La Pensée Du Jour

Réalisations et  correspondances sélectes de
Sa Grâce Sriman Sankarshan Das Adhikari

Accueil |Pensées Du Jour | Conférences (en Anglais) | Autres Services| Galleries | Méditations sur la Bhakti Pure
 
Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi | Offrandes | La Bhagavad-gita Telle Qu'elle Est
Contactez-Nous | Quoi De Neuf?  | S'abonner aux 'Pensées du Jour'



Sa Divine Grâce
A.C. Bhaktivedanta
Swami Prabhupada

Le Cours Ultime de la Réalisation du Soi (tm)

L
e système d'entraînement le plus avancé du monde dans la réalisation spirituelle,  guidant des milliers vers la plus haute illumination.

Guidé et inspiré par le fondateur-Acharya de ISKCON: Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

Consacré a achever une révolution spirituelle pour l'illumination de tous les êtres de cette planète.

Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi

Español                                   Русскйи                                English


Sa  Grâce Sriman
Sankarshan Das Adhikari

Obtenez la miséricorde spéciale de Krishna en faisant du service de dévotion

Aidez Sankarshan Prabhu dans sa mission de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Une contribution singulière ou mensuelle peut se faire en ligne en allant ici :

Faire une contribution en cliquant ici

 

Un appel pour votre assistance

Sur l’ordre de son maître spirituel, Srila Prabhupada, Sankarshan Prabhu à dédié sa vie au travail extrêmement urgent de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Le plus la conscience de Krishna se répand, le plus que la souffrance, le manque et la haine sur cette planète seront remplacés par la félicité, l’abondance et l’amour. Voici une opportunité dorée de faire le plus grand bien pour toutes les entités vivantes et de recevoir les bénédictions spéciales du Seigneur. Par conséquent, nous devons, au mesure du possible, sacrifier notre temps, notre énergie et nos ressources pour aider Sankarshan Prabhu dans son travail urgent. Si vous voulez participer d’une façon ou d’une autre, grande ou petite, veuillez écrire à Sankarshan Prabhu en cliquant si dessous :

Envoyer un courriel à Sankarshan Prabhu
 


Une Nouveauté ! Maintenant Disponible !

94 Photographies du Tour Du Monde de SDA en 2006-7!

chaînon à la gallérie de photos

L'itinéraire

de

 Sankarshan

Prabhu

 

Mardi, le 31 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Il Est Temps De Révolutionner La Planète Terre…

De Austin au Texas

La situation est devenue trop farouche. Maintenant la folie règne suprême dans toutes les sphères. Le temps est venu, maintenant plus que jamais, de soulever la conscience globale par une révolution spirituelle, pour délivrer les masses qui souffrent la maladie connue sous le nom de la conscience corporelle. Les gens essayent bêtement de baser leur bonheur sur l’interaction de leurs sens avec les objets des sens. Mais celle-ci est une proposition perdante. Ils n’obtiendront jamais le bonheur de cette manière. Si nous voulons réellement la paix et le bonheur partout dans le monde, un réveil spirituel global doit se manifester. Le but de ma vie est de participer activement à ce réveil, et je te demande de dédier aussi ta vie à cet effort. Il n’y a pas de vie plus satisfaisante, de plus animant ni de plus noble que de se dédier pleinement à raviver sa conscience de Krishna assoupie et d’essayer d’inspirer tous les autres dans cette même direction.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Les Divisions Sociales Dans La Bhagavad-Gita

Les devoirs professionnels de chacun sont prescrits dans la Bhagavad-gita, par exemple, les devoirs des brâhmanas (la classe intellectuelle sacerdotale), des ksatriyas (la classe des guerriers et administrateurs), des vaisya (la classe des agriculteurs et des commerçants), et des sûdras (la classe des ouvriers). À présent est-il possible de diviser les devoirs sociaux de cette façon ? Si non, comment les enseignements des Védas sont-ils applicables ? Ceci d’un coté.

À présent aussi, bien que tout le monde dise qu’il ne doit pas avoir de division de classes ou de croyance, en même temps la violence éclate à cause des conflits entre les castes. Comment la Bhagavad-gita explique-t-elle ceci ?

Subbiah

Réponse : Selon Leur Prédisposition  Naturelle…

Les devoirs professionnels sont déterminés dans la Bhagavad-gita selon nos qualités naturelles. Ce n’est pas que notre occupation soit dictée par notre naissance. Celui qui possède les qualités naturelles du brâhmana (la classe intellectuelle, sacerdotale) est destiné à agir dans cette capacité. Et la même chose s’applique à ceux qui sont inclinés à agir comme guerriers, agriculteurs ou ouvriers. Il ne doit pas avoir de division sociale de classes ou de castes selon la naissance. Une telle conscience artificielle de caste n’est pas en accord avec les écrits védiques. La sagesse védique analyse la position sociale de chacun selon ses qualités et ses actions, et non selon sa naissance ou une autre étiquette posée sur lui par la société.

Quand les gens essayent artificiellement de baser leur position sociale selon leur naissance, il y aura naturellement beaucoup de batailles et de conflits entre les classes. Mais si tout le monde est engagé selon ses inclinations et ses talents naturels, ils seront contents de leur position dans la structure sociale. Voilà le véritable sens du système védique de varnasrama.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 30 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  L’existence Transcendantale…

De Austin au Texas

Pourquoi pourrir dans cette existence matérielle quand tu peux vivre dans l’existence transcendantale à chaque minute ? Dans l’existence transcendantale, toutes les misères matérielles se distinguent par leur absence. En d’autres mots, il n’y a pas de naissance, de mort, de vieillesse ou de maladie. Il n’y a qu’une existence éternelle pleine de connaissance et de félicité dans l’association du Seigneur Suprême et Ses associés éternels.

Quelques personnes, tels que les athées et les incroyants, protestent l’idée même de l’existence transcendantale. Ils disent qu’il n’est pas possible de gouter la félicité à moins de gouter aussi la misère. Mais ils pensent d’une manière très limitée en termes du bonheur relatif. Ils ne comprennent pas le bonheur transcendantal. Ils sont comme le renard qui essaye plusieurs fois de sauter pour gouter les raisins sans avoir du succès, et il finit par conclure que les raisins doivent être aigres.

Nous n’avons aucun besoin de la philosophie des raisins aigres. Le maître spirituel authentique enseigne à son disciple comment gouter le doux nectar de l’existence transcendantale à chaque minute. On doit simplement écouter avec attention et suivre avec soumission les instructions du maître spirituel. En faisant ainsi, on devient graduellement situé solidement dans l’existence transcendantale pour y demeurer pour toujours.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Déracines Les Désirs Pécheurs…

Dans un de vos sites Internet, j’ai lu l’instruction suivante :

« Déracines le désir de faire des péchés. Un péché est un acte qui n’est pas en relation avec le Seigneur Suprême ; quelque chose accompli pour la gratification des sens. Agir seulement pour le plaisir du corps matériel t’éloigne de la réalisation pratique de ton identité réelle d’âme spirituelle éternelle (séparée du corps matériel temporaire.) »

Mais comment déraciner ce désir ?

Je vous remercie d’avance et que le Seigneur vous bénisse.

Ludo

Réponse : Un Cœur Complètement Occupé…

Tu dois complètement remplir ton cœur avec des désirs spirituels de servir le Seigneur. Si l’hôtel de ton cœur est complètement engagé dans l’écoute, le chant, le souvenir et le service du Seigneur, quand les désirs de concupiscence et d’avidité chercherons un logis, ils  trouveront  qu’il n’y a ‘pas de chambres libres à l’auberge’. Ils trouveront un panneau qui leur dira ‘Complet’ et ils devront chercher ailleurs pour trouver une résidence.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 29 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Le Plus Brillant Futur De Tous

De Austin au Texas

Il n’y a pas de futur plus brillant qu’une existence éternelle dans le monde spirituel avec le Seigneur Sri Krishna, la Personnalité Suprême de Dieu. Dans cette demeure, il n’existe ni la naissance ni la mort, la vieillesse, les maladies, les impôts ou le terrorisme. Nous sommes tous en fait des citoyens éternels de cette demeure transcendantale mais d’une façon ou d’une autre nous nous sommes écartés de là. Mais si nous profitons pleinement de la manifestation de Krishna la plus miséricordieuse, c’est à dire Ses saints noms, nous pourrons facilement nous qualifier pour rentrer dans notre résidence éternelle. Simplement récites ces noms avec amour et dévotion autant que possible régulièrement, tous les jours. Ta vie ne sera plus jamais la même :

 Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
 Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

 
 Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Vaincre L’ennui…

Je voudrais savoir comment vaincre l’ennui.

Je vous remercie d’avance.

John

Réponse : Par Le Bhakti Délectable…

Si tu veux vaincre la lassitude, tu n’as qu’à t’absorber dans la conscience de Krishna vingt-quatre heures par jour. Si tu fais ainsi, je peux te garantir que tu ne seras plus jamais, jamais ennuyé parce qu’il n’y a rien de plus animant que la conscience de Krishna. Ce que confirme le Srimad Bhagavatam dans le verset suivant :

 ato vai kavayo nityam
 bhaktim paramaya muda
 vasudeve bhagavati
 kurvanty atma-prasadanim

« Par conséquent, il est certain que depuis les temps immémoriaux, tous les transcendantalistes s’occupent à rendre le service de dévotion au Seigneur Krishna, la Personnalité de Dieu, avec un grand délice, car un tel service anime l’être en soi. » -- Srimad Bhagavatam 1.2.22

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 28 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Au-Delà Du Temps Et De L’espace

De Austin au Texas

Les empiristes doutent ou nient l’existence de la dimension transcendantale qui existe au-delà du temps et de l’espace. Ils sont comme le hibou philosophe qui ferme les yeux pendant le jour et nie l’existence du soleil. Celui qui est suffisamment courageux pour étendre sa conscience au-delà des limites du temps et de l’espace peut adopter le processus de la conscience de Krishna et éprouver de façon positive le réveil de sa conscience divine originelle au-delà des barreaux du temps et de l’espace. Ce que confirme le Narada Pancaratra :

dik-kalady-anavacchinne
 krsne ceto vidhaya ca
 tan-mayo bhavati ksipram
 jivo brahmani yojayet

« En concentrant l’attention sur la forme transcendantale de Krishna, qui existe partout et au-delà du temps et de l’espace, on devient absorbé dans les pensées de Krishna et on atteint ainsi l’état bienheureux de Son association transcendantale. »

En d’autres mots, par le processus ultime de la réalisation du soi, en d’autres mots, la conscience de Krishna, on s’associe constamment avec la Personne Suprême dans la dimension transcendantale bien au-delà des limites du temps et de l’espace.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Comment Éviter La Bigoterie ?

Le thème ‘La Solution Au Terrorisme’ que vous avez discuté hier dans votre ‘Pensée du Jour’ est une proposition passionnante,  mais pour quelque raison j’hésite et j’ai peur que n’importe quelle idéologie soit prêchée, elle finira par devenir sectaire et terroriste d’une manière ou d’une autre. La plupart de nous ne pouvons pas surpasser les désignations de même une organisation qui dit, ‘N’ayez pas de désignations !’  La Chrétienté est l’exemple parfait.

Qu’elle est votre aperçu de comment éviter le sectarisme et le fanatisme religieux de notre part, nous les néophytes qui pourraient dans le futur devenir trop zélés à répandre notre propre version de la ‘Vérité Absolue’ ?

Aaron

Réponse : Réalise Parfaitement La Vérité Absolue…

J’apprécie beaucoup ta profonde question. C’est un danger qui nous fait face en ISKCON, de nous détourner de notre position de rejeter toutes les désignations matérielles vers une autre sorte de désignation matérielle. C’est pourquoi nous formons nos étudiants pour qu’ils comprennent que l’amour pour Dieu ne connaît pas de limites. Quelqu’un qui adore Allah, Krishna  ou le Christ, s’il le fait parfaitement, il est situé correctement sur la plateforme transcendantale.

Nous enseignons la science du bhakti qui s’applique également à toutes les traditions religieuses. En perfectionnant la science du bhakti dans n’importe quelle tradition, on atteindra la perfection de cette tradition en devenant un musulman parfait, un krishnaïte parfait, un chrétien parfait, etc.

Il n’y pas une telle chose que ‘notre propre’ Vérité Absolue. Aussitôt que nous pensons ‘notre’, nous descendons dans la dimension de la vérité relative. Il ne peut y avoir qu’une seule Vérité Absolue, et une personne est parfaite spirituellement à la mesure qu’elle a réalisé cette Vérité Absolue unique.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 27 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Le Terrorisme Est-Il Inévitable ?

De Austin, Texas aux États-Unis

Il est triste de voir comment le terrorisme se répand de plus en plus dans le monde. Mais ce n’est pas du tout surprenant. Puisque la société humaine rabaisse tout le monde à vivre sur la plateforme animale de manger, dormir, s’accoupler et de se défendre – il est donc inévitable que certains être humains deviennent terroristes, tout comme dans la jungle on  y trouve des animaux féroces.

Il n’y a pas moyen de l’éviter. On ne peut pas le prévenir par la préparation militaire. Les terroristes trouveront toujours une manière de vaincre le système. Néanmoins, si la société humaine peut être élevée à un niveau supérieur à la plateforme animale de la gratification des sens, c’est à dire à la plateforme de la conscience de Krisna, le terrorisme sera relégué aux pages de l’histoire parce que personne ne voudra plus être un terroriste en premier lieu.

