La Pensée Du Jour

Réalisations et  correspondances sélectes de
Sa Grâce Sriman Sankarshan Das Adhikari

Accueil |Pensées Du Jour | | Galleries | La Bhagavad-gita Telle Qu'elle Est
 
Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi
Méditations sur la Bhakti Pure Offrandes | Conférences (en Anglais) | Autres Services
Contactez-Nous | Quoi De Neuf?  | S'abonner aux 'Pensées du Jour'



Sa Divine Grâce
A.C. Bhaktivedanta
Swami Prabhupada

Le Cours Ultime de la Réalisation du Soi (tm)

L
e système d'entraînement le plus avancé du monde dans la réalisation spirituelle,  guidant des milliers vers la plus haute illumination.

Guidé et inspiré par le fondateur-Acharya de ISKCON: Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

Consacré a achever une révolution spirituelle pour l'illumination de tous les êtres de cette planète.

Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi

Español                  Русскйи                English


Sa  Grâce Sriman
Sankarshan Das Adhikari

Obtenez la miséricorde spéciale de Krishna en faisant du service de dévotion

Aidez Sankarshan Prabhu dans sa mission de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Une contribution singulière ou mensuelle peut se faire en ligne en allant ici :

Faire une contribution en cliquant ici

 

Un appel pour votre assistance

Sur l’ordre de son maître spirituel, Srila Prabhupada, Sankarshan Prabhu à dédié sa vie au travail extrêmement urgent de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Le plus la conscience de Krishna se répand, le plus que la souffrance, le manque et la haine sur cette planète seront remplacés par la félicité, l’abondance et l’amour. Voici une opportunité dorée de faire le plus grand bien pour toutes les entités vivantes et de recevoir les bénédictions spéciales du Seigneur. Par conséquent, nous devons, au mesure du possible, sacrifier notre temps, notre énergie et nos ressources pour aider Sankarshan Prabhu dans son travail urgent. Si vous voulez participer d’une façon ou d’une autre, grande ou petite, veuillez écrire à Sankarshan Prabhu en cliquant si dessous :

Envoyer un courriel à Sankarshan Prabhu
 


Une Nouveauté ! Maintenant Disponible !

94 Photographies du Tour Du Monde de SDA en 2006-7!

chaînon à la gallérie de photos

L'itinéraire

de

 Sankarshan

Prabhu

 

Jeudi, le 31 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Restes Sur Le Sentier

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Une fois que tu t’engages à dédier ta vie à Krishna, tu dois rester complètement sans vaciller dans ta détermination. Ne laisses rien couper ton enthousiasme et ton élan. Tu dois rester sur le sentier jusqu’au dernier moment de la mort. Tu seras par suite récompensé par l’entrée au royaume éternel du Seigneur comme un des participants dans Ses passe-temps divins. Il y aura beaucoup d’attentats provenant de l’agence de l’énergie matérielle pour te détourner du sentier. Tu dois lutter contre eux avec grande détermination. De cette manière, si tu restes toujours centré, ta victoire complète et totale sur l’énergie matérielle sera assurée.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : S’y Prendre Mal Et Les Six Opulences

J’espère que tout va bien chez vous et que Dieu vous soulève par-dessus les troubles qui pourraient vous venir dans votre merveilleux travail de prédication.

S’il vous plait, pourriez-vous prendre quelques instants pour m’expliquer quelques points ?

Le 26 janvier 2008, dans la section des Questions et Réponses de vos ‘Pensées du Jour’, vous avez écrit …

« Un autre point est que si quelqu’un ne goute pas la félicité de la conscience de Krishna, il s’y prend mal. »

Ceci me semble apparemment contredire ce que Krishna dit dans la Bhagavad-gita.  Krishna dit plusieurs fois  (2.14, 14.23, 6.7, 15.5, 12.13, 12.15, 12.18 etc.)  que  le bonheur et la détresse sont des dualités qui doivent être tolérées.

Dans la mesure de mon savoir, Krishna n’a pas dit à Arjuna, « Mon cher Arjuna, si tu ressens la détresse c’est parce que tu t’y prends mal. » Pourriez-vous s’il vous plait expliquer mon erreur ?

Le 28 janvier 2008, dans vos ‘Pensées du Jour’, vous avez dit que nous pouvons comprendre que Krishna est le Suprême en voyant qu’Il possède les opulences suivantes :

1-       Puissance

2-      Beauté

3-      Renoncement

4-      Connaissance

5-      Richesse

6-      Renommée

En analysant ceci, je dirais que Krishna n’est pas le Suprême parce que …

Renommée : peu de gens savent au sujet de Krishna. En fait, plus de gens connaissent Jésus que Krishna ;

Richesse : Krishna était un pauvre vacher ;

Connaissance : Comment puis-je déterminer la connaissance de Krishna ?

Renoncement : Krishna n’était pas renoncé, il était un Ksatriya. Raghunath das Goswami était beaucoup plus renoncé que Krishna.

Beauté : Comment puis-je déterminer la beauté de Krishna ?

Puissance : Comment puis-je déterminer la puissance de Krishna ?

Comment est-il donc possible pour moi de conclure que Krishna possède totalement ces opulences ?

Vous avez dit, « Si nous étudions toutes les grandes personnalités dans toute l’existence, nous ne trouverons que… », mais très facilement je trouves des personnes qui sont plus connues ou plus renoncées.

Merci pour me donner votre temps,

Alex

Réponse : Pratiques Correctement, Et Tu réaliseras Krishna

Je te remercie beaucoup pour ton appréciation de mes humbles efforts pour servir mon maître spirituel, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada.

La détresse que Krishna indique que nous devons tolérer est ce qui se passe sur le plan externe. Celui qui s’absorbe complètement dans le plan interne, spirituel, goûte un bonheur sans bornes en même temps qu’il tolère la misère qui se déroule toujours dans l’énergie externe.

En ce qui concerne les six qualités, nous devons les voir de la perspective de l’histoire complète de l’Univers. Krishna est célèbre depuis le début des temps, il y a 155 trillions d’années, quand le créateur de cet univers, le Seigneur Brahma Le glorifia grandement dans ces prières du Brahma Samhitâ. Il est si fameux que même les grands personnages tels que le Seigneur Jésus Lui prient en tant que le Père Suprême.

Krishna est certes un petit vacher, mais Il est aussi fabuleusement riche. Il est le propriétaire de tout parce que tout ce qui existe est une émanation de Son corps transcendantal.

En ce qui concerne Sa connaissance, Krishna affirme dans la Bhagavad-gita qu’Il connait toutes les choses :

vedaham samatitani
vartamanani carjuna
bhavisyani ca bhutani
mam tu veda na kascana

« Parce que Je suis Dieu, la Personne Suprême, ô Arjuna, Je sais tout du passé, du présent et de l'avenir. Je connais aussi tous les êtres; mais Moi, nul ne Me connaît. » Bhagavad-gita 7.26

En ce qui concerne Sa beauté, il n’existe personne de plus attirant que Krishna. Qui d’autre dans l’histoire du monde s’est marié à 16.108 femmes ? Existe-t-il quelqu’un qui peut être comparable à une telle attraction ?

Pour Sa force, pas un brin d’herbe ne se meut sans Sa volonté. Il n’existe personne d’autre ayant une telle puissance.

Pour Son renoncement, la grande personnalité Bhismadeva, qui est lui-même connu partout pour son renoncement, a certifié durant le sacrifice Rajasuya, que Krishna était le plus grand des brahmacaris [célibataires] car même en tant que jeune homme, ayant tellement de jeunes amies, il ne fut jamais agité sexuellement.

Si tu veux comprendre directement ces merveilleuses qualités du Seigneur, tu dois te qualifier à le voir face à face, au moyen du processus merveilleux du service de dévotion. A cet égard, Srila Rupa Goswami déclare dans le Bhakti-rasamrta-sindhu :

atah sri-krsna-namadi
na bhaved grahyam indriyaih
sevonmukhe hi jihvadau
svayam eva sphuraty adah

« Aucun ne peut comprendre la nature transcendantale du nom, de la forme, des qualités et des passe-temps de Sri Krishna avec ses sens matériels conditionnés. C’est uniquement quand on devient saturé spirituellement par le service transcendantal au Seigneur, que le nom, la forme, les qualités et les passe-temps du Seigneur lui sont révélés. » (Bhakti-rasamrta-sindhu 1.2.234)

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 30 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Tu As Découverts La Vérité Absolue

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

La clef du bonheur est d’adopter sérieusement le sentier de la Krishna bhakti sans se permettre de vaciller sous aucune circonstance. Il y a beaucoup d’épreuves à surmonter pour celui qui cherche sérieusement à échapper le cycle des morts et des renaissances. On doit patiemment et consciencieusement les affronter avec l’attitude de dépendance complète sur le Seigneur Suprême Krishna. Le plus que nous nous sentons faibles et dépendant de cette Personne douce et tout attirante, le plus que nous trouverons la  force.
Sois enthousiaste. Tu as toutes les raisons pour l’être. Tu as découvert la Vérité Absolue. Tu n’as qu’à la réaliser maintenant.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le Karma Et Le Destin

Quelle est la différence entre le destin et le karma ? Le Seigneur Krishna peut-Il changer le destin des êtres humains ? Les humains peuvent changer leur karma, mais peuvent-ils changer leur destin ?

Votre humble serviteur au service de Krishna.

Réponse : Abandonnes-toi A Krishna

Notre destin est déterminé par notre karma. Mais nous pouvons altérer notre destin en nous abandonnant à Krishna. Comment ça se passe-t-il ? Il dit dans la Bhagavad-gita que si nous nous abandonnons à Lui, Il nous libérera de notre karma. Ceci veut dire qu’aussitôt que nous nous abandonnons à Krishna, notre destin est immédiatement changé.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 29 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Alimenter Les Voitures – Priver Le Peuple

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Face à la crise d’énergie imminente causé par la diminution des réserves de pétrole dans le monde accouplée à la dépendance croissante sur les sources étrangères, les carburants biologiques produits directement des récoltes de maïs et de canne à sucre sont acclamés par certains comme la solution du problème. Mais lors de la conversion graduelle des cultures pour la production de carburant biologique, un problème sérieux se manifeste. Nous utilisons de plus en plus nos ressources agricoles pour alimenter les voitures et de moins en moins pour nourrir le peuple.  Regan Suzuki du Bureau de Nourriture et d’Agriculture des Nations Unis nous avertis que la production de carburant biologique peut nous mener à des privations d’aliments dans les pays sous-développés. Elle nous averti également que la Chine et l’Inde pourraient faire face à des pénuries plus graves d’eau car la production de carburant biologiques requière une grande quantité d’eau.

Le point est que pendant qu’on essaye de résoudre les problèmes du monde avec des solutions matérielles, nous continuerons à créer de plus en plus de problèmes.  C’est  comme une ondulation dans un tapis. Si on essaye de l’aplatir, elle ne fait que se déplacer ailleurs.

Les dirigeants ne réussissent pas à comprendre que le problème de base de la planète est un manque de conscience de Krishna, et non pas un manque de ressources matérielles comme le pétrole. Si la société humaine devient consciente de Krishna, la Terre peut fournir une quantité illimitée de ressources pour subvenir très confortablement à nos besoins. Ce n’est que parce que nous manquons de conscience de Krishna que la Terre détient ces ravitaillements. Qu’il se manifeste donc maintenant le réveille de la conscience de Krishna sur tout le globe. Ceci subviendra à tous nos besoins. Il y aura une provision ample et suffisante d’énergie et d’aliments et tout le monde deviendra heureux et paisible.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Prêtre Chrétien / Gourou Vaishnava

Un directeur / conseiller / enseignant / prêtre / ministre spirituel Chrétien est-il effectivement égale à un gourou Vaishnava ? Si non, quelle est la différence ?

