La Pensée Du Jour

Réalisations et  correspondances sélectes de
Sa Grâce Sriman Sankarshan Das Adhikari

Accueil |Pensées Du Jour | | Galleries | La Bhagavad-gita Telle Qu'elle Est
 
Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi
Méditations sur la Bhakti Pure Offrandes | Conférences (en Anglais) | Autres Services
Contactez-Nous | Quoi De Neuf?  | S'abonner aux 'Pensées du Jour'



Sa Divine Grâce
A.C. Bhaktivedanta
Swami Prabhupada

Le Cours Ultime de la Réalisation du Soi (tm)

L
e système d'entraînement le plus avancé du monde dans la réalisation spirituelle,  guidant des milliers vers la plus haute illumination.

Guidé et inspiré par le fondateur-Acharya de ISKCON: Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

Consacré a achever une révolution spirituelle pour l'illumination de tous les êtres de cette planète.

Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi

Español                  Русскйи                English


Sa  Grâce Sriman
Sankarshan Das Adhikari

Obtenez la miséricorde spéciale de Krishna en faisant du service de dévotion

Aidez Sankarshan Prabhu dans sa mission de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Une contribution singulière ou mensuelle peut se faire en ligne en allant ici :

Faire une contribution en cliquant ici

 

Un appel pour votre assistance

Sur l’ordre de son maître spirituel, Srila Prabhupada, Sankarshan Prabhu à dédié sa vie au travail extrêmement urgent de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Le plus la conscience de Krishna se répand, le plus que la souffrance, le manque et la haine sur cette planète seront remplacés par la félicité, l’abondance et l’amour. Voici une opportunité dorée de faire le plus grand bien pour toutes les entités vivantes et de recevoir les bénédictions spéciales du Seigneur. Par conséquent, nous devons, au mesure du possible, sacrifier notre temps, notre énergie et nos ressources pour aider Sankarshan Prabhu dans son travail urgent. Si vous voulez participer d’une façon ou d’une autre, grande ou petite, veuillez écrire à Sankarshan Prabhu en cliquant si dessous :

Envoyer un courriel à Sankarshan Prabhu
 


Une Nouveauté ! Maintenant Disponible !

94 Photographies du Tour Du Monde de SDA en 2006-7!

chaînon à la gallérie de photos

L'itinéraire

de

 Sankarshan

Prabhu

 

Vendredi, le 29 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Accepte Un Gourou

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Selon le Vedanta-sutra, il est le devoir de tous ceux qui ont atteint une forme humaine de se renseigner sur la vérité absolue. Et si nous sommes suffisamment intelligents pour nous soulever par-dessus la plateforme animale par une telle enquête, il nous est instruits en plus de ne pas spéculer, que nous devons au contraire nous approcher d’un gourou. Il nous est ainsi conseillé parce que la vérité absolue ne peut nous être révélée que par quelqu’un qui l’a déjà lui-même réalisé.

Qui devons-nous accepter comme notre gourou ? Ceci peut être très confus parce que de nos jours beaucoup de personnes se présentent comme étant des gourous. Comment savoir donc qui accepter ? Évidemment il faut nous approcher de la personne qui a véritablement réalisé la vérité absolue, et non de quelqu’un qui prétend être réalisé dans la vérité absolue. Mais puisque nous ne sommes pas nous-mêmes réalisés dans la vérité absolue, comment pourrons-nous faire la discrimination entre ceux qui l’ont véritablement réalisé et ceux qui ne l’ont pas ? Pour ceci, nous devons soigneusement étudier la Bhagavad-gita telle qu’elle est, parce que c’est dans la Bhagavad-gita que Krishna nous donne tout ce dont nous avons besoin pour reconnaître une maître spirituel authentique, et ce que nous devrons faire une fois  que nous aurons la bonne fortune d’entre en contact avec lui.

Si, après avoir contacté le maître spirituel authentique, nous prenons refuge de lui, tous les problèmes de notre vie seront résolus, et lorsque nous passerons hors de ce corps, nous entrerons dans les passe-temps éternels du Seigneur Krishna, la Personnalité Suprême de Dieu.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi La Société Humaine Tue-t-elle Les Vaches ?

Veuillez accepter mes humbles hommages.

Je m’appelle Shane Burnham et je visite le temple à Vancouver au Canada. Je suis un ami de votre disciple, Raghunatha Das. Veuillez me pardonner si je semble ignorant par ma question. Je suis encore nouveau dans la conscience de Krishna.

Krishna dit de protéger les vaches. Il est évident que nous ne le faisons pas, par la prolifération des abattoirs partout dans le monde. Je me demande si Krishna nous a commandé de les protéger parce qu’Il savait que les abattoirs de vaches étaient une possibilité. En tant que société humaine, en tant qu’espèce humaine, si nous pouvons assassiner un animal si paisible que la vache, qu’est-ce que ça dit à notre sujet ?  Qu’est-ce que ça implique si nous laissons que ça se passe ? La vache est un des animaux les plus paisibles.  Le fait que nous permettons que les vaches ou tout autre animal soient tués comme nous le faisons nous dit qu’en tant que race, qu’espèce, nous avons échoué. C’est probablement pourquoi Krishna nous a dit de les protéger. Si nous les protégions, il n’y aurait pas d’abattoirs d’aucun animal. L’abattage des animaux paisibles comme la vache, qui nous donnent son lait, montre que nous sommes une espèce de vie déchue… plus basse que les vaches et même les porcs.

Merci.

Réponse : Parce Que Nous Sommes Plus Bas Que Les Animaux

C’est un fait que Krishna connait parfaitement le passé, le présent et le futur. Par conséquent, lorsqu’Il décrit le devoir de protéger les vaches dans la Bhagavad-gita, nous pouvons comprendre qu’Il savait  combien les vaches seraient torturées et tourmentées dans cet horrible âge de Kali. La façon que nous traitons les vaches démontre que nous nous sommes dégradés à un niveau d’existence abominable et haineux. Tu as conclus correctement que nous sommes une espèce de vie plus déchue que les animaux.

Je retournerais à Vancouver dès que j’aurais l’opportunité. J’espère pouvoir te rencontrer à ce moment.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 28 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: En Route A Nouveau

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Après une pause de plusieurs semaines à notre quartier général ici à l’Ashram Bhaktivedanta, nous retournons sur la route aujourd’hui en direction vers la Pennsylvanie et la Nouvelle Jersey. Je donnerais des discours à une université, à quelques temples et à des domiciles. Après ceci, nous resterons à Austin jusqu’au début de la prochaine tournée mondiale qui commence le 31 mars par une série de conférences en Allemagne suivie de beaucoup d’autres pays autour du monde. C’est un sentiment merveilleux, animant, surchargé et heureux  d’être à nouveau en route pour répandre la Krishna bhakti par tout le globe. Les repos sont bons pour restaurer notre santé et aussi pour avoir un temps tranquille pour ruminer comment rendre nos tournées de prédications plus efficaces et spirituellement puissantes.

J’espère pouvoir tous vous rencontrer quelque part lors de mes voyages ici et là. Veuillez bien voir mon itinéraire ci-dessous pour essayer de vous réunir avec moi. J’aimerais tellement faire votre connaissance ! Laissez-moi savoir que vous êtes un abonné à mon cours sur l’Internet.

Sankarshan Das Adhikari 

http://www.spiritual-revolutionary.com/itinerary.htm 

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : La Signification D’être Un ‘Dévot’

Qu’est-ce que ça veut dire être un ‘dévot’ ?

Votre étudiant

Réponse : Quelqu’un Qui Se Dévoue Complètement A Krishna

Un dévot est quelqu’un qui se dédie totalement à Krishna ou Dieu. Une telle personne est sur l’échelon le plus haut de la perfection spirituelle. Ceux qui sont sérieux pour réveiller l’amour pour Dieu endormi dans leur cœur ne se considèrent pas encore des dévots, dans le sens complet du terme. Ils se voient plutôt comme des personnes qui essayent de devenir des dévots.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 27 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Être Tolérant Face Aux Dualités

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Maintenant que notre itinéraire pour la tournée mondiale d’avril à juin est établi et nos billets sont achetés, nous cherchons à finaliser la tournée mondiale de septembre à janvier. Après beaucoup de jours de travail et de faire tellement d’arrangements, nous avons été informés par la ligne aérienne que les arrangements qu’ILS avaient faits n’étaient pas  en accord avec LEURS règles et ils ont tout annulé. Après avoir ainsi été mal renseignés par la ligne aérienne, nous devons recommencer presque dès le début pour refaire notre itinéraire. Il y a tellement de hauts et de bas dans le service de Krishna. Nous avons appris du Seigneur Krishna et des acharyas précédents que nous devons tolérer ces dualités sans être perturbés. Le bouleversement d’aujourd’hui est une excellente opportunité pour mettre en pratique les enseignements du Seigneur.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : La Preuve Que Personne Ne dévolue ?

Namaste. Je ne connais pas le chapitre ni le verset, mais quelque part dans la Bhagavad-gita, le Seigneur Krishna dit, « Je préserve ce qu’ils ont et je leur apporte ce qui leur manque. »

N’est-ce pas donc là la preuve que nous ne pouvons jamais nous dégrader pour évoluer vers les espèces plus basses de la vie ? Mais, plutôt, que nous avançons toujours, ou du moins, nous restons au même niveau karmique ? Veuillez bien éclairer ce doute.

Que Dieu vous bénisse pour votre aimable service au cours des années.

L’amour toujours… Tommi

Réponse : Ce N’est Vrai Que Pour Les Dévots

Tu as omis la première partie du verset. Krishna dit qu’Il le fait pour ceux qui L’adorent exclusivement avec dévotion, en méditant sur Sa forme transcendantale. Ceux qui ne s’absorbent pas totalement avec amour dans Son service de dévotion n’obtiennent pas le même résultat. En d’autres mots, on obtient ce sur quoi on médite. Si tu t’absorbes pleinement dans la conscience de Krishna, tu obtiens la demeure du Seigneur.  Si tu médites sur la gratification des sens tu obtiens un corps qui est plus convenable que le corps humain pour la gratification des sens, c'est-à-dire un corps d’animal. Krishna est complètement juste. L’homme propose et Dieu dispose. Tu obtiens ce sur quoi tu absorbes ta conscience, car par ceci tu montres à Dieu exactement ce que tu désires.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 26 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Contrôler Les Sens

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Nous pouvons soit être les contrôleurs de nos sens, soit être contrôlés par eux. Celui qui contrôle ses sens est connu du nom de goswami, le maître des sens. Le godasa, le serviteur de ses sens, est celui qui est manipulé par ses sens.

