La Pensée Du Jour

Réalisations et  correspondances sélectes de
Sa Grâce Sriman Sankarshan Das Adhikari

Accueil |Pensées Du Jour | | Galleries | La Bhagavad-gita Telle Qu'elle Est
 
Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi
Méditations sur la Bhakti Pure Offrandes | Conférences (en Anglais) | Autres Services
Contactez-Nous | Quoi De Neuf?  | S'abonner aux 'Pensées du Jour'



Sa Divine Grâce
A.C. Bhaktivedanta
Swami Prabhupada

Le Cours Ultime de la Réalisation du Soi (tm)

L
e système d'entraînement le plus avancé du monde dans la réalisation spirituelle,  guidant des milliers vers la plus haute illumination.

Guidé et inspiré par le fondateur-Acharya de ISKCON: Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

Consacré a achever une révolution spirituelle pour l'illumination de tous les êtres de cette planète.

Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi

Español                  Русскйи                English


Sa  Grâce Sriman
Sankarshan Das Adhikari

Obtenez la miséricorde spéciale de Krishna en faisant du service de dévotion

Aidez Sankarshan Prabhu dans sa mission de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Une contribution singulière ou mensuelle peut se faire en ligne en allant ici :

Faire une contribution en cliquant ici

 

Un appel pour votre assistance

Sur l’ordre de son maître spirituel, Srila Prabhupada, Sankarshan Prabhu à dédié sa vie au travail extrêmement urgent de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Le plus la conscience de Krishna se répand, le plus que la souffrance, le manque et la haine sur cette planète seront remplacés par la félicité, l’abondance et l’amour. Voici une opportunité dorée de faire le plus grand bien pour toutes les entités vivantes et de recevoir les bénédictions spéciales du Seigneur. Par conséquent, nous devons, au mesure du possible, sacrifier notre temps, notre énergie et nos ressources pour aider Sankarshan Prabhu dans son travail urgent. Si vous voulez participer d’une façon ou d’une autre, grande ou petite, veuillez écrire à Sankarshan Prabhu en cliquant si dessous :

Envoyer un courriel à Sankarshan Prabhu
 


Une Nouveauté ! Maintenant Disponible !

94 Photographies du Tour Du Monde de SDA en 2006-7!

chaînon à la gallérie de photos

L'itinéraire

de

 Sankarshan

Prabhu

 

Jeudi, le 31 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : L’extérieur Est Le Reflet De L’intérieur

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Selon l’atmosphère que nous cultivons dans notre cœur, cette atmosphère se manifestera extérieurement dans le monde que nous voyons autour de nous. Le plus que nous cultivons la pureté interne, le plus le monde externe deviendra pur dans toutes les manières. Réciproquement, le plus que nos cœurs seront souillés par la convoitise, la colère, l’avarice et la jalousie, le plus ce monde se transformera en un cauchemar pollué et infernal.

Le point est que si nous voulons vivre dans un monde qui est propre, heureux et libre de contamination, cela ne sera possible que si nous nettoyions la pollution dans nos cœurs. La façon la plus facile et efficace de le faire est de réveiller notre état de conscience originelle, naturelle et virginale qui est à ce moment assoupie dans nos cœurs. En d’autres mots, nous devons devenir pleinement réalisés dans le soi. Pour l’âge de Kali, le Kali Santarana Upanishad souligne fortement que la manière la plus efficace de réveiller notre conscience illuminée est de chanter le Mahamantra Hare Krishna :

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

Sankarshan Das Adhikari


 

Beijing, en Chine, lourdement pollué


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : La Position De La Déesse Lalitha Parameshwari

Gouroudeva, un de mes collègues  m’a prié de vous demander quelle est la position de la Déesse Lalitha Parameshwari, qui se nomme aussi la Déesse Thripurasundari ou Adi Para Shakhti. Elle est adorée également dans sa forme de Sri Chakra. Selon l’hymne Sri Lalitha Sahasranama, elle est à l’origine de toutes les choses et de tous les êtres – matériels et non-matériels ; les dieux aussi proviennent d’elle.

Selon vos instructions, le Seigneur Sri Krishna est le Suprême. Quelle est la relation entre le Seigneur Krishna et la Déesse Lalitha Parameshwari ? Je vous prie d’écarter notre ignorance.

L’aspirant à votre service,

Haridasan. P

Réponse : Elle Est Subordonnée À Krishna

Bien qu’il y ait des portions des Védas qui pourvoient à ceux qui ont des désirs matériels comme une mesure temporaire jusqu’à ce qu’ils soient prêts pour avancer à la perfection spirituelle, la conclusion ultime de toute la sagesse védique est d’abandonner tous les désirs matériels en se soumettant totalement au Seigneur Sri Krishna ou au Seigneur Vishnou. La culmination de cette compréhension spirituelle est décrite clairement dans la Bhagavad-gita :

arjuna uvaca
param brahma param dhama
pavitram paramam bhavan
purusam sasvatam divyam
adi-devam ajam vibhum 

ahus tvam rsayah sarve
devarsir naradas tatha
asito devalo vyasah
svayam caiva bravisi me
 

« Arjuna dit : Tu es le Brahman Suprême, l’ultime demeure, le Purificateur souverain, la Vérité Absolue et l’éternelle Personne Divine. Tu es Dieu, l’Être primordial, originel et absolu. Tu es le Non-né, la Beauté qui tout pénètre. Tous les grands sages le proclament, Narada, Asita, Devala, Vyasa, et Toi-même, à présent, me le révèles. »
Bhagavad-gita X, 11-12

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 30 juillet 2008
__________________

LA PENSÉE DU JOUR : Ne Reste Pas Dans L’illusion

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Nous avons le choix. Nous pouvons rester dans l’illusion ou nous pouvons sortir de l’illusion. À cause d’une maigre connaissance, les gens sont effrayés par la réalité dénuée de l’existence matérielle et préfèrent  la fausse sécurité de demeurer dans l’illusion, s’agrippant à des faux supports, comme l’exemple classique de l’autruche qui enseveli sa tête dans le sable quand il est poursuivi par un carnivore. Les gens ne réalisent pas que s’ils pénétraient plus profondément dans la réalité, ils passeraient à travers les nués de l’illusion pour passer dans une incroyablement belle existence transcendantale où la vie est éternelle, pleine de connaissance et de félicité toujours croissante. Nous n’avons besoin que d’un guide touristique qui nous mènera au-delà des nuages de l’existence matérielle vers cette région sublime connue du nom de paravyoma, le Ciel Spirituel.

Ce guide touristique est le maître spirituel authentique. Il n’est pas le soi-disant maître spirituel qui se déclare être Krishna, comme c’est la mode de nos jours, bien que selon les écrits védiques autorisés, Krishna ne vienne pas de nouveau avant qu’Il se manifeste comme l’avatar Kalki 427.000 ans dans l’avenir. Le maître spirituel authentique est celui qui demeure toujours le serviteur de Krishna et des acharyas précédents dans la lignée disciplique provenant de Krishna. Il n’invente pas des nouveaux enseignements. Il ne fait que répéter les enseignements de Krishna donnés dans la Bhagavad-gita et le SrimadBhagavatam.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi Krishna Nous Permet-Il D’être Dans Maya ?

Je vous pose humblement cette question.

Les sens matériels sont des manifestations de Maya, l’énergie illusoire du Seigneur, pour nous tenir dans les rets du cycle des morts et des renaissances. Pourquoi Krishna permettrait-Il que nous soyons exposés à Maya ?

Grim

Réponse : Pour Que Nous Puissions Retourner A Lui De Notre Propre gré !

Quand nous avons désiré sottement être dans l’illusion, au lieu de nous retenir dans le monde spirituel contre notre gré, comme un père affectueux, Krishna a facilité notre désir en nous laissant expérimenter l’illusion d’être le centre de l’existence. Il l’a fait pour que nous réalisions combien c’est bête de quitter Son service, et ainsi retourner volontiers à Son royaume éternel pour Le servir toujours avec un amour pur.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 29 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : Dieu Existe-t-Il ?

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Beaucoup de gens ces jours-ci déclarent que Dieu n’existe pas, qu’il n’y pas de Dieu. Avant de procéder plus loin dans cette discussion, nous devons comprendre ce que signifie le mot ‘Dieu’. Dieu veut dire l’origine de l’existence. La question devient donc la suivante : « Est-ce que l’existence a une origine ou existe-t-elle d’elle-même ? » Pour répondre à cette question nous pouvons nous servir de la méthode scientifique moderne connue du nom d’observation empirique. Avons-nous l’expérience de quelque chose qui existe de soi-même sans avoir été causée par quelque chose d’autre ? La réponse est non. Nous n’avons jamais observé un tel phénomène. Nous pouvons donc correctement conclure, puisque tout ce que nous observons a une cause pour son existence, que l’existence elle-même doit avoir une cause et donc Dieu doit exister.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Puis-je Vous Demander Votre Grâce ?

J’écris ceci en référence aux explosions récentes à Bangalore et à Ahmedabad. Bien que je n’y habite pas, je ressens beaucoup de compassion pour les gens et je me soucis de leur sécurité. Puis-je demander une grâce de vous, de Srila Prabhupada et du Seigneur Krishna Chaitanya pour ceux qui y souffrent ? Hier, je n’ai pas bien dormi. Il existe une grande menace de la part de nos frères du pays voisin, et j’entends de certaines sources que quelques uns provoquent les masses à agir dans cette manière de tuer les autres. Veuillez aimable offrir une grâce aux gens du commun.

Est-il possible de répandre la conscience de Krishna dans les pays musulmans comme le Pakistan et l’Afghanistan ? En même temps, je ne voudrais pas que vous preniez le risque de visiter ces nations.

Humblement le vôtre,

Siva

Réponse : Puisse L’univers Entier Devenir Conscient De Krishna

Mon cœur saigne avec le tien en voyant les souffrances horribles qu’ont subi l’autre jour ceux qui ont été tués et blessés dans les explosions terroristes à Bangalore et à Ahmedabad. Prions maintenant avec ce beau mantra tiré du Srimad Bhagavatam que la terreur partout dans le monde viennent à bout, que le monde entier adopte le sentier libérateur du Krishna bhakti.  

svasty astu visvasya khalah prasidatam
dhyayantu bhutani sivam mitho dhiya
manas ca bhadram bhajatad adhoksaje
avesyatam no matir apy ahaituki

« Puisse l'univers entier connaître le bonheur, et puissent tous les envieux être adoucis! Puissent tous les êtres vivants trouver la paix en pratiquant le bhakti-yoga, car en adoptant le service de dévotion, ils songeront à leur bien mutuel ! Absorbons-nous donc tous dans le service de la Transcendance Suprême, Sri Krishna, et que nos pensées demeurent constamment absorbées en Sa Personne. »
Srimad Bhagavatam 5.18.9

La conscience de Krishna peut aussi être répandue dans les pays musulmans. J’ai eu la belle expérience d’engager toute une salle de Musulmans à chanter le mantra Hare Krishna il y a quelques années quand je visitais la Turquie.

Tu peux voir la vidéo à ce lien : 

http://www.spiritual-revolutionary.com/Videos.htm

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 28 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : Ne Soit Pas Un Esclave De Maya

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Les sens matériels sont une manifestation de Maya, l’énergie illusoire du Seigneur, qui nous tient enlisés dans le cycle des morts et des renaissances. La personne d’intelligence, par conséquent, évite de gratifier ses sens plus qu’il ne le faut pour maintenir le corps et l’âme ensemble. Aussitôt que nous gâtons excessivement les sens, nous tombons immédiatement sous l’influence de Maya. Nous devenons l’esclave de Maya. Le dévot du Seigneur ne veut pas devenir l’esclave de quiconque. Il veut devenir libre pour s’engager les 24 heures dans le service du Seigneur Sri Krishna, la Personnalité Suprême de Dieu.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Des Résultats Inespérés En Parlant De Krishna

Je vous présente mes doutes. Une chose que j’observe en moi est que, peu importe le sujet sur lequel je cause avec les autres, je finis toujours par parler des gloires du Seigneur Krishna. C’est devenu une habitude régulière mienne, et quand je ne vois pas les résultats désirés, je me sens vexée. Maintenant j’ai décidé de faire le mauna vrata, le vœu du silence. Veuillez s’il vous plait me suggérer une solution.

Hare Krishna.