La difficulté pour l’accomplir est que les dirigeants de la société humaine sont à présent des terroristes eux-mêmes. Ils terrorisent les bébés dans les cliniques d’avortement et ils terrorisent les vaches dans les abattoirs. Ils exploitent les citoyens pour leurs propres intérêts égoïstes. On récolte ce qu’on sème. Pendant que les dirigeants continuent leur programme de terrorisme, les citoyens devront payer le prix en étant terrorisés. Il n’y a pas d’autre recours que de répandre le mouvement pour la conscience de Krishna de plus en plus jusqu’au jour quand les citoyens exigent avoir des gouvernants conscients de Krishna. Le monde sera ensuite libre de la terreur.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Comment Réaliser La Vérité?

Je suis enregistré dans votre cours, et il est très confortant de lire vos conseils et vos instructions.

Mais existe-t-il vraiment une route, un sentier qui mène à la réalité ? Un mental discipliné qui se dirige vers des buts précis,  pourra-t-il un jour faire face à la Réalité ? La liberté du mental ne doit-elle pas exister au début du trajet et non seulement à la fin ? Mais alors, pourquoi cherchons-nous ? Et que cherchons-nous au fait ?

Si nous en possédons l’idée, il n’y a pas besoin d’en faire la recherche. Si nous la reconnaissons, ça veut dire que nous l’avons vu auparavant. Ce que nous trouverons donc sera une projection, la volonté, le désir du mental et non pas la vérité.

Peut-il y avoir un intermédiaire qui s’interpose entre nous et la vérité ? Dieu peut-Il être trouvé à  travers quelqu’un d’autre ? Le ‘chemin’ vers Dieu n’est-il pas la compréhension de soi-même ?

L’Égo ne peut pas être supprimé et remplacé par la Spiritualité. Ce n’est que par la compréhension du Soi que nous pourrons nous détacher, sans idées préconçues. Je sens que la Gita ne peut être entendue que par un mental qui a abandonné tout ce qu’il a accumulé. Nous devons aller au-delà du mental, et ceci ne peut être atteint que par la compréhension et l’observation passive. La Gita ne peut pas être interprétée par le mental pensif, puisque toute connaissance, bien qu’elle soit très grande, est toujours limitée. Les pensées viennent de la mémoire, de tout ce que nous avons accumulé.

Alors, le chant du nom de Krishna, en supprimant toute autre pensée, me libérera-t-il ?

Surendra

Réponse : Reconnectes-Toi Par Le Chant…

Voici tes questions avec leurs réponses :

Question : Mais existe-t-il vraiment une route, un sentier qui mène à la réalité ?

Réponse : Oui, pourquoi pas ?

Question :Un mental discipliné qui se dirige vers des buts précis,  pourra-t-il un jour faire face à la Réalité ?

Réponse : Oui, pourquoi pas ?

Question : La liberté du mental ne doit-elle pas exister au début du trajet et non seulement à la fin ?

Réponse : Oui, mais nous devons comprendre ce qu’est la liberté du mental. Ce n’est pas la soi-disant liberté d’un mental sauvage incontrôlé.

Question : Mais alors, pourquoi cherchons-nous ?

Réponse : Si tu as perdu quelque chose, tu dois le retrouver. Tu as perdu ton état de conscience illuminé originel et tu dois le retrouver. Mais si tu rencontres quelqu’un qui peut te dire exactement comment le raviver, tu n’as plus besoin de chercher ailleurs. Tu n’as qu’à suivre ses instructions. C’est tout. Tu obtiendras rapidement l’illumination.

Question : Et que cherchons-nous au fait ?

Réponse : La parfaite réalisation de la Vérité Absolue. Celle-ci est l’énergie naturelle originelle de l’être vivant. Elle s’appelle la conscience de Krishna, aussi la conscience du Christ, la conscience d’Allah, etc. Elle s’obtient en reconnectant notre conscience individuelle avec la conscience universelle. L’exemple du cycliste qui voyage à dix kilomètres par heure. En saisissant une voiture passagère, il peut atteindre la même vitesse que la voiture. Nous pouvons atteindre notre état de conscience illuminée originelle en nous reconnectant avec la conscience universelle.

Ton commentaire : Si nous en possédons l’idée, il n’y a pas besoin d’en faire la recherche. Si nous la reconnaissons, ça veut dire que nous l’avons vu auparavant. Ce que nous trouverons donc sera une projection, la volonté, le désir du mental et non pas la vérité.

Notre réponse : Il n’y a pas besoin de faire la recherche. La Vérité Absolue existe déjà à l’intérieur de toi. Tu l’as vue auparavant et tu la reconnaîtras. En ce moment tu te trouves englouti dans des projections mentales. Tu dois te libérer de ces projections mentales en reconnectant ta conscience individuelle avec la conscience universelle.

Question : Peut-il y avoir un intermédiaire qui s’interpose entre nous et la vérité ?

Réponse : Si tu es perdu, quelqu’un qui connaît le chemin peut-il te donner des directions ? Cette personne ne s’interpose pas entre toi et ta destination. Ses directions t’aideront à atteindre ta destination.

Question : Dieu peut-Il être trouvé à  travers quelqu’un d’autre ?

Réponse : Voir ci-dessus. Dieu se trouve par la miséricorde de Dieu. S’Il choisit d’envoyer Sa miséricorde par Son représentant, le maître spirituel authentique, c’est Son affaire. Tu ne peux pas dicter à  Dieu quel sera Son moyen de livraison. C’est Lui qui décide, pas nous.

Question : Le ‘chemin’ vers Dieu n’est-il pas la compréhension de soi-même ?

Réponse :Oui, mais il faut comprendre quelle est la nature véritable du soi et non pas le pseudo-soi imposé sur toi par le monde matériel.

Ton commentaire : L’Égo ne peut pas être supprimé et remplacé par la Spiritualité. Ce n’est que par la compréhension du Soi que nous pourrons nous détacher, sans idées préconçues. Je sens que la Gita ne peut être entendue que par un mental qui a abandonné tout ce qu’il a accumulé. Nous devons aller au-delà du mental, et ceci ne peut être atteint que par la compréhension et l’observation passive. La Gita ne peut pas être interprétée par le mental pensif, puisque toute connaissance, bien qu’elle soit très grande, est toujours limitée Les pensées viennent de la mémoire, de tout ce que nous avons accumulé.

Notre réponse : La spiritualité authentique ravive l’égo originelle qui a été recouvert par le monde matériel. Quel est l’égo originel ? ‘Je ne suis pas ce corps. Je suis une âme éternelle, le serviteur éternel de Dieu.’ C’est un fait que nous devons abandonner toutes les préconceptions et que la Gita ne peut être comprise que par un mental qui est devenu libre de l’accumulation de toutes les saletés. Mais si tu utilises ton mental pour essayer d’aller au-delà du mental, tu te trouveras encore collé sur la plateforme mentale. Même si tu penses que tu dois éteindre ton mental, tu restes toujours sur la plateforme du mental, parce que tu penses que tu dois éteindre ton mental. Bien qu’un tel système d’observation passive puisse nous aider jusqu’à un certain point, en dernier lieu il ne pourra pas nous livrer à la plateforme transcendantale.

Question : Alors, le chant du nom de Krishna, en supprimant toute autre pensée, me libérera-t-il ?

Réponse : Tu ne dois pas faire d’efforts séparés pour supprimer toutes les autres pensées. Tu n’as qu’à t’absorber complètement dans le chant du Maha mantra Hare Krishna selon la méthode prescrite. Ceci connectera automatiquement ta conscience individuelle avec la conscience universelle et ainsi ton mental sera libéré de toutes les pensées matérielles qui l’ont souillé  pendant tes millions d’existence dans le cycle des morts et des renaissances. Tu réveilleras ta conscience illuminée originelle assoupie dans toi depuis les temps immémoriaux. Tu entreras dans un état de félicité éternelle pleine de connaissance.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 26 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Que Fais-Je?

De Austin au Texas, États-Unis 

Parfois je me demande: « Que fais-je de ma vie ? » « Est-ce que je fais vraiment la chose correcte? » Mais si je considère attentivement et soigneusement mes choix, je ne trouve aucune autre voie d’action ayant plus sagesse  que celle que j’ai choisie. 

Pourquoi devrais-je dédier ma vie entière à seulement servir à un corps pourrissant et à une civilisation qui asservi les gens dans une existence insensée ? Cela ne fait aucun sens. Servir les besoins du soi réel, l’être éternel spirituel qui réside dans le corps, voilà ce qui a du sens pour moi et rien d’autre. 

Les gens athées pourront me critiquer, me considérant une personne sotte de foi. Mais je vois clairement que ce sont eux qui sont coupables d’avoir une foi aveugle, pas moi. Je peux facilement comprendre la preuve scientifique de l’existence de l’âme et de l’Âme Suprême. 

Sankarshan Das Adhikari.  

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Est-ce que Dieu désire ? 

J’ai entendu beaucoup de gens dire: « Dieu veut ceci » ou « Dieu veut cela. » Est-ce que Dieu vraiment a des désirs ? Je voudrais écouter plutôt d’une autorité védique et je crois que vous êtes l’une d’elles. Dissipez s’il vous plaît mes doutes! 

Merci

Cordialement,

Tommi

Réponse : Dieu a des désirs illimités...  

Puisque Dieu est à l’origine de tout et puisque le désir est un des facteurs de l’existence, nous comprenons que le désir existe en Dieu. Et puisqu’Il est le Suprême et qu’Il dépasse tous les autres, nous comprenons que Son aptitude de désirer est illimitée. Il a des désirs illimités. 

Nous pouvons l’entendre directement de Krishna Lui-même dans Bhagavad-Gita où Il décrit clairement tellement Ses désirs que nous soyons engagés dans Son service. Bien sûr ce n’est pas ce qu’Il a besoin de notre service. Il désire que nous Le servions pour notre propre bien-être. Voici un exemple:

man-mana bhava mad-bhakto
mad-yaji mam namaskuru
mam evaishyasi yuktvaivam
atmanam mat-parayanah
 

« Emplis toujours de Moi ton mental, deviens Mon dévot, offre-Moi ton hommage et voue-Moi ton adoration. Parfaitement absorbé en Moi, certes tu viendras à Moi. »--Bg 9.34

Ce verset n’est qu’un seul parmi une multitude dans lesquels Krishna exprime ses désirs.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 25 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Le Même Vin Dans Une Nouvelle Bouteille

De l’aéroport de Atlanta en Géorgie

Nous venons d’arriver aux États Unis, il y a quelques minutes. Bien que matériellement il existe un gouffre de différence entre le Pérou et les États Unis, du point de vue spirituel, les deux pays se trouvent dans la même catégorie. Nous voyons que c’est le même vin dans des bouteilles différentes. Les citoyens des deux pays sont profondément absorbés dans la conscience corporelle, se considérant être mâles, femelles, Américains ou Péruviens. La vérité actuelle est que nous  sommes des êtres spirituels éternels possédant une qualité identique avec Dieu, et que nous sommes destinés par notre  nature à Le servir éternellement avec amour et dévotion. La nation qui adoptera pleinement les principes de la conscience de Dieu ou Krishna se verra transformé en un paradis sur Terre, peu importe s’ils sont riches, pauvres ou au milieu.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: L’Absolu Peut-Il Vibrer ?

Récemment j’ai publié l’explication du Maha Mantra de Srila Prabhupada sur un des tableaux de messages électroniques de David Icke dans l’effort de les encourager à chanter ‘Hare Krishna’. Comme vous le savez bien, Srila Prabhupada commence son explication avec la déclaration : « La vibration transcendantale établie par le chant de Hare Krishna… est la méthode sublime de raviver notre conscience transcendantale. »

Quelqu’un a répondu avec une objection à l’idée d’une ‘vibration transcendantale’, en citant David Icke :

« Cette réalité entière est basée sur la polarité. Quand nous l’acceptons comme réelle, et qui nous sommes, nous nous déconnectons avec la conscience de l’Unité dans sa conscience d’elle-même. Il n’existe pas de polarités dans l’Unité et donc pas de vibration. Il n’y a qu’une Unité et elle n’a rien avec quoi résonner. »

Peut-être devrais-je vous donner la complète citation de la personne qui fait l’objection.

« Oui, ce monde est fait de différents champs d’énergies qui vibrent les uns contre les autres. Oui, ces champs nous affectent tous, mais je sais aussi que tout ceci est une illusion, et si elles vibrent, elles ne sont pas l’Unité qui inclue ses champs d’énergie. Je ne me rappelle rien de David Icke qui s’adresse au chant des mantras Védiques. Mais, vous n’avez qu’à lire « Le Plus Grand Secret » jusqu’à son dernier livre « L’Amour Infini Est La Seule Vérité, Tout Autre Chose N’est Qu’illusion » pour comprendre comment les religions ont été crée pour faire un esclave de votre mental. En fait j’ai en main ce livre « L’Amour Infini Est La Seule Vérité, Tout Autre Chose N’est Qu’illusion » et je cite de la page 190 : « Cette réalité entière est basée sur la polarité. Quand nous l’acceptons comme réelle, et qui nous sommes, nous nous déconnectons avec la conscience de l’Unité dans sa conscience d’elle-même. Il n’existe pas de polarités dans l’Unité et donc pas de vibration. Il n’y a qu’une Unité et elle n’a rien avec quoi résonner. » Tu Es l’Amour Infini. L’Absolu, par définition, ne vibre pas et ne peut pas vibrer. »

Comment répondre à ceci ? Je serais très heureux d’y publier votre réponse, avec vous comme la source et introduisant un lien à votre site Internet, si vous me le permettez.

