La Pensée Du Jour

Réalisations et  correspondances sélectes de
Sa Grâce Sriman Sankarshan Das Adhikari

Accueil |Pensées Du Jour | Conférences (en Anglais) | Autres Services| Galleries | Méditations sur la Bhakti Pure
 
Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi | Offrandes | La Bhagavad-gita Telle Qu'elle Est
Contactez-Nous | Quoi De Neuf?  | S'abonner aux 'Pensées du Jour'



Sa Divine Grâce
A.C. Bhaktivedanta
Swami Prabhupada

Le Cours Ultime de la Réalisation du Soi (tm)

L
e système d'entraînement le plus avancé du monde dans la réalisation spirituelle,  guidant des milliers vers la plus haute illumination.

Guidé et inspiré par le fondateur-Acharya de ISKCON: Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

Consacré a achever une révolution spirituelle pour l'illumination de tous les êtres de cette planète.

Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi

Español                                   Русскйи                                English


Sa  Grâce Sriman
Sankarshan Das Adhikari

Obtenez la miséricorde spéciale de Krishna en faisant du service de dévotion

Aidez Sankarshan Prabhu dans sa mission de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Une contribution singulière ou mensuelle peut se faire en ligne en allant ici :

Faire une contribution en cliquant ici

 

Un appel pour votre assistance

Sur l’ordre de son maître spirituel, Srila Prabhupada, Sankarshan Prabhu à dédié sa vie au travail extrêmement urgent de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Le plus la conscience de Krishna se répand, le plus que la souffrance, le manque et la haine sur cette planète seront remplacés par la félicité, l’abondance et l’amour. Voici une opportunité dorée de faire le plus grand bien pour toutes les entités vivantes et de recevoir les bénédictions spéciales du Seigneur. Par conséquent, nous devons, au mesure du possible, sacrifier notre temps, notre énergie et nos ressources pour aider Sankarshan Prabhu dans son travail urgent. Si vous voulez participer d’une façon ou d’une autre, grande ou petite, veuillez écrire à Sankarshan Prabhu en cliquant si dessous :

Envoyer un courriel à Sankarshan Prabhu
 


Une Nouveauté ! Maintenant Disponible !

94 Photographies du Tour Du Monde de SDA en 2006-7!

chaînon à la gallérie de photos

L'itinéraire

de

 Sankarshan

Prabhu

 

Jeudi, le 29 novembre 2007
______________________

 LA PENSÉE DU JOUR: La Félicité De Krishna Balarama

Du Temple de Krishna Balarama à Sri Vrindavana Dhama en Inde

Qu’y a-t-il de plus extatique que d’être à l’endroit exacte où Dieu Lui-même, le Seigneur Sri Krishna, a manifesté miséricordieusement il y a 5.000 ans Ses passe-temps transcendantaux pour le bénéfice de toutes les âmes en souffrance de ce monde ? C’est une sensation simplement d’être présent ici ! Dieu est si aimable envers nous qu’Il est descendu dans Sa forme originelle de Son royaume en apportant avec Lui Ses associés du monde spirituel pour étaler devant nous Ses passe-temps inconcevables et illimités dans le but de nous attirer à retourner dans notre demeure originelle avec Lui dans le merveilleux Ciel Spirituel. Chaque particule de poussière de cette terre sainte a été bénie par le contact avec Ses pieds pareils au lotus. Et pour ceux qui ont les yeux pour voir, Il continue à dérouler Ses lilas (passe-temps) transcendantaux ici à chaque instant. Ce Maître de tous les Mystiques, le Seigneur Sri Krishna, a étendu de Lui-même l’incarnation de Balarama, seulement pour avoir le plaisir d’avoir un frère ainé qui est Dieu Lui-aussi. C’est deux frères se sont donc  occupés dans des aventures quotidiennes avec leur amis, les jeunes pâtres, dans les forêts de Vrindavana. Ne serait-ce qu’en se promenant dans ces mêmes forêts, les dévots se sentent surchargés de la félicité spirituelle.

Sankarshan Das Adhikari

 

Krishna et Balarama, les Premiers Cow-boys

 

Les voici dans Leurs formes de Déités

 

Au Temple de Krishna Balarama,
Ces Déités sont adorées tout le long de chaque jour

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Touchée Par Dieu ?

Je reconnais que vous êtes très occupé dans vos voyages et votre prédication. Mais j’ai une question que je dois vous poser. Est-il correct de vous poser des questions lorsque vous êtes en tournée de prédication ? J’espère que oui.

Dans un de vos discours que je viens d’écouter, vous faites référence à la Réalité Inférieure. Je ne suis pas sûre mais je pense que tout ce que je connais par expérience est cette Réalité Inférieure. Mais je pense, néanmoins, que je suis touchée par Dieu quand je chante et j’étudie ma Gita. Est-il vrai que je suis touchée par Dieu ou est-ce la Réalité Inférieure qui me trompe ? Je vous remercie de votre attention, pour moi et ma sottise.

Hare Krishna !

Brenda Lee Riley

Réponse : Au-delà De La Réalité Inférieure

Je suis constamment en tournée de prédication. C’est mon style de vie. Bien sûr, tu peux donc t’enquérir auprès de moi quand je suis de voyage de prédication partout dans le monde.

En chantant Hare Krishna et en étudiant la Bhagavad-gita tu es véritablement touchée par Dieu et tu pénètres dans le domaine de la Réalité Supérieure. Graduellement, en t’absorbant de plus en plus dans la conscience de Krishna tu deviendras complètement immergée dans la Réalité Supérieure sans plus subir l’influence de la Réalité Inférieure.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 28 octobre 2007
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Un Billet Pour Sri Vrindavan Dham

De Sri Vrindavan Dham en Inde

Il n’est pas possible d’arriver à Sri Vrindavan Dham en achetant un billet d’avion ou en prenant un taxi de l’aéroport de Delhi. Il n’est possible d’entrer dans la demeure sainte de Sri Vrindavan que par la miséricorde du pur dévot du Seigneur. Nous nous prosternons donc humblement aux pieds pareils au lotus de notre maître spirituel en lui priant de nous engager éternellement dans son service. C’est avec cet humble abandon et service aux pieds de son guru qui permet d’entrer directement dans le royaume de Dieu. Par conséquent, nous commençons chaque jour en adorant notre maître spirituel avec une belle cérémonie connue du nom de Mangala Arati, qui est centrée sur le chant sublime des Prières Gurvastakam, les huit prières glorifiant le maître spirituel.