Je vous remercie.

L’amour toujours…

Tommi

Réponse : Les Désignations Ne Comptent Pas. Ce Sont Les Réalisations

La puissance spirituelle n’a rien à voir avec les désignations externes d’une personne telle que prêtre Chrétien ou gourou Vaishnava. Son efficacité spirituelle dépend à 100% sur son niveau de réalisation spirituelle et sa pureté.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 28 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Rien De Plus Sublime

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Dans la Bhagavad-gita, le Seigneur Sri Krishna déclare qu’il n’y a rien de plus sublime et de plus pure que la connaissance transcendantale, le fruit mûr de tout mysticisme. Il dit que celui qui a maîtrisé la pratique de la conscience de Krishna jouira de cette connaissance dans son soi au cours du temps. Quelle chose merveilleuse ! En progressant dans la conscience de Krishna, on peut jouir du bonheur en tout temps et en tous lieux sans dépendre des circonstances externes. Ceux qui sont très avancés sur ce sentier de la Krishna bhakti peuvent se trouver dans une forêt paisible dans le printemps ou dans  un cauchemar comme celui d’Arjuna sur le champ de bataille et demeurer également heureux dans les deux situations. Comment est-ce possible ? Le transcendantaliste avancé obtient son bonheur de son intérieur en voyant toutes les choses en relation avec Krishna, peu importe quelles soient les circonstances.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi Krishna Est-Il Le Suprême ?

De tous les dieux, pourquoi Krishna est-Il accepté comme étant la Suprême Personnalité de Dieu ? Ce n’est pas ma question, mais quelqu’un me l’a demandé et je n’ai pas su lui répondre. Quelle est la réponse à cette question ?

Hare Krishna,

Votre étudiant le plus déchu,

Amit

Réponse : Parce Qu’Il Passe L’épreuve

De la même manière qu’il ne se peut  avoir qu’une cour suprême, il ne se peut avoir qu’un seul Dieu Suprême. Si tous les dieux sont suprêmes, il n’y a pas de Dieu Suprême.

Comment pouvons-nous comprendre que Krishna est le suprême ? L’épreuve pour décider qui est le suprême nous est donnée par  une grande autorité védique, Parasara Muni. Son essai est de trouver la personne qui est sans pareille ni sans supérieure dans la possession de ces six opulences :

1-      Puissance

2-      Beauté

3-      Renoncement

4-      Connaissance

5-      Richesse

6-      Renommée

Si nous étudions toutes les grandes personnalités dans toute l’existence, nous ne trouverons aucune personne qui possède la puissance, la beauté, le renoncement, la connaissance, la richesse et la renommée en mesure égale ou plus grande à celle du Seigneur Sri Krishna. Nous pouvons donc comprendre qu’Il est certainement la Personnalité Suprême de Dieu.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 27 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Se Préparer Pour La Mort / La Vie Eternelle

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Bien que nos activités quotidiennes soient certainement importantes pour le maintient de notre corps, elles pâlissent en comparaison avec les besoins de notre âme éternelle. Pendant que nous possédons ce corps, nous nous engageons dans tant d’activités pour maintenir le corps et l’âme ensemble. Mais, peu importe nos efforts, éventuellement l’âme et le corps devrons suivre des chemins différents. Le corps se dissoudra dans l’oubli, et l’âme devra prendre un autre corps dans le cycle des morts et des renaissances.  Ou bien, si nous nous engageons correctement sur le sentier progressif de l’illumination spirituelle, celle-ci sera notre dernière naissance dans ce monde matériel. Nous retournerons à Krishna dans le monde spirituel.

Tu as le choix. Tu peux te préparer pour le moment de la mort en te qualifiant pour une vie éternelle pleine de connaissance et d’allégresse, ou tu peux négliger cette préparation pour la mort, et continuer à souffrir terme après terme d’emprisonnement dans le bagne qu’est ce monde matériel, vie après vie.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Sur La Mort

Pourquoi sommes nous attachés aux personnes ? La pire chose qui puisse se passer est quand un membre de la famille devient malade et se meurt du cancer. Que pouvons-nous faire pour que cette personne jouisse des derniers jours de sa vie ?

Adriana Valdes B

Réponse : Conquérir La Mort

L’attachement est naturel parce que nous avons tous la tendance à être attaché à Krishna. C’est notre nature originelle.

Il n’y a pas question de jouir pour quelqu’un qui se meurt du cancer. Essayes simplement de la faire comprendre comment devenir consciente de Krishna pour qu’elle puisse conquérir la mort et ainsi n’avoir plus à reprendre un autre corps matériel après le décès de son corps présent.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 26 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Une Vie Dédiée

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Tout le monde se dédie à quelque chose. A quoi te dédies-tu ? Dans cette forme de vie humaine ; choisir l’objet correct auquel se dédier est d’une telle importance que notre vie sera soit un succès ou une défaite. Ceux qui sont fortunés choisissent la Personne Suprême comme l’objet de leur dévouement. Simplement en arrosant la racine d’un arbre, toutes les feuilles et les branches sont nourries. De la même manière, en nous dédiant au Seigneur Sri Krishna, la Personnalité Suprême de Dieu, nous sommes ainsi capables d’offrir le meilleur service d’amour à toute chose et à tout le monde dans toute l’existence. Nous pouvons ainsi faire le meilleur bien à tous, nous-mêmes inclus. Mais, par contre, si nous choisissons des autres objets pour notre dévouement, nous nous sentirons toujours incomplets, imparfaits et insatisfaits

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pas De Béatitude Dans La Bhakti ?

En me basant sur vos matières d’études, je devrais ressentir la félicité dès le début en suivant Krishna. Ayant été avec véritablement des centaines de dévots, même quelques gourous, j’aperçois qu’aucun d’eux n’est dans l’allégresse la plupart du temps.

Pourriez-vous m’expliquer ceci, s’il vous plait ?

Je vous remercie pour votre temps.

James

Réponse : La Béatitude Dès Le Début

Nous ne pouvons pas toujours juger correctement la félicité de quelqu’un qui est avancé dans la conscience de Krishna. Une fois, un disciple a regardé la photo du passeport de Srila Prabhupada et il lui a dit qu’il semblait très malheureux dans la photo.  Srila Prabhupada lui a répondu qu’il était dans un état de grande allégresse lorsque cette photo a été prise.

Un autre point est que si quelqu’un ne goute pas la félicité de la conscience de Krishna, il s’y prend mal. Il ne pratique pas correctement la conscience de Krishna. Bien sûr, au début, parce que nous ne sommes pas habitués à la bhakti pure, elle peut sembler parfois comme du poison. Mais si nous avons foi dans les paroles de Sri Gourou et de Sri Krishna, nous passerons rapidement par cette phase pour entrer solidement dans le stage de la félicité de la bhakti pure.

C’est comme si quelqu’un souffre de la jaunisse. Pour une telle personne, le goût du sucre est très amer. Mais ce sucre même est la cure contre la jaunisse. Le médecin lui prescrit de prendre le sucre régulièrement, et il le fait sur l’ordre du médecin même si le sucre a le goût amer. En prenant régulièrement du sucre, le sucre perdra petit à petit son goût amer et il regagnera sa douceur de plus en plus. Et quand le malade se récupère complètement de la jaunisse, le sucre a de nouveau un goût très doux.

La bhakti donne la félicité pure dès le début. Nous n’avons qu’à apprendre comment la goûter.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 25 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: La Prière D’un Disciple

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Mon disciple, Bhavani devi dasi, de Vancouver au Canada, a écrit une merveilleuse prière que capture l’essence de la Krishna bhakti. C’est l’attitude d’absorption complète à servir et plaire à Sri Guru et Sri Krishna qui nous fixe solidement et complètement dans l’extase de la Krishna bhakti les 24 heures du jour. Voici sa prière :

La Prière D’un Disciple

« Seigneur Krishna, je m’abandonne complètement à Tes pieds pareils au lotus, en suppliant Ta miséricorde pour que je puisse faire toute chose de manière que Tu puisse être satisfait de moi d’une manière sans limite et que, dans la mesure du possible, je puisse porter assistance à mon maître spirituel bien-aimé à répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. »

Si nous pouvons adopter cette humeur très sérieusement dans notre cœur, la nature matérielle illusoire et misérable ne pourra jamais y pénétrer.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Les Dimensions Et Voyager Dans Le Temps

Je me demandais si vous pouviez répondre à mes questions : « Combien de dimensions existent-elles dans l’Univers et est-il possible de voyager dans le temps ? »

Merci beaucoup.

Hare Krishna

Votre étudiante,

Annjelyn

Réponse : Au-delà Du Temps Et De L’espace

Cet Univers possède trois dimensions pour ceux qui sont dans une conscience matérielle. Mais ceux qui sont libérés ne sont pas sujets aux lois du temps et de l’espace.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 24 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Penser Hors Du Carré

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas au Etats-Unis

Nous sommes pris dans une condition de souffrance dans le cycle des morts et des renaissances parce que nous avons été conditionnés à toujours analyser les choses d’une façon très rigide basée sur la fausse conception que nous sommes le corps.

Si nous voulons le soulagement véritable de notre souffrance, nous devons apprendre comment penser hors du carré, c'est-à-dire penser hors des structures normales des pensées. Nous devons voir toutes les choses comme étant la propriété de Krishna et toujours essayer d’engager toutes les choses de manière à Lui plaire le plus.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : L’Avatar Kalki Est-Il Déjà Venu ?

Les Védas décrivent que le 10ème Avatar du Seigneur Suprême viendra dans le Kali Yuga et Il sera connu par le nom de Kalki Avatar. Certains disent que Tirupati Balaji est Kalki Avatar et d’autres disent que Kalki Avatar n’est pas encore venu. Ma question est la suivante : L’Avatar Kalki est-il déjà venu sous la forme de Tirupati Balaji ou bien n’a-t-Il pas encore fait Son apparition ?

Amit

Réponse : Il Ne Viendra Pas Avant 427.000 Ans

Selon les écrits Védiques autoritaires, l’Avatar Kalki ne viendra qu’à la fin du Kali Yuga, qui durera encore pendant 427.000 ans. Quand Il viendra il anéantira tous les démons et ainsi commencera un nouvel âge dans lequel tout le monde sera saint. Si Kalki serait déjà venu, nous n’observerions pas autour de nous un monde si chaotique et plein d’activités pécheresses.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 23 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Le Réveil Mondial

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Le monde entier attend l’avènement d’une direction spirituellement réalisée sur la planète pour manifester le réveil mondial dans la conscience illuminée si désespérément nécessaire. Puisque le problème de base de la planète entière est l’ignorance du soi, la dissémination à grande échelle de cette science de la réalisation du soi apportera le changement de paradigme le plus stupéfiant de l’histoire du monde. Tout le monde doit être éclairé de la connaissance du soi. Les formules matérielles avancées par les politiciens, les économes, les sociologues, les écologues, etc. ne peuvent rien faire de plus que nous donner un faux espoir de pouvoir trouver la solution aux myriades de dilemmes qui nous affrontent à ce moment. Nous devons donc chercher la direction de ceux qui sont véritablement illuminés d’une connaissance transcendantale, parce que ce ne sont que des tels êtres seuls qui peuvent nous sortir de l’empêtrement chaotique dans lequel nous nous trouvons.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Être Connecté Sans L’initiation ?

L’initiation est requise par ceux qui veulent avancer dans la conscience de Krishna parce que sans l’initiation, on n’est pas connecté avec Krishna.