Karl

Réponse : La Réalité Avec Amour…

Dire que l’amour existe tout seul est une absurdité. L’amour est une relation entre deux êtres. Même le titre de son livre indique combien il est en illusion. S’ils veulent vivre dans une réalité d’Unité sans distinctions, ils doivent se préparer à vivre dans une réalité complètement dépourvue d’amour. Ils peuvent la garder. Moi, je préfère la réalité qui possède l’amour.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 24 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Un Nouveau Chapitre Pour L’espèce Humaine

De Lima au Pérou

À 07h00, le 24 juillet 2007, nous allons partir de Lima pour retourner à nos quartiers généraux à Austin au Texas, en passant par Atlanta en Géorgie. Cette semaine passée au Pérou a véritablement été une autre de ces expériences merveilleuses et inoubliables que nous avons gouté sur le sentier de la conscience de Krishna. Aussitôt que nous nous connectons avec Krishna, nous pénétrons dans la dimension de la félicité transcendantale bien au-delà des misères de l’existence matérielle. Je prie pour le jour quand les dirigeants de cette planète réaliseront tous combien il est de bon augure d’être conscient de Krishna. Ce jour marquera le début d’un nouveau chapitre glorieux pour l’espèce humaine.

Sankarshan Das Adhikari 

Discours du soir au Temple de l’Avenue Wilson à Lima

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le Non-auteur  Responsable ?

Dans la Bhagavad-gita, Deuxième Chapitre, Verset 47, Krishna dit à Arjuna : « Tu as le droit de remplir les devoirs qui t'échoient, mais pas de jouir du fruit de tes actes; jamais ne crois être la cause des suites de l'action, et à aucun moment ne cherche à fuir ton devoir. »

Puisque je ne suis pas la cause des résultats de mes actions, comment se fait-il que je suis considéré être responsable de ces actions ?

Bruce

Réponse : Responsable Pour Avoir Choisi Maya…

Nous avons le choix d’agir sous l’influence soit de l’énergie matérielle, soit de l’énergie spirituelle. Si nous nous mettons sous l’énergie matérielle, nous sommes menés sans recours sur les montagnes russes de l’existence matérielle. Néanmoins, puisque nous avons choisi volontiers l’énergie matérielle par-dessus l’énergie spirituelle, nous devons prendre la responsabilité pour toutes nos actions sous son influence. C’est comme si quelqu’un devenait enivré jusqu’au point de ne plus être conscient de ses actes. Il reste néanmoins responsable pour tous ses actes dans cet état d’enivrement.

La meilleur chose est d’adopter une vie pleine de liberté dans le service du Seigneur en prenant complètement refuge dans le Seigneur à travers l’agence de Son énergie spirituelle.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 23 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Les Dévots Péruviens Riches…

De Chosika au Pérou

Le 22 juillet 2007 – Me voilà à Chosika au Pérou où j’ai donné la classe du matin sur le Srimad Bhagavatam à l’assemblée des dévots au temple ISKCON de la région. La deuxième partie de la classe fut une session animée de questions et de réponses avec une série constante de questions qui coulaient comme une rivière. Finalement, à 10h00, j’ai dû terminer la classe après quoi plusieurs dévots se sont rapproché de moi pour continuer à poser des questions. Cet enthousiasme pour écouter au sujet de Krishna est la merveilleuse qualité des dévots de Krishna ici au Pérou. Du point de vue matériel, ils ne possèdent pas beaucoup. Le Pérou est un pays très pauvre. Mais spirituellement ils sont parmi les plus riches du monde parce qu’ils ont le désir ardent d’écouter au sujet de la science de la conscience de Krishna et de mettre en pratique ce qu’ils écoutent.

Sankarshan Das Adhikari

 

Questions et Réponses à Chosika au Pérou

 RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question:  Comment Devenir Un Dévot Sincère ?

J’essaye tous les jours d’abandonner ma vie à Krishna, mais je continue à hésiter. J’ai besoin d’une faveur de Krishna pour pouvoir complètement négliger ce monde d’illusion.

Votre étudiant,

Réponse : Par La Miséricorde Des Dévots…

Krishna t’a déjà donné Sa faveur pour devenir libre de ce monde d’illusion en te connectant avec Ses dévots. Tu dois maintenant profiter pleinement de l’association des dévots du Seigneur en apprenant d’eux la science du bhakti et comment réussir à l’exécuter.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 22 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  La Félicité Transcendantale À Lima

En dépit d’être très malade et d’être dans un lieu froid, humide mais sans précipitation, et qui est très pollué, à Lima au Pérou, où le soleil et le ciel ne sont jamais visibles et les montagnes des alentours, cachées par le smog, sont dénuées de végétation, et en dépit que ma pièce est à coté d’un site en construction qui m’assaille avec un barrage constant de bruits de machines pendant tout le jour, par la miséricorde de mon maître spirituel bien-aimé, Srila Prabhupada, je goute une félicité transcendantale parce que j’ai tellement d’opportunités pour enseigner aux gens de la région comment être véritablement heureux en réanimant leur conscience de Krishna assoupie. Ceci me donne la plus grande joie au cœur.

Mon souci principal, en plus de donner mes discours quotidiens, est de rattraper ma correspondance électronique pour que mes étudiants et disciples sincères à travers le monde entier puissent obtenir mes instructions pour leur progrès spirituel.

Sankarshan Das Adhikari

 

L’air pollué de Lima au Pérou

 RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Les Exigences Strictes De L’initiation…

Je voudrais que vous m’expliquiez pourquoi une personne qui désire être initiée par vous ou tout autre gourou dans ISKCON, est sujet à des pré-conditions pour recevoir l’initiation. Une personne qui montre un intérêt dans le Krishna bhakti doit recevoir la confiance tout de suite du gourou et immédiatement être acceptée comme disciple. Avec une telle règle, beaucoup de gens viendront à la conscience de Krishna. Avec les pré-conditions difficiles, un vrai dévot est découragé du Krishna bhakti.

Votre serviteur,

Rajendra 

Mumbai, Inde

Réponse : Une Inspiration Pour Ceux Qui Sont Sérieux…

Comme toutes les universités ont des conditions d'entrée, il y a également des conditions pour devenir initié par un maître spirituel authentique. Le candidat doit être fixé solidement dans le chant de Hare Krishna sur 16 tours du chapelet de japa par jour, et de suivre ces quatre principes régulateurs :

1)      Pas de sexe illicite

2)      Pas d’intoxication

3)      Pas de consommation de viande

4)      Pas de jeux de hasard 

Ces principes doivent être suivis strictement pendant toute la vie de ceux qui ont reçu l’initiation. Ceux qui veulent donc être initiés doivent montrer leur détermination de rester fixes dans ces principes pour toute leur vie.

La majorité des soi-disant gourous de nos jours donne très facilement l’initiation sans exiger de leurs disciples un vœu de chanter les noms de Dieu ou de suivre les principes régulateurs ci-dessus. Une telle initiation est facile et dépourvue de sens et ne permet pas aux élèves d’atteindre la perfection spirituelle. Parfois ISKCON est critiqué pour avoir des conditions si strictes, mais en vérité, ISKCON doit être glorifié pour avoir ces conditions strictes parce qu’elles sont un symptôme de l’authenticité de ISKCON.

Ceux qui sont suffisamment sincères de vouloir l’initiation seront aussi sincères en montrant qu’ils sont capables de garder leurs vœux toute la vie. Nous pourrions donner l’initiation à très bon marché pour tout le monde, même les étrangers dans la rue. Mais une telle initiation facile n’aidera pas aux gens à avancer dans la conscience de Krishna. Par conséquent, au lieu des initiations faciles, nous mettons à l’épreuve ceux qui désirent l’initiation pour nous assurer qu’ils sont des candidats qualifiés pour suivre leurs vœux pendant toute leur vie.

À cet égard, mon maître spirituel, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada explique :

« On doit pouvoir passer l’épreuve du maître spirituel, et lorsqu’il voit le désire sincère du disciple, il le bénit automatiquement avec la véritable connaissance spirituelle. »

La seule condition est le désire sincère pour la vie spirituelle. Si quelqu’un possède cette sincérité, il sera heureux de montrer son habilité de suivre les principes régulateurs.

De même que les universités de haut calibre telles que Harvard et Oxford, qui ont des conditions d’entrée très strictes, attirent un grand nombre de postulants hautement qualifiés de toutes parts du monde, ces maîtres spirituels qui ne coupent pas d’eau ou qui n’abaissent pas le processus du Krishna bhakti attireront beaucoup de disciples sincères et dédiés de partout dans le monde.

Si nous sommes sérieux de mener une vie de soumission complète au Seigneur Sri Krishna, nous  accepterons humblement ce que le représentant du Seigneur, le maître spirituel, nous instruits de faire. Nous ne chercherons pas à trouver les fautes dans le maître spirituel si le maître spirituel nous demande d’attendre un certain temps avant la cérémonie d’initiation.

Si on est sérieux de prendre refuge du maître spirituel authentique, le lien éternel entre le disciple et le maître spirituel se fait dès le premier instant que le disciple accepte les instructions du maître spirituel comme sa vie même.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 21 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  La Plus Haute Vérité Est-Elle Personnelle Ou Impersonnelle ?

De Lima au Pérou

Parfois certains de mes lecteurs avancent leurs arguments que la plus haute conception du suprême est sans forme et impersonnelle. Ils disent que la conception personnelle de Dieu est une béquille mentale pour aider le transcendantaliste néophyte à fixer son mental sur le suprême jusqu’à ce qu’il ait avancé suffisamment pour tenir son mental fixé sur le suprême impersonnel et sans forme. Mais ces raisonnements sont sans aucun support si nous considérons les paroles de Krishna dans le verset 7.7 de la Bhagavad-gita :

 mattah parataram nanyat kincid asti dhananjaya
 mayi sarvam idam protam sutre mani-gana iva

 « Nulle vérité ne M'est supérieure, ô conquérant des richesses. Tout sur Moi repose, comme des perles sur un fil. »

Si nous essayons de présenter une vérité supérieure à la personne Krishna, nous parlons à l’encontre de l’autorité de la Bhagavad-gita. Si nous essayons de le faire, nous nous présentons bêtement comme quelqu’un qui se pense savoir plus que Dieu Lui-même. C’est une position philosophique très dangereuse en considérant que nous sommes ignorants des choses qui se passent dans nos alentours dans ce monde matériel. Il est donc mieux, au lieu de penser que nous savons plus que Dieu, de profiter de la connaissance que Krishna nous a révélée dans la Bhagavad-gita et donc venir immédiatement au niveau de l’illumination spirituelle.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : La Destruction Des Tendances Criminelles…

Existe-t-il une institution de recherche pour réduire et éventuellement détruire toutes les tendances criminelles des êtres humains ?

Sevak,

Damodar

Réponse : ISKCON…

Oui. Il y a une institution qui se dédie à l’anéantissement de toutes les tendances criminelles dans les êtres humains. Elle se nomme ISKCON, l’Association Internationale pour la Conscience de Krishna.

On doit noter, néanmoins, qu’aucune recherche est nécessaire. Sri Caitanya Mahaprabhu, Dieu Lui-même se manifestant dans la forme de Son dévot, nous a révélé la méthode. Ce verset, composé par Lui, décrit l’effet purificateur du chant des Saints Noms de Dieu :

 ceto-darpana-marjanam bhava-maha-davagni-nirvapanam
 sreyah-kairava-candrika-vitaranam vidya-vadhu-jivanam
 anandambudhi-vardhanam prati-padam purnamrtasvadanam
 sarvatma-snapanam param vijayate sri-krsna-sankirtanam

« Toute victoire au chant des  Saints Noms du Seigneur Krishna, qui peut nettoyer le miroir du cœur et mettre fin aux misères du feu ardent de l’existence matérielle. Ce chant représente la lune croissante qui répand le lotus blanc de la bonne fortune envers tous les êtres vivants. Il est la vie et le cœur de toute éducation. Il donne un effet rafraichissant pour tous et il leur permet de gouter le plus haut nectar à chaque pas. »

Simplement par la propagation du chant des Saints Noms de Dieu partout dans le monde, nous pourrons mettre fin à tous les crimes et au terrorisme.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 20 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Sur Quoi Médites-Tu ?