Vous pouvez écouter et lire ces prières du Gurvastakam au lien suivant :

http://backtohome.com/Gurvastakam/

Le texte en langue sanskrite avec traduction en Français est disponible au lien suivant:

http://www.spiritual-revolutionary.com/Francais/MSBP/MSBP9.htm

Ici à Vrindavan Dham, le Mangala Arati est particulièrement doux. Des dévots de toutes parts du monde se rassemblent à 04h10 dans le Samadhi de Srila Prabhupada, le beau temple en marbre construit sur l’endroit où les restes corporels de Srila Prabhupada ont été enterrés lors de son départ de ce monde en 1977. Les dévots se rassemblent pour adorer ce maître spirituel le plus élevé de tous, et recevoir ainsi le billet pour aller à la demeure éternelle du Seigneur, le Vrindavan Dham dans le Ciel Spirituel.

(Note : le lieu sacré de Vrindavan Dham sur cette planète est une copie du Vrindavan Dham dans le Ciel Spirituel.  En combinaison avec la miséricorde du maître spirituel,  ce lieu est l’accès pour passer dans le Ciel Spirituel.)

Sankarshan Das Adhikari

 

La Déité De Srila Prabhupada Dans Son Samadhi

 

04h10 – Mangala Arati dans le Samadhi de Srila Prabhupada

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Notre Rôle Pour Etre Protégés ?

Une des symptômes de l’abandon est que la personne soumise dépend sur Krishna pour sa protection. Il est dit également que le maître spirituel protège son disciple des attaques de Maya. On pourrait donc dire que c’est parce qu’elle n’est pas soutenue correctement qu’une personne tombe sous l’influence de Maya. Quel rôle jouons-nous dans notre défense contre l’illusion ?

Votre serviteur éternel,

Pundarika Vidyanidhi dasa

Réponse : Profiter Pleinement De La Protection Du Gourou Et De Krishna

En combinaison, Krishna et le Gourou donne toute protection au disciple. Combien le disciple bénéficie de cette défense ne dépend que de lui. S’il profite totalement, il sera complètement protégé. Mais s’il n’en profite que partiellement, il ne sera protégé qu’en partie. Krishna confirme ce point dans la Bhagavad-gita quand Il dit qu’il récompense tous selon leur mesure d’abandon.

Si nous nous écartons de la conscience de Krishna, nous ne pouvons pas dire que c’est parce que nous n’étions pas protégés suffisamment par notre maître spirituel. Il nous donne une protection totale, mais nous ne profitons pas parfaitement de son aide miséricordieux.

Sankarshan Das Adhikari

 

lundi 26 novembre 2007
______________________

 LA PENSÉE DU JOUR: De Retour A Sri Vrindavana Dham

De Doha, Qatar

Le 25 novembre 2007. Cet après-midi, nous partirons de Doha. Après un arrêt de cinq heures à Dubaï, nous prendrons ensuite un vol de nuit vers Delhi, où notre chauffeur nous attendra pour nous conduire pendant trois heures vers la terre la plus sacrée de l’univers entier, Sri Vrindavana Dham, la terre sainte du Seigneur Sri Krishna. Ce fut à Vrindavan Dham, il y a 5.000 ans que Krishna manifesta Ses plus doux passe-temps d’enfance pour le bénéfice de toutes les âmes conditionnées de cet univers. C’est avec son charme inconcevable qu’Il a complètement capturé le cœur des résidents de Vrindavana au point où ils ne faisaient que penser de Krishna, que parler de Krishna et que savourer leur participation dans les passe-temps de Krishna les 24 heures par jour. Rendre visite à la terre sainte de Krishna et s’associer avec la poussière sacrée éveille naturellement la tendance innée du cœur de reconnecter toutes les activités avec la source suprême de toute existence, le Seigneur Sri Krishna, en chantant, écoutant et se rappelant toujours de Son nom transcendantal, de Sa renommée, Sa forme, Ses passe-temps, Son entourage, Sa philosophie, et Ses articles personnels.

Sankarshan Das Adhikari

 

La Terre Sainte de Sri Vrindavan Dham

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : La Conscience De Krishna Est-Elle Statique ?

Gourou Maharaja, veuillez accepter mes humbles hommages.

Personne ne peut comprendre Krishna complètement dans toutes Ses manifestations. Est-ce que ça veut donc dire que les jivas, les âmes spirituelles, même dans le monde spirituel, ne connaissent qu’une fraction de la connaissance de Dieu ?  Et ceux qui habitent  dans le monde spirituel ne connaissent-ils que leurs propres perspectives de Krishna ? Ou bien, ont-ils tous une connaissance générale et complète de Dieu ?

Et aussi, cette connaissance est-elle statique ou passagère ?

Votre servante,

Anna

Réponse : Non ! Elle Est Extatique !

Parce que les gloires de Krishna augmentent toujours sans limite à chaque seconde, même le Seigneur Krishna avec son habilité illimitée de tout connaître s’efforce d’augmenter Sa propre conscience de Krishna suffisamment rapidement pour se tenir au courant de Ses gloires qui augmentent toujours. Que dire alors des jivas, qui ne sont que Ses parties intégrantes minuscules. Ils s’engagent éternellement à augmenter leur conscience de Krishna de plus en plus pour toute l’éternité. La conclusion est donc que la conscience de Krishna n’est jamais statique. Elle est toujours extatique, accroissant de plus en plus pour toute l’éternité.

Un autre aspect de cette réponse est que tout le monde perçoit Krishna en mesure de leur propre relation avec Lui. Cet aspect des différents jivas, les âmes spirituelles diverses qui perçoivent Krishna de différentes manières fut manifesté d’une manière saillante lorsque Krishna entra dans l’arène de lutte du Roi Kamsa. Ce passe-temps merveilleux est décrit comme suit dans le Livre de Krishna.