Les sens, par eux-mêmes, ne possèdent aucune intelligence. Ils ne sont qu’une irritation pour la gratification. Si notre vie n’est dédiée qu’à gratifier nos sens, nous ne trouverons jamais la paix ni la satisfaction. Dans la Bhagavad-gita, le Seigneur Krishna explique que les sens brûlent comme un feu et ne sont jamais satisfait. Peu importe combien de carburant nous pourrons fournir au feu, il en demandera encore plus. Le meilleur programme est donc de ne donner à nos sens que ce dont il est nécessaire pour maintenir le corps et l’âme ensemble. La partie restante de notre énergie doit être absorbée dans l’écoute, le chant et le souvenir du nom glorieux, de la renommée, des passe-temps, de l’entourage et des articles du Seigneur Sri Krishna, la Suprême Personnalité Toute-attirante de Dieu. Ceci nous donnera un véritable bonheur perdurable parce qu’il nous reconnectera avec notre être véritable.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le Désir De Faire Un Profit Est-il Matériel ?

Dans une des ‘Pensées du Jour’ récente, vous avez parlé du ‘désir pour le profit’. Qu’est-ce que ça veut dire ? Un marchant vent son produit pour faire un bénéfice. Les gens de nos jours investissent leur épargne dans la Bourse, qui se base sur le profit. Je  contribue une petite partie de mon salaire pour aider votre distribution de la conscience de Krishna. Et en cas d’urgence, je garde quelques fonds de secours. Est-ce que faire des économies pour les besoins du futur constitue un attachement matériel ?

Je m’intéresse à faire de cette naissance la dernière. Veuillez donc bien m’éclairer à ce sujet.

Une âme déchue,

Votre étudiant

Réponse : Pour Qui Le Bénéfice ?

J’apprécie beaucoup tes contributions monétaires continues pour m’aider dans ma mission de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Le Seigneur Krishna te bénira certainement pour ceci.

Le désir pour le profit n’est en lui-même ni bon ni mauvais. C’est seulement une question de comment le profit sera utilisé qui déterminera le résultat. Si on accumule l’argent pour le dépenser sur la gratification des sens, on ne fait que paver sa route vers l’enfer. Mais si on accumule les bénéfices pour les engager dans le service du Seigneur, ce désir pour le profit est transcendantal. A ce sujet, un homme d’affaires peut aspirer à devenir l’homme le plus riche du monde dans le but d’engager autant de la richesse mondiale que possible dans le service du Seigneur.

On doit donc vivre simplement et non pas de façon extravagante. En s’occupant des ses conforts de base et en économisant pour les besoins du futur, la retraite par exemple, on peut contribuer autant d’aider financière que possible pour la ré-spiritualisation de la société mondiale. Si on utilise le profit de cette manière, on sera situé sur le plan transcendantal. Les activités de gagner un profit ne l’embourberont pas dans le cycle des morts et des renaissances. Et si on se concentre exclusivement à servir le Seigneur, la perfection de retourner dans le royaume de Dieu, de retourner à Krishna, est garantie.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 25 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Un Appel Au Dirigeants Du Monde

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Le Srimad Bhagavatam nous instruit qu’aucune personne ne doit accepter le rôle de dirigeant à moins de pouvoir libérer leurs dépendants du cycle des morts et des renaissances. En d’autres mots, un dirigeant est responsable non seulement pour la situation présente de ses dépendants ; selon la loi du karma, il est également responsable pour leurs destinations dans leur prochaine naissance. Si un gouvernant n’est pas conscient de Krishna, il fait tort à ceux qui le suivent parce que, par son influence, il les dirige vers les espèces inférieures dans leurs vies prochaines. Il se fait tort à lui-même aussi parce qu’il obtiendra leur même destination. Nous faisons donc un appel ici à tous les dirigeants du monde pour entreprendre le sentier de l’émancipation spirituelle pour leur propre bénéfice et le bénéfice de ceux qui les suivent.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comme Equilibrer Les Devoirs Spirituels Et Matériels ?

Cher Gourou Maharaja,

Toutes les gloires à Srila Prabhupada. Toutes les gloires à Votre Grâce et tous les autres dans la ligne de la dévotion. Veuillez accepter mes humbles hommages à vous pieds pareils au lotus.

J’ai entendu dire que Radharani et Radhika sont un peu en ‘compétition’ pour obtenir l’attention de Krishna. Mais selon mon entendement, elles sont la même personne, seulement différentes selon les différents passe-temps. Si elles sont les mêmes, (uniquement des différentes expansions), pourquoi cette ‘compétition’ ?

Dans le commentaire du Verset 17 du Dixième Chapitre de la Bhagavad-gita, Srila Prabhupada parle de ‘Yoga-maya’. Un autre dévot a essayé de m’expliquer le concept de Yoga-maya, mais je n’arrive pas encore à le comprendre. Qu’est-ce exactement, cette Yoga-maya ?

Dans le monde matériel, maya nous vient sous beaucoup de formes comme la concupiscence, et la concupiscence peut se manifester envers beaucoup de chose. Quelle est la meilleure manière de contrôler le désire de la convoitise (le sexe, manger de trop, le désire pour la puissance, etc.) ?

En plus, j’ai des difficultés à balancer mes pratiques spirituelles (comme le chant et la lecture des livres comme la Gita) avec mes devoirs prescrits en temps qu’étudiante à la secondaire. J’ai lu quelque part que nous ne devons pas abandonner nos devoirs prescrits pour pratiquer la conscience de Krishna. Mais, mes études scolaires interviennent dans mes pratiques spirituelles, et vis versa. J’essaye toujours de mettre mes pratiques spirituelles (au moins mon japa) avant mes autres devoirs. Est-ce la chose correcte à faire ?

Souvent, je me sens frustrée avec les situations qui surviennent dans ma vie, et ensuite je me sens découragée de la conscience de Krishna parce que je doute de moi-même. Ces doutes génèrent encore plus de sentiments négatifs comme la dépression et l’anxiété. Y a-t-il quelque chose à faire pour transformer mes doutes en quelque chose d’utile dans le service de Krishna ?

Je vous remercie beaucoup pour votre temps. J’ai tellement de questions et c’est si précieux pour moi que vous continuez à les répondre en me menant vers la lumière de Krishna.

Votre humble servante toujours,

Bhaktin Geri-Lynn

Réponse : Le Sandwich Transcendantal

Radharani et Radhika sont deux noms de la même personne et donc il n’y pas de question de compétition. Mais par contre, il y a effectivement la compétition entre Radharani et une autre gopi du nom de Chandravali. Cette compétition est un arrangement spécial du Seigneur pour rendre les passe-temps dans le monde spirituel encore plus doux et plaisant. Mais ce n’est pas une compétition comme celles du monde matérielle parce qu’elle est destinée à faire plaisir à Krishna.

Nous nous référons d’habitude à l’énergie illusoire du Seigneur comme Maha-maya. Néanmoins, bien qu’elle soit matérielle, parce qu’elle provient du Seigneur, elle est toute de même considérée comme spirituelle et elle est nommée parfois Yogamaya. Cette Yogamaya est la puissance illusoire du Seigneur qui donne l’oubli du Seigneur à ceux qui désire L’oublier.

La convoitise signifie le désir de gratifier tes sens. Les sens sont des maîtres cruels car, bien que tu puisses les gratifier, ils ne seront jamais satisfaits. Si tu grattes une démangeaison, elle deviendra pire, elle ne s’en ira pas. Mais, si au lieu d’essayer de plaire à tes sens, tu essayes de satisfaire Krishna, parce que tu fais partie de Krishna, quand Il est satisfait, tu deviens satisfaite aussi automatiquement. Celle-ci est la façon simple et facile de conquérir la convoitise. Pense toujours,  parle et agit de telle façon à plaire à Krishna. Ainsi, tu deviendras libre du trouble de la concupiscence et tu resteras absorbée les 24 heures du jour dans l’allégresse de la conscience de Krishna.

Essaye de te lever tôt le matin pour chanter ton nombre prescrit de rondes chaque jour comme ton premier devoir. Une fois que tu les as complétées, tu peux lire les écritures pendant quelques minutes et ensuite engager ton jour dans tes études académiques. Ensuite, avant de te reposer le soir, tu peux lire les écritures encore une fois pendant quelques minutes. On appelle ce programme le sandwich transcendantal. Tu fais un sandwich de tes devoirs mondains entre les couches de la conscience de Krishna.

Apporte-moi tous tes doutes. Décris-les-moi en détail et je les évaporerais avec le flambeau brillant de la connaissance.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 24  Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Es-tu prêt Pour La Félicité Sans Limite ?

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Le monde entier souffre à cause d’un manque de conscience de Krishna. Est-ce que ça veut dire que tu dois souffrir avec eux ? Non. Si tu as la volonté d’être courageux pour t’écarter des masses et réaliser ta propre nature éternelle spirituelle illuminée, tu n’as qu’à suivre nos directives simples.  Les résultats sont garantis. Si tu mets Krishna toujours au centre de tout ce que tu fais, tu seras émerveillé comment ta conscience se transformera. Nous te montrerons comment le faire. Es-tu prêt ?

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Se Libérer De L’attachement ?

Quelle est la signification de l’attachement ?

Quelle sont les différentes sortes d’attachement ?

Comment puis-je me libérer de l’attachement ?

Pourquoi la nature matérielle fut-elle créée par le Seigneur Krishna ?

Dans quel  but, puisqu’Il sait que le monde matériel est si misérable ?

Votre servante,

Aditya

Réponse : Attaches-toi A Krishna

L’attachement veut dire accepter les choses pour sa propre gratification des sens. Il y a des attachements grossiers, tels que la vie sexuelle illicite, la consommation de viande, l’intoxication et les jeux de hasard. Il y a également des attachements subtils comme le désire pour le profit, l’adoration et la distinction.

Si tu t’attaches simplement à Krishna, tous tes attachements matériels grossiers et subtils s’en iront naturellement.