Ma question est la suivante : Puisque je ne chante que 8 rondes par jour au lieu des 16 minimums requis pour l’initiation, ne suis-je pas connecté avec Krishna ?

Veuillez dissiper ma confusion.

Votre étudiant

Réponse : Une Connexion Partielle

Il n’y a pas de doute que tu es connecté avec Krishna en chantant 8 tours par jour du Mahamantra Hare Krishna sur ton chapelet de japa. Je suis très heureux d’apprendre que tu fais ceci. Tu dois être félicité pour tes efforts sincères sur le sentier du bhakti. Si tu continues ainsi, par l’attraction merveilleuse et naturelle des Saints Noms de Krishna, ton chant augmentera aux 16 tours minimum quotidiens et tu seras qualifié pour l’initiation.

Parce que Srila Prabhupada a stipulé que nous devons chanter au moins 16 tours par jours pour recevoir l’initiation, et que Srila Rupa Goswami a stipulé que nous devons être initiés pour arriver au stage de la perfection d’être connecté avec Krishna à 100%, nous devons comprendre que pendant que nous chantons moins de 16 tours par jour, notre connexion avec Krishna n’est que partielle. Mais ça ne devrait pas être décourageant. Ceci devrait nous donner la motivation d’augmenter notre chant pour atteindre les 16 rondes, pour que nous progressions aux niveaux plus élevés et devenir connectés à 100%.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 22 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Comment Atteindre L’immortalité

De l’Aéroport International de Houston au Texas, Etats-Unis

Les scientifiques travaillent fort pour découvrir comment nous rendre immortels, mais ils n’y arriveront jamais car la naissance, la mort, la vieillesse et la maladie sont des manifestations innées non changeables de cette existence matérielle. Néanmoins, malgré que l’immortalité soit au-delà de leurs recherches empiriques, elle reste à la portée de ceux qui s’abandonnent pleinement au Seigneur Sri Krishna. Ceux qui s’engagent sérieusement à une vie éternelle de service envers Krishna, la cérémonie d’initiation marque le début de leur immortalité.

Sankarshan Das Adhikari

 

Cérémonie d’initiation – le 20 Janvier 2008
à Vancouver, British Columbia au Canada
(C’est une mère avec son fils. Beryl Trimble est devenue Bhavani devi dasi
Et son fils, Richard, est devenu Raghunath Das.)

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Qu’est-ce l’initiation ?

Veuillez accepter mes humbles hommages.

Toutes les gloires à Srila Prabhupada.

Nos remerciements sincères à vous pour répandre la conscience de Krishna par le média le plus puissant de cet âge – l’Internet. Tellement de personnes en bénéficient. Notre jour commence avec la lecture de vos ‘Pensées du Jour’.

Veuillez m’aider à comprendre ce qu’est l’initiation – la première et la deuxième et pourquoi elles sont requises. Quelle est la signification pour le gourou et le disciple ? Qu’arrive-t-il au gourou et au disciple si le disciple ne garde pas ses vœux ?

Votre servante pour toujours,

Jayanthi

Réponse : Obtenir La Semence De Bhakti Du Gourou.

L’initiation signifie que, par la miséricorde de Krishna à travers son représentant, le maître spirituel, on obtient la semence du service de dévotion plantée dans le cœur. L’initiation est requise pour ceux qui veulent avancer dans la conscience de Krishna parce que sans l’initiation on n’est pas connecté avec Krishna.

La deuxième initiation est donnée en reconnaissance que le disciple est devenu un Vaishnava pleinement compétent.

L’initiation est la plus grande opportunité pour une âme qui souffre dans le cycle des naissances et des morts pour regagner son identité spirituelle originelle dans le monde spirituel. C’est la grande miséricorde du maître spirituel d’absorber le karma de son disciple et le bénir avec la Krishna bhakti.

Si le disciple ne garde pas ses vœux, il tombe dans les griffes de l’énergie matérielle et il perd cette opportunité suprême. Le maître spirituel, lui, doit parfois souffrir des maladies et des cauchemars. Le maître spirituel est obligé de rester dans le monde matériel jusqu’à ce que ses disciples soient tous transférés au ciel spirituel. Par conséquent, ceux qui acceptent l’initiation doivent être très sérieux à suivre leurs vœux pour ne pas mettre le maître spirituel en difficulté.

Le maître spirituel pétitionne toutes les âmes déchues en tant que représentant du Seigneur Krishna, les demandant de revenir à Krishna par la méthode du service de dévotion. Quand une personne est sincère à le faire, le maître spirituel l’initie miséricordieusement  et l’enseigne comment atteindre la perfection spirituelle.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 21 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Contrebalancer Le Mal

Du temple ISKCON à Vancouver, British Columbia, au Canada

Nous témoignons au fil du temps la prolifération du mal partout dans le monde. C’est une tendance très troublante. Mais les étudiants de la littérature Védique n’en sont pas surpris car les Védas décrivent que, depuis 5.000 ans, nous sommes dans l’Âge de Kali, l’âge le plus contaminé et malsain de tous. Celle-ci est la mauvaise nouvelle.

Mais maintenant la bonne nouvelle. Les Védas décrivent également l’antidote aux effets empoisonnants et malsain de l’Âge de Kali. Cet antidote est le Mahamantra Hare Krishna. Il est déclaré dans le Kali Santarana Upanisad :

hare krishna hare krishna
krishna krishna hare hare
hare rama hare rama
rama rama hare hare

iti sodasakam namnam
kali-kalmasa-nasanam
nataḥ parataropayah
sarva-vedesu drsyate

« Ces seize paroles composées de trente-deux syllabes – Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare / Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare – sont le seul moyen de neutraliser les effets maléfiques du Kali Yuga. Après avoir fait une recherche dans tous les écrits védiques, on ne trouvera pas de méthode de religion plus sublime pour cet âge que le chant du mantra Hare Krishna. »

 Le plus nous chanterons le mantra Hare Krishna, le plus nous serons sauvés de l’influence contaminant de Kali, et le plus nous neutraliserons l’atmosphère vile qui enveloppe de plus en plus cette planète.

Sankarshan Das Adhikari

 

L’attaque au World Trade Center

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Mon Mental S’enfuit

Peu importe combien j’essaye de me concentrer sur les Saints Noms, mon mental s’enfuit toujours. Je pense à tout, non seulement à Krishna. J’essaye de me concentrer sur le son du Saint Nom, mais malgré tout, mon mental s’échappe. Que faire ?

Votre humble serviteur 

Réponse : Pries Krishna Pour Son Aide

Pour maîtriser le mental, tu n’as qu’à prier Krishna de t’aider à tenir ton mental fixé sur Lui. Chaque fois que ton mental s’échappe, supplies à Krishna de t’aider à le tenir fixé sur Lui.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 20 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Goûtant La Beauté De Krishna

Du temple ISKCON à Vancouver, British Columbia au Canada

Même les saveurs les plus attirantes et appétissantes de ce monde sont insignifiantes en comparaison à la saveur de la conscience de Krishna. Bien que la conscience de Krishna soit si douce, le néophyte doit lutter à toujours conserver la force de son enthousiasme et de sa détermination parce qu’il ne goûte pas pleinement cette douceur.

Comment passe-t-on du stage de néophyte troublé au stage de dévot avancé fixe qui peut goûter la beauté de Krishna à chaque instant ?

Le secret est d’être très soumis à suivre les instructions du Seigneur. Que le goût soit présent ou non, nous devons être très, très soumis à faire tout ce que Krishna veut de nous. Si nous prenons cette attitude d’humilité de toujours servir Krishna dans toutes les conditions de bonheur ou de malheur, nous deviendrons graduellement situé sur la plateforme transcendantale au-delà de tous les troubles de cette existence matérielle en goûtant la beauté de Krishna à chaque minute avec tous nos sens.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : J’ai Grand Besoin De Votre Direction

Veuillez s’il vous plait me dire, quelle est la meilleure manière de développer une patience forte et la tolérance dans les temps difficiles ? Comment puis-je comprendre vraiment que Krishna est le contrôleur et non moi ? Comment puis-je éviter de chuter à cause de ma perte récente d’enthousiasme dans la conscience de Krishna ?

Votre serviteur qui à un grand besoin de votre direction

Réponse : Agis Toujours Pour Le Plaisir Du Seigneur

Je suis désolé d’entendre que tu ressens un manque d’enthousiasme pour la conscience de Krishna. Relèves-toi simplement du point où tu t’es arrêté. L’enthousiasme pour la conscience de Krishna existe toujours dans ton cœur. Tu n’as qu’à te connecter avec elle à nouveau en recommençant les activités de la conscience de Krishna. Si tu fais ainsi, ton ancien enthousiasme reviendra d’une manière encore plus puissante qu’auparavant.

 En ce qui concerne l’entendement que c’est Krishna le contrôleur et non toi, la première chose est d’essayer de comprendre comment tu n’es pas le contrôleur. Veux-tu tomber malade, devenir un vieillard et mourir ? Non, tu ne le désires pas. Mais, tout de même, par les lois de la nature, tu es forcé à tomber malade, à vieillir et à mourir.  Krishna, de Son coté, n’est jamais sujet à la maladie, la vieillesse et la mort parce qu’Il est le Contrôleur Suprême. Tout se passe sous Sa direction.

Pour la patience et la tolérance, tu dois avoir la foi ferme que n’importe quelle soit la situation dans laquelle tu te trouves, elle a été arrangée par la direction du Seigneur pour ta purification et ton soulèvement. Pas un brin d’herbe ne se meut sans la volonté du Seigneur. Essayes de voir toutes les choses dans cette lumière que toute situation a un but. Essayes toujours de penser, de parler et d’agir pour le plaisir du Seigneur en tous lieux, en tout temps et en toutes circonstances. Tu seras émerveillé comment tu commenceras à voir de plus en plus la main miséricordieuse du Seigneur agissant dans toutes les circonstances.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 19 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: L’éducation Supérieure A L’Université De Simon Fraser

Du temple ISKCON à Vancouver, British Columbia au Canada

Le vendredi 18 janvier 2008, nous avons apporté la véritable éducation supérieure à l’Université Simon Fraser de Vancouver. J’ai commencé ma présentation aux étudiants universitaires en expliquant comment, dans mes propres jours d’étudiant à l’université, on me demandait de choisir une voie d’études mais sans me dire qui j’étais en vérité. Même après avoir étudié pendant deux ans les plus grands penseurs de la culture occidentale, je n’avais toujours pas d’idée quelle était ma véritable identité. Voici le défaut du système moderne d’éducation. Il existe tellement de département de connaissance, …ologie ceci, …ologie cela. Mais il n’y a pas de département pour donner le véritable savoir  sur le soi, et sa relation avec le Soi Suprême. Donner la connaissance sur le soi véritable est le vrai sens des mots ‘éducation supérieure’. Sans celle-ci, le système moderne d’éducation restera toujours imparfait et incomplet.

Sankarshan Das Adhikari

 

Le Temple ISKCON à Vancouver

 

L’Université Simon Fraser

 

L’affiche de Publicité sur la Conférence

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Obtenir Un Gourou ?

Comment obtenons-nous un maître spirituel ?

