progrès est-ce que c`est un objectif matérialiste intéressé ou Krishna le regarde-t-Il d’un œil favorable pour cela ? Je suis le père de deux petits garçons et j’essaye de ne pas les considérer comme des accomplissements ou des trophées mais je suis heureux d`être leur père et j`espère que je gagnerai la faveur de Krishna en étant bon envers eux et en leur montrant comment être gentil envers les autres. Est-ce qu`il y a une récompense pour cela ?

Chris

Réponse : La gentillesse ultime…

Elever les enfants à être gentil envers les autres c`est une activité dans la modalité de la bonté. Une telle attitude est favorable pour avancer plus loin jusqu`à la plateforme transcendantale mais ce n`est pas la même chose.

Le devoir de père est d`élever les enfants de façon qu`ils ne renaîssent pas. Être gentil envers les autres c`est très bien, mais cela nous obligera à renaître pour être remboursé de la gentillesse que nous avons montrée aux autres dans la vie précédente. Néanmoins, si nous donnons aux autres la gentillesse ultime de la conscience de Krishna, nous serons libérés du cycle des naissances et des morts et ceux auxquels nous aurons donné cette conscience seront aussi libérés. Pour cette raison la conscience de Krishna est la gentillesse ultime.

Sankarshan Das Adhikari
 

Samedi, le 16 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Si Tu Veux Un Vrai Soulagement

De l’Aéroport de Houston, Texas, en route vers Cleveland, Ohio

La perfection de la conscience est de voir toutes les choses en relation avec le Seigneur Suprême. Une telle vision n’est pas artificielle parce que tout a une relation avec Lui, ayant émané de Lui. Srila Prabhupada explique dans son commentaire du verset 10.13.53 du Srimad Bhagavatam :

« … toutes les choses font parties intégrantes de Krishna, et elles agissent et se meuvent par le désir suprême de Krishna. Cette compréhension, cette conscience est la conscience de Krishna. »

Quelle merveilleuse vision ! Ceci veut dire que rien n’arrive par hasard. Tout se passe sous la direction divine de la Suprême Personnalité Miséricordieuse de Dieu. Si, par conséquent, nous prenons constamment refuge en Lui, nous n’avons rien à craindre dans aucune circonstance. Le même argument est fait dans la Bible :

« Bien que je marche dans la vallée des ténèbres de la Mort, je ne crains aucun mal, car Vous êtes avec moi. »

Aussitôt que nous commençons à voir toutes les choses en relation avec le Seigneur Suprême, nous devenons naturellement heureux et plein d’amour pour tous les êtres :

yas tu sarvani bhutany
 atmany evanupasyati
 sarva-bhutesu catmanam
 tato na vijugupsate

« Celui qui voit systématiquement tout en relation avec le Seigneur Suprême, et qui voit le Seigneur Suprême en toutes choses ne hait rien ni aucune personne. » Sri Isopanisad Mantra 6

Arriver à ce but dans la science de la réalisation du soi est la perfection de notre existence. Bien que l’avancement technologique puisse rendre les choses plus convenables pour nous dans ce monde, il ne pourra jamais mettre la fin à la répétition des naissances, des morts, de la vieillesse et de la maladie. Si tu cherches le soulagement à ces quatre conditions misérables de l’existence matérielle, tu dois te dédier à plein cœur au processus de la réalisation du soi.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Comment Savoir Ce Que Désire Krishna?

Je suis convaincu à 100% que seulement la nourriture végétarienne peut être offerte au Seigneur Sri Krishna. Mais, en lisant votre réponse, quelques questions sont survenues dans mon mental.

Dans mon état actuel, ma conscience n’est pas encore 100% dévotionnelle. Elle survit dû au fait que vous avez souligné que le gain matériel suit le gain spirituel.

Pendant que je chante, mon mental parcourt la maison, aux devoirs et autres choses. Est-ce bien ?

Une deuxième question, comment puis-je savoir ce que le Seigneur Krishna désire de moi ?

Respectueusement,

Anant

Réponse :Du Maître Spirituel, Des Écritures Et Des Dévots Saints…

Je conseille toujours à mes étudiants de chanter complètement les 16 tours de japa mala avant le lever du soleil, parce que pendant cette période sattvique du jour, le mental est moins sujet à être distrait par les pensées des activités du jour.

Nous savons ce que Krishna veut de nous, en demandant au maître spirituel. C’est la même chose que si tu travailles dans une entreprise, comment sait-tu ce que le propriétaire s’attend de toi dans ton travail ? Tu reçois un entraînement par ton superviseur immédiat comment faire toutes les choses pour que le propriétaire soit content. C’est la même chose. Nous devons apprendre comment plaire à Krishna par toutes nos pensées, nos paroles et nos actes par l’entraînement reçu du maître spirituel, les sastras (écritures) et les dévots du Seigneur.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 15 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Met-Toi À L’écoute Du Suprême

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

L’éther est plein de milliers d’ondes subtiles. Penses simplement à toutes les émissions de télévision, de radio, et de conversations sur les mobiles qui sont transmises dans l’atmosphère à chaque minute. C’est inconcevable, mais avec un appareil de réception convenable tu peux regarder tellement de programmes à la télé, écouter tellement d’émissions de radio ou participer à beaucoup de conversations téléphoniques. Similairement, avec l’appareil convenable tu peux te mettre à l’écoute de l’émission suprême en direct du monde spirituel et même y pénétrer et devenir une partie d’elle. Tu possèdes déjà l’appareil nécessaire, ta conscience. Tu n’as plus qu’à apprendre comment t’en servir convenablement.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Krishna est-Il dedans et aussi en dehors de toutes choses?

Dans la ‘Pensée du Jour’ du 13 juin 2007, vous avez cité le verset suivant :

yo mam pasyati sarvatra
sarvam ca mayi pasyati
tasyaham na pranasyami
sa ca me na pranasyati

« Qui me voit partout et voit tout en Moi n'est jamais séparé de Moi, comme jamais non plus Je ne Me sépare de lui. » Bhagavad-gita 6.30.

 

Mais dans le verset 9.4 de la Bhagavad-gita, Krishna déclare :

 

maya tatam idam sarvam
 jagad avyakta-mūrtina
 mat-sthani sarva-bhutani
 na caham tesv avasthitah

 
 « 
Cet Univers est tout entier pénétré de Moi, dans Ma forme non manifestée. Tous les êtres sont en Moi, mais Je ne suis pas en eux. »

 

Devons-nous considérer aussi que Krishna n’est pas dans toutes les choses simultanément ? Veuillez-bien m’aider à comprendre les différences entre ces 2 versets.

 

Je vous remercie

 

Votre apprenti serviteur

 

Bhaktivinode das

 

Réponse : Voici Comment …

 

Oui, c’est un fait que Krishna est dans toutes les choses et n’est pas dans toutes les choses, en même temps.

 

Il peut sembler contradictoire que dans un verset Krishna dit qu’Il est partout and dans un autre Il décrit qu’Il n’est pas présent dans les êtres vivants. Nous savons aussi par d’autres versets que Krishna est présent dans tous les êtres dans Sa forme d’Âme Suprême.

 

Que peut-Il donc vouloir dire quand Krishna dit qu’Il n’est pas dans les êtres vivants ?

 

Il dit que bien qu’Il soit partout, Il est aussi à l’écart de cette création matérielle. C’est un peu comme le propriétaire riche d’une usine qui a installé un système d’organisation si adroit que chaque travailleur sent sa présence  et fait son travail avec expertise bien que le propriétaire ne soit pas engagé dans les événements quotidiens de l’usine, qu’il soit engagé ailleurs, par exemple à la  rencontre de dignitaires, etc. Bien sûr, tout employé qui désire ardemment avoir une relation personnelle avec le propriétaire peut, par son service sincère, devenir un de ses associés intimes pour participer même aux affaires privées de famille.