Quelques personnes sont comme les abeilles, cherchant toujours le miel. Elles essayent toujours de trouver le bien dans les autres. D’autres personnes sont plutôt comme les mouches, cherchant toujours les plaies. Elles veulent trouver les fautes dans les choses. Ceux qui absorbent toujours leurs pensées dans ce qui est mal  manifestent dans leur caractère des mauvaises qualités parce c’est sur ça qu’ils pensent toujours. Au contraire, ceux qui absorbent leurs pensées dans les bonnes choses manifestent les bonnes qualités. En d’autres mots, tu deviens comme sur ce que tu médites. C’est pourquoi les dévots choisissent de toujours absorber leurs pensées en Krishna, Le Bien Suprême et ils développent ainsi toutes les vertus saintes.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Je Continue À Pêcher Et Je Me Sens Honteux …

Je suivais les principes régulateurs du style de vie védique, mais récemment j’ai recommencé à fumer et à boire de temps en temps. Je ne mange toujours pas la viande. Il  y a eu dans les années précédentes des occasions quand je me suis engagé dans le sexe illicite, mais moins qu’auparavant. Je me demande si je continue de mon mieux, viendra-t-il un temps quand je n’aurais plus d’attrait pour ces choses ? J’ai beaucoup peur que je n’aurais jamais la paix et que je ne développerais pas ma relation avec Krishna parce que je fais ces erreurs. Je m’excuse si je vous ai offensé. Veuillez bien me guider.

Votre étudiant

Réponse : Lèves-toi…

Quand tu chutes, lèves-toi et continues à pratiquer la conscience de Krishna. Il viendra un temps quand tu seras si fort que tu ne tomberas plus jamais.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 19 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Effectuant les devoirs d’ACHARYA

De Lima au Pérou

Mon maître spirituel Srila Praphupada a très bien décrit les caractéristiques d’un acharya, un maître spirituel authentique, comme suit :

  1. Il connaît les conclusions des shastras (textes sacrés révélés)
  2. Il suit dans les pas des acharyas prédécesseurs
  3. Il s’efforce de son mieux pour prêcher la science ultime de la réalisation du Soi (conscience du Krishna) dans le monde entier.

Et ensuite, après nous avoir éclairés sur ce qu’est un acharya, il nous a demandés, ses disciples, de devenir des acharyas. Maintenant, sur son ordre, je m’efforce de mon mieux par sa miséricorde de suivre cette instruction.

Il n’est pas toujours facile de prêcher la science de la Conscience de Krishna dans le monde entier. Comme maintenant, par exemple, je suis à Lima au Pérou. Dès que je suis arrivé ici, je suis tombé malade ! Cela rend difficile d’effectuer mes tâches de donner deux discours par jour et maintenir à jour ma correspondance. Mais pourtant il faut que j’essaye sincèrement d’obéir les instructions que j’ai reçues de mon maître spirituel. Je sais qu’avec sa miséricorde il sera possible pour moi d’effectuer mes tâches avec succès. Alors maintenant en tombant à ses pieds et en priant pour sa miséricorde, je continue mon travail. 

Sankarshan Das Adhikari.

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Krishna est-Il égal envers tout le monde ? 

Je vous remercie d’avoir répondu à mes questions la dernière fois. 

Je suis si inspirée par les livres de Srila Praphupada et votre bon travail que j’ai adopté la conscience de Krishna. Mais il me semble que mon mari ne l’aime pas. Il est si plongé dans les affaires matérielles qu’il dit qu’il ne croit pas à la Conscience de Krishna. Je fais mon japa et je vais au temple mais il ne l’aime pas. Ma question est celle-ci : Je suis ici aujourd’hui dans la Conscience de Krishna grâce à la miséricorde de Krishna, mais alors pourquoi mon mari est-il un obstacle ? Si Krishna m’a fait consciente de Lui, pourquoi pas mon mari ? Aidez-moi s’il vous plaît. 

Votre étudiante. 

Réponse : certains prennent Sa miséricorde, d’autres non… 

Krishna confère Sa miséricorde également à tout le monde pour qu’ils puissent tous devenir conscient de Krishna et retourner chez eux, retourner à Krishna. C’est comparable avec la pluie qui tombe partout sans discrimination. Mais quand la pluie tombe sur un grand rocher dur, elle coule sans pénétrer pas dans le rocher. Et quand la pluie tombe sur la terre molle, elle y entre en l’enrichissant et en la nourrissant. De même, ceux qui ont le cœur doux permettent que la miséricorde de Krishna entre dans leurs cœurs, alors que ceux qui ont le cœur dur ne le permettent pas.

Qu’est-ce qui rend le cœur dur ?  S’absorber dans les activités impies.

Alors que peut-on faire pour adoucir ceux qui ont le cœur dur pour qu’ils reçoivent un goût supérieur et ainsi renoncer les activités inavouables et chanter les noms sacrés ? Nous devons avoir le cœur doux envers eux en leur donnant notre tendre gentillesse dans la forme du Krishna prasadam (la nourriture végétarienne offerte avec amour et dévotion) et en leur parlant de leur beau Seigneur Krishna qui les sauvera de toutes leurs misères. C’est la bénédiction spéciale du Seigneur Krishna qui fait que la miséricorde de Son dévot puisse agir plus fortement que Sa propre miséricorde seule. Alors tu dois être toujours très, très miséricordieuse envers ton mari et le sauver de son entortillement dans le cycle des naissances et des morts.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 18 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Traiter Avec Les Obstacles Dans Le Bonheur

De Lima au Pérou

Dans la conscience matérielle, les problèmes peuvent être dévastateurs et engloutissant au point où les gens subissent des crises de nerfs ou même se suicident.  Mais pour ceux qui sont fixés dans la conscience de Krishna, il n’y a pas de telles choses. Pourquoi ? Parce que pour celui qui est fixe dans la conscience de Krishna, le plus haut niveau de la réalisation spirituelle,  tous les problèmes, peu importe leurs grandeurs, se présentent comme un défi intéressant et excitant, un autre obstacle à traiter dans le service du Seigneur. Certaines personnes aiment faire les mots-croisés comme une forme de récréation, et les dévots du Seigneur aiment réussir à résoudre les problèmes et les obstacles de la vie matérielle parce que les choses matérielles qui s’engagent au service du Seigneur regagnent leur nature spirituelle originelle.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Pourquoi Y A-T-Il Le Stresse?

Pourquoi les gens subissent-ils le stresse ?

Anil

Réponse : L’environnement N’est Pas Naturel…

Les gens subissent la détresse parce qu’ils essayent d’être heureux dans une atmosphère qui n’est pas naturelle. Comme un poisson hors de l’eau se trouve naturellement dans la détresse parce qu’il n’est pas dans son milieu naturel, de même pour l’âme spirituelle, qui fait parti intégrante de Dieu, le monde matériel n’est pas son milieu naturel et donc elle subit toutes sortes de détresses.

Mais aussitôt que le poisson est remis à l’eau, il devient immédiatement ravivé et plein d’énergie. Et de même, aussitôt que l’entité vivante refait la connexion avec sa nature spirituelle éternelle par la miséricorde du gourou et de Krishna, elle devient immédiatement pleine d’énergie et libre du stresse.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 17 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Partageant La Félicité Ultime À Atlanta

De Atlanta en Géorgie aux États Unis

Il n’y a rien de plus doux que l’extase de la conscience de Krishna sauf celle de partager cette extase de la conscience de Krishna, parce que quand on partage la félicité de la conscience de Krishna, elle augmente des millions et des billions de fois. Le Seigneur Sri Krishna m’a béni avec une telle opportunité ici à Atlanta. Je suis arrivé par avion l’après-midi de vendredi et je suis parti immédiatement donner une conférence. Samedi, j’ai donné trois discours. Dimanche, j’en ai donné deux autres et je me suis réunis avec un groupe d’individu pour leur expliquer en profondeur les techniques de cette science suprême de la réalisation du soi. Maintenant il est midi lundi. J’ai donné une classe ce matin et maintenant j’essaye de rattraper mon courrier avant de prendre un vol de nuit ce soir à 23h30 de Atlanta vers Lima, Pérou pour encore une autre semaine de partager la félicité suprême avec ceux qui sont avides pour l’écouter.

Sankarshan Das Adhikari

Partageant la Félicité Ultime au programme du dimanche
au centre ISKCON de Atlanta le 15 juillet 2007

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : La Conscience De Krishna Décroit-Elle La Confiance En Soi ?

Je lis vos réponses depuis déjà longtemps et j’en suis très satisfait. Ma question est celle-ci : Il est dit que quoique tu fasses, fait-le pour le Seigneur et dépend complètement du Seigneur pour les résultats. Mais mon père dit que ceci fera diminuer la confiance en soi. Est-ce correcte ? Veuillez m’aider à résoudre cette question.

Ashish

Réponse : La Conscience De Krishna Augmente La Confiance En Soi D’une Manière Illimitée…

Je suis très heureux que tu apprécies notre distribution de la connaissance transcendantale.

Tu présentes une question intéressante avancée par ton père : en faisant tout pour Krishna et en dépendant de Lui pour les résultats, est-ce que la confiance en soi sera diminuée ?

La réponse est qu’en faisant tout pour Krishna et dépendant totalement sur Krishna, la confiance en soi augmente de manière illimitée.

Dans ce monde matériel, tout le monde possède la confiance en soi à un certain degré, en proportion de leur habilité de juger les choses intelligemment  et ensuite agir correctement. Mais parce qu’ils agissent et pensent toujours sous les contraintes des modalités matérielles de la nature, il y a toujours une limite à leur confiance en soi. Dans ce monde matériel, même l’homme le plus réussi trouvera finalement la défaite sous la forme de la maladie, la vieillesse et la mort.

La position du dévot du Seigneur est entièrement différente. Parce qu’il a pris refuge complètement en le Seigneur, il n’est plus sous l’influence restrictive de la nature matérielle. Il peut donc agir avec une confiance en soi sans limite pour accomplir ce qu’aucun  homme mortel ordinaire peut accomplir. On peut voir ceci de façon pratique dans l’exemple d’Arjuna, Hanuman et de tous les grands acharyas (les enseignants saints, pleinement illuminés et mis en puissance) de l’histoire védique. Et en suivant dans les traces de ces grands acharyas, nous pourrons aussi être mis en puissance pour accomplir ce qu’aucun mortel ordinaire ne pourrait accomplir.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 16 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Transformes Ta Maison En Le Monde Spirituel

De Atlanta en Géorgie aux États Unis

Un des principes essentiels pour avancer dans la conscience de Krishna est de vivre dans un lieu saint comme Vrindavana ou Dvaraka. Pour la plupart de gens ce n’est pas pratique, pour une variété de raisons, de tout déménager en Inde pour établir leur résidence à Vrindavana ou Dvaraka.

Comment le pratiquant sincère du système de bhakti yoga pourra-t-il donc remplir cette obligation de vivre dans un lieu saint ? Il pourra le faire en transformant sa demeure en un lieu sacré.

Comment s’y prendre ? Voici des conseils :

La demeure doit être pleine de choses qui te rappellent Krishna. Les étagères peuvent se remplir des littératures les plus puissantes, les écrits de Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Les murs peuvent être décorés avec les peintures et les posters transcendantaux de telle façon que n’importe où tu marches, tu te souviendras de Krishna. Une pièce ou un coin de la maison peut être dédié comme une salle de temple. Dans cette pièce ou endroit qui est réservé uniquement pour Krishna, tu peux fabriquer un autel à Krishna sur lequel tu offriras tous tes aliments avant de les manger. L’autel peut être décoré régulièrement avec des fleurs fraiches. Devant l’autel tu peux chanter ton quota de tours de chapelet de japa de Hare Krishna en restant assis ou en te promenant en va et vient si tu commences à t’assoupir.

L’étape suivante est d’inviter tes amis pour des kirtans, des discussions philosophiques et un repas de prasadam. Prépare un merveilleux festin végétarien et offre-le au Seigneur Krishna avec amour et dévotion. Après l’arrivée de tes invités, montres-leur comment chanter le mahamantra et  commences un kirtan. Expliques-leur la merveilleuse connaissance transformante de la conscience de Krishna et sers-leur avec amour le prasadam (la nourriture offerte à Krishna) à leur pleine satisfaction. De cette manière, transforme ta maison en un lieu d’activités transcendantales où les gens peuvent se rassembler régulièrement pour soulever leur conscience jusqu’à la plateforme transcendantale.

C’est ainsi que même dans ta propre demeure, tu sentiras que tu ne vis plus dans le monde matériel. Tu sentiras que tu vis dans le monde spirituel. Ce ne sera pas seulement un sentiment, mais véritablement tu vivras dans le monde spirituel.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Reconnaître Un Gourou ?

Vous avez expliqué en profondeur les qualités d’un maître spirituel authentique. Mais comment pouvons-nous le reconnaître et nous soumettre à cette personne qui nous mèneras ultimement aux pieds pareils-au-lotus de Krishna ?

Respectueusement

HS Mishra

Réponse : Il Ne Répète Que Les Paroles De Krishna…

Le maître spirituel peut être facilement reconnu en observant cette personne dont la seule occupation est de répéter les paroles de Krishna à tous ceux qu’il rencontre sans y ajouter ni soustraire quoique ce soit.

Le moyen de se soumettre à lui est aussi facilement accompli. Tu n’as qu’à informer le maître spirituel que tu désires être son disciple et lui demander ce qu’il veut que tu fasses. Un disciple est celui qui se discipline en méditant toujours sur les instructions reçues du maître spirituel et en les suivant.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 15 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  La Science De La Découverte Du Soi

De Atlanta en Géorgie, États Unis

Il n’y a rien de plus important que la découverte du soi. Si nous ne savons même pas qui nous sommes, comment pouvons-nous utiliser raisonnablement notre existence ? Ce ne sera pas possible. Parce que la civilisation moderne se base seulement sur des hypothèses de la nature du soi, nous voyons donc que partout dans le monde le chaos et l’incertitude règnent. Bien que nous désirions l’éternité, dans notre état d’ignorance, nous basons notre sens d’identité sur un sac d’éléments matériels. En dépit de tout cet avancement technologique pour la manipulation des éléments matériels, nous demeurons très insatisfaits.