Osman

Réponse : Tu L’as Déjà

Tu en as déjà un si tu es volontiers d’accepter mes instructions.w

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 18 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Plonges Profondément Tous Les Jours

Du temple ISKCON à Vancouver, British Columbia au Canada

Après avoir passé cinq mois de voyage, nous sommes en route vers Vancouver pour notre dernière escale de la tournée de prédication de 2007-2008 autour du monde. Comme nos autres tournées, celle-ci fut absolument extatique. Chaque tournée semble être plus extatique que les précédentes. Et, comme d’habitude, même avant d’avoir finit celle-ci, nous faisons des plans pour les suivantes. Nous anticipons en faire trois durant l’année 2008. Nous devons faire tout notre possible pour encourager les gens partout dans le monde à entreprendre sérieusement la conscience de Krishna comme le premier devoir de leur existence. Il n’y a pas de priorité plus grande parce que cette conscience de Krishna peut résoudre tous les problèmes mondiaux. Le plus que la conscience de Krishna est distribuée, le plus le monde deviendra paisible et heureux. Où que tu sois dans le monde, plonges profondément tous les jours dans l’océan sublime de la conscience de Krishna et partages ce nectar ultime avec tes amis, des étrangers, tes familiers et tes voisins. Et n’oublis pas ton premier ministre ou ton président. Il ou elle en a besoin aussi.

Sankarshan Das Adhikari

 

Répondant aux courriels de l’Aéroport International de Los Angeles

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Y A-T-Il La Volonté Libre ?

Merci pour vos envois de courriels. J’explore la vérité de plusieurs façons. Voici les questions que je me pose. Veuillez bien les répondre à votre grès.

1-      Pouvons-nous faire quoique ce soit contre la volonté de Krishna ?

2-      Si non, est-ce que ça veut dire qu’il n’y a pas de volonté libre ?

3-      Si la réponse est ‘oui’ à la première question, est-ce par volonté libre ? à quelle mesure la volonté libre est-elle efficace ?

Veuillez répondre aux questions avec précision, s’il vous plait.

Je vous remercie pour votre temps.

James

Réponse : Si Tu Le Veux

Oui. C’est comme un parent qui, par amour, donne à ses enfants la liberté d’adopter le style de vie qu’ils préfèrent. Krishna nous donne, Ses enfants bien-aimés, la liberté d’agir en accord avec, ou en défi de, Sa volonté.

La volonté veut dire libre volonté. Si elle n’est pas libre, ce n’est pas la volonté.

L’usage de la libre volonté est pleinement efficace, peu importe la manière dans laquelle nous l’utilisons. Si nous l’usons pour servir Krishna, elle sera efficace pour nous permettre d’avoir une vie éternelle, pleine de félicité et de connaissance. Et si nous défions Krishna, notre volonté sera efficace pour nous permettre de goûter les morts et les renaissances perpétuellement dans un monde d’ignorance et de misère jusqu’à ce que nous regagnions nos sens dans la réalisation que nous devrions agir en réciprocité de l’amour que le Seigneur nous donne à jamais.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 17 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Pourquoi Aller Voir Les Cinémas ?

De Los Angeles en Californie aux Etats-Unis

Puisque je suis au centre ISKCON à la ville de Culver City, à Los Angeles en Californie, la demeure de quelques-uns des plus grands studios de cinéma du monde, et puisqu’un acteur de cinéma (un de mes étudiants sur l’Internet) vient me rencontrer cet après-midi, ça me fait penser comment le cinéma attire des millions et des millions de personnes partout dans le monde. En dépit de leur grande popularité, les filmes n’attirent pas l’intérêt de ceux qui sont conscients de Krishna.

Pourquoi donc le cinéma n’a-t-il pas d’attrait pour ceux qui sont conscients de Krishna ? Les personnes conscientes de Krishna sont animées et inspirées à connaître Krishna dans toutes les choses et toutes les choses dans Krishna. Si le cinéma peut être utilisé pour augmenter la conscience de Krishna, il est le bienvenu. Pour cette raison, le mouvement pour la conscience de Krishna a un département nommé ISKCON  Cinéma, qui a pour but d’utiliser le cinéma pour élever la conscience.

Mais pourquoi ceux qui sont fixés dans la conscience de Krishna ne participent-ils pas aux cinémas populaires ou regardent-ils les DVDs ? Si le dévot trouve que son mental est distrait de Krishna, il perd naturellement tout intérêt dans le cinéma. Il n’a pas besoin de ressentir les sentiments d’excitation et d’aventure en regardant un filme, parce qu’il expérimente une vie qui est plus excitante et aventureuse que ce que peuvent inventer les producteurs de cinémas.

Pourquoi absorber la conscience dans un héro imaginaire quand tu peux personnellement devenir un grand héro dans le plus grand filme qui soit joué dans l’Univers – l’inondation du cosmos entiers dans une vague de marais de Krishna bhakti ?

Sankarshan Das Adhikari

 

Les studios Sony près du temple ISKCON
à Culver City, Los Angeles en Californie

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Etiez-Vous Offensif ?

Pardonnez-moi si je semble mesquin, mais je le trouve offensif quand vous parlez de Los Angeles comme étant infernal. N’y a-t-il pas au moins un centre ISKCON ? N’y a-t-il pas plusieurs dévots d’ISKCON qui habitent dans la région ? Le Seigneur Krishna et Srila Prabhupada ne disent-ils pas que si un ou plusieurs dévots habitent dans une région, que le Seigneur Krishna y est également ?

Si c’est vrai, comment pouvez-vous dire que c’est infernal ?

Votre serviteur,

Réponse : Je Présente La Version De La Réalité De Krishna

Selon la déclaration de Krishna dans la Bhagavad-gita tout endroit dans cette existence matérielle est certainement un enfer. Il n’y a donc pas de mal si je dis que Los Angeles est un enfer. De plus, par observation, nous pouvons voir toute la pollution et le crime qui en font véritablement un enfer.

Bien sûr, il est également vrai qu’au lieu où le temple de Krishna est présent cet endroit devient le monde spirituel. Mais ce n’est vrai que pour ceux qui profitent de la présence du temple. Pour ceux qui ne le font pas, cet endroit demeure un enfer. A présent, 99,999% des gens habitent dans des conditions infernales sans profiter du processus sublime de la conscience de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le  16 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Le Paradis et L’enfer

De Los Angeles en Californie

La conscience de Krishna est si merveilleuse qu’il importe peu que l’on soit dans un paradis comme Fidji ou dans un lieu infernal comme Los Angeles, on peut dériver un plaisir illimité en goûtant le bonheur intérieur. Celui qui est fixe dans la conscience de Krishna n’est attaché aux lieux paradisiaques ni peu disposé aux endroits infernaux. Il désire simplement aller aux endroits où il pourra être le plus efficace à réveiller les âmes endormies à leurs natures éternelles bienheureuses en tant que dévots du Seigneur Sri Krishna. Parce qu’il est fixe dans sa mission, il vit toujours dans le monde spirituel avec le Seigneur Sri Krishna à chaque instant, et il ressent les paradis et les enfers de ce monde comme des images passagères sur l’écran de cinéma de l’énergie matérielle.

Sankarshan Das Adhikari

Les îles paradisiaques du Fidji

 

La ville infernale de Los Angeles

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Reconnaître Un Gourou Authentique ?

J’espère qu’en partageant avec vous où j’en suis et ce que je comprends, que vous pourrez donc m’aider à surpasser mon impasse dans ma réalisation spirituelle. La Bhagavad-gita enseigne que pour atteindre la réalisation spirituelle on doit trouver un gourou authentique que vient d’une succession disciplique dont le Seigneur Krishna est à l’origine. La Bhagavad-gita enseigne également que seulement le gourou réalisé en soi peut enseigner la réalisation spirituelle, autrement le soi-disant gourou n’est qu’un charlatan. Je comprends que vous venez dans ce lignage. Vous écrivez dans votre page d’accueil de votre site Internet que votre maître spirituel vous a enseigné les secrets de la réalisation du soi et que vous désirez partager librement cette science. Puisque pour enseigner la réalisation du soi un gourou doit être réalisé spirituellement, je comprends que vous êtes réalisé.

Voici ma question : Comment une personne qui n’est spirituellement réalisée peut-elle reconnaître un être réalisé ?

On peut choisir parmi des milliers de ‘gourous’ dans le monde. Puisque suivre un gourou veut dire dédier sa vie aux enseignements du gourou, j’hésite à donner ma vie et mon bien-être à quelqu’un qui puisse être un charlatan. La Bhagavad-gita enseigne qu’un gourou authentique vient dans un lignage disciplique, et, tout comme le fil de cuivre conduit l’électricité, les gourous authentiques sont des conducteurs de Krishna. Tandis que je crois que le lignage disciplique est comme un conducteur, je ne sais pas si l’origine du lignage est Krishna. La Bhagavad-gita enseigne également quels sont les attributs d’un gourou véritable, mais malheureusement, on peut imiter ces attributs d’un être réalisé en soi sans être véritablement réalisé.

De plus, bien que je croie que la Bhagavad-gita est pleine de sagesse, je ne sais pas si la Bhagavad-gita est la parole de Dieu. Comme Arjuna, je me trouve dans le champ de bataille du monde matériel, mais au contraire d’Arjuna, Krishna n’est pas sur mon char. Je ne jouis pas du bénéfice d’avoir Krishna se révélant à moi en tant que l’Être Suprême. Je n’ai personne.

En fait, j’ai vous, cher Sankarshan Das Adhikari… montrez-moi l’Être Suprême. Montrez-moi que vous êtes spirituellement réalisé.

Peut-être allez-vous me suggérer de simplement essayer la pratique Hare Krishna et qu’ensuite je comprendrais. Ça ne fera pas de mal, n’est-ce pas ? Néanmoins, pour pratiquer je dois pratiquer sincèrement.  Pour pratiquer sincèrement, je dois sincèrement croire en la vérité de la pratique. Mais je ne crois pas en cette vérité, et donc, comment puis-je même l’essayer ? Et même si je fais l’effort de pratiquer, j’ai peur que mon temps et mes efforts soient une lutte perdue. J’ai peur qu’après avoir essayé et raté, qu’on me dira que l’échec n’est pas le résultat d’une pratique erronée mais plutôt le résultat serait dû à ma défaillance à pratiquer correctement.

J’ai besoin d’autre chose que les raisonnements. J’ai besoin plus que les promesses. J’ai besoin de la révélation d’un être spirituellement réalisé. J’ai besoin de Krishna.

Aidez-moi s’il vous plait.

Alexander Shenkar

Réponse : La Prise Qui Marche

Krishna se manifeste à l’âme qui Le cherche sincèrement sous la forme du maître spirituel. Bien que le maître spirituel ne soit pas Krishna, il est aussi bon que Krishna parce qu’en le contactant, tu entres en contact avec Krishna. A cet égard, il y a une simple comparaison.  Pour qu’une lampe électrique puisse être allumée, elle doit être connectée à la centrale électrique. Mais dans ta chambre, tu es à grande distance de la centrale électrique. Comment allumeras-tu ta lampe ?  En bénéficiant de la prise de courant au mur, qui est aussi bon que la centrale électrique parce qu’elle est connectée solidement à la centrale électrique. Comment savoir si la centrale électrique est authentique et que la prise de courant est authentique ? La réponse est très simple. Ta lampe s’allumera.

Quand tu deviens connecté avec le Seigneur Suprême au moyen de maître spirituel authentique, tu ressentiras personnellement combien tu deviens illuminé avec la connaissance et la réalisation transcendantale. Tu feras l’expérience, comme Arjuna, que Krishna est la Personnalité Suprême de Dieu, la source de toute existence et que le maître spirituel réalisé est ta connexion parfaite avec Krishna.

Comment faire l’épreuve ?  Tu dois tout simplement brancher ta lampe à la prise de courant dans le mur. Si ça ne marche pas, tu peux la brancher ailleurs. Tu n’as qu’à continuer à essayer cette prise-ci ou celle-là jusqu’à tu trouver celle qui marche. Voilà le maître spirituel authentique.