 

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 14 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Le Bonheur Ultime

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Le monde matériel tout entier travaille sous le principe de la jouissance des sens matériels, subtile et grosse. C’est le facteur qui motive toutes actions, qui inspire tous à  travailler très fort. Mais celui qui est fixé dans la conscience de Krishna est inspiré de travailler encore plus fort pour le bonheur ultime de plaire au Seigneur Suprême. Ce bonheur transcendantal n’est pas une imagination. Il est plus tangible que tous les plaisirs matériels. Il est décrit comme suit dans la Bhagavad-gita :

bahya-sparsesv asaktatma
 vindaty atmani yat sukham
 sa brahma-yoga-yuktatma
 sukham aksayam asnute

« L'être libéré n'est pas soumis à l'attrait des plaisirs matériels du monde extérieur, car il connaît l'extase intérieure. Se vouant à l'Être Suprême, il goûte une félicité sans bornes. » Bhagavad-gita 5.21

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Support Pour Le Végétarisme...

Cette question est en relation à votre réponse à la question sur quel est le meilleur régime, végétarien ou non-végétarien.

Je suis satisfait jusqu’à 99% avec votre réponse. Je vous demande d’éclaircir le 1% qui reste. Toutes vos répliques sont basées sur le commentaire d’un verset de la Bhagavad-gita. Pourriez-vous me donner le commentaire tiré de la Bhagavad-gita dans laquelle le Seigneur Krishna donne le menu qui élimine toute nourriture non-végétarienne ?

Votre humble dévot sans-intelligence,

Anant

Réponse : Le Verset Et Commentaire De La Bhagavad-Gita…

Voici le verset et le commentaire :

 patram puspam phalam toyam
 yo me bhaktya prayacchati
 tad aham bhakty-upahrtam
 asnami prayatatmanah

 « Que l'on M'offre, avec amour et dévotion, une feuille, une fleur, un fruit, de l'eau, et cette offrande, Je l'accepterai. » Bhagavad-gita 9:26

Teneur et  Portée

Après avoir montré qu'il est le Seigneur originel, le bénéficiaire suprême et le véritable objet de tous les sacrifices, Krishna révèle quelles offrandes Il désire Se voir présenter en oblation. Si, en effet, nous désirons nous dévouer au Seigneur, par le service de dévotion, et ainsi nous purifier pour atteindre le but de l'existence, qui est justement le service d'amour absolu du Seigneur, la première chose est naturellement de savoir ce qu'il attend de nous. Celui qui aime Krishna Lui offrira tout ce qu'il désire, et non, bien sûr, ce qui Lui déplait ou ce qu'Il n'a pas demandé. Aussi ne doit-on pas Lui offrir de viande, de poisson ou d'œufs, qu'Il n'accepterait d'ailleurs pas. En effet, le Seigneur indique clairement, dans ce verset, les offrandes qu'Il désire qu'on Lui fasse, et qu'Il acceptera, comme Lui-même le confirme: une feuille, un fruit, une fleur, de l'eau. S'Il avait voulu viande, poisson ou œufs, Il n'aurait pas manqué de le mentionner! Aussi devons-nous comprendre qu'Il n'accepterait pas de telles offrandes. Légumes, céréales, fruits, lait et eau composent une nourriture appropriée à l'être humain, et que recommande Krishna Lui-même. Aucun autre aliment ne doit donc Lui être offert, puisqu' Il le refuserait. Si l'on ne respecte pas Son désir, comment parler d'amour et de dévotion pour Dieu? Sri Krishna expliquait, au verset treize du troisième chapitre, que seuls les reliefs d'aliments offerts en sacrifice sont purs, et propres à nourrir ceux qui cherchent à progresser vers le but de l'existence, pour finalement s'affranchir de l'engluement matériel. De ceux qui n'offrent pas leur nourriture en sacrifice, ajoutait-Il dans ce même verset, on dit qu'ils ne mangent que du péché. En d'autres mots, chaque bouchée qu'ils avalent les enfonce plus profondément dans les intrications de la nature matérielle. Par contre, préparer des plats végétariens simples et savoureux, les offrir devant l'image de Krishna ou devant la murti, Sa Forme dans le temple, en se prosternant et en Le priant d'accepter notre humble offrande, voilà qui nous permet de progresser d'un pas sûr dans la vie, de purifier notre corps, de produire des tissus cérébraux plus fins, et donc de clarifier nos pensées. Mais par-dessus tout, l'offrande doit être faite dans un sentiment d'amour. Car, Krishna n'a nul besoin de nourriture, Lui qui possède déjà tout ce qui est, mais Il accepte l'offrande de celui qui désire Lui plaire de cette façon. Le facteur dominant, dans la préparation, dans la présentation comme dans l'offrande de tels mets, l'ingrédient principal, est donc l'amour pour Krishna. Le philosophe impersonnaliste, désireux de maintenir que l'Absolu n'est pas une personne, qu'Il est donc dépourvu d'organes sensoriels, ne peut comprendre ce verset de la, Bhagavad-gita. Pour lui, il s'agit soit d'une métaphore, soit d'une preuve de la matérialité de Krishna, qui énonce la Bhagavad-gita. Or, Krishna, Dieu, le Seigneur Suprême, possède des sens, spirituels; et il est dit de Ses Sens que chacun peut remplir les fonctions de tous les autres. C'est ce qu'implique le qualificatif d'absolu attribué à Krishna; s'il Lui manquait les sens, comment pourrait-on Le dire maître de toutes les perfections? Dans le septième chapitre, Krishna expliquait comment Il féconde la nature matérielle en y semant les êtres; or, cela s'accomplit sous l'action de Son seul regard. Et ici, nous pouvons comprendre que par le simple fait d'entendre les mots d'amour prononcés par Son dévot lorsqu'il Lui présente son offrande, Il peut véritablement manger, goûter les aliments qu'on place devant Lui. Il y a là un point très important, à bien souligner: parce que Krishna est absolu, que Son Sens de l'ouïe peut remplir les fonctions de Son Sens du goût, le fait d'entendre, pour Lui, ne se distingue en rien du fait de manger ou de goûter. Mais seul le bhakta, qui, sans vaine interprétation, accepte Krishna tel qu'Il Se décrit Lui-même, peut comprendre que la Vérité Absolue puisse prendre de la nourriture et S'en délecter.

-         fin de la citation –

J’espère que ceci te trouvera dans la meilleure santé et dans une humeur extatique.

Toujours ton bienveillant,

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 13 juin 2007  

LA PENSÉE DU JOUR :  Rester calme face aux calamités 

Ce monde matériel est un lieu de calamités. Il n`y a rien à faire pour changer cela. Ce sera toujours un lieu de calamités Mais il y a une chose qu’on peut faire. On peut changer la façon dont on les perçoit et comment on s`occupe des calamités inévitables. 

Par exemple il y a un dévot Caitanyananda Das à Helsinki, en Finlande qui est en train de mourir du cancer. Au lieu d`être triste, il s`égaye que le temps arrivera bientôt quand il pourra servir personnellement Le Seigneur Sri Krishna dans Sa demeure éternelle, Goloka Vrindavan. 

Alors que pouvons-nous faire quand des calamités nous arrivent? 

Si on voit tout en relation avec Le Seigneur et on n`oublie jamais que Sa main amoureuse est derrière tout ce qui se passe, que pour tout il y a un but divin, on  sera dans une propre position de rester à l'esprit calme même si on est devant des calamités dévastatrices. Avec une étude soigneuse et une application pratique des connaissances védiques sous la direction capable d`un enseignant qualifié, on apprendra comment voir tout en relation avec le Seigneur et comment ne pas être perturbé dans n’importe quelle situation. À cet égard, le Seigneur Sri Krishna explique dans Bhagavad-gita ainsi: 

yo mam pasyati sarvatra
sarvam ca mayi pasyati
tasyaham na pranasyami
sa ca me na pranasyati

« Qui me voit partout et voit tout en Moi n'est jamais séparé de Moi, comme jamais non plus Je ne Me sépare de lui. » Bhagavad-gita 6.30.