« Quand Krishna entra dans l’arène de lutte avec Balarama et Leurs amis, Il fut perçu différemment par les divers personnages selon leurs relations (rasas) respectives avec Lui. Krishna est le réservoir de tous les plaisirs et de toutes sortes de rasas, favorables et défavorables. Il semblait être un coup de foudre aux lutteurs. Pour la masse des gens, Il semblait être le plus beau personnage. Pour toutes les femmes, Il semblait être le mâle le plus attirant, Cupidon personnifié, et Il augmentait ainsi leur concupiscence. Les vachers présents voyaient Krishna comme un membre de leur famille, provenant du même village de Vrindavan. Les rois ksatriyas irréligieux qui se trouvaient présent Le percevaient comme le dirigeant le plus fort et leur châtieur. Pour les parents de Krishna, Nanda et Yasoda, Il semblait être l’enfant le plus adorable. Pour Kamsa, le roi de la dynastie Bhoja, Il semblait être la mort personnifiée. Pour les sots, Il semblait être un personnage incapable. Aux yogis que s’y trouvaient présents, Il semblait être l’Âme Suprême. Aux membres de la dynastie des Vrishni, Il semblait être leur descendant le plus célèbre. Etant apprécié de manières différentes par les divers personnages présents, Krishna entra dans l’arène de lutte accompagné de Balarama et Ses amis vachers. Ayant entendu que Krishna avait déjà tué l’éléphant Kuvalayapida, Kamsa reconnu sans le moindre doute que Krishna était redoutable. Il fut  donc rempli de crainte envers Lui. Krishna et Balarama avait des longs bras. Ils étaient vêtus élégamment et Ils attiraient tous les gens qui s’y trouvaient rassemblés. Ils étaient habillés comme des acteurs dans une pièce de théâtre, et Ils attirèrent ainsi l’attention de tout le peuple. » (Fin de la citation du Livre de Krishna)

Krishna est donc si merveilleux et étonnant que tout le monde possède une relation personnelle et unique avec Lui, qui continue à s’approfondir de plus en plus, devenant de plus en plus douce pour toute l’éternité.

Je me souviens qu’à Kaliningrad tu avais exprimé que tu trouvais cette conscience de Krishna intéressante. Je peux t’assurer qu’il n’y a rien de plus intéressant que ceci. Elle est si intéressante qu’elle devient de plus en plus intéressante pour toute l’éternité. Et ce qui la rend encore plus intéressante est qu’elle est intéressante de manière unique à chacun des dévots et elle devient encore plus intéressante quand les dévots partagent leurs réalisations de Krishna. Ceci est confirmé dans la Bhagavad-gita :

 mac-citta mad-gata-prana
 bodhayantah parasparam
 kathayantas ca mam nityam
 tushyanti ca ramanti ca

« Mes purs dévots toujours absorbent en Moi leurs pensées, et leur vie, Me l'abandonnent. Ils s'éclairent les uns les autres sur Ma Personne, s'entretiennent de Moi sans fin, et par là trouvent une satisfaction et une joie immenses. » Bg 10.9

Veuilles donc bien te dédier à une vie éternellement pleine de la conscience de Krishna. Je peux t’assurer que tu ne trouveras rien de plus intéressant dans les quatorze systèmes planétaires.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 14  novembre, 2007
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : Le Jour De Disparition De Srila Prabhupada

Du Centre ISKCON à Sophie en Bulgarie

Aujourd’hui, c’est le l’anniversaire du jour de disparition de mon maître spirituel bien-aimé, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Il a disparu de ce monde mortel par des causes naturelles il y a exactement 30 ans aujourd’hui, le 14 novembre 1977 à Vrindavan. Bien sûr, ce n'est pas que le maître spirituel meure et est enterré. Le maître spirituel vit toujours par ses instructions divines et le disciple vit avec lui. Srila Prabhupada a accompli ce qu’aucun autre maître spirituel dans l’histoire du monde ne fut capable d’accomplir. Dans le temps bref d’onze années, du 1966 à 1977, il a réussi à établir la culture de la conscience de Krishna partout dans le monde. Ce fut par sa puissance divine que le mantra Hare Krishna fut connu partout dans le monde. Et c’est seulement par sa puissance divine que la conscience de Krishna devient de plus en plus populaire de jour en jour. Par exemple, mon petit effort de servir sa mission, cet envoi quotidien ‘La Pensée du Jour’, compte maintenant plus de 7.100 inscrits dans plus de 100 pays. Et ceci n’est qu’un parmi des milliers de projets dans la conscience de Krishna qui se développent par Sa Divine Grâce partout dans le monde. Au fur et à mesure que son mouvement pour la conscience de Krishna se répand graduellement de plus en plus partout dans le monde, les symptômes maléfiques de cet âge de querelles seront dissipés, et une nouvelle époque de paix et de prospérité deviendra manifestée pour le bénéfice de la population mondiale entière.

Sankarshan Das Adhikari

 Notre maître spirituel bien-aimé
Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada
Fondateur/Âcârya de l’Association Internationale pour la Conscience de Krishna

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : L’initiation Dans La Secte ?

Namaste. Est-il possible de devenir un dévot sans être initié dans la secte Hare Krishna ?

Je vous remercie.

« Sans une vision, le peuple périt. »

Merci de me donner un peu de la vision par laquelle je vis.

L’amour toujours…

Tommi

Réponse : La Conscience De Krishna N’est Pas Une Secte

La conscience de Krishna n’est pas une secte. C’est la conscience pure, originelle et naturelle de chaque être vivant. La conscience de Krishna est l’essence même de l’existence que nous partageons tous. La conscience de Krishna est le niveau le plus élevé de l’illumination spirituelle expérimentée par les âmes pleinement éveillées. Quand nous aurons nettoyé toute la saleté qui s’accumule dans notre conscience depuis des âges innombrables, nous atteindrons cet état rare de la perfection spirituelle connu par le nom de la conscience de Krishna.

Cette rareté de réveille de notre conscience de Krishna est décrite comme suit par le Seigneur Sri Krishna dans la Bhagavad-gita :

 manusyānām  sahasresu
 kaścid yatati siddhaye
 yatatām api siddhānām
 kaścin mām vetti tattvatah

« Parmi des milliers d'hommes, un seul, peut-être, recherchera la perfection, et parmi ceux qui l'atteignent, rare celui qui Me connaît en vérité. » Bhagavad-gita 7.3

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche 11 novembre 2007
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Pourquoi lire la Bhagavad-gita Telle Qu’elle Est ?

Du Centre ISKCON à Sofia en Bulgarie

Il n’existe pas de livre à travers l’histoire du monde qui soit comparable à la Bhagavad-gita. Le grand philosophe transcendantaliste Américain, Henry David Thoreau, a dit au sujet de la Bhagavad-gita :

« Le matin, je baigne mon intellect dans la philosophie fantastique et cosmogonique de la Bhagavad-gita, en comparaison de laquelle notre monde moderne semble chétif et dérisoire. »

Sachant qu’il existe des centaines d’éditions de la Bhagavad-gita, comment se prend-on pour choisir la meilleure pour la lire ? Une pensée est de choisir l’édition qui touche le cœur le plus profondément. Mais là aussi, comment savoir si notre cœur est mu dans la direction correcte ?