La solution de cette embourbement est que nous devons diriger nos énergies vers la science ultime, la science de la découverte du soi. Par où commencer ? Le début est de devenir conscient de notre existence.

Tu sais que tu existes parce que tu es conscient de ton existence. Le pas suivant est d’analyser quelle est la nature de ton existence. Nous pouvons voir que malgré tellement de transformations des éléments matériels qui forment le corps matériel, il reste une constance à notre conscience. En d’autres mots, tu peux te souvenir des expériences de ton enfance bien que les cellules qui constitue ton corps présent sont différentes des cellules qui constituaient ton corps de petit enfant. Le corps change constamment tandis que simultanément la conscience demeure un élément constant. Cette simple observation indique immédiatement à l’observateur pensif que lui-même et son corps font deux. Il n’est pas son corps.

La compréhension que tu n’es pas ton corps est seulement la négation d’une fausse conception du soi, mais elle ne te dit pas qui tu es véritablement. Essaye de te comprendre comme conscience ou plus précisément, comme un être qui possède une conscience. La science de la découverte du soi est un moyen de réveiller complètement la conscience illuminée qui sommeille. En d’autres mots, à présent dans cette forme humaine de vie, nous ne sommes éveillés qu’à 10%. La science de la découverte du soi nous enseigne comment réveiller les autres 90%.

Comment s’accomplit-il se réveil? Par la méthode de raccorder la conscience individuelle avec la super-conscience ou Dieu. En connectant notre conscience individuelle avec la super-conscience, nous obtenons la vérification empirique de l’existence de la super-conscience. Les techniques pour l’achever nous ont été soigneusement transmises à travers les âges par les grands enseignants illuminés qui ont concordé parfaitement leur conscience avec Krishna, Dieu, la super-conscience. Ce processus est connu sous le nom de yoga, la science de se connecter ou de se raccorder avec la super-conscience. De tous les divers systèmes de yoga décrits par les grandes âmes réalisées du passé, celui qui est le plus recommandé pour cet âge est le bhakti yoga, le yoga de la divine conscience amoureuse.

Pourquoi donc ?

Quand tu tombes amoureux de quelqu’un, tu ne peux que penser d’elle ou de lui  les 24 heures du jour. Si nous développons une relation amoureuse avec Krishna, la super-conscience, celle-ci sera la façon la plus rapide et facile de demeurer toujours dans un état illuminé raccordé au Suprême, les 24 heures du jour.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : La Signification De La Mort Et De La Naissance…

Pouvez-vous expliquer quelle est la signification réelle de la mort  et aussi de la naissance ?

Anil

Réponse : C’est Comme Échanger Une Vieille Auto Pour Une Neuve…

Krishna explique la naissance et la mort dans la Bhagavad-gita :

 na jayate mriyate va kadacin
 nayam bhutva bhavita va na bhuyah
 ajo nityah sasvato 'yam purano
 na hanyate hanyamane sarire

« L'âme ne connaît ni la naissance ni la mort. Vivante, elle ne cessera jamais d'être. Non née, immortelle, originelle, éternelle, elle n'eut jamais de commencement, et jamais n'aura de fin. Elle ne meurt pas avec le corps. » ---Bhagavad-gita 2.20

De cette explication nous pouvons comprendre que la naissance et la mort sont externes à l’être vivant. C’est comme si on échange une vieille voiture pour acheter une nouvelle; on échange un vieux corps (la mort)  pour accepter un nouveau (la naissance.)

Au moment de la conception, l’âme entre dans le ventre de la mère par l’intermédiaire de la semence injectée par le père. Dans le ventre, le corps se développe graduellement et à la fin de neuf mois, il sort au moment de la naissance.  Après quelque temps, quand le corps est vieux, usé et inutile,  il quitte le corps pour en revêtir un autre selon son karma. Mais si, par contre, il devient illuminé dans la science de la conscience de Krishna, il ne reprendra plus naissance. Il ravive son corps spirituel originel, qui est éternel, toujours jeune, plein de félicité et de connaissance. Il ne souffre donc plus les misères de l’existence matérielle.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 14 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Quand Les Calamités Nous Arrivent

De Atlanta en Géorgie aux États Unis

Les choses ne sont pas toujours plaisantes dans ce monde matériel. Parfois nous devons faire face à des calamités. Imagines-toi être dans le World Trade Center le 11 septembre 2001. Ou imagines si tu étais dans une voiture juste avant qu’elle entre collision avec une autre voiture venant dans l’autre direction. Que nous l’aimions ou non, nous vivons dans  un monde de calamités. Que devons-nous donc faire quand nous nous trouvons au milieu d’une calamité ?

Le point de départ pour traiter avec les calamités est de se souvenir toujours que tu n’es pas ton corps matériel. Comme un vêtement que tu portes aujourd’hui et que tu jette demain, ce corps n’est rien d’autre qu’une couverture du soi véritable, l’âme spirituelle éternelle. Ça signifie que ces situations de cauchemar n’existent que dans un état de rêve. Ta véritable existence se passe ailleurs.

L’illumination spirituelle ou la conscience de Krishna est le processus de se réveiller de ce cauchemar. Tu n’as qu’à te souvenir que tu es le serviteur éternel de Krishna et rester conscient de cette réalité en demeurant toujours absorbé dans les pensées, les paroles et les actes conscients de Krishna les 24 heures du jour. Cet art peut être appris et maîtrisé  dans l’association des dévots sous la direction du maître spirituel authentique.

Si tu as ainsi sincèrement cultivé ta conscience illuminée, la prochaine fois que tu te trouves au centre d’un désastre, tu le verras pour ce qu’il est, un filme sur l’écran de l’existence matériel. Et tu pourras changer le canal pour l’autre programme (une vie éternelle, pleine de félicité et de connaissance dans l’association de la Personnalité Suprême de Dieu), et en même temps traiter expertement avec la calamité qui t’entoure. Voici la nature merveilleuse de la conscience de Krishna ! Tu peux la gouter si tu veux. Tu n’as qu’à prendre la voie du service de dévotion avec pleine sincérité.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Chanter Pour Obtenir Le Succès Matériel…

Guru Maharaja,

Veuillez accepter mes hommages respectueux !

J’ai entendu dire que l’énergie spirituelle obtenue du chant du maha-mantra Hare Krishna peut être utilisé d’une manière matérialiste. Est-ce que ça veut dire que quelqu’un peut répéter ‘Hare Krishna’ pour atteindre ses buts matériels et trouver le succès ?

Votre serviteur,

Anja

Réponse : Pas Bon, Pas Nécessaire…

Le maha-mantra Hare Krishna est sans doute le moyen le plus puissant de s’approcher et se reconnecter avec Dieu. Toutes les méthodes pour s’approcher de Dieu peuvent être utilisées correctement pour éveiller notre conscience illuminée, notre conscience de Krishna. Elles peuvent aussi être mal utilisées pour demander au Seigneur des bienfaits matériels pour la gratification des sens. Malheureusement, de nos jours nous voyons que la plupart des gens se tournent à Dieu pour améliorer leurs conditions matérielles.

C’est moins intelligent parce Dieu va déjà nous donner nos nécessités matérielles. Parce qu’Il est notre Père, Il s’assure que nos besoins matériels seront remplis. La personne intelligente demande donc au Seigneur de réveiller sa conscience de Krishna.

Celle-ci est la meilleure de toutes les bénédictions. Au lieu de demander des meilleures facilités dans une zone de désastres, pourquoi ne pas prier d’atteindre cette conscience pure qui nous qualifie pour être libérés de la zone de désastres et être transféré au lieu qui est bienheureux, éternel et plein de connaissance, ou il n’y a jamais aucune insuffisance ? Celle-ci est la véritable intelligence, la conscience de Krishna.

Utiliser les Saints Noms pour le progrès matériel es un nama-aparadha, une offense au Saint Nom.  Notre succès ou notre défaite nous parviendrons de toutes façons, le résultat de nos activités pieuses ou impies du passé. Il est donc inutile d’essayer de manipuler notre karma en chantant les noms de Dieu. La chose adroite à faire est de soulever notre conscience au-delà du succès et de la défaite dans la dimension du karma par le chant pur du Mahamantra Hare Krishna. Voilà le succès ultime et éternel.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 13 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Au-Delà Du Plaisir Sexuel

De Austin au Texas, États Unis

Dans ce monde matériel, le sexe est sans doute le plaisir situé en première place. Les gens s’affolent pour satisfaire leurs désirs sexuels. Mais pour un transcendantaliste réalisé, le plaisir sexuel n’a pas beaucoup d’intérêt. Il n’est pas très important parce qu’il jouit d’un plaisir à un niveau beaucoup plus élevé. Il a pleinement réalisé qu’il n’est pas ce corps et il savoure le nectar le plus doux à chaque minute dans sa relation avec la Personne Suprême, la source de toute existence.

Parce que son plaisir est complètement transcendantal à son corps matériel et parce que le sexe est une sensation agréable qui se perçoit dans le corps, le transcendantaliste préfère ne pas être abaissé au niveau inférieur du plaisir sensuel du corps par l’acte sexuel. En d’autres mots, il l’évite naturellement. Ce n’est pas qu’il se sente frustré par l’abstinence. Il jouit de la renonciation parce qu’elle libère sa conscience pour l’absorber plus profondément dans la conscience de Krishna, le réservoir de tous les plaisirs. Bien sûr, lorsqu’un tel transcendantaliste veut produire des enfants, il utilise joyeusement le sexe dans son but originel et naturel, la procréation. Un tel acte de procréation est un sacrement comme le confirme le Seigneur Sri Krishna dans la Bhagavad-gita.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: L’adoration Du Seigneur Shiva…

Cher Monsieur,

Je vous ai rencontré à Sofia en Bulgarie et je me suis souscrit à votre  Cours de la Réalisation du Soi après avoir fait votre connaissance.

Je lis les courriels reçus quotidiennement  au sujet de la Réalisation du Soi et de la conscience de Krishna qui sont très utiles pour ôter l’ignorance de mon mental. J’attends chaque jour avec impatience l’arrivé d’un nouveau courriel pour soulever ma conscience vers Krishna.

Je voudrais vous poser humblement une question :

J’ai une foi ferme en Dieu et Il m’aide lorsque j’en ai besoin. Avant de faire votre rencontre, j’adorais le Seigneur Shiva comme le Dieu suprême et Ma Durga. J’avais aussi un respect pour Krishna, ainsi que pour Ram Avatar. Il est déclaré que Dieu est Un et qu’Il possède une variété de noms. Mais dans le but d’adoration et de concentration pour approfondir  ma conscience, j’adoptais Shiva comme le Dieu suprême et je l’adorais ainsi. Encore aujourd’hui je continue mon adoration de Shiva.

Après avoir fait régulièrement la lecture de vos courriels, je comprends que Krishna est le Dieu Suprême, et que peut-être Shiva est une des formes de Krishna. Dans la mythologie hindoue, il y a le concept de Brahma, Vishnou, Mahesh où Vishnou est descendu comme l’avatar Krishna. Dans le Ramayana, lorsque le Seigneur Rama (l’avatar de Vishnou) s’apprêtait pour vaincre Ravana, Il a fait l’adoration du Seigneur Shiva sur la plage.

Parce que ma connaissance n’est pas complète, je deviens confus et je vous demande d’éclairer mon ignorance pour que je puisse me concentrer sur Dieu pour la Réalisation du Soi et faire du progrès sur cette voie.

Avec mes plus grands respects,

Sanjiv

Réponse : Comme Le Dévot Le Plus Grand…

Je suis très heureux de te lire après avoir le plaisir de ta rencontre à notre centre ISKCON de Sofia en Bulgarie. Je souhaite te revoir à nouveau lors de ma prochaine visite en fin d’octobre.

J’apprécie beaucoup la sincérité et la probité de ta question. Selon la sagesse védique, chaque fois que nous sommes confus au sujet de la vérité spirituelle et notre devoir ultime, nous devons nous approcher du maître spirituel. Ce point est souligné par la déclaration et l’exemple de Sri Arjuna dans la Bhagavad-gita :

karpanya-dosopahata-svabhavah
 prcchami tvam dharma-sammudha-cetah
 yac chreyah syan niscitam bruhi tan me
 sisyas te 'ham sadhi mam tvam prapannam

« La défaillance m'a fait perdre tout mon sang-froid; je ne vois plus où est mon devoir. Indique-moi clairement la voie juste. Je suis à présent Ton disciple et m'en remets à Toi; éclaire-moi, je T'en prie. » -- Bhagavad-gita 2.7

S’il te plait, prend note que nous ne nous intéressons pas à la mythologie hindoue. Nous sommes intéressés par la connaissance autorisée donnée dans les écritures védiques. Dans ces écrits nous apprenons ce qui suit :

Le Seigneur Shiva est une des grandes autorités de la sagesse védique et il mérite sans doute être adoré. Nous ne devons non seulement adorer ces grandes personnalités mais aussi apprendre d’eux et suivre leurs instructions. Voilà la plus haute forme d’adoration.