Que tu crois dans l’authenticité de la prise de courant ou non, si tu branches ta lampe dans la prise de courant authentique, elle s’allumera.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 15 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Croisant La Ligne International Du Jour

De Suva aux Îles Fidji

Ce soir nous partons de Fidji sur un vol direct qui nous mènera à Los Angeles. Une chose merveilleuse de ce vol est qu’il part de Fidji à 22h50 et arrive à Los Angeles le même jour à 13h05, c'est-à-dire 9 heures et 45 minutes avant de partir de Fidji. Si je faisais note de mes activités dans un journal, je décrirais qu’à 14h00 le mardi 15 janvier je prenais mon déjeuner à la maison d’un dévot nommé Vrajanath Das à Tavua au Fidji, et aussi que je rencontrais Balarama Das  à 5.500 milles de là à l’aéroport de Los Angeles à exactement la même heure !

Si nous considérons que dans ce monde matériel de telles choses inconcevables sont possible, alors les aspects inconcevables du monde spirituel deviennent plus facilement acceptables. Par exemple, le temps tel que nous le connaissons n’existe pas dans le monde spirituel. Ceci implique que si quelqu’un tombe du monde spirituel, il n’y a pas de temps dans lequel il est tombé. Et quand il retourne au monde spirituel, il n’y aura pas de temps quand il y retournera. En d’autres mots, il n’est jamais parti. Ceci implique qu’à présent, nous nous imaginons seulement être dans ce monde matériel. Notre position présente de nous identifier avec ces corps matériels sujets à la naissance, la mort, la vieillesse et la maladie, enlisés dans le temps et l’espace, n’est qu’un rêve. La réalité est que nous sommes des âmes spirituelles, serviteurs de Krishna, pleines de félicité et de connaissance. Nous n’avons maintenant qu’à nous réveiller de ce rêve et nous engager à nouveau dans nos activités normales dans l’association de la Personnalité Suprême de Dieu.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : D’où Provenons-nous ?

En tant qu’âmes spirituelles, d’où provenons-nous ?

L’insignifiant Cit Ananda das
Au Mexique

Réponse : De Krishna

Selon la déclaration de Krishna dans la Bhagavad-gita et celle du Seigneur Brahma dans la Brahma-samhita, et selon l’autorité d’autres références scripturaires, nous sommes tous émanés du corps transcendantal du Seigneur Sri Krishna. Tout comme le soleil émane les rayons de soleil partout dans l’Univers, de la même manière Krishna émane de Son corps transcendantal les entités vivantes innombrables à travers la totalité de l’existence.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 14 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Tout Le Monde Aime Dieu

De Suva aux Îles Fidji

De la même manière que tout le monde a une affection naturelle pour leur pays natal, le lieu de leur naissance, tout le monde a une affection naturelle pour Dieu. C’est ainsi parce qu’Il est notre origine. En fait, c’est de Lui que nous dérivons notre existence. Notre identité dépend de Lui parce c’est Lui qui nous émane.

Ce n’est que par l’influence mystifiante de Maya ou l’illusion que notre affection est dirigée vers Sa nature matérielle inférieure. Bien sûr, c’est encore Lui. Le Seigneur et Son énergie ne sont pas différents. Nous l’aimons toujours, mais c’est d’une manière erronée, indirecte, et nous dérivons donc des résultats insatisfaisants. Si nous pouvons simplement rediriger notre amour au moyen de Son énergie spirituelle en adoptant le système du service de dévotion, nous regagnerons notre position originelle d’amour pur et direct pour Dieu, et ainsi nous expérimenterons un vie éternelle, pleine d’allégresse et pleine de connaissance.

Sankarshan Das Adhikari

Le Temple ISKCON à Suva aux Îles Fidji

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : La Frustration

Que faire ? Par mon expérience (je n’en sais rien des autres) quand je commence à m’efforcer pour goûter la félicité de la conscience de Krishna, je ressens toujours la frustration.

En ce qui concerne la félicité, comment savez-vous si elle provient de Dieu ou non ? Est-il possible qu’elle provienne de Maya ? Qu’elle est la preuve ?

Quelle est la meilleure motivation pour accomplir le service de dévotion ? Et aussi, quelles sont les motivations moins bonnes pour exécuter le service dévotion ? Que pouvez-vous me dire pour m’inspirer dans la meilleure attitude ?

Sincèrement,

Alex

Réponse : Capturer Le Papillon Elusif De L’allégresse Du Bhakti

C’est un fait que la félicité transcendantale est un papillon fuyant. Si nous essayons de la sentir, nous ne l’obtiendrons pas. Ce n’est uniquement que quand nous avons l’attitude de service en essayant de plaire à Krishna, au Gourou, aux Vaishnavas et à la population en générale en leur donnant la conscience de Krishna que nous commencerons à goûter le nectar. En d’autres mots, nous ne recevons qu’à mesure que nous offrons. Si nous ne voulons que recevoir sans donner, nous resterons toujours frustrés.

Ce n’est pas difficile de distinguer entre la félicité matérielle et la félicité spirituelle. La félicité provenant de Krishna est éternelle et toujours croissante, tandis que celle qui provient de Maya est diminuant et temporaire. Le bonheur de Maya est comparé au nectar au départ mais à du poison à la fin. Le bonheur de Krishna est le nectar dès le début et n’a pas de fin.

La première motivation pour accomplir le service de dévotion est de sortir de notre condition de souffrance dans le cycle des morts et des renaissances. En avançant graduellement, nous apprenons à exécuter le service de dévotion pour le plaisir de Krishna au lieu de le faire pour notre propre bonheur. Le plus que nous avançons dans cette attitude de faire plaisir à Krishna, le plus que nous ressentirons une félicité spirituelle authentique. Au début, nous n’apercevons que des avant-premières de cette félicité. Mais au fur et à mesure que nous apprenons à nous centrer sur Krishna, au lieu de sur nous-mêmes, nous devenons solidement fixés dans le bonheur transcendantal.

Je reconnais par toute la correspondance que j’ai reçue de toi, que tu es une personne sincère et honnête qui cherches sérieusement les réponses aux mystères de la vie et que tu es disposé à faire tout le nécessaire pour réaliser la vérité la plus haute. Tu as beaucoup de doutes et tu es honnête en ce qui les concerne. Tu dois continuer à m’apporter tes doutes pour que je puisse t’aider à graduellement les vaincre avec le glaive de la connaissance. Tout comme tu es resté fidèle à moi malgré tous ces doutes, je me dédie moi aussi à te rester fidèle peu importe la durée de temps nécessaire pour que vienne ce jour glorieux quand le soleil radieux de la Krishna bhakti se lèvera totalement dans ton cœur et puis pour l’éternité.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 13 janvier 2008
______________________

LA PENSÉE DU JOUR: Traverser L’enfer Pour Krishna

De Suva aux Îles Fiji

Il n’y a aucun doute qu’une vie dédiée à Krishna est une aventure excitante sans fin. Mais ça ne veut pas dire qu’elle ne s’affronte pas à des difficultés. Par exemple, voyez ma situation. Il y a quarante-quatre ans, quand j’étais un jeune de 16 ans, mes ouïes furent très abimées en étant continuellement exposés aux sons très forts des fusillades pendant le programme d’entraînement militaire offert à mon collège. Depuis ce temps, j’ai grandement souffert par le bourdonnement continu dans mes deux oreilles ainsi que des maux d’oreilles et la surdité chaque fois que je m’expose à des bruits très forts. Ce qui rend la situation encore plus difficile est que maintenant que j’ai un corps de 60 ans, je souffre aussi d’une grande perte du sens de l’ouïe. Quand je donne des discours, il m’est très difficile d’entendre les questions qui me sont posées. La condition de mes ouïes est telle que même les appareilles anti-surdité n’apportent pas de soulagement à ma condition.

Je comprends, selon les enseignements védiques, que je subis les réactions à mes actions pécheurs du passé et que si j’évite strictement de commettre d’avantage de péchés en me dévouant totalement au Seigneur Krishna, alors j’obtiendrais un corps éternel, plein de connaissance et d’allégresse avec des oreilles parfaites et toutes parties parfaites. Mais, en tant que prédicateur itinérant, je suis constamment exposé aux bruits forts qui menacent de supprimer encore plus mon sens de l’ouïe. Je pourrais simplement arrêter mes tournées de discours pour prendre soin de ma santé. Mais il n’y a rien qui me donne autant de plaisir que de voyager partout dans le monde pour partager cette science incroyable de bhakti avec autant de gens que possible.

Je m’efforce donc à faire mes tours de prédications au risque même de ma santé, en priant au Seigneur Krishna de me donner Sa miséricorde pour que je puisse tout faire pour qu’Il soit satisfait de moi et, qu’autant possible, je puisse répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Du point de vue de ma santé, ces tournées sont souvent infernales pour moi, mais dans le but d’inspirer les autres à s’abandonner à Krishna, je suis prêt à accepter cet enfer.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : La Multiplication Des Âmes ?

Je lis soigneusement vous courriels avant de lire mes autres courriels officiels dans le but de mieux commencer mon jour. J’aime bien lire vos réponses promptes et intéressantes aux questions basées sur les écritures védiques, particulièrement la Bhagavad-gita et le Srimad Bhagavatam.

Puissé-je avoir votre réponse à mon doute ?

En Chine, au Japon et dans d’autres pays nous voyons que la population augmente et diverses méthodes pour contrôler cette croissance sont implémentées par leurs gouvernements. La croissance de la population veut dire la croissance du nombre d’âmes.

Voici ma question : Pourquoi les nouvelles âmes sont-elles créées et comment les âmes se multiplient-elles ?

Il reste définitivement tant de bonnes âmes dans le royaume de Dieu jouissant de l’allégresse infinie sans avoir à prendre renaissance. Mon doute est que la population devrait décroitre au lieu de croitre.

Avec mes respects chaleureux,

T.V. Subbaraman

Réponse : La Conscience De Krishna Au Lieu De L’abatage Des Bébés

Si la population augmente, ça ne veut pas dire que d’avantages d’âmes sont créées. Ça signifie que plus d’âmes s’élèvent des espèces inférieures, étant bénies avec l’opportunité d’une naissance humaine, qui, si elle est utilisée correctement, leur donne l’opportunité d’échapper au cycle des morts et des renaissances. La seule raison pour laquelle nous ressentons le fardeau de la croissance de la population est parce que 99,99% de la population mondiale s’occupe à des activités grossement pécheresses telles que l’abatage des vaches et des bébés. Si la population entière du monde deviendrait consciente de Krishna, la planète pourrait facilement maintenir dix fois la population présente avec tous les conforts matériels pour vivre paisibles et heureux. Les dirigeants sots des gouvernements pensent qu’en tuant les enfants non-nés ils peuvent résoudre les problèmes mondiaux. Ils ne réalisent pas qu’en faisant ceci, le karma ainsi créé plonge la planète Terre dans une situation de plus en plus précaire. Par conséquent, pour résoudre les problèmes de ce monde, les gouverneurs doivent encourager la conscience de Krishna au lieu de l’abatage des bébés.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 12 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Réveilles Toi De Ton Rêve (Cauchemar)

De Taveuni, une île Fidjienne isolée

Notre existence matérielle est réellement un cauchemar de naissance, mort, vieillesse et maladie, mais parce que nous vivons dans ce rêve depuis si longtemps et parce que l’état d’éveil est si plein d’allégresse, nous imaginons que ce cauchemar est quelque chose de merveilleux. Si nous voulons le bonheur véritable, nous n’avons qu’à nous réveiller. Le processus de l’éveil s’appelle la science de la réalisation du soi, et l’état suprême d’éveil est connu sous le nom de la conscience de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : La Conscience De Krishna Et Les Autres Croyances

Mon cher Gourouji, je vous remercie beaucoup pour votre inspiration. Je retourne à la conscience de Krishna après de nombreuses années dans le désert. J’étais un dévot parmi quatorze autres au Manoir Bhaktivedanta en Angleterre dans les premières années 70s et par suite je suis entré dans un monastère bénédictin.