Krishna à créé la nature matérielle parce que nous avons sottement désiré un lieu où nous pourrions oublier le Seigneur. Ce n’est pas parce qu’Il le désire. C’est par notre désire fou que ce monde matériel existe. Maintenant si nous désirons retourner dans Sa demeure transcendantale, Il nous sauvera du cycle des morts et des renaissances pour nous porter à notre demeure originelle.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 23 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Reconnecte Avec Le Toi Véritable

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Pourquoi voudrions-nous être autre chose que ce que nous sommes en vérité ? Est-ce que c’est sensible ? Ce serait fou d’essayer d’être ce que nous ne sommes pas. Ce serait une perte inutile de temps. Pourquoi patiner nos roues sans avancer nulle part ? Découvre qui tu es réellement et comment te situer complètement dans ton identité véritable. Voici le but véritable de la forme humaine de vie, ce qui s’appelle la science de la réalisation du soi et qui est enseignée par les maîtres spirituels parfaitement réalisés en soi. Cherche un tel maître spirituel et apprend de lui la science de comment être qui tu es véritablement. Il te reconnectera avec ton moi véritable.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Quel Gourou Devrais-je Choisir ?

Je voudrais avoir votre réponse à cette question.  Je pense à mon initiation, mais j’ai quelques doutes comment choisir mon gourou. Les dévots qui me guident m’aident à rester dans l’association des dévots, m’enseignant les règles et les standards du temple et tous les renseignements que je dois connaître. En plus, je suis guidée par la Bhagavad-gita et beaucoup d’autres livres que je dois lire. Mais je voudrais vous demander, puisque vous êtes un gourou, comment dois-je savoir ou comprendre quel gourou choisir ? Je voudrais accepter l’initiation l’année prochaine quand j’aurais 15 ans. Veuillez me dire quel est l’âge correct.

Je vous remercie de votre attention.

Je m’excuse de vous déranger.

Respectueusement,

Bhaktin Camila

Réponse : Celui Qui S’occupe Mieux De Toi

Ta question est très bonne. Ce n’est pas du tout un dérangement. Soi libre de m’apporter toutes tes questions pour que je puisse t’aider à te situer correctement sur le sentier de la perfection spirituelle.

Si tu es sérieuse pour dédier ta vie à Krishna sous l’égide d’un maître spirituel authentique, tu as l’âge correct pour être initiée.

Au sujet de quel gourou prendre l’initiation : choisi le gourou qui s’occupera le mieux de toi pour te guider personnellement sur le sentier de retour à Dieu, de retour à Krishna. Il n’y a rien de plus important pour le disciple que de ressentir l’aimable gentillesse de son maître spirituel. Alors, le gourou qui se prête volontiers à t’aider le plus sur ton sentier vers la perfection est celui de qui tu devrais prendre l’initiation.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 22 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Augmente Sans Fin Ta Bonne Fortune

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Nous percevons partout dans le monde que les gens sont très avides pour augmenter leur bonne fortune de plus en plus. Malheureusement leur compréhension de ce qu’est la bonne fortune est incorrecte. Ils pensent en termes de choses matérielles temporaires. Pourquoi ne pas accumuler la bonne fortune en termes de choses spirituelles éternelles? Voilà la véritable intelligence ! La bonne fortune matérielle que je puisse accumuler sera mienne aujourd’hui mais demain elle partira. Mais si je suis béni par la bonne fortune spirituelle, elle restera avec moi pour toute l’éternité.

Si tu chantes Hare Krishna tous les jours, tu augmenteras ta bonne fortune de plus en plus en plus sans limite, et tu ne la perdras jamais.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Krishna Peut-Il Avoir Une Forme Personnelle ?

D’une façon ou d’une autre, j’arrive à comprendre la forme universelle du Seigneur Krishna, que l’Univers entier, toutes les entités vivantes, les demi-dieux et tout ce qui existe repose sur Lui comme des perles sur un fil. Mais je ne suis pas capable de comprendre Sa forme personnelle de Shyamasundara, de couleur bleuâtre avec une flute dans sa main.

Je lis à présent le Neuvième Chapitre de la Bhagavad-gita. Je vous demande s’il vous plait de me donner le moyen de comprendre Sa forme personnelle. Que dois-je faire pour réaliser Sa forme personnelle dans mon mental ?

Venkatesh

Réponse : Il Ne Peut Etre Dépourvu De Nul Chose

Dieu est-Il limité ou illimité ? Il doit être illimité, autrement comment pourrait-Il être ²Dieu ? Il ne peut donc être dépourvu de nulle chose.

Si toi tu peux posséder une forme personnelle, penses-tu que le Dieu illimité est sujet à quelque limite qui ne Lui permet pas d’avoir une forme personnelle ? Essaye de comprendre que tu ne peux pas être supérieur à Dieu. Dieu doit posséder tout ce que tu possèdes et bien sûr, beaucoup plus encore sans limite. Si tu peux avoir une forme personnelle, il est logique de comprendre que Dieu Lui aussi doit en avoir une. La différence est que toi tu es limité par ta forme personnelle tandis que Dieu n’est pas limité par Sa forme personnelle.

Il peut se manifester à un certain lieu et s’occuper à faire quelque chose, et simultanément être partout, mais toi tu ne peux être qu’à un certain endroit. Voilà la différence entre toi et Dieu. Comprends-tu maintenant ?

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 21 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: La Drogue Ultime

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

De nos jours, beaucoup de gens prennent différentes sortes de drogues illégales et dangereuses pour essayer de rehausser leur conscience et pour se sentir mieux. Mais c’est une grande erreur. Ils se tournent vers quelque chose de matériel pour essayer de se libérer des douleurs de l’existence matérielle et ils n’obtiennent qu’à prolonger leurs difficultés dans le cycle des morts et des renaissances, en s’embrouillant d’avantage dans les rets de la nature matérielle. S’ils veulent être soulagés des misères de l’existence matérielle, ils doivent réaliser que par sa nature même, l’existence matérielle est misérable, et qu’il n’existe donc pas d’ajustement pour la rendre bienheureuse. La solution facile de cet embourbement est d’élever sa conscience au niveau spirituel, au-delà de l’existence matérielle. Le système facile pour l’exécuter est de chanter le mantra Hare Krishna. Ceci doit se faire tous les jours, de manière régulière. Ainsi, on transcendera graduellement toutes les misères de l’existence matérielle et on goûtera le bonheur le plus doux à chaque minute. C’est la drogue ultime.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Développer Un Intérêt Pour Le Chant ?

Je crois en Dieu, mais je ne chante pas en ce moment. Auparavant, je chantais 16 rondes du Mahamantra Hare Krishna par jour, mais depuis un an je n’ai pas chanté une seule ronde. Mais je visite le temple à toutes les occasions, telles que les jours de disparition et d’apparition. J’observe le jeûne d’Ekadasi et aussi je suis les quatre principes régulateurs. Chez moi, ma femme chante 16 tours, et ma fille, 6. Mais je n’ai pas d’intérêt pour le chant. Veuillez bien me suggérer comment je peux redévelopper l’intérêt pour le chant.

Sanjeet

Réponse : Chante Maintenant, L’intérêt Viendra

Que tu ais l’intérêt ou non, tu dois chanter. C’est l’ordre de l’Autorité Suprême, le Seigneur Sri Krishna, ce que confirme la Bhagavad-gita. Si tu suis l’ordre de Krishna et tu chantes le mantra Hare Krishna sur un chapelet de japa au moins 16 tours par jour, tu développeras un si grand goût pour le chant que tu ne voudras plus jamais abandonner le chant.

C’est comparable à une personne affligée de la jaunisse, qui est instruite par le médecin de traiter sa jaunisse en prenant du sucre. Pour celui qui a la jaunisse, le sucre a un goût très amer. Mais il prend du sucre sur l’ordre du médecin parce que le sucre est le moyen de se guérir. Ce qui arrive quand il commence le traitement est que le sucre commence à sembler de moins en moins amer, pour finalement commencer à goûter un peu doux, puis de plus en plus doux, jusqu’à sa jaunisse soit guérie. Le chant opère comme le sucre pour guérir la ‘jaunisse’ des âmes conditionnées par la conscience matérielle.

Tu souffres maintenant de la condition de ‘jaunisse’ dans laquelle le chant n’a pas de goût pour toi. Mais si tu chantes néanmoins, en obéissance de l’ordre de Krishna, petit à petit la douceur te viendra et tu te demanderas comment tu aurais pu si sottement abandonner le chant des Saints Noms du Seigneur, qui sont d’une douceur illimitée.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 20 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Peux-Tu Goûter Le Nectar ?

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Le nectar de la dévotion est un océan de félicité. Peux-tu goûter le nectar ? Tu n’a qu’y plonger. Ne reste pas assis sur la rive comme un spectateur. Commence les pratiques de la bhakti.  Chante le mantra Hare Krishna tous les jours. Offre toute ta nourriture à Krishna avant de la manger (ni la viande, ni le poisson, ni les œufs ne sont permis). Abandonne les activités qui rabaissent la conscience telles que le sexe illicite, la consommation de viande, l’intoxication et les jeux de hasard. Pour créer une synergie transcendantale, réunis-toi aussi souvent que possible avec ceux qui sont sur le sentier de la conscience de Krishna. Adoptes ces directives et tu seras émerveillé par la croissance rapide de ta bhakti (dévotion). Tu goûteras le nectar le plus doux tous les jours et il deviendra de plus en plus doux.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le Nectar Ou Le Poison Au Début ?

Quelques-uns disent que la conscience de Krishna est comme le poison au début et comme le nectar sans limite à la fin, tandis que d’autres disent que la conscience de Krishna est un nectar qui augmente toujours dès le début. Lesquels sont correct ?

Par mon expérience, je trouve que la conscience de Krishna est le nectar car je peux le goûter en une certaine mesure pour me sentir paisible, et c’est aussi une austérité parce que le nectar que je goûte n’est pas suffisant pour attirer mon cœur, et je dois donc forcer mon mental à se fixer sur Krishna, ce qui est parfois douloureux. Je dois avoir une foi forte pour qu’elle me porte à travers les moments difficiles. Que dois-je faire ?