Lorsque le Seigneur Shiva fut demandé par son épouse quelle est la forme d’adoration la plus haute, il a répondu que l’adoration du Seigneur Vishnou est la plus haute. (La forme du  Seigneur Vishnou est l’expansion du Seigneur Krishna qui s’engage dans la direction des affaires de l’Univers.)  Par conséquent, selon le Seigneur Shiva, le Seigneur Vishnou ou le Seigneur Krishna est le Suprême.  Ceci fut également confirmé par le Seigneur Shiva lors de sa manifestation comme Shankaracarya. À cette période,  il a enseigné l’adoration de  Krishna au peuple.

Que Krishna ou Vishnou est le suprême est confirmé à travers la littérature védique.  Par conséquent, bien que nous devions certes honorer et adorer le Seigneur Shiva, nous devons le faire dans la compréhension qu’il est le plus grand dévot du Seigneur  Krishna, et non pas en le considérant comme la Personnalité Suprême de Dieu.  Cette forme d’adoration du Seigneur Shiva (en tant que le plus élevé des dévots de Krishna) lui est plus satisfaisante que l’adoration erronée en  le considérant la Personnalité Suprême de Dieu.

J’espère que cette explication à clarifié ta confusion. Si tu restes encore confus, je te prie de me le laisser savoir.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 12 juillet 2007.

LA PENSÉE DU JOUR :  Intensifier l’énergie spirituelle

De Austin au  Texas, Etats-Uni

Si vous voulez être placé sur la plateforme transcendantale et savourer à chaque moment la douce béatitude de l’existence éternelle du bhakti en pleine connaissance, vous devez consacrer chaque matin une période spéciale pour intensifier l’énergie spirituelle qui réside en vous. La raison pour laquelle c’est d’une telle importance est que quand on dort la nuit, on se submerge dans l’ignorance. Donc la première chose à faire quand on se lève, est de se resituer sur la plateforme transcendantale. La façon la plus simple et vite est, dès que le réveil sonne, de prononcez une vibration sonore transcendantale telle que ‘Hare Krishna’. Ensuite prenez votre bain matinal, purifiez votre corps et votre conscience en marquant sur votre corps les signes du tilak (argile sacrée) et asseyez-vous devant votre autel en vous absorbant profondément pour une heure et demi ou deux heures dans le chant des noms sacrés du Dieu sur le chapelet de japa. Si vous sentez que vous allez vous endormir, vous pouvez chanter en vous tenant debout ou même marcher sur place. Il est conseillé aussi de chanter les belles prières de Gurvastakam (voir la note en bas de la page) les matins avant le lever du soleil. Si vous faites ainsi chaque matin sans faute, vous vous sentirez chargé spirituellement et prêt à affronter avec extase et confiance n’importe quels obstacles que l’énergie matérielle puisse jeter sur votre chemin pendant la journée. De plus vous serez qualifié à atteindre le service transcendantal de Seigneur Sri Krishna à Vrindavan au moment de quitter ce corps pour la dernière fois au moment de la mort.

Sankarshan Das Adhikari.

Note: vous pouvez écouter et lire la Gurvastakam sur

http://www.backtohome.com/Gurvastakam

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: comment éclairer les autres ?

Merci beaucoup de cette merveilleuse clarification sur la religion et sur la foi. J’ai lu d’autres versions expliquant les mêmes termes mais celle-ci est simple et claire. Néanmoins j’ai une question concernant la soi-disant "conversion religieuse". Les adhérents de chaque religion (définissant la religion d’une manière plutôt formelle que philosophique) blâment les autres religions de faire la conversion. En fait cela a causé la haine et le versement de sang dans beaucoup de parties du monde.

Comment allez-vous parvenir à expliquer et convaincre ces gens de cette magnifique vérité?

Jai Shri Krishna

Cordialement

Raviraj

Réponse : Quatre Façons d’aider à diffuser la Vérité....

Si vous voulez que les autres réalisent la vérité sublime de la science de Krishna, vous devez y consacrer pleinement votre vie, conformément à votre capacité, pour diffuser la conscience de Krishna dans le monde entier. Pour obtenir l’effet le plus fort, vous devriez consacrer le maximum de votre énergie pour ce but.

Il y a 4 façons de dédier votre énergie-

  1. Donner votre vie: vous pouvez dédier votre vie entière pour servir cette mission en devenant un disciple initié.
  2. Donner votre argent: vous pouvez nous supporter avec vos contributions pour aider à couvrir nos dépenses en diffusant la conscience de Krishna dans le monde entier.
  3. Donner votre intelligence: engagez votre intelligence pour nous aider à éveiller les autres à la science du bhakti.
  4. Donner vos mots: Parler de Krishna à  tous ceux que vous rencontrez

Si possible, faites tous les quatre. Si ce n’est pas possible, faites-en trois. Si ce n’est pas possible, faite-en deux. Si ce n’est pas possible, faites au moins l’un d’eux. Engagez-vous ainsi dans la plus haute activité d’aider cette mission de livrer de l’ignorance la population mondiale.

Sankarshan Das Adhikari.

 

Mercredi, le 11 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Raviver le Vrai Soi

De Austin au Texas

Il n’y a rien de plus doux ni de plus sublime que de raviver notre conscience divine originelle. Pourquoi continuer à souffrir inutilement dans le cauchemar de l’existence matérielle ? Nous ne sommes pas ces corps matériels, mais nous rêvons que nous les sommes. Nous pensons donc que nous sommes sujet à la naissance, à la mort, à la vieillesse et aux maladies. Si nous pouvons réveiller notre sens d’identité spirituelle en réalisant qui nous sommes véritablement, les serviteurs éternels de Krishna ou Dieu, et si nous pouvons agir sur ce plan, nous pénétrons la dimension sublime transcendantale, bien au-delà des conditions de souffrance de cette existence matérielle.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Au Sujet Du Scepticisme…

Puisque nous sommes tous incrédules au sujet de certaines choses, comment pouvez-vous dire que nous ne pouvons pas être sceptiques ?

Merci

Hayden

Réponse : Pratique Mais Aussi Un Obstacle…

Le doute est pratique en s’occupant des affaires de l’énergie matérielle, mais il est un obstacle lorsque nous avons à voir avec Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 10 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  La Renaissance De La Culture Védique

De Austin au Texas

Dans les derniers 5.000 ans depuis le début du Kali Yuga (l’Âge des Querelles et de l’Hypocrisie) beaucoup de civilisations sont venues et parties. Avant ça, il y a eu une période de 3.772.000 ans durant laquelle une civilisation, la civilisation védique a fleuri  partout sur Terre en donnant la paix et la prospérité sur tous. Maintenant, par la grâce de Sri Caitanya Mahaprabhu qui se manifesta en 1486, et par la miséricorde divine de Son représentant le plus puissant, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, cette civilisation védique renait partout dans le monde. Tu es le bienvenu à te joindre à nous dans cette révolution extatique pour le bénéfice de toutes les entités vivantes de cette planète.

Le premier pas est de révolutionner ta propre conscience en réveillant ta conscience de Krishna endormie. Le pas suivant est de répandre la conscience de Krishna aux autres autant que possible. Ainsi tu te feras le plus grand bien et tu réaliseras le meilleur bienfait social pour tous les autres. Tu gouteras un bonheur sans fin, et tu seras mis en puissance pour donner ce bonheur illimité aux autres aussi. Il n’y a pas de sentiment plus grand que celui-ci. Pourquoi ne te joins-tu pas à nous dès aujourd’hui ?

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Religion Et Foi…

Je considère que vous faites un très bon travail tout comme le faisait Srila Prabhupada. Quelqu’un m’a demandé des questions et je n’ai pas pu les répondre. Pourriez-vous m’aider s’il vous plait ?

Mes questions sont les suivantes :

1)      Qu’est-ce religion et qu’est-ce foi ?

2)      La conscience de Krishna est-elle une religion ou une foi ?

3)      Combien de formes de religions existe-t-elles ? 

Votre humble serviteur

Réponse : La Vraie Religion Est Au-delà De Cette Foi-Ci Ou Cette Foi-Là…

C’est bien que tu apprécies mes humbles efforts pour avance la conscience de Krishna partout dans le monde. Mais comprends bien que je ne peux pas prendre le crédit pour ce que je fais. Tout ce que j’accomplis est par la miséricorde de Srila Prabhupada. Mon seul mérite est que je suis fidèlement les instructions que j’ai reçues de Srila Prabhupada.

Généralement, une religion est conçue comme une certaine foi qui se développe selon les temps et les circonstances. Une personne pourrait se dire être un membre de la religion chrétienne, la religion musulmane, etc. Mais celui-ci n’est pas le sens véritable de religion.

Le mot ‘religion’ vient du mot Latin ‘religio’, qui signifie ‘révérence’. ‘Religio’ est la combinaison du Latin ‘re’, qui veut dire ‘encore’, et ‘ligare’, qui veut dire reconnecter (comme dans le mot ‘ligament’ :) Le sens véritable de ‘religion’ est donc de se reconnecter avec Dieu, la source de notre existence.

De même qu’on se reconnecte avec une autre personne par l’intermédiaire de l’amour, le processus de se reconnecter avec Dieu est par le service d’amour envers Lui. Cette méthode de se reconnecter est complètement transcendantale à toute conception de cette religion-ci ou cette religion-là. En fait, la religion réelle est de se soumettre complètement à la Personne Suprême. Elle est complètement transcendantale à l’idée de telle ou telle foi. Krishna déclare donc dans la Bhagavad-gita :

 sarva-dharman parityajya
 mam ekam saranam vraja
 aham tvam sarva-papebhyo
 moksayisyami ma sucah

 « 
Laisse là toute autre forme de religion, et abandonne-toi simplement à Moi. Toutes les suites de tes fautes, Je t'en affranchirai. N'aie nulle crainte. » --Bhagavad-gita 18.66

Krishna ne nous dit pas d’abandonner la religion.  Il nous dit comment nous pouvons embrasser pleinement  la religion réelle en rejetant toutes les pseudo-religions, qui font une mascarade de la religion, et nous soumettre pleinement à Lui.

La conscience de Krishna est la véritable religion parce qu’elle nous enseigne tout simplement comment nous soumettre à la Personne Suprême.  Ce n’est pas une sorte de foi. Une personne consciente de Krishna reconnaît la validité de tous les différents noms de Dieu. Il ne dit pas que l’Être Suprême ne peut être connu que par le nom de Krishna.

L’analogie est celui du soleil qui est unique dans le ciel bien qu’il soit connu par des centaines de noms différents selon les différentes langues. De même, la vraie religion est une, devenir un amant de Dieu, peu importe si cette science universelle soit enseignée selon les termes védiques, chrétiens ou musulmans.

L’examen final de celui qui est véritablement religieux est qu’il n’est plus attiré par la gratification des sens matériels et qu’il développe toutes les qualités saintes. On ne devient pas religieux en adoptant telle ou telle étiquette et en condamnant tous ceux qui n’ont pas la même étiquette. On devient véritablement religieux en abandonnant toutes les étiquettes et en s’adonnant complètement à la Personne Suprême, Krishna ou tout autre nom authentique présenté dans les écritures autorisées par lequel on désire l’appeler.

Sankarshan Das Adhikari
 

Lundi, le 9 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  La Solution De Tous Les Problèmes

De Austin au Texas

Le base de tous les problèmes de la vie est la mort. Si on peut résoudre ce problème, tous les autres problèmes sont immédiatement résolus. Par exemple, on pourrait avoir tellement de soucis d’argent : un souci de cent dollars, de mille dollars, de dix milles dollars. Mais si on possède un milliard de dollars, tous les soucis financiers sont immédiatement résolus. La personne intelligente cherche donc à résoudre d’abord le problème de base de la vie : la mort. Après avoir atteint l’immortalité par l’éveil complet de son existence éternelle, bienheureuse et pleine de connaissance, il glisse aisément à travers tous les soi-disant problèmes de la vie. Ils deviennent tous très faciles.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: À La Défense Du Scepticisme…

Sans avoir un peu de scepticisme comment pourrions-nous découvrir la vérité des choses ? Après tout, nous ne devons pas être crédules, puisqu’il existe beaucoup de choses qui sont fausses dans le monde.

La science n’est pas comme le dogme de la plupart des religions, qui est défini comme (1) une doctrine ou système de doctrines qui sont proclamées comme véritables par une secte religieuse ou (2) un principe, une croyance ou une déclaration d’une idée ou opinion, particulièrement celle qui est déclarée avec autorité et parfois même avec arrogance être la Vérité Absolue. J’aime bien essayer de maintenir un équilibre, si vous comprenez ce que je dis, et ne pas être trop crédule.

Le scepticisme est très utile pour essayer de mieux comprendre les choses, comme ça on perçoit les deux cotés de l’histoire. Que pensez-vous du diton, « beaucoup de bien peut provenir du mal » ? Par exemple, des mauvaises choses qui me sont arrivées dans la vie m’ont mené à prendre une bonne direction. Le doute est un peu comme ça. Sans connaître le mal, comment pourrions-nous comprendre la pureté de bien ou de l’esprit ? Sans l’incrédulité, il serait beaucoup plus difficile de trouver la vérité.

Hayden.