Smita

Réponse : Soit Leur Meilleure Amie

C’est vraiment merveilleux que tu as l’habitude régulière de tourner toutes les conversations vers Krishna. En faisant ainsi, tu rends le meilleur service à ceux qui ne sont pas conscients de Krishna. Mais au lieu de devenir frustrée et d’adopter le mauna vrata, le vœu du silence, à cause de certaines réactions déplaisantes, ce que tu dois faire est devenir plus experte dans l’art d’introduire Krishna, de la manière la plus descriptive, pour que tous viennent à apprécier Krishna et qu’ils te cherchent autant que possible pour jouir des merveilleuses conversations au sujet de Krishna.

À ce sujet, le Seigneur Sri Krishna déclare dans la Bhagavad-gita :

mac-citta mad-gata-prana
bodhayantah parasparam
kathayantas ca mam nityam
tusyanti ca ramanti ca

« Mes pus dévots toujours absorbent en Moi leurs pensées, et leur vie, Me l’abandonnent. Ils s’éclairent les uns les autres sur Ma Personne, s’entretiennent de Moi sans fin, et par là trouvent une satisfaction et une joie immenses. »
Bhagavad-gita X, 9

Si tu veux que les gens t’écoutent, il faut d’abord qu’ils t’aiment. Et pour qu’ils t’aiment, il faut qu’ils sentent que tu les aime. Krishna déclare que Son dévot est l’ami de tous les êtres. Si tu suis consciencieusement cette instruction en partageant avec sincérité la miséricorde de Krishna avec tous ceux que tu rencontres, tu trouveras que beaucoup d’entre eux voudrons t’écouter au sujet de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 27 juillet 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Quand Les Désastres Arrivent

De  l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux États-Unis

Ce monde matériel n’est pas toujours calme et paisible. Parfois nous devons subir des désastres dévastateurs. C’est alors que celui qui a cultivé sérieusement la conscience de Krishna peut briller pour être un exemple idéal de celui qui voit tout en relation avec le Seigneur Suprême. Tandis que les hommes ordinaires deviennent confus et étourdis, la personne consciente de Krishna demeure équilibrée en voyant tout en relation avec le plan ultime du Seigneur. Par conséquent il n’a jamais peur de rien. Puisque Krishna est à la fois tout bon et tout puissant, le dévot reste en pleine confiance que Krishna n’agira jamais, dans aucune situation, contre le plus grand bien de chacun de Ses fils bien-aimés. Le dévot demeure toujours confiant et enthousiaste dans toutes les variétés de situations soi-disant plaisantes ou déplaisantes, ayant une foi totale que tout le monde est situé en sécurité dans les mains aimables de Krishna à tout instant.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : La Signification Du Mantra Hare Krishna

Veuillez m’aider à connaître chacune des paroles du Mahamantra complet et ce que nous disons exactement au Seigneur quand nous chantons Ses Saints Noms.

Votre serviteur dans le service à Krishna

Hiten Das,

Mumbai, Inde

Réponse : Engages-moi Dans Ton Service

‘Hare’ signifie l’énergie du Seigneur, et ‘Krishna’ et ‘Rama’ sont tous deux des noms du Seigneur. Alors quand nous chantons le mantra Hare Krishna…

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare

… nous prions au Seigneur et à Son énergie de bien vouloir nous engager dans Leur service de dévotion pur.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 26 juillet 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Les Dévots Sont-ils Fanatiques ?

De  l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux États-Unis

Parfois les dévots de Krishna sont accusés d’être fanatiques. Une telle accusation est-elle juste ou non ? Pour répondre à cette question, nous devons d’abord comprendre la signification du mot ‘fanatique’. Un fanatique est défini comme suit dans le Dictionnaire Complet de Merriam-Webster :

« Une personne qui manifeste un enthousiasme excessif et une dévotion intense dénuée de sens critique. »

Le premier point est l’enthousiasme excessif. L’enthousiasme est bon, mais non pas l’enthousiasme excessif. Avoir un enthousiasme excessif veut dire être plus enthousiaste que ne mérite la situation. Dans la conscience de Krishna, il n’est pas possible d’avoir un enthousiasme excessif parce que peu importe le niveau d’enthousiasme pour la conscience de Krishna, c’est toujours insuffisant. C’est juste et correct que le dévot continue à augmenter son enthousiasme pour la conscience de Krishna de plus en plus, sans limite, pour toute l’éternité. Il ne peut donc pas avoir d’enthousiasme excessif.

Le deuxième point est la dévotion intense dénuée de sens critique. La dévotion intense n’est pas rejetée pendant qu’elle reste dans les limites des raisonnements critiques. Une raison critique veut dire analyser une chose soigneusement avec son intelligence en l’observant d’autant points de vues que possible. Dans notre mouvement pour la conscience de Krishna, nous enseignons à nos disciples comment penser analytiquement et ainsi éviter le risque de devenir de suivants aveugles et fanatiques.

Si quelqu’un se livre en aveugle à la pratique de  la conscience de Krishna sans cultiver une vision philosophique, il est certes un fanatique. Mais si quelqu’un pratique la conscience de Krishna en se basant sur la compréhension philosophique, cette personne est acceptée comme un philosophe à l’esprit large. Bien que toutes les sortes de conscience de Krishna soient bénéfiques,  la pratique fanatique de la conscience de Krishna est découragée parce qu’elle ne durera pas. Le suivant fanatique abandonnera sa pratique. Mais si quelqu’un lit et étudie la profonde sagesse védique de la Bhagavad-gita et du Srimad Bhagavatam, il avancera rapidement sur le sentier de la compréhension profonde philosophique, pour se situer solidement, non-fanatiquement, dans la conscience de Krishna. Il se situera éternellement dans la prema-bhakti pure.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : L’assassin De L’âme ?

Quand je lisais le livre ‘Les Lois De La Nature’, je suis tombé sur le passage suivant :

« Comme il est dit dans l’Isopanisad, ‘Quiconque "tue" l'âme ira sur ces planètes dites d'infidèles, où règnent l'ignorance et les ténèbres.’ Ne deviens donc pas l’assassin de ton âme. »

Mais dans la Bhagavad-gita nous trouvons les versets suivants :

Bg II, 23 : « Aucune arme ne peut fendre l'âme, ni le feu la brûler; l'eau ne peut la mouiller, ni le vent la dessécher. »

Bg II, 24 : « L'âme est indivisible et insoluble; le feu ne l'atteint pas, elle ne peut être desséchée. Elle est immortelle et éternelle, omniprésente, inaltérable et fixe.  »

Mon doute est donc, puisque selon la Bhagavad-gita personne ne peut tuer ou faire du mal à l’âme, comment est-ce possible que l’assassin de l’âme puisse exister ?

Veuillez m’illuminer à ce sujet.

Votre humble serviteur,

Venumkvanantham Krishna Das

Réponse : La Mort Virtuelle

‘L’assassin de l’âme’ signifie celui qui se tue virtuellement en abandonnant le service au Seigneur pour prendre la voie de la gratification des sens matériels. Il tue sa conscience spirituelle.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 25 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : Que Choisis-tu ?

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Le secret du bonheur illimité n’est pas compliqué. Nous n’avons qu’à voir toutes les choses comme étant la possession de Krishna et de tout engager dans son service. C’est aussi simple que ça. Rien de plus n’est nécessaire. Si nous absorbons notre conscience dans cette vision, chaque phase de notre existence deviendra parfaite. Bien sûr, si nous nions l’existence personnelle de Krishna et Son droit de propriété sur tout, nous n’arriverons jamais à goûter ce doux bonheur sans bornes. Nous avons le choix. Serons-nous d’accord ou non  pour accepter l’entraînement nécessaire afin de considérer que tout véritablement est la propriété de Krishna? Personne ne peut nous forcer à choisir notre manière de percevoir la réalité. Nous pouvons opter de prendre l’entrainement pour concevoir la source de toute existence ou nous pouvons rester aveugle en essayant de gratifier nos sens temporaires. Le choix nous appartient, et selon notre choix nous vivrons avec les résultats.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Regagner La Félicité ?

Je suis incapable de sentir la béatitude et la miséricorde de Krishna pendant que je chante et aussi quand j’accomplis d’autres services, des sentiments que je ressentais durant ma première année dans la conscience de Krishna.  C’est mon expérience personnelle, mais aussi celle d’autres dévots qui ont vécu 3 – 5 ans dans la conscience de Krishna. Est-ce l’expérience de tous les dévots néophytes ? Quelle est la raison ? Et comment le survenir ?

Votre serviteur qui a besoin de vos bénédictions

Réponse : Cultive Le Service De Dévotion Pur

Non, ce n’est pas l’expérience de tous les dévots néophytes.  Si quelqu’un est engagé correctement dans la conscience de Krishna, il pourra faire un progrès continu et ressentir ainsi une félicité toujours croissante. Chaque année sera plus extatique que la précédente. Si les dévots n’expérimentent pas une miséricorde et une béatitude toujours grandissantes, ils accomplissent quelque chose incorrectement. Je suis surpris de lire ton report que c’est si répandu. Je comprends donc que les dévots ne sont pas instruits correctement dans la pratique de la conscience de Krishna.

Puisque la mission de notre cours est de donner à tous l’entraînement nécessaire pour qu’ils puissent avancer toujours dans la conscience de Krishna dès le premier jour, pour continuer sans interruption an par an pendant toute leur vie, veuilles aimablement leurs informer de s’inscrire à notre cours aux liens suivants :

Anglais – http://www.backtohome.com

Français – http://www.spiritual-revolutionary.com/Francais/Abboner.htm

La raison pour laquelle les néophytes ressentent un déclin graduel de leur béatitude et de leur enthousiasme pour le service de dévotion est qu’ils l’accomplissent dans la modalité de la passion. Krishna explique dans la Bhagavad-gita que le bonheur dans le mode de la passion est comme le nectar au début et le poison à la fin.

Au-delà de s’engager passionnément dans le service de Krishna, la solution pour le néophyte passionné est qu’il doit également cultiver activement le pur service de dévotion. Être reconnu par les autres comme étant un gentil dévot n’est pas suffisant. On doit s’efforcer consciemment à exécuter le service de dévotion de façon ininterrompue les 24 heures du jour, sans aucune trace de désire matériel dans le cœur. De cette manière, si on s’efforce toujours vers le pur service de dévotion, on ne se lassera jamais des pratiques du Bhakti. Au contraire, on en dérivera un plaisir toujours montant d’année en année, pendant toute la vie, dans ce corps et au-delà.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 24 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : Toutes Les Calamités Disparaissent

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Ce monde matériel est toujours instable, un lieu de calamités. Il n’y a qu’une chose sur laquelle on peut compter ici, c’est l’incertitude. Nous ne pouvons donc jamais trouver ici un refuge solide. Aussitôt que nous pensons que notre situation matérielle est stable et sûre, quelque chose survient pour la déstabiliser. Ceux qui sont pensifs ne cherche donc pas leur bonheur et leur sureté dans les arrangements matériels, mais ils se tournent vers la Personne Suprême, la source de toute existence. Quand nous prenons refuge directement de Ses pieds pareils au lotus ou des pieds pareils au lotus de Son représentant, notre position devient sûre et solide, et nos trouvons la paix complète et l’affranchissement de toutes les angoisses. Toutes les calamités disparaissent quand on a le refuge de Sri Krishna.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi S’abandonner À Krishna ?

Tous mes respects à vous.

Les mains jointes, je vous révèle mes doutes.

La Bhagavad-gita est-elle la base de tous les Védas ?

Puisque le Seigneur Brahma, le Seigneur Vishnou et le Seigneur Shiva sont les trois formes qui ont émergés du brahma-tattva dans les trois modalités de rajas (passion), sattva (bonté) et tamas (ignorance) respectivement, pourquoi le Seigneur Krishna suggère-t-Il que nous nous abandonnions à Lui plutôt qu’au brahma-tattva ?

Notre but en étudiant la Bhagavad-gita ne devrait-il pas être de connaître la vérité ultime, que les Védas mêmes ne peuvent pas expliquer ?

Le brahma-tattva est-il différent ou identique avec le Seigneur Krishna ?

Devons-nous éviter strictement d’adorer les autres dieux ou déesses si nous voulons avancer dans la conscience de Krishna ?

Une personne qui est samsari (prise dans l’illusion) peut-elle avancer dans la conscience de Krishna ?