Votre serviteur éternel,

Yechen Zhang

Réponse : Le Nectar Qui Augmente Toujours

La conscience de Krishna est un nectar qui augmente toujours dès le début. Il semble que quelqu’un confond la conscience de Krishna avec le bonheur dans la modalité de la bonté, qui se manifeste comme le poison au début et comme le nectar à la fin. Mais la conscience de Krishna n’est pas la même chose. Elle est différente. Elle est douce dès le premier jour aussitôt qu’on s’y prête sérieusement. L’allégresse de la conscience de Krishna est complètement au-delà des modes de la nature matérielle. Elle est située sur la plateforme purement transcendantale.

Pour un dévot néophyte, néanmoins, sa pratique sera souvent dans la modalité de la bonté au lieu d’être sur la plateforme transcendantale. Il expérimentera donc des difficultés dans sa pratique de la conscience de Krishna.

Si tu as des troubles dans ta pratique, c’est parce que tu n’es pas situé purement sur la plateforme transcendantale au-delà des modes de la nature matérielle. Tu n’es pas encore attiré spontanément vers Krishna. Ne t’en préoccupe pas. C’est normal pour un débutant. Tu dois simplement continuer ta pratique de chanter au moins 16 tours par jours et de suivre les quatre principes régulateurs, même si ça semble être parfois une austérité. Tiens-toi à cette pratique comme un patient qui prend ses médicaments tels qu’ils sont prescrits par le médecin, même s’ils ont le goût amer.

De cette façon, si tu suis fidèlement les instructions du maître spirituel, tu atteindras graduellement le stage de l’attraction spontanée pour Krishna, et les tentations de la nature matérielle disparaîtront dans l’insignifiance. Si tu continues à rapporter tes pensées sur le Seigneur, même si par la force, petit à petit le jour viendra quand tu t’absorberas spontanément dans la conscience de Krishna les 24 heures du jour, tout comme un jeune homme est attiré spontanément vers les belles jeunes filles.

Sankarshan Das Adhikari
 

Mardi, le 19 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Le Rêve De Ma Vie

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Je n’ai pas de moyen pour mesurer combien je suis endetté à mon maître spirituel éternel, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Il m’a sauvé d’une existence infernale, un cauchemar dans le cycle illimité des morts et des renaissances. Combien mon cœur brûlait en agonie avant d’être béni par son refuge sublime. J’étais tellement dans la détresse. C’était horrible. Je me rappelle comment j’errais dans les rues d’Austin au Texas, dans un état de confusion totale, dans un grand chagrin sans personne avec qui pouvoir partager la profondeur de mon désespoir. Y avait-il quelque chose de particulier qui me troublait ? Non. C’était la douleur d’une existence dénuée de sens qui me perçait le cœur comme des flèches enflammées.

Maintenant, depuis les derniers trente-sept ans de ma vie, depuis que Srila Prabhupada m’a si miséricordieusement béni avec le cadeau suprême de la Krishna bhakti, je goûte la plus douce félicité. Et cette félicité augmente de plus en plus. Il y a tellement d’extase dans la conscience de Krishna qu’il n’y a rien d’autre qui me semble sensible que d’essayer de la partager avec le monde entier. Combien ils en ont désespérément besoin de cette conscience de Krishna ! Si, d’une façon ou d’une autre, par la grâce du Seigneur Sri Krishna, j’arrive à les convaincre à la pratiquer, ce sera la réalisation du plus grand rêve de ma vie.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mon maître spirituel : Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Développer L’admiration Et La Révérence ?

Hier dans votre ‘Pensée du Jour’, dans la section des questions et réponses, une des questions que vous a posé votre étudiant fut, « Devrions-nous chanter avec intimité ou bien avec admiration et révérence ? »

Votre réponse fut la suivante : « L’intimité avec le Seigneur n’existe qu’au stage libéré. Notre relation présente avec le Seigneur doit être simplement une d’admiration et de respect. A fin qu’Arjuna puisse se libéré, il a dû mettre de coté sa relation intime avec le Seigneur en temps que Son compagnon personnel, pour écouter humblement le message de la Bhagavad-gita dans une attitude pure d’admiration et de respect. »

Ma question est, « Quelle est la signification d’être dans un état d’admiration et de respect pur, et comment le développer pour  y agir ? »

Votre servante,

Rebecca

Réponse : En Servant Krishna Avec Fidélité.

Dans notre état présent de conscience conditionnée, on peut réussir à développer une intimité de maître et serviteur dans notre relation avec le Seigneur, mais il ne nous est pas possible de développer une familiarité avec Lui en temps qu’ami, parent ou amoureux. Notre position présente doit toujours être celle d’admiration et de respect. Ceci veut dire que nous devons nous prosterner aux pieds pareils au lotus du Seigneur et accepter tous les ordres qu’Il nous donne comme notre vie même. La méthode recommandée pour développer cet émerveillement et cette révérence est de s’abandonner totalement aux pieds pareils au lotus de Son représentant, le maître spirituel authentique, et d’exécuter fidèlement les instructions que le maître spirituel nous donne.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 18 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Tu Dois Te Libérer

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis 

Tu dois te libérer pour goûter l’extase.
Tu dois te libérer ou tu manqueras le nectar.
Tu dois te libérer pour percer le ciel
Et entrer dans le lieu des immortels. 

Tu dois te libérer. Tu dois te libérer.

Tu dois te libérer, ne plus être englouti
Dans la sotte identification avec la chaire pourrie.
Jette au loin le dérangement
Et embrasse l’enchantement 

Il est temps de te libérer. Il est temps de te libérer.

Ravive ta nature réelle d’âme spirituelle continue.
Fait de l’amour pur pour Dieu ton ultime but.
Appelle aujourd’hui pour réserver ton billet
Sur le prochain vol à Goloka. Sois sûr de ne pas le manquer. 

Tu dois te libérer. Tu dois te libérer.

Oui, tu dois te libérer. Tu dois te libérer.

Sankarshan Das Adhikari 

PS : Le maître spirituel est ton aimable agent de voyage.

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Atteindre La Paix Du Mental ?

Mon mental n’a jamais été paisible. Je sens qu’il ne sera jamais paisible jusqu’au moment de la mort, que je prie Dieu ou non. Il n’y pas de changement à ma situation même après avoir chanté le Mahamantra Hare Krishna matin et soir. Pourriez-vous me conseiller quelque chose qui agirait comme un miracle pour me donner immédiatement la paix mentale. Je sens qu’il n’y aura pas longtemps avant que je devienne un athée. Je vous supplie de me conseiller. J’ai besoin de vos conseils. C’est mon dernier recours.

Respectueusement,

Rao

Réponse : Essaye Seulement De Plaire A Krishna

Au lieu d’essayer de trouver ta propre satisfaction, essayes simplement de satisfaire Krishna ou Dieu. Aussitôt que tu t’arrêtes de penser à ton propre bonheur et essayes de donner du plaisir à Krishna, tu sentiras ton cœur inondé par un bonheur illimité.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 17 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Il Est Temps De Faire Une Révolution

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Sans solution pour la grandissante pollution,
La civilisation mondiale s’effondre vers la dissolution. 

Les dirigeants sont trompeurs. Qui veut suivre des paradeurs ?
Il est temps de prendre direction de ceux qui ont pur le cœur. 

Les choses sont si mauvaises que je ne peux plus les tolérer.
Il est temps de s’unir pour la planète révolutionner. 

Sankarshan Das Adhikari

P.S. Une nouvelle aube brillante se manifeste pour tous ceux qui embrassent l’humeur de la ré-spiritualisation personnelle et globale.

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Krishna S’occupe-t-Il Des Athées ?

Pourriez-vous m’expliquer quels sont les bénéfices que les athées obtiennent de Sri Krishna ? Quand un pur dévot prie Krishna pour Son aide, Il l’écoute. Mais si un non dévot souffre des misères, Krishna l’aidera-t-Il sans attendre les prières de sa part ? Imaginez-vous la situation où nous sommes incapables de convertir un athée à la conscience de Krishna. Krishna l’aidera-t-Il toujours ?

Humblement,

Un petit étudiant

Réponse : Krishna S’occupe De Tous

De la même façon que le dévot reçoit toute aide de Krishna, il est de même pour l’athée. Il pourvoit aux besoins vitaux de tous. Il donne Sa miséricorde également à tous, le dévot et le non dévot. C’est comparable à un parent affectueux qui s’occupe de tous ses enfants, même ceux qui s’égarent.

La différence entre un athée et un dévot est que l’athée ne reconnait pas Krishna et par conséquent n’a pas d’échanges d’amour avec Lui, mais le dévot oui. Le dévot donne son amour à Krishna et par conséquent goûte le bonheur le plus doux en réciprocité avec Lui. Mais l’athée ingrat et ignorant demeure misérable dans son avarice.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 16 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Maintiens-toi Toujours Au Niveau Transcendantal

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Peu importe ce qui nous passe dans le monde matériel, gardons toujours notre conscience au niveau transcendantal. Il y aura toujours des dualités dans ce monde : bon et mauvais, beau et laid, honneur et déshonneur, etc. Sans nous permettre d’être emportés par ces dualités, nous devons toujours rester absorbés dans l’attitude de service d’amour envers le Seigneur.  Si nous basons notre bonheur sur ceci, nous serons toujours heureux. Rien ne pourra rabaisser notre morale.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Apparemment Peu Propice

Pendant les vacances d’hiver, je lis le Nectar De La Dévotion. Je lis parfois dans les passe-temps de Krishna il y a 5.000 ans, que même certains purs dévots ont manifestés des qualités apparemment de mauvais augure, c'est-à-dire la jalousie, la peur, la colère, l’impertinence, la fierté, etc. Par exemple Satyabhama s’est montrée jalouse de Rukmini, et certaines gopis se montraient parfois jalouses de Radharani, etc. Ces qualités sont supposées être peu propices. Pourquoi montrent-elles ces sentiments ?

Votre humble serviteur,

Yechen Zhang

Réponse : Mais, En Fait, De Très Bonne Augure

Dans les passe-temps du Seigneur, il existe un nombre illimité d’expériences et de goûts. Il existe cinq rasas ou humeurs primaires et sept secondaires qui s’échangent entre le Seigneur et Ses dévots. Toutes ces rasas sont de très grands réservoirs de plaisir pour le Seigneur et Ses dévots, même ceux qui semblent être de mauvaise augure.