Si on sait lire la langue sanscrite, la langue originelle dans laquelle la Bhagavad-gita fut énoncée par Krishna à Arjuna, il n’y a pas de difficulté de choix parce qu’en sanscrit il n’y a qu’une seule édition. Par conséquent, quand nous devons choisir quelle traduction  lire, la décision est également très simple. On n’a qu’à choisir l’édition qui traduit le plus fidèlement du Sanscrit au Français.

Bien sûr, si vous ne connaissez pas la langue sanscrite, comment pouvez-vous distinguer l’édition qui est la plus fidèle ? Bienheureusement pour moi, j’ai étudié la langue Sanscrite. J’ai reçu l’entraînement dans la langue sanscrite du Département  D’études Asiatiques à l’Université du Texas à Austin. Du point de vue académique, il est clair que la Bhagavad-gita Telle Qu’elle Est est l’édition de choix. J’ai remarqué que pendant que dans presque toutes les autres éditions le sens originel du texte a été altéré, dans la Bhagavad-gita Telle Qu’elle Est, le sens originel est clair comme le soleil qui dissipe le brouillard.

Et si vous pensez que je suis partial, ce n’est pas seulement moi qui le dis. Les autorités les plus avancées du monde dans la langue sanscrite sont tous d’accord que la Bhagavad-gita Telle Qu’elle Est est l’édition qui présente le plus fidèlement les instructions sublimes sur la Vérité Absolue données par le Seigneur Krishna à son disciple Arjuna, sur le champ de bataille de Kuruksetra, il y a 5.000 ans. Tous ceux qui veulent connaître ce que fut réellement énoncé dans cette session ultime de psychothérapie, peuvent profiter de la Bhagavad-gita Telle Qu’elle Est.

Cette édition est non seulement la plus fidèle mais elle est également la plus grandement distribuée. Elle est disponible dans 54 langues différentes.

Sankarshan Das Adhikari

 

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Négliger Sita et Rama ?

Dans le mantra Hare Krishna, le nom de Rama apparaît et je crois qu’il indique le Seigneur Rama. Si je comprends clairement, Rama et Krishna sont tous deux des avatars de Vishnou. Par conséquent, Rama, Krishna et Vishnou sont tous la même personne.

Je me suis toujours demandé pourquoi, dans aucun de vos discours, vous ne parlez jamais du Seigneur Rama ou de Mata Sita. Vous décrivez toujours les passe-temps du Seigneur Krishna et Radha. Pourquoi discutez-vous de Radha et Krishna sans mentionner la vie et les enseignements de Sita et Rama ?

Sushil

Réponse : En Arrosant La Racine, On Nourrit Les Branches

Tu as raison que Rama, Krishna et Vishnou sont tous la même personne. Mais tu te trompes en pensant que Krishna et Rama sont des avatars de Vishnou. La situation actuelle est que Vishnou et Rama sont des avatars de Krishna. Ce que confirme la Bhagavad-gita, dans laquelle Krishna déclare qu’Il est la source de toute existence, que tout émane de Lui.

Bien qu’il soit faux que nous ne parlons jamais de Sita et Rama, le fait est que nous parlons de Radha et Krishna bien plus que de Sita et Rama. Mais ceci n’indique pas que nous négligeons Sita et Rama. Tout comme quand on arrose la racine d’un arbre, toutes les feuilles et les branches sont nourrits, lorsque Radha et Krishna sont glorifiés, Sita et Rama sont également glorifiés.

En écoutant d’avantage mes discours, tu trouveras que je parle de temps en temps de Sita et Rama.

Tu peux écouter mes conférences au lien suivant :

http://hgssda.krishnahosting.com/Lectures.aspx?country=mexico

Sankarshan Das Adhikari

 

samedi 10 novembre 2007
______________________

 LA PENSÉE DU JOUR: Attiré Par Krishna

Du Centre ISKCON à Sofia en  Bulgarie

Une des choses que j’aime le plus de notre centre ISKCON de Sofia en Bulgarie est le beau poster de Radha et Krishna qui embelli si doucement et gracieusement le mur dans la salle du temple. Chaque fois que je regarde ce poster, je me souviens merveilleusement du temps de grande allégresse et d’aventure quand j’ai découvert Krishna pour la première fois à Denver au Colorado en 1968.

J’habitais dans un petit appartement d’une seule chambre au No. 1271 de la Rue Lafayette. Pendant que je me baladais dans un bazar d’articles importés j’ai trouvé un poster surprenant. C’était Krishna ! C’était Dieu ! J’avais lu Ses paroles dans la Bhagavad-gita et maintenant voici que je trouvais Sa peinture ! Exalté par ma découverte, je l’ai acheté pour l’emporter chez moi et j’ai fabriqué un autel sur lequel j’ai placé le Seigneur Suprême, situé en un lieu saillant sous la grande fenêtre de mon appartement.

J’étais surpris de lire dans la Bhagavad-gita que je pouvais offrir directement à Krishna mes aliments végétariens et qu’Il les accepterait. Chaque soir, au retour de mon travail au centre ville de Denver, j’offrais mes aliments végétariens au beau Seigneur, pour ensuite m’assoir et méditer sur Sa forme mystique transcendantale et chanter Hare Krishna. Je ne connaissais pas qui était la jeune fille à Son coté. Mais il était évident par son doux regard d’amour qu’elle se dédiait totalement à Lui.

Jamais dans ma vie je n’avais ressenti rien de si merveilleux que ces soirées quand je m’absorbais dans la conscience de Krishna. Je sentais que j’avais retourné chez moi après avoir été perdu pendant des âges innombrables. En chantant Hare Krishna et en regardant la belle forme de Krishna, je me sentais transporté sur un tapis magique dans une dimension supérieure de la réalité, bien au-delà du domaine de la naissance et de la mort.

L’attraction que j’avais pour ce beau cadre de Sri Sri Radha Krishna m’apporta éventuellement aux pieds pareils-au-lotus de mon maître éternel, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. C’est une longue histoire que je raconterais un jour. Srila Prabhupada m’a montré la voie pour que je puisse retourner aux passe-temps éternels de Sri Sri Radha Krishna qui se déroulent à cet instant même dans le ciel spirituel inconcevablement merveilleux.