Veuillez me corriger si je suis dans l’erreur.

Smita

Réponse : Krishna Est La Source De Tout Ce Qui Est

Merci beaucoup de tes questions sincères. Les réponses sont les suivantes :

Oui, la sagesse contenue dans la Bhagavad-gita est la base ou le fondement de toute la sagesse védique. La Bhagavad-gita est en fait l’essence de toute la connaissance védique.

Bien que les demi-dieux et les autres entités vivantes émergent, comme tu dis, du brahma-tattva (la radiance impersonnelle Brahman), cette brahma-tattva n’est rien d’autre que l’aura ou la radiance émanant du corps transcendantal du Seigneur Sri Krishna. Par conséquent, l’origine véritable de tous les dieux et des entités vivantes est qu’ils proviennent tous de Krishna et ils se manifestent simplement à travers son effulgence, le brahma-tattva. Le Seigneur Krishna confirme dans la Bhagavad-gita qu’Il est la source du brahma-tattva, la radiance impersonnelle Brahman :

Brahmano hi pratisthaham

« Je suis le Fondement du brahma-tattva, du Brahman impersonnel. »
Bhagavad-gita
14.27

L’injonction de Krishna que tous doivent s’abandonner à Lui est juste et correcte. En nous soumettant à Krishna, nous devenons pleinement reconnectés avec la source originelle de notre existence et ainsi nous devenons paisibles et heureux sans aucune borne.

Oui, notre but en étudiant la Bhagavad-gita est de comprendre la vérité ultime. Cette vérité ultime est décrite dans la sagesse védique mais souvent de manière cachée ou couverte. Mais c’est dans la Bhagavad-gita et le Srimad Bhagavatam où la vérité ultime est expliquée sans équivoque comme étant la Personnalité Suprême de Dieu, Krishna.

Bien que les demi-dieux aient des positions plus élevées que nous dans ce monde matériel, ce n’est pas une raison pour les adorer, parce qu’ils sont des âmes conditionnées comme nous, et qui, comme nous, sont liés au cycle des morts et des naissances. Ils ne sont donc pas capables de nous affranchir des griffes de l’illusion. Seulement le Seigneur Krishna en est capable.

Peu importe à quel point tu sois ligoté par l’illusion, si tu chantes le mantra Hare Krishna au moins 16 rondes par jour sur un chapelet de japa mala, et si tu délaisse les activités pécheresses, tu peux facile et rapidement  avancer sur le sentier de la réalisation du soi.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 23 juillet 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Adhérant Au Devoir Ou Non ?

De  l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux États-Unis

Le plus grand défaut de la civilisation moderne est l’abandon du devoir. Aussitôt que nous abandonnons le principe du devoir, nous nous abaissons à un niveau plus bas que les animaux. Nous pouvons observer combien la chienne s’occupe bien de ces chiots, tandis que nous les êtres humains abattons nos enfants dans le ventre par l’avortement. Combien de personnes promettent dans leurs vœux de mariage de ne jamais se séparer de leur partenaire, pour ensuite avoir une aventure sentimentale avec quelqu’un d’autre ? Combien de personnes promettent à leur maître spirituel de suivre strictement leurs vœux d’initiation pour ensuite les violer au flagrant? Ceux-ci sont les symptômes de l’Âge de Kali. Pendant que nous adhérons aux principes de Kali, nous n’aurons jamais la paix et la prospérité. Nos esprits seront toujours agités et nous resterons dans une grande angoisse comment satisfaire nos besoins matériels. Mais si nous adhérons aux instructions du Seigneur Krishna et de Ses purs représentants, nous obtiendrons une vie paisible par laquelle nous pourrons facilement satisfaire nos besoins matériels. Tout le monde a le choix de leur mode de  vie, soit en adhérant au devoir ou non.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Quelle religion faut-il pratiquer ?

Dans un monde où il y a tellement de religions à pratiquer, quelle religion recommandez-vous pour ceux qui essayent d’éveiller leur conscience ? Y a-t-il des différences entre les religions ?

Anna

Réponse : L’essence De La Religion

Suivre une religion particulière nous mets automatiquement dans un esprit sectaire non spirituel, et c’est donc contreproductif en vue d’atteindre la perfection suprême de l’amour pur pour Dieu. Le Seigneur Krishna nous instruit donc dans la Bhagavad-gita d’abandonner toutes les conceptions sectaires de la religion et de prendre l’essence même de la Religion, avant qu’elle ne soit divisée en cette religion-ci et cette religion-là. La forme pure et originelle de la religion non-divisée est révélée par le Seigneur Krishna comme étant l’abandon total en amour à la Personne Suprême, la source de toute existence. Selon tous les grands maîtres spirituels qui ont guidé la société humaine entière dans les âges précédents, cette Personne Suprême est Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 22 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : Pourquoi 16 Tours De Japa ?

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Pourquoi les suivants stricts du système de Bhakti Yoga chantent-ils le mantra Hare Krishna un minimum de 16 rondes par jour sur leur chapelet de japa mala ? Ils le font sur l’ordre du plus grand enseignant de Bhakti Yoga du monde, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada.

Pourquoi a-t-il donné l’ordre que 16 tours soient chantés sans faute tous les jours ? La raison est que c’est le nombre minimum de tours qui donneront aux dévots l’énergie spirituelle suffisante pour demeurer branché à Krishna les 24 heures du jour.

Quel est le bénéfice de demeurer toujours connecté avec Krishna ? Pourquoi le poisson aime-t-il rester dans l’eau ? C’est ainsi qu’il peut se maintenir en vie. S’il reste hors de l’eau trop longtemps, il mourra. Similairement, les dévots veulent rester toujours en contact avec Krishna parce que ceci leur donne la vie. S’ils deviennent déconnecté de Krishna, ils sentent immédiatement qu’ils meurent. Et quand ils sont connectés avec Krishna, ils ressentent une existence sublime d’éternité, de connaissance et de  félicité toujours en croissance à chaque minute.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi Les Âmes Choisissent-elles De Quitter Krishna ?

Pendant les derniers jours, j’essaye de trouver une explication au sujet du point suivant. D’un coté, les passetemps du Seigneur Sri Krishna à Goloka Vrindavan sont les événements les plus attirants qui existent. De l’autre coté, la création, le monde matériel est un quart de toute la manifestation créée par Krishna. (Certains dévots disent que c’est encore plus petit, la taille d’un nuage dans le ciel de Vaikuntha.) En tout cas, ceci veut dire que beaucoup d’âmes (les jivas) vivent dans la séparation et dans l’ignorance de leur position originale.

Ma question est, et je vous demande joyeusement de m’aider à comprendre ce point, comment et pourquoi c’est possible que tellement d’âmes choisissent de ne pas rester avec Krishna pour venir dans cette création matérielle. Jusqu’à maintenant je n’ai pas reçu de réponse acceptable. Veuillez m’expliquer s’il vous plait comment je dois comprendre ce point.

J’espère que ceci vous trouvera en la meilleure santé.

Votre humble serviteur,

Minaketana Ramadasa das

Réponse : L’amour Requiert Le Choix Libre

Puisque l’amour est volontiers, à moins que les entités vivantes aient le choix d’aimer Krishna ou de Le quitter, l’amour ne peut pas exister. Puisque Krishna veut notre amour, Il nous donne la liberté du choix de L’aimer ou de Le rejeter.  La liberté du choix ne peut pas exister à moins que la possibilité existe de faire le mauvais choix. Et cette possibilité implique une certaine probabilité de faire ce mauvais choix. S’il n’y a pas de probabilité de faire un mauvais choix, il n’y a pas de possibilité de faire un mauvais choix et la volonté libre n’existe pas, et par conséquent, l’amour non plus ne peut pas exister. Alors, pour que l’amour existe, il doit y avoir une certaine probabilité que la liberté soit mal appliquée. Cette probabilité improbable est infinitésimalement minuscule, si petite qu’il n’est pas possible de la mesurer. Mais si nous prenons cette petite, minuscule portion du nombre infini d’âmes que comprennent totalité des entités vivantes dans le Ciel Spirituel, nous obtiendrons quand même un nombre infini d’êtres vivants qui entrent dans ce monde matériel dans l’espoir futile d’être Dieu, ici bas, dans la résidence de la mort et de la renaissance.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 21 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : Évolue, Ne Dévolue Pas

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Le Vedanta Sutra nous instruit que, dans cette forme humaine d’existence, notre devoir est d’enquérir au sujet de la nature de la Vérité Absolue. Si nous utilisons cette forme humaine de vie simplement pour nous occuper dans les activités animales de manger, dormir, s’accoupler et se défendre, nous demeurerons toujours sur la plateforme animale en dépit d’avoir un corps humain.

Nous observons qu’à présent il y a plus de 6.68 milliards d’être humains sur cette planète, mais la grande majorité n’a aucun intérêt dans le processus de la réalisation du soi. Cela signifie que, bien qu’ils aient évolué à  travers 8.400.000 espèces de vie pour atteindre la forme humaine, au lieu de continuer l’évolution progressive vers la plateforme spirituelle pour qu’ils puissent être délivrés du cycle des morts et des renaissances, ils gaspillent cette opportunité extrêmement rare et par conséquent ils dévolueront pour retourner aux espèces animales ou même plus bas dans leur prochaine naissance.

La personne intelligente utilise donc soigneusement cette rare naissance humaine pour réaliser la Vérité Absolu, et rétablir ainsi sa relation perdue avec le Seigneur Sri Krishna, la Personnalité Suprême de Dieu.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Qu’est-ce Le Service De Dévotion ?

Qu’est-ce le service de dévotion ? Est-ce tout ce dont le gourou a instruit bien qu’il puisse sembler aux autres que non ? Peut-on aussi pratiquer le service de dévotion quand on vit hors d’un temple ?

Je vous demande avec soumission de m’illuminer.

Gopal Sakti devi dasi

Réponse : Suivre Les Instructions De La Bhagavad-gita

Le service de dévotion signifie suivre les instructions de la Bhagavad-gita sous l’égide du maître spirituel authentique.

Ce que les autres considèrent que le service de dévotion est ou n’est pas n’a pas d’importance. Nous mettons notre foi inébranlable dans les paroles du Seigneur Sri Krishna et de notre maître spirituel. Cette foi forte nous rend solides dans l’exécution du service de dévotion.

Peu importe si on habite chez soi ou dans un temple. On doit uniquement suivre strictement les principes régulateurs ci-dessous pour devenir totalement absorbé dans la conscience de Krishna les 24 heures du jour :

  1. Ne pas faire de sexe illicite;
  2. Ne pas prendre d’intoxicants;
  3. Ne pas manger la viande;
  4. Ne pas participer aux jeux de hasard;
  5. Chanter un minimum de 16 tours par jour du mahamantra Hare Krishna sur un chapelet de japa;
  6. Lire régulièrement les écritures autorisées telles que la Bhagavad-gita Telle Qu’elle Est;
  7. Ne manger que le Krishna prasadam (nourriture végétarienne offerte avec amour et dévotion au Seigneur Sri Krishna.)

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 20 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : Ecoute De La Source Correcte

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Si nous voulons devenir illuminés de la connaissance par laquelle l’ignorance est détruite, nous devons écouter soigneusement de la part d’un maître spirituel authentique quelle est la distinction entre la réalité et l’illusion. Si nous écoutons de quelqu’un qui ne sait pas vraiment de quoi il parle, nous serons égarés et ainsi nous faillirons de réaliser la vérité qui nous permettra d’échapper le cycle des morts et des renaissances.

Comment pouvons-nous reconnaître qui est un maître spirituel authentique ? Il doit répéter les conclusions védiques qui ont été enseignés par tous les grands acharyas à travers l’histoire, et il doit être absorbé dans la conscience de Krishna les 24 heures du jour. Cette méthode pour percevoir le maître spirituel authentique est affirmée dans le Mundaka Upanisad comme suit :

tad-vijnanartham sa gurum evabhigacchet
samit-panih srotriyam brahma-nistham

« Afin d’apprendre la science transcendantale,
on doit s’approcher d’un maître spirituel authentique
 qui vient dans la succession disciplique
et qui est fixe dans la conscience de Krishna. »

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Devenir Initié ?

Veuillez m’instruire s’il vous plait comment je peux devenir initié. Je ne sais rien. S’il vous plait, faites de moi votre disciple.

Ashutosh

Réponse : Es-tu Prêt ?