Ne l`oublie jamais et ta vie sera inconcevablement magnifique.

Sankarshan Das Adhikari

Réponses selon la version védique:

Question: Pas de Verset Sur Le Végétarisme?

Respectueusement, Monsieur, j’ai quelques doutes en ce qui concerne la non-consommation de la viande et des œufs par les dévots de Krishna. Mes réservations sont les suivantes :

Je n`ai pas trouvé de verset dans la Bhagavad-gita qui interdit la consommation de la viande. Votre Bonté ne l`a pas mentionné mais vous avez mentionné seulement des aliments offerts en sacrifice. Les animaux et les oiseaux etc. sont aussi la bénédiction sainte de Dieu comme les légumes et les fruits pour que les êtres humains en profitent.

Je suis un étudiant d’histoire et j`ai lu que quand des tribus Aryennes ont émigré vers  Inde après une tempête de neige en Allemagne et qu’elles aient souffert d’une famine, les aînés des tribus ont eu peur que les gens mangent tout le bétail et pour le sauver ils ont déclaré la vache être Devimata, par un décret religieux, pour éviter son abattage et pour interdire, par la religion, la consommation de la viande et à partir de ce moment cette tradition continue.

Salam et mes salutations

Azhar 

Réponse: Krishna Instruit Clairement... 

Dans le Bhagavad-gita Chapitre 3, verset 13, Krishna clairement énonce que les dévots ne mangent que des aliments offerts en sacrifice. Puis dans le Chapitre 9, verset 26, Krishna donne une liste des sortes des aliments qu`Il acceptera. Il ne mentionne que des aliments dans la catégorie végétarienne. Il ne mentionne pas la viande, le poisson ou les œufs. 

L`histoire que vous avez lue sur la migration des tribus Aryennes d`Europe est crée en se basant sur la spéculation erronée des érudits occidentaux qui ne pouvaient pas accepter qu’une telle culture avancée comme l’Aryenne pouvait avoir ses origines en dehors de l`Europe. La migration des Aryens est datée par eux des milliers d’années après que la civilisation Aryenne fleurissait déjà en Inde comme cela est témoigné dans le Mahabharata et le Ramayana.

J’espère que ceci te trouvera dans la meilleure santé et dans une humeur extatique.

Toujours ton bienveillant,

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi 12 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  La Meilleure Aide Sociale  

Il y a toutes sortes d’activités pour faire le bien à travers le monde entier. Mais dans la plupart des cas le bien dispensé est temporaire. Les difficultés les plus grandes concernant la naissance, la mort, la vieillesse et les maladies ne sont pas résolues par les organisations d’aide sociale. Si les gens sont toujours pris dans le cycle des naissances et des morts peu importe combien d’aide ils reçoivent. Ce bien sera insuffisant. 

C’est pourquoi la meilleure activité d’aide sociale est de relier l’âme illusionnée à son identité actuelle éternelle en tant que serviteur de Dieu. Il n’y a pas de meilleur altruisme et humanitarisme que celui-ci.  

Sankarshan Das Adhikari. 

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question :  La signification des 108 perles?

Quelle est la signification des 108 perles du chapelet de japa? Depuis longtemps je ne peux pas trouver la réponse à cette question. J’aimerais bien le savoir.

Hare Krishna

Votre serviteur,

Akshay

Réponse: Les 108 gopis... 

Les 108 perles représentent les 108 gopis principales de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari.

 

Lundi, le 11 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Il Existe Un Moyen De Sortir D’ici !

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Es-tu las des misères de l’existence matérielle ? La naissance, la mort, la vieillesse et les maladies t’ont-ils déprimés ? Si c’est ainsi, j’ai la meilleure nouvelle à t’annoncer. Il existe un moyen de sortir d’ici. Mon maître spirituel, Srila Prabhupada, m’a montré la route pour sortir, et il m’a dit de montrer ce secret suprême au monde entier. Tu peux entrer dans le monde spirituel immédiatement, même pendant que tu habites dans ton corps matériel dans ce monde. Tu n’as qu’à voir toutes choses en relation avec le Seigneur et de tout engager dans Son service. En faisant ainsi, en pénétrant de plus en plus profondément  dans une telle attitude de dévotion, tu verras le monde entier se transformer devant tes yeux. C’est aussi simple que ça. Prends-le ou laisses-le.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Sectaire Ou Non-sectaire?

Je suis confus. Parfois dans vos ‘Pensées du Jour’ et dans vos discours, vous êtes non-sectaire. Vous dites aux gens qu’il leur est bénéfique de se détourner de la vie matérialiste et de se tourner vers Dieu (particulièrement par le chant de Ses noms.) Vous leur dites qu’il n’est pas important quels noms de Dieu particuliers sont chantés. Vous dites qu’il n’importe pas qu’on soit hindou, juif, chrétien, musulman, etc… chantez les noms de Dieu qui vous sont connus. Mais, d’autres fois vous dites qu’on DOIT chanter ces noms en particulier, dans cet ordre particulier, de cette manière particulière, ce nombre de fois, à cette heure particulière du jour.

Il semble à la surface que vos enseignements sont non-sectaires, mais on observant plus soigneusement ils semblent être très sectaires et pleins de ‘particularités’.

De même, je ne peux trouver nul part dans la Bhagavad-gita ou dans le Srimad Bhagavatam où il est mentionné spécifiquement le mantra Hare Krishna ni les principes régulateurs concernant comment le chanter, ni les règles concernant la nourriture, etc.

Je crois que vous êtes correct quand vous parlez qu’il y a besoin de régler le désordre en ce qui concerne les religions du monde. Et je crois que vous êtes correct quand vous dites que Krishna présente dans la Bhagavad-gita la religion dans sa forme pure. Mais il me semble que toutes les particularités que vous présentez limitent le caractère et l’étendue de la Gita. Toutes ces ‘particularités’ et ces règles et principes semblent être si mécaniques, bizarres et sans amour.

Qu’est-il passé de la citation du bon Christ qui dit « Aimes le Seigneur ton Dieu avec tout ton cœur, toute ton âme, toute ta force et tout ton mental. Et aimes ton voisin comme tu t’aimes toi-même. » ?

Vous me conseillez de lire les livres de Srila Prabhupada puisqu’il a fait facile la compréhension de Krishna, mais en les lisant, je suis confu par les termes tels que ‘la puissance interne’, ‘portion plénière’ et ‘simultanément un et différent’.

Je suis désolé de vous envoyez un courriel si négatif, mais je ne peux pas pacifier mon mental à ce sujet.

Mes excuses,

Votre serviteur sincère.

Réponse : Ne Soit Pas Un Apprentis Dans Tous Les Métiers Sans Maîtriser Nul D’eux

Je suis très content que tu m’ais présenté honnêtement te doutes. Cette science védique ne doit jamais être acceptée aveuglement ; elle doit être entendue à la lumière de l’intelligence.

C’est un fait que tous les processus qui nous mènent à l’amour pour Dieu sont de première classe. Ce n’est pas important si c’est par la conscience de Krishna, la conscience de Christ ou la conscience d’Allah. Mais en même temps il faut se rappeler que rester un apprenti dans tous les métiers sans devenir maître d’un seul ne sera pas efficace pour nous mener au stage de la perfection. Dans la voie que nous choisissons, nous devons nous absorber intensément sous la direction d’un expert qualifié pour arriver au stage de la perfection par ce chemin. Peu import quelle face de la montagne Everest nous choisissons d’escaler, il faut le faire avec expertise sous un guide compétent ou bien nous raterons.