Réponse : Sceptique Du Scepticisme…

Le scepticisme est une position philosophique de douter toutes les choses. Il est certainement utile pour ne pas être dupé par  les faux enseignements. Mais tout comme l’existence de la monnaie fausse indique l’existence d’une vraie monnaie, la fausseté indique aussi qu’il existe une vérité.

Si on est trop sceptique de la monnaie, il ne pourra jamais accepter la monnaie d’autrui par la paranoïa que toute monnaie est fausse. Celle-ci n’est pas une position très pratique ou basée sur la réalité. De la même façon, si on se doute trop de la connaissance, on ne pourra jamais accepter quoique se soit comme la vérité. Mais puisque la vérité existe, prendre la position des sceptiques de ne rien accepter comme la vérité serait ridicule.

La science propose de nous donner la vérité. Mais nous ne voyons pas d’accord entre les divers scientifiques sur la vérité. Un scientifique propose une vérité, mais un autre scientifique réfute cette même vérité. Comment arriverons-nous donc à la vérité ? Celle-ci est la question la plus importante à se poser dans cette forme humaine d’existence. Le Vedanta Sutra nous instruit :

athato brahma jijnasa

« Le but de la forme humaine de vie est de comprendre ce qu’est la Vérité Absolue. »

Comment arriverons-nous à cette Vérité Absolue ? Nous y vivons à chaque instant. La Vérité Absolue ne peut jamais être éteinte bien qu’elle puisse être recouverte par l’ignorance. Si nous sommes sincères pour nous reconnecter avec cette Vérité Absolue, la Vérité Suprême Absolue, qui réside à l’intérieur de nous, elle nous mènera à contacter un maître spirituel authentique qui nous révélera pleinement cette Vérité Absolue. En ce qui concerne l’expérience directe de cette Vérité Absolue, le doute est un grand obstacle pour le développement progressif de notre intelligence. Dans ces conditions, il serait très sot de garder notre scepticisme. Dans de telles circonstances, le doute doit être abandonné.

La philosophie du scepticisme nous dit qu’à la fin nous devons douter aussi de la validité de scepticisme. Lorsqu’on s’approche de la région de la Vérité Absolue, se maintenir à l’aide de la béquille de l’incrédulité est une violation grossière du principe de scepticisme.

Sankarshan Das Adhikari
 

Dimanche, le 8 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Vaincre L’anxiété

De Austin au Texas

Une personne consciente de Krishna est quelqu’un qui a complètement vaincu l’anxiété. Une telle personne s’est complètement abandonnée à Krishna pour dépendre de Lui pour toutes choses. Il est donc totalement sans peur, 100% libre de l’anxiété.

Quelqu’un qui est à présent dans un état anxieux, comment peut-il devenir libre de toute angoisse ? La réponse est très simple. Il doit s’abandonner complètement au Seigneur Krishna. La difficulté est que nous ne voulons pas nous soumettre à Krishna bien que nous voulons être libres de nos angoisses. Ceci s’appelle la duperie. Nous voulons acheter l’anneau de diamants mais nous ne voulons pas payer pour lui. Ceci ne marchera pas. Si nous voulons l’anneau de diamants, il faudra payer pour lui. Si nous voulons être complètement libres de toutes anxiétés, il n’y a pas d’autre choix que de nous abandonner complètement aux pieds pareils-au-lotus du Seigneur.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Avez-Vous Vu Krishna?

Sankarshan Das Maharaja, mes namaskarams respectueux envers vous.

Mon père est conscient de Krishna depuis 27 ans. Il fait de son mieux pour servir Krishna. Il m’a donc donné le nom de Krishna Prasad. Moi aussi j’aime beaucoup Krishna. Je sais que Krishna est Dieu et je crois en Lui beaucoup. J’ai beaucoup de confiance en Lui. Je ne perds jamais ma confiance en Lui en aucune circonstance.  De cette manière Il m’aide aussi. Mais j’ai des questions. J’ai demandé à mon père, « Avez-vous vu Krishna ? » Il m’a répondu, « Non, mais Krishna m’aide de beaucoup de façons. »

Je veux savoir si vous avez vu Krishna directement ou non. Si vous l’avez vu, vous avez parlé avec Lui. C’est parce que j’étudie vous courriels depuis deux ans. Je suis satisfait de vos réponses. J’ai demandé à beaucoup de personnes qui sont dans le Krishna bhakti, « Avez-vous vu Krishna ? » Toutes les réponses sont les mêmes. Ils disent tous, « Non. » Je veux connaître une personne vivante qui a vu Dieu. Je sais que votre maître spirituel, Srila Prabhupada pouvait voir Dieu à chaque minute.

Je veux donc comme mon guru quelqu’un qui a vu Krishna. Je veux devenir son suivant. Mais je ne veux pas quitter ma demeure. Je veux rester chez moi et servir Krishna de mon mieux. Je veux aussi voir Krishna aussitôt que possible.

Merci,

Krishna Prasad

Réponse : Tu Demandes La Mauvaise Question…

Tu penses à tort que voir Krishna est la qualification pour être un maître spirituel authentique. Le démon Kamsa à vu Krishna, mais il n’était pas un guru, même pas un dévot. La qualification véritable pour devenir un maître spirituel est de seulement répéter les paroles de Krishna sans addition ni soustraction. Nul part dans les écritures est-il dit qu’on doit voir Krishna pour devenir un maître spirituel. Tu ne dois pas inventer tes propres qualifications pour celui qui est un maître spirituel authentique. Il faut que tu suives les directions données dans les écrits védiques. À ce sujet, prends note s’il te plait de ce que déclare le Srimad Bhagavatam sur le maître spirituel :

tasmad gurum prapadyeta
 jijnasuh sreya uttamam
 sabde pare ca nisnatam
 brahmany upasamasrayam

« La personne qui désire sérieusement atteindre le bonheur réel doit chercher un maître spirituel authentique et prendre refuge en lui par l’initiation. La qualification du maître spirituel est qu’il a réalisé la conclusion des écritures par la réflexion et qu’il doit être capable de convaincre autrui de ces conclusions. Telles grandes personnalités, qui ont pris refuges en Dieu Suprême, laissant de coté toutes les considérations matérielles, sont acceptées comme des maîtres spirituels authentiques. » ---Srimad Bhagavatam 11.3.21
 Tu peux rester chez toi et devenir un dévot de première classe, mais seulement en conduisant ta vie domestique strictement selon l’égide du guru.

Bien sûr, par la force de son service de dévotion, le maître spirituel perçoit toutes les choses dans Krishna et Krishna dans toutes les choses. C’est le résultat naturel de son absorption dans le service du Seigneur les 24 heures du jour.  Mais ce n’est pas le standard par lequel on mesure qui est un maître spirituel. N’importe qui peut dire qu’il voit Krishna.  Tu dois donc juger les qualifications du guru selon le verset du Srimad Bhagavatam  cité ci-dessus. Et après l’avoir trouvé, tu dois prendre refuge complètement en lui par l’initiation. Est-ce clair ?

Sankarshan Das Adhikari
 

Samedi, le 7 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Réintroduisant La Culture Védique Sublime

De Austin au Texas

Il y a des milliers d’années, la culture védique fleurissait partout sur cette planète. Elle était une culture sublime centrée sur l’illumination spirituelle de tous les êtres vivants. Quand l’âge matérialiste des querelles et de l’hypocrisie, l’Âge de Kali, commença il y a 5.000 ans, la culture védique est graduellement disparue. Nous faisons face maintenant à une culture mondiale qui est extrêmement matérialiste. Bien que des millions et des millions de personnes se disent suivre avec dévotion l’un des divers sentiers spirituels, ils s’approchent de Dieu surtout dans le but d’obtenir une meilleure gratification de leurs sens. Une telle spiritualité superficielle n’est pas efficace pour soulever la conscience globale et souvent fait plus de mal que de bien. Il n’y a pas de plus grand besoin que celui de réintroduire la culture védique, la culture de l’illumination spirituelle, partout dans le monde. Ceci apportera la paix, le bonheur et la prospérité que tous désirent si profondément.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le Seigneur Rama A-T-Il Une Forme Séparée?

Originellement je pensais que le Seigneur Rama et le Seigneur Krishna étaient les mêmes. Mais dans  le commentaire du 7ème verset du Chapitre 15 de la Bhagavad-gita, il est dit que le Seigneur Rama est une expansion personnelle du Seigneur Krishna. Il doit donc avoir une vigraha (forme) séparée du Seigneur Rama puisqu’Ils ne sont pas les mêmes. Veuillez bien l’expliquer.

Abhinav Gupta

Réponse : Krishna Se Manifeste Comme Rama…

Krishna se manifeste comme Rama. Rama est donc le même que Krishna. C’est comme une bougie qui transfère sa flamme à une deuxième bougie. C’est la même flamme bien qu’elle semble être une flamme différente. Krishna est la ‘flamme originelle’ qui se manifeste comme le Seigneur Rama.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 6 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  L’autre Coté De La Réalité

De Austin au Texas

Il y a bien plus à la réalité que ce qui se manifeste à  nos yeux. Derrière l’écran de l’énergie matérielle, il existe une vaste existence spirituelle où la vie est éternelle, pleine de félicité et de connaissance. Dans cette étendue il n’y a pas de naissance, de mort, de vieillesse ni de maladie. Là se trouve le Seigneur et Ses dévots qui s’engagent dans les activités les plus douces et nectariennes pour toute l’éternité, libres de toutes sortes de troubles. Nous provenons originellement de cet endroit, mais nous sommes tombés dans ce monde de naissance, de mort, de vieillesse et de maladie, et nous y sommes embourbés pendant si longtemps que nous avons oublié notre identité originelle dans cette existence transcendantale merveilleuse. Nous n’avons qu’à nous reconnecter avec notre nature originelle sous l’égide des transcendantalistes illuminés. Par leur miséricorde, nous nous réveillerons.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Aimer Dieu…

Comment est-ce possible avoir une relation avec Dieu ?

Je fais le chant  et je lis les livres et je m’associe avec les dévots et je suis les principes et j’offre ma nourriture, mais je n’ais pas de relation avec Dieu, que dire d’une relation amoureuse.

Surement, pour développer une relation avec quelqu’un, il faut avoir un échange personnel et la communication dans les deux directions. Comment sera-t-il possible de développer une relation si je ne ressens pas d’échange avec Dieu ?

Pourquoi aimez-vous Dieu ? Quels attributs possède-t-il que vous aimez ? Comment savoir avec certitude qu’Il nous aime ? ( Et comment le reconnaître dans notre vie, non pas simplement par une citation des écritures.)

Qu’est-ce que les affaires intimes entre Radha et Krishna ont à voir avec nous ?

Comment puis-je jouir de la vie ?

Votre serviteur,

Alex

Réponse :Par La Miséricorde De Guru Et Krishna…

Voici tes belles questions avec les réponses :

Question : Comment est-ce possible avoir une relation avec Dieu ? Je fais le chant  et je lis les livres et je m’associe avec les dévots et je suis les principes et j’offre ma nourriture, mais je n’ais pas de relation avec Dieu, que dire d’une relation amoureuse. Surement, pour développer une relation avec quelqu’un, il fqut avoir un échange personnel et la communication dans les deux directions. Comment sera-t-il possible de développer une relation si je ne ressens pas d’échange avec Dieu ?

Réponse : Quand tu offres tes aliments, tu les offres directement à Dieu. Quand tu chantes Hare Krishna, tu t’adresse directement au Seigneur et Son énergie pour t’engager dans Leur service. De cette façon, tu dois développer une relation personnelle d’amour avec le Seigneur. Tu dois toujours être introspectif et analyser tes pensées, tes paroles et tes actions pour t’assurer qu’elles plaisent au Seigneur. Ne les accomplis pas de manière impersonnelle. Fais-les pour le plaisir de Krishna, la Personnalité Suprême de Dieu. Krishna réciproque en nous retournant la nourriture offerte sous la forme de prasadam. Il réciproque le chant en nous baignant de félicité transcendantale.

Question : Pourquoi aimez-vous Dieu ? Quels attributs possède-t-il que vous aimez ?

Réponse : J’aime Krishna parce qu’Il est si beau et si merveilleux et si absolument prestigieux et parce qu’Il me donne le plus grand bonheur.

Question : Comment savoir avec certitude qu’Il nous aime ?  Et comment le reconnaître dans notre vie, non pas simplement par une citation des écritures.

Réponse : Je peux sentir à chaque minute la félicité dans laquelle Il me baigne.

Question : Qu’est-ce que les affaires intimes entre Radha et Krishna ont à voir avec nous ?

Réponse : Elles sont une invitation pour nous joindre dans Leurs affaires intimes.

Question : Comment puis-je jouir de la vie ?

Réponse : En adoptant à plein cœur les principes de bases du bhakti données par Srila Rupa Goswami (comme ils sont décrits dans le Nectar de la Dévotion) comme suit :

1-     Accepter le refuge des pieds pareils-au-lotus d’un maître spirituel authentique.

2-     Devenir initié du maître spirituel et apprendre de lui comment accomplir le service de dévotion.

3-     Obéir les ordres du maître spirituel avec foi et dévotion.

4-     Suivre dans les traces des grands acharyas (enseignants) sous la direction du maître spirituel.

5-     S’enquérir auprès du maître spirituel comment avancer dans la conscience de Krishna.