J’espère que tu es aussi attiré à Krishna parce qu’il n’y a vraiment aucune autre attraction qui puisse se comparer à celle-ci. Les autres attractions nous laissent éventuellement frustrés. Mais cette attraction satisfait les êtres vivants des millions et des billions de fois mieux que toute autre sorte de satisfaction qu’on pourrait concevoir avec une imagination la plus fertile.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le Karma Et L’altération Du Karma

En référence à la correspondance publiée dans la ‘Pensée du Jour’ du 8 novembre (sur la vie prédéterminée selon le karma pour ceux qui sont sous l’énergie matérielle) :

-  Est-ce que ça veut dire que les actes pieux et impies de notre présente vie matérielle ne pourront pas altérer le destin de cette vie même (qui a été mis en place par les actions bonnes et mauvaises des vies précédentes) ?

-  Si quelqu’un n’est pas complètement sous la protection de l’énergie interne de Krishna – c'est-à-dire si on n’est pas complètement soumis (un dévot pur) mais seulement soumis en parti (recevant la protection du Seigneur seulement dans la mesure de sa soumission) – est-ce que le destin de la vie dicté par son karma peut-il être altéré à une certaine mesure (selon le gré de Krishna) ?

Je vous remercie de clarifier  mon entendement.

Réponse : Se Qualifier Pour Une  Récompense Plus Grande

Les bonnes et mauvaises actions de cette vie peuvent aussi affecter le karma présent, qui se manifeste en ce qu’on expérimente dans cette vie.

La soumission partielle implique le soulagement partiel du karma et les arrangements partiels directs de Krishna par l’agence de Son énergie spirituelle. Le plus on se soumet, le plus on reçoit le soulagement du karma et la protection spéciale. Il est donc évident que la meilleure chose à faire est de se soumettre autant que nous en sommes capables, tout en priant à Sri Gourou et à Sri Krishna de nous bénir pour que nous puissions nous abandonner encore plus. Le plus grand l’abandon, la plus grande la récompense.

Sankarshan Das Adhikari

 

vendredi 9 novembre 2007
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Au-delà Du Mirage De L’existence Matérielle

Du Centre ISKCON à Sophie en Bulgarie

Un mirage dans le désert donne l’apparence d’être une étendue d’eau, mais il ne contient pas une seule goutte d’eau. C’est simplement l’image du ciel reflété par l’air chaud couvrant le sable. De la même manière, bien que le monde matériel semble être un lieu confortable et recueillant, en vérité, il n’y a pas de refuge ici. C’est simplement le reflet, dans le monde matériel, du monde spirituel, le recueil véritable de l’éternité, le savoir et la béatitude, et qui est bien loin de cette existence matérielle temporaire, illusoire et misérable.

Tout comme le mirage dans le désert semble être très attirant pour l’homme assoiffé qui cherche désespérément l’eau, cette existence matérielle semble très captivante pour les personnes qui sont dans l’illusion. Mais le mirage ne peut pas donner à l’homme assoiffé l’eau dont il a besoin pour survivre. Il ne contient pas d’eau. De la même façon, cette demeure matérielle de la naissance et de la mort ne peut jamais donner un vrai bonheur aux entités vivantes qui s’acharnent à le trouver ici.

Il est temps de s’arrêter de courir après le mirage et de découvrir comment se rendre au lieu où on pourra trouver le vrai refuge et le vrai bonheur, la demeure transcendantale de la Personne  Suprême de qui toute l’existence émane, le Seigneur Sri Krishna, la Personnalité Suprême de Dieu.

Entrez en contacte aujourd’hui avec votre aimable agent de voyage. Les billets sont en vente dès maintenant. Le maître spirituel nous vend les billets à destination de cette douce demeure transcendantale merveilleuse pour le moindre prix de notre foi.

Sankarshan Das Adhikari

Le mirage dans le désert

 Un Poème De Vyas Puja
Par Ahaituki Bhakti devi dasi

Mon Cher Srila Gurudeva

Votre exemple glorieux
Nous laisse sans un doute
Que la révolution spirituelle
Est ce qui vous inspire. 

Avec attention sincère
Et une grande certitude
La révolution spirituelle
Est-ce que vous rayonnez. 

Le secret du succès
Est de plaire au Gourou
Voilà ce que vous dites
Et ce que vous faites. 

J’ai vu avec quelle attention
A chacun des détails
Vous voulez que tout soit fait
Selon le désir de Srila Prabhupada. 

Rien n’est plus valable
Que ce que vous distribuez
C’est la philosophie de Krishna
La Vérité Absolue ! 

Les soucis matériel
Ressemblent le Mont Mérou
Mais vous venez pour sauver les âmes
De la Bulgarie au Pérou. 

Ma vie ressemblait
Un cirque misérable.
La révolution spirituelle
Lui a donné un sens. 

En pensant à vous
Et à toute la miséricorde que j’ai reçue,
Je me demande comment mon cœur
Peut-il rester encore si pourri ? 

Comme un petit bébé
En écoutant votre appel
Je cours dans vos traces
Mais je trébuche et je m’effondre. 

Aidez-moi, s’il vous plait 
A me remettre sur pied
Et faites de ma pseudo soumission
Une réalité.

Car vous êtes le Maître
Qui peut guider vers la lumière
De la révolution spirituelle
Chaque homme, femme et enfant. 

Veuillez diriger
Votre regard miséricordieux
Sur cette friponne
Pour qu’elle puisse avancer, 

Et offrir un service
A vos pieds pareils au lotus
Dans cette mission de sankirtana
Eternellement ! 

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Qu’arrive-t-il A ISKCON

Veuillez accepter mes hommages.

Toutes les gloires à Srila Prabhupada !

J’écoute en ces jours de la part de plusieurs groupes qui sont nés et détachés de ISKCON, et j’en suis perturbé au point où ça dérange le chant du mantra Hare Krishna sur mon chapelet de japa. Pourriez-vous me dire s’il vous plait comment je dois comprendre ce qui se passe à présent avec le mouvement fondé par Srila Prabhupada ?