Nous ne disons pas que ce n’est que par la conscience de Krishna que la perfection spirituelle sera atteinte. Mais en même temps nous enseignons les techniques de la perfection spirituelle pour ceux qui ont choisi cette voie. Si quelqu’un pense que notre présentation est quelque chose de sectaire, il peut appliquer les mêmes principes que nous enseignons à la Chrétienté, au Judaïsme ou à l’Islam. Nous n’aurons aucune objection, parce que si le pratiquant est sincère et s’il suit un guide approprié, il atteindra sans doute le stage parfait de l’amour pur de Dieu.

En tant que chercheur spirituel, en 1971 j’étudiais la Bible en essayant de comprendre les désires du Christ et de Dieu pour moi, et Jésus Christ m’a révélé que je devais prendre le sentier du Krishna bhakti en devenant un disciple de Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Ceci me fait en même temps un chrétien et un krishnaïte. À ce moment-là je ne voyais pas d’enseignants dans aucune autre tradition qui donnaient un programme d’entrainement  pour atteindre le stage de perfection qui était près de celui qu’enseignait Srila Prabhupada. Et même maintenant, je ne connais toujours pas aucun enseignant qui donne un système aussi parfait pour le réveil spirituel que celui offert par Srila Prabhupada.

Ceci ne veut pas dire bien sûr qu’ils n’existent pas d’autres  systèmes pour le progrès spirituel. Nous accueillons tous ceux qui ont atteint l’amour pur pour Dieu, peu importe le sentier qui leur a mené à ce but. Il faut comprendre aussi qu’on n’accepte pas quelqu’un comme un parfait amant de Dieu quand on voit qu’il est absorbé dans la gratification de ses sens. Ceux qui  sont véritablement  au niveau de la perfection spirituelle n’auront aucun attrait pour les choses de ce monde.

Les techniques particulières que nous enseignons à nos étudiants pour réveiller l’amour pour Dieu assoupi dans leur cœur ne sont pas inventées. Elles proviennent de la sagesse védique. Par exemple, bien que la sagesse védique enseigne que n’importe quel nom de Dieu peut être récité pour atteindre la perfection spirituelle, le Kali-santarana Upanisad conseille que la méthode la plus sublime est de chanter le mantra Hare Krishna :


hare krishna hare krishna
krishna krishna hare hare
hare rama hare rama
rama rama hare hare
 

iti sodasakam namnam
kali-kalmasa-nasanam
natah parataropayah
sarva-vedesu drsyate

« Après l’étude de toute la littérature védique, on ne trouvera pas de méthode de religion plus sublime pour cet âge que le chant du mantra Hare Krishna. » --Kali Santarana Upanisad
 Krishna nous instruit dans la Bhagavad-gita que nous devons toujours chanter Ses noms. Bien que nous ne puissions pas le faire pour des raisons pratiques comme le travail  ou le sommeil dans la nuit,  nous devons essayer de le faire autant que possible, autant que possible. Mais cette instruction  du Seigneur n’indique pas que le chant de Hare Krishna est le seul moyen. Il existe des centaines et des millions de noms de Dieu. Chacun de ces noms est suffisant pour nous délivrer du cycle des morts et des naissances. Lorsque Dieu Lui-même, Krishna apparu sous la forme de Son dévot (Sri Caitanya Mahaprabhu) et montra que tous les noms de Dieu sont puissants, Il a personnellement préféré chanter le mantra Hare Krishna pour la même raison donnée dans le Kali-santarana Upanisad. Le nom ‘Krishna’ est le plus puissant parce qu’il contient tous les autres noms de Dieu.

Le régime que nous recommandons pour nos étudiants est celui qui suit les instructions du Seigneur Krishna dans la Bhagavad-gita. Dans la Gita, Krishna enseigne que nous devons manger notre nourriture seulement après qu’elle Lui est offerte, et quand il indique quelles sortes d’aliments Il accepte en offrande, Il ne met que des aliments végétariens sur Sa liste.

Si nous ne réalisons pas que Dieu est une personne, alors les règles semblent être mécaniques et sans amour. Mais si nous comprenons que Krishna est une personne, les instructions qu’Il nous donne sont des instruments merveilleux par lesquels nous pouvons exprimer notre amour envers Lui. Imagines-toi que tu ais un très bon ami habitant avec toi qui paie tous tes frais. Il te fournit avec toutes sortes de variétés merveilleuses de nourriture. Ta cuisine ne manque jamais en rien. Alors pour l’anniversaire de ton ami, tu deviendrais très inspiré de l’honorer en lui préparant un repas spécial exactement selon ses gouts. Tu as remarqué soigneusement ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas manger. Ensuite tu lui prépare un repas juste à son gout.  Cette attention soigneuse dans la préparation du repas n’est pas quelque chose de mécanique ou sans amour. Mais au contraire, c’est la façon de montrer ton amour et ton appréciation pour toute la bonté que ton ami t’a montrée.

Krishna est cet ami. Il est celui qui nous fournit toute notre nourriture. Notre amour pour Lui se montre en apprenant soigneusement ce qu’Il aime et ce qu’Il n’aime pas et ensuite préparer Son repas juste selon Ses gouts.

J’adore les paroles du Christ, « Aimes le Seigneur ton Dieu avec tout ton cœur, toute ton âme, toute ta force et tout ton mental. Et aimes ton voisin comme tu t’aimes toi-même. » Ces paroles du Christ sont  pour moi la maxime de ma vie. Si j’aime vraiment Krishna, j’obéirais Ses instructions. Je ne peux pas dire que je suis un amant de Dieu si je désobéis Ses instructions. L’obéissance est un signe d’amour. Et tout comme dans mon amour propre, je m’assure de vivre de telle façon que je puisse regagner rapidement mon identité éternelle dans le monde spirituel, je montre un tel amour envers les autres en leur montrant aussi comment le faire. J’ai commencé le ‘Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi’ pour cette raison. C’est par amour envers mes beaux et merveilleux frères et sœurs à travers le monde entier. J’ai découvert la clef pour la paix et le bonheur illimité. Si j’aime vraiment mon voisin comme moi-même, je dois partager ce trésor de l’amour pour Dieu avec le monde entier.

En ce qui concerne les concepts particuliers comme ‘la puissance interne’, ‘portions plénières’ et ‘simultanément un et différent’, je suis prêt à répondre toutes tes questions à ta pleine satisfaction, au moyen des courriels, des appels téléphoniques ou les rencontres personnelles. Mon seul devoir est de m’assurer que mes étudiants comprennent complètement la science de la réalisation du soi. Remarque que c’est une science. Ce n’est pas une religion. H2O égale l’eau n’est pas une croyance religieuse, mais un fait scientifique. Il n’y a rien que j’enseigne qui soit une croyance religieuse. Tout est basé sur des faits scientifiques.

Au sujet des trois concepts ci-dessus qui ne te sont pas très clairs, je vais essayer de les décrire à fin qu’ils te soient compréhensibles.

Le Seigneur possède deux sortes de puissances. La puissance externe est cette manifestation matérielle et la puissance interne est l’existence spirituelle.

‘Portion plénière’ signifie que le Seigneur se manifeste dans des incarnations divines telles que le Seigneur Rama qui est aussi puissant que Dieu Lui-même. ‘Plénière’ veut dire avec tous les pouvoirs, tout comme une session plénière de l’assemblée législative comprend tous ses membres. Et ‘portion’ veut dire une partie de quelque chose. Une portion plénière veut dire que Dieu manifeste une portion de Lui-même, une incarnation, qui possède tous les pouvoirs et toutes les puissances de Dieu.