C’est très bien que tu veuilles devenir mon disciple initié. L’initiation signifie qu’on entre dans une nouvelle dimension de la conscience, au-delà de la naissance, de la mort, de la vieillesse et des maladies. Ça veut dire qu’on obtient le billet pour regagner sa forme transcendantale originelle dans le monde spirituel. Mais, en même temps, il faut comprendre que l’initiation n’est pas quelque chose qui est facilement donnée. Ça veut dire que l’initié est d’accord pour se placer complètement sous le règlement du maître spirituel. Toute instruction donnée par le maître spirituel est joyeusement exécutée de son mieux par le disciple.

Le disciple doit abandonner les mauvaises habitudes du sexe illicite, de manger la viande, de prendre les intoxicants et de participer aux jeux de hasard. En plus, il doit adopter les habitudes positives comme le chant des Saints Noms du Seigneur tous les jours sur son chapelet de japa mala.

Es-tu prêt à te soumettre complètement à mes instructions ? Si oui, je te donnerais davantage de renseignements comment tu peux the qualifier à devenir mon disciple initié.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 19 juillet 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Le Dévot Du Dévot De Krishna

De  l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux États-Unis

Parfois les gens demandent pourquoi nous offrons tellement de respect aux dévots. Ils s’enquièrent, « N’est-il pas suffisant de simplement offrir ses respects à Dieu ? » Bien sûr, la perfection  de notre existence est de nous absorber totalement dans la glorification de Krishna les 24 heures du jour avec toutes nos pensées, nos paroles et nos actes, en tous temps, tous lieux et toutes circonstances. Alors pourquoi glorifions, respectons et même adorons-nous les dévots du Seigneur ? La réponse est très simple. C’est l’instruction que nous donne Krishna. Il s’agit d’être un dévot de Krishna ou Dieu selon Ses conditions, et non pas les nôtres. En nous abandonnant au Seigneur, nous devenons complètement soumis à faire tout ce qu’Il nous dit de faire.

Il nous instruit très clairement par l’enseignement suivant qu’Il a donnée à Arjuna dans L’Adi Purana:

ye me bhakta-janah partha
na me bhaktas ca te janah
mad-bhaktanam ca ye bhaktas
te me bhakta-tama matah

« Ceux qui sont Mes dévots directement,
ne sont pas véritablement Mes dévots.
Mais ceux qui sont les dévots de Mes dévots
sont en fait Mes dévots. »

Par conséquent, lorsque nous adorons le Seigneur directement, cette vénération n’est pas très appréciée. Mais quand nous L’adorons à travers l’adoration de Son dévot, notre hommage est accepté.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : L’homme D’affaires Dans Le Kali Yuga

Je veux d’abord vous remercier pour le darshan quand vous êtes venu en Lettonie. Je pense que cela m’a inspiré à poursuivre mes pratiques. Je chante maintenant le japa, ce qui est devenu une ancre dans ma vie – la seule chose fixe dans ma situation. Je vous serais très reconnaissant si vous me répondiez quelques questions.

  1. Je suis très étonné par la similitude entre le Bhakti Yoga et la Chrétienté. Se puisse-t-il que ces deux traditions aient la même source historique ?
  2. Il y a un diton : « La loi du karma est juste – les bons actes apportent des bons résultats, les mauvais apportent les désastres, les maladies, etc. » Quand la mère de Narada Muni fut mordue par un serpent et expira, il l’a accepté comme la miséricorde spéciale de Krishna. (Srimad Bhagavatam 1.6.10) Fut-ce le résultat du mauvais karma de Narada Muni ? Ou est-ce que tout événement, même les plus néfastes, sont en fait bons pour l’évolution spirituelle de l’homme ? Dieu nous persuade-t-Il ainsi de prendre le sentier du salut?
  3. Dieu à créé l’homme à l’image de Dieu et Il lui donna la libre volonté. L’homme ne s’arrête jamais de recherche le bonheur dans ce monde matériel, mais châtié par les lois du karma, il finit par comprendre qu’il existe un sentier qui mène au bonheur éternel. Pourquoi Dieu donna-t-Il donc la volonté libre à l’homme ?
  4. Si nous ne pouvons pas trouver le contentement dans ce monde matériel au moyen du développement économique, la recherche scientifique, et si même les produits Ayurvédiques et les sentiers spirituels, etc. non pas de futur, y a-t-il un autre choix ? Peut-être les fermes naturelles ou l’échange des produits ? Comment un homme d’affaires doit-il se comporter dans cet âge ?

Respectueusement,

Gytis

Réponse : Fait Tes Négoces Pour Krishna

Le système de Bhakti Yoga enseigné par le Seigneur Sri Krishna et le Seigneur Jésus Christ sont le même système. En fait, Jésus a séjourné en Inde avant de retourner en Israël pour introduire son mouvement du pur Bhakti. Les principes de base sont les mêmes bien que les détails soient parfois différents selon le temps, le lieu et les circonstances.

A un niveau plus élevé, tout ce qui nous arrive, que se soit le résultat du bon karma ou mauvais, est pour notre bien ultime en nous aidant à retourner chez nous, retourner à Krishna.

S’il n’y avait pas de libre volonté, nous ne serions que des automates. Personne ne prend plaisir à s’associer avec des automates. Krishna nous donne donc la volonté libre de L’aimer ou Le laisser. C’est à nous alors de décider si nous voulons retenir notre soi-disant indépendance, ou de la délaisser pour retourner à Lui dans Sa demeure transcendantale, éternelle et pleine de félicité.

La formule parfaite pour l’homme d’affaires conscient de Krishna est donnée par Sri Krishna dans la Bhagavad-gita :

yat karosi yad asnasi
 yaj juhosi dadasi yat
 yat tapasyasi kaunteya
 tat kurusva mad-arpanam

« Quoi que tu fasses, que tu manges,
que tu sacrifies et prodigues,
quelque austérité que tu pratiques,
que ce soit pour Me l'offrir, ô fils de Kunti. »

Bhagavad-gita 9.27

Tu peux donc adopter les moyens de faire les négoces qui soient pratiques pour faire des bénéfices dans ton pays. Gagne autant de profit que possible pour avancer ce mouvement pour la conscience de Krishna, pour la libération des âmes souffrantes de cette planète. Ainsi, tes affaires créerons un futur brillant pour toi et pour la société humaine toute entière.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 18 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : Les Belles Couleurs Illimitées

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Quand j’étais étudiant à l’Université, j’ai étudié tellement de différents philosophes : les philosophes grecques et romains, ceux des Temps Moyens et de la Renaissance, et les philosophes modernes aussi. Mais après avoir barboté à travers tout le verbiage philosophique, j’ai trouvé que je n’étais toujours pas plus proche d’un pas de comprendre la vérité. Ces philosophes étaient les soi-disant grandes autorités de l’entendement de la vérité. Mais ils étaient eux même dans les ténèbres. Comment pourraient-ils nous guider hors de l’ignorance ? Mais, plus tard, par la grâce du Seigneur Sri Krishna, j’ai fait contact avec un maître spirituel authentique, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, qui m’a clairement révélé définitivement ce qu’est la réalité et l’illusion. Simplement en écoutant ce grand enseignant, tout est devenu claire comme un cristal. Par sa grâce, je ne suis plus confus. Il n’y a plus de nuances grises. En voyant clairement la distinction entre le blanc et le noir, entre la réalité et l’illusion, je peux maintenant avoir l’expérience des belles couleurs illimitées de l’existence éternelle.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Qu’est-Ce Qui Est Le Plus Important, Le Service, Les Passetemps Ou La Philosophie ?

Un de mes associés a un doute. Il veut savoir lequel est le plus important : les passetemps de Krishna, Ses enseignements ou le service à Krishna.

Si quelqu’un ne connait pas les passetemps de Krishna, comment peut-il développer l’amour pour Krishna ?

S’il ne connait pas la philosophie de la Bhagavad-gita, comment peut-il comprendre le but de la vie ?

Et s’il ne rend pas service, comment pourrait-il développer l’attitude de soumission ?

Parmi les dévots, il y a ceux qui travaillent très fort dans leurs services tels que la cuisson et le nettoyage, etc. Ils ne connaissent pas beaucoup la philosophie ou les passetemps de Krishna.

Il y a également ceux qui connaissent mieux la philosophie et qui sont toujours prêts pour le kirtan et la danse, mais ne sont pas prêts pour travailler fort.

Qu’est-ce qui est le plus important ?

Votre humble serviteur

AGD

Réponse : Tous Les Trois, Mais Surtout Le Service.

Dans l’analyse ultime, le service gagne toujours. Le Bhakti Yoga signifie le service de dévotion. Si nous ne développons pas un goût pour le service à Krishna, nous devrons rester dans cette existence matérielle, naissance après naissance. Krishna nous dit d’abandonner toute autre chose et de nous dédier totalement à Le servir les 24 heures du jour. Mais comprendre la philosophie et les passetemps de Krishna est également important, parce que sans ce savoir et cette inspiration, il sera difficile de dédier sa vie entière à servir Krishna. La réponse est donc que tous les trois sont les plus importants, mais si tu ne peux faire qu’une chose, le service doit toujours recevoir la première considération. Celui qui développe une bonne attitude de service pourra plonger profondément dans l’océan illimité des enseignements et des passetemps de Krishna. Ceux qui n’ont pas l’attitude de service ne pourront que rester à la surface de cet océan de félicité transcendantale.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 17 juillet 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Sortir Du Cocon

De  l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux États-Unis

A Présent, notre situation dans ce monde matériel est plus ou moins un état de rêve. Chacun de nous à oublié sa véritable identité éternelle, pleine de félicité et de savoir, en tant que serviteur éternel de Krishna, la Personnalité Suprême de Dieu. Nous rêvons que nous sommes ces corps, en pensant, « je suis mâle ; je suis femelle ; je suis blanc ; je suis noir, etc. » Il n’y a rien qui soit plus loin de la vérité. Nous n’avons rien à voir avec ces corps matériels grossiers et subtils. Ils ne sont que des couvertures sur notre nature spirituelle factuelle. Il est temps de sortir de notre rêverie et sortir du cocon de ce monde matériel dans lequel nous souffrons vie après vie dans le cycle des morts et des renaissances répétées. Pourquoi souffrir quand tu peux jouir d’un bonheur sans bornes ?

Trouves-tu que c’est sensible ? J’espère que oui, parce que si c’est ainsi, tu es prêt pour devenir libéré une fois pour toutes de toutes les formes de souffrances matérielles.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Trouble : Je N’arrive Pas A Trouver Krishna

Je chante 16 rondes comme vous l’instruisez. Voici mes observations et mes conclusions. Veuillez m’illuminer à cet égard.

Avant de commencer à chanter 16 tours, j’avais une forte connexion émouvante avec Krishna ; en silence, je sentais Sa présence par mon corps et mon mental. Le chant a rendu cette connexion mécanique et je n’arrive plus à Le trouver. Il s’agit maintenant de vous obéir et de faire mes 16 tours – un but, une cible,  un mécanisme et une autre course affolée dans les heures matinales.

C’est peut-être à cause de ceci que l’un des dix commandements nous instruits, « Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain ; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain. »  Ça transforme mon Seigneur bien-aimé et sacré en une commodité. Je préférerais d’avoir mes propres conversations avec Lui et ainsi sentir un état d’extase.

Mais je dois dire que chanter est une forme d’exercice mental et apporte un bienfait psychologique – un équilibre, une arme interne et une puissance intérieure.

… S’il vous plait, éclairez mon entendement et corrigez mes pensées.