José

Réponse : ISKCON Obéit A Srila Prabhupada

Le Fondateur/Acharya de notre mouvement, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, a commandé que tous ses suivants restent unis dans la société ISKCON qu’il a fondé. Quelques-uns ont désobéit son ordre en formant plusieurs groupes séparatistes. Dans le but de justifier leurs existences ces groupes divers critiquent sévèrement leur organisation parente, ISKCON. Mais, dans ces actions, ils calomnient les dévots qui servent sincèrement ISKCON, et ainsi commettent la première offense contre le chant des Saints Noms – blasphémer les dévots qui ont dédiés leurs vies pour la propagation des gloires des Saints Noms. Si nous écoutons les blasphèmes contre les dévots, notre mental sera perturbé et nous ne pourrons pas savourer le nectar des Noms Sacrés de Krishna. Il est donc mieux de ne pas s’associer avec ces groupes ou lire leurs propagandes. Si tu mets ces groupes et leurs propagandes hors de ton mental, tu pourras à nouveau chanter paisiblement le Mahamantra Hare Krishna. Ne sois pas perturbé par la politique. Simplement plonges profondément dans le nectar des Saints Noms de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

 

jeudi 8 novembre 2007
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Le Mois Extatique De Kartik

Du Centre ISKCON à Sophie en Bulgarie

A présent, le mois sacré de Damodar (connu également sous le nom de Kartik) se déroule dans le calendrier lunaire Vaishnava. C’est un mois très spirituel dans lequel les dévots sont encouragés à voyager à Vrindavan en Inde, pour y passer le mois entier à s’engager dans le service de dévotion dans la douce demeure du Seigneur Sri Krishna. Ceux qui ne peuvent pas se rendre à Sri Vrindavan Dham sont recommandés de créer une atmosphère très spirituelle, semblable à celle de Vrindavan, dans leur lieu de résidence. Ils doivent essayer de participer autant que possible aux services du temple ISKCON qui leurs soit le plus proche, où les prières du Damodarastakam sont chantées tous les soirs dans une cérémonie dans laquelle tout le monde offre une petite bougie ou une petite lampe de ghi à la Déité. Si on ne peut pas participer au programme du soir du temple, on peut chanter le Damodarastakam en offrant une flamme chez soi.

Voici les prières de Damodarastakam :

Śrī Dāmodarāstaka

Verset 1

namāmīśvaram sac-cid-ānanda-rūpam
lasat-kundalam gokule bhrājamanam
yaśodā-bhiyolūkhalād dhāvamānam
parāmrstam atyantato drutya gopyā

J’offre mes humbles hommages  au Suprême Seigneur Damodar, dont la forme est constituée d’éternité, de connaissance et de félicité, dont les boucles d’oreille se balancent d’avant en arrière, et qui brille merveilleusement à Gokula. Il s’enfuie du meule par peur de Sa mère Yaśodā mais il fut attrapé par derrière par elle qui couru plus vite que Lui.

Verset 2

rudantam muhur netra-yugmam mrjantam
karāmbhoja-yugmena sātanka-netram
muhuh śvāsa-kampa-trirekhānka-kantha-
sthita-graivam dāmodaram bhakti-baddham

[En voyant le bâton dans la main de Sa mère], Il se met à pleurer et Il frotte Ses yeux encore et encore de Ses deux mains pareilles aux lotus.  Ses yeux sont remplis de peur, et Son souffle rapide agite le collier de perle autour de Son cou, qui porte trois lignes semblables à celles d’une conque. A ce Suprême Seigneur Sri Damodara, dont la ceinture est liée par les cordes d’amour pur de Sa mère, j’offre mes humbles hommages.

Verset 3

itīdrk sva-līlābhir ānanda-kunde
sva-ghosam nimajjantam ākhyāpayantam
tadīyesita-jñesu bhaktair jitatvam
punah prematas tam śatāvrtti vande

Par ces passe-temps super excellents, Le Seigneur Krishna noie les habitants de Gokula dans des réservoirs de nectar. De cette manière, Il déclare à ceux qui s’absorbent dans la connaissance de Sa majesté et Son opulence : « Je ne suis conquis que par l’amour de Mes purs dévots. » Avec grand amour, j’offre encore et encore mes hommages au Seigneur Damodara des centaines et des centaines de fois.  

Verset 4

varam deva moksam na moksāvadhim vā
na canyam vrne 'ham varesād apīha
idam te vapur nātha gopāla-bālam
sadā me manasy āvirāstām kim anyaih

O Seigneur! Bien que vous pouvez me donner toutes sortes de bénédictions, je ne vous prie pas pour la libération impersonnelle, ni même pour la libération la plus exaltée dans une vie éternelle à Vaikuntha, ni pour toute autre bénédiction. O mon Seigneur, je désire seulement que cette forme, la Vôtre, de Bala Gopala à Vrindavana demeure toujours dans mon cœur. Quel besoin aurais-je pour toute autre faveur ?

Verset 5

idam te mukhāmbhojam atyanta-nīlair
vrtam kuntalaih snigdha-raktaiś ca gopyā
muhuś cumbitam bimba-raktādharam me
manasy āvirāstām alam laksa-lābhaih

O mon Seigneur! Encore et encore, Mère Yasoda plante des baisés sur Votre visage, qui est entouré de boucles douces de cheveux noirs tintés de rouge et embellis par Vos lèvres rouges comme le fruit bimba. Puisse cette vision de Votre visage pareil au lotus demeure toujours manifestée dans mon cœur. Des milliers et des milliers d’autres faveurs ne me sont que vains.

Verset 6

namo deva dāmodarānanta visno
prasīda prabho duhkha-jālābdhi-magnam
krpā-drsti-vrstyāti-dīnam batānu
grhānesa mām ajñam edhy aksi-drśyah


O  mon Dieu Suprême! Je Vous offer mes hommages respectueux. O Damodara! O Ananta! O Vishnu! O mon maître!
O Seigneur, soyez satisfait de moi.  Versez sur moi Vos regards miséricordieux et délivrez ce sot ignorant qui se noie dans l’océan des chagrins mondains. Je vous prie, devenez visible à mes yeux.

Verset 7

kuverātmajau baddha-mūrtyaiva yadvat
tvayā mocitau bhakti-bhājau krtau ca
tathā prema-bhaktim svakām me prayaccha
na mokse graho me 'sti dāmodareha

O Seigneur Damodara! En tant que bébé lié au mortier, Vous avez libéré les deux fils de Kuvera de la malédiction de Narada, et Vous les avez transformés en grands dévots. De la même manière, donnez-moi, je vous prie, la même dévotion amoureuse envers Vous ! J’aspire à ce but et je n’ai aucun désir pour les différentes sortes de libérations.

Verset 8

namas te 'stu dāmne sphurad-dīpti-dhāmne
tvadīyodarāyātha viśvasya dhāmne
namo rādhikāyai tvadīya-priyāyai
namo 'nanta-līlāya devāya tubhyam

O Seigneur Damodara! Mes hommages à la corde brillante qui entoure Votre ventre! Mes hommages à Votre ventre, la demeure de l’Univers entier ! Mes hommages à Srimati Radharani, Votre bien-aimée la plus chère ! Et mes hommages envers Vous, O Seigneur, qui manifeste des passe-temps illimités !