‘Simultanément un et différent’ peut être facilement entendu  par l’exemple suivant. Toi et moi, nous sommes des êtres humains. Nous sommes donc égaux. Mais en même temps, je suis américain et toi tu es anglais. Nous sommes donc différents. Donc, à l’exception de Dieu Lui-même, tout ce qui existe est Sa forme expansée. Dans ce sens, tout ce qui existe est Dieu et tout est Un. Mais parce qu’il existe un Dieu qui s’étend et un Dieu étendu, il y a aussi une différence. Voici un exemple matériel… Je peux enregistrer une de mes classes dans un fichier MP3. Ce fichier peut être copier des centaines et des millions de fois sans perdre aucune qualité. Chaque copie est une copie plénière. Toutes les copies sont Unes. Mais il y a aussi une différence. Il existe une copie dans mon enregistreur MP3 de laquelle proviennent toutes les autres copies. C’est la copie originelle. Krishna est donc l’origine et tout ce qui existe est son énergie expansée.

Est-ce que le concept de ‘simultanément un et différent’ t’est clair maintenant ? Veuilles bien m’envoyer par courriel tous tes doutes et tes questions et j’essaierais de mon mieux de les répondre à ta pleine satisfaction.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 10 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Comment Tuer Les Six Ennemis

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Le Seigneur Krishna est déjà assis dans notre cœur, mais parce que notre cœur à été vaincu par six ennemis différents, nous ne pouvons pas le percevoir. La personne intelligente adopte donc le processus pour tuer ces six ennemis pour ainsi pouvoir rétablir sa relation amoureuse perdue avec le Seigneur. Les six ennemis sont les suivants : Kama (la convoitise), Krodha (la colère), Lobha (l’avidité), Moha (l’illusion), Mada (la folie) et Matsarya (la jalousie).

Lorsque le dévot du Seigneur devient désintéressé et détaché de l’association matérielle, sa position réelle de bhakti devient manifestée, et il devient naturellement désintéressé dans la jouissance matérielle. Lorsque les six ennemis sont tués par ce détachement, on devient libre de la contamination matérielle, et la Personnalité Suprême de Dieu apparaît dans le cœur. En d’autres mots, lorsqu’on réveille la conscience naturelle de Krishna, le Seigneur Krishna se manifeste.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Se Libérer Des Anarthas?

Quels sont les types d’anarthas que nous avons dans le cœur ? Comment les reconnaître ? Comment s’en débarrasser rapidement et complètement ?

Votre servante,

Monika

Réponse : Prends Refuge En Le Guru…

Les anarthas sont classifiés comme la soif pour les objets matériels (asat-trsna), l’avarice du cœur (hrdaya-daurbalya) and les offenses (aparadha) .

La catégorie de la soif pour les objets matériels est divisée comme suit :

Soupirer après les objets matériels de ce monde (tels que le sexe illicite, la consommation de viande et d’intoxicants et les jeux de hasards), soupirer pour les plaisirs sensuels célestes dans la vie prochaine, le désir pour les pouvoirs mystiques, et le désire pour la libération dans le Brahman.

L’avarice du cœur peut être analysée comme l’attachement aux choses insignifiantes sans relation directe avec Krishna, la dissimulation, la jalousie envers le progrès d’autrui, et désirer une position distinguée et la renommé.

Les offenses peuvent être divisées en les offenses au saint nom, les offenses à Krishna Lui-même (sevaparadha), les offenses envers les dévots de Krishna, et les offenses envers les autres entités vivantes. Par ces anarthas, l’influence du saint nom devient obstruée et la pleine nature transcendantale du nom n’est pas manifestée.

La manière de laver le cœur de tous les anarthas est de prendre refuge du maître spirituel authentique par l’initiation et  de suivre strictement sous sa tutelle les principes suivants :

1-     Pas de sexe illicite (le sexe autre que pour la procréation)

2-     Pas de consommation de viande (le poisson et les œufs inclus)

3-     Pas de consommation d’intoxicants (ainsi que le café, le thé et les cigarettes)

4-     Pas de jeux de hasards

5-     Chanter un minimum de 16 tours par jour du mantra Hare Krishna sur le chapelet de japa

6-     Ne se nourrir que de Krishna prasadam (nourriture offerte auparavant au Seigneur Krishna)

7-     Étudier régulièrement la Bhagavad-gita Telle Qu’elle Est et le Srimad Bhagavatam

 Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 9 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Il n’y a rien de plus cool

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas

Dans ce monde matériel, les gens s’intéressent à faire ce qui est le plus cool, ce qui est le plus à la mode, le plus à l’avant-garde. Ils recherchent la musique la plus douce, les dernières modes et tout ce qui est à l’avant-garde.

Mais qui peut faire concurrence avec Krishna ou Dieu dans ce domaine ? Il n’y a rien de plus à la mode, de plus branché que les passetemps de Dieu. En fait, Krishna déclare ouvertement dans la Bhagavad-gita, ‘Je suis le jouisseur suprême’. Mais en dépit de tout ceci, Krishna est étonné de voir que Srimati Radharani se réjouit encore plus que Lui.

nija-premasvade mora haya ye ahlada
 taha ha'te koti-guna radha-premasvada

« Les plaisirs que J’obtiens en goutant mon amour pour Srimati Radharani, Elle goute dix millions de fois plus que Moi par Son amour. » Caitanya Caritamrta Adi Lila, 4.127

Voulant ne pas être surpassé, Krishna prend la complexion et le caractère de la dévotion de Srimati Radharani pour pouvoir agrandir Sa jouissance dix millions de fois. Il prend la forme d’un dévot Hare Krishna. Il devient Sri Caitanya Mahaprabhu.

Par conséquent, bien qui se soit la chose la plus cool d’être Dieu, c’est même plus cool encore d’être un dévot Hare Krishna. Si tu veux donc être vraiment branché, connectes-toi à la mode la plus avant-garde de toutes. Deviens un dévot Hare Krishna. Unis-toi au groupe le plus à la page.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi Végétarien ?

Mes amies et moi, nous discutons toujours qu’est-ce qui est mieux – être végétarien ou non-végétarien. Et elles reviennent toujours au même point. Elles disent, « Les plantes et les animaux sont tous deux vivants. Qu’elle est donc la différence ? Nous pouvons manger les plantes et les animaux. »

Veuillez bien me guider comment leur expliquer la différence !

Shruti

Réponse : Nous Ne Sommes Pas Végétariens…

C’est un fait que les plantes et les animaux possèdent tous deux la vie. Alors, que je tue une plante ou un animal, je suis un assassin. Quelle est donc la différence entre être végétarien ou non ? Il n’y a pas de différence.

Pourquoi alors les dévots conscients de Krishna suivent-ils un régime végétarien ? Cette question répondue comme suit dans la Bhagavad-gita :

yajna-sistasinah santo
 mucyante sarva-kilbisaih
 bhunjate te tv agham papa
 ye pacanty atma-karanat

« Les dévots du Seigneur sont affranchis de toute faute, parce qu'ils ne mangent que des aliments offerts en sacrifice. Mais ceux qui préparent des mets pour leur seul plaisir ne se nourrissent que de péché. » Bhagavad-gita 3.13

En d’autres mots, toutes sortes de nourriture sont remplies de péchés à moins que cette nourriture soit offerte d’abord à Krishna avant d’être consommée. Si nous voulons donc être purs dans notre nutrition, nous devons d’abord offrir notre nourriture au Seigneur avant de la manger. Quelles sortes de nourriture devons-nous Lui offrir ? Si nous L’aimons véritablement, nous devons Lui offrir évidemment ce qu’Il nous demande. Il nous demande de Lui offrir la nourriture dans la catégorie des fruits, des légumes, des produits laitiers et les graines. S’Il voulait la viande, le poisson et les œufs, Il les aurait demandés. Mais Il ne les a pas demandés. Nous pouvons donc comprendre comment Lui plaire en Lui offrant ce qu’Il demande. Et puisque nous ne mangeons que ce qu’Il mange, les dévots du Seigneur sont naturellement végétariens, ou plus précisément … les dévots du Seigneur sont naturellement des Krishnatériens.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 8 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR : La Réalité Est Vraiment Merveilleuse

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Bien que nous voyions tellement d’horreurs et de choses laides dans ce monde matériel, si nous pénétrons profondément dans l’énergie spirituelle, nous aurons l’expérience qu’au niveau ultime, la réalité est vraiment merveilleuse. Il n’y a rien qui existe en dehors des arrangements miséricordieux du Seigneur. Toutes choses agissent sous l’énergie de la Personnalité Suprêmement Miséricordieuse de Dieu, le Seigneur Sri Krishna. Quand nous aurons connecté avec Lui par la dévotion amoureuse, nous ne serons jamais plus dévastés par les conditions de souffrances  de cette existence matérielle.