6-     Être prêt à abandonner toutes choses matérielles pour la satisfaction de la Personnalité Suprême de Dieu, Sri Krishna. (Ceci veut dire que quand on est engagé dans le service de dévotion à Krishna, on doit être prêt  à abandonner quelque chose qu’on n’aime pas abandonner, et aussi d’accepter quelque chose qu’on n’aime pas accepter.)

7-     Vivre dans un lieu de pèlerinage sacré comme Dvaraka ou Vrindavana.

8-     Accepter seulement ce qui est nécessaire ou ne s’engager avec le monde matériel qu’à la mesure du nécessaire.

9-     Faire le jeûne le jour d’Ekadasi.

10- Adorer les arbres sacrés tels que les arbres banyans.

 

C’est dix items sont les besoins préliminaires pour les débutants  pour accomplir le service de dévotion selon les principes régulateurs. Au début, si un néophyte observe les dix items ci-dessus, il fera surement un progrès rapide dans son avancement dans la conscience de Krishna et il jouira pleinement de la vie.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 5 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Goutant L’eau La Plus Douce

De Dallas au Texas

Cette existence matérielle est un vaste désert parce que l’eau dont nous avons véritablement besoin, c’est-à-dire une relation d’amour avec la Personne Suprême qui est la source même de notre existence, cette eau est très difficile à trouver ici. Au lieu de percevoir clairement la nature désertique de notre demeure, nous sommes confus par le mirage incroyablement sophistiqué crée par Mayadevi, qui nous trompe à penser que cette existence matérielle est tout ce qui existe et qu'elle peut satisfaire tous nos désirs.  Si nous voulons l’eau véritable, nous devons prendre soin de ne pas être trompé par le mirage et courir toute notre vie après  la gratification des sens matériels. Nous devons nous informer auprès des acharyas, les grands maîtres saints pleinement réalisés, qui nous donnent des instructions précises comment trouver une oasis où nous pourrons nous rassasier  sans limites de l’eau la plus douce et pure de l’amour de Dieu et savourer éternellement une existence éternelle, pleine de félicité et de sagesse.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: L’existence Sans Forme…

La croyance générale est que lorsqu’on progresse (avec les bénédictions continuelles et les instructions du guru authentique) sur le sentier de la réalisation du soi, d’abord par l’adoration de la forme de la Déité, suivie de l’adoration sans forme (la méditation) et ultimement vers l’état dépourvu de tout son et de toute forme, qu’on atteint une forme d’adoration subconsciente. Quelle est votre opinion à sur cette école de pensée philosophique?


 
Srimathy Surya Prabha Murthy
 
 Tiruchy -14, Tamilnadu , India

Réponse:  La Forme Suprême Au-delà De L’existence Sans Forme…

Tu as décrit l’école philosophique connue sous le nom d’Impersonnalisme dans laquelle on fixe le mental d’abord sur la forme de Dieu comme un support matériel temporaire, mais ensuite on abandonne graduellement l’idée d’un Dieu avec forme et on essaye de se fondre dans le Brahman sans forme. Ce système se base sur le postulat faux que Dieu n’a pas de forme. Ce système de réalisation du soi peut soulager temporairement  le pratiquant des conditions misérables de l’existence matérielle, mais il manquera complètement à donner un soulagement permanent parce Dieu Lui-même possède ultimement une personnalité et une forme ainsi que nous-mêmes dans notre état libéré.

Nous pourrons nier pendant un certain temps la forme et la personnalité, mais nous trouverons cette position aride et insatisfaisante. La douleur causée par les relations rompues pourra nous diriger vers la solitude, mais parce que la nature humaine est de s’associer aux autres, nous reviendrons pour essayer de former à nouveau des relations satisfaisantes avec les autres. Plutôt que de nier la forme et la personnalité de Dieu, nous devons nous informer sur Lui auprès du maître spirituel, des grands sages et des écritures authentiques.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 4 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Guerrier ou Brouillé

De Austin au Texas

Tu as deux choix. Tu peux lutter contre l’énergie matérielle illusoire ou en être la victime. Si tu veux être libre de tous soucis, fait maintenant ta déclaration de guerre que tu ne toléreras plus aucune illusion dans ton cœur ou ailleurs. Fais cette détermination ferme dès maintenant et pour l’éternité. Ensuite approches-toi d’un maître spirituel authentique  pour qu’il t’illumine sur la science suprême, la science de la Vérité Absolue. Tes troubles s’évaporeront. Tu atteindras le bonheur illimité.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Qui Est Le Dieu Véritable ?

Quelles sont les différences entre les chrétiens, les hindous, les musulmans et autres ? Qui est le Dieu véritable ?

Sasidharan

Réponse : La Source De Toute Existence…

De nos jours, il n’y a pas beaucoup de différence entre les chrétiens, les hindous, les musulmans, etc., parce que tout le monde s’approche de Dieu pour remplir leurs désirs matériels.

Dieu est la Personne Suprême. Il est la Source de toute existence. Qu’on l’appelle Krishna, Christ ou Allah, Il est la même personne. Peu importe par quel nom nous l’appelons. L’important est que nous nous approchions de Lui pour nous soumettre à Ses pieds pareils-au-lotus, et non pour la satisfaction de nos désirs matériels. Voici le programme unique du mouvement pour la conscience de Krishna. Nous montrons aux gens partout dans le monde comment s’abandonner complètement aux pieds pareils-au-lotus du Seigneur dans l’humeur de la dévotion totale.

Profitez donc de ce mouvement pour la conscience de Krishna et soumettez-vous pleinement aux pieds pareils-au-lotus du Seigneur Sri Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 3 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Transformer la matière en esprit

De Austin au Texas

Il est 11h30, le lundi 2 juillet 2007. Nous prenons un vol de retour à l’Ashram Bhaktivedanta à Austin au Texas après une tournée de discours super extatique pendant laquelle j’ai présenté la science de la réalisation du soi en six endroits différents. J’ai été le premier interlocuteur à la Conférence sur L’unité Spirituelle à Vail au Colorado. Ensuite, des classes données furent dans une résidence de Boulder au Colorado et dans le Temple Hare Krishna à Denver. Nous avons ensuite volé à British Columbia au Canada où j’ai donné une série de conférences au Temple Hare Krishna de Vancouver et j’ai parlé sur le Srimad Bhagavatam à une assemblée à Saranagati, une communauté rurale védique à quatre heures de route de Vancouver dans les montagnes. La tournée fut conclue au Centre Culturel Caitanya à Tucson en Arizona.

Il n’y a pas de doute. Krishna m’a béni avec la plus grande opportunité de répandre la science ultime de la réalisation du soi partout dans le monde à un moment dans l’histoire qui en a besoin plus que jamais. Aujourd’hui plus que jamais, le monde a besoin désespérément de l’illumination spirituelle pour se sauver de la voie menant à la destruction dont il ne semble pas pouvoir s’écarter. Je prie donc au Seigneur Krishna et à mon maître spirituel bien-aimé, Sa Divine Grâce A.C.Bhaktivedanta Swami Prabhupada, que mes humbles efforts d’apporter la plus haute sagesse aux dirigeants et à la population générale réussissent.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Recevoir L’amour De Dieu?

Est-il possible d’avoir des désirs matériels et aussi de recevoir l’amour de Dieu ?

Manohar

Réponse : En différentes formes …

Tout le monde reçoit l’amour illimité de Dieu à chaque minute. Ceux qui ont des désirs matériels reçoivent l’amour de Dieu sous la forme de la satisfaction de leurs désirs matériels selon leur karma. Ceux qui n’ont pas de désirs matériels reçoivent Son amour sous la forme de la suprême récompense  de l’association du Seigneur à chaque minute. Chacun de nous doit décider ce qui nous attire le plus : l’énergie matérielle de Seigneur ou le Seigneur Lui-même. À ce sujet, le Seigneur Sri Krishna explique dans la Bhagavad-gita :

ye yatha mam prapadyante
 tams tathaiva bhajamy aham
 mama vartmanuvartante
 manusyah partha sarvasah

 «
Tous suivent Ma voie, d'une façon ou d'une autre, ô, fils de Prtha, et selon qu'ils s'abandonnent à Moi, en proportion Je les récompense. » ---Bhagavad-gita 4.11

 Sankarshan Das Adhikari
 

Lundi, le 2 juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Transformer La Matière En Esprit

Du Centre ISKCON à Tucson en Arizona

Cette existence matérielle tout entière est l’énergie de Dieu. Elle est donc actuellement spirituelle. Cette énergie est devenue matérielle, néanmoins,  lorsque nous l’utilisons pour nos propres intérêts égoïstes. Si cette existence matérielle peut être engagée au contraire dans le service du Seigneur, elle sera merveilleusement transformée dans le royaume de Dieu.

Comment faire au niveau pratique ? Le Seigneur Krishna répond à cette question dans la Bhagavad-gita :

yat karosi yad asnasi
 yaj juhosi dadasi yat
 yat tapasyasi kaunteya
 tat kurusva mad-arpanam

 « 
Quoi que tu fasses, que tu manges, que tu sacrifies et prodigues, quelque austérité que tu pratiques, que ce soit pour Me l'offrir, ô fils de Kunti. » Bhagavad-gita 9.27

L’application pratique de cette instruction est absolument extatique. Quiconque applique ces enseignements à chaque minute sentira qu’il vit toujours dans l’association directe de la Personnalité Suprême de Dieu.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question: Comment rester toujours centrée ?

Pouvez-vous m’instruire comment me centrer lors de mes voyages fréquents ? Comme vous, je voyage beaucoup, et vous êtes toujours si centré. J’essaye d’atteindre la sérénité mais je n’arrive pas à connecter avec mon centre lorsque je suis hors de ma chambre. J’estime énormément et reconnais vos enseignements sur la Marche vers l’Illumination. Veuillez bien continuer.

Je reste toujours votre étudiante,

Elizabeth

Réponse : Connais Qui Tu Es Et Sois Qui Tu Es…

Se centrer est simple. Tu dois harmoniser avec ton être véritable. En d’autres mots, tu n’as qu’à connaître qui tu es et être qui tu es. Souviens-toi toujours que tu n’es pas ce corps, que tu es le serviteur éternel de Dieu. Étudies soigneusement la Bhagavad-gita pour entendre directement de Dieu Lui-même comment Il veut que tu conduises ta vie. Suis strictement ses instructions. En faisant ainsi, tu te sentiras toujours profondément animée parce que tu seras toujours centrée à chaque minute avec toutes tes pensées, tes paroles et tes actes en tous temps, en tous lieux et en toutes circonstances.

Cette technique est valable également que tu voyages ou que tu restes chez toi parce qu’elle n’a rien à voir avec tes environs mais plutôt avec ta relation avec Dieu.

Applique cette technique avec détermination, patience et enthousiasme. Ta vie sera inconcevablement sublime.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 1er juillet 2007

LA PENSÉE DU JOUR :  Un Oasis Dans Le Désert

De ISKCON à Tucson en Arizona, E.U.A.

Notre escale au centre ISKCON de Tucson en Arizona pendant notre tournée de conférences de 2008 est merveilleuse. Je donne ici une série de classes sur la conscience de Krishna, la science ultime de la réalisation du soi. C’est ahurissant de voir comment les dévots, qui ont commencé le projet en 1987, ont créé une si merveilleuse atmosphère au milieu du désert aride d’Arizona (zone Aride.) Ils ont une propriété au centre de Tucson, un restaurant végétarien nommé « le Buffet d’Aliments Naturels de Govinda », acclamé dans les médias, ainsi qu’un merveilleux temple Hare Krishna.

Au cas ou tu te demanderais comment ça se connecte avec la science du réveil spirituel de ta conscience divine illuminée, prends note simplement du fait qu’utilisant ainsi ta sincérité et ton intelligence pour établir des centres comme celui-ci est la manière la plus rapide et facile d’être reconnu par Krishna et d’être béni par lui avec un grand avancement spirituel. Si tu n’es pas capable à présent d’ouvrir un tel centre, tu devrais porter ton assistance à quelqu’un qui l’a déjà fait.

Sankarshan Das Adhikari



Jardin

Entrée 

 RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : L’immortalité ?

Que veut dire l’immortalité ? Veuillez l’expliquer, s’il vous plait.

Uma

Réponse : L’immortalité Veut Dire…

L’immortalité est un état de conscience dans lequel on n’est plus sujet aux lois de la naissance, de la mort, de la vieillesse et des maladies. La personne qui a atteint l’immortalité ne s’identifie en aucune manière avec son corps matériel. Une telle personne réalisée ne pense pas « je suis un homme », « je suis une femme », « je suis américain », « je suis indien »  ou toute autre idée en relation avec le corps matériel. Elle est pleinement immergée à réaliser et à vivre une vie de dévotion complète au Seigneur Sri Krishna les 24 heures du jour avec toutes ses pensées, ses paroles et ses actions en tous lieux, en tous temps et en toutes circonstances. Une telle vie de dévotion n’est pas interrompue par le trépas du corps matériel, tout comme un satellite partant dans l’espace n’est pas interrompu par sa séparation de la fusée qui l’a lancé en orbite.

Sankarshan Das Adhikari

 

Traduction de l'Anglais par
Kristîne Grîntâle
Riga, Lettonie

Rédaction par
Prema Bhakti dasa
Niles, Michigan E.U.A.

Le mois précédent

Hit Counter