Par exemple, Krishna parfois met Son pur dévot dans une situation effrayante uniquement pour que ses sentiments de dépendance sur Lui soient intensifiés et pour qu’Il puisse personnellement le sauver de la situation dangereuse. C’est comme la fois qu’il y a eu un feu de forêt à Vrindavana et les dévots étaient tellement effrayés d’être engloutis par les flammes. Mais ils ont complètement pris refuge en Krishna et Il les a sauvés du danger du feu de forêt. Il existe également un nombre sans limite d’exemples pour les autres rasas.

Les rasas échangées dans le monde spirituel sont les suivantes :

Rasas Primaires :

  1. la neutralité (adoration passive)
  2. la servitude
  3. l’amitié
  4. la parenté
  5. l’amour conjugal

Rasas Secondaires :

  1. la comédie
  2. la compassion
  3. la peur
  4. l’esprit chevaleresque
  5. l’horreur
  6. l’émerveillement
  7. la dévastation

 

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 15 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: La Révolution De La Conscience De Krishna

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Aujourd’hui, le 14 février 2008, il y a eu un autre assassinat en masse aux Etats-Unis. Une personne frustrée a fusillé 18 personnes dans une salle de conférences pendant une classe d’université pour finalement tirer sur soi-même en se suicidant. A l’heure que j’écris, cinq personnes en sont mortes. Pourquoi les gens se sentent-ils si frustrés pour faire de telles choses ? Qu’est-ce qui se passe avec la société humaine pour que ces événements deviennent choses courantes ?

La réalité est que nous avons perdus notre sens d’identité. Nous ne savons pas qui nous sommes. C’est pourquoi les gens deviennent si frustrés. Nous pensons que nous sommes ces corps. C’est ce faux sens d’identité qui est la source même de notre frustration. Nous voulons vivre pour toujours, mais nous nous identifions sottement avec cette masse périssable de matière. Nous n’avons qu’à réaliser qui nous sommes véritablement, pour ensuite agir toujours dans cette réalisation. Ceci mettra fin immédiatement à toute notre frustration et apportera une nouvelle époque de pais, de bonheur et de prospérité dans le monde entier.

Qu’attend donc le monde ? Pourquoi tout le monde ne profite-t-il pas de cette connaissance pour devenir libéré à ce moment ? Le monde est englouti dans l’ignorance. Quelqu’un doit donc leur donner cette connaissance. C’est seulement une question de leur faire parvenir la bonne nouvelle d’une manière convaincante. C’est tout.

Qui est donc cette personne qui distribuera cette connaissance suprême ? C’est toi. Parles à tout le monde que tu rencontres au sujet de la conscience de Krishna. Fait parti de la solution, la révolution de la conscience de Krishna et ne fait pas parti du problème, le status quo.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le Chant Correct

Je suis toujours très satisfait en recevant vos envois quotidiens. Je vous en remercie beaucoup.

J’ai entendu dire que si on chante le nom de Dieu avec l’attitude correcte, une seule récitation est suffisante. Mais si on chante offensivement, on peut chanter pendant beaucoup de vies sans arriver nulle part. J’ai aussi entendu dire qu’au début on est sûr de chanter offensivement mais qu’avec le chant continu on arrive à chanter sans commettre d’offenses.

Quelques personnes disent que la raison pour laquelle nous chantons tellement Hare Krishna est parce qu’il y a une plus grande chance ainsi de prononcer une fois les Saints Noms correctement – et que c’est seulement le chant correct qui nous bénéficie.

Alors quand vous nous dites de ‘chanter le nombre prescrits de rondes pour obtenir la puissance suffisante pour combattre l’énergie matérielle’ – parlez-vous uniquement du chant inoffensif ? Est-ce que mon chant offensif me donnera quelque force spirituelle ?

Parfois je me dis, « Chantes Hare Krishna autant que possible et ceci t’apportera à la perfection spirituelle », mais je deviens découragé en entendant dire que ‘nous pouvons chanter pendant beaucoup de vies sans arriver nulle part.’ Je trouve que je peux facilement me transformer en une machine à chanter qui prononce Hare Krishna tout le long du jour parce que j’ai l’espoir que cela me fera du bien, mais ensuite on me dit que ça ne vaut rien à moins d’avoir l’attitude correcte.

Comment puis-je savoir si j’ai l’attitude correcte ? Comment puis-je l’établir ? Devrais-je m’approcher des Saints Noms avec révérence ou avec intimité ?

Je vous remercie de votre patience et de votre sagesse,

Alex

Réponse : Avec Détermination Et Avec Patience

Le chant de Hare Krishna n’est pas comme jeter les dés : si je les jette suffisamment de fois, j’obtiendrais les numéros que je désire ; si je récite suffisamment de fois les Saints Noms, la chance me fera Les prononcer  dans l’attitude correcte et je serais libéré. Non. Le chant n’est pas comme ça. Il s’agit de graduellement améliorer la qualité de notre chant pour que nous puissions chanter régulièrement dans une attitude de plus en plus pure.

Aussitôt que quelqu’un emprunte sincèrement la voie de la conscience de Krishna, il a un certain grade de pureté dans son chant, même si ce n’est que 1%.  Cette pureté est la source de la force spirituelle. En continuant à chanter, le degré de pureté continue à augmenter 1%, 2%, 3%, petit à petit, jusqu’au moment glorieux quand il devient 100% pur. On doit patiemment chanter avec la compréhension qu’on brûle les réactions à des millions de vies d’activités pécheresses.

Considère l’exemple suivant :

Si tu tombes d’un précipice et tu t’attrapes par bonne fortune d’une branche, avec quelle sincérité et quelle force tu appelleras ‘au secours !’. Chante avec cette attitude et Krishna réciproquera personnellement avec toi.

L’intimité avec le Seigneur n’existe qu’au stage libéré. Notre relation présente avec le Seigneur doit être simplement une d’admiration et de respect. A fin qu’Arjuna puisse se libéré, il a dû mettre de coté sa relation intime avec le Seigneur en temps que Son compagnon personnel, pour écouter humblement le message de la Bhagavad-gita dans une attitude pure d’admiration et de respect.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 14 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Le Plaisir Ultime

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Il n’y a rien de plus doux que la conscience de Krishna. Dieu Lui-même, qui est le Connaisseur Suprême et le Jouisseur Suprême, pratique la conscience de Krishna pour augmenter sa propre jouissance. Personne ne peut jouir au même niveau que Dieu. Mais néanmoins Il prend la forme de Sri Caitanya Mahaprabhu pour devenir Son propre dévot et ainsi jouir du plaisir ultime en devenant un ‘Hare Krishna’, un plaisir plus grand que celui d’être Dieu Lui-même.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Les Distractions Au Moment De La Mort

Quelles sont les différentes manières qui peuvent nous distraire de penser du Seigneur au moment de la mort ?

Pinki

Réponse : On Obtient Ce Sur Lequel On Pense

Ce dont on pense au cours de notre vie sera auquel nos pensées graviteront au moment de la mort. Ce n’est pas que je vive absorber au plan matérialiste et ayant un plan de prononcer les noms de Dieu au moment de la mort, et espérer d’être transféré à Son royaume. La mort est une période très perturbante. Il ne sera pas possible de rediriger nos pensées à ce moment. Nous devons inculquer notre mental dans le présent en nous absorbant profondément, intensément tous les jours dans la récitation du Mahamantra Hare Krishna.

Si dans cette vie, je pense constamment au sexe, naturellement je penserais au sexe au moment de la mort et j’obtiendrais un corps qui aura plus d’habilité sexuelle que celle du corps humain, tel que le corps d’un pigeon ou d’un singe.

Si dans cette vie, je pense toujours à ma maison, je penserais donc à ma maison au moment de la mort et je reviendrais dans le corps d’une souri ou d’un cafard pour habiter dans la même maison.

Si dans cette vie, je suis toujours animé pour manger la viande, je penserais au steak et pommes frites au moment de la mort pour revenir dans le corps d’une vache ou d’une poule pour être tué et mangé.

Je pourrais continuer encore et encore pour faire toute une liste des différentes pensées et quels corps elles engendraient. Mais tout ce que nous devons faire est de toujours garder nos pensées fixées sur Krishna. En faisant ainsi, nous sommes garantis d’atteindre Son royaume éternel au moment de la mort pour ne plus reprendre naissance dans ce monde matériel misérable.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 13 Février 200
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Reléguer Les Problèmes D’eau Aux Pages De L’histoire

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Pendant des années déjà, l’évanouissement des réserves de pétrole a été le sujet de beaucoup d’angoisse dans la société moderne, qui devient de plus en plus dépendante sur elles pour sont fonctionnement quotidien. Mais maintenant une nouvelle insuffisance devient un problème accroissant : le manque d’eau. Ce n’était pas si longtemps dans le passé que le monde entier fonctionnait très bien sans pétrole, en dépendant de l’énergie des bœufs et des chevaux. Mais quand dans l’histoire le monde a-t-il bien marché sans eau ? Une recherche récente a révélé qu’un tiers de la population mondiale fait face maintenant à la carence d’eau. Main à main avec la sécheresse vient la désertification. Nous voyons que de plus en plus de champs fertiles se voient transformés en déserts.

Quelle est la solution ? La solution facile, donnée par le Seigneur Sri Krishna dans la Bhagavad-gita, est la suivante :

annad bhavanti bhutani
parjanyad anna-sambhavah
yajnad bhavati parjanyo
yajnah karma-samudbhavah

« Le corps de tout être subsiste grâce aux aliments dont les pluies permettent la croissance. Et les pluies coulent du yajna, le sacrifice qu'accomplit l'homme en s'acquittant des devoirs qui lui sont prescrits. » Bhagavad-gita 3:14

Si nous pouvons réussir à introduire le sankirtana-yajna, le chant collectif des saints noms de Dieu, il y aura naturellement une pluie suffisante partout dans le monde, et les problèmes d’eau du monde seront relégués aux pages de l’histoire. Par suite, les érudits étudieront l’ère quand la population souffrait inutilement de tellement de difficultés à cause de la mauvaise direction des gouverneurs insensés.

Sankarshan Das Adhikari

 

Un tiers de la population mondiale fait face en ce moment à une insuffisance croissante d’eau. Quand est-ce que ça te viendra ? Fait quelque chose avant que ce ne soit trop tard.

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi Le Chapelet De Japa ?

Quand nous chantons japa, est-ce qu’il y a une signification particulière à utiliser le chapelet de japa ?

Je vous remercie de votre temps.