Bien sûr, il est beaucoup plus facile de le dire que de le faire. Mais il est possible de l’accomplir en nous aidant des livres autorisés de la sagesse védique, telle que la Bhagavad-gita. C’est entièrement à nous d’en faire la priorité dans notre vie. Si nous le voulons, nous pouvons donner la priorité à gagner l’argent et à le dépenser pour la gratification des sens. Ou bien nous pouvons faire notre but principal dans la vie  la culture de l’amour pur pour Dieu.

À ce sujet, le secret des initiés est que si tu donnes priorité à l’avancement spirituel, ton avancement matériel sera automatiquement inclus, et par contre, si tu donnes la priorité à ton avancement matériel, tu manqueras au progrès spirituel.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Comment Les Animaux Peuvent-Ils Connaître Dieu ?

Je suis vraiment reconnaissante à Ankita pour sa lettre à vous qui indiquait son angoisse au sujet de la violence qui se passe dans le royaume des animaux. J’ai voulu vous écrire sur ce thème depuis un certain temps mais je ne savais pas comment poser ma question.

Je comprends votre réponse mais elle ne soulage pas vraiment mon chagrin. Je suppose que je veux savoir comment comprendre ce carnage, à l’aide d’une bonne perspective. Elle parle vraie, quand elle dit qu’on ne peut pas allumer la télévision sur un canal aux documentaires sans voir la cruauté et la violence qui se passe entre les prédateurs et leurs proies. J’en souffre tellement qu’il me faut  changer immédiatement le canal.

Même quand je ne le vois pas à la télévision, j’en suis consciente et la tristesse énorme que je ressens pour leurs douleurs et leurs peines m’accable.

Comment puis-je profiter des paroles de la Bhagavad-gita pour soulager ma tristesse à cet égard ?

J’essaye de me dire, « dans la vie prochaine, cet animal innocent reviendras plus puissant ou bien il sera aimé et content. » Est-ce correct ? Comment les animaux connaissent-ils Dieu ?

Je vous remercie encore pour me maintenir dans la santé mentale.

Kat

Réponse : Par L’évolution De La Conscience…

Parce que tu possèdes les bonnes qualités des saints, tu trouves intolérable la souffrance inévitable de ce monde matériel. Il n’y a pas de solution à ces misères. La seule solution est une solution spirituelle. Tout le monde va mourir, soit aujourd’hui soit demain par les lois sévères de la nature matérielle. Les plantes elles aussi possèdent une conscience et ne sont pas contentes d’être tuées.

Ainsi, Krishna nous dit de sortir de cet endroit misérable pour revenir à Sa demeure. Celle-ci est la seule solution.

 a-brahma-bhuvanal lokah
 punar avartino 'rjuna
 mam upetya tu kaunteya
 punar janma na vidyate

« Toutes les planètes de l'univers, de la plus évoluée à la plus basse, sont lieux de souffrance, où se succèdent la naissance et la mort. Mais pour l'âme qui atteint Mon Royaume, ô fils de Kunti, il n'est plus de renaissance. » ---Bhagavad-gita 8.16

Il existe un système d’évolution naturelle qui mène graduellement chaque entité vivante à la forme humaine de vie dans laquelle est peut réaliser Dieu et retourner à Sa demeure éternelle. C’est la bonne nouvelle. Tout le monde obtient l’opportunité de se libérer de ce monde de la mort.

La triste nouvelle est qu’après s’avoir évolué à la forme humaine d’existence, l’entité vivante n’en profite pas pour réaliser son soi spirituel. Dans ces cas, elle est forcée par la loi de la nature à reprendre naissance dans le royaume des animaux dans laquelle elle devra attendre une nouvelle opportunité pour avoir une forme humaine.

Sankarshan Das Adhikari.
 

Jeudi, le 7 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Le Service Le Plus Confidentiel

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

En 1971 je fus béni par l’opportunité de me soumettre comme disciple aux pieds pareils-au-lotus du plus grand de tous les maîtres spirituels, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Après une étude soigneuse et une profonde considération, j’ai compris que c’était la plus grande opportunité qui m’arrivait dans ces milliards de vies et j’ai décidé en toute félicité de devenir son disciple. Dans ces premiers jours, j’ai appris de ses autres disciples comment chanter une merveilleuse chanson matinale en son honneur. Cette ancienne chanson en sanskrit est connue sous le nom de Gurvastakam (huit prières glorifiant le maître spirituel.) Le septième verset est le suivant :

saksad-dharitvena samasta-sastrair
 uktas tatha bhavyata eva sadbhih
 kintu prabhor yah priya eva tasya
 vande guroh sri-caranaravindam

« Le maître spirituel doit être honoré autant que le Seigneur Suprême car il est le serviteur le plus confidentiel du Seigneur. Ceci est décrit dans toutes les écritures révélées et suivit par toutes les autorités. J’offre donc mes hommages respectueux aux pieds pareils-au-lotus d’un tel maître spirituel, qui est un représentant authentique de Sri Hari [Krishna]. »

Quel est ce service le plus confidentiel au Seigneur dans lequel il est engagé ? C’est la délivrance de toutes les âmes conditionnées des serres de Maya. Il n’y a pas de service plus cher au Seigneur, ni de service plus confidentiel que celui-ci.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: La Preuve Du Monde Spiritual?

Je voudrais savoir quelle est la preuve de l’existence du monde spirituel et de sa planète suprême, Goloka Vrindavan. Parfois je suspecte son existence. Je suis désolé de ma bêtise, mais je veux tout de même quelques preuves pour mettre mon mental en paix.

Merci.

Vishal

Réponse : Par Les Reports Des Autres…

Comment sais-tu avec certitude qu’il existe un endroit appelé la Russie ? Y est-tu allé ? Peut-être que non. Mais tu sais avec certitude qu’il existe par les reports des autres qui y sont allé.

De même, comment savons-nous avec certitude que le monde spirituel et Goloka Vrindavan existent ? Par les reports des autres qui y sont allé.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 6 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Nous Aimerions Te Retourner Chez Toi

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Tu es très spécial pour nous. Tu es l’un des enfants très chers du Seigneur Krishna. D’une manière ou d’une autre, tu t’es écarté très loin de chez toi pour te perdre complètement dans le cycle des naissances et des morts, au point où tu ne te souviens même plus de ton identité véritable. Nous aussi nous étions perdus comme toi, mais nous avons été sauvés du donjon profond et ténébreux de l’illusion par la miséricorde de Krishna et de Son pur dévot, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Maintenant, sur son ordre, nous avons accepté le devoir d’essayer de te convaincre de retourner avec nous à notre demeure originelle dans le monde spirituel.