Pour apprendre la mélodie, dirigez-vous au temple ISKCON qui vous soit le plus proche autant que possible ce mois-ci.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Notre Vie Est-elle Prédéterminée ?

Si le jour et l’heure de notre départ de ce corps a déjà été décidé, vivons-nous une vie prédéterminée, ou bien le script est-il écrit et changé tous les jours ? Veuillez avoir l’amabilité d’enlever mon ignorance.

Hare Krishna

Sanjay M. Bhagtani

(Le serviteur des serviteurs du Seigneur Krishna et de Ses doux dévots)

Réponse : Uniquement Si Nous Restons Dans L’énergie Matérielle

Pendant qu’on reste sous l’influence de l’énergie matérielle, le jour et l’heure du départ du corps présent est fixé rigidement par les lois du karma. C’est inaltérable.

Mais celui qui se soumet à Krishna n’est plus sous les lois de l’énergie matérielle. Un tel dévot soumis est complètement sous la protection de la nature divine qui agit librement dans le service du Seigneur. Son heure de départ du corps matériel n’est plus déterminée par ses actions bonnes ou mauvaises, mais elle est plutôt régie par Krishna en réciprocité du service de Son dévot. Le dévot accepte joyeusement les arrangements du Seigneur, les considérants comme Sa miséricorde sur lui.

Sankarshan Das Adhikari

 

mercredi, le 7  novembre 2007
______________________

LA PENSÉE DU JOUR: Le Monde Entier Attend

Du Centre ISKCON à Sophie en  Bulgarie

Le monde entier attend la solution de ses problèmes. Par exemple, il y a une sécheresse si mauvaise en Australie (la pire dans son histoire) que chaque quatrième jour en moyenne un fermier australien se suicide. Quelques personnes disent qu’une solution simple n’est pas possible ni raisonnable. Mais ce n’est pas vrai car il existe en fait une cause première  pour chacun des problèmes auxquels l’humanité fait face en ce moment. Cette cause première est que nous sommes hors de synchronisation avec notre source. Nous sommes à présent dans un état de grande désharmonie avec la source de toute existence. Si nous pouvons simplement nous reconnecter convenablement avec notre origine, tout deviendra doucement coordonné de par l’univers entier. La paix, l’harmonie et le bonheur deviendront universellement manifestés. Voici la solution que le monde entier attend.

Nous avons été bénis sans limites par les enseignements de Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada qui nous révèle brillamment l’ancienne sagesse védique. Cette sagesse nous guide à nous harmoniser parfaitement avec la Personne Suprême, la source originelle de toutes les énergies. Nous n’avons maintenant qu’à le comprendre parfaitement et suivre les instructions de Srila Prabhupada. Une nouvelle ère de paix et de prospérité en sera le résultat immédiat.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le Christ Et Krishna ?

Pouvez-vous me dire qu’elle est la différence entre le Christ et Krishna ?

Je vous remercie d’avance,

Karl E. Austan

Réponse : Le Fils Et Le Père

Le Christ est Dieu, le Fils. Et Krishna est Dieu, le Père. Le mot ‘Christ’ est une dérivation étymologique du mot ‘Krishna’. Ils partagent le même nom tout comme un père et son fils partagent le même nom.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 6 novembre, 2007
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : Anéantis Le Mélange, Deviens Fixe

Du Centre ISKCON à Sophie en Bulgarie

L’état pur et originel de l’entité vivante est le service de dévotion pur, sans mélange, dirigé vers la Personnalité Suprême de Dieu, le Seigneur Sri Krishna ou l’une de Ses diverses manifestations plénières qui président sur les planètes Vaikuntha. Parce que c’est sa nature originelle, l’entité vivante possède la tendance innée de servir Dieu. Néanmoins, lorsqu’elle contacte la nature matérielle, cette tendance se mélange avec la tendance de maîtriser la propriété du Seigneur, l’appelant incorrectement sienne.

Nous devons donc anéantir ce mélange et devenir fixes dans notre conscience pure et originelle. En d’autres mots, nous devons nous libérer de cette tendance de devenir le maître et redevenir situés dans notre état de conscience originelle, la conscience de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi Les Gens Évitent-ils La vérité ?

Je voudrais connaître au sujet de la vérité. Pourquoi les gens se cachent-ils ou s’éloignent-ils de la vérité et quelles en sont les conséquences négatives ?

Pourquoi se fait-il que ces gens, même en disant des mensonges, trouvent le succès dans la vie ? Ces gens étudient également la Bhagavad-gita, mais ils font l’opposé.

Mishmee Bose

Réponse : Ils Se Conditionnent Par Leurs Mensonges

Les gens s’écartent de la vérité parce qu’ils sont conditionnés par les mensonges des matérialistes à croire que la nature matérielle est la seule existence. Ils ne réalisent pas la vérité, qu’il y a une existence transcendantale pleine d’allégresse et de connaissance au-delà de la naissance, la mort, la vieillesse et la maladie.

Les conséquences de s’écarter de la vérité est qu’ils doivent rester embourbés dans le cycle des morts et des renaissances, en souffrant continuellement les misères de l’existence matérielle.

Les personnes matérialistes qui jouissent le succès matériel ne le font qu’en résultat de leurs actions pieuses du passé. Aussitôt qu’ils auront épuisé leur bon karma, ils seront forcés par les lois de la nature de souffrir tellement de conditions infernales. Pour devenir libre de toutes les réactions matérielles, ils doivent prendre refuge de la Personnalité Suprême de Dieu en pleine soumission.

La Bhagavad-gita ordonne que nous devions étudier la Bhagavad-gita  d’un maître spirituel authentique qui vient dans la succession disciplique. Si nous désobéissons la Bhagavad-gita  en essayant de la comprendre par notre propre spéculation, nous ne comprendrons pas correctement ce qu’est la Bhagavad-gita  et comment suivre correctement ses enseignements.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 5 novembre, 2007
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : Étreignant L’éternité

Du Centre ISKCON à Sophie en Bulgarie

Hier, j’ai atteint les soixante ans, ici à Sophie en Bulgarie. C’est pour moi inconcevable, que je sois un vieillard de soixante ans. Je me sens comme un jeune homme de 22 ans qui s’est joint au mouvement Hare Krishna en 1971. C’est comme ça, la conscience de Krishna. Quand tu embrasses la conscience de Krishna, tu embrasses l’éternité.