Votre dévote aspirante,

Uttara

Réponse : Le Chant Grandement Intensifié

Le chapelet de japa rehausse beaucoup la qualité de la méditation sur le chant des saints noms de Dieu. D’un coté, il engage un sens supplémentaire dans l’expérience de la méditation, le sens du toucher. En plus, les grands acharyas ont prescrit que nous devons chanter chaque jour, au minimum, un nombre fixe de répétitions des saints noms de Krishna à fin d’obtenir la force spirituelle nécessaire pour vaincre les désirs matériels et pour raviver notre identités spirituelle originelle et éternelle comme serviteurs de Krishna. Le chapelet de japa nous permet de compter combien de fois nos récitons les noms de Krishna pour être sûrs que nous accomplissons au moins notre quota quotidien.

Au moment de l’initiation, le maître spirituel chante sur notre chapelet pour le sanctifier. Quand nous chantons sur notre chapelet, nous obtenons les bénédictions directes de notre maître spirituel via notre chapelet de japa. Toucher notre chapelet est équivalent à toucher ses pieds pareils au lotus.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 12 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Bénit Par Le Maître Spirituel Le Plus Miséricordieux

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Par la grâce du Seigneur Sri Krishna, je fus béni avec le refuge du maître spirituel le plus miséricordieux, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Bien que je n’aie aucune qualification ou aptitude pour m’approcher d’une telle sainte personne exaltée, Srila Prabhupada m’a gentiment donné refuge à ses pieds pareils au lotus. En plus, il m’a béni, ainsi que ses autres disciples, de la mission de ré-spiritualiser la société humaine toute entière. Cet ainsi que le but de mon existence sur cette planète est de continuer à approfondir ma propre conscience de Krishna, et parallèlement, de m’absorber totalement à avancer le mouvement pour la conscience de Krishna de plus en plus en plus pour la délivrance de l’humanité souffrante de la bouche vorace du cycle de la mort, renaissance, vieillesse et maladie.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mon maître spirituel bien-aimé
Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Être Conscient De Krishna Au Travail ?

Je voudrais savoir comment être conscient de Krishna au travail. Comment atteindre la perfection dans l’accomplissement de mes devoirs ?

Votre serviteur éternel,

Acharya Das

Réponse : Offre Les Résultats A Krishna

Il est expliqué très bien dans la Bhagavad-gita, Chapitre 18, Verset 11, comment être conscient de Krishna au travail :

na hi deha-bhrita sakyam
tyaktum karmany aseshatah
yas tu karma-phala-tyagi
sa tyagity abhidhiyate

« Impossible, en vérité, est, pour l'être incarné, le renoncement à tout acte. Et donc, le vrai renoncement, on dira que le pratique celui qui renonce aux fruits de l'acte. » --Bhagavad-gita 18.11

Srila Prabhupada explique le verset précédant dans son commentaire comme suit :

« La Bhagavad-gita enseigne qu'en aucune circonstance on ne peut cesser d'agir. Voilà pourquoi celui qui agit pour Krishna, sans chercher à jouir des fruits de ses œuvres, et qui Lui offre tout, pratique le véritable renoncement. On compte de nombreux membres de l'Association Internationale pour la Conscience de Krishna qui poursuivent un dur labeur dans quelque usine, bureau ou autre, et qui donnent à l'Association la totalité de leur gain. Ces âmes très élevées sont en vérité des sannyasis, établis dans le renoncement. Ce verset montre clairement de quelle manière renoncer aux fruits de l'action, ainsi que le but pour lequel on doit le faire. »

Puisque le fruit de notre labeur est l’argent, comment nous déboursons cet argent aidera ou retardera notre conscience de Krishna. L’idée est que nous devons vivre aussi simplement que possible pour pouvoir contribuer autant que possible pour la développement du mouvement de la conscience de Krishna partout dans le monde. Ceci nous apportera automatiquement la perfection dans l’accomplissement de nos devoirs.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 11 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Une Direction Illuminée Pour Un Monde Troublé

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Les directeurs mondiaux modernes sont totalement incompétents pour diriger le monde. Parce qu’ils sont ignorants du soi et sa relation avec le Soi Suprême, ils ne sont même pas qualifié pour mener leur propre vie, que dire des vies des autres. Dans l’âge des Védas, les gouverneurs étaient non seulement puissants politiquement mais aussi ils étaient des grands saints. Cette sorte de dirigeants éclairés est requise désespérément de nos jours partout dans le monde. C’est notre but d’élever une telle classe de gouverneurs illuminés, en nous basant sur les principes de la Bhagavad-gita.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Arjuna S’est-il Soumis A Krishna ?

Quand Arjuna, le grand ami et disciple du Seigneur Krishna, voit la grande armée des Kauravas sur le champ de bataille de Kurukshetra, il se sent défaillant tout d’un coup à la pensée d’avoir à lutter et tuer ses familiers, ses acharyas et gourous. Dans cet état confus, il demande le conseil et l’égide de son tuteur, le Seigneur Krishna, Lui priant pour Son aide. C’est alors que Krishna dévoile Son magnum opus, la Bhagavad-gita en 700 versets, à Arjuna, lui donnant la connaissance la plus secrète sur le dharma et les trois yogas. Et seulement à la fin de ce grand récit, le Seigneur Krishna dévoile le  secret ultime de ‘s’abandonner à Lui’, comme étant le meilleur moyen pour obtenir la félicité éternelle ou ‘Moksha’.

Ma question est la suivante : « Existe-t-il une évidence dans le Bhagavatam ou le Mahabharata indiquant qu’Arjuna ait pris ce meilleur conseil de Krishna de s’abandonner à Lui ? » Veuillez m’illuminer à cet égard.

Krishna dasa,

Sampath Kumaran

Réponse : Il A Obéit L’ordre De Krishna De Combattre

Oui. Il est dit dans le Mahabharata qu’Arjuna s’abandonna à l’ordre de Krishna de combattre dans la bataille. Il a lutté héroïquement à coté de ses frères pour vaincre l’ennemi.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 10 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Fait De Ton Mieux En Suivant Le Sentier Des Védas

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Pourquoi devrions-nous être moins que notre vrai potentiel ? Pourquoi nous limiter ou nous retenir de la réalisation de notre pleine capacité ? Dans cette vie humaine, nous avons une facilité particulière pour réaliser la plus haute vérité et nous échapper du cycle des morts et des renaissances. Pourquoi se contenter d’autre chose que le but ultime de la vie ? Ce ne serait pas très intelligent. Nous pouvons facilement atteindre ce but en suivant le sentier des Védas, qui nous est montré par les acharyas précédents, les grands maîtres spirituels. Il n’y aura pas de limite à ce que nous pourrons expérimenter ou obtenir. Celui-ci est le sentier sur lequel nous vous guidons dans ce programme de la plus haute réalisation du soi.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi Chanter ‘Hare’ ?

Dans le Mahamantra Hare Krishna, quelle est la signification de ‘Hare’ ? Ne serait-il pas plus efficace de ne réciter que le nom de Dieu Lui-même : Krishna, Krishna, Krishna ?

Brigadier N S S Krishna, VSM (Retraité)

Réponse : Pour Faire La Connexion Interne A Krishna

De la même façon que nous nous approchons d’un grand homme par l’intermédiaire de son secrétaire, on peut s’approcher de Krishna par l’agence de Sa puissance interne, Hare. En fait, ‘Hare’ est la forme vocative du nom ‘Hara’. Hara est notre mère, et Krishna est notre père. La mère spirituelle est nulle d’autre que Srimati Radharani. Quand nous récitons ‘Hare’, nous prions pour Ses bénédictions pour pouvoir recevoir la miséricorde de Krishna.

Si nous essayons de contourner Srimati Radharani pour recevoir directement la miséricorde de Krishna, nous n’aurons pas de succès. Il est enjoint donc de prononcer d’abord ‘Hare’ et ensuite ‘Krishna’. Si nous faisons ainsi, Srimati Radharani s’assurera que le Seigneur Sri Krishna nous donne Ses bénédictions.

Voici un des secrets des initiés à la voie de la bhakti. Ceux qui s’approchent directement de Krishna ne reçoivent pas la même qualité de bénédictions que ceux qui L’approche par l’agence de la miséricorde de Srimati Radharani.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 9 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Lutte Avec Détermination

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Devenir conscient de Krishna signifie que nous devons combattre tous les jours l’énergie matérielle.  Pour y réussir, nous devons lutter avec grande détermination. Nos six sens, le mental inclus, doivent être conquis. Si nous pouvons subjuguer nos sens en les gardant toujours engagés dans le service de Krishna, nous serons victorieux en conquérant l’énergie matérielle, et nous pourrons pénétrer dans l’atmosphère sublime du monde spirituel.

Comment rester toujours engagés dans le service de Krishna ? Le processus commence avec la langue. En utilisant la langue autant que possible à glorifier le Seigneur et à goûter la nourriture végétarienne qui Lui est offerte avec amour et dévotion (le prasadam), graduellement nous deviendrons très avancés dans la conscience de Krishna et nous goûterons toujours le plus haut plaisir. Ce principe est confirmé par Srila Rupa Goswami :

atah sri-krsna-namadi
na bhaved grahyam indriyaih
sevonmukhe hi jihvadau
svayam eva sphuraty adah

« Les sens matériels ne peuvent pas apprécier le saint nom de Krishna, ni Sa forme, Ses qualités ou Ses passe-temps. Quand une âme conditionnée s’éveille à la conscience de Krishna et Lui rend service en engageant sa langue à chanter les saints noms du Seigneur et à goûter les restes de la nourriture du Seigneur, sa langue devient purifiée, et elle réussi graduellement à comprendre qui est Krishna en vérité. » --Bhakti-rasamrta-sindhu (1.2.234)

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment S’abandonner ?

Dans la dernière ligne d’une ‘Pensée du Jour’ récente vous avez dit, « Simplement abandonnes-toi à Krishna. »

Qu’est-ce que ça veut dire exactement s’abandonner ? Quel est le processus ? Comment savoir si je le suis ?

Une personne avancée spirituellement qui est soumise, comment marche, parle, s’assoie et agit-elle ? Comment voire la différence entre une âme soumise et une qui ne l’est pas ?

Que dois-je faire physiquement, mentalement ou sentimentalement pour me soumettre à Krishna ?