Avec humilité et respects profonds,

Votre étudiant

Réponse : Approfondis Ton Chant

Il existe une présence plus élevée de Krishna que tu n’as pas encore ressenti. Bien qu’au début le chant de 16 tours puisse paraître mécanique et forcé, si tu continus à chanter sur l’ordre du maître spirituel, tu deviendras graduellement étonné en expérimentant Krishna sur un niveau bien plus élevé, plus haut que tout ce que tu as ressenti dans le passé ou que tu pourrais concevoir comme étant possible en te servant de toute ton imagination.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 16 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : Le Véritable But De Notre Existence

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Le véritable but de notre existence est de rétablir notre relation oubliée avec la Personnalité Suprême de Dieu et de nous engager dans Son service de dévotion pour que nous puissions regagner notre association avec Lui après que nous aillons quitté ce corps matériel. Peu importe quelle soit notre occupation. Que nous soyons brâhmana, ksatriya, vaisya ou sûdra ou n’importe quoi. Dans n’importe quelle position, en accomplissant nos devoirs prescrits, nous pouvons réveiller notre conscience de Krishna assoupie simplement en nous associant avec les dévots qui sont les représentants de Krishna et qui peuvent nous enseigner cette merveilleuse science transcendantale. Il n’y a rien de plus merveilleux, de plus excitant ou de plus vivifiant que ceci.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Qui Repose Ou Ne Repose Pas En Krishna

J’ai une question au sujet de la Bhagavad-gita Chapitre IX versets 5 et 6. Dans le 5ème verset, le Seigneur Krishna dit, « Dans le même temps, rien de ce qui est créé n'est en Moi. » Et dans le 6ème verset, Il déclare, « en Moi se tiennent tous les êtres. »

J’ai lu les commentaires des deux textes et je suis encore confus par ce qui semble être une contradiction dans ces deux versets. Gouroudeva, veuillez s’il vous plait m’éclairer le sens de ces deux textes en relation l’un avec l’autre.

J’attends avec grande anticipation votre réponse,

Ron

Réponse : Tous Deux Sont Vrai. Voici Comment…

Selon la Bhagavad-gita, la réalité est que tout repose en Krishna et aussi que tout ne repose pas en Krishna. Quel est la signification de ceci ? Tout repose en Krishna dans le sens que tout repose sur l’énergie de Krishna, qui est identique avec Lui dans le sens qu’elle est non-différente de Lui, puisqu’elle est une expansion de Lui-même. Mais dans un autre sens, tout ne repose pas sur Krishna personnellement parce qu’Il se situe séparément, jouissant de Sa vie à Goloka Vrindavana entouré de Ses dévots amoureux.

En lisant ses proclamations, tu dois simplement considérer que l’énergie de Krishna est à la fois Krishna et pas Krishna, comme le soleil et les rayons de soleil. Les rayons de soleil font parti du soleil mais ils se situent séparément du soleil. Cet exemple t’aidera à résoudre l’apparente contradiction pour comprendre clairement son sens.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 15 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : Le Nectar Illimité Est-il Une Illusion ?

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Nous avons déclaré que par la conscience de Krishna nous pourrons éventuellement atteindre l’état de la perfection spirituelle par laquelle nous goûterons le nectar illimité à chaque instant. L’un de nos lecteurs a répondu en exprimant son point de vue que c’est une illusion. Est-ce une illusion ou est-ce une réalité praticable qu’en devenant pleinement conscient de Krishna nous pourrons goûter le nectar illimité à chaque minute ? Pour obtenir la réponse, nous ne devons pas spéculer. Nous devons nous diriger vers la sagesse védique authentique où nous trouverons les instructions suprêmes illuminées. Il existe beaucoup de versets qui le soutiennent. Dans le verset suivant, la Personnalité Suprême de Dieu qui se manifesta dans Son incarnation du Roi Rishabhadeva instruit Ses 100 fils :

nayam deho deha-bhajam nr-loke
kastan kaman arhate vid-bhujam ye
tapo divyam putraka yena sattvam
suddhyed yasmad brahma-saukhyam tv anantam

« Mes chers fils, il n’y a aucune raison de travailler très fort pour le plaisir des sens dans cette forme humaine d’existence. Ces plaisirs sont disponibles même pour les mangeurs de selle (les porcs). Plutôt, vous devriez faire des pénitences dans cette vie par lesquelles votre existence sera purifiée, avec le résultat que vous pourrez jouir de la félicité transcendantale illimitée. »   Srimad Bhagavatam 5.5.1

Le nectar illimité à chaque minute est confirmé également par le Seigneur Sri Krishna dans la Bhagavad-gita :

bahya-sparsesv asaktatma
vindaty atmani yat sukham
sa brahma-yoga-yuktatma
sukham aksayam asnute

« L'être libéré n'est pas soumis à l'attrait des plaisirs matériels du monde extérieur, car il connaît l'extase intérieure. Se vouant à l'Etre Suprême, il goûte une félicité sans bornes. » --Bhagavad-gita 5.21

Bien que nous ne puissions pas comprendre comment goûter le nectar illimité à chaque minute puisse être une réalité, ceci ne veut pas dire que c’est imaginaire. Sa réalité est confirmée dans les versets cités ci-dessus. Nous n’avons maintenant qu’à nous qualifier pour en faire l’expérience.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Le Gourou Doit-il Avoir Vu La Forme Universelle De Krishna ?

J’espère que vous êtes en bonne santé, et veuillez recevoir ce message pour clarifier mon ignorance…

Est-ce nécessaire d’avoir vu la forme universelle de Krishna telle qu’elle est décrite dans la Bhagavad-gita pour être qualifié comme maître spirituel authentique ? Ou n’est-il pas nécessaire ?

Veuillez m’éclairer, s’il vous plait.

Fidèlement vôtre,

Mario E. Rodriguez

Réponse : Il Doit Simplement Etre Un Dévot De Premier Ordre

Il n’est pas nécessaire que le maître spirituel ait vu la forme universelle de Krishna. Ses qualifications sont décrites comme suit par Srila Prabhupada dans le Nectar de la Dévotion :

« Le dévot du premier ordre ou de classe supérieure est décrit comme suit. Il est très expert dans l’étude des écritures pertinentes, et il est également expert à avancer les arguments en relation avec ces écritures. Il peut présenter très bien les conclusions avec un discernement parfait et il peut concevoir les diverses sortes de service de dévotion de manière décisive. Il comprend parfaitement que le but ultime est d’atteindre le service d’amour transcendantal envers Krishna, et il reconnait que Krishna est l’objet unique d’adoration et d’amour. Le dévot de premier ordre est celui qui a suit strictement les règles et les principes sous la formation d’un maître spirituel authentique en suivant ses instructions en accord avec les écritures révélées. Etant ainsi élevé à faire la prédication et devenir un maître spirituel lui-même, il est considéré de première classe. Le dévot de premier ordre ne s’écarte jamais des principes des autorités supérieures, et il acquiert une foi ferme dans les écritures en les comprenant avec toute intelligence et arguments. Quand nous parlons d’arguments et d’intelligence,  ça veut dire les arguments et le raisonnement basé sur les écritures révélées. Le dévot de première classe ne s’intéresse pas dans les méthodes arides de la spéculation mentale qui ne sont qu’une perte de temps. En d’autres mots, celui qui a atteint une détermination mûre dans le service de dévotion peut être accepté comme un dévot de premier ordre. »

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 14 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : La Douzième Place

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Notre critiques  labourent dure pour saper nos efforts sincères de servir l’ordre de notre maître spirituel, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Il nous a commandé, ses disciples, à Los Angeles en Californie aux Etats-Unis le 17 Décembre 1973 comme suit :

« Devenez parfait dans la compréhension de cette science et devenez gourou et délivrez le monde entier. »

Nos critiques mal informés disent que par notre effort de suivre l’instruction ci-dessus, nous usurpons la position de notre maître spirituel. Mais c’est en fait loin de la vérité car le disciple doit toujours obéir l’ordre de son maître spirituel. C’est son devoir. En devenant un maître spirituel suite à l’ordre de son propre maître spirituel, il ne prend pas la place de son maître spirituel, mais plutôt il se situe solidement comme le serviteur éternel de son maître spirituel, en se soumettant pleinement à suivre l’ordre de son gourou.

Ce point est reconfirmé par Srila Prabhupada dans la conférence citée ci-dessous, qu’il a donnée lors de son arrivée à Los Angeles le 18 mai 1972 :

« Nous avons donc reçu ce message de Krishna, de Chaitanya Mahaprabhu, des six Goswamis, et plus tard, de Bhaktivinoda Thakura, de Bhaktisiddhanta Thakura. Et nous essayons aussi de faire notre part en distribuant cette connaissance. Alors, dixième, onzième, douzième…Mon Gourou Maharaja est le dixième de Chaitanya Mahaprabhou. Je suis l’onzième et vous êtes les douzièmes. Distribuez donc cette connaissance. Les gens souffrent. »

Par conséquent, les disciples qui servent l’ordre de Srila Prabhupada de devenir gourous prennent la place N° 12 sous lui. Ils ne prennent pas sa place, la position N° 11.

La lignée disciplique provenant du Seigneur Chaitanya est la suivante :

1-      Le Seigneur Chaitanya

2-      Rupa, (Svarupa, Sanatana)

3-      Raghunatha, Jiva

4-      Krishnadasa

5-      Narottama

6-      Visvanatha

7-      (Baladeva), Jagannatha

8-      Bhaktivinoda Thakura

9-      Gaurakisora das Babaji

10-  Bhaktisiddhanta Sarasvati

11-  A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

12-  Les disciples de Srila Prabhupada

Il est clairement évident que sur l’ordre de Srila Prabhupada, ses disciples ont pris la position sous lui. Ils ne prennent pas sa position comme le Fondateur / Acharya d’ISKCON ou l’onzième maître spirituel dans la succession disciplique provenant du Seigneur Chaitanya. Ils ne font que suivre humblement leurs devoirs.

Sankarshan Das Adhikari

Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Uniquement Krishna Comme Mon Gourou ?

Je vous demande humblement, avec les mains jointes, de satisfaire ma soif en répondant à cette question troublante. Elle me vient à l’esprit encore et encore : Ne puis-je pas accepter que Krishna Lui-même comme mon gourou en suivant Ses enseignements dans la Bhagavad-gita ? Pourquoi devrais-je accepter un être humain comme mon gourou ? Pourquoi pas Krishna Lui-même seulement ?

Sincèrement,

Surender Kumar

Réponse : Krishna Dit D’accepter Aussi Son Dévot Comme Gourou

Ta question n’est pas du tout troublante. En fait, elle est très  bien. Le Seigneur Sri Krishna est certainement ton maître spirituel. En réalité, Il est appelé Adi Gourou, le maître spirituel originel. Parce qu’Il est notre maître spirituel, nous devons nous soumettre totalement à Lui. C’est ce qu’Il nous instruit dans la Bhagavad-gita. Se soumettre veut dire suivre chacune des instructions qu’Il nous donne. Ça ne veut pas dire que nous pouvons choisir les instructions qui nous plaisent et ignorer les autres. Non. Nous devons suivre toutes Ses instructions si nous L’acceptons réellement comme notre maître spirituel. Par conséquent, puisque Krishna nous commande dans la Bhagavad-gita d’accepter un maître spirituel, si nous voulons être des dévots de Krishna, nous devons accepter un maître spirituel. Si nous refusons d’accepter un maître spirituel, nous ne serons pas des dévots de Krishna. Dans ce cas, nous serons les dévots de nos propres inventions. Nous devons montrer à Krishna que nous sommes Ses vrais dévots en nous soumettant pleinement à Son ordre d’accepter un maître spirituel. Autrement, notre soi-disant bhakti sera simplement une farce. La fausse bhakti doit être évitée parce qu’elle ne nous livrera pas du cycle des morts et des renaissances.

Ce point est clarifié davantage par le Seigneur Sri Krishna dans le verset de l’Adi Purana cité ci-dessous :

ye me bhakta-janah partha
na me bhaktas ca te janah
mad-bhaktanam ca ye bhaktas
te me bhakta-tama matah

« Ceux qui sont Mes dévots directement,
ne sont pas véritablement Mes dévots.
Mais ceux qui sont les dévots de Mes dévots
sont en fait Mes dévots. »

En conclusion, nous pouvons comprendre que si nous refusons d’accepter un gourou avec l’idée que Krishna est notre seul gourou, notre soi-disant bhakti sera rejeté par Krishna. Par conséquent, en plus d’accepter Krishna comme notre gourou, nous devons également accepter Son dévot comme notre gourou.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 13 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : La Félicité Transcendantale

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Il existe quatre sortes de bonheur : le bonheur dans le mode de l’ignorance, dans le mode de la passion et dans le mode de la bonté, et dans la félicité transcendantale (le bonheur dans la bonté pure). Le bonheur dans la modalité de l’ignorance est du poison au début et du poison à la fin. Le bonheur dans la modalité de la passion est du nectar au début mais du poison à la fin. Le bonheur dans la modalité de la bonté est du poison au début mais du nectar à la fin. Et la félicité transcendantale, le bonheur dans la bonté pure, est du nectar au début et du nectar à la fin.