Ma question est la suivante : comment peut-on être un suivant d’une autre croyance religieuse (le Judaïsme, la Chrétienté ou l’Islam) quand ces religions supportent définitivement la consommation de viande sous la forme d’abattage rituel et la consommation de vin tout en se proclamant être conscient de Krishna ? Sans vouloir entrer dans un long argument théologique, les suivants de ces divers croyances ne pourront pas offrir leur nourriture à Krishna parce qu’elles contiennent des ingrédients interdits tels les œufs, l’ail etc. Selon ma compréhension, la conscience de Krishna est une religion ouverte et compréhensive, mais les adhérents des diverses croyances religieuses doivent suivre certains principes de base, et il semble que beaucoup d’autres formes d’expression religieuse sont opposition directe aux principes régulateurs de la Bhagavad-gita.

Dans l’espoir de vous trouver dans une humeur extatique,

Votre humble serviteur,

Andrew Tullett-Court

Réponse : Un Goût Pour Le Royaume De Dieu

Même dans les Védas, il existe des directions données à ceux de très base classe pour sacrifier une chèvre à la Déesse Kali. Ces injonctions scripturaires sont données aux pécheurs de très base classe pour leur imposer des restrictions dans leurs actions pécheresses et qu’ils puissent ainsi éventuellement abandonner leurs péchés et venir au niveau transcendantal. En même temps, pour ceux qui sont sérieux pour devenir spirituellement parfait et atteindre le royaume de Dieu, il existe des instructions plus élevées telles que le commandement dans la Bible : ‘Tu ne tueras pas’.

Le fait de base est que quiconque a un goût pour la consommation de viande ne sera pas heureux dans le royaume de Dieu qui est végétarien à 100 pourcent. Imagines-toi par exemple, qu’un mangeur de viande soit permit d’entrer dans le royaume de Dieu. Après s’être installé dans sa nouvelle demeure, il s’approche de Dieu pour Lui demander où se trouve le restaurant McDonald le plus proche. Quand il découvre que son MacDonald’s bien-aimé n’a pas de succursales dans le royaume de Dieu, il voudra retourner sur Terre pour son double burger au fromage. En d’autres mots, parce que les mangeurs de viande n’ont pas développé le goût pour les activités du monde spirituel, ils ne seront pas permis d’y entrer. Ils resteront dans le cycle des naissances et des morts et en plus ils devront renaître dans une forme animale pour chaque fois qu’ils ont manger la chaire de leurs frères et sœurs à quatre pattes.

Si quelqu’un veut retourner à Krishna, il doit adopter l’humeur et le style de vie qui existe dans le monde spirituel, même lors de son séjour sur ce plan terrestre. Cette pratique et cette culture lui permettra d’entrer dans le royaume de Dieu à l’instant de la mort pour y demeurer heureux pour toute l’éternité. En d’autres mots, il doit s’absorber toujours dans le souvenir, la glorification et le service à cette Personne Suprême Totalement Attirante. Le développement de sentiments amoureux sincères envers le Seigneur est son billet d’entrer dans le royaume de Dieu. Tous ceux qui ont un amour véritable pour Dieu ressentiront aussi naturellement une compassion pour les créatures de Dieu et il ne voudra par leurs causer inutilement du mal. Un régime de viande n’est pas nécessaire, il est cher et il est mauvais pour la santé.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 11 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Se Connecter Au Paradis

De Taveuni, une île Fidjienne isolée

Nous nous trouvons à présent dans le désert de l’existence matérielle. Mais il y a un vaste réservoir d’allégresse transcendantale à l’intérieur de nous qui attend que nous nous y connections. Tout ce que nous devons faire pour entrer dans ce paradis est de réveiller notre conscience de Krishna assoupie dans notre cœur. Pour ceux qui sont sérieux pour essayer d’éveiller leur conscience de Krishna, il n’y a rien de plus essentiel et de fondamental à leurs activités dévotieuses quotidiennes que le chant de japa. Le japa est la récitation à voix base d’un mantra en tenant compte des répétitions sur un chapelet, pour remplir un vœu journalier. Selon le Kali Santarana Upanishad, le mantra le plus efficace pour la réalisation du soi dans cet âge matérialiste de Kali est le Mahamantra Hare Krishna :

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare,
Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

Ce chant est mieux accompli dans les heures matinales avant le lever du soleil, quand l’atmosphère externe est la plus calme et paisible. Mais il peut s’entreprendre à toute heure. Ceux qui sont initiés par un maître spirituel authentique acceptent de chanter chaque jour un minimum de 16 rondes autour d’un chapelet de 108 perles. Ceci équivaut à répéter 1.728 fois le mantra Hare Krishna chaque jour. En chantant ainsi tous les jours et en suivant des principes moraux de base, on fait un progrès rapide sur le sentier de la perfection spirituelle.

Sankarshan Das Adhikari

 

Goutant la béatitude en chantant le japa de Hare Krishna

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le Gourou Est-il Identique Avec Krishna ?

Plusieurs fois j’ai entendu dire que Krishna dans Sa forme de Paramatma (Le Chaitya Gourou) prendra la forme de Maître Spirituel et que le gourou est identique avec Krishna. Pourriez-vous, s’il vous plait expliquer, quel est le secret derrière ceci ?

Votre humble serviteur,

Maadhukari

Réponse : Le Représentant Autorisé De Krishna

Bien que le maître spirituel soit également un serviteur de Krishna, parce qu’il est particulièrement mis en puissance par Krishna pour nous guider et accepter notre service envers Krishna, il est entendu qu’il n’est pas différent de Krishna. C’est comme si j’étais un employé d’une compagnie, je devrais obéir mon superviseur immédiat de la même façon que j’obéirais les instructions provenant directement du propriétaire de la compagnie.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 10 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Transformer Le Monde

De Taveuni, une île Fidjienne isolée 

Ça suffit ! La situation est vraiment hors de contrôle. Il est temps de concentrer toutes nos énergies pour apporter aussitôt que possible une complète ré-spiritualisation de la société humaine entière.

Bien que Dieu nous a donné un paradis pour y vivre éternellement, nous avons transformé notre existence en un enfer par notre désire de goûter le fruit défendu d’essayer d’être Dieu. Au lieu d’essayer d’être Dieu, nous devrions essayer de servir Dieu. C’est ceci seulement qui apportera la paix et le bonheur, choses si désirées dans la société moderne.

Sankarshan Das Adhikari

 

Une classe de Srimad Bhagavatam à Taveuni
« Venez à la plateforme la plus élevée :
La conscience de Krishna »

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Sommes-nous Tombés Des Planètes Spirituelles ?

Vous avez indiqué dans une de vos leçons que nous étions jadis avec Dieu et que nous sommes venus ici après nous avoir rebellé contre Lui. Comment est-il possible qu’un nombre incalculable d’âmes se rebellent contre un Dieu parfaitement aimable ? Veuillez me dire si les écritures hindoues supportent cette idée. Est-ce que la Bhagavad-gita et le Srimad Bhagavatam enseignent que nous sommes tombés du monde spirituel ?

Je vous remercie d’avance.

Je vous souhaite un bon jour,

Kevin

Réponse : Retournons-y

Presque personne n’est suffisamment sot pour se rebeller contre le Seigneur. Par conséquent le pourcentage d’êtres vivants qui se rebellent est très minuscule. Mais si nous appliquons même la plus petite fraction contre un nombre infini d’êtres vivants dans le monde spirituel, nous obtiendrons un nombre infini d’êtres vivants dans ce monde matériel. Maintenant que nous nous trouvons ici, notre affaire la plus importante est de retourner là-haut.

Que nous étions originellement avec Krishna dans le monde spirituel et que nous avons abandonné Sa compagnie dans un effort futile de jouir de ce monde matériel est directement indiqué par le verse suivant du Srimad Bhagavatam :

api smarasi catmanam
avijnata-sakham sakhe
hitva mam padam anvicchan
bhauma-bhoga-rato gatah

«Mon cher ami, bien que tu ne puisses pas immédiatement Me reconnaître, ne te souviens-tu pas qu’auparavant  tu avais un ami très intime ? Malheureusement, tu as abandonné Ma compagnie pour accepter la position de jouisseur dans ce monde matériel.» -- Srimad Bhagavatam 4.28.53

Tu as utilisé l’expression ‘écritures hindoues’. Veuilles savoir que ce mot ‘hindou’ n’apparait nulle part dans les écritures védiques. Ce fut un terme inventé par les musulmans pour décrire les personnes qui vivaient du coté oriental de la Rivière Sindou. Ils prononçaient ‘Sindou’ comme ‘hindou’, et c’est ainsi que l’appellation a pris place. L’expression correcte est ‘écritures védiques’ et non ‘écritures hindoues’. 

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 9 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: La Dualité De Connecté / Déconnecté

De Taveuni, une île isolée de Fiji

Si vous lisez ce courriel le 9 janvier, 2008, c’est par la miséricorde de Krishna. Je suis sur une île isolée où même par téléphone je n’arrive pas à me connecter à l’Internet. La seule alternative que nous pouvons trouver est une station balnéaire qui a une connexion de satellite pour laquelle ils demandent $ 30 par heure. Mais cette connexion elle aussi n’est pas très solide. S’il y a des nuages noirs dans le ciel, pleins de pluie, la transmission du satellite sera coupée. Et il pleut beaucoup ici. J’écris donc les ‘Pensées du Jour’ aujourd’hui sans savoir si je pourrais vous les envoyer. Cette situation me souvient immédiatement des paroles de Krishna dans la Bhagavad-gita :

matra-sparsas tu kaunteya
sitosna-sukha-duhkha-dah
agamapayino 'nityas
tams titiksasva bharata

 « Ephémères, joies et peines, comme étés et hivers, vont et viennent, ô fils de Kunti. Elles ne sont dues qu'à la rencontre des sens avec la matière, ô descendant de Bharata, et il faut apprendre à les tolérer, sans en être affecté.» Bhagavad-gita 2.14

En même temps que les prédicateurs itinérants font face aux dualités mentionnées ci-dessus quand ils voyagent sur la face du globe en répandant les gloires de Krishna, ils font face aussi aux dualités de connexion / non-connexion ; de pouvoir accéder parfois à l’Internet et d’autres fois non.

Sankarshan Das Adhikari

P.S. La station balnéaire ne nous à pas aidé. Nous sommes allé une heure de route au-delà de la station sur une route non pavée à un village où nous avons finalement pu nous connecter à l’internet gratis, grâce à un de nos abonnés, Monsieur Mukesh Chottu.

 

Arrivant à l’aéroport ouvert de Taveuni,
climatisé organiquement par les brises de l’Océan Pacifique du Sud.

 

Notre résidence isolée dans une ferme de Taveuni

 

Partageant le nectar de la Krishna bhakti à Taveuni

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Puis-je Servir ?

Avez-vous une tâche particulière que vous voudrez que je fasse ? À présent, depuis le dernier mois et demi, je lis la Bhagavad-gita et je chante le Mahamantra Hare Krishna avec mes amis qui se rassemblent chez moi chaque semaine. Mes amis ne sont pas encore des dévots mais ils aiment bien ces activités que je fais. J’apprends moi aussi en même temps qu’eux. Après le sankirtan, nous prenons du prasadam ensemble. Veuillez bien me renseigner si je dois faire encore autre chose.