Votre serviteur,

Prafull

PS : Je me réjouie de vos envois quotidiens et j’apprends beaucoup de choses. Je vous en remercie,  et pour tout le temps que vous y mettez.

Réponse : Suit Les Instructions Du Gourou

Nous nous abandonnons à Krishna en nous mettant sous les ordres du représentant de Krishna, le maître spirituel authentique.  Le maître spirituel te laissera savoir si tu es soumis ou non.

L’âme totalement soumise est libre de toute anxiété et elle est pleine de compassion, désirant partager la conscience de Krishna avec tout le monde. Elle accepte toutes les instructions du maître spirituel comme sa vie propre.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 8 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Sauves-toi – Sauves Le Monde

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Certaines personnes veulent sauver le monde, mais elles ne prennent pas le temps ou l’effort d’apprendre d’abord la méthode de se sauver elles-mêmes. Leurs efforts pour sauver le monde sont donc inutiles. Comment peuvent-elles sauver le monde quand elles ne peuvent même pas se sauver elles-mêmes ?

Et il y a aussi une autre classe de personnes qui sont très avides pour se sauver elles-mêmes, mais ne se préoccupent pas de sauver les autres. Cette position elle aussi est imparfaite parce que la compassion est un des symptômes d’une personne spirituellement éveillée. Si elle n’est pas compassionnée, elle doit nécessairement ne pas être éveillée. Telles personnes disent que les assoiffés s’approchent du puits, et ce n’est pas que le puits s’approche des assoiffés. Mais l’entendement correct est que pendant les périodes de grande sécheresse, ceux qui sont miséricordieux creusent des canaux pour apporter l’eau à ceux qui en ont tellement besoin.

La position correcte est que nous devons d’abord nous sauver en nous abandonnant complètement aux pieds pareils au lotus du Seigneur Sri Krishna, et ensuite dédier toute notre vie à donner la conscience de Krishna à tous ceux que nous rencontrons. Voici notre philosophie : Sauves-toi – sauves le monde.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : La Vitesse Du Chant

Quelle est la vitesse correcte pour chanter ?

Sunil

Réponse : Le Plus Important Est L’écoute Attentive

Au sujet de la vitesse correcte pour chanter japa, Srila Prabhupada explique :

« Le chant du japa doit se faire tôt le matin avec concentration totale, préférablement durant la période du Brahma Muhurta*. Concentres-toi totalement sur la vibration sonore du mantra, en prononçant chaque nom distinctement et graduellement ta vitesse du chant augmentera naturellement. Ne te préoccupes pas tellement de chanter vite, le plus important est l’écoute. »

Concentres-toi donc à l’écoute attentive.

Sankarshan Das Adhikari

*Note de l’éditeur : Le Brahma Muhurta est la période matinale qui commence une heure et demie avant le levé du Soleil.

 

Jeudi, le 7 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Comment Goûter La Félicité

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Le plus qu’on s’engage à parler et à écouter au sujet de Krishna, le plus qu’on deviendra extatique, et le plus qu’on goûtera la félicité de la conscience de Krishna. Par conséquent, ceux qui sont intelligent arrangent leur vie de telle manière qu’ils puissent s’engager les 24 heures du jour à écouter et chanter les gloires du Seigneur. Ils participent aux classes sur la conscience de Krishna autant que possible. Après l’initiation, ils essayent aussi de donner des classes quand possible. Même dans leurs conversations ordinaires, ils essayent le plus possible d’introduire le sujet de Krishna.

mac-citta mad-gata-prana
bodhayantah parasparam
kathayantas ca mam nityam
tushyanti ca ramanti ca

« Mes purs dévots toujours absorbent en Moi leurs pensées, et leur vie, Me l'abandonnent. Ils s'éclairent les uns les autres sur Ma Personne, s'entretiennent de Moi sans fin, et par là trouvent une satisfaction et une joie immenses. » -- Bhagavad-gita 10.9

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment S’affranchir Des Souffrances ?

Comment se libère-t-on des dualités de la souffrance et de l’attachement ? Par exemple, on voit couramment de nos jours que des personnes se jettent devant les trains pour se suicider, et aussi des actes aléatoires de violence parce que leur femme ou leur amante l’a quitté, etc. Comment peut-on se libérer de quelque chose qui semble si réel ?

Votre humble serviteur,

Bhakta Michael

Réponse : Par La Conscience De Krishna

Pour se libérer des dualités, nous devons réaliser la nature temporaire de la situation matérielle toute entière dans laquelle chacun de nous se trouve. Que je sois un roi ou un mendiant, il n’y a pas de quoi s’exciter ou se déprimer parce que ce n’est qu’une situation temporaire qui changera bientôt selon les lois de la nature.

La seule position de bonheur permanent est atteinte en réalisant que je ne suis pas ce corps, mais que je suis le serviteur éternel de Krishna, et ensuite m’engager pleinement et totalement dans Son service. Aussitôt que nous entrons dans cet état de conscience, la conscience de Krishna, nous devenons soulagés de toutes les souffrances de l’existence matérielle.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 6 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Japa, La Méditation Ultime

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Si tu veux goûter le nectar le plus doux, lèves-toi tôt le matin et chantes seize tours du Mahamantra Hare Krishna sur un chapelet de japa avant le lever du soleil. Tu seras en communion directe avec Dieu Lui-même dans Son incarnation la plus sacrée de Son Nom. Si tu laisses soigneusement de coté toutes tes autres pensées pour mettre toute ton attention à prononcer et écouter le mantra Hare Krishna dans une attitude d’amour, tu ressentiras une des expériences les plus étonnantes de ta vie entière.

A cet égard, Srila Rupa Goswami a écrit,

« Je ne sais pas combien de nectar est produit par les deux syllabes ‘Krishna’. Quand le Saint Nom est récité, Il semble danser dans la bouche. Nous voulons par suite beaucoup, beaucoup de bouches. Et quand le Nom entre dans les trous d’oreille, nous désirons des millions d’oreilles. Et quand le Nom danse dans la cour du cœur, Il conquiert les activités du mental, et tous les sens deviennent donc inertes. »

Tente donc sérieusement le chant du japa. Tu seras heureux de l’avoir essayé !

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le Mouvement Hare Krishna Est-il Autorisé ?

1)      Comment être sûr de l’autorité de la connaissance védique quand il existe tellement de possibilités d’interprétation ?

2)      Le Manu Smriti est totalement opposé aux bases castes et aux femmes. Comment pouvons-nous alors le considérer comme la loi de Dieu ?

3)      Comment la Bhagavad-gita est-elle traitée de Sruti, si elle provient du Mahabharata qui est Smriti ?

4)      Les quatre Védas originelles (à l’exclusion des Upanishads, des Puranas, et du Mahabharata) ne mentionnent pas la Personnalité de Dieu. Celles-ci sont les écritures qui sont considérés comme Sruti. La Personnalité de Dieu n’est mentionnée que dans les écrits non Sruti (en considérant la Bhagavad-gita comme étant non Sruti.) Il est dit aussi que le Sruti porte plus d’autorité que le Smriti. Puisque le mouvement Hare Krishna est basé sur la Bhagavad-gita, le Bhâgavata Purana, et le Caitanya-caritamrta (tous non Sruti) comment pouvons-nous justifier notre position vis-à-vis des ces arguments ?

 

Veuillez s’il vous plait m’excuser s’il y a des offenses en posant ces questions.

Sincèrement, dans la recherche de la vérité,

Ashutosh

(Note de l’éditeur : Sruti se réfère aux quatre Védas  originelles, et Smriti se réfère aux écrits corollaires aux Védas.)

Réponse : Oui, Selon Toute La Sagesse Védique

J’apprécie beaucoup ton enquête sincère pour gagner une compréhension correcte de ces thèmes  et ainsi dissiper tes doutes. Krishna instruit que nous devons nous approcher d’un maître spirituel pour obtenir une idée claire de la Vérité Absolue. Simplement par la spéculation, sans écouter d’un maître spirituel authentique, nous ne pourrons jamais obtenir un entendement correct de la sagesse védique sublime.

Nous devons recevoir la sagesse védique d’un maître spirituel authentique parce qu’il la représente purement, telle qu’elle est, selon les explications des grands acharyas qui ont guidé la civilisation védique à travers les millénaires. En écoutant la version des académiques spéculateurs qui n’ont nul accès à son entendement correct, nous nous trouverons certes confus.

Tu as tort de penser que le Manu Smriti est opposé aux femmes et aux enfants. La culture védique reconnait la vulnérabilité des femmes et des enfants à être exploités par les hommes sans scrupules, et il pourvoit pour leur pleine protection. C’est la soi-disant civilisation avancée moderne qui commet les plus grandes atrocités contre les femmes et les enfants.

Il importe peu que la Bhagavad-gita soit Sruti ou Smriti. Elle est composée des paroles de Dieu Lui-même, le Seigneur Sri Krishna, de Qui provient toute la sagesse védique. Elle est donc la plus haute autorité en matière de connaissance. Krishna déclare dans la Bhagavad-gita qu’Il est l’auteur de la sagesse védique et que par toute la sagesse védique, Il est indiqué.

Tu te trompes aussi en disant que les Védas originelles ne mentionnent pas un Dieu personnel. Voici des citations des Védas originelles qui indiquent directement la nature personnelle de Dieu :

Dans l’Atharva Véda il est dit,

yo brahmanam vidadhati purvam yo vai vedams ca gapayati sma krsnah

« C’est Krishna qui au début a instruit Brahma dans la connaissance védique et qui a disséminé cette connaissance dans le passé. »

L’Atharva Véda déclare également,

eko devo nitya-lilanurakto bhakta-vyapi bhakta-hrdy antar-atma

« Il est le Seigneur Suprême unique, attaché toujours à Ses passe-temps éternels, qui S’étend à Ses Dévots, et qui est présent comme l’Âme Suprême sise dans le cœurs de Ses dévots. »

Il est écrit dans le Rig Véda (1.22.20),

om tad visnoh paramam padam sada pasyanti surayah

« Les demi-dieux regardent toujours vers la demeure suprême de Vishnou. »

Un autre argument est que partout dans les Védas nous trouvons la syllabe ‘Om’, qui est la représentation sonore de Krishna.

C’est une conclusion incorrecte de penser que Sruti est plus autoritaire que Smriti. C’est plutôt Smriti qui nous permet de comprendre Sruti. Et c’est le maître spirituel qui nous met en puissance pour réaliser parfaitement les conclusions de la connaissance védique composée à la fois de Sruti et de Smriti.