Le dévot néophyte qui n’a pas encore atteint la plateforme de la bonté pure doit parfois subir des austérités dans sa pratique de la conscience de Krishna parce qu’elle se conduit encore dans la modalité de la bonté. Mais s’il persévère dans sa pratique sans l’abandonner, graduellement la bonté deviendra pure et il goûtera le nectar illimité à chaque minute sur la plateforme transcendantale de la bonté pure.

La clef pour l’avancement est de ne pas céder aux tentations pour la gratification instantanée qui est expérimentée dans le mode de la passion. Par exemple, on doit rejeter les plaisirs des connections sexuelles illicites, de la consommation de viande et d’intoxicants, et également des jeux de hasard. La meilleure manière d’éviter ces tentations est de goûter immédiatement la béatitude transcendantale par le processus du sankirtana, le chant en congrégation des Saints Noms du Seigneur. Ce sankirtana donne immédiatement l’expérience de la félicité transcendantale sur la plateforme de la bonté pure. Il nous permet de plonger immédiatement dans un réservoir de nectar illimité.

Sankarshan Das Adhikari

Le Sankirtana extatique te transporte
immédiatement à la Béatitude Transcendantale

Ci-dessous, les dévots chantent dans la félicité à Boston
 pendant les premiers jours d’ISKCON

 


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Qui Est Le Gourou Authentique ?

Ma question au sujet de votre déclaration ci-dessous est : Qui est le gourou authentique ? Est-ce vous ? Si oui, comment puis-je le savoir ?

« Le maître spirituel authentique ne se considère jamais grand. Il se considère seulement l’humble serviteur de son maître spirituel, et il dédie ainsi sa vie toute entière à exécuter les ordres de son maître spirituel. Parfois les personnes envieuses, qui ne possèdent pas la puissance spirituelle pour prêcher comme le fait le maître spirituel, essayent de minimiser ou de trouver des fautes en lui. Ils font même une fausse campagne agressive contre lui en disant qu’il n’est pas authentique, qu’il n’a pas l’autorisation d’être un maître. »

Réponse : Celui Qui Est Réalisé Et Est Mis En Puissance

Je te remercie beaucoup pour ton enquête sincère. La réponse à ta première question est donnée dans le Srimad Bhagavatam :

tasmad gurum prapadyeta
 jijnasuh sreya uttamam
 sabde pare ca nisnatam
 brahmany upasamasrayam

« La personne qui désire sérieusement atteindre le bonheur réel doit chercher un maître spirituel authentique et prendre refuge en lui par l’initiation. La qualification du maître spirituel est qu’il a réalisé la conclusion des écritures par la réflexion et qu’il doit être capable de convaincre autrui de ces conclusions. Telles grandes personnalités, qui ont pris refuges en Dieu Suprême, laissant de coté toutes les considérations matérielles, sont acceptées comme des maîtres spirituels authentiques. » ---Srimad Bhagavatam 11.3.21

En ce qui concerne ta deuxième et ta troisième question, le maître spirituel authentique ne s’annonce pas comme tel. Tu dois donc étudier personnellement le maître spirituel prospectif dans la lumière du verset cité ci-dessus pour comprendre s’il est authentique ou non.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 12 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : Partager la nouvelle

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux Etats-Unis

Mes étudiants et mes disciples me demandent souvent comment ils peuvent m’aider à prodiguer la conscience de Krishna partout dans le monde. Cet enthousiasme est la chose la plus merveilleuse car quand quelqu’un désire avancer ce mouvement pour la conscience de Krishna, il donne le plus grand plaisir au Seigneur Sri Krishna, à Srila Prabhupada et à tous les acharyas – les grands maîtres spirituels qui ont enseignés par leurs paroles et par leur exemple.

Une de mes étudiantes, Peggy Caldwell, a téléchargé mes vidéos sus www.youtube.com. Vous pouvez les voir au lien suivant :

http://youtube.com/results?search_query=Sankarshan&search_type=&aq=f

Une autre étudiante, Milind Joshi, a accepté le service d’être ma publiciste. Elle a récemment publiée un récit de notre prédication sur CNN, www.ireport.com. Vous pourrez le trouver à ce lien :

http://www.ireport.com/docs/DOC-42900

Le plus nous réussissons à engager les médias à répandre les activités du mouvement pour la conscience de Krishna, le plus le monde en profitera.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Requête D’une Aide : Préoccupé Avec Le Néant Absolu

Je me soucis de la vérité interne de Dieu, comment Il a manifesté Sa propre existence, étant absolument toute l’existence, et avec Ses énergies. Je suis également très attiré par Sa forme personnelle. Mais je dois admettre qu’en regardant Sa forme personnelle, je deviens distrait dans mon mental par l’énergie qu’Il garde en Lui, c'est-à-dire la présence du Néant Absolu. Je m’en préoccupe beaucoup car je crois en ce que Krishna dit dans la Bhagavad-gita XII.5 …

« Pour eux, cependant, dont le mental se lie au non-manifesté, à l'aspect impersonnel de l'Absolu, le progrès sera fort pénible. Avancer par cette voie est toujours difficile pour l'être incarné. »

Ceci fera que mon progrès soit lent et difficile. Avant que je devienne conscient de ce verset, je me sentais confortable et sain en contemplant les idées telles que le Néant Absolu. Mais maintenant je vous demande de m’illuminer comment Krishna pourra annuler les désavantages de mes attachements philosophiques antérieurs pour me faire fortuné dans le Bhakti Yoga.

Votre serviteur éternel ;

Rodrigo Hermans (Belgique)

Réponse : Le Quelque Chose Absolu

Le Néant Absolu n’existe pas. Ce n’est qu’un concept. Le concept lui-même est quelque chose. Le concept même du Néant Absolu nie donc l’existence du Néant Absolu. Par conséquent si le concept du Néant Absolu existe, ça veut dire que certainement quelque chose existe.

Pourquoi te soucier ? Sois toujours bienheureux dans la conscience de Krishna. Si tu prends refuge complètement  du nom, de la renommée, de la forme, des passetemps, de l’entourage et de l’attirail de cette Personnalité Suprême de Dieu qui possède toute la puissance, la beauté, le renoncement, la connaissance, la richesse et la renommée, qui est connue par des milliers et des milliards de noms, mais qui préfère surtout être appelé du nom de ‘Krishna’, tu seras certainement situé dans le Quelque Chose Absolu et tu ne seras plus jamais tourmenté par le concept du Néant Absolu.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 11 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : Nous Devons Sortir De Cet Endroit

De l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux États-Unis

Srila Bhaktisiddhanta Sarasvatî Thakura disait jadis que ce monde matériel n’est pas un lieu décent pour la résidence d’un gentilhomme. C’est certainement vrai. Nous voyons partout que la population mondiale est engagée consciemment ou non dans des actes cruels qui vont contre la volonté du Suprême. Et pour justifier leurs activités barbares, ils ont inventé tellement de fausses philosophies diverses. Ceux qui sont saints ne désirent pas vivre dans un tel lieu. Ils préfèrent vivre dans l’association des dévots. Ils se dédient donc totalement à sortir de ce monde matériel pour retourner dans leur demeure originelle dans le Ciel Spirituel. Mais si le Seigneur le désire, ils sont d’accord pour rester dans ce monde pour le bénéfice de ce qui sont perdus dans l’illusion.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Puis-je Rencontrer Krishna ?

Comment puis-je rencontrer Krishna ? Je crois en Lui, et je me considère fortuné puisque je suis né de parents qui croient en Lui. Mais je ne peux pas décider que faire. S’il vous plait, montrez-moi la voie par laquelle je peux faire la rencontre de Lui, ma source originelle. S’il vous plait, guidez-moi … S’il vous plait, s’il vous plait, s’il vous plait.

Ashutosh

Réponse : Devient Son Pur Dévot

Si tu veux faire la connaissance de Krishna, tu dois devenir Son pur dévot à 100%. Tu peux apprendre la science de comment devenir le pur dévot du Seigneur en étudiant et pratiquant les enseignements donnés dans la Bhagavad-gita Telle Qu’elle Est de Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada. As-tu une copie ?

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 10 juillet 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: « Deviens Gourou Et Délivre Le Monde Entier »

De  l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux États-Unis

A Los Angeles, Californie aux Etats-Unis le 17 décembre 1973, mon maître spirituel, Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, nous a instruits, ses disciples :

« Simplement comprenez parfaitement cette science, devenez gourous et délivrez le monde entier. »

Puisqu’il m’a accepté comme son disciple, c’est mon devoir d’obéir ses instructions. Mais c’est étonnant, dû à la nature matérialiste de cet âge, qu’il existe beaucoup de personnes envieuses qui me désignent comme un démon et critiquent mes humbles efforts à servir les ordres de mon maître spirituel. Ils disent que je ne suis pas qualifié pour faire ce que mon maître spirituel m’a dit de faire et que mon effort est condamnable.

Bien sûr, je suis d’accord avec eux que je ne suis pas qualifié. Le disciple doit toujours se sentir non-qualifié. Mais, quand même, c’est mon devoir de fidèlement essayer d’exécuter les ordres qui m’ont été donnés par mon maître spirituel et en même temps dépendre de sa miséricorde pour accomplir cette tâche apparemment impossible de délivrer le monde entier. Ce n’est donc certainement pas condamnable. Au contraire, c’est l’activité la plus pieuse et vertueuse d’essayer de servir de son mieux les ordres de son maître spirituel.

Je me soumets donc simplement comme un instrument dans ses mains pour qu’il puisse, à travers moi et ses autres suivants, sauver le monde. Le disciple ne se considère jamais comme étant l’auteur de ses actes. Il ne se voit que comme le serviteur de son maître spirituel. A ce sujet, voici un merveilleux mantra védique :

mukam karoti vacalam
 pangum langhayate girim
 yat-krpa tam aham vande
 sri gurum dina-taranam

« J’offre mes hommages respectueux à mon maître spirituel, le sauveur des âmes déchues, dont la miséricorde transforme le muet en orateur éloquent et permet aux invalides de traverser les montagnes. »

Bien que je sois certainement muet et invalide, je prie, par la miséricorde de mon maître spirituel, que je puisse accomplir quelque chose de merveilleux pour l’aider à rendre le monde entier conscient de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Sommes-nous Uns Avec Krishna ?

Vous avez dit que nous sommes des âmes spirituelles éternelles en qualité un avec la source suprême de toute l’existence, Krishna ou Dieu. Néanmoins, il est dit aussi que Krishna est l’énergétique, c'est-à-dire la source, et que nous sommes Son énergie marginale. Comment est-il possible que ces deux entités soient les mêmes en qualité ?

Votre serviteur

Nishikant

Réponse : C’est Comme Le Soleil Et Ses Rayons

Les rayons de soleil sont uns avec le soleil parce qu’ils ne sont que son expansion énergétique. De la même manière, les entités vivantes et l’Être Suprême sont uns parce que les entités vivantes ne sont que l’expansion énergétique de l’Être Suprême.

La différence est que le soleil émane les rayons. Les rayons n’émanent pas le soleil. De même, l’Être Suprême émane les entités vivantes. Il n’est pas émané par les entités vivantes.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 9 juillet 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Le Maître Spirituel Authentique Est Humble

De  l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux États-Unis

Le maître spirituel authentique ne se considère jamais grand. Il se considère seulement l’humble serviteur de son maître spirituel, et il dédie ainsi sa vie toute entière à exécuter les ordres de son maître spirituel. Parfois les personnes envieuses, qui ne possèdent pas la puissance spirituelle pour prêcher comme le fait le maître spirituel, essayent de minimiser ou de trouver des fautes en lui. Ils font même une fausse campagne agressive contre lui en disant qu’il n’est pas authentique, qu’il n’a pas l’autorisation d’être un maître.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Puis-je Être Initié ?

Comment puis-je être initié ?

James

Réponse : D’abord Deviens Fixé Solidement Dans La Conscience De Krishna

L’initiation requiert que tu deviennes solidement fixé dans la pratique de la conscience de Krishna. Le moyen pour l’atteindre est d’être versé dans les livres de Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada et de suivre également les principes suivants :

1)      Pas de sexe illicite (le sexe autre que pour la procréation)

2)      Pas de consommation de viande (le poisson et les œufs inclus)

3)      Pas de consommation d’intoxicants (le café, le thé et les cigarettes inclus)

4)      Pas de jeux de hasard

5)      Chanter au moins 16 tours de chapelet de japa du Mantra Hare Krishna tous les jours.