Es-tu d’accord de venir avec nous ? Nous l’espérons certainement. À ce sujet, le Seigneur Sri Krishna déclare dans la Bhagavad-gita :

a-brahma-bhuvanal lokah
 punar avartino 'rjuna
 mam upetya tu kaunteya
 punar janma na vidyate

« Toutes les planètes de l'univers, de la plus évoluée à la plus basse, sont lieux de souffrance, où se succèdent la naissance et la mort. Mais pour l'âme qui atteint Mon Royaume, ô fils de Kunti, il n'est plus de renaissance. » ---Bhagavad-gita 8.16

 Le temps est venu pour une renaissance spirituelle mondiale par la dissémination à grande échelle de cette connaissance révolutionnaire. Nous espérons sincèrement que tu voudras en profiter.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Pourquoi Dieu N’a-T-Il Pas Fait Mieux ?

Je suis très troublée quand je vois le royaume animal. Je suis très perturbée lorsque je vois des documentaires à la télévision. Si Dieu est beauté et s’Il a fait toutes choses si bellement sur cette Terre, pourquoi les animaux ont-ils besoin de se tuer pour survivre ?

Oui, je suis d’accord que tout est en équilibre par ces chaines de nutrition, mais je ne suis pas heureuse avec elles. Dieu est la source de l’intelligence. Pourquoi n’a-t-Il pas fait un plan différent sans besoin de ce gâchis sanglant ?

Son dévot,

Ankita

Réponse : Il L’a Déjà Fait, Mais Nous Ne L’avons Pas Accepté…

Dieu à un plan différent, le monde spirituel. Mais nous sommes de tels voyous que nous avons repoussé son plan. Nous avons voulu faire notre propre plan. Nous avons donc un monde où une entité vivante est lasource de nutrition pour une forme d’existence.

jivo jivasya jivanam

« Une entité vivante constitue la nourriture pour une autre. » -- Srimad Bhagavatam 1.13.47

Si nous utilisons maintenant notre volonté libre qui nous est donné par Dieu, nous pouvons nous éloigner de ce monde de violence pour entrer pour toujours dans l’atmosphère paisible du monde spirituel éternelle.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 5 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Le Trésor Illimité À L’intérieur

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Enterré au fond de ton cœur est tout ce que tu cherches depuis les temps immémoriaux après des millions et des millions d’existence. Tu n’as plus besoin de chercher ailleurs. Tu as déjà en toi tout ce dont tu as besoin pour une existence éternelle, bienheureuse et pleine de connaissance. Tu n’as qu’à apprendre comment réveiller ton être véritable en te reconnectant avec l’Être Suprême.

Le Seigneur Sri Krishna le décrit très bien dans la Bhagavad-gita :

yo 'ntah-sukho 'ntar-aramas
 tathantar-jyotir eva yah
 sa yogi brahma-nirvanam
 brahma-bhuto 'dhigacchati

« Celui dont les actes, le bonheur et la lumière sont purement intérieurs, celui-là est le parfait yogi ; âme réalisée, libérée, il atteindra l'Absolu. » ---Bhagavad-gita 5.24

En mettant en pratique le système de bhakti-yoga, tu peux spiritualiser ou diriger vers ton intérieur toutes tes pensées, tes paroles et tes actes. Si tu arrives à t’absorber ainsi sur le plan transcendantal, même en restant occupé dans tes activités journalières telles que celles de l’école ou du travail, la perfection spirituelle de retourner chez toi auprès de Dieu est assurée.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : La Conscience De Krishna : Austérité Ou Joie ?

Est-Ce Que La Conscience De Krishna Est Une Austérité Ou Une Joie ?

Votre humble servante,

Amita

Réponse : Elle Est Les Deux…

La réponse est qu’elle est les deux. La conscience de Krishna est à la fois austère et suprêmement joyeuse. Il est décrit dans le Srimad Bhagavatam que l’austérité est la richesse de ceux qui ont renoncé ce monde.

C’est comme un homme d’affaires devient de plus en plus animé quand il accumule plus de richesse, de même la personne consciente de Krishna déguste les austérités de la pratique de la conscience de Krishna comme un nectar le plus doux.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 4 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Devient Un Super Homme

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Le philosophe allemand Friedrich Nietzche a inventé le terme ‘super homme’ (Übermensch en Aleman) pour décrire un être humain qui a surpassé toutes les fautes pour devenir parfait. Cette idée n’est pas neuve. Elle a existée dans sa forme parfaite pendant des milliers d’années dans la culture védique de l’Inde. Le terme védique pour ‘super homme’ est le mot sanskrit ‘goswami’, qui signifie ‘maître des sens’. Srila Rupa Goswami déclare que les sens sont sous l’influence de six sortes d’agents d’impulsion : la langue, le ventre, les génitaux, le mental, les paroles et la colère. Il explique que celui qui peut vaincre ses impulsions devient un goswami, et il possède le pouvoir de répandre la conscience de Krishna partout sur la terre. Le monde a fort besoin de telles super hommes et super femmes qui peuvent rendre le meilleur service à l’humanité en souffrance. Fait ton plan dès aujourd’hui pour devenir un tel super homme en adoptant les principes de la réalisation du soi qui sont parfaitement décrites dans la Srimad Bhagavad-gita Telle Qu’elle Est.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Connaître Notre Rasa ?

Comment connaîtrons-nous notre rasa, notre relation éternelle avec Krishna dans le monde spirituel ? Pouvons-nous désirer la connaître bien que nous soyons dans ce corps matériel ? Pouvons-nous la sentir ?

Gayathri

Réponse : Cultive la Bhakti pure…

Quelques-uns sont curieux de connaître qu’elle est leur rasa, leur relation éternelle avec le Seigneur dans le monde spirituel. Il y a un diton à ce sujet : ‘La curiosité tua le chat’. Pourquoi y a-t-il un avertissement si sévère contre ce qui semble être un désire très spirituel, de connaître notre rasa ?

Voici la raison :

Nous devons d’abord concentrer notre désir pour devenir des dévots purs de Krishna. C’est seulement après avoir atteint la pure dévotion que notre relation éternelle avec Krishna sera révélée. Si nous essayons de réaliser notre rasa avant d’atteindre la pure dévotion, nous obtiendrons jamais la pure dévotion, et donc nous ne connaîtrons jamais notre véritable rasa.

Srila Narottama Das Thakur a écrit à ce sujet :

 rupa-raghunatha-pade hoibe akuti
 kabe hama bujhabo se jugala-piriti

« Quand serais-je très avide pour étudier les ouvrages laissés par les six Goswamis ? On doit apprendre au sujet des affaires amoureuses de Radha-Krishna à travers les enseignements de ces six Goswamis. »

Si nous voulons connaître les détails intimes des passetemps de Sri Sri Radha Krishna, ainsi que notre identité spirituelle éternelle, nous devons cultiver la bhakti pure, le pur service de dévotion, en nous présentant d’abord en tant que disciples aux pieds pareils-au-lotus des six Goswamis de Vrindavana et tous les grands acharyas Vaishnavas.

Celle-ci est la seule façon, en avançant petit à petit le long du sentier de la dévotion pure, que nous pourrons comprendre les détails intimes du monde spirituel et notre relation avec le Seigneur dans Sa demeure.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 3 juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Atteindre Le Succès Illimité

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Tout le monde désire le succès, mais le problème est que nous ne comprenons pas ce qu’est le véritable succès. Il y a un diton : « Celui qui meurt avec plus de jouets est le gagnant. » Bien qu’ils le disent en plaisantant, c’est le standard du succès que la plupart de nos poursuivons dans le monde matériel. Tout comme un enfant qui possède plus de jouets qu’un autre peut se sentir supérieur aux autres enfants grâce à ses nombreux jouets, de la même manière les gens mesurent leur succès par l’opulence matérielle qu’ils ont sous leur contrôle.