Merci encore une fois.

Hare Krishna !

Shobha

Réponse : En Expliquant La Conscience De Krishna Aux Autres

Le meilleur service que tu peux rendre est de chanter 16 tours par jour sur ton chapelet de japa et de lire les livres de Srila Prabhupada autant que possible, le plus possible est le meilleur. Le plus que tu chantes et que tu lises, le plus tu pourras comprendre et expliquer ce qu’est la conscience de Krishna aux autres. Je veux que tu considères les classes que tu donnes chaque semaine comme ton service le plus important. Krishna explique qu’il n’y a personne qui Lui soit plus cher que la personne qui explique Ses gloires aux autres.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 8 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Nous Apportons La Nôtre

Des Îles Fiji

Bien que nous passions beaucoup de notre temps à voler partout dans le monde, et bien que les lignes aériennes nous offrent des aliments végétariens, néanmoins nous n’acceptons pas leur nourriture. Nous apportons la nôtre, le Krishna prasadam, les aliments végétariens qui ont été préparés et cuisinés avec amour par les dévots de Krishna et ensuite offerts au Seigneur avant d’être consommés. Ces aliments consacrés s’appellent prasadam, la miséricorde du Seigneur. Ils sont délicieux, nourrissant et surtout ils nous libèrent des réactions à nos péchés du passé. En mangeant ces mets sanctifiés, l’amour pur pour Dieu, maintenant assoupi dans notre cœur, s’éveille.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le Détachement Des Gens

Cher Gouroudeva,

J’espère que ce courriel vous trouvera en bonne santé !

Je suis tout neuf à la Conscience de Krishna. Je suis tombé sur la Conscience de Krishna il y a seulement quelques mois, en juin, quand un de mes bons amis me l’a introduite. J’ai aussi été fortuné de trouver votre site Internet il y a quelques jours et je suis vraiment touché par vos conférences et vos discours au point à en avoir les larmes aux yeux. Ce que vous dites m’inspires vraiment et me fait très enthousiaste pour Krishna et Le servir ainsi que Ses dévots. Je voudrais vous remercier beaucoup pour m’avoir aidé ainsi qu’aux autres à travers vos sites Internet ; ça m’aide déjà en répondant à mes nombreuses questions et soucis. J’espère sincèrement, ne serait-ce que de façon minime, pouvoir vous rendre quelque service bien que je suis une âme perdue, ayant beaucoup de difficultés dans ma vie et dans mon cœur.

J’ai deux questions à vous poser, (si ce n’est pas un grand dérangement) :

1-      Beaucoup de dévots disent qu’il faut se détacher de Maya. Je crois comprendre comment, si on est attaché à Krishna, on devient de plus en plus détaché de Maya, mais est-ce que ça veut dire qu’il faut aussi ce détacher des gens ? Je comprends que le détachement signifie être ‘indifférent’,  alors comment le faire et encore pouvoir aimer ses amis, sa famille ou son épouse ?

2-      Je vais à une école catholique (je n’ai que 16 ans). Je désire parler de Krishna et de Ses sujets avec les gens là-bas que je considère mes amis. Mais, chaque fois que j’essaye de parler à ces personnes, elles ne désirent pas m’entendre ou bien ils trouvent le moyen de m’humilier, et ils préfèrent parler des choses mondaines. Devrais-je continuer à leur parler de Krishna ou bien dois-je me taire ? Il serait très difficile pour moi de me séparer de ces gens et je sais qu’ils me trouveraient très rude si je le fais. Je ne désire pas les montrer l’irrespect.

Votre humble serviteur,

Réponse : La Compassion Intense Pour Les Gens

Je serais heureux d’accepter ton service et te donner les instructions pour te guider vers la perfection suprême.

En ce qui concerne tes questions : le dévot n’est pas détaché des gens. Le plus il avance dans la conscience de Krishna, le plus il ressent la compassion pour les âmes perdues que souffrent dans l’illusion. Il dédie complètement sa vie pour exécuter l’activité suprême de bienveillance en délivrant les pauvres âmes perdues du cycle continu des naissances et des morts.

Si par tes attentats à la prédication, tes amis deviennent offensifs, il est mieux de ne pas leur parler de Krishna. Il est mieux de préparer des galettes, les offrir à Krishna et ensuite les distribuer à tes amis sans les laisser savoir que c’est du prasadam de Krishna. De cette manière, ils feront inconsciemment  du progrès spirituel et éventuellement ils seront désireux de t’entendre parler de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 7 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Un Autre Jour D’aventure

De l’aéroport de Sydney en Australie

Nous vivons dans un monde de dualités. Par conséquent nous devons faire face à la chaleur et au froid, au bonheur et au malheur, à l’honneur et au déshonneur, etc. Ce matin alors que je m’enregistrais à Canberra pour notre vol à Sydney avec connexion pour un vol à Suva au Fiji, nous avons reçu un avertissement vif de ces dualités. On nous a informés que le vol de Sydney à Suva avait été annulé. A l’heure de cette écriture, nous sommes en vol vers Sydney, ne sachant pas ce qui arrivera une fois arrivés à Sydney. Pourrons-nous prendre un autre vol à Fiji ? Ou bien resterons-nous coincés à Sydney ? Lorsque la situation nous fut expliquée à Canberra, j’ai su qu’aujourd’hui allait être un autre de ces jours d’aventure quand je ne sais pas ce qui se développera et qu’il me faudra simplement dépendre de Krishna, qu’Il s’occupe de moi.

Sankarshan Das Adhikari

P.S. Krishna s’est occupé de nous. Nous avons pu obtenir un autre vol à Fiji. Krishna nous a bénis avec une autre opportunité de prendre refuge en Lui.

 

Ecrivant la ‘Pensée du Jour’
pendant le vol de Canberra à Sydney en Australie

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : L’amour Entre Les Hommes Et Les Femmes

Je voudrais savoir quelle est la valeur de l’amour réel (non pas l’attraction) qu’une dame ressent pour n’importe quel homme comme amoureux. Nous lisons dans les livres que n’importe qui peut tomber amoureux à n’importe quel instant avec n’importe qui. Est-ce seulement maya ou l’illusion ? L’amour pour autrui n’est pas sous notre contrôle car ça vient du cœur même. Que dit la sagesse védique au sujet d’un tel amour ? Ce sentiment est-il bon ou mauvais ?

Suchitra

Réponse : La Perfection De L’amour

L’amour entre un homme et une femme dans ce monde est temporaire et illusoire parce qu’il se base sur la fausse indentification avec le corps matériel. La personne que quelqu’un d’autre aime follement n’est pas un corps mâle ou femelle.  Les mâles sont attirés par les femelles, et les femelles sont attirées par les mâles. Mais en fait, ils ne sont ni mâles ni femelles. Cette attraction entre mâles et femelles est donc illusoire.

La véritable attraction est en fait pour l’âme sise dans le corps. Nous savons ceci parce que nous ne sommes pas attirés par un corps mort du sexe opposé. C’est l’âme spirituelle, la force vitale sise dans le corps qui est le principe véritable de l’attraction. Et cette âme spirituelle n’est qu’une particule de la Personnalité Suprême de Dieu. L’objet ultime de notre amour est en fait la Personnalité Suprême de Dieu. Quand nous nous reconnectons directement avec Lui dans une pure relation amoureuse, c’est alors que nous pouvons aimer purement toutes les entités vivantes à travers l’existence entière. Voici la perfection de l’amour.

Bien sûr, pendant que nous sommes incarnés, il est naturel de sentir cet amour entre mâle et femelle. Nous devons donc l’utiliser correctement dans le service de Dieu par le mariage et la procréation  d’enfants saints.

Sankarshan Das Adhikari
 

Dimanche, le 6 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Par Dessus Au ‘Par-dessous’

De l’Ashram Hare Krishna à Canberra en Australie

Ça fait presqu’un mois que nous sommes arrivé ici ‘par-dessous’. Ces semaines en Australie et à la Nouvelle Zélande ont été très animées spirituellement parce que nous avons été en contacte continuellement avec tellement d’âmes sincères, prêtes à faire le nécessaire pour progresser spirituellement. Krishna explique dans la Bhagavad-gita comment les dévots s’animent et s’illuminent en se rassemblant pour écouter et discuter au sujet de Ses Saints Noms, de Sa renommée, de Sa forme, de Son entourage, de Ses qualités, de Ses articles et de Ses passe-temps. Par mon expérience personnelle, je peux vérifier que c’est un fait certain. Je passe chaque jour dans l’animation et l’illumination transcendantale dans la compagnie des dévots d’ici bas. Et le plus que je m’y engage, le plus l’océan transcendantal de la connaissance et de l’allégresse croit de plus en plus.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Les Qualités D’un Vrai Disciple ?

Chaque jour, je lis vos messages. Avec vos bénédictions, j’apprends comment progresser ma vie dévotionnelle. Vous donnez beaucoup de miséricorde aux âmes vivantes. Je vous remercie de vos messages dévotieux.

J’ai une question à vous poser. Quelles sont les qualités d’un vrai disciple ?

Votre serviteur,

R.A. Ramprakash

Réponse : Les Enquêtes Soumises Et Le Service

Le véritable disciple s’enquiert docilement de son maître spirituel et il lui rend service. Il accepte les instructions qu’il reçoit de son maître spirituel comme sa vie même, et il essaye toujours de les accomplir de son mieux.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 5 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Sauver Le Monde : Mission Impossible ?

De l’ashram Hare Krishna à Canberra en Australie

Mon maître spirituel, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami a conféré à ses suivants la mission la plus respectable et inconcevable. Il nous a donné l’ordre de mener le monde entier hors du chaos en l’inondant d’une vague de marée d’amour pour Dieu. Ça semble être une tâche si impossible dans cet âge totalement matérialiste. Mais, néanmoins, il existe dans l’ordre du maître spirituel la puissance pour pouvoir l’accomplir. Tout ce que doit faire le disciple est de toujours méditer et adorer les ordres reçus de son maître spirituel et d’essayer de son mieux pour les exécuter. S’il fait ainsi, il trouvera des résultats fabuleux. Et même s’il n’est trouve pas le succès complet dans l’exécution des ordres de son maître spirituel, s’il essaye de son mieux, sa perfection spirituelle est garantie, et tous ceux qui le suivent eux aussi atteindrons la perfection spirituelle.

Sankarshan Das Adhikari

 

L’ashram Hare Krishna à Canberra en Australie

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Nectar Spécial : Un Rêve De Srila Prabhupada

Après la lecture de votre courriel de la Maison Prabhupada, j’ai décidé de vous envoyer ce petit bout de rêve que j’ai eu sur Prabhupada il y a un certain temps. Bien que je ne donne pas beaucoup d’importance aux rêves en général, néanmoins, après toutes ces années, quand je rêve de Prabhupada, j’y mets beaucoup d’attention. Et, bien que j’aie eu ce rêve il y a longtemps, il demeure très frais dans ma conscience. Je me souviens de presque tous les détails. Je ne vous dirais que la partie qui vous concerne.

J’étais à Vrindavana, et un dévot ma dit de conduire Prabhupada à Radha Kunda. J’ai couru à la fourgonnette et j’y suis monté. J’étais si anxieux de voir Prabhupada. Mais quand je me suis assis dans la fourgonnette, je fus surpris de vous y voir assis. C’est ensuite que j’ai entendu la voix de Prabhupada dans mon intérieur me dire, « Voici l’exemple d’une personne qui est sincère à dédier sa vie. »

Je dois dire que j’ai immédiatement ressenti un profond respect envers vous. Les paroles de Prabhupada dans le rêve me frappent comme étant la vérité. Bien qu’après tout ce ne soit qu’un rêve, néanmoins Prabhupada m’a indiqué qu’il était satisfait par votre effort et qu’il était conscient de vous. Quoi de plus pourrait-on désirer ?