Je veux vous remercier à tous ceux qui m’ont envoyé des belles paroles en appréciation de mon humble service d’essayer de vous éduquer et inspirer dans la science de la conscience de Krishna. Je voudrais vous répondre tous personnellement, mais je n’en suis pas capable. Veuillez s’il vous plait accepter de ma part ces mots sincères de remerciement.

Et je voudrais aussi remercier particulièrement ceux qui ont fait de contributions financiers pour aider à couvrir les frais de mes voyages de prédication de la conscience de Krishna partout dans le monde. C’est grâce à vous que je suis capable de continuer les tournées de conférences années après années. Je suis très reconnaissant de votre service.

Vous m’êtes tous très chers, et j’espère sincèrement pouvoir faire votre rencontre pour mieux vous connaître personnellement.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : L’ordre Du Renoncement Et Accepter Des Disciples

Hare Krishna, Guruji,

Veuillez accepter mes hommages respectueux à vos pieds pareils-au-lotus.

Je savoure le nectar de vos ‘Pensées du Jour’ que je reçois tous les jours. C’est comme si mes batteries spirituelles se rechargeaient, dans un temps quand les frustrations sont si courantes.

Depuis un long temps, j’ai une question qui me gêne. Est-il nécessaire qu’une personne accepte l’ordre du renoncement pour initier et accepter des disciples ?

Veuillez m’éclairer à ce sujet si vous pensez que j’ai la capacité de l’entendre. Je prie du plus profond de mon cœur au Seigneur Sri Sri Radha Gopinathji que votre tournée mondiale apporte beaucoup d’âmes au service merveilleux de Srimati Radharani et du Seigneur Krishna.

Votre étudiant,

Darshu

Réponse : Les Renoncés Peuvent Aussi Accepter Des Disciples

La seule qualification pour initier des disciples est d’en recevoir l’ordre de son propre maître spirituel. Il n’est pas nécessaire d’accepter le sannyasa, l’ordre du renoncement, pour pouvoir accepter des disciples. En fait, selon l’injonction du Pancharatra, le système est que seulement les brâhmanas mariés peuvent initier des disciples, et non pas les autres ordres. Néanmoins, depuis le temps que le Seigneur Chaitanya ait établi le principe que quiconque connaît la science de Krishna peut initier des disciples, il l’est également permit à ceux dans l’ordre du renoncement.

Sankarshan Das Adhikari

 


Annonce Spéciale

Aujourd’hui est le jour d’apparition (anniversaire) de Sriman Sankarshan Das Adhikari. Ses disciples, étudiants et bien veilleurs ont composé (en Anglais) un livre internet spécial pour leurs offrandes d’appréciation envers lui.

Il peut être lu et téléchargé à la page internet suivante :

http://www.backtohome.com/vyas-puja/2007.pdf

 

Dimanche , le 4 novembre 2007
______________________

 LA PENSÉE DU JOUR: Veuillez accepter mes remerciements

Du Centre ISKCON à Sofie en Bulgarie,

D’une façon ou d’une autre, bien que je me trouvais totalement perdu dans les ténèbres de l’ignorance, je fus sauvé par la merveilleuse miséricorde de mon maître spirituel éternel, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Cette miséricorde se manifesta à moi d’abord par l’intermédiaire de ses disciples. A cet égard, je suis endetté particulièrement à Sa Sainteté Vishnujana Maharaja, qui m’a convaincu que je devrais accepter Srila Prabhupada comme mon maître spirituel.

Suivant l’ancien système de guru parampara, de succession disciplique, Srila Prabhupada à commandé à ses disciples qu’ils deviennent maîtres spirituels après son départ de ce monde. Etant l’un de ses disciples, j’ai reçu l’ordre de continuer cet héritage en acceptant à mon tour des disciples. Bien sûr, je ne me laisse jamais penser que je suis qualifié pour occuper cette position si exaltée. Je ne le fait qu’en suivant l’ordre de mon maître spirituel et que je ne réussirais à être un maître spirituel convenable que par ses bénédictions.

Bien que ce soit le devoir du maître spirituel de recevoir des éloges et des cadeaux le jour de son apparition ou son anniversaire de naissance, il ne le fait pas pour lui-même. Plutôt, il les accepte en tant que représentant des acharyas précédents et de la Personnalité Suprême de Dieu, le Seigneur Sri Krishna. Beaucoup de vous avez écrit des hommages merveilleux dans le livre internet compilé pour moi par mon disciple aspirant, Bhakta Scott. Egalement, quelques-uns de vous avez fait des dons pour couvrir mes dépenses de voyages. Je ne peux pas vous remercier suffisamment pour la merveilleuse dévotion et le service qui m’ont été offerts. Mais je peux prier à mon maître spirituel bien-aimé, Sa Divine Grâce Srila Prabhupada, qu’il verse sur vous ses bénédictions miséricordieuses comme une pluie torrentielle pendant la mousson.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Vivant à l’écart des dévots

Dans ce monde matériel, la plupart des gens ne sont pas des dévots. Nous ne pouvons pas éviter leur association. Par exemple, si on est un homme d’affaires, on doit avoir des relations avec les autres. En court, nous devons nous associer avec les autres pour subvenir à nos besoins. Nous avons besoin de relations sociales pour survivre. Comment peut-on s’associer avec ces non-dévots sans devenir pollués?

Si seulement tous les gens devenaient des dévots du Seigneur ! Je vis pour ce jour. Ce problème n’existerait plus, il n’y aurait que la douceur partout.

Il n’y a rien de plus amer et douloureux que d’être séparé des dévots. Je désire qu’un jour je puisse vivre dans la compagnie des dévots conscients de Krishna et servir Krishna avec eux. Mais à  présent, comment me débarrasser des sentiments d’amertume qui me viennent parfois au mental ?

Votre serviteur le plus humble,

Yechen Zhang

Réponse : Connectes-toi avec eux dans le cœur

Les dévots du Seigneur ne renoncent pas le monde artificiellement. Au contraire, ils le spiritualisent en l’engageant au service de Krishna. Dans ce but, tu dois toujours suivre strictement les ordres venant de ton maître spirituel et t’engager dans ton occupation de telle manière à que tu deviennes le directeur des personnes avec lesquelles tu t’associes. De cette manière, tu pourras les mener à Krishna, comme ton maître spirituel te mène à Krishna.

L’amertume de la séparation des dévots est en fait une bénédiction déguisée, parce que ce désire intense pour l’association des dévots les garde toujours présents dans notre cœur.

Sankarshan Das Adhikari
 

 
 
 

Le mois précédent

Hit Counter