6)      Ne manger que le Krishna prasadam (la nourriture offerte d’abord au Seigneur Krishna)

Une fois que tu sera certifié par le temple ISKCON qui t’es le plus proche comme étant fixe dans ces principes, tu pourras être accepté pour l’initiation.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 8 juillet 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Pétition Aux Dirigeants Du Monde

De  l’Ashram Bhaktivedanta à Austin, Texas aux États-Unis

Mes chers directeurs du monde,

Veuillez accepter mes salutations.

Vous avez été bénis avec le service le plus important de régir la société humaine. Selon l’ancienne écriture védique, le Srimad Bhagavatam, aucune personne doit devenir un dirigeant à moins d’être capable de livrer ses dépendants du cycle des morts et des renaissances. Le fait donc que vous avez à présent la position de gouverneurs du monde est la plus grande opportunité pour réussir dans vos vies en devenant parfait dans la réalisation du soi et en rendant le plus grand bien en veillant que tous vos dépendants soient correctement éduqués dans la science de la réalisation du soi. Si vous prêtez aimablement attention à cette humble requête, vous pourrez introduire une nouvelle époque de paix, de prospérité et de bonheur éternel pour tous les habitants de cette planète de plus en plus troublée.

J’espère que la présente vous trouvera en bonne santé et de disposition joyeuse.

Votre bien veilleur constant,

Sankarshan Das Adhikari


RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi Adorer A Krishna Toute La Vie ?

Puisque je proviens d’Inde, je reconnais qu’un homme doit suivre les quatre étapes ou ashrams dans sa vie :

1)      Brahmacharya (le célibat)

2)      Grihastha (la vie mariée)

3)      Vanaprastha (le détachement des attachements mondains)

4)      Sannyas (le renoncement total)

J’ai 24 ans (c'est-à-dire dans le brahmacharya) et donc mon premier devoir est de travailler dur pour obtenir la renommée et la richesse. Je m’absorberais dans la conscience de Krishna quand j’adopterais le Vanaprastha et le Sannyasa. Même en faisant ainsi, je dédierais de nombreuses années uniquement pour Krishna et pour atteindre la Vérité Absolue. Pourquoi donc devrions-nous adorer à Krishna toute notre vie ? Plutôt, nous devrions distribuer nos devoirs dans chaque étape pour les remplir. Même dans l’Inde ancienne, les rois adoptèrent la méditation et la spiritualité uniquement après avoir cédé leurs empires à leurs fils (aux environs de 50 ou 55 ans.) Guidez-moi, s’il vous plait.

Votre serviteur,

Ankit Argrawal

Inde

Réponse : La Mort Peut Venir A N’importe Quel Instant

Tu n’as pas compris pleinement et correctement les quatre stages de la vie. Le brahmacari doit s’absorber totalement dans la conscience de Krishna de façon que, quand il adopte la vie familiale, il aura une formation solide dans la spiritualité qui le protègera de l’atmosphère matérielle avec laquelle il aura à faire pour gagner sa vie.

En plus, il n’y a aucune garantie combien de temps nous vivrons. Dans le monde incertain moderne, nous pouvons mourir à n’importe quel instant. Pour nous préparer correctement pour cet événement inévitable, nous devons cultiver sérieusement notre conscience de Krishna à chaque étape de notre vie. Puisque nous pouvons mourir à n’importe quel instant, nous devons immédiatement adopter la conscience de Krishna pour pouvoir nous souvenir de Krishna au moment de la mort.

Bien que les rois saints des temps védiques furent engagé à régir leurs royaumes, ils été aussi dévoués au Seigneur Krishna à chaque pas. Prends l’exemple d’Arjuna et ses frères. Ils étaient aussi tous dévots même en régissant la Terre. Arjuna s’abandonna totalement à Krishna en même temps qu’il s’engageait dans ses devoirs royaux.

Sankarshan Das Adhikari

 

Lundi, le 7 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : De Retour A Austin

D’ISKCON à Atlanta, Georgia aux Etats-Unis

Après quatorze semaines et quatorze différents pays dans cette tournée du monde pour donner nos conférences, nous partons aujourd’hui de retour à l’Ashram Bhaktivedanta, notre base à Austin au Texas, pour préparer notre prochain voyage autour de globe qui commencera le 15 septembre de cette année. C’est vraiment merveilleux d’avoir l’opportunité de répandre les rayons de la lune bienveillante du Seigneur Chaitanya partout dans le monde. Nous avons été béni avec tellement d’expériences dans la conscience de Krishna qu’il nous est difficile de nous rappeler de toutes elles. Le grand profit de répandre les gloires de Krishna partout dans le monde est qu’il facilite le souvenir de Krishna, la perfection ultime de l’existence. Nous voulons remercier particulièrement tous ceux de vous qui nous ont aidés de tant de manières pour faire de cette tournée de prédication un merveilleux succès.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi Me Sens-je Proche De Vous ?

Veuillez accepter mes humbles hommages.

Je jette un coup d’œil  rapide à  vos courriels pour lire les réponses aux questions que vous recevez, Maharaja. Je suis très heureux de les lire même si je n’ai pas le temps de les lire à mon aise. Je sens que je vous vois directement devant moi et je me sens associé avec vous très intimement.

Pouvez-vous m’expliquer pourquoi je ressens ces impressions ?

Je ne chante pas tous les jours, mais je partage toujours avec Krishna mes sentiments, au minimum 20 fois par jour. Je chantonne des airs de Krishna. Ceci m’aidera-t-il de quelque façon pour avancer ?

Je vous prie de me bénir pour avancer dans la conscience de Krishna.

Je vous remercie, Maharaja.

Rajesh

Réponse : La Présence Par Vibration

Tu sens que le maître spirituel t’est proche parce que, plus forte que sa présence physique est sa présence par vibration, manifestée sous la forme de ses enseignements. Ceci se passe par la puissance divine du Seigneur Sri Krishna pour aider à Ses dévots à parcourir le sentier de retour chez Lui, de retour à Krishna.

Tous les souvenirs de Krishna sont merveilleux et t’aideront à faire du progrès. Mais il est dit dans les écritures révélées que nous devons soigneusement suivre le sentier marqué dans la jungle de ce monde matériel par les grands acharyas. Ceci veut dire que si tu adoptes le moyen standard donné par les grands maîtres spirituels du passé, tu feras un progrès rapide. C’est comme si quelqu’un veut aller de New York à Los Angeles, il peut y arriver à pied ou en allant en avion. Celui qui veut arriver rapidement à Los Angeles se servira d’un avion. De la même façon, si nous acceptons le mantra autorisé de Hare Krishna comme il est prescrit par les grands acharyas, nous atteindrons rapidement et facilement le but de la perfection spirituelle. Les autres méthodes sont comparables à marcher pour atteindre Los Angeles. Ces moyens nos porteront au but, mais très lentement, graduellement après beaucoup de vies dans le cycle répété de la naissance, la mort, la vieillesse et la maladie.

Sankarshan Das Adhikari

 

Dimanche, le 6 juillet 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: Krishna Est Dieu

D’ISKCON à Atlanta, Georgia aux Etats-Unis

Krishna est le centre de toute l’existence parce que tout émane de Lui. Puisque nous aussi nous provenons de Lui, nous avons les mêmes qualités que Lui : Il est éternel et nous sommes éternels ; Il est plein de félicité et nous sommes pleins de félicité ; Il est plein de savoir et nous sommes aussi plein de connaissance. Mais à présent, à cause de notre conscience corporelle, nous pensons faussement être le corps matériel qui est temporaire, plein d’ignorance et misérable.

Quel dommage ! Combien nous nous privons ! Il est temps de devenir sages et de nous élever à la plateforme transcendantale où nous pourrons nous reconnecter avec notre identité véritable pour jouir merveilleusement de la vie dans le service éternel de la Personnalité Suprême de Dieu, le Seigneur Sri Krishna.

 

Il n’existe aucune personne dans toute l’existence qui soit plus puissant, plus beau, plus détaché, plus savant, plus riche ou plus célèbre que Krishna. Nous pouvons donc comprendre qu’Il doit être Dieu.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Déconnecté De La Réalité ?

Y a-t-il un danger de devenir déconnecté de la réalité en s’abandonnant totalement à Krishna ?

Respectueusement,

Ashley

Réponse : Se Reconnecter Avec La Réalité

Tout à fait au contraire, nous sommes déjà déconnectés de la réalité. C’est la soumission à Krishna qui nous reconnecte avec la réalité.

Sankarshan Das Adhikari

 

Samedi, le 5 juillet 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: La Paix Et La Prospérité Mondiale

D’ISKCON à Atlanta, Georgia aux Etats-Unis

Le monde devient de plus en plus affligé par la pauvreté et le tumulte. Les politiciens ne connaissent pas la solution à ces problèmes. Ils ne savent même pas comment rendre heureuses et paisibles leurs propres vies, que dire alors de celles des autres. Si ceux qui reconnaissent la suprématie de la Personnalité du Seigneur Sri Krishna étudieront sérieusement la Bhagavad-gita et le Srimad Bhagavatam pour ensuite devenir pleinement réalisés dans cette suprême science et finalement la répandre partout dans le monde, l’aurore d’un beau nouvel âge se manifestera pour l’illumination spirituelle sur la planète. Tout le monde deviendra paisible et prospère. Les troubles sociaux et la pauvresse passeront aux pages de l’histoire comme étant les symptômes des temps quand le monde n’était pas conscient de Krishna.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Pourquoi Krishna Est-Il Au-delà De L’Hindouisme ?

Gouroudeva révéré,

Veuillez accepter mes humbles pranams. Dans votre réponse à une question récente vous avez placé Sri Krishna au-delà de l’Hindouisme. Mais Sri Krishna n’est respecté que par les Hindous ! Je suis sûr qu’il doit y avoir une raison pour que vous le disiez mais je ne la comprends pas. Veuillez m’éclairer.

Avec mes respects sincères,

Rajen

Réponse : Parce Qu’Il Est Jagannatha, Et Non Hindounatha

La parole ‘Hindou’ n’existe pas dans les Védas. C’est un terme qui fut inventé par les Musulmans pour décrire les gens qui habitaient à l’est de la Rivière Sindou. Ils ont prononcé ‘Sindou’ comme ‘Hindou’ selon leur langue, et c’est ainsi qu’ils ont décrit le peuple à l’est de la Rivière Sindou comme étant Hindous.

Nous ne devons jamais penser que le Seigneur Krishna est uniquement le Seigneur pour les Hindous. Un autre nom qu’Il porte est Jagannatha, le Seigneur de l’Univers entier. Il n’a jamais porté le nom de Hindounath, le Seigneur des Hindous. Il est Jagannatha, le Seigneur de toutes les entités vivantes partout dans l’Univers.

Sankarshan Das Adhikari

 

Vendredi, le 4 juillet 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: La Fête D’indépendance

D’ISKCON à Atlanta, Georgia aux Etats-Unis

C’est la fête d’indépendance aujourd’hui aux Etats-Unis, la célébration de la déclaration d’indépendance de la Grande Bretagne. C’est une fête nationale et toutes les entreprises sont fermées pour donner à tous la liberté de célébrer leur indépendance.

Mais sont-ils vraiment indépendant ? Pendant qu’on est sous l’influence des trois modalités de la nature matérielle, on n’est pas indépendants. Nous demeurons enlisés dans les griffes de l’illusion.

Au lieu de s’exciter pour célébrer l’indépendance d’une nation de l’autre, nous devons cultiver le service pur de dévotion envers la Personnalité Suprême pour qu’à chaque minute nous puissions fêter notre indépendance des naissances, des morts, de la vieillesse et des maladies, et ainsi devenir libre de l’influence enlisant de la nature matérielle.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Surpasser Les Tensions Du Travail ?

Pendant toute cette semaine je suis le président provisoire d’une fabrique de chapeaux où je travaille, acceptant tellement de nouvelles responsabilités et aussi de nouvelles tensions. En lisant vos ‘Pensées du Jour’, je pense comment vous voyagez chaque semaine à un nouveau pays. Vous répondez à des centaines de courriels et vous le faites tout pour Krishna. En plus, quand j’ai l’opportunité de m’asseoir avec vous en privé, je me sens être votre seul disciple. C’est un peu égoïste, mais c’est la vérité. Je suis tellement reconnaissant que Krishna vous a mis sur cette planète à cette époque pour aider le monde à mieux comprendre la miséricorde sans cause du Suprême. Que dire alors de cette  petite poussière que je suis.