Rudy

Réponse : Tu M’as Grandement Béni

Je ne pourrais pas te remercier suffisamment pour avoir partagé avec moi ces paroles de Srila Prabhupada. Tu m’as grandement béni en me disant ce que Srila Prabhupada t’a parlé dans ton rêve.

C’est un fait que j’essaye sincèrement de me donner totalement à Srila Prabhupada. Quand j’essaye avec mes habilités limités de comprendre la profondeur de sa compassion pour nous, je me trouve incapable. La moindre chose que je peux faire est d’essayer de rembourser sa compassion sans bornes en me donnant complètement à lui. En me passant si gentiment et amoureusement ses paroles de compassion, tu m’as grandement renforcé dans ma détermination de demeurer éternellement dans son service sans la moindre déviation. Je reste éternellement endetté envers toi pour m’avoir passé ce message.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 4 janvier 2008
______________________

 LA PENSÉE DU JOUR: Prendre Plein Refuge

De la Maison Prabhupada à Melbourne en Australie

Je me suis levé ce matin à 03h00, j’ai pris ma douche matinale, et ensuite je suis entré dans l’enceinte la plus sacrée de la chambre personnelle de Srila Prabhupada pour y chanter le mantra Hare Krishna sur mon chapelet de japa dans sa présence divine. (Bien que mon maître spirituel, Srila Prabhupada, soit parti de ce monde mortel en 1977, il demeure pleinement accessible pour ceux qui prennent plein refuge en lui. En plus, il est particulièrement accessible en ces lieux où il a personnellement fait sa résidence, telle que son appartement dans la Maison Prabhupada à Melbourne.) J’ai aussi pris l’opportunité de lui révéler totalement mon cœur pour lui prier de me bénir pour que je puisse m’absorber complètement dans le pur service de dévotion et qu’à travers ma prédication, je puisse faire un impact sur un monde qui est tellement submergé dans l’illusion.

Ce fut une merveilleuse expérience parce que je pouvais sentir comment Srila Prabhupada était présent. La présence du maître spirituel peut être ressentie par ceux qui lui sont pleinement soumis. Il n’existe pas de sentiment plus glorieux dans le monde que celui-ci. Une telle soumission totale nous met dans la position d’être complètement réfugié des myriades d’attaques qui nous sont lancées constamment par l’énergie matérielle. Dans l’ombre des pieds pareils au lotus de Sri Gourou, nous pouvons plonger profondément dans un réservoir illimité de félicité et de connaissance. Voici la véritable position d’intrépidité et d’immortalité.

Sankarshan Das Adhikari

 

Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi Ne Pas Dire : « La Sainte Bhagavad-gita » ?

Quand je donnais une classe sur la Bhagavad-gita Telle Qu’elle Est, quelqu’un m’a posé une question : « Pourquoi ne disons-nous pas ‘la Sainte Bhagavad-gita, comme on dit ‘la Sainte Bible’ ou ‘le Saint Coran’ ? Pourriez-vous nous donner votre illumination sur ce sujet ?

Hare Krishna.

En essayant de servir,

Soeresh Ramdas

La Haye en Hollande

Réponse : La Bhagavad-gita Est Déjà Sainte

La Bhagavad-gita signifie ‘la Chanson de Dieu’. Lorsque Dieu nous présente une chanson, elle ne peut être autre que sainte. Par conséquent, par le nom de Bhagavad-gita il est sous-entendu qu’elle est sainte. Bien sûr, il n’y a pas de mal à dire ‘la Sainte Bhagavad-gita’. Mais ce n’est pas nécessaire parce qu’on comprend déjà qu’elle est sainte.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 3 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Le Divin Sublime

De la Maison Prabhupada à Melbourne en Australie

Si tu veux goûter le sublime à chaque minute, tu n’as qu’à te connecter avec le divin. Selon l’autorité des écrits védiques, il est fortement prescrit que dans cet âge matérialiste de Kali, il n’y a pas de moyen plus convenable pour se connecter avec le divin que par le chant des Saints Noms de Dieu. Réciter n’importe quel nom de Dieu avec amour et dévotion  propulse le chanteur sincère dans la dimension transcendantale au-delà des limites du temps et de l’espace. Et il est particulièrement recommandé dans le Kali Santarana Upanisad qu’il n’y a pas de moyen plus convenable que le chant du Maha mantra Hare Krishna :

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

Si tu veux donc suivre la méthode la plus facile et rapide de te brancher et rester branché au divin sublime, centre ta vie entièrement autour du chant régulier du Maha mantra Hare Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

 

Me connectant avec le Divin Sublime

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : La Soumission Au Maître Spirituel

Votre Grâce,

Petit à petit, j’apprends d’avantage sur cette merveilleuse science appelée la conscience de Krishna. Je ne peux pas vous remercier suffisamment  pour vos merveilleux travaux que vous continuez d’accomplir. Vous messages quotidiens continuent à me rappeler de notre nature réelle et du but de la vie.

Ma question est la suivante : En tant qu’aspirant dévot, comment puis-je prendre refuge comme votre disciple ? Je chante le Maha mantra tous les jours, mais je n’ai pas encore atteint les 16 rondes par jours. Que doit-on faire pour être considéré digne de vous avoir comme maître spirituel ?

Votre humble serviteur toujours,

Joshua K.

Au Japon

Réponse : Suit Les Instructions Du Gourou

Je suis véritablement heureux d’apprendre combien tu te sens bénéficié par mon programme d’entrainement. Bien sûr, à ce sujet, je ne peux pas prendre le crédit. Tout le crédit doit être dirigé vers mon maître spirituel, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, qui m’a gentiment illuminé dans cette science ultime, la science de la Krishna bhakti. Si j’ai du crédit, c’est simplement parce que je passe aux autres exactement ce que m’a donné mon maître spirituel, sans rien n’y ajouter ni soustraire.

Prendre refuge du maître spirituel veut dire s’enquérir avec soumission auprès de lui comment progresser dans la vie spirituelle et de le servir fidèlement en suivant ses instructions. Celui qui accompli ceci est un véritable disciple du maître spirituel.

Essaye avec diligence d’augmenter ton chant de japa pour atteindre au moins 16 tours par jours et suis strictement les quatre principes régulateurs :

1-      Pas de sexe illicite

2-      Pas d’intoxicants

3-      Pas de consommation de viande

4-      Pas de jeux de hasard 

Une fois que tu es fixé à suivre strictement ces détails ci-dessus et que tu m’es recommandé par le centre ISKCON qui t’est le plus proche comme étant prêt pour recevoir l’initiation, je serais heureux de t’accepter comme mon disciple dûment initié et je prendrais la pleine responsabilité de te mener de retour à Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 2 Janvier 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Comment Atteindre La Plus Haute Perfection

De la Maison Prabhupada à Melbourne en Australie

Dans le verset 34 du 4ème Chapitre de la Bhagavad-gita, le Seigneur Sri Krishna nous instruit comment atteindre la plus haute perfection dans la science de la réalisation du soi. Il nous dit que nous pouvons réaliser la plus haute vérité en nous approchant d’un maître spirituel authentique avec des enquêtes soumises et en lui rendant service. Le Seigneur nous assure qu’en faisant ainsi  tout nous sera révélé comme le soleil éclaire tout pendant le jour.

A cet égard, on me demande souvent : Comment décide-t-on qui accepter comme maître spirituel ? La réponse est facilement entendue quand on comprend les points essentiels dans la relation entre le gourou et son disciple. Puisque cette relation est basée sur les enquêtes et le service, il faut simplement voir quel gourou te donne la meilleure opportunité de faire des enquêtes et de lui rendre service. Une fois discerné, tu dois ensuite t’approcher de ce maître spirituel soit en personne soit par correspondance et lui demander comment prendre refuge auprès de ses pieds pareils au lotus. Il te donnera alors sa miséricorde et il te guidera le long du sentier de la réalisation du soi.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Devenir Une Âme Réalisée

Pourriez-vous m’expliquer comment devenir une âme réalisée ? Ça semble intéressant et je voudrais l’essayer.

Ruth

Réponse : Es-tu Prête À Commencer ?

Je suis très heureux d’apprendre que tu t’intéresses à la réalisation du soi et que tu voudrais essayer de devenir une âme réalisée. Ton intérêt est merveilleux parce que la raison d’être de la vie humaine est que nous devons tous devenir réalisés. Après avoir parcouru des centaines et des millions d’existences dans le cycle des morts et des renaissances, nous sommes finalement arrivés à la forme humaine d’existence. En devenant réalisés, nous échapperons le cycle des morts et des renaissances pour retourner à notre demeure originelle dans le monde spirituel.

La réalisation du soi veut dire réaliser pleinement qui tu es en vérité. Ça signifie comprendre que tu n’es pas ce corps, mais un être spirituel, un serviteur de Dieu. Et en plus, ça signifie être totalement absorbée dans le service au Dieu Suprême sous l’égide experte du maître spirituel authentique.

Je t’encourage maintenant d’adopter de manière pratique le sentier de la réalisation du soi. Si tu es prête à commencer, je suis prêt à te donner des instructions particulières.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 1er janvier 2007
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Une Nouvelle Année Pour Un Nouveau Monde

De la Maison Prabhupada à Melbourne en Australie

Dédions ce nouvel an, 2008, à la création d’un nouveau monde, une société globale véritablement illuminée, basée sur la conception de ishavasya, où Dieu est placé au centre de toutes les activités.  Si nous œuvrons ensemble en coopération partout sur la planète pour créer un réseau toujours en croissance d’âmes sincères dédiées à centrer leurs vies sur Dieu, nous expérimenterons une transformation majeure cette année dans la conscience globale collective. Pourquoi faire parti du problème quand tu peux faire parti de la solution ? Joins-toi au mouvement pour la conscience de Krishna en connectant toutes tes énergies avec Krishna, la source ultime de toutes les énergies.

Sankarshan Das Adhikari

La Maison Prabhupada à Melbourne en Australie

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Qu’est-ce La Réserve Absolue ?

Namaste. Qu’est-ce la  ‘réserve absolue’ et comment ce concept est expliqué dans le système védique, s’il y existe. Merci et ‘Joyeux Jours de Fête !’

L’amour toujours,

Tommi

Réponse : La Conscience De Krishna

La réserve absolue requière que l’on soit détaché absolument de tout. Ceci veut dire que l’on doit se détacher même du détachement. En d’autres mots, pour trouver le point focal de son existence, sa position de solidité, on doit s’attacher à cette chose qui est complètement transcendantale à cette existence matérielle. Qu’est-ce qui est purement transcendantal à ce plan matériel ? Il est confirmé par Sripad Sankaracarya, narayanah paro’vyaktat : Narayana ou Krishna est transcendantal à l’existence matérielle. La réserve absolue est donc la conscience de Krishna.

J’apprécie tes bons vœux pour mes jours de fête. Merci beaucoup. Pour les personnes dans la conscience de Krishna, les ‘jours de fête’ couvrent tous les jours. Parce que nous offrons chaque jour de l’année à Krishna, chaque jour est un jour de fête pour nous. Pourquoi se limiter à jouir des jours de fête que quelques jours par an quand tu peux avoir un jour de fête à chaque moment ? Celle-ci est la conscience de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

 

Le mois précédent

Hit Counter