Mais c’est loin d’être la vérité. À quoi bon accumuler tellement de ‘jouets’ d’énergie matérielle ? Tout ceci ne fait que nous donner une fausse impression de sécurité qui nous empêche d’obtenir le succès véritable de raviver notre identité éternelle spirituelle qui existe bien au-delà  des griffes du cycle des morts et des renaissances.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: La Haine Est-Elle Mauvaise?

Cher Monsieur,

Veuillez me donner vos bénédictions.

Monsieur, est-ce que la haine contre nos semblables est mauvaise ?

Avec mes respects chaleureux,

Sunil

Réponse : Ceux qui sont illuminés aiment tous les êtres…

Ceux qui haïssent leurs semblables sont dans un état d’illusion parce que ceux qui sont illuminés avec la vision spirituelle ne haïssent personne. Ceci est confirmé dans le  Sri Isopanisad :

yas tu sarvani bhutany
 atmany evanupasyati
 sarva-bhutesu catmanam
 tato na vijugupsate

« Celui qui voit systématiquement tout chose en relation avec le Seigneur Suprême, qui voit toutes les entités vivantes comme Ses parties intégrales, et qui voit le Seigneur Suprême dans toutes les choses ne haït jamais aucune chose ni aucune personne. » Sri Isonpanisad  Mantra 6

Mais pourquoi considères-tu uniquement les êtres humains ? Une personne consciente de Krishna aime toutes les créatures même les animaux et ainsi il ne les mange pas. On ne peut pas manger l’objet de son affection.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 2 juin 2007

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

LA PENSÉE DU JOUR : Volant À Grande Altitude En Pilote Automatique

Si tu veux gouter tout le nectar de l’immortalité à chaque instant, tu dois adopter l’habitude de la conscience transcendantale. Elle doit devenir ta seconde nature. Le moyen d’y arriver est connu sous le nom de sadhana bhakti, c’est à dire, suivre les principes régulateurs du service de dévotion. En faisant le vœu des principes régulateurs et en demeurant fidèle à ce vœu, le réveille de ta conscience illuminée originelle sera irrévocablement achevé.

Tu dois te libérer des activités pècheresses comme le sexe illicite, la consommation de viande et des intoxicants, et les jeux de hasard, et tu dois aussi chanter chaque jour les saints noms du Seigneur. En restant ferme dans ces pratiques, tu deviendras habitué et adonné à demeurer toujours dans un état pur de ta conscience illuminée, la conscience de Krishna. Tu atteindras un état de conscience si exhaussé que tu voleras toujours à grande altitude en pilote automatique, bien au-delà du cycle des naissances et des morts, sur l’avion de la douce transcendance illimitée.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Dieu nous a-t-Il abandonné?

Monsieur, je vous écris personnellement avec des larmes qui me tombent des yeux. J’habite dans l’état indien de Tamil Nadu qui est régi malheureusement par un homme qui se proclame être le destructeur des Brâhmanas dans l’état. Il déclare que nous les Brâhmanas sommes des Aryans et que nous sommes venus dégrader le peuple originel dravidien en leur enseignant l’adoration des dieux imaginaires tels que Rama et Krishna.

Il y a quelques mois il y a eu un conflit au sujet d’une statue d’un homme nommé Periyar qui prêchait contre nous avec des paroles grossières et il commandait à tous les Tamils indigènes de nous tuer tous. Pendant sa vie (il est mort à l’âge de 94 ans en 1975), il a incité la jeunesse des années 1960 et 1970 à mettre des guirlandes de chappals (sandales) et de chaussures sur les déités du Seigneur Krishna et du Seigneur Rama (une grande offense) et de couper le fil sacré des Brâhmanas.

Petit à petit, on nous nie l’éducation de base en nous disant d’adopter l’occupation du Seigneur Krishna, un vacher. On nie l’éducation de base à nous, les Brâhmanas. Ce que Hitler à fait aux juifs, maintenant ces gens nous martyrisent. Notre population diminue, avec beaucoup qui partent aux États Unis et les autres pays européens. Mais ceux qui sont moins fortunés, comme moi, devons subir ces tumultes. Bien qu’il a reçu une marque de 95%, mon frère ainé a été refusé à poursuivre son éducation, car ils nous requièrent d’avoir au moins une marque de 98% et il s’est suicidé en se jetant devant un train express.

De même que vous êtes très expert dans les Védas et le Bhagavatam, nous aussi nous chantons les mantras en sanskrit. Malheureusement, l’enseignement du sanskrit est interdit peu à peu dans les écoles et les collèges. Parfois je pense moi-même au suicide. Je suis désolé de vous déranger avec mes peines, mais je vois que vous êtes une personne idéale et je partage mes peines avec vous en toute confiance. Pardonnez-moi si je vous dérange. Dieu nous a-t-Il abandonné ? Veuillez bien m’aider ou me guider.

Que Dieu soit avec vous et vous bénisse !

Réponse : Dieu Nous A Bénit…

Dieu ne nous a pas abandonnés. Au contraire, Il nous a bénit.

Ceux-ci sont les signes de l’Âge de Kali. Le Seigneur, par Sa  bonté infinie envers nous, nous a bénit avec le moyen de contrecarrer les symptômes malencontreux de cet âge le plus matérialiste. Ce moyen est le Mouvement de Sankirtan du Seigneur Sri Caitanya Mahaprabhu.

Pourquoi devenir découragé ? Quel bien en tireras-tu ? Diriges ta frustration pour aider à l’avancement du Mouvement de Sankirtan du Seigneur Caitanya pour établir une révolution spirituelle mondiale. Contactes le centre ISKCON qui t’est le plus proche et soit prêt à rendre service. Le moment est propice pour une renaissance spirituelle mondiale.

Visites ce lien pour trouver le centre ISKCON qui t’est le plus proche.

http://iskcon.com/worldwide/centres/index.html

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 1er juin 2007

LA PENSÉE DU JOUR : Comment Tolérer Le Tumulte

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas

Ce n’est pas facile de vivre dans ce monde matériel, particulièrement dans l’âge tumultueux de Kali. Partout sur le globe nous voyons de plus en plus de conflits parce que la population ne peut plus contrôler sa nature égoïste d’exploiter les autres. Il est dit à ce sujet par Srila Bhaktisiddhanta Sarasvati Thakur que ce monde matériel n’est pas un lieu convenable pour un gentilhomme.

Que faire alors si nous nous trouvons au milieu d’une atmosphère globale qui va complètement à l’encontre de notre nature interne ? Comment se débrouiller dans une telle situation antagonique ?

La réponse est que nous devons avoir la fortitude spirituelle interne pour ne pas être perturbé par l’atmosphère matérielle du monde, mais au contraire manifester une influence qui soulève  la société globale. En peu de mots, nous devons avancer dans la conscience de Krishna et la partager avec les autres.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Atteindre La Perfection Avant De Prêcher ?

Devons-nous devenir spirituellement parfait avant que nous puissions nous engager dans l’activité de bienfaisance suprême, l’illumination spirituelle de tous les êtres vivants ? Pas avant ?

Si c’est ainsi, comment devons-nous partager notre conscience de Krishna avant d’atteindre le stage de la perfection ?

Votre étudiante,

Laura Harrison

Réponse : Partages Ce Que Tu As Déjà Réalisé…

Ce que tu as réalisé de Krishna, tu dois le partager avec les autres. Krishna te donnera ensuite plus de réalisation. Et quand tu partages ceci, Il te donnera encore plus de réalisation. De cette manière, ta conscience de Krishna et ta prédication de la conscience de Krishna augmenterons continuellement sans fin.

Sankarshan Das Adhikari

 

Traduction de l'Anglais par
Kristîne Grîntâle
Riga, Lettonie

Rédaction par
Prema Bhakti dasa
Niles, Michigan E.U.A.

Le mois précédent

Hit Counter