Merci, Gouroudeva.

Comment puis-je faire mieux pour surpasser les tensions de mon travail quotidien, et faire ce travail pour Krishna ? Parfois je me sens englouti par les tensions.

Complètement abandonné,

Sukhada Dasa

Réponse : Devient Surchargé De Bhakti

Pour une journée libre de tensions, lèves-toi tôt le matin avant la sortie du Soleil. L’heure idéale est au plus tard 04h00. Prend ton bain, habilles-toi de vêtements dévotieux et décore ton corps des marques de tilaka. Ensuite, après offrir tes hommages au Gourou et à Krishna, chante les prières du Gurvastakam avec profondeur et dévotion, et récite 16 rondes de Hare Krishna sur ton chapelet de japa. Etudies le Srimad Bhagavatam et prends ton petit déjeuner de Krishna prasadam. Maintenant tu es pleinement surchargé pour affronter et conquérir chacune des pressions que l’énergie matérielle pourra te lancer au cours du jour.

Une fois au travail, la meilleure manière de surpasser les tensions est de voir que ce monde entier est l’arrangement spécial du Seigneur pour t’aider à te reconnecter avec Lui. Il n’y a rien ici qui soit absolument important sauf que tu t’abandonnes totalement aux pieds pareils au lotus du Seigneur Sri Krishna. Les choses et les événements de ce monde n’ont pas de véritable importance que quand ils sont offerts pleinement au service du Seigneur. Avec cette attitude, tu dois conduire tes affaires avec enthousiasme et expertise pour le plaisir de Krishna, car c’est Lui ton patron ultime.

Faire ton travail pour Krishna veut dire que tout l’argent que tu gagnes par ton labeur appartient à Krishna. Ce n’est pas ton argent. Il t’a confié cet argent pour être dépensé de façon consciente de Krishna. En d’autres mots, tu dois pourvoir à ta famille un style de vie confortable dans la conscience de Krishna, en mettant de coté une certaine réserve pour les besoins futurs, et ce qui reste doit être offert en charité à ceux qui répandent ce mouvement pour la conscience de Krishna pour la délivrance des âmes souffrantes de cet âge.

De cette façon, tu cultiveras le détachement pour gagner une réalisation de plus en plus profonde comment tout ce qui existe dans l’Univers entier est la propriété de Krishna et doit être utilisé dans Son service. Par ce style illuminé de vie, tu seras un acharya, c'est-à-dire quelqu’un qui enseigne les principes de la conscience de Krishna par son exemple, et tu deviendras qualifié pour retrouver ta position originelle éternelle d’associé de la Personnalité Suprême de Dieu dans Ses passetemps illimités dans le Ciel Spirituel.

Sankarshan Das Adhikari

 

Jeudi, le 3 juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : La Vie Sur La Route Pour Krishna

D’ISKCON à Atlanta, Georgia aux États-Unis

La vie sur la route pour Krishna est un défi animant sans fin. On ne sait jamais ce qui va se passer d’un moment à l’autre, et donc on doit toujours prendre refuge de Krishna à chaque instant. Bien qu’on doive faire face parfois à des circonstances très difficiles et désagréables, le processus de prendre refuge de Krishna les rends toujours très douces et merveilleuses. Le bonheur que ressent le prédicateur itinérant n’est pas celui du touriste mondain, qui veut voir tous les sites fameux du monde. Par exemple, je n’ai jamais vu le Taj Mahal, bien que j’y sois passé très près en allant donner une classe sur la Bhagavad-gita. Ce bonheur est obtenu en acceptant Krishna comme le refuge unique, et il est aussi obtenu en partageant le nectar suprême de la conscience de Krishna avec tant d’âmes sincères qui sont avides de le recevoir partout dans le monde.

Sankarshan Das Adhikari

Profitant d’un délai pour écrire la ‘Pensée du Jour’
à l’aéroport de Miami en Floride aux États-Unis
http://www.backtohome.com/images/Spring 2008/Email-in-Miami-airport.JPG

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Souffrant Des Désirs Sexuels

Je souffre d’un problème sérieux duquel vous pouvez m’extirper.

J’ai 17 ans. Je chante tous les jours, mais presque tous les jours je souffre de désirs sexuels. Je ne sais pas comment m’en sortir. Aidez-moi s’il vous plait. Ceci me trouble tellement et je sens que je vais faire une bêtise. Je ne suis pas capable de contrôler mes sens. Guidez-moi s’il vous plait. Ma conscience de Krishna sera perdue si je continue ainsi, mais je ne suis pas capable de le contrôler. Je vous demande une réponse avec vos instructions.

Aidez-moi s’il vous plait.

Votre étudiant

Réponse : Des Milliards De Fois Mieux Que Le Sexe

Avoir des désirs sexuels est tout à fait normal pour un corps de 17 ans. Même un ancien de 70 ans peut aussi ressentir la concupiscence. Tu dois te détacher philosophiquement de ton corps. Au lieu de penser « Je suis lascif », tu dois penser « Mon corps ressent la convoitise. » De cette manière, tu dois demeurer équilibré et détaché, en prenant plein refuge du Seigneur Sri Krishna et en faisant comme l’océan  qui demeure toujours stable bien que des billions de gallons d’eau se versent dans lui à chaque minute.

Le plaisir du refuge de Krishna est des milliards de fois plus animant que l’acte sexuel le plus juteux. Le dévot peut donc dire adieu au sexe sans aucun regret en comprenant très bien qu’il a obtenu quelque chose des billions de fois supérieur.

Bien sûr, l’acte sexuel peut être utilisé si on essaye de produire des enfants conscients de Krishna. C’est ainsi le sexe spirituel. Mais outre ceci, la vie sexuelle est rejetée par ceux qui sont sérieux d’obtenir l’émancipation spirituelle, parce qu’ils ne veulent pas rabaisser leur conscience au niveau du corps matériel, ce qui leur enliserait dans le cycle misérable des morts et naissances répétées. En libérant la conscience de l’attrait sexuel en s’absorbant dans l’attrait de Krishna, ils arrivent à raviver leurs formes et identités spirituelles originelles et illuminées dans les passetemps de Seigneur Suprême dans Sa demeure éternelle au Ciel Spirituel.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mercredi, le 2 juillet 2008
_____________________

LA PENSÉE DU JOUR: L’importance D’écouter Avec Soumission

D’ISKCON Atlanta, Georgia aux Etats-Unis

Il est surprenant que l’autre jour quant j’ai écrit dans la ‘Pensée du Jour’ que notre religion est de développer l’amour pur pour la Personne Suprême, l’un de mes lecteurs a annulé son abonnement en se plaignant que ma déclaration était la philosophie impersonnelle des Mayavadis. La philosophie mayavada déclare que le Suprême n’est pas une personne, mais plutôt l’Unité amorphe impersonnelle. C’est tout à fait l’opposé de ce que j’ai écrit. C’est vraiment un mystère comment mon lecteur a peut prendre ma proclamation de la nature personnelle du Suprême comme une manifestation de la philosophie impersonnelle. Dans notre cours, nous enseignons de manière répétée, par des différentes perspectives, que le Suprême est une personne. Nous avons donné Son nom (Sri Krishna), Son adresse (Goloka Vrindavana), et nous enseignons le moyen par lequel nous pouvons rétablir notre relation perdue d’amour personnel pour Lui en tant que Son associé éternel. Notre présentation  de la conception personnelle du Suprême a toujours été directe et consistante. Il est donc très surprenant qu’un de nos lecteur ai pu interpréter notre déclaration comme une expression de l’impersonnalisme Mayavadi. Bien que nous lui souhaitions certainement le meilleur dans la vie, une telle sottise de sa part est un symptôme de cet âge confus, l’Âge de Kali. Les gens écoutent une chose et comprennent quelque chose d’autre. Ceci s’appelle interprétation. On doit apprendre à écouter et à lire avec soumission pour pouvoir comprendre exactement ce qui est instruit, au lieu de filtrer ce qu’on écoute par nos préjudices et confondre ce qui est clairement dit pour quelque chose de complètement différent.

Sankarshan Das Adhikari

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Comment Se Libérer De Mauvaises Mémoires ?

Toutes les gloires à Sa Divine Grâce Srila Prabhupada !
Toutes les gloires aux Saints Noms du Seigneur !
Toutes les gloires au Gourou Parampara et à tous les Vaishnavas !
Toutes les gloires à vos pieds miséricordieux pareils au lotus !

Cher Maître bien-aimé,

Je suis très heureux de recevoir votre réponse. J’attendais anxieusement depuis trois jours et quand je l’ai finalement vue, je me suis réanimé. Je vous remercie beaucoup. Par votre Grâce, j’ai commencé à chanter 16 rondes.

Cher Maître, beaucoup de fois je suis troublé ou déprimé par mon passé, ce qui me fait sentir frustré. Que dois-je faire dans ces cas ? Que dois-je faire pour complètement effacer mes mémoires du passé, Gouroudeva ? Veuillez m’instruire s’il vous plait.

J’attends vos aimables instructions.

Dans l’espoir de toujours servir vos pieds pareils au lotus,

Sathya Sadhana

Réponse : Remplis Ta Conscience Avec Des Bonnes Mémoires

Tu n’as qu’à t’absorber pleinement dans le présent avec la merveilleuse conscience de Krishna. De cette façon, tu créeras une nouvelle réserve de mémoires pleines de félicité transcendantale émouvante. Graduellement, de cette manière, tes mémoires du passé deviendrons de plus en plus transcendantales, et pinceront les mauvaises choses jusqu’à devenir insignifiantes et négligeables.

Sankarshan Das Adhikari

 

Mardi, le 1er juillet 2008
___________________

LA PENSÉE DU JOUR : De Retour Aux États-Unis

De Lima au Pérou

Aujourd’hui nous retournons aux États-Unis après plus de trois mois sur la route en répandant les rayons de la lune de la conscience de Krishna. En dépit de ses nombreux défauts, les États-Unis ont une grâce qui les sauve : de toutes les nations du monde, celle-ci fut la nation, plus qu’aucune autre, qui a donné à Srila Prabhupada l’opportunité de commencer son mouvement. Pendant de nombreuses années en Inde, Srila Prabhupada a essayé de débuter le mouvement pour la conscience de Krishna sans succès. Il a essayé de prêcher au Japon mais il n’a pas pu le faire. Ce n’est que quand il a atterri en Amérique en 1965, après avoir œuvré là-bas pendant un an sans aucune ressource, qu’il a réussi à établir en 1966 l’Association Internationale pour la Conscience de Krishna (International Society for Krishna Consciousness) qui est maintenant représentée par plus de 300 centres partout dans le monde.

Sankarshan Das Adhikari

Srila Prabhupada débute le Mouvement Hare Krishna
À Tompkins Square Park à New York en 1966

 

http://www.backtohome.com/images/sp-in-park.jpg

 

http://www.backtohome.com/images/sp1966.jpg

RÉPONSES SELON LA VERSION VÉDIQUE :

Question : Quelle Est Ma Religion ?

Ma question est la suivante : Souvent les gens me demande quelle est ma religion. Ma réponse pourrait être ‘Hindou’ puisque je suis né Hindou. Mais je pense que ce n’est pas la chose correcte à dire parce que je suis un dévot, et quand je dis « Je suis Hindou ”, les gens n’obtiennent pas l’idée correcte. Mais si je dis, ‘Vaishnava’, est-ce correcte ?

Si les gens me demandent, « Quelle est ta religion ? », quelle devrait être ma réponse ?
« Je suis un …. ?»

Votre serviteur

Ashvin

Réponse : Ce N’est Pas Question De Quelle Religion

Tu peux leur dire qu’il n’y a pas une telle chose que cette religion-ci ou cette religion-là parce la religion est une, devenir un pur dévot de la Personne Suprême. Tu peux donc leur dire que ta religion est de devenir un pur dévot de la Personne Suprême, la forme originelle et pure de la religion avant que l’homme ne la contamine en la divisant en cette religion-ci et cette religion-là.

Sankarshan Das Adhikari

 

Le mois précédent

Hit Counter