Le mouvement Hare Krishna est le plus authentique. Il fait disponible au monde entier, pour la première fois dans l’histoire, la compréhension complète de la sagesse védique.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 5 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: La Joie Dans L’ignorance ?

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Il y a un diton : « C’est la folie d’être sage, là où la joie règne dans l’ignorance». Nous pouvons voir de façon pratique cette vérité. Dans ce monde, 99,99% de la population est submergée dans l’ignorance de s’identifier à tort avec leurs corps matériels. Nous voyons partout la publicité qui avance le concept illusoire qu’on peut être heureux au moyen de la gratification des sens. Et que pensent-ils de ceux qui empruntent le sentier de la réalisation du soi ? Ils pensent qu’ils sont fous. Il est donc vrai que la sagesse véritable est confondue avec la folie, là où la joie est de vivre dans l’ignorance.

Nous avons donc un choix. Nous pouvons suivre le courant de la société matérielle pour devenir un sot et un voyou comme tous les autres, ou bien nous pouvons oser être différents au risque d’être considérés étranges ou fous. Nous devons contempler ce qui sera bénéfique pour notre bien-être éternel et ensuite faire le nécessaire.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Que Veut Dire Votre Nom ?

Que veut dire votre nom ?

Kripa-siddha Das

Réponse : Le Serviteur De Celui Qui Attire Toutes Les Entités Vivantes

Mon nom, Sankarshan Das, m’a été donné par mon maître spirituel, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada le 12 août, 1971, le jour qu’il m’a accepté comme son disciple éternel. Sankarshan est un nom de Dieu, et Das signifie ‘serviteur’. Ce nom de Dieu signifie précisément, ‘Celui qui attire toutes les entités vivantes.’ Je suis donc le serviteur de cette Personnalité Suprême de Dieu Qui attire toutes les entités vivantes partout dans la totalité de l’existence. C’est un nom merveilleux et spécial de Dieu. Je prie à cette Personne Suprême toute attirante, Sankarshan, que toutes les entités vivantes de l’Univers entier soient dès maintenant attirées à se joindre à ce mouvement pour la conscience de Krishna. »

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 4 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: L’inspiration Sans Bornes

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Le plus que nous apprenons à nous connecter avec Krishna par toutes nos pensées, nos paroles et nos actions, le plus que nous deviendrons inspirés. Il n’y a pas de limite à la force avec laquelle nous pouvons devenir connectés avec Krishna, et donc il n’y a pas de limite à l’inspiration que nous pouvons dériver par Son association. On n’a qu’à pratiquer le processus de la conscience de Krishna avec patience, détermination et enthousiasme. De cette façon, le succès est garanti.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Est-ce Que Tout Est Prédéterminé ?

Tout ce qui se passe dans le monde est-il selon un plan prédéterminé ? Si tout est prédéterminé, quel rôle jouons-nous ? Les êtres humains ont-ils la libre volonté, c'est-à-dire la liberté d’agir selon leur propre grès ?

Respectueusement,

Shaji Isaac

Réponse : Choisi Ton Programme 

Il y a deux chaînes, matérielle et spirituelle. Chaque entité vivante a le choix de syntoniser la chaîne de son choix. Les deux chaînes sont préprogrammées. Mais tout le monde est libre de choisir sur quelle chaîne se concentrer.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 3 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Ne Sois Pas Emporté

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Tous les jours nous expérimentons les hauts et les bas. Certaines choses nous animent et d’autres nous dépriment. Si nous voulons nous échapper de ces montagnes russes d’émotions, nous devons nous porter à la plateforme transcendantale au-delà de ces dualités, ne nous permettant pas d’être emportés par ces deux extrêmes. Le mot Anglais ‘mood’ est similaire au mot ‘mode’. Nous apprenons de la Bhagavad-gita qu’il y a trois modalités différentes : la bonté, la passion et l’ignorance. Il nous est recommandé d’élever notre conscience à la position transcendantale au-delà de ces modes de la nature en nous absorbant complètement dans le service de dévotion au Seigneur Sri Krishna. Le secret est de demeurer équilibré en voyant toutes les choses en relation avec Krishna. Ceci peut sembler difficile au début, mais avec la pratique ça devient de plus en plus facile jusqu’au point où ça devient une habitude naturelle.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Mieux Servir ?

Une chose qui m’effraie est la fin de votre cours sur l’Internet. La pensée seule de ne plus avoir vos instructions jour après jour, me donne beaucoup de tristesse au cœur et me cause beaucoup d’angoisse. Bien sûr, vous donnez vos instructions par d’autres moyens, mais cette seule pensée produit de tels sentiments en moi. Je veux toujours rester connecté avec votre vani (vos instructions) ou votre vapu (présence physique), mais surtout la vani parce que c’est cela que vous soulignez comme étant le plus important dans la relation du maître et son disciple. Je vous prie de bien vouloir me guider comment mieux vous servir, ainsi que Srila Prabhupada et Krishna !

Un aspirant à votre service.

Réponse : Sers Avec Amour

Tu n’as pas de raison pour craindre la fin de mon cours sur l’Internet. Le maître spirituel vit pour toujours dans  ses instructions divines et le disciple vit avec lui. Si tu prends refuge complet de mes instructions, tu auras mon égide, mes bénédictions et mon association pour toute l’éternité.

Le meilleur service que tu peux me rendre, ainsi qu’à Srila Prabhupada et au Seigneur Krishna est d’essayer de développer ton amour pour Krishna. N’importe quel service que tu rends au Seigneur, essayes de le faire avec amour, et non pas machinalement, comme si c’était une corvée. Fait le service comme si c’était la plus grande bénédiction, car en vérité, c’en est une.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 2 Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Abandonnes-toi Dès Maintenant !

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Nous devons faire face à beaucoup de difficultés pratiquement tous les jours. A cause de la stresse et de l’angoisse, il est difficile de rester fixe sur la plateforme transcendantale. Nous sommes bombardés tous les jours sans relâche par Maya, l’énergie illusoire du Seigneur. Comment sortir du piège ? Il doit y avoir un moyen de s’échapper. Krishna ou Dieu n’est pas si cruel pour nous abandonner dans le cycle des morts et des renaissances. Il se donne à nous comme notre messie personnel. Si nous simplement prenons refuge en Lui, toutes nos difficultés s’évaporeront graduellement dans l’oubli. Ceci est déclaré dans la Bhagavad-gita :

daivi hy esa guna-mayi
mama maya duratyaya
mam eva ye prapadyante
mayam etam taranti te

« L'énergie que constituent les trois gunas, cette énergie divine, la Mienne, on ne peut, sans mal, la dépasser. Mais qui s'abandonne à Moi en franchit facilement les limites. » -- Bhagavad-gita 7.14

Pourquoi prolonger ta misère pour une minute de plus ? Abandonnes-toi à Krishna dès maintenant !

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Qui Est Dieu ?

Qui est Dieu ? Je vous serais très reconnaissant si vous pourriez me répondre à cette question. Je prends un cours de philosophie et c’est une question à laquelle je dois répondre. Merci.

Respectueusement,

Ommadatt

Réponse : La Source De Toute Existence

Le mot ‘dieu’ signifie contrôleur. Il existe un dieu de la pluie, un dieu du Soleil, etc. Tout comme le dieu du Soleil contrôle le Soleil, tu es le contrôleur de ton corps. Dans ce sens, tu es un dieu aussi.

Mais quand nous parlons de ‘Dieu’ avec un ‘d’ majuscule, nous nous référons au Dieu Suprême de toute l’existence. Quand nous essayons de déchiffrer qui est Dieu, nous devons comprendre que Dieu est la source de l’existence. De la même manière que le Soleil émane ses rayons partout dans l’Univers, Dieu émane l’existence totale de Son corps transcendantal.

Si nous voulons donc connaître qui est Dieu, nous n’avons qu’à trouver cette personne qui émane tout de Son corps. Dieu à fait cette tâche facile pour nous. Nous n’avons pas à faire une grande recherche partout pour Le trouver. Il se révèle à nous dans la Bhagavad-gita : Son nom est Krishna, et Il est la source de toute l’existence.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 1er  Février 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Comment Ne Jamais Se Perdre

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Krishna explique merveilleusement dans la Bhagavad-gita (6.30) que ceux qui Le voient partout et voient tout en Lui ne se perdent jamais. Cette merveilleuse vision nous pouvons la cultiver : comment voir tout en Krishna et Krishna en toute chose.

A ce sujet, nous devons comprendre que rien n’existe en dehors de Krishna parce que toute l’existence n’est rien d’autre que Son énergie répandue. Rien n’existe sans avoir été manifesté par Krishna. Rien ni personne n’existe indépendamment de Krishna. En d’autres mots, nous Lui sommes dépendants pour toute chose, même notre existence. Par conséquent, par gratitude, nous devrions nous engager volontiers dans Son service. Voilà ce qu’on appelle la conscience de Krishna, et elle nous permet de raviver notre identité originelle, éternelle, pleine d’allégresse et de savoir.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Seulement 64 Qualités De Dieu ?

Je trouve vos articles très biens et intéressants avec les différentes descriptions et les réponses aux questions posées. Je vous remercie à nouveau du fond de mon cœur.

J’ai une question qui me fut posée par mon frère et que je n’ai pas su répondre : Quelles sont les bonnes qualités illimitées de Dieu ?

Et ma question est la suivante : Comment se fait-il que les qualités de Dieu (Krishna) sont énumérées qu’au nombre de 64, tandis qu’il est dit que Dieu est un réservoir illimité de bonnes qualités ?

Je reste dans l’attente de votre réponse,

Votre étudiant,

Praveen P Joshi

Réponse : 64 Qualités, Uniquement Un Echantillon

Même si je pouvais compter tous les grains de sable sur les plages du monde, je ne pourrais tout de même pas énumérer ne serait-ce qu’une fraction infinitésimale des qualités illimitées de Krishna. La liste des 64 qualités présentées dans le Nectar De La Dévotion ne sont que la pointe de la cime de l’iceberg des qualités illimitées de Krishna. Elles sont énumérées pour nous donner une conception des qualités illimitées de Dieu.

Sankarshan Das Adhikari

Le mois précédent

Hit Counter